La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 HOWARD : Conan et bien plus ...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 19  Suivant
AuteurMessage
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Nombre de messages : 1921
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: HOWARD : Conan et bien plus ...   Ven 11 Déc 2009 - 3:36

Conan le Général

À vrai dire, c'est un des aspects du personnage que Howard aurait pu plus développer ( bon il y en a plein d'autres… je vais me faire haïr là… ) On s'attendrait qu'un roi de ses propres mains remporte une quantité intéressante de batailles; mais dans l'œuvre de Howard même ( je refuse de m'intéresser aux pâles tâcherons qui n'ont même pas eu la flamme violente de Howard pour animer la carcasse bovine du MrMuscle cimmérien ) on ne le voit en livrer que trois si je ne m'abuse.

Et chaque fois il attend en position défensive comme un gros lâche. 'Tain, moi qui croyais que les barbares étaient impétueux.
Bon, c'est comme ça qu'il les gagne, alors je suis peut-être mal venu de critiquer…

Mais Howard a vraiment joué le moindre effort en décalquant l'une sur l'autre les deux qu'il livre en tant que roi d'Aquilonie ( contre Ophir et Koth dans La Citadelle Pourpre et contre la Némédie dans Conan le Conquérant ): chaque fois, ses archers dégomment les archers ennemis; et puis les fantassins ennemis qui attaquent se font bien endommager par ses archers et puis mettre en déroute par ses fantassins; et puis les chevaliers ennemis se font endommager par ses archers, embrocher par ses fantassins et ses chevaliers n'ont plus qu'à les finir. Avec des ennemis pareils on n'a plus besoin d'amis.

Je préfère celle qu'il livre comme mercenaire, au service de la reine d'Argos je crois, je sais plus où ( j'ai pas le book sous la main là ), contre l'armée du magicien ressuscité Thugra Khotan ( il se fait appeler Natohk pour plus de discrétion, mais tout le monde aura compris… d'ailleurs dans chacune de ces f…tues batailles le vrai chef des méchants est un magicien… ).
D'abord il y le plaisant épisode du rôtissage des 500 chevaliers qui chargent comme des c… au lieu d'obéir aux ordres; ensuite la description du puissant coin d'attaque formé par les différents contingents de l'armée ennemie est impressionnante. Et si Thugra Khotan est une grosse mauviette, Conan trouve tout de même un adversaire valable en la personne du prince stygien Kutamun qui doit être le seul adversaire sa hauteur de toute la saga ( incidemment l'adaptation en BD lui fait une tête de mongol à mourir de rire )

L'un dans l'autre Howard était plus inspiré dans ses batailles historiques, Sowers of Thunder par exemple ( même si La Forbie ne s'est pas vraiment passée comme ça… )
Revenir en haut Aller en bas
Milk
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Vierge Cheval
Nombre de messages : 2687
Age : 39
Localisation : Montreal, Canada
Date d'inscription : 22/09/2009

MessageSujet: Re: HOWARD : Conan et bien plus ...   Ven 11 Déc 2009 - 8:19

N'ayant lu d'Howard que les Conan (mais tous et plusieurs fois) je suis un fan complet mais en meme temps je ne considere pas que ma connaissance d'Howard est assez grande pour me sentir qualifie a me joindre au discussions de certains experts. Quoiqu'en ce qui concerne uniquement Conan, je crois etre assez bien cale...

Je suis tout d'abord content de voir que personne ne semble porter les films de Conan dans leur coeur car bien qu'enfant je les aient apprecies et que la bande sonore reste une reference, le Conan de Shwarzy, ca n'est pas Conan. Il n'a pas son intelligence, son charisme, son attitude feroce, bref sa presence. Car la seule presence physique ne suffit pas. Il faudrait en fait un BON acteur pour rendre justice a Conan quoiqu'en pense les non-inities. Et comme le fait remarquer VS, le Conan decrit dans les livres de toute facon n'a pas grand chose a voir avec celui du film. Premierement je doute qu'Howard en avait l'image d'un bodybuilder, surtout qu'a cette epoque ce genre de musculature n'existait pas. Il est decrit comme tres fort, et avec un musculature impressionante, mais pour moi a ne donne pas Monsieur Univers. Je vois plus quelqu'un avec une bonne musculature naturelle, le genre acquise par une vie (en majorite) sauvage, remplis de combats et d'activite physiques intenses. Mais pas celle de quelqu'un qui fait des poids 6 heures pas jour.

Aussi heureux de voir qu'en general on ne semble pas cracher sur les BD. Moi les BD de Conan c'est une partie de ma jeunesse et pour avoir lu ou relu la plupart une fois plus vieux, c'est different oui, ca n'est pas Howard, mais elle sont quand meme dans le meme esprit et restent une reference en tant que BD fantastiques. Autant les marvel que les plus recentes Dark Horse meme. Aussi, Frazetta, j'adore et ma copine passant le 1/3 de son temps en Pennsylvannie (l'etat ou frazetta reside et a son musee), j'y suis deja aller par deux fois et j'espere dans un autre voyage futur pouvoir utiliser cette opportunite pour aller visiter le musee Frazetta.

En dernier lieu, quelqu'un a vu le film The Whole Wide World (1996) ? Film qui est en partie une biographie de Robert E. Howard mais surtout la presque histoire d'amour qu'il a vecu avec Novalyne Price Ellis qui d'ailleurs a ecrit le livre duquel le film est tirer.

Le probleme du film c'est peut-etre que ca joue un peu trop dans le romantique (mais en meme temps encore une fois ca ne ce veut pas une biographie d'Howard) et que quelquefois certaine scenes, comme lorsque qu'Howard "entre en transe", sont un petit peu surjouees et surtout ringardes. Et puis Renee Zellwegger.... Thumb down Une actrice que j'execre. Elle a beau vraiment etre du Texas, son accent dans ce film c'est exagerre (c'est qu'il ne suffit pas d'etre texan pour necessairement avoir l'accent cowboy). Au moins d'Onofrio, sans etre un grand acteur, a quand meme deja fait ses preuves et est un acteur competent pour le role d'Howard, malgres ses quelques exces.

Il n'empeche malgre tout les defauts du film que c'est interessant de voir a peu pres l'homme qu'a du etre Howard. J'ose croire la representation assez juste considerant que la dame en question l'a relativement bien connu. Et puis le film nous fait bien sympathiser (en tout cas, pour moi ca ete le cas) avec cet homme qui etait d'une grande imagination mais peu adapter pour vivre dans le monde. Le film montre bien aussi la relation troublante qu'il a eu avec sa mere qui etait tres malade et qui donc requierait les soins de son fils en tout temps et qui dans sa dependance et sa souffrance s'est peut-etre un peu trop "approprier" son fils jusqu'a etre jalouse de ses absences, ce qui l'a en fin de compte empecher de pouvoir se developper au point de vue social. S'il avait vecu a notre epoque il aurait ete bourrer de medications, suivi par un psychiatre ou deux et en meme temps n'aurait peut-etre jamais ecris rien qui vaille... Howard c'etait un geek avant l'heure, a une epoque ou ce genre de choses n'etait pas aussi commun et surtout pas tres bien vu. Surtout au Texas... en tout cas, a la toute fin, je mentirais si je n'admettais pas avoir verser une larme ou deux (mais en meme temps je suis un chialeur notoire alors...)
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9988
Age : 45
Localisation : Dans un autre monde.
Profession : Dieu multiforme des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables et Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Tout, passionément.
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: HOWARD, CONAN...   Ven 11 Déc 2009 - 15:45

Pour répondre à ta question, l'aventure dont tu parles se situe au royaume de KORAJA, dirigé par la princesse YASMELA, dont le frère est retenu en otage par le roi d'OPHIR.
Suite à un oracle, la princesse rencontre le cimmérien et fait de lui le chef de ses armées pour contrer NATOHK, l'être voilé, un magicien revenu des morts, marchant sur le royaume. Il s'agit de l'histoire "des ombres sur la clarté lunaire".
Pour CONAN en tant que roi, HOWARD avait peu dévellopé cette partie de la vie de son héros. Il n'a même jamais écrit la fin, la mort de CONAN. Ne pas oublier non plus qu'à cette époque de sa vie, CONAN a environ 45 ans et il n'a plus la férocité ou l'envie d'en découdre comme dans sa jeunesse impétueuse...
Pour son physique, il est décrit comme un colosse imposant, mais sans doute "naturel" comme tu le soulignes, forgé par une vie sauvage. Apparement, il est trés grand (HOWARD parle souvent d'un jeune géant pour le décrire) et assez lourd (200 livres, l'équivalent d'une centaine de kilos, si je ne me trompe pas). Pour son caractère, je conseille de lire "la reine de la côte noire" où HOWARD décrit efficacement son héros, quand il voyage à bord du navire ARGO. Bonne description de son caractère aussi, dans le début de "le bassin de l'île aux géants".
Pour sa mère, enfin, HOWARD avait un lien fusionnel avec elle. Elle semble l'avoir couvé, à cause de sa faiblesse physique quand il était jeune, l'avoir consolé des moqueries de ses camarades. C'est elle, également, qui lui a fait découvrir les livres et l'a encouragé à écrire. Quand on lui a annoncé qu'elle était tombée dans le coma et que c'était fini, il s'est tiré une balle dans la tête...
HOWARD était un solitaire tourmenté, asocial, qui ne se sentait pas à sa place dans son monde et son époque.
Revenir en haut Aller en bas
l'aventurier du dimanche
Champion
Champion
avatar

Nombre de messages : 384
Loisirs : tuer des extraterrestres
Date d'inscription : 16/10/2009

MessageSujet: Re: HOWARD : Conan et bien plus ...   Sam 12 Déc 2009 - 17:36

[HOWARD était un solitaire tourmenté, asocial, qui ne se sentait pas à sa place dans son monde et son époque]

=> c'est pas peut dire
il boxait tout seul dans la rue contre des enemis "invisbles" et il lui arrivait de s'arreter au volant de sa voiture et de dégainer son arme dans l'attente d'une possible embuscade (il possedait 2 revolvers, d'ou son surnom two gun bob)

s'il avait vécu de nos jours il aurait fini a l'asile ou en prison
sa place aurait été a l'époque du far west ou des croisades
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9988
Age : 45
Localisation : Dans un autre monde.
Profession : Dieu multiforme des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables et Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Tout, passionément.
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: HOWARD, CONAN...   Sam 12 Déc 2009 - 18:18

Continuons notre tour d'horizon de la vie du cimmérien, avec CONAN lui-même...

CONAN

Conan est né en CIMMERIE, pays barbare et nordique, de fôrets profondes et de brumes, aux hivers rigoureux. Les cimmériens vivent sous forme de clans, habitant dans des villages.
Le père de Conan est un forgeron. Sur sa mère, HOWARD ne dit rien. A 15 ans, Conan participe avec les siens au sac de VENARIUM, un avant-poste aquilonien qui est rasé. C'est son baptême du sang. Par la suite, il quitte son village pour participer à des raids aux côtés des AESIRS et des VANIRS, deux peuples nordiques frontaliers.
HOWARD n'a jamais indiqué pourquoi son héros est parti de chez lui. Les cimmériens sont casaniers et on n'en rencontre jamais dans les autres royaumes. Par la suite, à chaque fois que le barbare décline son identité, ses interlocuteurs sont toujours surpris, ne connaissant que vaguement ce pays et voyant pour la première fois un de ses représentants. A un moment, Conan, encore jeune, retourne dans son pays : il y retrouve ses anciens compagnons devenus pères de famille. Ne pouvant comprendre celà, il repart à l'aventure.
Il semble bien que le cimmérien, dés le début, soit différent, sur ce plan, de ses compatriotes. Conan sera un infatigable voyageur, trés curieux. Il parlera plusieurs langues (avec un fort accent barbare), apprendra à monter à cheval, à tirer à l'arc... Il sera voleur, mercenaire, pillard, pirate, général, usurpateur et enfin roi.
Au physique, il est décrit comme un colosse, trés grand, souple et fort à la fois, avec un instinct animal, des sens trés dévellopés. Il est trés brun, le front bas, les yeux d'un bleu volcanique sous des sourcils épais, le teint bronzé et, contrairement à l'image habituelle, il est... velu ! HOWARD le signale dans une aventure, parlant de sa "poitrine velue". HOWARD parle aussi d'une "crinière de cheveux noirs", mais ne mentionne jamais la fameuse coupe au carré popularisée par la BD...
Côté caractère, il est profondément indépendant, solitaire, attaché à sa liberté et... trés suceptible ! Etranger à toute sophistiquation, il est devant la civilisation comme un enfant émerveillé et méfiant. Il affecte un mépris permanent pour la civilisation, sans s'avouer qu'elle le fascine. Il vit intensément au présent, ne s'embarassant pas de spéculations métaphysiques, ne se préoccupant pas du lendemain. Il a un fort penchant pour l'alcool et les femmes, qu'il traite avec une courtoisie assez brute, mais sincère. La magie lui fait peur, l'effraie, ainsi que le surnaturel.
Il se laisse guider par un solide bon sens, mais se fie à son instinct. Détail récurrent : malgré ses rires tonitruants et son côté existenciel, il garde en lui une profonde mélancolie.
(pas aussi grande que celle de KULL qui, lui, apparaît parfois dépressif et beaucoup plus intellectuel, j'y reviendrai)...

TO BE CONTINUED...
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9988
Age : 45
Localisation : Dans un autre monde.
Profession : Dieu multiforme des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables et Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Tout, passionément.
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: HOWARD, CONAN...   Sam 12 Déc 2009 - 19:42

On continue avec KULL D'ATLANTIS.

KULL, LE FAUX JUMEAU DE CONAN

Au premier abord, les deux hommes se ressemblent de manière troublante : même origine barbare, même physique (colosse brun aux yeux bleus, combattant exceptionnel, aux sens hyper-dévellopés, violence latente), même parcours semé d'embûches jusqu'au pouvoir suprême, même relation ambigüe envers la civilisation... Certaines de leurs aventures sont trés semblables, comme "le phénix sur l'épée" qui est la même pour les deux, chacun dans leur monde et leur époque.
Beaucoup ont pensé que KULL avait été une ébauche de CONAN, un "premier essai", tant ils se ressemblent.
Mais à y regarder de plus prés, ils sont trés différents.
Pour les points communs, même parcours : KULL est un descendant de la légendaire ATLANTIS. Parti de rien, il parcourt le monde pour finir roi de VALUSIE. Son époque est intermédiaire : elle se situe après une ère dominée par d'anciennes races (principalement les hommes-serpents) et des civilisations tombées à la suite de cataclysmes et de migrations. Le monde de KULL connaîtra le même sort, des siècles plus tard, avant de renaître sous la forme du monde HYBORIEN, le monde de CONAN. KULL vient donc 2000 ans environ avant le cimmérien.
Côté caractère, la différence entre les deux hommes est flagrante : alors que CONAN est le bon vivant, porté sur le vin, les femmes, jouisseur qui ne vit qu'au présent, KULL apparaît profondément mélancolique, rêveur, pensif... Il est également beaucoup plus intellectuel que CONAN, participant aux discussions des sages et érudîts. Dans "les miroirs de tunzun-tun", on découvre un KULL en plein questionnement, se posant des questions sur la vie et la mort, le sens de l'existence, trés curieux intellectuellement. Bien que barbare, il est beaucoup plus perméable à la civilisation que CONAN.
Détail surprenant : pas de femmes chez KULL "sa beauté était grande, mais KULL ne s'interessait pas aux femmes". Pas d'aventures féminines, pas de reine à ses côtés... KULL est étrangement asexué, indifférent dans ce domaine. Les personnages féminins de sa vie sont trés secondaires et quasiment absents.
Pour conclure, si nos deux barbares sont trés semblables au premier abord, ils sont au final trés différents. On a un CONAN jouisseur, existenciel, impulsif et impétueux, contrairement à un KULL mélancolique, pensif et rêveur, plus posé et réfléchi. Mais qui reste un barbare !


Dernière édition par Voyageur Solitaire le Dim 13 Déc 2009 - 13:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kraken
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Balance Chat
Nombre de messages : 829
Age : 42
Date d'inscription : 24/03/2009

MessageSujet: Re: HOWARD : Conan et bien plus ...   Dim 13 Déc 2009 - 0:43

Ce personnage de Kull a l'air très intéressant lui aussi... Et pourtant apparemment il est beaucoup moins connu que son homologue barbare.

Comme tu le soulignes, j'avais déja entendu parler de lui comme d'une "ébauche" de Conan... Ce qui sous-entend qu'il lui serait plutôt inférieur. Qu'en est-il réellement? Ses aventures valent-elles tout de même le détour?
Revenir en haut Aller en bas
Milk
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Vierge Cheval
Nombre de messages : 2687
Age : 39
Localisation : Montreal, Canada
Date d'inscription : 22/09/2009

MessageSujet: Re: HOWARD : Conan et bien plus ...   Dim 13 Déc 2009 - 0:53

Et que dire du film avec Kevin Sorbo dans son role?




















sinon que c'est une daube monumentale (a l'origine le script avait ete ecrit pour etre une suite de Conan Le Destructeur, il est d'allieurs base sur The hour of the Dragon ET Phoenix on the Sword, mais Shwarzy ne voulait pas faire le film et Sorbo ne voulait pas jouer un role deja jouer par un autre)
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9988
Age : 45
Localisation : Dans un autre monde.
Profession : Dieu multiforme des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables et Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Tout, passionément.
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: HOWARD, CONAN...   Dim 13 Déc 2009 - 11:54

Pour répondre à KRAKEN :
Déjà, les aventures de KULL sont peu nombreuses : pas plus de 12 (plus un poème), regroupées dans "KULL LE ROI BARBARE" chez FLEUVE NOIR.
Ensuite, une seule de ces aventures montre KULL en barbare "exilé d'Atlantis". Dés les suivantes, on le retrouve roi de Valusie. HOWARD a donc complétement "gommé" le parcours de son héros pour arriver au trône.
Ses aventures sont néanmoins trés bonnes et trés agréables à lire. De toutes façons, mis à part les différences de caractère signalées plus haut, t'as l'impression de lire une aventure de CONAN...
Pour une raison ou une autre, HOWARD ne s'est pas attardé sur KULL. D'où cette hypothése d'une ébauche, d'un essai...
Pour info, on retrouve KULL dans une aventure de "BRAN MAC MORN", "les rois de la nuit".
Perso, j'aime bien KULL, car tout en restant violent et barbare, il est plus ouvert, plus intellectuel que Conan.
Revenir en haut Aller en bas
craft
tas de fumier
tas de fumier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2981
Date d'inscription : 25/07/2008

MessageSujet: Re: HOWARD : Conan et bien plus ...   Dim 13 Déc 2009 - 12:13

Y a Vulmea le pirate noir qu'est sympa à lire aussi, c'est un personnage tres proche de Conan, à tel point que l'une des nouvelles est la transposition d'une aventure de Conan, auquel fut substitué Vulmea pirate

Sinon j'ai bien aimé également la pointe d'érotisme qu'on trouve dans les aventures de Wild Bill Clanton, contenant d'ailleurs la fameuse nouvelle les filles de la haine, dans laquelle Howard se lache carrément avec notamment la scène de la fessée Mr.Red

Sacré Robert thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9988
Age : 45
Localisation : Dans un autre monde.
Profession : Dieu multiforme des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables et Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Tout, passionément.
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: HOWARD, CONAN...   Dim 13 Déc 2009 - 12:23

WILD BILL CLANTON fait partie des (trés) rares héros howardiens que j'ai pas lu. Une scène de fessée ? Shocked
Pour VULMEA, c'est effectivement du CONAN transposé dans le monde de la flibuste. Surtout avec l'aventure dont tu parles "les épées de la fraternité rouge", simple transposition de "le trésor de Tranicos".
C'est un petit reproche que je fais au maître : ses héros sortent tous du même moule, plus ou moins. Excepté SOLOMON KANE et (partiellement) EL BORAK.


Dernière édition par Voyageur Solitaire le Dim 13 Déc 2009 - 12:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
craft
tas de fumier
tas de fumier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2981
Date d'inscription : 25/07/2008

MessageSujet: Re: HOWARD : Conan et bien plus ...   Dim 13 Déc 2009 - 12:39

Voyageur Solitaire a écrit:
WILD BILL CLANTON fait partie des (trés) rares héros howardiens que j'ai pas lu.


alors tu vas me faire le plaisir de l'acheter de suite:

http://www.priceminister.com/offer/buy/50087534/Wild-Bill-Clanton-Livre.html

Citation :
Une scène de fessée ? Shocked

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9988
Age : 45
Localisation : Dans un autre monde.
Profession : Dieu multiforme des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables et Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Tout, passionément.
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: HOWARD, CONAN...   Dim 13 Déc 2009 - 12:43

C'est ce qu'on apelle "l'amour vache"...
"Craches-moi à la gueule et dis-moi que tu m'aimes"... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9988
Age : 45
Localisation : Dans un autre monde.
Profession : Dieu multiforme des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables et Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Tout, passionément.
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: HOWARD, CONAN...   Dim 13 Déc 2009 - 13:29

LE MONDE SELON HOWARD

Dans" KULL LE ROI BARBARE", HOWARD fait une description trés poussée du monde qu'il a imaginé. J'en fais ici un résumé :

Au commencement vient "l'ère précédant le cataclysme" dont on ne connaît que les derniers siècles. Un monde dominé par des royaumes anciens : VALUSIE, KAMELIE, VERULIE, GRONDAR, THULE, COMMORIE. Howard précise que ces peuples parlent la même langue, ce qui prouve une origine commune.
Les barbares de l'époque sont les PICTES, qui vivent dans des îles trés lointaines, dans l'océan. On trouve la civilisation trés évoluée d'ATLANTIS, située sur un petit continent, entre les îles pictes et le continent principal.
Au sud, on signale une civilisation trés ancienne et évoluée, avec laquelle il n'y a guère de contacts.
C'est dans ce monde déjà vieux et entré en déclin que vit et évolue KULL.
HOWARD signale également que ce monde était immense, et que les trois-quart étaient sauvages et inexplorés.
Bien plus tard...
"Alors le cataclysme ébranla le monde. ATANTIS et les royaumes furent recouvertes par les eaux et les îles pictes furent soulevées et formèrent les cimes montagneuses d'un nouveau continent... Certaines parties du continent principal disparurent sous les flots ou, en s'enfonçant, formèrent des mers intérieures... Des nations entières furent anéanties".
Certains s'en sortent : les ATLANTES réussissent à fuir sur des bateaux et se dispersent, de même que les pictes. Les races anciennes du sud sont épargnées et continuent à vivre en vase clos.
Le reste du monde retourne à l'état primitif et un nouveau cycle d'évolution commence. 1000 ans plus tard, un peuple barbare plus fort et plus évolué, les HYBORIS ou HYBORIENS entament une immense migration vers le sud. Ils rencontrent d'autres tribus, et par les mariages et les contacts, de nouvelles races se forment, des royaumes apparaissent, la civilisation progresse : le monde hyborien de CONAN se met en place...
1000 ans encore et le monde de CONAN est tel que le cimmérien le découvre : AQUILONIE, NEMEDIE, BRYTHUNIE, KOTH, OPHIR, ARGOS, CORINTHIE, ZAMORA... La STYGIE est l'héritière de l'ancienne civilisation du sud et a suivi sa propre évolution.
Des milliers d'années plus tard, un nouveau cycle de cataclysmes détruira ce monde et un nouveau cycle se mettra en route pour créer... notre monde (selon HOWARD).
La STYGIE deviendra l'EGYPTE, SHEM deviendra BABYLONE... Le continent sera séparé par une nouvelle mer, la Méditerranée. Au nord de ses rivages, la ZINGARA deviendra l'ESPAGNE, l'AQUILONIE la FRANCE, la NEMEDIE les PAYS GERMANIQUES, le bloc AESIR, VANAHEM, HYPERBOREE les PAYS SCANDINAVES...
La mer intérieure de VILAYET s'agrandit pour devenir la CASPIENNE. Au-delà, l'HYRCANIE devient les STEPPES D'ASIE CENTRALE. Encore plus loin, l'IRANISTAN deviendra la PERSE, le VENDHYA l'INDE et le KITHAÏ la CHINE...
Tout ceci est un résumé trés condensé du monde imaginé par HOWARD. Ce dernier a conçu une véritable chronologie, sur plus de 2000 ans, avec un monde trés cohérent et pensé. Il en parle abondament, avec beaucoup de détails dans "KULL LE ROI BARBARE" et "BRAN MAC MORN".

A noter : dans certaines de ses histoires dans UBBO-SATHLA, CLARK ASHTON SMITH reprend des peuples de "l'ère précédant le cataclysme" d'HOWARD. Clin d'oeil amical ? Peut-être...


Dernière édition par Voyageur Solitaire le Dim 13 Déc 2009 - 13:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
craft
tas de fumier
tas de fumier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2981
Date d'inscription : 25/07/2008

MessageSujet: Re: HOWARD : Conan et bien plus ...   Dim 13 Déc 2009 - 13:41

moi le pays qui a ma préférence est Zamora, avec sa capitale de dépravés: Shadizar afro
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9988
Age : 45
Localisation : Dans un autre monde.
Profession : Dieu multiforme des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables et Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Tout, passionément.
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: HOWARD, CONAN...   Dim 13 Déc 2009 - 13:44

SHADIZAR, la cité du vice, d'après HOWARD...
AREJUN, la cité des voleurs de ZAMORA est pas mal non plus...
Revenir en haut Aller en bas
Kraken
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Balance Chat
Nombre de messages : 829
Age : 42
Date d'inscription : 24/03/2009

MessageSujet: Re: HOWARD : Conan et bien plus ...   Dim 13 Déc 2009 - 15:18

Merci pour ces précisions, ô grand sage dépositaire de la sagesse Howardienne! thumright

Encore un personnage qui m'a l'air passionnant! Et un nouveau bouquin sur ma liste d'achat... Ma bibliothèque s'étoffe de plus en plus depuis que ce topic est ouvert! Il va falloir que je pense à investir dans de nouvelles étagères... à moins que je vire mes LDVELH? Non, ça jamais!...
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9988
Age : 45
Localisation : Dans un autre monde.
Profession : Dieu multiforme des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables et Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Tout, passionément.
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: HOWARD, CONAN...   Ven 18 Déc 2009 - 19:42

SOLOMON KANE, LE FOU DE DIEU

SOLOMON KANE est un personnage assez innatendu chez HOWARD : fini les colosses insouciants et impétueux. Le puritain est tout en retenue. Physiquement, HOWARD le décrit précisément :"il n'y avait pas une once de chair en trop sur cette carcasse d'une insigne maigreur... pourtant, ses larges épaules, sa poitrine robuste, ses membres longs et souples indiquaient la force, la vitesse et l'endurance. Son visage était allongé, rasé de prés, d'une grande paleur, les joues creuses... des yeux bleus sous d'épais sourcils noirs"...
Un guerrier bien différent des colosses habituels ! Seul point commun : cheveux noirs et yeux bleus.
Même sa manière de se battre est à son image :"son escrime était plus froide, calculatrice... il était économe de mouvements et ne se déplaçait que lorsque celà était nécessaire".
KANE est un puritain, un homme austère et sévére, rejetant le luxe, les plaisirs, l'insouciance, glorifiant le labeur, l'austérité, le sacrifice...
Il vit dans l'Angleterre du XVIIème siècle, dans une Europe déchirée par les guerres de religions et la guerre civile. Il vient du DEVONSHIRE, qu'il a quitté sans que l'on sache pourquoi. Il semble avoir souffert de la guerre civile qui déchirait l'Angleterre à cette époque :"Tu n'as jamais aimé les TUDORS, hein, SOLOMON" ?
"Ils ont harcelé les miens comme un oiseau de proie... ils ont failli à leur parole et trahi les gens partageant ma foi
".
SOLOMON est un errant fanatique, persuadé d'être la main de dieu, son instrument pour châtier les mécréants, une sorte de "punisher", traquant le mal à travers le monde (ou, du moins, ce qu'il considére comme étant le mal). Un sombre tueur froid, au service d'un dieu de pardon et de miséricorde... Un fanatique, froid, glaçé même, guidé, aveuglé par une foi poussée à l'extrême.
Pourtant, la cuirasse a des failles : certains de ses adversaires sément parfois le doute dans son esprit (le LOUP dans "OMBRES ROUGES" ou NAKARI dans "LA LUNE DES CRANES").
KANE ressemble à un fantôme, une âme jamais en repos, qui parcourt le monde, dépourvu d'émotions...
Le mélancolique tueur est, à coup sûr, l'un des héros les plus atypiques et dérangeants d'HOWARD.
Revenir en haut Aller en bas
Kraken
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Balance Chat
Nombre de messages : 829
Age : 42
Date d'inscription : 24/03/2009

MessageSujet: Re: HOWARD : Conan et bien plus ...   Mar 22 Déc 2009 - 22:48

Salomon Kane, un personnage incroyable! Howard était vraiment le roi pour créer des personnages hors-normes...

Le film sort demain je crois, j'ai vu des affiches... Malgré les gros doutes que j'ai sur sa qualité, j'irai le voir quand même je pense. Qui se dévoue pour garder ma fille?... flower
Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13385
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: HOWARD : Conan et bien plus ...   Mar 22 Déc 2009 - 22:59

Salomon Kane est un personnage très intéressant de par ses contradictions. Tout d'abord, ce n'est pas un monstre physique de muscle et de puissance : il tire sa force d'un entrainenement redoutable mais surtout de sa volonté à se surpasser et de sa spiritualité. Mais surtout, c'est un tour de force d'avoir imaginer un perso extrêmement puritain ... tout en étant athée dans son genre !

Qui plus est, tout de noir vêtu, se voulant l'archétype de la vengeance, il reste mystérieux et relativement romantique, une sorte de précurseur à The Crow. Enfin c'est comme ça que je l'ai un peu ressenti, je peux me tromper. Je dois avouer que je préfère les aventures de Solomon Kane à celles de Conan, bien que ce ne soit guère comparable...
Revenir en haut Aller en bas
l'aventurier du dimanche
Champion
Champion
avatar

Nombre de messages : 384
Loisirs : tuer des extraterrestres
Date d'inscription : 16/10/2009

MessageSujet: Re: HOWARD : Conan et bien plus ...   Sam 26 Déc 2009 - 18:16

kane est en effet un héros original et les 2 reccueils de nouvelles sont vraiment réussis

ca a un gout de trop peu

dans mes lointains souvenir j'avais apprécié ALMURIC qui ressemblait au cycle du guerrier de mars de moorcock il me semble
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9988
Age : 45
Localisation : Dans un autre monde.
Profession : Dieu multiforme des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables et Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Tout, passionément.
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: HOWARD, CONAN...   Dim 27 Déc 2009 - 8:06

KANE est un personnage fascinant, mais bon... même en étant son ami, traîner avec lui doit être assez barbant : le mec qui fait toujours la gueule, qui arrête pas de parler de dieu, de la morale... Vous imaginez KANE avec une troupe de joyeux compagnons partant en virée dans les tavernes ?
"Quel est ce lieu de perdition où vous m'emmenez" ?
"KANE, ta gueule"...
"Mais ce sont des filles de joie ! Comment osez-vous profiter de ces pauvres créatures pour assouvir vos vils instincts" ?
"KANE, ta gueule"...
"Comment ? Une table de jeu ? De l'alcool ? Quelles distractions impures" !
"KANE, ta... Mais qui c'est qui l'a invité ce type, bordel" ?!
"Tu ne devrais pas jurer ainsi, c'est une offense"... Mr. Green
Bon, sans déconner, c'est un personnage formidable, assez inhabituel et atypique chez HOWARD.
Pour ALMURIC, j'ai pas vraiment accroché : à certains moments, on dirait qu'HOWARD fait la promotion de son "idéal". Il insiste trop sur les capacités de son héros, ses aptitudes, sa force... ça sent le type qui essaie de convaincre du bien-fondé de son idée (civilisation = déchéance), mais, à la fin, ça devient un peu lourd... On retrouve la même chose avec EL BORAK, qui est le plus beau, le plus rapide, le plus fort, le plus... J'en parlerai prochainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9988
Age : 45
Localisation : Dans un autre monde.
Profession : Dieu multiforme des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables et Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Tout, passionément.
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: HOWARD, CONAN...   Dim 27 Déc 2009 - 17:15

LE CLUB DES AVENTURIERS

HOWARD n'a pas écrit que de l'héroic-fantasy. Beaucoup de ses histoires sont "contemporaines" (c'est à dire se passant dans les années 30). On y retrouve les mêmes personnages, à quelques variations prés, avec des héros récurrents comme KIRBY, GORDON, CONRAD, O'DONNEL, KIROWAN... C'est toujours le même schéma : des aventuriers baroudeurs, instruits et érudits qui se retrouvent dans des aventures fantastiques.
On citera, en vrac, "celui qui hantait la bague", "des griffes dans la nuit", "l'horreur sans nez", "ne me creusez pas de tombe", "le serpent du rêve", "le dernier chant de CASONETTO", "les habitants des tombes", "la maison parmi les chênes", "la chose sur le toit"...
HOWARD a écrit pas mal de ces histoires, avec ces héros basés sur le même moule : aventuriers et scientifiques, baroudeurs et trés cultivés qui sont soudain confrontés à l'horreur et au surnaturel. Le décor part souvent d'un cabinet de travail richement meublé ou d'une bibliothèque, pour finir dans de sombres marais ou jungles étouffantes. Même si elles suivent plus ou moins le même canevas, certaines sont trés réussies.
Ou comment faire du fantastique avec des héros aussi à l'aise en costume rayé et borsalino dans un salon feutré qu'en tenue coloniale sur une piste africaine...
D'ailleurs, certains de ces héros et de leurs aventures n'ont rien à envier à INDIANA JONES. Même époque, même type de héros (à quelques variations prés)... Seule différence majeure : l'horreur et le surnaturel.
Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13385
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: HOWARD : Conan et bien plus ...   Lun 28 Déc 2009 - 11:19

Citation :
Vous imaginez KANE avec une troupe de joyeux compagnons partant en virée dans les tavernes ?

Très bon ça ! Very Happy

Moi j'aurais surtout peur de le croiser dans le métro si il était controleur de billet, même en ayant acheté mes coupons (qui se démagnétisent tout le temps).


Pour le Club des Aventuriers, je n'ai lu aucune de ces nouvelles... On dirait du pain béni (maudit plutôt) pour du Chtullu année 30. Chapeau bas pour toutes ces références d'expert !
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9988
Age : 45
Localisation : Dans un autre monde.
Profession : Dieu multiforme des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables et Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Tout, passionément.
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: HOWARD, CONAN...   Lun 28 Déc 2009 - 12:18

La plupart de ces aventures se retrouvent dans les volumes suivants, chez FLEUVE NOIR :
- LES HABITANTS DES TOMBES (n°2)
- LE TERTRE MAUDIT (n°4)
- LE PACTE NOIR (n°5 et 6)
- L'HOMME NOIR (n°7)
- LE CHIEN DE LA MORT (n°16)
- LA MAIN DE LA DEESSE NOIRE (n°20)

Je conseille particulièrement " la main de la déesse noire", première histoire du volume du même nom : superbe histoire, avec deux amis détéctives (KIRBY et GORMAN), apellés à l'aide par une jeune femme qui a peur pour la vie de son oncle, un riche explorateur. Tout le monde se retrouve assiégé dans un ancien manoir, par une bande d'indiens fanatiques qui veulent récupérer le fabuleux trésor de leur déesse, volé en INDE des années plus tôt par l'oncle en question. Avec eux dans la maison également, le fils de l'homme qui accompagnait l'explorateur et que ce dernier a tué pour garder le trésor. Venu chercher vengeance pour son père, il se retrouve piégé avec les autres dans la demeure...
Huis-clos, suspense, manoir assiégé, traque dans les salons plongés dans le noir, assiégés se méfiant les uns des autres... Du grand HOWARD !
Revenir en haut Aller en bas
craft
tas de fumier
tas de fumier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2981
Date d'inscription : 25/07/2008

MessageSujet: Re: HOWARD : Conan et bien plus ...   Lun 28 Déc 2009 - 12:25

Citation :
KIRBY

à chaque fois que je vois ce nom cité je pense immédiatement à....

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: HOWARD : Conan et bien plus ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
HOWARD : Conan et bien plus ...
Revenir en haut 
Page 6 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» HOWARD : Conan et bien plus ...
» Robert E. Howard, Conan
» [Howard, R.E] Conan le vagabond
» Comment bien ranger ces BD
» Apprenons à bien écrire français (Conjugaison / Grammaire)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: La Vie à l'Extérieur de la Taverne :: Livres divers et variés... :: Les Auteurs-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit