La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les clichés du cinéma

Aller en bas 
AuteurMessage
Marmouscule
Banni
Banni
avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 2668
Age : 41
Localisation : Tour de l'Archimage
Profession : Téléopérateur dans la permanence téléphonique
Loisirs : Internet et les JDR
Date d'inscription : 15/01/2005

MessageSujet: Les clichés du cinéma   Mar 18 Nov 2008 - 8:38

En général dans les films & séries télévisées, il y a des clichés tenaces qui se retrouvent dans presque tous les films selon leurs genres 🏒 . Voici quelques exemples :

-Lorsqu'un personnage voyage hors des États-Unis, et se rend en France par exemple, tout le monde parle américain, même les français. Mr. Green

-Dès que la sonnerie retentit, le prof s'arrête immédiatement de parler et les élèves s'en vont dans la seconde qui suit. Un prof en retard de 5 minutes, ça n'existe pas

-Au restaurant, un couple choisit généralement de se disputer juste après avoir passé la commande. La femme part alors sans avoir mangé. Et l'homme se retrouve seul devant deux assiettes pleines quelques instants après

-Le matin, la mère de famille prépare un petit déjeuner des plus copieux (pancakes, oeufs, toasts, etc.). Mais les enfants et le mari sont toujours en retard et ne mangent absolument rien. Pas rancunière, la mère souhaite, malgré tout, une bonne journée à son ingrate famille.

-Les personnages savent tous les numéros de téléphone par coeur, même ceux de gens qu'ils connaissent à peine. Au diable les répertoires !

-À bord d'un avion en perdition, même si le pilote et le copilopte sont H.S, il y a toujours parmi les passagers un ancien militaire qui sait piloter. Il est généralement rassuré par l'hôtesse (dont il tombe amoureux par la suite) et réussit l'exploit de faire atterrir l'avion. De plus, l'opérateur de la tour de contrôle est un ancien camarade, qui connaît son douloureux passé.

-Il y a toujours une place de parking libre pour se garer en bas de l'immeuble où se rend le personnage.

-Toutes les bombes sont connectées à un chronomètre à gros affichage rouge, afin que le protagoniste sache exactement quand il est temps de prendre la poudre d'escampette.

-La fuite d'un psychopathe très dangereux coïncide en général avec un orage. Cela provoque une coupure de courant et des communications téléphoniques dans un secteur très large.

-Lors d'une conversation très émouvante, le personnage ne regarde pas son interlocuteur dans les yeux. Placé derrière lui, il s'adresse à son dos.

-Lors d'un combat d'arts martiaux, les ennemis attendent patiemment d'attaquer le héros un par un, en dansant d'une manière menaçante autour de lui. Ils n'interviennnent qu'une fois leur prédécesseur au sol.

-Tout le monde garde chez soi un album rempli de coupures de journaux, particulièrement si un membre de sa famille est mort dans un étrange accident de voiture ou de bateau.

-Un homme visé par 20 tueurs a plus de chance de s'en sortir que 20 hommes visés par un seul.

-Même si le personnage conduit en ligne parfaitement droite, il lui est nécessaire de tourner vigoureusement le volant de droite à gauche de temps en temps.

-Une simple allumette suffit à éclairer une pièce aussi vaste qu'un terrain de foot.

-Pendant une enquête de police, il faut obligatoirement passer au moins une fois dans un club de strip-tease.

-Toutes les cuisines ont un système électrique défaillant. Quand le personnage pénètre dans une cuisine en pleine nuit, il ouvre le réfrigérateur et s'éclaire grâce à sa lumière.

-Au moment de payer le taxi, le personnage ne regarde jamais dans son portefeuille pour sortir un billet. Il prend une coupure au hasard et la tend au chauffeur : c'est toujours la somme exacte !

-Le chef de la police est toujours noir.

-Un homme encaisse les coups les plus terribles sans un cri ou une expression de douleur. Mais il sursaute quand une femme tente de nettoyer ses blessures, armée d'un simple bout de coton.

-Le personnage surmonte toutes les épreuves, survit à toutes les guerres... sauf s'il commet l'erreur fatale de montrer à quelqu'un la photo de sa bien-aimée qui l'attend patiemment à la maison.

-Le système de ventilation d'un bâtiment est toujours le meilleur endroit pour se cacher. Le héros peut ainsi accéder à toutes les pièces de l'édifice. Et qui plus est, personne ne pense à le chercher dans un tel endroit.

-La même paire de drap peut avoir deux dimensions différentes : la première remonte jusqu'au niveau des aisselles de la femme tandis que la deuxième s'arrête au niveau de la taille de l'homme allongé à ses côtés.

-Pourchassé en pleine ville, le personnage trouve toujours la possibilité de se cacher au milieu d'un défilé de la Saint Patrick pour semer ses poursuivants, et ce n'importe quel jour de l'année.

-La vitesse du son est identique à celle de la lumière car le bruit du tonnerre survient toujours en même temps que l'éclair(je ne connais aucun contre-exemple).

-Lorsqu'une femme entend des bruits étranges et inquiétants dans une maison, elle en recherche l'origine en sous-vêtements, et pas des moins sexy.


Si vous en trouvez d'autres rajoutez-les ! rambo

Marmouscule :dwarf:
Revenir en haut Aller en bas
redo_fr
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 91
Localisation : Toulouse
Loisirs : Plongée
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Les clichés du cinéma   Mar 18 Nov 2008 - 10:47

Pour les Américains:

  • Tous les appartements Parisiens ont une fenêtre donnant sur la Tour Eiffel
  • Tous les téléphones sont en bakélite noire avec un cadran circulaire.
  • Tous les Parisiens roulent en Citroën ( DS ou 2CV ) ( quoique depuis récemment, on voit des... "smart" ! )
  • Tous les français portent un prénom composé de Jean-... ( Jean-Philippe, Jean-Paul, Jean-Luc, ... )
Revenir en haut Aller en bas
Sombrecoeur
Prince des Ténèbres
Prince des Ténèbres
avatar

Masculin
Verseau Rat
Nombre de messages : 5701
Age : 33
Localisation : Neuchâtel, Suisse
Profession : Collaborateur admin
Loisirs : Cinéma, série, lire, écrire, voyages, jeux vidéo
Date d'inscription : 20/03/2005

MessageSujet: Re: Les clichés du cinéma   Mar 18 Nov 2008 - 11:49

Marmouscule> Très bonne idée que ce topic. C'est vrai, ça m'a toujours épaté comme les persos, dans les films, ne mangent jamais leur assiette. Mais quand ils disent qu'ils ont terminé, l'assiette est encore à moitié pleine! Pareil au resto, ils se cassent toujours avant même de recevoir leurs mets. Pas très crédible sur ces coups-là!
Revenir en haut Aller en bas
Requiem
Zombie King
Zombie King
avatar

Masculin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 11434
Age : 34
Localisation : dans son lugubre manoir
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Les clichés du cinéma   Mar 18 Nov 2008 - 15:17

dans les films il suffit de se jeter contre une fenetre ou une vitre pour que celle ci se brise en milles morceaux et généralement le héros se relève indemne sans aucune trace de coupure...

sinon pour casser les vitres pour les braquages il suffit de donner un petit coup de poing dedans, et toujours un seul coup suffit !

lors que l'on tire sur quelqu'un au pistolet l'impact est tellement violent que la personne est propulsé en arrière et tournoi en l'air sur elle meme

la plus belle fille du film tombe toujours amoureuse du héro et jamais de son meilleur amis

si on ne voit pas clairement le méchant mourir c'est qu'il n'est pas mort

c'est le hero qui donne le point de la victoire dans les matches de basket, football américain, baseball, football importants au moment ou le score et de parité et qu'il ne reste plus que 2 secondes à jouer ! et toute l'équipe saute de joie au ralentit et félicite le joueur sur fond de musique héroique

un homme avec plusieurs balles dans la peau n'en reste pas moins dangereux

toutes les boites de nuits sont gratuites ! vous avez deja vu quelqu'un payer l'entrée ? si le videur te laisse passer c'est bon

lorsque quelqu'un est poursuivi dans le métro il arrive toujours juste au moment ou la porte se referme afin de semer ses poursuivants

le prisonnier enfermé dans la prison réputée d'ou personne ne s'évade fini toujours par s'évader...

dans les action nanar les munitions sont illimitées !!!! meme pas besoin de recharger génial ! et un bataillon armé jusqu'aux dents ce n'est pas ca qui ferra reculer notre héro et son pistolet

il reste toujours des places dans les motels

dans les slashers tout les amis du hero y passent sans exception

la mort d'un parent du héro est toujours vengé

on n'attend jamais le barman pour commander un verre meme si l'etablissement est blindé

le compte à rebours de la bombe s'arrete toujours "une seconde" avant que celle ci n'explose, et tout le monde crie ouf !

c'est toujours au moment on l'on croit qu'il n'y a plus d'espoir que tout s'arrange !
Revenir en haut Aller en bas
Grosbill
Grosbill
Grosbill
avatar

Masculin
Balance Dragon
Nombre de messages : 1840
Age : 41
Localisation : Salle de cours
Profession : Chanteur à 2 balles
Loisirs : Jdr, Sport de combat, bibine...
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: Les clichés du cinéma   Mar 18 Nov 2008 - 17:11

Quand ils sont entourés de créatures maléfiques, les héros préfèrent toujours s'isoler dans le noir.(de préférence les filles)

En général, après une copieuse baston, le héros-alors qu'il est mourant, et qu'il a essuyé des centaines de coups plus violents les uns que les autres- terasse son ennemi d'un seul coup.

Les nouveaux films français sont souvent joués par des vieux acteurs.

Un acteur au physique d'athlète se fera toujours surprendre par un zombie lentissime.

Un bébé qui naît dans un film est toujours propre ( pas de sang, de cordon, rien.)

Le temps d'apparition des nichons d'une actrice est inversement proportionnel à la beauté de l'actrice.

La scène de cul arrive toujours au moment ou le spectateur veut du sang.
Revenir en haut Aller en bas
Requiem
Zombie King
Zombie King
avatar

Masculin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 11434
Age : 34
Localisation : dans son lugubre manoir
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Les clichés du cinéma   Mar 18 Nov 2008 - 17:14

tiens 2 ENORMES clichés de l'action movie :

-Chuck Norris ne meurt jamais

-Steven Seagal ne meurt jamais
Revenir en haut Aller en bas
Sombrecoeur
Prince des Ténèbres
Prince des Ténèbres
avatar

Masculin
Verseau Rat
Nombre de messages : 5701
Age : 33
Localisation : Neuchâtel, Suisse
Profession : Collaborateur admin
Loisirs : Cinéma, série, lire, écrire, voyages, jeux vidéo
Date d'inscription : 20/03/2005

MessageSujet: Re: Les clichés du cinéma   Mar 18 Nov 2008 - 17:24

requiem a écrit:
tiens 2 ENORMES clichés de l'action movie :

-Steven Seagal ne meurt jamais

Ah ça, ça risque d'être dur car le monsieur ne se fait jamais toucher une seule fois (même que les seules fois où il se blesse c'est quand il se casse un ongle en rengeant son pistolet) Pitoyable tout ça Rolling Eyes


Dernière édition par Sombrecoeur le Mar 18 Nov 2008 - 17:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Requiem
Zombie King
Zombie King
avatar

Masculin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 11434
Age : 34
Localisation : dans son lugubre manoir
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Les clichés du cinéma   Mar 18 Nov 2008 - 17:29

de toute facon quand Chuck Norris ou Steven Seagal se fond tirer dessus c'est les balles qui ont mal c'est bien connu !
Revenir en haut Aller en bas
Marmouscule
Banni
Banni
avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 2668
Age : 41
Localisation : Tour de l'Archimage
Profession : Téléopérateur dans la permanence téléphonique
Loisirs : Internet et les JDR
Date d'inscription : 15/01/2005

MessageSujet: Re: Les clichés du cinéma   Mar 18 Nov 2008 - 20:40

Voici d'autres clichés que j'ai voulu rajouter


Une femme otage
Ce n'est pas un secret, les hommes dominent les films d'action à Hollywood. Mais pourrions-nous, s'il vous plaît, devenir plus créatifs avec les rôles féminins ? Les femmes doivent-elles toujours être prises en otage ? Pour rendre les problèmes plus compliqués, rien de tel que la captivité d’une femme, surtout lorsque notre héros a enfin le méchant à sa portée.

Le piège mortel
Si vous aviez capturé votre ennemi après une longue course poursuite, ne vous débarrasseriez-vous pas de lui sur le champ ? Pas assez stimulant pour un film d’action ! De complexes scènes pour tuer les victimes sont donc inventées pour corser l’action.

La bombe à retardement
Quelque part une bombe compte les secondes avant l’explosion finale… Seul le héros peut trouver son emplacement. Une fois qu’il la découvre, la question est : quel fil couper ? Est-ce le rouge ou le vert ? Ou est-ce le blanc ? Peu importe : le héros coupe infailliblement le bon fil à la toute dernière seconde (souvent 00:00:01).

Le coup de feu d’une tierce personne
Le méchant a le héros à portée de vue, son doigt posé sur la gâchette. Un tir retentit… nous frissonnons… mais le héros ne tombe pas. Alors qu’il cherche la blessure mortelle qu'il est supposé avoir, un regard de stupeur s’affiche sur le visage du bandit qui s'effondre sur le sol. Ce n’est qu’ensuite que la camera révèle qu’un sauveur armé a anéanti le méchant avant qu'il ne sévisse.

Tâte le pouls, idiot !
Voici une règle évidente : quand vous tuez quelqu'un, assurez-vous qu'il soit bien mort. Mais la plupart des héros, malgré leur grande intelligence, semble ne pas être sensible à cette précaution ! On le voit aussi bien dans les films d'action que dans les films d'horreur : quand quelqu'un pense avoir finalement éliminé son adversaire, il tourne le dos à l'homme abattu. Et qu’arrive-t-il ensuite ? La poursuite recommence.

Ne jamais faire confiance aux hommes politiques
On l'a vu plusieurs fois : un membre influent du gouvernement, jusque-là fidèle à notre héros, s'avère être un traître. Interrogé sur sa trahison envers le pays qu’il est censé protéger, il répète sans cesse : "J'aime mon pays! Je suis un vrai patriote!"

Ne bouge pas d’ici, je reviens
Quand un héros est accompagné d’une femme ou d’un enfant, il arrive un moment où il doit arranger la situation et aller sauver le monde, seul. Mais bien sûr, la femme ou l'enfant n'écoutent jamais et le suivent de prés. Ce qui conduit inévitablement à une prise en otage compliquant nettement la mission de notre héros.

Toujours impeccables
Certains hommes ne sont pas comme nous autres : miraculeusement, ils apparaissent toujours frais comme une pâquerette, même après plusieurs combats ! Prenez par exemple James Bond. Il est secoué, malmené, frappé ici et là… mais notre espion accomplit toujours des merveilles, avec beaucoup de classe.

Des pannes de voiture inattendues
Les voitures dans les films ne sont pas toujours fiables. Ou du moins au milieu d’une bataille. C'est là qu’elles ont tendance à tomber en panne ou prendre toute une éternité pour démarrer. Mais hé, vous pouvez toujours sauter dans un taxi et dire au conducteur : "Suivez cette voiture !"

Je pense que j’aime mon ex-femme
de mari fait vivre des heures épouvantables à sa femme. Il se consacre uniquement à son travail, il a souvent affaire à des personnes de mauvaise réputation…tout ça avec un salaire dérisoire ! Pas étonnant alors que tant de héros finissent divorcés ou séparés de leur ‘vrai amour’, obligés de sauver le monde.
Heureusement, il n’y a rien de tel que d’être menacé ou enlevé pour qu’une femme se rendre compte que tout qu'elle veut est d’être Mme Héros à nouveau.

Les dossiers du gouvernement entre vos mains
Pas étonnant que ce pays ait autant d'ennuis. N’importe qui, avec un ordinateur portable et une connexion wifi – dans un café ou à la bibliothèque municipale -, peut s’infiltrer dans la base de données super secrète du FBI. Ensuite c’est un jeu d’enfants de récupérer des plans de défense confidentiels ou des plans d'une arme de destruction massive. C'est ce que nous appelons la liberté d'informations !

La parlotte aiguë
Vous les terribles méchants, n’apprendrez-vous jamais à contenir votre orgueil, à résister à la forte envie de parler au lieu d’en finir simplement avec le héros ? Mais non, au lieu de tirer, vous préférez jacasser sans arrêt du génie inégalé de votre plan, donnant au héros juste assez de temps pour comprendre comment vous tuer…

Les films américains ont une fâcheuse tendance, celle de nous faire croire que les voitures sont des poudrières roulantes!

-Dans la réalité, les voitures qui se crashent dans un ravin explosent rarement. Même constat si vous tirez une balle dans le réservoir, une étincelle fatale se déclenche rarement!

- Les voitures accidentées peuvent effectivement s'enflammer mais les explosions du carburateur ne provoquent certainement pas de "champignons atomiques" comme on en voit dans L'Arme Fatale et autre bêtise du genre!

-Dans Speed, la scène ou l'autobus fou franchit en vol plané le tronçon non construit de l'autoroute est, malgré le rebord incurvé, totalement impensable! En réalité, le véhicule se serait immédiatement panné la tête la première dans un épouvantable fracas métallique!

-Autre cliché: à l'écran, les scènes de poursuite urbaine souffrent rarement de la présence de feux rouges ou d'embouteillages! Mais rappelons cependant que les avenues d'Hollywood sont plus larges que celles de Paris.
Revenir en haut Aller en bas
Jareth the Goblin King
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Poissons Cochon
Nombre de messages : 2397
Age : 35
Localisation : Un grand labyrinthe...
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Les clichés du cinéma   Mar 18 Nov 2008 - 22:04

- Quand tout va mal, il y a toujours la petite boîte blanche et anonyme pleine de comprimés derrière la glace de l'armoire à pharmacie (qui est toujours au-dessus de l'évier pour pouvoir se regarder les avaler avec une mine déconfite). Sinon il y a toujours le lait dans sa grosse brique à savourer une nuit de remise en cause en solitaire (en étant éclairé par la lumière du frigo comme l'a souligné Marmouscule)

- Le film ou l'épisode que vous regardez promet une astuce d'une colossale finesse, car vraiment vous ne voyez pas comment le déroulement des évènements est possible, et ce n'est pas un film fantastique ou de SF ? Il y a fort à parier qu'il y a du jumeau là-dessous...

- Personnellement, quand je vomis, je ne me contente pas de tousser bruyamment, et je me lave les dents après.
Revenir en haut Aller en bas
melkori
Champion
Champion
avatar

Masculin
Gémeaux Singe
Nombre de messages : 432
Age : 38
Localisation : Aux pieds des volcans
Loisirs : sport, jeux de stratégie et d'aventure, livres
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: Re: Les clichés du cinéma   Mar 18 Nov 2008 - 22:27

requiem a écrit:

1 dans les action nanar les munitions sont illimitées !!!! meme pas besoin de recharger génial ! et un bataillon armé jusqu'aux dents ce n'est pas ca qui ferra reculer notre héro et son pistolet

2 le compte à rebours de la bombe s'arrete toujours "une seconde" avant que celle ci n'explose, et tout le monde crie ouf !


1 Tout à fait, c'est rambo 2 tout chié.

2 ça c'est amélioré aujourd'hui : les compteurs s'arrêtent plutôt à 3 ou 5 secondes de la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Orion
Vilain Minou
Vilain Minou
avatar

Masculin
Vierge Chien
Nombre de messages : 1161
Age : 47
Localisation : Pessac
Profession : Technicien piscine
Loisirs : LDVELH, AVH, Jeux vidéos, cinéma
Date d'inscription : 25/10/2004

MessageSujet: Re: Les clichés du cinéma   Mar 18 Nov 2008 - 22:38

requiem a écrit:


-Steven Seagal ne meurt jamais

Il me semble que dans un film, Steven Seagal, pourtant en tête d'affiche meurt assez rapidement d'ailleurs (dans la première demi-heure du film).
Revenir en haut Aller en bas
Requiem
Zombie King
Zombie King
avatar

Masculin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 11434
Age : 34
Localisation : dans son lugubre manoir
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Les clichés du cinéma   Mar 18 Nov 2008 - 22:47

Orion a écrit:

Il me semble que dans un film, Steven Seagal, pourtant en tête d'affiche meurt assez rapidement d'ailleurs (dans la première demi-heure du film).

dans les quelques films de steven seagal que j'ai pu voir il n'est jamais mort, mais il représente pour moi le gros cliché du type increvable tout simplement, après je me suis jamais tapé toute sa filmographie (va savoir !) donc je ne vois pas de quel film tu parles


Dernière édition par requiem le Mar 18 Nov 2008 - 22:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13383
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Les clichés du cinéma   Mar 18 Nov 2008 - 22:48

Requiem => le compte à rebours de la bombe s'arrete toujours "une seconde" avant que celle ci n'explose, et tout le monde crie ouf !

Melkori => ça c'est amélioré aujourd'hui : les compteurs s'arrêtent plutôt à 3 ou 5 secondes de la fin.




C'est vrai SAUF dans les James Bond où ça fait 007 secondes.

Sinon c'est toujours étonnant de regarder l'absence de gants où le massage cardiaque avec les coudes qui plient ... Généralement il y a un gros plan sur celui qui masse en transpirant, il dit "encore !"
autour de lui les autres échangent un regard, s'écartent, et lui disent "c'est fini Jack (23,5%), Marc (14,2%), Doug (13,6%), Bill (8,2%) ... IL EST MORT, on ne peut plus rien faire pour lui..."
Revenir en haut Aller en bas
Jareth the Goblin King
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Poissons Cochon
Nombre de messages : 2397
Age : 35
Localisation : Un grand labyrinthe...
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Les clichés du cinéma   Mar 18 Nov 2008 - 23:14

Et c'est généralement à ce moment dramatiquement approprié que le "mort" se manifeste via l'éloctrocardiogramme (on a aussi la variante du noyé qui crache son eau en toussant violemment une fois que tout le monde s'accorde à dire que c'est fichu pour lui)
Revenir en haut Aller en bas
Sombrecoeur
Prince des Ténèbres
Prince des Ténèbres
avatar

Masculin
Verseau Rat
Nombre de messages : 5701
Age : 33
Localisation : Neuchâtel, Suisse
Profession : Collaborateur admin
Loisirs : Cinéma, série, lire, écrire, voyages, jeux vidéo
Date d'inscription : 20/03/2005

MessageSujet: Re: Les clichés du cinéma   Mar 18 Nov 2008 - 23:16

Pour la mort de Steven Seagal, il s'agit du film Ultime Décision où il partage l'affiche avec Kurt Russel.
Revenir en haut Aller en bas
Jareth the Goblin King
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Poissons Cochon
Nombre de messages : 2397
Age : 35
Localisation : Un grand labyrinthe...
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Les clichés du cinéma   Mar 18 Nov 2008 - 23:32

Sombrecoeur, qui devient un érudit du cinema quand on parle de Seagal Razz
Revenir en haut Aller en bas
Mespheber
Fantassin
Fantassin
avatar

Masculin
Capricorne Rat
Nombre de messages : 59
Age : 45
Localisation : Lille - Warszawa
Profession : Acteur, Scénariste
Loisirs : Vaincre mes ennemis, les voir ramper à mes pieds, entendre les lamentations de leurs femmes.
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Les clichés du cinéma   Mer 19 Nov 2008 - 10:01

(Et Chuck Norris meurt dans un film avec Bruce Lee, La Fureur du Dragon il me semble)

J'avais reçu un mail à ce sujet:

Tous les p’tits trucs qui n’arrivent qu’aux héros de films:
  • Qu’elles dorment, qu’elles pleurent, qu’elles dansent, qu’elles nagent sous l’eau, qu’elles fassent l’amour, qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il vente, les femmes gardent toujours un maquillage, des vêtements et une coiffure impeccable !!

  • Personne ne transpire, à part les héros masculins !

  • D’ailleurs ceux là résistent à tous les coups les plus durs sans broncher mais se crispent de douleur dès qu’une belle fille les soigne !

  • Il est vachement facile de se procurer un arme à feu chargée n’importe où, n’importe quand et tout le monde sait bien sûr s’en servir !

  • Ils ne finissent et ne payent jamais les consommations dans un bar ou un resto!

  • Dès qu’ils entrent dans une voiture celle-ci démarre tout de suite ! (les clés étaient-elles déjà sur le contact ??)

  • Ils n’ont pas besoin de regarder dans leur portefeuille, les billets qu’ils sortent représentent le compte exact de ce qu'ils doivent !!

  • Ils ne font jamais le ménage et pourtant leurs (***s de) baraques sont toujours nickelles !!

  • La plupart d’entre eux ont une batte de base-ball dans leur couloir en cas d’agression nocturne !

  • Le sol de leur grenier est toujours vermoulu et dès qu’ils passent à travers, ils tombent directement sur leur lit, leur fauteuil ou autre…

  • Chez eux, ils mettent tous des peignoirs !! (?!?)

  • Dès qu’ils veulent prendre un taxi, le premier qui passe s’arrête !

  • Ils entretiennent une relation très amicale avec leur boulangère, le mec du camion à pizza ou leur banquier… ah non, c’est vrai, ils ne vont jamais à la banque !!

  • Personne ne parle en verlan ou alors c’est caricaturé !

  • Il n’y a aucun mendiant dans les rues !!

    Et bien plus encore…
Mais j’ai une petite question… Si tout est si parfait, quelqu’un pourrait-il m’expliquer pourquoi (dans les films d’horreurs en particulier) personne n’allume la lumière en entrant dans une pièce ?
Revenir en haut Aller en bas
http://leschimeres.info/
Bonhomme
Chevalier
Chevalier
avatar

Masculin
Gémeaux Dragon
Nombre de messages : 204
Age : 42
Localisation : Bon baiser de Repentigny (Québec)
Profession : Surhomme
Loisirs : Oui
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: Les clichés du cinéma   Mer 19 Nov 2008 - 16:15

Mespheber a écrit:
(Et Chuck Norris meurt dans un film avec Bruce Lee, La Fureur du Dragon il me semble)

Et voila! Return of the Dragon en tout cas, je ne suis pas certain du titre français mais Chuck Norris y joue la méchant Colt, et y trouve la mort suite a son duel avec Bruce Lee dans le colisé de Rome.
A mon humble avis un des meilleurs combat d'art martiaux du cinéma!

Roger Ebert, le critique américain, à fait une magnifique liste de tel cliché (en anglais):
http://academic.sun.ac.za/forlang/bergman/tech/glossary/ebert_glos.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://sketcheurscosmiques.blogspot.com/
Grosbill
Grosbill
Grosbill
avatar

Masculin
Balance Dragon
Nombre de messages : 1840
Age : 41
Localisation : Salle de cours
Profession : Chanteur à 2 balles
Loisirs : Jdr, Sport de combat, bibine...
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: Les clichés du cinéma   Mer 19 Nov 2008 - 17:01

requiem a écrit:
tiens 2 ENORMES clichés de l'action movie :

-Chuck Norris ne meurt jamais

-Steven Seagal ne meurt jamais

non non non, moi j'ai vu Chuck Norris mort, et je suis pas le seul non plus...
Revenir en haut Aller en bas
redo_fr
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 91
Localisation : Toulouse
Loisirs : Plongée
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Les clichés du cinéma   Mer 19 Nov 2008 - 17:59

Citation :
Et voila! Return of the Dragon en tout cas, je ne suis pas certain du titre français mais Chuck Norris y joue la méchant Colt, et y trouve la mort suite a son duel avec Bruce Lee dans le colisé de Rome.

Tout à fait.

C'est d'ailleurs le trucage qui a couté le plus cher dans toute l'histoire du cinéma Laughing

Chuck Norris Facts
Revenir en haut Aller en bas
Requiem
Zombie King
Zombie King
avatar

Masculin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 11434
Age : 34
Localisation : dans son lugubre manoir
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Les clichés du cinéma   Mer 19 Nov 2008 - 18:15

Grosbill a écrit:
requiem a écrit:
tiens 2 ENORMES clichés de l'action movie :

-Chuck Norris ne meurt jamais

-Steven Seagal ne meurt jamais

non non non, moi j'ai vu Chuck Norris mort, et je suis pas le seul non plus...

ok alors petite rectification, quand Chuck Norris et Steven Seagal ont le role principal ils ne meurt jamais
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les clichés du cinéma   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les clichés du cinéma
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mes premiers clichés, j'attend vos conseils =D
» Mes 1ers clichés rugby
» Cliché Suisse au 70-300
» Mes premiers clichés de nuit
» Les clichés du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: La Vie à l'Extérieur de la Taverne :: Cinéma / Tv-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit | Art, Culture et Loisirs | Autres littérature