L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le Héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 BD Orphelines

Aller en bas 
AuteurMessage
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1944
Age : 44
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

BD Orphelines Empty
MessageSujet: BD Orphelines   BD Orphelines EmptyJeu 15 Avr 2010 - 23:27

J'aimerais ouvrir ce pour qu'on parle spécifiquement des séries qui se sont interrompues… quelquefois après le 1 seulement, quelquefois plus loin… et combien cette fin brutale nous a déçus… tout ça à cause d'éditeurs psychopathes et de la stupidité profonde des masses qui achètent de la m*** par tombereaux et sont incapables de reconnaître le talent…
Que la vie est donc triste.

Bon, je commence avec celles que j'ai sous la main…

À tout seigneur tout honneur, je commence par La toile et la dague d'Aidans et Dufaux ( Dargaud )… ça se passe dans le Florence de Laurent de Médicis…
Le dessin d'Aidans est remarquable ( pour une fois qu'il dessine autre chose que des cromagnons musculeux… ) mais c'est surtout le scénario qui impressionne… pour moi, Dufaux, c'est quelqu'un… On voit le héros quitter l'adolescence et devenir un homme…on voit des douzaines de personnages secondaires réalistes, vivants…on voit surtout celui qui fut le maître et l'ami du héros et qui est devenu son mortel ennemi, le psychopathe Fabio Amadei ( et son acolyte Spada… ah, Spada… c'est peut-être le meilleur personnage de tout l'hsitoire… ) Ça c'est un méchant qui a du poids, de la personnalité, à qui il arrive des choses… et si monstrueux qu'il puisse se montrer, il reste un être complexe, profondément humain…

Le bras du démon de Godard et Clavé ( Soleil… ) un malheureux casse-cou ordinaire perd un bras betement, et on lui en greffe un, par erreur, qui a une existence autonome… genre qui étrangle les gens sans prévenir… en essayant de comprendre ce qui lui arrive et de survivre tout simplement il se retrouve dans ce qui semble être une conspiration énorme… mais comme ça s'arrête au tome 2 on n'en saura pas plus…

Shadowslayer de Larnoy avec Pat Mills et Tony Skinner ( Zenda )… là c'est parce qe Larnoy est mort… salaud de crever comme ça et nous laisser en plan… ( et pour Thanéros aussi même si ça s'essouflait… ) Le professeur Norn est un des personnages les plus authentiquement dark que je connaisse… ce type qui voit qui sont les pions inconscients du dieu du Mal Mélanikus et pour quels desseins celui-ci va les utiliser… et qui applique le seul remède qu'il connaisse: les tuer AVANT ( avant que ce type ne prenne le pouvoir aux USA et ne signe une allaince avec Hitler, on est dans les années 30… avant que ce scientifique ne déclenche une catastrophe planétaire… avant, avant, avant… ) Norn a été en Enfer… et dans son esprit il y est toujours… de la grande BD…

L'Encyclopédie du Mal de Maklès et Lacroix ( Soleil )… dans un univers de renaissance décadente évidemment inspiré de Warhammer, ce gamin qui a le don nécessaire pour détruire les démons qui ont envahi ce monde… comme son père avant lui… et le chevalier qui le protège… achetez-le, empruntez-le ou volez-le, mais mettez la main dessus ! Bhhou !

Allez, encore un… j'en ai plus ici, sans parler de celles que j'ai amenées chez mes vieux, mais j'ai pas que ça à faire et l'heure tourne… bon, on va dire Gunman de Elghorri et Delmas ( Carabas Révolution )… dans un monde de SF post-apo ( en tout cas, basse technologie ) avec des créatures hybrides homme/animal et homme/machine, le destin d'une étrange créature qui est peut-être le messie de ce monde et possède un hôte après l'autre… et un anti-héros sorti tout droit d'un western spaghetti… argh pourquoi qu'ils ont arrêté çaaaa ???
Revenir en haut Aller en bas
l'aventurier du dimanche
Champion
Champion
l'aventurier du dimanche

Nombre de messages : 384
Loisirs : tuer des extraterrestres
Date d'inscription : 16/10/2009

BD Orphelines Empty
MessageSujet: Re: BD Orphelines   BD Orphelines EmptyVen 16 Avr 2010 - 20:11

je ne suis pas fan de ctte BD mais le dessinateur est talentueux
le dernier loup d'oz d Ludwine

il a écrit le prologue il y a 20 ans
on attend toujours la suite Laughing
il avait même promis une conclusion en 3 épisodes Laughing Laughing

on pourrait faire le même sujet avec les films ou séries TV qui s'arrêtent faute d'audiences suffisantes (aux yeux des financiers)

la série carnivale prévue en 6 saisons avec 2 réalisées
une que j'ai bcp aimé : l'homme de nul part qui se finit en une seul sur une terrible conclusion
john doe
etc

helas
the thing aussi dont john carpenter avait écrit la suite
Revenir en haut Aller en bas
Requiem
Zombie King
Zombie King
Requiem

Masculin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 11434
Age : 35
Localisation : dans son lugubre manoir
Date d'inscription : 28/09/2008

BD Orphelines Empty
MessageSujet: Re: BD Orphelines   BD Orphelines EmptySam 8 Mai 2010 - 13:00

Pour les éditions "Soleil" ils ont eu des problèmes au niveau de la distribution et on voulu se lancer dans trop de séries à la fois ces dernières années (aujourd'hui ils font plus attention du coup), ce qui fait que beaucoup d'acheteur se sont retrouvés avec des tomes 1 de séries qui n'auront hélas jamais de suite, souvent pour cause de faibles ventes et trop de clones de série fantasy du genre Lanfest de Troy
Revenir en haut Aller en bas
Plume.pipo
Maître d'armes
Maître d'armes
Plume.pipo

Masculin
Poissons Chat
Nombre de messages : 734
Age : 32
Localisation : L'escalier des rencontres
Profession : étudiant
Date d'inscription : 08/07/2006

BD Orphelines Empty
MessageSujet: Re: BD Orphelines   BD Orphelines EmptySam 8 Mai 2010 - 17:34

requiem a écrit:
Pour les éditions "Soleil" ils ont eu des problèmes au niveau de la distribution et on voulu se lancer dans trop de séries à la fois ces dernières années (aujourd'hui ils font plus attention du coup), ce qui fait que beaucoup d'acheteur se sont retrouvés avec des tomes 1 de séries qui n'auront hélas jamais de suite, souvent pour cause de faibles ventes et trop de clones de série fantasy du genre Lanfest de Troy

J'ai pas franchement l'impression qu'ils se soient calmés des masses, chez Soleil, vu le nombre de bouses qu'ils publient régulièrement. What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Requiem
Zombie King
Zombie King
Requiem

Masculin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 11434
Age : 35
Localisation : dans son lugubre manoir
Date d'inscription : 28/09/2008

BD Orphelines Empty
MessageSujet: Re: BD Orphelines   BD Orphelines EmptySam 8 Mai 2010 - 18:49

Plume.pipo a écrit:

J'ai pas franchement l'impression qu'ils se soient calmés des masses, chez Soleil, vu le nombre de bouses qu'ils publient régulièrement. What the fuck ?!?

il me semble que j'avais vu le nombre de titre sorti chaque année pour cet éditeur et j'avais remarqué que le nombre de nouvelles séries était légèrement en baisse par rapport aux années précédentes.

Sinon c'est vrai qu'il y a souvent du déjà vu, des albums lu en 15 minutes et des titres pas vraiment fouillés
Revenir en haut Aller en bas
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1944
Age : 44
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

BD Orphelines Empty
MessageSujet: Re: BD Orphelines   BD Orphelines EmptyMer 9 Juin 2010 - 23:54

Bon, je vous en colle une seconde fournée… rassurez-vous, ça n'est pas fini…

Alyse et les Argonautes : de Font et Cothias, en Glénat. Un post-apo assez ironique ( il y fait froid ) avec des séquences oniriques très intéressantes.

Hazel et Ogan À la fin du tome 3, le magicien tête-à-claques et la guerrière pète-le-feu, rejoints par le chevalier renégat et le sorcier réincarné en corbeau, ont triomphé des queers bodybuildés du culte du Dragon et continuent avec l’épée de foudre pour de nouvelles aventures… Alleeez, quoi, je sais que c’est très (vraiment très) moyen ; mais ne me dites pas que vous ne vous êtes jamais demandé comment ça allait finir ?

Je suis un monstre ( éd Glénat ) de Godard et Ribera : entre France occupée et Espagne franquiste, l’odyssée de deux jeunes orphelins aux pouvoirs psychiques terrifiants.

• Honneur aux drames en Triskel, de Félix et Heitz. Bon. J’admets qu’on n’est pas forcé d’apprécier les BDs où les personnages ont l’apparence d’animaux humanoïdes. Mais tel quel ce polar noir et torturé, avec ses éléments de surnaturel et son ‘héros’, un chat policier corrompu lâche et assassin qui se drogue pour échapper aux séquelles d'un terrible traumatisme, mérite indiscutablement le détour ; et je regrette qu’il n’ait pas été continué.

• Ten-Chi : il n’y a que le premier tome qui soit paru, en Soleil. Bon, le dessin de Law est assez atroce; mais le scénario de François Marcela-Froideval tient infiniment mieux la route que celui de son épopée méd-fan en gngngn volumes. Le trio composé du jeune samurai Saburô Fujikazé ( qui n’est pas aussi droit dans ses bottes qu’il voudrait l’être ), du tout aussi jeune moine-guerrier Kenshin ( glouton, paresseux et le plus mauvais yamabushi qui ait jamais combattu, mais perspicace, érudit en fait de créatures surnaturelles et dévoué à Saburô jusqu’à la mort ) et d’un petit kappa inénarrablement borné ( mais plutôt mignon ) : « Mais je n’ai pas dit que c’est un sorcier de la mort qui l’a ramené à la vie et qu’il a une dette terrible, alors pourquoi tu me cries dessus ? » , avec l’épée qui contient l’esprit du grand Uryô pour veiller sur eux, restera dans les mémoires.
Signalons pour la petite histoire que FMF y a réutilisé une partie du matériel qu’il n’avait pas réussi à imposer à Gary Gygax dans les Oriental Adventures et qu’il avait publié dans un Casus Belli ( le n°46 il me semble ) : épée de sensei, cloches des ninja. Peut-être qu’il aurait ressorti les éventails magiques et les créatures-origami dans le deuxième…

• Pour rester dans les samurai : Ugaki de Robert Gigi, le premier de tous à apparaître en France ( contre l’avis des éditeurs et avec un succès immédiat… ça étonne quelqu'un ? ), deux tomes en Bagheera. Déjà le personnage est intéressant : ce ronîn qui a refusé de s’ouvrir honorablement le ventre à la mort de son maître, pour pouvoir le venger dit-il, mais qui ne fait pas grand-chose pour cela et se contente de se laisser dériver… en ce sens il préfigure Kogaratsu, mais avec (je trouve) quelque chose en plus. De plus il est plus clairement ancré dans l’histoire, avec la révolte d’Amakusa et les persécutions des chrétiens… D’accord, il est moins cool que Kogaratsu ; mais il est plus dense ( y a même un passage surnaturel au début ).
Incidemment ces deux albums ne regroupent pas la totalité des histoires, il en manque au moins une ( parue dans Spirou, mais je ne sais plus lequel : celle où des paysans le prennent pour le samurai engagé pour défendre leur village, au moment même où l’autre arrive de l’autre côté : résultat Ugaki doit d’abord le vaincre en évitant de le tuer, et ensuite ils massacrent à eux deux la bande de brigands… )

Le passage de la saion morte de Terpant ( yay Terpant !). Cette histoire de porte temporelle vers la Préhistoire vaut avant tout par son évocation de la France rurale des années 20 et des blessures qu’y a laissées la guerre de 14-18.

RIP Limited par Derrine&Gihef (ed Nuclea ). Ou comment un type ordinaire tombe sur une mystérieuse organisation ( extra-terrestre ? ) qui implante une nouvelle conscience dans des cadavres…

Roq d’Avossa et Tarquin, en Soleil. Un univers pseudo-médiéval tout à fait glauque ; où le fils d’un important marchand d’esclaves devient lui-même un esclave, une bête de combat droguée, la coqueluche de la noblesse décadente, et comment il essaie de s'en sortir ( pas facile avec le cerveau bien cramé… ).

• Ishum de Franz ( au scénario ) et Odrade, en Nucléa. Une fantasy dans un univers désertique ; je me demande si l’idée de base, le retour et la vengeance des bâtards d’un despote doués à des degrés divers de pouvoirs psychiques, n’a pas été repompé sur le très médiocre animé Ghenma Wars. En tout cas, combien de BD ont pour héros un hermaphrodite psychiquement lié à un chat sauvage ?
À noter qu’on peut trouver le début du tome 2 sur le Net. Ce qu’on peut en voir ne démérite pas.

Nathaniel-Bienvenue dans l’humain, d’Alexis Robin, en Grand Angle. C’était censé être le tome unique du premier cycle et on attend toujours les cycles suivants. Pourtant, ça n’était pas une mauvaise idée, ces parasites qui possédaient des gens pour en faire des monstres sans conscience et que seul le héros pouvait voir…

• La Tartare de Cornen et Plisson en Soleil Une aventure captivante et brutale avec plusieurs intrigues, des personnages crédibles, sur la Route de la Soie dans l’empire du Grand Khan… ( rien que le chef des rebelles chinois qui viole ses captives dans une cage à tigres… grand ! ). Ici il n'y a pas de héros.

Bluehope: de Meirinho, Rochebrune et Thomas en Glénat. Une histoire navale steampunk avec un héros qui n’est pas du tout ce qu’il semble être ( grave schizo, pour parler franchement ) dont seulement trois tomes sur les cinq prévus sont jamais sortis.

Reflets d’écume de VarAnda et Ange en Grain de sable-Vents d’Ouest. Renaissance-fantasy ; le roi s’isole de plus en plus, tout à sa fascination pour la sirène qui l’a sauvé, et c’est la reine ( qu'il a épousé à la va-vite pour qu'on cesse de l'ennuyer avec ça ) qui doit s’efforcer de défendre le royaume des complots politiques et des fanatiques religieux. Le second tome était superbement dessiné mais il n’y en a pas eu d’autre.

Sangre Noctambula, éd Carabas, par Pedro Colombo ; comme c’est traduit de l’espagnol, il se peut que l’histoire ait continué et qu’on ne l’ait juste pas traduite. Une histoire de vampires vivant parmi nous et de guerre entre vampires qui commençait bien.

Les Apatrides de Plongen et Peynet en Pointe Noire : il n’y a que le tome 1, La Cérémonie, qui ait été publié. Un post-apo( ?) où une société vampirique a été bâtie sur un monstrueux mensonge ; et ça s’arrête juste au moment palpitant…

Récits d’un siècle oublié de Castaza et Chric en Golem-Le Téméraire ( dieux, mais que sont ces éditeurs devenus ? ) : un XIX° siècle steampunk très lookalike 2° Guerre Mondiale, avec des personnages intéressants et une intrigue solide ; et en prime la réplique culte, « Les sadiques tuent pour le paisir, les cosaques pour de l’argent ; nous, les 'affreux', le faisons pour les deux ! »

Red Knight de Marvano et Grossey ( éd Standaard ) : une histoire médiévale empreinte de surnaturel avec la mystérieuse Salamandre ( titre du premier et seul tome ) et des tas de personnages bien campés mais dont les relations exactes sont laissées dans l’ombre… en attendant la suite qui n’est pas venue.

Remparts de sang de Corbeyran et Garcia en Soleil : les intrigues et les meurtres s’entrecroisent pendant le siège de La Rochelle ( hé, certains de mes ancêtres y étaient ! ) ; le dessin peut rebuter certains mais je trouve que son aspect boueux s’accorde bien à l’histoire…

• Caravane de Bosco et Avramoglou en Upload ( si si, l’éditeur s’appelait bien Upload ). Une intrigue de SF aux nombreuses facettes dans un gigantesque vaisseau-cirque, et qui est le vrai traître on se le demande. On ne le saura jamais… triste… en tout cas les gosses du capitaine, qui se sont lancés dans l’enquête quand il s’est retrouvé accusé, n’avaient pas fini d’en voir.

L’Ours de la Spadaccia par Zironi, Chiavini et Baudry en Paquet. Là encore il s’agit apparemment d’une traduction, donc… le graphisme de cette étrange histoire médiévale mettant en scène d’étranges bateleurs est tout aussi étrange, mais il contribue à l’ambiance de cauchemar. ET dans le genre cauchemar ça se pose un peu là.


« Mais leur suppression nous appelle encore et nous bouleverse… »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




BD Orphelines Empty
MessageSujet: Re: BD Orphelines   BD Orphelines Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
BD Orphelines
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Orpheline
» [Andrews, Virginia C.] Ma douce Audrina
» Des quartiers aux oubliettes
» BD Orphelines
» Figurines Orphelines: ça fout les jetons de pas avoir le bon truc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: La Vie à l'Extérieur de la Taverne :: Livres divers et variés... :: BD, Comics & Manga-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit