L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le Héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Amis de la poésie, Bonsoir !

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Warlock
Maître Modo
Maître Modo


Nombre de messages : 10439
Date d'inscription : 07/03/2009

Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Amis de la poésie, Bonsoir !   Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 EmptyMar 5 Jan 2010 - 17:41

VIC a écrit:
Citation :
En ce qui me concerne j'écris des poésies, donc bon , l'inspiration ? L'amour bien sur .....
Tu peux en poster ici une ou deux si tu veux. Ou bien dans la rubrique Le Coin des Artistes...

Disons qu'elles sont personnelles..., le vécu, certaines souffrances, pas évident de le monter comme ça au grand jour, mais bon qui sait peut être bientôt.

Oui Pour Balavoine, il y a aussi la superbe Aimer est plus fort que d'être aimé, avec de magnifiques paroles poétiques et si vraies...

Toi qui sais ce qu'est un rempart
Tu avances sous les regards
Courroucés
Tu écris mais sur le buvard
Tous les mots se sont inversés

Si tu parles il te faut savoir
Que ceux qui lancent des regards
Courroucés
Ne voudront voir dans leur miroir
Que ce qui peut les arranger


Revenir en haut Aller en bas
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1946
Age : 44
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Amis de la poésie, Bonsoir !   Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 EmptyMar 19 Jan 2010 - 0:11

La poésie, comme la musique, vise à produire un effet émotionnel chez le lecteur ; personnellement l’émotion que je recherche le plus est celle d’exaltation et de triomphe, mais j’apprécie également celle d’admiration et d’harmonie.

Vous le savez déjà, je suis un fan de la poésie de R.E. Howard - exaltation et triomphe. Il n’y en a qu’un qui soit son égal, c’est A.E. Housman. Il écrit sur tous mes thèmes préférés - la mort, le suicide, l’amour qui finit mal, le monde est pourri et mieux vaut mourir jeune… ; et avec un très fort sentiment de la nature qui est en arrière-plan de presque tous ses poèmes. Allez, je vous en donne deux-trois, un court et drôle :
Good creatures, do you love your lives
And have you ears for sense ?
Here is a knife like other knives
That cost me eighteen pence.
I need but stick it in my heart
And down will come the sky
And earth’s foundations will depart
And all you folk will die.


un autre court ( nan pasque j’ai pas que ça à faire, quoi ):
Oh fair enough are sky and plain
But I know fairer far :
Those are as beautiful again
That in the water are ;
The pools and river wash so clean
The trees and clouds and air,
The like on earth was never seen,
And oh that I were there.
These are the thoughts I often think
As I stand gazing down
In act upon the cressy brink
To strip and dive and drown ;
But in the golden-sanded brooks
And azure meres I spy
A silly lad that longs and looks
And wishes he were I.

Et pis allez, un troisième, y a pas de raison
In midnights of November, When Dead Man’s Fair is nigh,
And danger in the valley, And anger in the sky,
Around the huddling homesteads The leafless timber roars,
And the dead call the dying And finger at the doors.
Oh, yonder faltering fingers Are hands I used to hold;
Their false companion drowses And leaves them in the cold.
Oh, to the bed of Ocean, to Afric and to Ind,
I will arise and follow Along the rainy wind.
The night goes out and under With all its train forlorn ;
Hues in the east assemble And cocks crow up the morn.
The living are the living And dead the dead willl stay,
And I will sort with comrades That face the beam of day.


Lovecraft aussi a écrit de la bonne poésie; par exemple,
The great hill hung close over the old town,
A precipice against the main street’s end;
Green, tall and wooded, looking darkly down
Upon the steeple at the highway bend.
Two hundred years the whispers had been heard
About wat happened on the man-shunned slope -
Tales of an oddly mangled deer or bird,
Or of lost boys whose kin had ceased to hope.
One day the mail-man found no village there,
Nor were its folk or houses seen again ;
People came out from Aylesbury to stare -
Yet they all told the mail-man it was plain
That he was mad for saying he had spied
The great hill’s gluttonous eyes, and jaws stretched wide.

Et il y a Poe, bien sûr.

Et puis des masses de poèmes isolés : Ode to the West Wind de Shelley, Those Images de Yeats, l’Ancient Mariner, le sublime The Call de Rupert Brooke ( par contre tout ce qu'il a écrit d'autre c'est… enfin n'en parlons pas ), etc, etc, etc.
Même si le poème sans rimes reste pour moi une hérésie, Ted Hughes a quand même écrit des trucs bien dans son recueil Crow.

Il y a aussi des poèmes japonais que j’aime beaucoup - je devrais dire, des traductions de poèmes japonais puisque je suis totalement infichu de comprendre un seul mot de cette langue ( bon je comprends hentaï et kawaï et samouraï, mais c’est pas avec ça que je vais aller loin ). Là, je vous donne le meilleur que je connaisse : écrit au VIII° siècle par Yamanoué no Okura au sujet du prince Arima, le légitime héritier du trône, exécuté au siècle précédent après une parodie de procès.
Son esprit palpite au-dessus de nos têtes et contemple encore ce rivage,
Mais les hommes ignorent qu’il se trouve ici.
Le pin seul le sait.


Des anglo-saxons, des japonais. Est-ce à dire que je me suis vendu corps et âme aux forces de la mondialisation ? Je rassure mes admirateurs ( comment ça, « quels admirateurs ? » ?? ). Mais c’est essentiellement que pour moi la meilleure poésie française est dramatique : Corneille, Hugo, Voltaire dans Mahomet… ( profitez-en, on le réédite à 2€ ; même si on a misérablement omis le texte de la bénédiction papale et que l’intro n’a pas grand-chose à dire ).
Ceci dit, il reste assez de poésie française très lisible: Hugo encore dans Les Châtiments et surtout Les Orientales, Laforgue, Fourest ( quoi, Fourest… celui du sonnet parodique sur le Cid qui finit par « Dieu, soupire à part soi la plaintive Chimène / Qu’il est joli garçon l’assassin de papa ! » ), Elsa au miroir et deux-trois autres trucs d’Aragon…
Même dans les médiévaux on trouve de bons trucs, en cherchant : Colin Muset, Peyre Cardenal ( lui c’était un occitan… ) …
Et puis, il y a aussi tout le domaine de la chanson: Le Déserteur de Vian, Le temps des cerises, La chanson de Craonne, la Butte Rouge de Montéhus, une large tranche de Brassens… Et aussi la Rose et le Lilas, celle-là je l’adore ; en plus d’être bonne c’est une excellent description sociologique du mariage fin XVII°-début XVIII° dans la bourgeoisie aisée-petite noblesse, et psychologique de la fille qui se réfugie dans les illusions.

Et pour qu’on ne me traite pas de vilain sexiste, voici un poème sumérien du premier auteur dont le nom soit connu : Enheduanna, grande-prêtresse d’Ishtar, fille de Sargon d’Akkad, le premier bâtisseur d’empire connu ( et, oui, c’était une akkadienne, mais comme tous les gens cultivés elle écrivait en sumérien ).
Le poème retrace ses relations conflictuelles avec le dieu-lune Sîn/Nanna/Ashimbabbar « Lever éblouissant »/27 autres noms; j’ai retravaillé la trad anglaise et voilà ce que ça donne.
Nanna a détourné son visage de moi.
Il m’a emmenée à ma destruction, dans les rues du meurtre.
Ashimbabbar ne m’a pas jugée coupable.
S’il l’a fait, que m‘importe ? S’il l’a fait, que m’importe ?
Je suis Enheduanna.
J’étais triomphante et glorieuse, mais il m’a chassée de mon temple.
Il m’a fait fuir comme une hirondelle qui file par la fenêtre.
Ma vie est en flammes.
Il m’a fait marcher parmi les épines qui poussent sur les monts.
Il m’a dépouillée de ma couronne rituelle.
Il m’a donné une épée et une dague, et m’a dit :
« Transperces-en ton corps ; elles ont été faites pour toi. »


Vous ne trouvez pas que ça serait un personnage plus intéressant que l’aventurier de base, pour une aventure impliquant des dieux ?
[i]


Dernière édition par ashimbabbar le Mer 27 Jan 2010 - 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
VIK

Masculin
Nombre de messages : 13487
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Amis de la poésie, Bonsoir !   Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 EmptyMar 19 Jan 2010 - 0:58

Sacré post !
Bien belles poésies en effet, même si je regrette de ne pas maîtriser davantage l'anglais. Je trouve le poème Sumérien flamboyant...

J'avais bien aimé il y a longtemps le roman de Silverberg, pourtant auteur de SF, qui avait romancé l'Epopée de Gilgamesh...

Citation :
ça serait un personnage plus intéressant que l’aventurier de base, pour une aventure impliquant des dieux ?
Oui ! D'ailleurs une AVH Sumerienne aurait quelques lecteurs assoifés ici ...
Mais pour ce genre d'exercice, il faut vraiment se documenter et maîtriser son sujet, puis se laisser inspirer par les Dieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
Voyageur Solitaire

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 10570
Age : 46
Localisation : Anywhere out of the world...
Profession : Dieu des voyageurs, souverain d'Atalis, Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Tout, passionément.
Date d'inscription : 14/03/2009

Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 Empty
MessageSujet: AMIS DE LA POESIE...   Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 EmptyMar 19 Jan 2010 - 11:19

Post passionnant que le tien, ASHIMBABBAR !
Au niveau poésie "étrangère", on peut citer les 1001 nuits, mais aussi les fables d'ESOPE, dont LA FONTAINE a quasi recopié bien des pages...
Côté extrême-orient, j'ai une faiblesse pour le chinois SU DONG PO, auteur de ce vers superbe :"notre vie, ici-bas, à quoi ressemble-t-elle ? A un vol de corbeaux qui, parfois, venant à se poser sur la neige, y laissent la trace de leurs pattes".
Sans oublier EURIPIDE que j'ai déjà cité, mais aussi tous les classiques latins de l'époque d'AUGUSTE : VIRGILE, TITE-LIVE, LUCRECE, CATULLE... Tous ces poètes et écrivains que la belle LESBIE réunissait dans sa domus pour parler littérature...
Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 Catullus_at_Lesbia%27s_by_Sir_Laurence_Alma_Tadema
Ce qui prouve qu'à cette époque, à ROME, si on savait s'entretuer et s'égorger, on savait aussi ressentir de belles choses et les dire...

Il y a aussi TENNYSON et ses superbes poèmes :
" La splendeur tombe sur les murs crénelés et les antiques cîmes neigeuses. La nuit longue a frémi en travers des lacs et la folle cascade bondit dans la gloire.
Sonne clairon, sonne, libère les sauvages échos.
Clairon, sonne, échos, répondez mourant, mourant, mourant
".
Poème qui sera, plus tard, mis en musique par BENJAMIN BRITTEN et chanté par PETER PEARS.

Par contre, je déteste VOLTAIRE : le plus plat des philosophes et le plus hypocrite des courtisants...
Revenir en haut Aller en bas
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1946
Age : 44
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Amis de la poésie, Bonsoir !   Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 EmptyMar 2 Fév 2010 - 0:28

Bon, moi j’aime bien Voltaire… les Calas et toutes ces sortes de choses… mais c’est vrai que mis à part Mahomet, on ne va pas en parler dans un sujet sur la poésie : on ne tire pas sur les ambulances…
Encore que La Pucelle soit plutôt sympathique, et qu’elle ait donné lieu à un gag des plus gouleyants : au moins deux bouquins sur la sorcellerie se prenant très au sérieux ( je n’ai pas noté les titres… inutile de me dire que je suis nul, je le sais… ) qui reprennent des gravures de ladite Pucelle, à poil et utilisant pour monture faute de mieux ( son âne ailé étant parti vers l’Italie avec le Bâtard d’Orléans ) le muletier qui avait essayé de la violer un peu avant, dispersant à grand coups d’épée les farfadets du magicien hermaphrodite Conculix ( effectivement très inspirés par des Tentations de St Antoine et autres ); et leur donnent pour titre « sorcière et sa victime ».
( Oui, c’est le genre de note qui ne sert à rien… mais qu’est-ce que c’est bon… )

Cependant, qu’on aime Voltaire ou pas, il y a toujours des choses à grappiller dans ses bouquins, si on fouille assez profond. Puisqu’on parle de poésie, il y a dans l’Essai sur les Mœurs un très joli quatrain provençal du XIII° siècle au sujet de la persécution des Vaudois par l’Eglise, dont voici ( de mémoire ) la traduction
Celui qui ne veut pas jurer ou maudire ou mentir,
Ou commettre l’adultère, ou voler à autrui,
Ou encore se venger de ses ennemis,
Nous l’appelons vaudois et le faisons mourir.


Et ils avaient bien raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
Voyageur Solitaire

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 10570
Age : 46
Localisation : Anywhere out of the world...
Profession : Dieu des voyageurs, souverain d'Atalis, Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Tout, passionément.
Date d'inscription : 14/03/2009

Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 Empty
MessageSujet: AMIS DE LA POESIE...   Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 EmptyMar 2 Fév 2010 - 9:11

Mouais... Pour ma part, je suis tombé sur CANDIDE au bac de français. Déjà que je déteste VOLTAIRE... La totale...
Par contre, j'accroche bien avec ROUSSEAU ("les rêveries d'un promeneur solitaire").
Mais en général, j'aime pas trop toute la clique des philosophes du XVIII éme, (DIDEROT est tombé dans le graveleux avec "les bijoux indiscrets", L'ABEE PREVOST m'a vite saoûlé avec "manon lescaut")... exception pour MONTESQUIEU, et pas seulement pour "les lettres persanes".
VOLTAIRE, décidement, non. Plus doué pour faire des courbettes chez FREDERIC II et cracher sur la monarchie tout en rampant dans les antichambres de la POMPADOUR...
Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
VIK

Masculin
Nombre de messages : 13487
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Amis de la poésie, Bonsoir !   Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 EmptyMar 2 Fév 2010 - 13:47

Tiens, ton anecdote sur le bac me refait penser au miens :

Alors que je préparais le bac français oral, une poésie à commenter sur laquelle je prenais des notes, j'étais dans la même pièce que l'examinateur qui faisait passer l'oral à mon prédecesseur.

Tout d'abord, il devait lire la poésie à haute voix, qui commençait par ses mots :
"Venus d'ailleurs, ... (ils)".

Le pauvre a très mal commencé, il a dit (phonétiquement) :
"Venusse d'ailleurs,".

Et la Prof : affraid Quoi ? Que vient faire Venus ici ?

Quand même, se planter dès le 1er mot, c'est un record. Sacrée Venus.

J'ai eu toutes les peines du monde à me concentrer après ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
Voyageur Solitaire

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 10570
Age : 46
Localisation : Anywhere out of the world...
Profession : Dieu des voyageurs, souverain d'Atalis, Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Tout, passionément.
Date d'inscription : 14/03/2009

Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 Empty
MessageSujet: AMIS DE LA POESIE...   Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 EmptyMar 2 Fév 2010 - 13:59

Pour moi, c'était pire : je rêvais de tomber sur NANA de ZOLA. Or, tandis que je me concentrais sur VOLTAIRE, le type qui passait avant moi était tombé sur ce sujet, justement ! Et il était nul ! J'ai plus passé de temps à corriger (mentalement) ses conneries sur ZOLA que préparer mes notes sur mon sujet...
C'est complétement con ce système de mettre dans la même pièce l'élève qui passe l'oral et celui qui se prépare...
Revenir en haut Aller en bas
Warlock
Maître Modo
Maître Modo
Warlock

Masculin
Taureau Cheval
Nombre de messages : 10439
Age : 41
Date d'inscription : 07/03/2009

Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Amis de la poésie, Bonsoir !   Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 EmptyMar 2 Fév 2010 - 18:59

Voyageur Solitaire a écrit:

C'est complétement con ce système de mettre dans la même pièce l'élève qui passe l'oral et celui qui se prépare...

Ca met surtout une pression monstre pour celui qui passe, moi je détestais ça..., enfin bon à la fac j'ai connu les exposés à l'oral devant près de 40 personnes donc bon...
Sinon tout comme VS tout ce qui est philosophie et philosophe du XVIII je n'aime pas du tout, et dire qu'on appelle ça le siècle des lumières, ça me fait bien rire cette expression, j'appellerai plus ça le siècle obscur ou moqueur mais bon.
Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
VIK

Masculin
Nombre de messages : 13487
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Amis de la poésie, Bonsoir !   Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 EmptyMar 2 Fév 2010 - 20:02

Moi l'oral qui m'a traumatisé à la fac, c'était une uv en droit de la politique, où nous étions 2 candidats à passer en même temps : c'était un quizz de rapidité ! C'était vraiment déguelasse, un face à face pour grapiller des points. Absurde et sadique.

Histoire de recoller au sujet, , attribué à Omar Khayam (XI-XII) :

"J'ai envie de sincère vin ! Que ce soit perpétuellement !
J'écoute avec le vin la douce guitare ! Que ce soit perpétuellement !
Si le potier après ma mort fait de ma poussière un pot,
Que ce pot soit plein de sincère vin ! Que ce soit perpétuellement !"
Revenir en haut Aller en bas
Warlock
Maître Modo
Maître Modo
Warlock

Masculin
Taureau Cheval
Nombre de messages : 10439
Age : 41
Date d'inscription : 07/03/2009

Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Amis de la poésie, Bonsoir !   Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 EmptyMar 2 Fév 2010 - 20:09

Dans un autre genre...


Tout ce que je sais c'est que je ne sais rien, il ne s'en dégage alors qu'un constat de l'infinité des choses à connaître, doublé de l'insatisfaction insatiable de celui qui cherche.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
Voyageur Solitaire

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 10570
Age : 46
Localisation : Anywhere out of the world...
Profession : Dieu des voyageurs, souverain d'Atalis, Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Tout, passionément.
Date d'inscription : 14/03/2009

Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 Empty
MessageSujet: AMIS DE LA POESIE...   Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 EmptyMar 2 Fév 2010 - 20:19

Ouh ! J'aime beaucoup, ça !
Sinon, pour en revenir aux philosophes, ceux de l'Antiquité avaient quand même plus de couilles que leurs homologues des lumières...
SOCRATE a préféré le poison à l'exil, TRASEAS a été poussé au suicide par NERON, TRASYLLOS l'astrologue platonicien de TIBERE a envoyé chier CALIGULA, SENEQUE est passé aussi par la case "suicide forcé", MARTIAL et JUVENAL ont encouru les foudres de DOMITIEN, EPICTETE a refusé de servir HADRIEN...
Les types de cette époque étaient plus déterminés et "jusqu'au bout" que les rimailleurs poudrés du XVIIIème...
Revenir en haut Aller en bas
Warlock
Maître Modo
Maître Modo
Warlock

Masculin
Taureau Cheval
Nombre de messages : 10439
Age : 41
Date d'inscription : 07/03/2009

Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Amis de la poésie, Bonsoir !   Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 EmptyMar 2 Fév 2010 - 20:34

Oui ça change du XVIII..., quel ennuie ceux la, n'oublions pas non plus Dion de Pruse impliqué sous Domitien dans une conspiration à la nouvelle de la mort de l'empereur l'armée romaine campée sur les bords du Danube était sur le point de se révolter, Dion, qui se trouvait dans le camp, déguisé en mendiant, se fit aussitôt connaître, harangua les troupes et fit proclamer Nerva empereur, il jouit ainsi de la faveur de Nerva et de Trajan par la suite, il est d'une certaine manière le "père" des Antonins grâce à ses actes.
D'ailleurs c'était un rhéteur remarquable à l'éloquence talentueuse, il se fit admirer à Rome et dans tout l'empire sous Néron et ses successeurs, pour sa clairvoyance politique.
A cette époque niveau philosophe on avait de la personnalité et des "cojones" comme on dit en effet !
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
Voyageur Solitaire

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 10570
Age : 46
Localisation : Anywhere out of the world...
Profession : Dieu des voyageurs, souverain d'Atalis, Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Tout, passionément.
Date d'inscription : 14/03/2009

Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 Empty
MessageSujet: AMIS DE LA POESIE...   Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 EmptyMar 2 Fév 2010 - 21:00

Pour DION DE PRUSE, je ne nie pas son rôle déterminant à la mort de DOMITIEN et son "coup de pouce" à NERVA et TRAJAN.
Mais sous le règne de ce dernier, il fait un peu "philosophe de cour", je trouve... son panégyrique de TRAJAN fait un peu brosse à reluire par moment, même si l'excellent empereur méritait tous ces compliments.
Je préfère l'indépendance d'un EPICTETE qui refusa de venir "servir" HADRIEN ou DEMETRIOS le cynique, qui eût le cran de rigoler quand CALIGULA prétendit "acheter" ses services...
Le pire a sans doute été SENEQUE : génial, talentueux, penseur de grande envergure, mais incroyable "cireur de pompes" de NERON. Ses attaques contre CLAUDE dans "l'apoloquintose" sont écoeurantes de bassesse.
Revenir en haut Aller en bas
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1946
Age : 44
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Amis de la poésie, Bonsoir !   Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 EmptyMer 3 Fév 2010 - 21:32

VOICI QUE E JOUR SE LÈVE
BRUISENT LES AILES DES COQS
TEMPSPOUR LES ESCLAVES
DE SE REDRE AU LABEUR
ÉVEILLEZ-VOUS, ÉVEILLEZ-VOUS, TÊTES CHÈRES
VOUS LES PLUS ÉMINENTS
COMPAGNONS D'ADHILS

HÀR LE HARDI
HROLR LE LANCEUR
HOMMES DE BON LIGNAGE
VOUS QUI NE FUYEZ POINT
JE NE VOUS ÉVEILLE PAS
POUR LE VIN OU LE VERBIAGE DES FEMMES
JE VOUS ÉVEILLE PLUTÔT POUR LE RUDE
JEU DE HILDR.

Ce début du Bjarkamàl pour rappeler qu'ici c'est de poésie que l'on s'occupe, merci.

Incidemment, la Saga de St Olaf où je l'ai trouvé ( trad Régis Boyer: c'est LE spécialiste français des vikings, ses notes sont excellentes ), outre l'enchevêtrement d'histoires et les personnages qui en font un must ( le roi Hroerekr dont St Olaf a fait crever les yeux, qui essaye de le poignarder en pleine messe de Noël: "Voilà que tu fuis, OLaf le gros, devant moi qui suis aveugle"… le brigand Arnljòtr gellini " Jusqu'à présent je n'ai cru qu'en moi-même et en ma capacité de réussite; mais maintenant je préférerais croire en toi, ô roi… J'ai entendu parler du Blanc-Christ mais je ne suis pas au courant de ses hauts faits ni des lieux où il règne. Mais je veux croire tout ce que tu me diras; je veux mettre mon sort tout entier entre tes mains."… la mort du roi dans la bataille de Stiklastadìr… le meurtre du jarl Ùlfr sur l'ordre de Knut le Grand… ) regorge de poèmes skaldiques dont certains que je trouve excellents ( évidemment je ne sais pas de quoi ils ont l'air en norvégien du XI° siècle )

Vous me direz que les vikings ont toujours apprécié la poésie, entre deux séquences de massacre et de viol… ainsi le héros de l'autre saga must-read, la Saga d'Egil Skallagrimsson, n'est pas seulement un assassin, un sorcier, un combattant hors pair; c'est aussi un poète qui, capturé par son vieil ennemi Érik à la Hache Sanglante, roi à York, en écrivit un tel éloge que l'autre le relâcha ( malheureusement elle n'est je traduite qu'en anglais à ma connaissance, et ces gens-là ont la détestable habitude de refaire les poèmes en vers anglais; et le résultat est assez indicible. Enfin, Egil sera toujours Egil… qui défend les faibles et tue en traître ses ennemis, qui égorge un berserker avec ses dents et vomit à la figure d'un homme qui l'a offensé… )

Hildr est une des valkyries et son jeu est la guerre… mais tout le monde sait ça…
Revenir en haut Aller en bas
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1946
Age : 44
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Amis de la poésie, Bonsoir !   Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 EmptyMer 10 Fév 2010 - 22:13

Vérification faite, c'est à la messe de l'Ascension et pas à celle de Noël qu'il a essayé de poignarder St Olaf… mes excuses à ceux que j'ai induits en erreur…

Ai-je précisé que ces sagas ( et quelques autres ) étaient de l'immense Snorri Sturluson ? Un auteur de génie, sans doute le meilleur historien de son siècle, et plongé dans les luttes qui déchiraient l'Islande médiévale… ce qui lui valut d'être considéré comme un traître par tout le monde et de finir décapité dans une auge à cochons… il serait réapparu ensuite sous l'espèce d'un fantôme, mais je n'ai pas les détails.

" J'ai vu les grandes épreuves de Sveinn
Quand nous allâmes ensemble;
Les lames incrustées des froides langues
Chantèrent haut. Jamais ne seconderai plus
Sur le cheval des vagues
Dispensateur de la tempête d'Elgr
Plus cher, quoi qu'il arrive."

" Je me tiendrai à tes genoux, intrépide
Souverain, jusqu'à ce que tu aies
Un autre scalde, quand l'attends-tu ?
Nous en réchapperons
Même si nous fournissons au corbeau
Vorace de la charogne,
Ou bien nous y resterons,
On n'y peut rien changer, arbre du coursier des vagues."

( coursier des vagues: navire, arbre du navire: homme, guerrier; je sais, mais ils adoraient ça… et puis inutile que je ramène ma science, Borges a déjà dit tout ce qu'on pouvait en dire, et bien mieux. )
Revenir en haut Aller en bas
Sphigx
Maître d'armes
Maître d'armes
Sphigx

Masculin
Nombre de messages : 2143
Localisation : Montréal, QC
Date d'inscription : 28/10/2005

Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Amis de la poésie, Bonsoir !   Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 EmptyJeu 4 Mar 2010 - 2:46

Un poème français de Fiodor Tiouttchev :

Nous avons pu tous deux, fatigués du voyage,
Nous asseoir un instant sur le bord du chemin –
Et sentir sur nos fronts flotter le même ombrage,
Et porter nos regards vers l'horizon lointain.

Mais le temps suit son cours et sa pente inflexible
A bientôt séparé ce qu'il avait uni, –
Et l'homme, sous le fouet d'un pouvoir invisible,
S'enfonce, triste et seul, dans l'espace infini.

Et maintenant, ami, de ces heures passées,
De cette vie à deux, que nous est-il resté ?
Un regard, un accent, des débris de pensées. –
Hélas, ce qui n'est plus a-t-il jamais été ?
(1838)

---------------------

Qui est le c... qui a fait de Tyutchev (orthographe anglaise de Tiouttchev) un personnage de LDVH ?
Revenir en haut Aller en bas
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1946
Age : 44
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Amis de la poésie, Bonsoir !   Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 EmptyMer 16 Juin 2010 - 21:21

“ Oh, si j’avais des mots inconnus
Des phrases qui soient étranges
Dans une langue nouvelle jamais apparue, privée de répétitions,
Non des phrases faites d’idiome passé, faites par mes aïeux !
Moi je presse mon corps à cause de ce qui y est
En le libérant de tout ce que je dis…”

extrait d'un poème égyptien du Moyen Empire ( je recherche la suite… )
Revenir en haut Aller en bas
Warlock
Maître Modo
Maître Modo
Warlock

Masculin
Taureau Cheval
Nombre de messages : 10439
Age : 41
Date d'inscription : 07/03/2009

Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Amis de la poésie, Bonsoir !   Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 EmptyMer 8 Déc 2010 - 0:45

Pour remonter le topic sur un grand classique, mais indémodable de Victor Hugo...


Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.
J’irai par la forêt, j’irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et, quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.
Revenir en haut Aller en bas
Jareth the Goblin King
Maître d'armes
Maître d'armes
Jareth the Goblin King

Masculin
Poissons Cochon
Nombre de messages : 2397
Age : 36
Localisation : Un grand labyrinthe...
Date d'inscription : 28/04/2008

Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Amis de la poésie, Bonsoir !   Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 EmptyMer 8 Déc 2010 - 19:47

Il me rend toujours mélancolique celui-là Sad
La pensée suscitée par les mots va plus vite que le contrôle des pensées, on a beau fermer les yeux et ne plus lire, l'ambiance continue à se dérouler en nous.

Une petite phrase poétique en prose que j'aime bien (de Novalis) :
"Si vous apercevez un géant, regardez d'abord la position du soleil, et voyez si le géant n'est pas l'ombre d'un pygmée."
Revenir en haut Aller en bas
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1946
Age : 44
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Amis de la poésie, Bonsoir !   Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 EmptyJeu 9 Déc 2010 - 3:35

Dites-moi,j'aimerais bien que vous me rendiez service et me disiez si vous pouvez améliorer ma traduction de The Call de Rupert Brooke ( c'est autant dire l'unique chose lisible qu'il ait jamais écrite, il me semble l'avoir déjà dit )

soit l'original

The Call

Out of the nothingness of sleep,
The slow dreams of Eternity,
There was a thunder on the deep:
I came, because you called to me.

I broke the Night’s primeval bars
I dared the old abysmal curse
And flashed through ranks of frightened stars
Suddenly on the universe !

The eternal silences were broken;
Hell became Heaven as I passed.
What shall I give you as a token,
A sign that we have met at last ?

I’ll break and forge the stars anew,
Shatter the heavens with a song;
Immortal in my love for you,
Because I love you, very strong.

Your mouth shall mock the old and wise
Your laugh shall fill the world with flame
I’ll write upon the shining skies
The scarlet splendour of your name,

Till Heaven cracks, and Hell thereunder
Dies in her ultimate mad fire,
And darkness fall with scornful thunder
On dreams of men and men’s desire.

Then only in the empty spaces,
Death, walking very silently,
Shall fear the glory of our faces
Through all the dark infinity.

So, clothed about with perfect love,
The eternal end shall find us one,
Alone above the Night, above
The dust of the dead gods, alone.


J'aurais vu la traduction suivante

Hors du néant du sommeil
Des lents rêves de l’Éternité
Le tonnerre a retenti sur l’abîme:
Je suis venu/e, parce que tu m’as appelé/e

J’ai brisé les barreaux primordiaux de la Nuit
J’ai défié la vieille malédiction des abysses
Et en un éclair, à travers les étoiles effrayées,
J’apparus à l’univers !

Le silence éternel fut brisé;
L’Enfer devint le Ciel à mon passage.
Que te donnerai-je comme
Un signe que nous nous sommes enfin trouvés ?

Je fracasserai les étoiles et les forgerai neuves,
Je briserai les cieux d’une chanson;
Immortel/le dans mon amour pour toi,
Parce que je t’aime, je t’aime très fortement.

Ta bouche raillera les vieux et les sages
Ton rire remplira de flamme le monde
J’écrirai sur les cieux étincelants
La splendeur écarlate de ton nom,

Jusqu’à ce que que le Ciel craque, et que l’Enfer en-dessous
Meure dans son ultime feu dément
Et que les ténèbres tombent avec un méprisant tonnerre
Sur les rêves des hommes et de leurs désirs

Alors seule dans l’espace vide
La Mort, qui marche très silencieusement
Craindra la gloire de nos visages
Dans toute l’infinité sombre.

Ainsi, vêtus de notre amour parfait,
La fin éternelle nous trouvera unis,
Seuls au-dessus de la Nuit, au-dessus
De la poussière des dieux morts, seuls.
Revenir en haut Aller en bas
Sphigx
Maître d'armes
Maître d'armes
Sphigx

Masculin
Nombre de messages : 2143
Localisation : Montréal, QC
Date d'inscription : 28/10/2005

Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Introduction à la poésie chinoise   Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 EmptyMar 14 Déc 2010 - 21:10

Introduction à la poésie chinoise (un peu de culture ne fait pas de mal)

J'ai trouvé ceci sur Internet. C'est un poème écrit en chinois classique (c'est-à-dire selon les normes anciennes d'il y a plus de 2000 ans) par un écrivain du début du XXe siècle.

Une traduction que j'ai trouvée donne :
« Un poète nommé Shī, qui vivait dans une maison de pierre, aimait manger de la chair de lion, et il fit le vœu d'en manger dix. Il avait l'habitude d'aller au marché chercher les lions, et un jour a dix heures, il eut la chance d'en trouver la dix. Shī tua les lions avec des flèches, ramassa leur corps, et les ramena à sa maison de pierre. De l'eau gouttait dans sa maison et il demanda à ses serviteurs de se mettre à la sécher. Il commença alors à essayer de manger les corps des dix lions. C'est alors qu'il s'aperçut que ces dix lions étaient en pierre. Essayez d'expliquer l'énigme. »



Le poème tout entier est écrit avec la même syllabe prononcée sur des tons différents.

shí shì shī shì shī shì, shì shī,
shì shí shí shī.
shī shì shí shí shì shì shì shī, shí shí,
shì shí shī shì shì.
shì shí, shì shī shì shì shì.
shī shì shì shì shí shī, shì shī shì,
shǐ shì shí shī shì shī.
shī shì shí shì shí shī shī, shì shí shì.
shí shì shī, shī shì shǐ shì shì shí shì,
shí shì shì, shī shì shǐ shì shí shì shí shī shī.
shí shí, shǐ shí shì shí shī shī shì shí shí shī shī.
shì shì shì shì.

Je ne connais pas le chinois, mais avouons que ça sonne tout drôle. Marmouscule, quand te mets-tu au chinois ?
Revenir en haut Aller en bas
Marmouscule
Banni
Banni
Marmouscule

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 2668
Age : 42
Localisation : Tour de l'Archimage
Profession : Téléopérateur dans la permanence téléphonique
Loisirs : Internet et les JDR
Date d'inscription : 15/01/2005

Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Amis de la poésie, Bonsoir !   Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 EmptyMar 14 Déc 2010 - 21:55

Evil or Very Mad Bon sang, je ne suis pas un dictionnaire de Chinois!
Et je ne comprends rien à cette énigme!

Marmouscule :dwarf:
Revenir en haut Aller en bas
Sphigx
Maître d'armes
Maître d'armes
Sphigx

Masculin
Nombre de messages : 2143
Localisation : Montréal, QC
Date d'inscription : 28/10/2005

Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Amis de la poésie, Bonsoir !   Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 EmptyMar 14 Déc 2010 - 22:17

Je savais que tu ne connaissais pas (encore) le chinois. Ce post n'est là que pour t'encourager à apprendre cette langue. Very Happy

Au début du XXe siècle un poète chinois s'est amusé à composer un poème selon les normes du chinois classique, mais pour ce faire il n'a utilisé que des sinogrammes qui en mandarin moderne se prononcent shi.

On a l'impression que le chinois oral manque de variété, mais ce n'est qu'une impression.
Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
VIK

Masculin
Nombre de messages : 13487
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Amis de la poésie, Bonsoir !   Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 EmptyLun 3 Jan 2011 - 13:19

Sphigx a écrit:
Je savais que tu ne connaissais pas (encore) le chinois. Ce post n'est là que pour t'encourager à apprendre cette langue. Very Happy

Au début du XXe siècle un poète chinois s'est amusé à composer un poème selon les normes du chinois classique, mais pour ce faire il n'a utilisé que des sinogrammes qui en mandarin moderne se prononcent shi.

On a l'impression que le chinois oral manque de variété, mais ce n'est qu'une impression.

Très intéressant.
Je me demande comment font les sourds et les malentendants pour arriver à lire sur les lèvres, dans un tel cas.
Les intonations, montantes, descendantes, presque chantée du Chinois oral sont un peu déconcertantes pour nous qui n'y sommes pas habitués.

_________________
DFix vous propose les principaux DFs rééquilibrés avec une HAB calculée en fonction de la difficulté de chaque DF :
http://www.la-taverne-des-aventuriers.com/t3251-projet-dfix-premiers-resultats
Revenir en haut Aller en bas
Donald S
Canard Teigneux
Canard Teigneux
Donald S

Masculin
Gémeaux Cheval
Nombre de messages : 2689
Age : 41
Localisation : Normandie.
Date d'inscription : 03/12/2010

Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Amis de la poésie, Bonsoir !   Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 EmptyJeu 13 Jan 2011 - 14:49

ça fonctionne comme le Morse,non?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Amis de la poésie, Bonsoir !   Amis de la poésie, Bonsoir ! - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Amis de la poésie, Bonsoir !
Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Amis de la poésie, Bonsoir !
» Amis du soir, bonsoir !
» bonsoir les amies et amis
» Amis du désespoir.
» Amis du soir bonsoir!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: La Vie à l'Extérieur de la Taverne :: Livres divers et variés...-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit