La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 H.P.LOVECRAFT (1890-1937)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Nato
Dieu des Athées
Dieu des Athées


Nombre de messages : 2799
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: H.P.LOVECRAFT (1890-1937)   Sam 17 Déc 2011 - 19:31

Et qui a fait l'objet d'une campagne de jeu de rôle titanesque de 672 pages.
La plus longue campagne de jdr jamais publiée au monde!!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2171
Age : 21
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: H.P.LOVECRAFT (1890-1937)   Dim 15 Jan 2012 - 12:16

Pour noël, ma mère m'a offert le deuxième volume de l'intégrale lovecraft parue chez Laffon. J'ai ainsi découvert ce chef-d'oeuvre qu'est la suite de poème "Fungi de Yuggoth" (ahh, Vents Stellaires... I love you ) ainsi que nombre documents sur la vie de l'Erudit de Providence.
En réfléchissant tout à l'heure, allant acheter du pain, je me suis aperçu que mes nouvelles préférées de Lovecraft étaient :
1 - Le Cauchemars d'Innsmouth, pour la montée en puissance de l'horreur et sa conclusion ;
2 - La Maison de la Sorcière, dont j'adore le thème et la fin (première oeuvre de Lovecraft que j'ai lue, à moins qu'il ne s'agisse de l'Appel du Cthulhu, je ne sais plus) ;
3 - A la recherche de Kadath (ou la Quête onirique de Kadath l'Inconnue, selon les traductions) pour les décors et les péripéties, rappelant Lord Dunsany, ou, d'une manière plus générale, le Cycle des Carters voire celui des Contrées du Rêve.
4 - Le monstre sur le seuil, si sinistre et terrible ;
5 - L'Appel de Cthulhu, pour la montée en puissance de l'horreur, et l'aspect si "scientifique", rappelant les Montagnes Hallucinées.
Revenir en haut Aller en bas
Jareth the Goblin King
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Poissons Cochon
Nombre de messages : 2397
Age : 35
Localisation : Un grand labyrinthe...
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: H.P.LOVECRAFT (1890-1937)   Dim 15 Jan 2012 - 19:19

oorgan a écrit:
Vents Stellaires... I love you

Il y a plusieurs années, j'avais appris par coeur un certain nombre de poèmes de Lovecraft, et Vents Stellaires avait fait partie de ma sélection, comme toi il m'avait fait une belle impression. Mon cerveau s'encroûtant un peu avec l'âge, tout ce dont je me souviens c'est la fin "et pour chacun des rêves qu'ils apportent, une douzaine des nôtres ils emportent" ou quelque chose comme ça scratch
Ah tous ces poèmes "tranchent les liens de l'instant et me laissent libre de me dresser, seul, face à l'éternité" (mh, je ne sais plus lequel c'est ça... c'est un Fungi pour sûr, vers les deux tiers je dirais), et finalement j'arrive à recapter un peu de "cette masse immuable dont les flancs sont les âges" (il me semble que c'est l'ultime phrase du dernier poème ?).
Bouh, c'est triste de vieillir !

Je t'envie de découvrir ce deuxième tome, il y a encore plusieurs histoires de qualité, et les documents sur la vie de H.P.L. sont inégaux, mais bien dans l'ensemble.
N'hésite pas à nous faire un retour quand tu l'auras lu !

@ Nato : 672 pages, bigre ! Encore pire que les Masques de Nyarlathothep !
Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2171
Age : 21
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: H.P.LOVECRAFT (1890-1937)   Dim 15 Jan 2012 - 20:10

Jareth the Goblin King a écrit:
oorgan a écrit:
Vents Stellaires... I love you

Il y a plusieurs années, j'avais appris par coeur un certain nombre de poèmes de Lovecraft, et Vents Stellaires avait fait partie de ma sélection, comme toi il m'avait fait une belle impression. Mon cerveau s'encroûtant un peu avec l'âge, tout ce dont je me souviens c'est la fin "et pour chacun des rêves qu'ils apportent, une douzaine des nôtres ils emportent" ou quelque chose comme ça scratch


Oui, c'est ça. Le passage "C'est l'heure où les poètes frappés par la lune/Savent que Fungis poussent sur Yuggoth" m'avaiot aussi impressionné. Je crois qu'il s'agit de l'un des meilleurs poèmes de Fungi. (Les 4-5 premiers sont excellents dans leur genre aussi.)

Citation :
Je t'envie de découvrir ce deuxième tome, il y a encore plusieurs histoires de qualité, et les documents sur la vie de H.P.L. sont inégaux, mais bien dans l'ensemble.
N'hésite pas à nous faire un retour quand tu l'auras lu !
Je le ferai, alors. Je vais aussi esayer d'acquérir les deux autres tomes, qui, je dois l'avouer, me tentent assez... Même si le troisième est contitué pour moitié au moins de "Derletheries" (Quel néologisme ! Voilà qui dépasse en audace tout ce que l'Oulipo a pu produire au cours des 10 dernières années Mr. Green ). L'un des points intéressants des documents sur la vie de Lovecraft sont les controverses qui existent entre les auteurs.

Citation :

@ Nato : 672 pages, bigre ! Encore pire que les Masques de Nyarlathothep !

Bha oui, Lolo, c'est du lourd ! (Au fait, c'est la campagne "L'Appel de Cthulhu" dont vous parliez dans une autre section du forum qui m'a poussé à lire la nouvelle Mr. Green .)
Revenir en haut Aller en bas
Requiem
Zombie King
Zombie King
avatar

Masculin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 11434
Age : 34
Localisation : dans son lugubre manoir
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: H.P.LOVECRAFT (1890-1937)   Mar 17 Jan 2012 - 20:21

oorgan a écrit:
En réfléchissant tout à l'heure, allant acheter du pain, je me suis aperçu que mes nouvelles préférées de Lovecraft étaient :
1 - Le Cauchemars d'Innsmouth, pour la montée en puissance de l'horreur et sa conclusion ;
2 - La Maison de la Sorcière, dont j'adore le thème et la fin (première oeuvre de Lovecraft que j'ai lue, à moins qu'il ne s'agisse de l'Appel du Cthulhu, je ne sais plus) ;
3 - A la recherche de Kadath (ou la Quête onirique de Kadath l'Inconnue, selon les traductions) pour les décors et les péripéties, rappelant Lord Dunsany, ou, d'une manière plus générale, le Cycle des Carters voire celui des Contrées du Rêve.
4 - Le monstre sur le seuil, si sinistre et terrible ;
5 - L'Appel de Cthulhu, pour la montée en puissance de l'horreur, et l'aspect si "scientifique", rappelant les Montagnes Hallucinées.

une bonne sélec oorgan, tu les as classé dans un ordre préférentiel ?

il y a pas mal de classiques de Lovecraft Wink

"à la recherche de Kadath" je n'ai jamais lu ce tte nouvelle mais faudra que j'y jette un oeil, ca parle de quoi en gros ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2171
Age : 21
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: H.P.LOVECRAFT (1890-1937)   Mer 18 Jan 2012 - 6:57

Oui, c'est par ordre préférentiel.
Quant à la recherche de Kadath (1926), tu connais les nouvelles des Contrées du Rêve qu'on trouve dans "Dagon"' ? Hé bien, à la Recherche de Kadath est un roman qui se déroule dans lesdites Contrées, et le héros --- Randolph Carter --- cherche Kadath, la Cité des Grands Anciens. C'est de la Fantasy (enfin, je pense, mais les opinions divergent pas mal,rien que dans le forum.)
A la Recherche de Kadath se trouve dans le Recueil "Démons et Merveilles", avec les trois autres nouvelles ayant pour héros Randolph Carter.
Si tu veux le trouver tout seul gratos, il y a ce site qui regroupe quelques-unes des nouvelles du Maître Providence : http://www.ebooksgratuits.com/ebooks.php?auteur=Lovecraft_Howard+Phillips (La Quête Onirique de Kadath l'Inconnue --- c'est la meilleure traduction du titre, je crois --- est la quatrième nouvelle en partant du haut Wink)
Revenir en haut Aller en bas
le Zakhan noir
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Bélier Tigre
Nombre de messages : 1411
Age : 44
Localisation : Aubervilliers
Profession : devantunordinateurucien...
Loisirs : foot, jeux sous toutes leurs formes, ciné, beuveries, chaleur humaine
Date d'inscription : 23/02/2011

MessageSujet: Re: H.P.LOVECRAFT (1890-1937)   Mer 18 Jan 2012 - 9:31

je vous conseille aussi "la Couleur tombée du ciel", très glauque dans son genre...
Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2171
Age : 21
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: H.P.LOVECRAFT (1890-1937)   Mer 18 Jan 2012 - 12:40

le Zakhan noir a écrit:
je vous conseille aussi "la Couleur tombée du ciel", très glauque dans son genre...

CElui-ci aussi, je l'adore ^^ C'est le cinquième Lovecrééft que j'ai lu, je crois.
Revenir en haut Aller en bas
AqME
Zombie Superstar
Zombie Superstar
avatar

Masculin
Poissons Rat
Nombre de messages : 4707
Age : 34
Localisation : Saint Paul Trois Châteaux
Profession : professeur des écoles
Loisirs : JDR, musique, Jeux vidéos etc....
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: H.P.LOVECRAFT (1890-1937)   Mer 18 Jan 2012 - 12:53

La couleur tombée du ciel est la nouvelle que je préfère personnellement...
Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2171
Age : 21
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: H.P.LOVECRAFT (1890-1937)   Mer 18 Jan 2012 - 12:55

Il me semble que c'était à la base une "étude d'atmosphère". Je ne sais pas trop ce que Lolo entendait par là, mais c'est plutôt réussi (la fin est magnifique I love you)
Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2171
Age : 21
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: H.P.LOVECRAFT (1890-1937)   Sam 21 Jan 2012 - 22:16

Dans le genre glauque, il y a aussi l'Affaire Charles Dexter Ward, excellent sur un certain nombre de points de vue (notamment le réalisme). Je me demande à quel point Joseph Curwen et Dexter Ward sont des projections de Lovecraft ; maint indice tend à le prouver (l'époque de la vie du premier, siècles que Lovecraft considérait comme étant les "meilleurs", son habitude de signer ses lettres en latinisant son nom (Josephus) (cette conparaison me rappelle une autre nouvelle --- Quelques souvenirs du docteur Johnson, dans Night Ocean et autres nouvelles --- de Lovecraft, où il se met lui-même en scène, commençant par "il me plaît de passer pour un homme jeune, né en 1890" et enchaînant sur "Qu'on sache donc que je suis née le 22 août 1690...") ou encire l'intérêt de Ward pour le passé et son attachement à Providence). Faudra d'ailleurs que j'y fasse un pèlerinage, à Providence ^^.
Et je viens de relire la Couleur tombée du Ciel ; effectivement c'est un chef d'oeuvre (Le Monstre sur le Seuil vient d'être éradiqué de la liste !). Très poétique, cette nouvelle possède --- je crois --- quelques allusions à Fungi de Yuggoth, pour les poèmes le Puit et Vents stellaires (je laisse aux experts le soin de comprendre Razz).
Revenir en haut Aller en bas
Kraken
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Balance Chat
Nombre de messages : 834
Age : 43
Date d'inscription : 24/03/2009

MessageSujet: Re: H.P.LOVECRAFT (1890-1937)   Dim 22 Jan 2012 - 14:45

"L'affaire Charles Dexter Ward" est le premier Lovecraft, que j'ai lu, cela fait longtemps maintenant. A l'époque j'avais trouvé ce court roman assez peu impressionnant, plutôt long et ennuyeux. Il faudrait peut-être que je le relise...

"La couleur tombée du ciel" est vraiment remarquable, c'est l'une de ses nouvelles qui m'a le plus marqué. Je garde aussi un très bon souvenir de "Air froid" et "Le modèle de Pickman". Par contre j'avais été énormément déçu par la conclusion de "L'appel de Cthulu", qui démarrait si bien: alors que je m'attendais à quelque chose d'apocalyptique, j'ai trouvé que ce Grand Ancien tant redouté était finalement bien falot.

Sinon, Robert Bloch a écrit un roman reprenant l'ensemble de l'oeuvre de Lovecraft, en la sublimant à mon avis: Retour à Arkham !



Tiens, il faudra que je le relise lui aussi !
Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2171
Age : 21
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: H.P.LOVECRAFT (1890-1937)   Jeu 26 Jan 2012 - 7:27

Air froid et le modèle de Picknam sont sympathiques, sans atteindre les sommets.
Je comprends que l'Appel de Cthulhu puisse ne pas être aimé ; mais il y a tout de même du bon (l'ambiance dure, par exemple)
Quant à Retour à Arkham, ça doit être un peu indigeste, non ? (Cette tête de vampire me fait penser à quelqu'un... ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Kraken
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Balance Chat
Nombre de messages : 834
Age : 43
Date d'inscription : 24/03/2009

MessageSujet: Re: H.P.LOVECRAFT (1890-1937)   Jeu 26 Jan 2012 - 9:17

Pour l'Appel, c'est vrai que l'ambiance est excellente (c'est pour ça qu'on est encore plus déçu par la fin!)

Pour Retour à Arkham, au contraire, la fin est apocalyptique, ce qui me paraît être la fin idéale pour ce type de bouquin. Cela dit je ne l'ai pas relu depuis longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2171
Age : 21
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: H.P.LOVECRAFT (1890-1937)   Sam 28 Jan 2012 - 7:22

Kraken a écrit:
Pour l'Appel, c'est vrai que l'ambiance est excellente (c'est pour ça qu'on est encore plus déçu par la fin!)

En fait, je crois que l'Appel est une charnière dans l'Oeuvre lovecraftienne : on y retrouve des éléments d'onirismes très dunsaniens (qu'on ne verra plus guère après, sauf peut-être dans "Dans l'abîme du Temps) et le début du Mythe de Cthulhu (cette expression est pratique, aussi l'utilisé-je, bien que se fût Derleth qui l'inventa), sans que l'influence de Poe soit trop visible. (Ca y et, je suis prêt à rédiger un mémoire ^^. "Lovecraft, sa Vie, son Oeuvre", ça pète, non ? lol)
Revenir en haut Aller en bas
Enchanteur
Apprenti
Apprenti
avatar

Capricorne Coq
Nombre de messages : 33
Age : 48
Date d'inscription : 20/01/2012

MessageSujet: Re: H.P.LOVECRAFT (1890-1937)   Lun 30 Jan 2012 - 13:12

Milk a écrit:
Ah ce lovecraft..... Son style verbeux et...fleuri.... Autant ses histoires son bonnes, autant son style quelquefois me fait bien rire....c'est tellement.... ma copine a eu cette idee completement debile de relire ses histoires et de prendre en note tout les adjectifs, verbes et adverbes. Ca fera apres donc une sorte de lexique lovecraftien. Si jamais quelqu'un veut se lancer dans le pastiche, ca serait tres utile. Je ne l'ai jamais lu en francais mais j'imagine que ca reste pareil.

Salut, c'est justement le thème que j'ai choisi pour l'AVH du concours lovecraft !
J'ai justement trouvé également que son style était drôle (pris au second degré) et mon AVH exploite cette forme de comique (parmi 2 autres).
Si l'aventure te tente de participer, on peut en discuter pourquoi pas, de l'aide est toujours la bienvenue.
;-)
Revenir en haut Aller en bas
Enchanteur
Apprenti
Apprenti
avatar

Capricorne Coq
Nombre de messages : 33
Age : 48
Date d'inscription : 20/01/2012

MessageSujet: Re: H.P.LOVECRAFT (1890-1937)   Lun 30 Jan 2012 - 13:15

Je me suis aussi fait une liste dont voici un court extrait. Mais je ne l'ai pas faite d'après prise en note des bouquins, mais à l'aide d'un dico de synonymes :

suintant, purrulent, fétide, nauséabond, pourri, moisi, puant, blafard, toxique
contagieux, pestilentiel, bourbeux, corrompu, empesté, immoral, infect, infecté, mauvais, mélangé, pollué, sale, souillé, trouble
abject, hideux, altéré, faisandé, boueux, fangeux, imprécis, terne, vague, vaseux
abbhérant, paradoxal, nihilliste, innommable
effrayant, épouvantable, infâme, laid, monstrueux
dégoûtant, détestable,
affreux, effroyable, terrible, terrifiant, atroce
abominable, horrible, insupportable, intolérable, odieux, rebutant
avilissant, ignominieux, ordurier, turpide
Revenir en haut Aller en bas
le Zakhan noir
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Bélier Tigre
Nombre de messages : 1411
Age : 44
Localisation : Aubervilliers
Profession : devantunordinateurucien...
Loisirs : foot, jeux sous toutes leurs formes, ciné, beuveries, chaleur humaine
Date d'inscription : 23/02/2011

MessageSujet: Re: H.P.LOVECRAFT (1890-1937)   Lun 30 Jan 2012 - 14:38

Enchanteur a écrit:
Je me suis aussi fait une liste dont voici un court extrait. Mais je ne l'ai pas faite d'après prise en note des bouquins, mais à l'aide d'un dico de synonymes :

suintant, purrulent, fétide, nauséabond, pourri, moisi, puant, blafard, toxique
contagieux, pestilentiel, bourbeux, corrompu, empesté, immoral, infect, infecté, mauvais, mélangé, pollué, sale, souillé, trouble
abject, hideux, altéré, faisandé, boueux, fangeux, imprécis, terne, vague, vaseux
abbhérant, paradoxal, nihilliste, innommable
effrayant, épouvantable, infâme, laid, monstrueux
dégoûtant, détestable,
affreux, effroyable, terrible, terrifiant, atroce
abominable, horrible, insupportable, intolérable, odieux, rebutant
avilissant, ignominieux, ordurier, turpide

tellement d'adjectifs, et on n'y trouve pas THE adjectif qui symbolise le mieux le petit Howie... Tous ceux là ça le carctérisent certes, mais on peut trouver ça chez d'autres auteurs aussi.

Alors que l'adjectif "cyclopéen", franchement, à part chez lui, je crois que je l'ai jamais vu...


bon je dis ça pour la petite blagounette évidemment, je remets pas en cause ta liste


Dernière édition par le Zakhan noir le Lun 30 Jan 2012 - 17:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Enchanteur
Apprenti
Apprenti
avatar

Capricorne Coq
Nombre de messages : 33
Age : 48
Date d'inscription : 20/01/2012

MessageSujet: Re: H.P.LOVECRAFT (1890-1937)   Lun 30 Jan 2012 - 16:52

cyclopéen, je le connais de chez lui effectivement.
Il utilise aussi énormément "impie" qu'on retrouve rarement ailleurs.

Mais ce qui va caractériser lovecraft, c'est son abus total des divers adjectifs et verbes tournant autour de l'horrible.
Et le fait qu'il attribue parfois ces adjectifs à des objets imprévus, ou pas censés recevoir ce genre de qualificatif.
Revenir en haut Aller en bas
syphil
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 790
Age : 38
Localisation : Centre
Profession : I'm a knight duh !
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: H.P.LOVECRAFT (1890-1937)   Jeu 2 Fév 2012 - 12:30

D'avoir lu ce topic m'a donné envie de découvrir cet auteur que je ne connaissais que de nom, j'ai commencé par Le mythe de Cthulhu et déjà lu les nouvelles L'appel de cthulhu et Par-delà le mur du sommeil, c'est vrai que c'est vraiment divin, et c'est très inspirant pour l'écriture.

Le passage où Cthulhu entre en scène pour la première fois est juste royal. Ca donne envie de se refaire Shadow of the comet et Prisonner of ice...

Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2171
Age : 21
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: H.P.LOVECRAFT (1890-1937)   Jeu 2 Fév 2012 - 19:04

syphil a écrit:
D'avoir lu ce topic m'a donné envie de découvrir cet auteur que je ne connaissais que de nom, j'ai commencé par Le mythe de Cthulhu et déjà lu les nouvelles L'appel de cthulhu et Par-delà le mur du sommeil, c'est vrai que c'est vraiment divin, et c'est très inspirant pour l'écriture.

Le passage où Cthulhu entre en scène pour la première fois est juste royal. Ca donne envie de se refaire Shadow of the comet et Prisonner of ice...


Un nouveau fan cheers
Bienvenue dans la secte...
Revenir en haut Aller en bas
syphil
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 790
Age : 38
Localisation : Centre
Profession : I'm a knight duh !
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: H.P.LOVECRAFT (1890-1937)   Jeu 2 Fév 2012 - 23:52

Surtout que, autant je connaissais Cthulhu de nom sans jamais l'avoir raccroché à quelque chose en particulier, mais j'avais jamais compris que ça venait de Lovecraft, shame on me !
Revenir en haut Aller en bas
Jareth the Goblin King
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Poissons Cochon
Nombre de messages : 2397
Age : 35
Localisation : Un grand labyrinthe...
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: H.P.LOVECRAFT (1890-1937)   Ven 3 Fév 2012 - 16:27

le Zakhan noir a écrit:
l'adjectif "cyclopéen", franchement, à part chez lui, je crois que je l'ai jamais vu...

D'accord à 100%, cyclopéen est vraiment l'adjectif Lovecraftien, on s'est tapé un trip avec un ami qui connaît aussi l'auteur sur cet adjectif.
D'ailleurs, pour les hommes imbus de leur virilité, le double sens est très pratique Razz (ce n'était pas ce trip-là, je vous rassure)
Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13401
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: H.P.LOVECRAFT (1890-1937)   Ven 3 Fév 2012 - 18:16

le Zakhan noir a écrit:
tellement d'adjectifs, et on n'y trouve pas THE adjectif qui symbolise le mieux le petit Howie... Tous ceux là ça le carctérisent certes, mais on peut trouver ça chez d'autres auteurs aussi.

Alors que l'adjectif "cyclopéen", franchement, à part chez lui, je crois que je l'ai jamais vu...

Jareth the Goblin King a écrit:
le Zakhan noir a écrit:
l'adjectif "cyclopéen", franchement, à part chez lui, je crois que je l'ai jamais vu...

D'accord à 100%, cyclopéen est vraiment l'adjectif Lovecraftien, on s'est tapé un trip avec un ami qui connaît aussi l'auteur sur cet adjectif.
Cyclopéen est excellent. Mais
Citation :
THE adjectif qui symbolise le mieux le petit Howie
... c'est bien :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2171
Age : 21
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: H.P.LOVECRAFT (1890-1937)   Ven 3 Fév 2012 - 18:28

VIC a écrit:
le Zakhan noir a écrit:
tellement d'adjectifs, et on n'y trouve pas THE adjectif qui symbolise le mieux le petit Howie... Tous ceux là ça le carctérisent certes, mais on peut trouver ça chez d'autres auteurs aussi.

Alors que l'adjectif "cyclopéen", franchement, à part chez lui, je crois que je l'ai jamais vu...

Jareth the Goblin King a écrit:
le Zakhan noir a écrit:
l'adjectif "cyclopéen", franchement, à part chez lui, je crois que je l'ai jamais vu...

D'accord à 100%, cyclopéen est vraiment l'adjectif Lovecraftien, on s'est tapé un trip avec un ami qui connaît aussi l'auteur sur cet adjectif.
Cyclopéen est excellent. Mais
Citation :
THE adjectif qui symbolise le mieux le petit Howie
... c'est bien :
Spoiler:
 

Laughing Laughing
Effectivement. Pour le substantif, "pandémonium" est en bonne position, je crois. Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Lowbac
Aventurier de l'Infini
Aventurier de l'Infini
avatar

Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 11210
Age : 39
Localisation : Angers
Profession : Employé commercial
Loisirs : Lectures, Commerce, Angers Sco
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: H.P.LOVECRAFT (1890-1937)   Lun 9 Avr 2012 - 14:21

Je fais du tri chez moi et ai retrouvé l'ombre de l'espace, j'ai aussi pris un Blade le 182 l'empire des nécromanciens d'inspiration très lovecraftienne. Si j'arrive à remettre la main dessus, livre épuisé donc rare, je t'en enverrais un exemplaire oorgan pour ta collection;;;.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: H.P.LOVECRAFT (1890-1937)   

Revenir en haut Aller en bas
 
H.P.LOVECRAFT (1890-1937)
Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» H.P.LOVECRAFT (1890-1937)
» James M. Barrie (1860 - 1937), le père de Peter Pan
» 1937 Ford corbillard
» [Lovecraft, H.P] Celui qui chuchotait dans les ténèbres
» [Lovecraft, H.P.] Par-delà le mur du sommeil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: La Vie à l'Extérieur de la Taverne :: Livres divers et variés... :: Les Auteurs-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit | Art, Culture et Loisirs | Autres littérature