La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Serge Brussolo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1920
Age : 43
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Serge Brussolo   Ven 29 Jan 2010 - 22:06

Serge Brussolo, reconnaissons-lui cela, est certainement l’auteur français le plus original de notre époque. Ce doit être aussi celui qui a produit le plus. C’est enfin le plus versatile : autant par la variété des thèmes de ses livres – SF, fantastique, polar, pseudo-historique, livres (de fantastique ) pour ados, heroïc fantasy – que parce que leur qualité couvre toute la gamme du génial à l’épouvantable bouse ( et s’il y a une chose que j’ai appris à le pratiquer, c’est qu’il est infichu de faire la différence ).

C’est pour parler de ses romans d’Heroïc Fantasy que j’écris ceci.

Ceux dont je parle en priorité sont Le tombeau du Roi Squelette et l’Armure Maudite. Je serai très clair : ce sont deux des quatre romans d’Heroïc Fantasy que je connaisse qu’on puisse qualifier de bons voire de très bons ( si ça intéresse quelqu’un, les deux autres sont Au Pays du Mal de Simak, dont j’ai parlé il y a un certain temps dans le sur les livres d’Heroïc Fantasy - la traduction est meilleure que l’original ; c’est celui qui serait simplement bon comparé aux trois autres, parce que dès la cathédrale les héros s’en sortent vraiment de manière trop facile – et la novélisation du Dragon du Lac de Feu par Wayland Drew ( pourtant personne de sain d’esprit ne toucherait aux autres novélisations de ce type à moins d’être à cours de papier Q… c’est étrange…) ).

Le tombeau du Roi Squelette ( par contre la suite, le Dragon du Roi Squelette, est de la bouse de chez bouse ) se déroule dans un monde sordide et implacable. Il retrace le premier affrontement des héros, esclaves du magicien-forgeron Massalian: Shagan le jeune cul-de-jatte aux bras d’hercule et Junia la géante obèse au visage étrangement beau ( ça c’est du héros original… ne me dites pas le contraire… ) avec la formidable puissance du Roi-Squelette ( ah bon, vous aviez deviné ? ). Celui-ci, du cœur de son pouvoir sur la lande maudite où les exécutions ont eu lieu pendant des siècles, passe maintenant à l’offensive générale.
Le livre regorge de détails originaux et de scènes assez gore ; par exemple, l’attaque des fantômes des brûlés au bûcher, des zombis faits de braises sous une croûte de cendre qui se fendille et dont le contact brûle ; ou le fait que Shagan et Junia ont eu leur métabolisme magiquement altéré pour survivre dans la forge bâtie sur un volcan – et doivent donc boire une potion spéciale pour survivre au dehors, ce qui les livre pieds et poings liés au magicien qu'ils haïssent; ou ce que fait la puissance du Roi-Squelette au château du baron Menzo…
Brussolo y réussit parfaitement à « engluer le lecteur dans le monde cauchemardesque qu’il décrit » ( je vous cite du Sartre, j’espère que vous apprécierez ) – alors que dans beaucoup trop de ses books il n’arrive qu’à être pénible.

Dans l’Armure Maudite, et son histoire de jeune écuyer qui se retrouve au service d’un chevalier mort-vivant maudit n’aspirant plus qu’à la délivrance, le principal intérêt est la description de la forêt magique où se déroule l’action : elle constitue un écosystème magique remarquable, avec un lot de créature qui interagissent et les humains assez audacieux et cupides pour essayer d’en profiter ( mention spéciale à la Bête-Chaude qui ressuscite les morts… ). Mais il y a aussi des scènes qui vaudraient l’achat du bouquin à elles toutes seules : le tournoi pris dans un maléfice au début, qui devient un déchaînement de violence meurtrière ; tout l’épisode de la gamine ( Brussolo met un peu souvent des gamines dans ses histoires, moi je trouve… ) ; ou la rencontre de Gilles avec le fantôme de son ancien maître…

Ceux d’entre vous à qui j’ai mis l’eau à la bouche vont sans doute me haïr en apprenant que ces deux chefs-d’œuvre étaient publiés au Fleuve Noir, épuisés, et plus du tout réédités… je me les étais trouvés d’occaz à 6 et 8 F il y a une dizaine d’années, et à supposer qu’on les trouve ( en 5 ans que je suis sur Paris j'ai vu 2 fois le Tombeau… à 15 et 5,40€ respectivement… ), avec un peu de chance, ils ne vaudront que la même quantité d’Euros… ( maintenant, pour ce qui est des photocopies, je pourrais peut-être prendre des supplications en compte pourvu qu’elles fussent suffisamment humbles et qu’on me remboursât mes frais )
Sinon, un des moyens qu’a Brussolo de maintenir sa production est de recycler ses anciens bouquins. Il a ainsi repris une bonne partie de la trame de l’Armure Maudite pour en faire le pseudo-médiéval Le Château des Maléfices (léger doute sur le titre), mais inutile de le prendre parce qu’il ne vaut vraiment rien. Bête et fade. ( il a repris une partie des idées qu’il y avait rajoutées pour les recycler dans le pseudo-viking La Veuve Noire, qui lui est bon… mais je m’égare ).
De même, il a repris Junia et Shagan dans deux pseudo-romains, Les Cavaliers de la Pyramide ( laissez tomber ) ET, nous y voilà, Le Masque d’Argile. Si j’en parle dans un post sur l’Heroïc Fantasy c’est à cause de ce qui en fait l’intérêt principal : les relations de Junia avec le dieu Azzazêt : peu puissant mais parfaitement égoïste et irresponsable, qui se délecte d'une occasion d’éprouver des sensations humaines au lieu d’être reclus dans son idole et planifie un joli massacre final pour se désennuyer… sans qu’on sache avec certitude si elle hallucine suite au même bad trip qui définitivement grillé les neurones de Shagan ou si c’est la réalité… ça c’est du Brussolo. Il est sorti en 2008 il me semble et peut facilement se trouver.


Dernière édition par ashimbabbar le Dim 31 Jan 2010 - 19:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kraken
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Balance Chat
Nombre de messages : 827
Age : 42
Date d'inscription : 24/03/2009

MessageSujet: Re: Serge Brussolo   Sam 30 Jan 2010 - 0:08

Je dois avoir lu un bouquin de Kitty Doom (l'un de ses pseudonymes je crois) qui ne m'a pas laissé un souvenir impérissable... Je ne me souviens même plus de son titre... Cela dit je connais très mal cet auteur et je ne me permettrais pas de donner une quelconque opinion sur la qualité de son oeuvre!

Dommage, je ne pourrais pas te servir de contradicteur cette fois! Wink

Par contre je te rejoins sur Simak, encore un très bon auteur un peu oublié et sous-estimé.

En tout cas tu m'as donné envie de lire "l'armure maudite", ça a l'air sympa!
Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13317
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Serge Brussolo   Sam 30 Jan 2010 - 2:23

Merci pour tes conseils de lecture sur S.B.
Je le "surveille" depuis des années, mais j'ai toujours d'autres choses à lire avant. Et le fait de l'avoir vu dans les rayons s'attaquer à des styles vraiment très variés, voir commerciaux pour l'ère Harry Potter, m'a un peu refroidi.
Là je saurais où commencer.

Concernant le Simak, je crois que je l'ai lu il y a des temps immériaux. Le seul souvenir que j'en ai, c'est ... un poney !? (Désolé)
Il y a avait bien un poney, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9559
Age : 45
Localisation : Anywhere out of the world...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables, Maître des Terres d'évasion.
Loisirs : Reprendre du désert...
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: SERGE BRUSSOLO   Sam 30 Jan 2010 - 19:51

Pour cet auteur, deux chef-d'oeuvre s'imposent à moi : "LE CHATEAU DES POISONS" et surtout "LE LABYRINTHE DE PHARAON".
Le premier est une intrigue médiévale impeccable. Grande soirée au château, grands crus et plats exquis, gents seigneurs et nobles dames, chandelles... Sauf qu'un empoisonneur s'est glissé parmi les invités... Huis-clos, suspicion, méfiance... La mort rôde dans cette forteresse devenue prison, où la méfiance fleurit rapidement parmi les invités...
Le second est génial. Superbe histoire, au scénario incroyable. On y trouve un pharaon mégalomane, une embaumeuse naïve, une bande de pilleurs de tombes, une pyramide incroyable... Impossible de résumer. L'un des scénarios les plus tordus, surprenants et impeccables que j'ai lu, avec des rebondissements incroyables et parfaitement cohérents.
Revenir en haut Aller en bas
tholdur
Lesser than dust
Lesser than dust
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3158
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Serge Brussolo   Sam 30 Jan 2010 - 20:50

J'ai lu l'armure de vengeance.

C'était pas trop mal, mais je n'ai rien trouvé de transcendant. Je ne suis peut-être pas tombé sur son meilleur livre?
Revenir en haut Aller en bas
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1920
Age : 43
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Serge Brussolo   Dim 31 Jan 2010 - 19:47

tholdur a écrit:
J'ai lu l'armure de vengeance.

C'était pas trop mal, mais je n'ai rien trouvé de transcendant. Je ne suis peut-être pas tombé sur son meilleur livre?

Non, exact. En fait c'est la suite du Château des Poisons qui, je suis tout à fait d'accord avec Voyageur Solitaire, est très bon.

Mis à part ces trois, les meilleurs Brussolo sont à mon avis Hurlemort ( superbe pseudo-médiéval ) et la Main Froide ( thriller )

Parmi les bons… de mémoire, Le Chien de Minuit ( thriller ) et Opération Serrures Cannibales ( SF bien délirant… avec une gamine vraiment très, très bizarre ). Aussi Les Prisonnières de Pharaon - la suite du Labyrinthe.

Ce sont parmi les SF qu'on trouve le plus de bouses - faut dire que c'est par là qu'il a commencé.

Sinon, effectivement Kraken, les Kitty Doom sont plutôt médiocres ( le 3° La Forteresse Blanche n'est pas mal mais c'est la 1° partie d'une histoire dont la suite n'est jamais parue )

Il a aussi écrit 3 volumes dans des univers pseudo-japonais sous le pseudo d'Akira Suzuko ( je crois que c'était pour aider une collection à démarrer… et qu'elle n'a pas démarré ) mais je n'ai pas les titres en tête; deux d'entre eux se font suite et forment une histoire de loup-garous sous l'angle SF, l'autre est un mélange de SF et de fantastique ( encore un premier volume qui n'a pas été continué )
Revenir en haut Aller en bas
l'aventurier du dimanche
Champion
Champion
avatar

Nombre de messages : 383
Loisirs : tuer des extraterrestres
Date d'inscription : 16/10/2009

MessageSujet: Re: Serge Brussolo   Sam 6 Fév 2010 - 18:17

j'ai du en lire 3 mais un m'a vraiment bcp plus c'est ABIMES
de la sf se passant sur une planete hostile où les humains ont envoyé un sous marin geant collecter du minerais. il finit par y avoir un conflit avec les locaux
un bon roman mais trop court, seulemnt 200 pages. on reste sur sa faim
Revenir en haut Aller en bas
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1920
Age : 43
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Serge Brussolo   Mar 9 Mar 2010 - 21:57

un émule de Brussolo ( j'avais envisagé la possibilité que ce soit un autre de ses pseudos parce que ça ressemble beaucoup mais vérifiactions faites il semble bien que ce soit un auteur existant réellement ): Jean-Luc Bizien, qui a écrit deux thrillers médiévaux flirtant avec le surnaturel ( mais flirtant seulement ) très 'à la manière de': Le Masque de la Bête et La Muraille.
Le personnage principal est un jeune écuyer qui a commis une lâcheté et se retrouve le complice d'un groupe de voleurs et de saltimbanques qui le tiennet par chantage, à qui il assure une façade honorable: pour leurs mauvais coups ils jouent les serviteurs du preux chevalier… mais si dépourvus de scrupules qu'ils soient ils se retrouvent confrontés à des gens bien pires qu'eux et des situations angoissantes ( un serial killer dans le 1, les souterrains du château assiégé d'un seigneur dément dans le 2 ).
Comme les bouquins n'avaient pas eu beaucoup de succès ils ont été réédités chacun en 2 volumes de format poche dans une collecque "Les Sanguinaires" ( rien que ça ) créée spécialement exprès, et Bizien a pris le pseudo de Sean McFarrell. Ça a marché encore moins bien.

Sinon, Le Château Cannibale, le premier volume de la saga med-fan d'Alaët de Laurent Genefort, est dédié à Brussolo et est assez dans son style. Ça se lit agréablement ( les 5-6 volumes suivants par contre s'éloignent tout à fait de Brussolo pour sombrer dans une nullité crasse… mais bon, Genefort est un auteur de SF et souvent de SF très lisible; que chacun reste chez soi et les vaches seront bien gardées. )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Serge Brussolo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Serge Brussolo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA FILLE DE LA NUIT de Serge Brussolo
» LE MANOIR DES SORTILEGES de Serge Brussolo
» Serge Brussolo - Le labyrinthe de Pharaon
» Serge BRUSSOLO - Ceux qui dorment en ces murs
» PELERINS DES TENEBRES de Serge Brussolo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: La Vie à l'Extérieur de la Taverne :: Livres divers et variés... :: Les Auteurs-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit