La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nos critiques cinéma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Marmouscule
Banni
Banni


Nombre de messages : 2668
Date d'inscription : 15/01/2005

MessageSujet: Re: Nos critiques cinéma   Dim 27 Juin 2010 - 10:02



Un film récent inspiré de l'histoire vrai du Mythomane Frédéric BOURDIN lequel endossait l'identité d'enfants disparus.

Arrow Tel que le film nous est présenté, j'ai tout de suite senti que les proches faisaient semblant de croire en la "résurrection" miraculeuse du petit Nicholas disparu 4 ans plus tôt à l'âge de 12 ans! Ce qui m'a dérangé, ce n'est pas tant qu'un jeune homme de 23 ans arrive à se faire passer pour un ado de 16 ans mais plutôt la réaction d'adhésion improbable de la mère, du frère et de la soeur: si je refaisais moi-même surface après avoir mystérieusement disparu de la circulation pendant 4 ans, soyez assurés que ma propre mère parviendrait rapidement à m'authentifier ou non en me posant tout un tas de questions ou de private jokes dont seul son fils connaîtrait la réponse.

De plus, les proches du "revenant" auraient dû reconnaître certaines de ses mimiques, de ses tics langagiers, de ses habitudes aussi. A aucun moment dans le film, le héros ne se souvient de tel ou tel élément dans le décor et on voit bien qu'il ne reconnaît pas son environnement, ni ses voisins. L'histoire de l'embrigadement dans une secte française n'expliquerait pas tout, désolé!

Je ne sais pas ce qu'il en fut dans la réalité mais il est évident que le film laisse entendre que les proches savent ce qui est véritablement arrivé à l'enfant, voire qu'ils l'avaient assassiné à l'insu des autorités. Le corps, lui, n'a jamais été retrouvé (dixit).

Une histoire qui rappelle Le Retour de Martin Guerre!

Marmouscule :dwarf:
Revenir en haut Aller en bas
AqME
Zombie Superstar
Zombie Superstar
avatar

Masculin
Poissons Rat
Nombre de messages : 4707
Age : 33
Localisation : Saint Paul Trois Châteaux
Profession : professeur des écoles
Loisirs : JDR, musique, Jeux vidéos etc....
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: Nos critiques cinéma   Sam 12 Fév 2011 - 21:04

Black swan


Résumé:

Rivalités dans la troupe du New York City Ballet. Nina est prête à tout pour obtenir le rôle principal du Lac des cygnes que dirige l’ambigu Thomas. Mais elle se trouve bientôt confrontée à la belle et sensuelle nouvelle recrue, Lily...

Avis:

Darren Aronofsky est un réalisateur à part dans la grande Hollywood. En effet, bons nombres de ces films traitent de psychologie, sur un fond qui oscille toujours entre la réalité, la fiction et le délire. Ce que l'on peut dire avec Black Swan, c'est qu'il en tire un film fort, intelligent et quelques fois bien dérangeant.

Pour faire clair, parlons d'abord du scénario en lui même. Nous avons donc Nina Sayers (Natalie Portman) qui est une danseuse classique dans un ballet dirigé par Vincent Cassel. La saison commence et le premier ballet sera le lac des cygnes de Tchaikovsky avec la même danseuse pour faire le cygne blanc et le cygne noir. La concurrence est dure mais, évidemment, l'héroïne est choisie. C'est alors que surgit une nouvelle danseuse, Lily, qui intéresse aussi Cassel. S'ensuit une série de déboires pour notre chère et belle héroïne dont le directeur de la troupe poussera dans ses moindres retranchements. Le scénario est assez complexe sans l'être mais le réalisateur s'amuse à nous perdre pour mieux retomber sur ses pattes. Du coup, le film fait la part belle, aux hallucinations et autres troubles psychiques que va subir Natalie Portman.

Car même si le fond de toile est la dure vie des danseuses de ballet, Aronofsky n'oublie pas la mesure et l'impact psychologique des personnages. Le film est très axé sur la vie de Nina. Sa mère, danseuse ratée qui veut la voir réussir par projection en rapport en sa carrière. Sa volonté de réussir et son combat pour attirer les regards et avoir enfin une bonne critique de la part de Cassel. Ses désillusions sur le monde du spectacle et le phénomène de rejet une fois la date limite de péremption dépassée (environ 30 ans). Bref, le film est une réelle réussite, très riche et avec un background très très fouillé pour tout le monde.

Les actrices sont éblouissantes, surtout Portman qui joue à merveille en oscillant entre la folie, la faiblesse, la tristesse, la joie et le désespoir. Un rôle qu'elle joue à la perfection et qui lui ouvre les portes des oscars. Mila Kunis joue bien les filles peu farouches et s'en tire avec les honneurs pour un rôle qui finalement lui va à merveille. Cassel est quant à lui irréprochable comme à son habitude, totalement investi par son rôle. Enfin, Winona Ryder fait un retour en force et joue franchement bien.

Les effets spéciaux du film sont vraiment super bien foutus. On a des jeux de miroir, des visions et surtout une transformation finale de toute beauté qui m'a époustouflé. Quelques effets gores parcourt le film et même s'il sont anecdotiques, ils sont du plus bel effet et relativement gênants, comme une peau arraché le long d'un doigt ou encore un ongle explosé. Ces petites touches rajoutent une part sombre à la démence de l'héroïne et tout cela montre la difficulté des danseuses.

Au final, Black Swan se révèle être un grand film, où un grand nombres d'émotions se chevauchent. On est à la fois surpris, subjugué par le jeu de Portman, apeuré par la tension croissante du film, halluciné par les trips du réalisateur, et enfin, éprouvé par un générique de début et un final tout simplement génial. Un très bon film que je conseille vivement, car même si parfois, le réalisateur joue avec nos nerfs et notre compréhension, il ne prend jamais le spectateur pour un débile et retombe toujours sur ces pattes. Une très bonne surprise pour cette année.

Note: 17/20
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9516
Age : 45
Localisation : Recherche Yavanna...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables, Maître des Terres d'évasion.
Loisirs : Reprendre du désert...
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: NOS CRITIQUES CINE...   Sam 12 Fév 2011 - 21:27

Les critiques ne tarissent pas d'éloges sur Nathalie PORTMAN et ce film. Faudrait que j'aille le voir. Un bon thriller psychologique un brin tordu, j'aime bien. Et puis, j'aime beaucoup "le lac des cygnes", alors...
Revenir en haut Aller en bas
Requiem
Zombie King
Zombie King
avatar

Masculin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 11434
Age : 33
Localisation : dans son lugubre manoir
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Nos critiques cinéma   Sam 12 Fév 2011 - 21:30

j'irai bien le voir aussi "Black Swan" puisque j'ai rarement été décu par Aronofsky

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Leviathan
Déprimologue autruchien
Déprimologue autruchien
avatar

Masculin
Capricorne Chèvre
Nombre de messages : 3653
Age : 37
Localisation : le cul entre deux chaises
Profession : procrastinateur
Loisirs : ça existe ?
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Nos critiques cinéma   Sam 12 Fév 2011 - 21:58

j'ai du cinoche en retard

après être allé voir les bouses Narnia et Harry péteur (ça faisait un bail que je n'étais pas allé me faire une toile donc, c'était histoire de...) j'espère pouvoir passer aux choses sérieuses avec Le dernier templier et Arriety

mais le discours d'un roi me tente énormément, déjà qu'à la base j'apprécie bcp Colin Firth 8)
Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13298
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Nos critiques cinéma   Sam 12 Fév 2011 - 23:32

Requiem a écrit:
j'irai bien le voir aussi "Black Swan" puisque j'ai rarement été décu par Aronofsky

@Requiem : forcément avec le réalisateur de REQUIEM for a dream.

Je crois que j'ai rarement vu un réalisteur comme Aronofsky passer du cygne, pardon du coq à l'âne avec chacun de ces films, fort différents.
Même si, comme l'a dit AqME, la dimension psychologique est très souvent là.

J'avais beaucoup aimé son dernier, the Wrestler (et la musique de Springsteen) qui avait déjà fait sensation.
Cela nous change un peu des films US grand public hyper formatés.
Revenir en haut Aller en bas
Requiem
Zombie King
Zombie King
avatar

Masculin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 11434
Age : 33
Localisation : dans son lugubre manoir
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Nos critiques cinéma   Dim 13 Fév 2011 - 9:54

VIC a écrit:

@Requiem : forcément avec le réalisateur de REQUIEM for a dream.

bien vu ! c'est une des raisons pour laquelle j'avais choisi ce pseudo

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Requiem
Zombie King
Zombie King
avatar

Masculin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 11434
Age : 33
Localisation : dans son lugubre manoir
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Nos critiques cinéma   Lun 16 Mai 2011 - 20:39


CLASS 1984


Résumé :

Andy Norris est nommé professeur de musique à la "Abraham Lincoln Highschool", un établissement scolaire terrorisé par un gang d'élèves dirigés par un jeune pianiste psychopathe. Revente de drogue, brutalité, racket, menaces sont le pain quotidien de ceux qui y étudient et y enseignent. L'attitude ouverte mais ferme d' Andy envers le gang ne sert à rien. Au contraire, elle engendre de nouvelles provocations. L' affrontement n'est plus très loin et il s'annonce sanglant...

Critique :

Redécouverte de ce film culte issu du début des années 80 et étrangement toujours d'actualité de nos jours, les temps changent mais les problèmes restent les mêmes c'est à dire la violence des bandes de jeunes dans les lycées qu'ils soient européens ou américains et qui peut conduire à des excès de brutalité affolante ou les victimes se sentent souvent bien démunis.

Dans ce film vous pourrez voir des mineurs se droguer, des jeunes gens mourir et se faire agresser, des viols, des enseignants et un proviseur impuissants face à un véritable gang qui terrorise et fait règner la loi au coeur du lycée, un cocktail poisseux et limite dérangeant qui prouve encore la grande liberté dont pouvait jouir les réalisateurs dans les années 1980.

Un rythme élevé du début à la fin, des personnages crédibles comme le professeur Norris qui débute son année dans ce nouveau lycée crasseux, une jolie idéologie dans la tête mais la réalité sera malheureusement bien sombre et une spirale de violence va se déchainer contre lui à cause d'une belle bande de jeunes pourritures !

Norris n'est pas un super héros, il va morfler, trop même et sa vengeance sera expéditive !

je reste encore assez scotché par la légèreté avec laquelle est parfois traité la mort dans ce film (l'élève qui tombe du mat du drapeau, la sort du professeur de biologie)

en tout cas c'est une péloche qui ne laisse pas indifférent, à l'esprit très punk et qui mérite vraiment le détour si on a le coeur bien accroché

Culte d'office !

Note : 17/20

_________________



Dernière édition par Requiem le Mar 17 Mai 2011 - 18:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
AqME
Zombie Superstar
Zombie Superstar
avatar

Masculin
Poissons Rat
Nombre de messages : 4707
Age : 33
Localisation : Saint Paul Trois Châteaux
Profession : professeur des écoles
Loisirs : JDR, musique, Jeux vidéos etc....
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: Nos critiques cinéma   Lun 16 Mai 2011 - 23:01

Juste un conseil cher Requieminou, ne pas prendre ses images sur cinemotions car elle n'apparaissent pas... Il faut trouver l'image sur d'autres sites.
Revenir en haut Aller en bas
Requiem
Zombie King
Zombie King
avatar

Masculin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 11434
Age : 33
Localisation : dans son lugubre manoir
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Nos critiques cinéma   Lun 16 Mai 2011 - 23:24

AqME a écrit:
Juste un conseil cher Requieminou, ne pas prendre ses images sur cinemotions car elle n'apparaissent pas... Il faut trouver l'image sur d'autres sites.

ah c'est bizarre car chez moi l'image apparait mais je vais tacher de faire attention cher AqMinou cat

ps : ce film pourrait te plaire en tant que prof Mr. Green

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Requiem
Zombie King
Zombie King
avatar

Masculin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 11434
Age : 33
Localisation : dans son lugubre manoir
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Nos critiques cinéma   Mar 17 Mai 2011 - 17:59

ca y est j'ai édité la photo de CLASS 1984, elle devrait être visible par tous à présent

ps : dans ce film on peut également voir les débuts de Michael J Fox en jeune étudiant gouflu Very Happy

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Aragorn
Monarque illuminé
Monarque illuminé
avatar

Masculin
Gémeaux Cheval
Nombre de messages : 2903
Age : 27
Localisation : Minas Tirith
Profession : Roi du Gondor
Loisirs : Chasser de l'orque
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Nos critiques cinéma   Mar 12 Nov 2013 - 9:43

Pour ceux que ça intéresse, voici ma page sur Allociné, mon pseudo devrait vous rappeler quelque chose : http://www.allocine.fr/membre-Z20070621093328690525576/   Razz
Revenir en haut Aller en bas
Warlock
Maître Modo
Maître Modo
avatar

Masculin
Taureau Cheval
Nombre de messages : 9933
Age : 39
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: Nos critiques cinéma   Mar 12 Nov 2013 - 19:23

Sympa tes critiques Aragorn, bien que je ne sois pas d'accord avec Fog qui reste pour moi un film culte du début des 80's et puis c'est Carpenter. Et pour la traversé de Paris un grand classique du cinéma français, et j'ai pas accroché des masses avec le coté enfantin du Hobbit.
Par contre pour la dernière croisade, la effectivement c'est un chef d'oeuvre.

Après c'est sur tout est une question de goût.
Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13298
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Nos critiques cinéma   Mar 12 Nov 2013 - 23:30

Du moment qu'il y a "Le Président", je suis content Very Happy 

_________________
DFix vous propose les principaux DFs rééquilibrés avec une HAB calculée en fonction de la difficulté de chaque DF :
http://www.la-taverne-des-aventuriers.com/t3251-projet-dfix-premiers-resultats
Revenir en haut Aller en bas
Aragorn
Monarque illuminé
Monarque illuminé
avatar

Masculin
Gémeaux Cheval
Nombre de messages : 2903
Age : 27
Localisation : Minas Tirith
Profession : Roi du Gondor
Loisirs : Chasser de l'orque
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Nos critiques cinéma   Mer 13 Nov 2013 - 10:26

Le Président est effectivement un de mes films favoris, aimant la politique, Audiard et Gabin, il ne pouvait pas en être autrement.Very Happy 

La Traversée de Paris me semble surcôté, je trouve qu'il y a de sacrés longueurs et comme je le dit dans ma critique, si on excepte les quelques scènes cultes, le reste est assez ennuyeux.
Pour Fog, le fait de ne le découvrir que maintenant ne joue pas en sa faveur mais j'ai trouvé ça affreusement lent et surtout ça ne fait absolument pas peur. Je préfère largement Halloween ou même Prince des Ténèbres du même Carpenter.
Revenir en haut Aller en bas
Warlock
Maître Modo
Maître Modo
avatar

Masculin
Taureau Cheval
Nombre de messages : 9933
Age : 39
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: Nos critiques cinéma   Ven 15 Nov 2013 - 19:12

Aragorn a écrit:
aimant la politique
Alors tu aimeras surement les hommes du président, c'est l'un des sommets du genre, niveau intrigue politique.
Revenir en haut Aller en bas
Aragorn
Monarque illuminé
Monarque illuminé
avatar

Masculin
Gémeaux Cheval
Nombre de messages : 2903
Age : 27
Localisation : Minas Tirith
Profession : Roi du Gondor
Loisirs : Chasser de l'orque
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Nos critiques cinéma   Dim 17 Nov 2013 - 11:06

Oui, il fait partie de ma liste de films en attente.Smile 

Je viens de poster ma critique du Silence des Agneaux.Arrow (elle devrait être en ligne d'ici ce soir)
Revenir en haut Aller en bas
Leviathan
Déprimologue autruchien
Déprimologue autruchien
avatar

Masculin
Capricorne Chèvre
Nombre de messages : 3653
Age : 37
Localisation : le cul entre deux chaises
Profession : procrastinateur
Loisirs : ça existe ?
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Nos critiques cinéma   Lun 24 Mar 2014 - 21:27

Vu Le Crocodile du Bostwanga
Eboué & N'Gijol me font plutôt marrer pris individuellement. En couple, j'ai eu un ezatz d'EricetRamzy. J'ai dû sourire deux fois max (en enlevant le coup de musique nationale qui devait être le truc le plus drôle, mas déjà vu dans la B.A.). Une bien belle grosse purge qui défonce en effet la porte ouverte des clichés... Ça peut, hein, mais si encore c'était fait avec qqch de drôle....

A part N'Gijol qui surjoue néanmoins au point d'être agaçant à la longue dans ce qui aurait dû faire rire dans son perso, le reste est bon à jeter. A commencer par Eboué, absolument pas crédible dans la peau de cette petite frappe d'agent qui, tel Paul sur le chemin de Damas, a trouvé la rédemption. Et que dire de Tagbo.... nullissime à souhait.

Je pensais y aller pour me marrer aussi. Quelle déception.
Revenir en haut Aller en bas
Leviathan
Déprimologue autruchien
Déprimologue autruchien
avatar

Masculin
Capricorne Chèvre
Nombre de messages : 3653
Age : 37
Localisation : le cul entre deux chaises
Profession : procrastinateur
Loisirs : ça existe ?
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Nos critiques cinéma   Lun 24 Mar 2014 - 21:32

Vu aussi Monuments Men.

Agréable à regarder. On se laisse porter par leurs gentilles pérégrinations. Toutefois, pour des types à la limite du front, se contenter de mettre des villes rasées et des débris n'est peut-être pas suffisant pour assurer une bonne immersion ; de même je regretterai les steps un peu brutaux dans les passage de dates (42-43 puis 43-45) avec des transitions pas très bien assurées.

Sur les persos : pas vraiment d'acteur à sortir du lot, si ce n'est Murray qui assure avec son flegme habituel. Damon fait du Damon : le mec est bon sans avoir a pousser son talent. Dujardin est quelconque, fallait un frenchy-du-moment, quoi. La Blanchett joue comme une patate sans compter que Clowney ne lui épargne aucun vieux cliché sur la parisienne un peu hautaine mais chaudasse comme un canon d'seize
Revenir en haut Aller en bas
Kinornew
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Vierge Tigre
Nombre de messages : 2823
Age : 43
Localisation : 94
Loisirs : Blood bowl team manager, blood bowl pc, munchkin
Date d'inscription : 06/03/2013

MessageSujet: Re: Nos critiques cinéma   Lun 24 Mar 2014 - 21:40

nemeion a écrit:
Vu Le Crocodile du Bostwanga
Eboué & N'Gijol me font plutôt marrer pris individuellement. En couple, j'ai eu un ezatz d'EricetRamzy. J'ai dû sourire deux fois max (en enlevant le coup de musique nationale qui devait être le truc le plus drôle, mas déjà vu dans la B.A.). Une bien belle grosse purge qui défonce en effet la porte ouverte des clichés... Ça peut, hein, mais si encore c'était fait avec qqch de drôle....

A part N'Gijol qui surjoue néanmoins au point d'être agaçant à la longue dans ce qui aurait dû faire rire dans son perso, le reste est bon à jeter. A commencer par Eboué, absolument pas crédible dans la peau de cette petite frappe d'agent qui, tel Paul sur le chemin de Damas, a trouvé la rédemption. Et que dire de Tagbo.... nullissime à souhait.

Je pensais y aller pour me marrer aussi. Quelle déception.


Regarde CASE DEPART avec nos 2 acolytes, je me suis bien marré, même si je trouve qu'ils y ont été un peu fort au niveau des répliques racistes des esclavagistes.
Revenir en haut Aller en bas
Leviathan
Déprimologue autruchien
Déprimologue autruchien
avatar

Masculin
Capricorne Chèvre
Nombre de messages : 3653
Age : 37
Localisation : le cul entre deux chaises
Profession : procrastinateur
Loisirs : ça existe ?
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Nos critiques cinéma   Lun 24 Mar 2014 - 21:45

Ah oui, on me la recommandé.
J'espère juste que ça ne sera pas du même tonneau
Revenir en haut Aller en bas
Leviathan
Déprimologue autruchien
Déprimologue autruchien
avatar

Masculin
Capricorne Chèvre
Nombre de messages : 3653
Age : 37
Localisation : le cul entre deux chaises
Profession : procrastinateur
Loisirs : ça existe ?
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Nos critiques cinéma   Mar 8 Avr 2014 - 22:18

vu 300 la naissance d'un Empire.
Bof, bof. La trame historique est à peu près là, même si on sait clairement qu'on a pas affaire à un docu historique, loin de là. Mais on le ressentait moins dans le premier volet. Surtout, l'erreur est d'avoir centré sur le Thémistocle du film, loin du Charisme d'un Buttler et loin de donner l'impression de représenter les Athéniens quand derrière Leonidas on pouvait percevoir Sparte en entier
Eva Green est plutôt quelconque
Et si le côté graphique du premier faisait son effet, là ça passe un peu au second plan. Voire sur des séquences inutiles.
Revenir en haut Aller en bas
sunkmanitu
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 1161
Age : 38
Localisation : Une colline où chantent les cigales...
Profession : Rêveur
Loisirs : Maintenant ? Oh que oui ! Fada !
Date d'inscription : 07/11/2010

MessageSujet: La vie secrète de Walter Mitty   Sam 26 Avr 2014 - 16:05

Quelle claque !

Vu ce film hier soir, j'étais fatigué et pourtant en guise de punition, je m'envoie un film réputé mou, long et moyen.
J'ai bien fait d'insister.
Le film est certes calme (et pas mou), Ben Stiller prend le temps de filmer sa vie, celle d'un archiviste photo travaillant pour le magazine Life. Une vie ordinaire, voire même chiante, mais Walter Mitty a un secret : c'est un grand rêveur qui s'imagine en une fraction de secondes être quelqu'un d'autre, un autre lui, héroïque, courageux, grand.
Et puis sa société est rachetée par un groupe plus puissant et dans la panique des possibles licenciements, il paume un négatif, celui qui doit faire la couv' du dernier numéro. Et puis il tombe amoureux d'une femme. Et puis il veut absolument trouver son négatif manquant, un peu parce qu'il n'aime pas faire de faute professionnelle et beaucoup parce que son nouveau con de chef lui met la pression.
Et là le film décolle vraiment : Walter Mitty par en quête du photographe auteur du fameux négatif, un artiste avec qui il bosse depuis plus de 20 ans pour Life mais qu'il ne connaît que de nom et par courrier.
Le film prend la direction du road-movie sans vraiment en être un, walter mitty part en quête de sa "vraie" vie, celle qu'il aurait dû vivre depuis des années, en quête de son vrai lui.
Ben stiller donne à ce film quelques moments d'anthologie (le bar au groenland, la descente en Islande et l'ascension finale), il donne à son dernier long métrage quelque chose de sensible, d'humain, d'émouvant. Un peu le souffle de "into the wild", un peu la maturité de "sans plus attendre" sans la gravité du propos.
Une pellicule superbe, des paysages grandioses, et surtout de l'émotion durant 1h54. L'acteur est tout en retenue, à fleur de peau, le réalisateur fait la même chose. Ben stiller arrive à se filmer sans surjouer, arrive à faire passer les messages grâce à son personnage principal (lui-même) mais aussi grâce à tous les persos secondaires. Et que dire de Sean Penn ? Magistral comme d'habitude. Juste impeccable.

Je vous conseille vivement cette curiosité, rien que pour vous surprendre à rêver vous aussi d'une vie autre que celle vous vivez tous les jours. Une magie comme j'aimerais en voir plus souvent dans au cinéma.

Putain qu'il est bon ce film !

16/20
Revenir en haut Aller en bas
Leviathan
Déprimologue autruchien
Déprimologue autruchien
avatar

Masculin
Capricorne Chèvre
Nombre de messages : 3653
Age : 37
Localisation : le cul entre deux chaises
Profession : procrastinateur
Loisirs : ça existe ?
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Nos critiques cinéma   Mar 4 Nov 2014 - 12:37

Vu, en vrac :
Ninja Turtles : Scénar' nul à chier (fallait s'en douter pour un nanar qui lui même se voulait parodique à l'époque), mais les frangins sont juste assez attachants pour que le film ne se casse pas complètement la gueule. Que Megan Fox se retrouve dans ce machin ne m'étonne pas trop, mais que vient foutre William Fichtner là-dedans ?  Crying or Very sad . Bref, un assez bon divertissement, sans rien de plus.


Equalizer. N'ayant pas vu la série issue des 80', je pourrais difficilement faire un comparo. Donc le film seulement. Un très bon vigilant movie, in fine :-) D. Washington y est magistral, mais c'est l'ensemble du top casting qui est bon. Marton Csokas rend une copie limpide en main droite du mafieux russe face à Washington, & Chloë Grace Moretz est vraiment une jeune actrice talentueuse. On pourra juste regretter le côté indestructible du héros, mix entre un soldat d'élite et McGyver , qui renforce un peu trop son côté "déterminé", pour ne pas dire tueur glacial.


Labyrinthe. Bon, un teenage movie comme on nous en pond depuis Toilette. Et symbole parfaitement assumé de l'industrie cinématographique qui refuse de prendre des risques en adaptant un énième "succès" littéraire (L'épreuve de Dashner). Bref, ça reste un divertissement correct qui bien évidemment aura sa suite.
Spoiler:
 
Mais pas d'éléments révolutionnaires non plus (des gamins-cobayes, un environnement hostile-sournois mais bien trop vite.... appréhendé par le héros du jour, des secrets à deux balles.....) et mis à part les griffeurs (qui font autant peur qu'un masque de scream pour Halloween), ce labyrinthe reste un pseudo prétexte pour juger de l'esprit de survie des protagonistes.... Y avait bien mieux à faire avec.


Fury. Un bon petit moment en fin de compte. Moi qui suis un grand fan de WoT, j'y ai pris un certain plaisir. Bon on passera sur le scenar' (pas vraiment sur que ça s'inspire plus ou moins d'une anecdote vraie, mais d'façon, le thème de la 2e GM a tellement été essoré qu'on en est à ce niveau. Voir Monuments Men pour s'en convaincre) ; un équipage d'un tank ayant participé (survécu) à la plupart des conflits du front ouest depuis l'Afrique se retrouve au cœur d'une mission casse-gueule.
Spoiler:
 
. Un équipage qui se tient par les couilles, bien sur, tous derrière le brave sergent B. Pitt (qui tient justement la baraque dans cette prod', mine de rien) qui, pour le grand final, ne veulent pas lâcher leur "maison".
Spoiler:
 



Et pour finir, The Giver ou le passeur en frenchy. En résumé, ma Daube d'Or 2014. Quoique.... non ! ma Daube d'Or décennie 2010'. Y avait rien d'autre qui me branchait ce jour-là donc bon, allez... Et voici donc un énième teenage movie, lui aussi issu d'un "succès" littéraire soi-disant, qui retricote ici en plus des pans entiers de l'illustre bouse Divergente. Scenar' absurde, acteurs jouant comme des patates, trame sans liant, explications bidons, final à chier. Une plombe 30 de massacre. Oui, j'aurai pu me barrer, z'avez raison. Mais, on a envie de voir jusqu'au bout ce que sa peut donner, en se disant que ça va bien monter crescendo, qu'on va se retrouver sur le cul avec un deus-ex-machina de derrière les fagots... Quedal. Le bouzin trouve le moyen de nous pondre une société pseudo-idéale façon vie dans un phalanstère, mais facho dans les grandes largeurs, et bien sur vérolée de l'intérieur (on se protège des émotions mais on donne un pouvoir, comprenez une émancipation, aux "gardiens" du souvenir de ces émotions). Bref, à pleurer.... ou à en rire c'est selon.
Revenir en haut Aller en bas
Leviathan
Déprimologue autruchien
Déprimologue autruchien
avatar

Masculin
Capricorne Chèvre
Nombre de messages : 3653
Age : 37
Localisation : le cul entre deux chaises
Profession : procrastinateur
Loisirs : ça existe ?
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Nos critiques cinéma   Lun 5 Oct 2015 - 14:57

Vu dernièrement :

Charlie Mortdecai et ai passé un bon moment. Ou quand les ricains veulent rire un peu de leurs cousins rosbeefs.
L'intrigue n'est pas extraordinaire mais on se laisse porter par cette enquête loufoque où Depp persiste dans ce qui lui colle le mieux : les rôles exubérants. Le film ne se prend pas au sérieux et c'est le principal (avec de bons moments de poilade comme lorsque une nana sort des chiottes de l'avion derrière son garde du corps).

Bis. Une bouse. Circulez !

Kingsman: The Secret Service. Beaucoup aimé, dans un style très britannique. Sous des aspects de comédie, c'est quand même assez sanglant

Jurassic World et ai passé un très bon moment. Il aurait pu faire la suite idéale au 1er (d'ailleurs ce sont plus que des clins d'oeil qui sont faits par moments) en oubliant les bouses n¤2 et 3.

Vice-Versa.
Et alors que Pixar m'avait vraiment foutu le bourdon avec ses dernières pelures (Cars 2, Planes...), voilà que les mecs nous pondent un vrai petit bijou d'inventivité, de créativité, de poésie ; une très belle allégorie sur la construction de soi et le temps qui passe.
On revient aux fondamentaux chez les gus de la Lampe : un vrai taf de génie et une maitrise technique de premier ordre ! Quel pied, beurdel !
Bien que très marqué jeune public, c'est vraiment pour tous.

Agents spéciaux, Code UNCLE.
Je ne m'attendais pas à grand chose et au final j'ai vraiment passé un très bon moment. Rien de révolutionnaire mais c'est brillamment réalisé avec une intro qui donne le ton pour la suite ; on y trouve un trio d'acteurs qui fonctionne bien assumant gaiement leur caricature, une trame scénaristique qui reprend tous les codes du film d'action-espionnage mais qui sort intelligemment du jamesbond like, une intrigue assez bien rythmée sans être trop nerveuse, et enfin sa touche d'humour british (la dégustation de Chianti de Solo dans le camion ou encore la discussion sur le quoi faire du docteur Mengele de l'histoire sont parmi les quelques moments savoureux du film).
Revenir en haut Aller en bas
ALIN V
Fléau des Héros
Fléau des Héros
avatar

Masculin
Poissons Buffle
Nombre de messages : 7723
Age : 44
Localisation : Hammardal
Loisirs : déchiffrer les étranges signes contenus dans les bulles des BD
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Nos critiques cinéma   Lun 5 Oct 2015 - 16:38

Leviathan a écrit:
Kingsman: The Secret Service. Beaucoup aimé, dans un style très britannique. Sous des aspects de comédie, c'est quand même assez sanglant
Inspiré d'un comics de Mark Millar... (que je n'ai pas encore lu Crying or Very sad )...

_________________
LJS alias Alin V, héritier du royaume de Durenor.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nos critiques cinéma   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nos critiques cinéma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Critiques cinéma
» Nokas de Erik Skjoldbjærg (le réalisateur du Insomnia original)
» Jane Austen au cinéma : livres critiques
» Les Perles de la Critique Ciné
» Quizz Le cinéma d'horreur en Image N°4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: La Vie à l'Extérieur de la Taverne :: Cinéma / Tv-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit | Art, Culture et Loisirs | Autres littérature