La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Topic des chroniqueurs, poètes & autres ménestrels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur


Nombre de messages : 9516
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: LE TOPIC DES CHRONIQUEURS...   Mar 17 Aoû 2010 - 20:08

C'est pas du tout méchant ou moqueur de ma part, mais le poème précédent, on croirait lire une chanson de Mylène Farmer...
Revenir en haut Aller en bas
Marmouscule
Banni
Banni
avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 2668
Age : 40
Localisation : Tour de l'Archimage
Profession : Téléopérateur dans la permanence téléphonique
Loisirs : Internet et les JDR
Date d'inscription : 15/01/2005

MessageSujet: Re: Le Topic des chroniqueurs, poètes & autres ménestrels   Mar 17 Aoû 2010 - 22:31

Mr. Green I love you A chanter sur le même air que la pub "L'Ami Ricorée":

Le soleil est déjà levé
Quel plaisir de se réveiller
Les nuages se sont envolés
La belle journée
Les enfants viennent m'embrasser
Et m'entrainent dans l'escalier
Quel bonheur de les regarder
Sourire et chanter

Que cest bon de se retrouver
Sous le soleil des oliviers
Tous ensemble au coeur de l'été
La belle journée
Sur les bougainvilliers
Au loin les criquets
Chantent en coeur le bonheur
La belle journée
Tant de soleil brille sur leurs têtes blondes
Tout à la ronde chante en coeur le bonheur

Le soleil est à son zénith
Autour de la table on s'agite
L'ombre est douce sous les mimosas
De la Pergola
Pierre nous raconte des histoires
Flore les trouve difficile a croire
C'est toujours le moment rêvé
Pour les faire chanter

Que cest bon de se retrouver
Sous le soleil des oliviers
Tous ensemble au coeur de lété
La belle journée
Au coeur de l'été
Tant de soleil
Sur les bougainvilliers
Au loin les criquets
Chantent en cur le bonheur
La belle journée
Tant de soleil brille sur leurs têtes blondes
Tout à la ronde chante en coeur le bonheur


Marmouscule :dwarf:

PS: le saviez-vous? Notre président est un grand consommateur de Chicorée:
http://www.youtube.com/watch?v=wYLEZ0mUfI4
Revenir en haut Aller en bas
Trisfal
Aventurier
Aventurier
avatar

Masculin
Bélier Chat
Nombre de messages : 178
Age : 30
Localisation : Saint Paul les Dax
Profession : Opticien
Loisirs : Tennis, lecture, jeux videos, dessin etc
Date d'inscription : 23/05/2009

MessageSujet: Re: Le Topic des chroniqueurs, poètes & autres ménestrels   Mer 18 Aoû 2010 - 1:01

Et oui c'est parce qu'un connait la déprime, qu'on peut se réjouir de plus belle, niark.

VS je ne sais pas comment prendre ta remarque, vu que je n'ai lu aucun texte de Mylène en entier. Mais si tu le dis, je veux bien te croire, même une amie fan de Mylène devant l'éternel, ne m'a rien dit à ce sujet. Mais je veux bien te croire Very Happy.

Marmou ton poème m'a fait bien rire et sourire Very Happy, en effet sous l'air de l'ami Ricoré ça rend si bien !
Revenir en haut Aller en bas
Davidou
Banni
Banni
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 1277
Age : 33
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Le Topic des chroniqueurs, poètes & autres ménestrels   Mer 18 Aoû 2010 - 1:29

Je ne connais que 2 poèmes ... enfin des chansons plus tôt... mais ce n'est pas de moi(mais du père de mon cousin préféré...), mais je tiens à les transmettre à la futur génération, ça a bercé toutes ma jeunesse, peut être un jour quelqu'un y verra un tube:

Marie-Yvonne elle m'abandonne,
Marie-Christine elle m'oublie,
Marie-Charlotte a prit un autre homme,
Et moi je dors seul dans mon lit!!!!!!!!

ou encore:

Marie-Yvonne est bien friponne,
Son cousin Célestin,
Ne boit que du bon vin, (ou "ne mange que du bon pain" c'est la version de tout les 6 du mois...)
A cinq heures quarante du matin!!!!!!!!

Voilà ce qu'il chantonnait à longueur de journée, j'y avais droit tout les étés... blackeye
Revenir en haut Aller en bas
Yavanna
Patrouilleuse au pays des poneys mangeurs d'arcs-en-ciel et des moutons irlandais alcooliques
Patrouilleuse au pays des poneys mangeurs d'arcs-en-ciel et des moutons irlandais alcooliques
avatar

Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 4110
Age : 30
Localisation : Poney Fringant
Profession : Journaliste
Loisirs : Trop pour être honnête
Date d'inscription : 21/10/2005

MessageSujet: Re: Le Topic des chroniqueurs, poètes & autres ménestrels   Mer 18 Aoû 2010 - 1:48

Marmou : c'est de toi ? Super jouasse, ça fait du bien ^^

_________________
Ce que beurre et whiskey ne peuvent soigner est incurable
Proverbe irlandais

Eat an Irish is Good for your Health .:. Le blog unique (on dirait un vrai tellement qu'il est bien)
Eat an Irish is Good for your Health .:. Le Tumblr

Beware of Space Sheep  Gary relaxe
Revenir en haut Aller en bas
http://spacesheepcanfly.weebly.com/index.html
Marmouscule
Banni
Banni
avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 2668
Age : 40
Localisation : Tour de l'Archimage
Profession : Téléopérateur dans la permanence téléphonique
Loisirs : Internet et les JDR
Date d'inscription : 15/01/2005

MessageSujet: Re: Le Topic des chroniqueurs, poètes & autres ménestrels   Mer 18 Aoû 2010 - 9:14

Yavanna a écrit:
Marmou : c'est de toi ? Super jouasse, ça fait du bien ^^

Mr. Green Bien sûr que non, le tube de la pub est inspiré d'une chanson intitulée La Belle Journée composée par Messieurs Demontcamps et Georget en 1985!

Marmouscule :dwarf: viking :cherry:
Revenir en haut Aller en bas
Yavanna
Patrouilleuse au pays des poneys mangeurs d'arcs-en-ciel et des moutons irlandais alcooliques
Patrouilleuse au pays des poneys mangeurs d'arcs-en-ciel et des moutons irlandais alcooliques
avatar

Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 4110
Age : 30
Localisation : Poney Fringant
Profession : Journaliste
Loisirs : Trop pour être honnête
Date d'inscription : 21/10/2005

MessageSujet: Re: Le Topic des chroniqueurs, poètes & autres ménestrels   Mer 18 Aoû 2010 - 15:36

Ah, je me coucherai moins bête ce soir (ça me changera, niveau culture pub, je suis dans des abysses de bassesses XD)

_________________
Ce que beurre et whiskey ne peuvent soigner est incurable
Proverbe irlandais

Eat an Irish is Good for your Health .:. Le blog unique (on dirait un vrai tellement qu'il est bien)
Eat an Irish is Good for your Health .:. Le Tumblr

Beware of Space Sheep  Gary relaxe
Revenir en haut Aller en bas
http://spacesheepcanfly.weebly.com/index.html
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9516
Age : 45
Localisation : Recherche Yavanna...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables, Maître des Terres d'évasion.
Loisirs : Reprendre du désert...
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: LE TOPIC DES CHRONIQUEURS...   Mer 18 Aoû 2010 - 15:57

TRISFAL, ma remarque était gentiment ironique, Mylène FARMER étant connue pour ses textes mélancoliques tendance dépressifs. Mais il est vrai que ton texte me rapelle une de ses chansons, "une belle journée". Sur un air enjoué, elle raconte qu'elle va aller se coucher, qu'elle va s'endormir... Et sur la fin, on comprend qu'elle va s'endormir pour toujours...

"C'est une belle journée
Je vais me coucher
Mordre l'éternité
A dents pleines
Je vais me coucher
Me faire enfin la belle... "
Revenir en haut Aller en bas
Trisfal
Aventurier
Aventurier
avatar

Masculin
Bélier Chat
Nombre de messages : 178
Age : 30
Localisation : Saint Paul les Dax
Profession : Opticien
Loisirs : Tennis, lecture, jeux videos, dessin etc
Date d'inscription : 23/05/2009

MessageSujet: Re: Le Topic des chroniqueurs, poètes & autres ménestrels   Mer 18 Aoû 2010 - 20:35

Ok je comprends mieux, mais ne t'inquiètes pas je ne l'avais pas mal pris.
Revenir en haut Aller en bas
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 1891
Age : 44
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: Le Topic des chroniqueurs, poètes & autres ménestrels   Ven 25 Mar 2011 - 21:08

Je vous fais part d'un petit délire... à prendre au second degré, bien sur.

ÉPITAPHE POUR UNE VIEILLE PEAU

Je me sens parfois troublé
Ton odeur m'entête,
Tu me donnes la nausée,
C'est horrible comme tu fouettes;

Tu pues le vieux vomi,
Ton haleine est rance,
Ton anus est pourri
Et exhale de mauvaises fragrances;

Je ne sais plus pourquoi je t'aime
Au fond, t'es plus bête qu'une brème,
Tu ne me fais plus bander
Et je n'ai plus envie de te baiser;

Mais c'est ton pognon qui me fait saliver
Ton héritage qui m'incite à rester,
Et attendre que tu crèves enfin
Pour toucher ton butin !


Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Maximus
Ultime Souverain du Chaos
Ultime Souverain du Chaos
avatar

Masculin
Gémeaux Buffle
Nombre de messages : 1999
Age : 20
Localisation : Là ou' le mal est à son apogée
Profession : Seigneur supréme des ténébres et maitre du chaos
Loisirs : Vous fairent souffrir et conquérir le monde
Date d'inscription : 04/01/2011

MessageSujet: Re: Le Topic des chroniqueurs, poètes & autres ménestrels   Ven 25 Mar 2011 - 23:15

Personne ne peut battre Nosférax le poéte lol!
Revenir en haut Aller en bas
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 1891
Age : 44
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: Le Topic des chroniqueurs, poètes & autres ménestrels   Lun 18 Juil 2011 - 11:40

Il y a longtemps que je n'avais pas posté ici quelques uns de mes écrits.

TRISTE PÈLERIN

J'ai posé mon regard sur des lunes de diamant
Et j'ai croisé la vérité au fond des sphères,
J'ai navigué le long de canaux d'argent
Jusqu'aux bouches de lumière.

Et dans mes mains flottaient ces sombres auréoles
Comme un héritage émanant du passé
Le temps m'entrainant dans sa course folle
Je ne pouvais plus ni rire ni pleurer.

Alors je me suis assis en imaginant l'aurore
D'un matin qui ne viendra plus et j'ai chanté
Pour que la vie, demain, refleurisse encore
Et que sur nos murs coulent encore des perles de rosée.

Les vents se sont alors levés, j'ai songé à mourir
J'avais pourtant trop de choses à faire
Il était encore trop tôt pour partir
Et puis je l'aimais bien ma planète Terre.

Alors, mes poings serrés se sont relâchés,
J'ai pris mon bâton de pèlerin, ma gourde et mon baluchon
Je me suis remis en marche à pas comptés
Un nouveau monde m'attendait derrière l'horizon
.
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2165
Age : 20
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Le Topic des chroniqueurs, poètes & autres ménestrels   Lun 18 Juil 2011 - 19:18

Il m'arrive aussi d'écrire de poêmes; mais ça vaut ce que ça vut (sans dec'?)

Depuis ma maison, dans la tranquille plaine,
J'ai voyagé sur moult chemins et routes,
Sur les Sentiers de tout les Pays
Et je marchais sans répits.

J'ai vu nombre choses belles et merveilleuses,
Des bois enchantés, où vivaient des fées,
Des paysages ensorcellant de par leurs beauté,
Ou encore des rivières qui dans leurs lits coulaient, joyeuses.

Mais aujourd'huis, j'ai envi de revoir ma maison,
Et la quiétude de ma plaine,
Où courait des ruisseaux pleins de poissons,

Oui, ma maison je retrouvrai,
Et le repos prendrai,
A jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Hernan Cortès
Nicodème I : Roi de Sable-Noir, Empereur éternel de Titan
Nicodème I : Roi de Sable-Noir, Empereur éternel de Titan
avatar

Masculin
Taureau Chat
Nombre de messages : 2399
Age : 42
Localisation : Atlantide, troisième à droite après le cul de Neptune
Profession : Chercheur à Pôle Emploi
Loisirs : Running. Informatique. Piano. Ma fille. Botter le cul des sept nains
Date d'inscription : 20/03/2008

MessageSujet: Re: Le Topic des chroniqueurs, poètes & autres ménestrels   Lun 18 Juil 2011 - 21:10

Pour les poèmes ou textes il y a des topics appropriés comme celui de Vic sur les poètes ou celui sur le slam, plus généraliste, qui regroupe plutôt des écrits en rapport avec l'univers des LDVELH
Revenir en haut Aller en bas
http://seinfeld-agora.com
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 1891
Age : 44
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: Le Topic des chroniqueurs, poètes & autres ménestrels   Mer 28 Sep 2011 - 15:22

ÉPERDU D'AMOUR

Pour l'instant je ne sais que dire
Ou dire la vérité ou mentir
Je suis confus et assez embarrassé
J'aimerais tant céans tout lui avouer

Elle me trouble telle une aurore
Je suis perdu en regardant son corps
Je voudrais la prendre dans mes bras
La toucher, l'emporter avec moi

Je voudrais lui dire ce que je ressens
Mais les mots dans ma bouche sont absents
Je ne sais comment approcher cette lumière
Qui m'aveugle tant et me désespère

Je suis comme égaré dans le brouillard
Abandonné, je crie à qui l'entendra mon désespoir
Tellement le mal me ronge
De ne pouvoir l'aimer que dans mes songes
.
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 1891
Age : 44
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: Le Topic des chroniqueurs, poètes & autres ménestrels   Mar 18 Oct 2011 - 15:24

> L'histoire d'un étrange chat "médiumnique" ... batman

MEDIUM CAT

On dit que les chats noirs ont coutume de traverser les routes devant les automobilistes et bien moi j'étais à pied et je rentrais chez moi après un diner pris en ville.

Il devait être aux alentours de minuit, je suppose, je n'ai pas regardé ma montre à ce moment là. J'étais presque rentré chez moi et j'allais ouvrir la porte avec mes clefs lorsque j'entendis un miaulement derrière moi. Je me retournai. C'était un magnifique chat noir aux superbes yeux verts qui me fixaient intensément, la bête vint se frotter contre ma cuisse affectueusement. Je me baissai pour la caresser et pris le pauvre animal transi de froid, on était à la mi-novembre, sous mon bras et entrai dans ma demeure. Une fois dans le couloir d'entrée de ma maison, je posai le chat à terre qui commençait à aller et venir en sondant son nouvel environnement. Je me dirigeai dans la cuisine où je cherchai dans le réfrigérateur une bouteille de lait. Effectivement, il y en avait une à moitié entamée dont je vidai le contenu dans une coupelle et posai à terre. Le chat qui n’attendait que ça se précipita sur l'assiette et lécha le liquide comme un animal assoiffé qu'il était. Je le regardai boire, c'était vraiment une bête magnifique, étrange et mystérieuse. Le chat, ayant fini de boire, s'en alla de la cuisine et monta dans ma chambre où je retrouvai au moment d'aller me coucher, roulé en boule à coté de mon oreiller.

Je me suis mis au lit à coté du chat qui dormait toujours aussi profondément et j'ai éteint la lumière. Je ne tardai pas à sombrer dans un sommeil profond et sans rêves, tellement j'étais épuisé.
Puis vers 3 heures du matin, je me suis réveillé subitement, des bruits de ferraille venait de ma cuisine. Je tournai instinctivement les yeux vers le chat. La bête n'était plus là et à la place il y avait un creux dans la couverture encore chaud. Je me levai et pieds nus, je descend ai à la cuisine. La lumière était allumée. Étrange, je l'avais pourtant éteinte avant d'aller me coucher. Je pris mon révolver, que je tenais toujours caché dans le tiroir du guéridon attenant aux escaliers qui montait aux chambres, et après l'avoir armé et enlevé la sécurité, je pénétrai dans la cuisine, l'arme à bout de bras. Quelle ne fut pas ma surprise alors de voir un homme vêtu de noir fouiller dans mes placards, un homme au chapeau noir et à la redingote noire.

- Hé, vous là, que faites vous chez moi ?

Alors l'homme lentement se retourna et leva les son visage vers moi. Je me souvins seulement de son regard, sombre et pénétrant, il me fixait par des yeux couleur d'émeraude simplement fendus d'une pupille se dilatant et se rétractant avec la lumière. Il lâcha la boite de conserve qu'il tenait dans ses mains et sauta sur moi en tentant de me m'attaquer à la gorge. Je pressai la détente de mon révolver et la balle atteignit l'homme à l'épaule qui, sous le choc, fut projeté en arrière. Je voulais tirer à nouveau, c'est à ce moment que mon arme s'enraya. L'homme en profita pour m'attaquer encore de son bras valide, il agrippa mon cou et ses doigts se mirent à serrer autour de ma gorge. Je ne pouvais à peine respirer tellement sa pression était si forte. J'allais étouffer mais dans un ultime réflexe de survie, je m'emparai d'un couteau à découper la viande qui était posé sur la table de travail à coté de moi. Et ainsi armé, je plantai l'ustensile dans le ventre de mon agresseur. Celui ci fut surpris et relâcha sa prise. Je n'hésitai pas à frapper une seconde fois et encore une fois et une troisième, ainsi de suite jusqu'à ce que son corps ne soit qu'une passoire sanglante. J'étais comme enragé. Je ne répondais plus qu'à ma volonté de survivre.

L'homme gisait maintenant au sol, se tenant le ventre à deux mains et le visage tordu de douleur, ce visage qui soudain changea et ainsi que ce corps. Il se rétracta, se crispa, se rabougrit jusqu'à reprendre la forme ... ... du chat noir !

Je ne pouvais en croire mes yeux, ce n'était plus un homme , mon agresseur qui était au sol, mais le chat que j'avais abrité chez moi. Il était là, la pauvre bête, le ventre ouvert jusqu'au sang et les entrailles à l'air, il me fixait de ses prunelles déjà vitreuses, sa tête se releva une dernière fois vers moi et poussa un miaulement inaudible, puis retomba inerte sur le carrelage, raide mort et les yeux toujours ouvert. Sans le vouloir, des larmes coulaient sur mes joues, j'avais des remords d'avoir tué ce chat, où était ce l'homme qui m'avait attaqué ?

Je ne savais plus, j'étais dans le flou le plus total. Je lâchai mon couteau et pris le chat dans mes bras, me dirigeai dans le jardin derrière ma maison et je donnai une sépulture décente à cet animal, il n'y avait plus que ca que je pouvais faire dorénavant.

Le lendemain, en redescendant dans ma cuisine pour prendre un café serré et me remettre des émotions de la nuit, je vis encore les traces de sang séché qui tapissait encore le carrelage de ma cuisine. Je les essuyai du mieux que je pu puis alors que j'ouvrais la porte d'entrée pour jeter l'essuie tout qui m'avait servi à éponger le sang, un chaton tout noir m'attendait à la porte en miaulant. J'avais encore une appréhension mais j'ai fini par craquer et j'ai pris la petite boule de poil sous mon bras et je l'ai ramené à la maison, mon amour des animaux étant plus forte que tout. Ce petit animal est alors devenu un compagnon tout ce qu'il y a de plus normal.

Cette aventure que j'avais vécue cette nuit là, je n'en ai jamais parlé à personne de peur de passer pour un insensé, mais la tombe du chat noir est toujours là et souvent je vais poser une rose dessus en sa mémoire, accompagné de mon nouveau compagnon et je me dis que les chats noirs ont peut être un pouvoir plus grand que l'on imagine, celui d’être le réceptacle des esprits inférieurs et que cette nuit là j'ai tué un de ceux là, mais alors ... ils ne seraient donc pas seuls.

Et c'est en pensant à çà que je me suis tourné vers mon chat qui me fixait de ses prunelles d'émeraude en poussant un profond gémissement ...
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2165
Age : 20
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Le Topic des chroniqueurs, poètes & autres ménestrels   Jeu 19 Jan 2012 - 7:32

J'avoue que, là, je me sentais d'humeur lovecraft Mr. Green...

Cthulhu nous enfanta
Et nous étudiâmes avec Yog-Sothoth l'Infini.
Nous nous rendîmes dans les gouffres sans noms
Qui bordent notre univers,
Et nous apprîmes tous les secrets crépusculaires
De ces lieux maudits et impies
la Mort est Vie, et la Vie est Mort !


La lune brillait sur les eaux hyalescentes du fleuve,
Pareille à un soleil d’argent dans une nuit de cyanure.
Je me penchai sur les flots limpides,
Et y admirai le reflet des lumières de la
Ville, sur l’autre berge.
Soudain, cependant, tout se brouilla,
Et je vis, au fond d’une mer, une cité morte, maudite par la lune,
Où nageaient des poissons difformes,
Regardant de leurs yeux globuleux et phosphorescents
Les cadavres inhumains, gonflés par l’eau et corrompus par les siècles,
De ceux qui vivaient là !


La nuit était sombre ;
La lumière des étoiles n’avait pas encore atteint la Terre.
Pourtant, dans la forêt traversée de cours d’eau viciés
Se mouvaient des formes sans nom,
Que les loups eux-mêmes redoutaient.
Soudain, glissant et rampant
Elles se rapprochèrent de
Moi, que le rêve avait transporté ici !
Revenir en haut Aller en bas
Lowbac
Aventurier de l'Infini
Aventurier de l'Infini
avatar

Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 10961
Age : 38
Localisation : Angers
Profession : Employé commercial
Loisirs : Lectures, Commerce, Angers Sco
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Le Topic des chroniqueurs, poètes & autres ménestrels   Jeu 19 Jan 2012 - 22:22

S'oublier

J'oublie de t'oublier ayant aimé t'aimer,
Je m'oublie à croire que l'amour est une terre qu'on cultivait pourtant avec passion,
Inoubliable fleur à mes yeux les pétales de ton sourire se sont dispersés loin de mon visage que j'aurais aimé continuer à cueillir en un éclatant bouquet de joie à planter éternellement dans mon coeur,
Nos moments complices sont des graines de bonheur que j'aurais voulu continuer à semer pour que notre arbre des sentiments grandit toujours plus haut jusqu'à faire mentir que le paradis est au ciel mais bien ici bas dans le marron de ton regard,
Mon plus beau vertige c'est toi,
Je n'aurais pas décroché qu'une lune pour toi et c'est en pluie d'étoiles que les souvenirs de ton image rendent fiévreuse ma mémoire malade de ne plus que te dessiner par les yeux du coeur.

Ponctuation

L a donné plus de battements à mon coeur le faisant bondir heureux en point d'exclamation, sans L les larmes s'invitent telles des virgules hésitantes dans mes yeux regrettant ce point apporté aujourd'hui à notre horizon, je n'ai point d'interrogation pour être à ses côtés si L va mal, j'ai son sourire en parenthèses dans mon coeur, la remercie pour ce magnifique trait d'union avec L, pour les accents de complicité avec L, quand j'ouvre les guillemets envers L mes mots lui signifient qu'à son contact mon sourire forme une ligne de joie jamais finie, non jamais finie, sa ponctuation à mes phrases de vie en est la respiration que ma mémoire a capturé entre crochets, j'ai placé un astérisque à mes souvenirs eus avec L, étant en point de suspension sans ses ailes.
Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2165
Age : 20
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Le Topic des chroniqueurs, poètes & autres ménestrels   Dim 22 Jan 2012 - 17:55

Tenez, des derniers-nés (un peu moins "lovecraft") :

La mante de ténèbres était tranchée par la faucille d’airain de la lune ;
Des vents venus des contrées mystérieuses mugissaient sinistrement, apportant des
Brumes surnaturelles sur les stèles, rendues vertes par la mousse,
D’un cimetière perdu au milieu d’un marais,
Les dérobant à la vue des hommes.

Et cela valait mieux ; car dans la sinistre nécropole dansaient des créatures interdites,
Reflet désincarné d’âges pourtant révolus depuis maint éon.
C’était la nuit des vampires et des goules,
Des spectres ressuscités et des choses oubliées rappelées à la vie !
Menekon dressa de nouveau ses flèches et ses tours élancées vers les cieux sombres ;
Dans les temples de la cité résonnèrent une nouvelle fois
Les Chants et le pas des danses en l’honneur des dieux des habitants de cette cité.

Mais, soudain, alors la sarabande de morts-vivants battait son plein,
L’aurore pourpre déchira les nuages à l’Est, telle un
Couteau de feu, et mon rêve s’évanouit,
Comme la flamme de la bougie disparaît lorsque le vent souffle dessus.



Au cœur de la plaine, environnés par les ténèbres,
Où brillait la Lune, telle l’œil unique d’un Cyclope,
Etaient des guerriers, seuls survivants
De l’exil d’Harmonuil, qui réclamaient
Vengeance. Entre eux brûlait un feu et dansait un sorcier.
Il invoquait les Anciens par ses rites,
Demandait leur aide pour châtier ceux qui les avaient poursuivis et faits fuir !

Soudain, un vent descendit des montagnes au Nord ;
Un nuage masqua la lune ; Le feu s'éteignit ;
Ils eurent peur. Mais le sorcier leur fit signe
De se réjouir ; car
C'était le vent de leurs ancêtres, le chant de leurs aïeux !
Et il avait murmuré à son oreille :
— Fils, vous serez vengé, aussi vrai
Que nous vivons dans la cité d’Erekton
Vos ennemis mourront,
Et vos enfants deviendront un jour plus puissants qu’eux !
Puis, tel un oiseau de ténèbre, l’aquilon s’enfuit vers le Sud lointain.



Perdu au milieu d'une forêt sombre, où chantent des oiseaux tels que la Terre n'en connaîtra jamais, s'étend un grand lac entouré de lilas, comme un muraille érigée contre le temps. De ses eaux silencieuses et étales montent des brumes chargées de l'obscure mélancolie des anciens jours. En son centre flotte un petit île couverte d'un dôme de broussaille âpre, semblable à la prunelle d'un grand oeil contemplatif en dehors des années comme des siècles. Quatre grands arbres se dressent à ses extrémités, défiant les cieux gris de leurs branches décharnées, battues par les vents qui hurlent comme le loup à la lune.
Jadis se trouvait là le Royaume Féerique, au milieu des buissons aux chemins secrets, connus de seules les êtres qui vivaient là. Quelle jeune fée, quel esprit surnaturel avait foulé ces herbes touffus, où s'attache encore des lambeaux de poésie éthérée, nul ne saurait le dire depuis que l'Homme s'est détourné des légendes et des cycles des âges passés.
Les Anciens dans les montagnes racontent cependant à la veillée que des spectres désincarnés se réunissent parfois sous la pleine lune, sur une petite île cachée par les vapeurs épaisses d'un lac, et chantent et dansent les temps révolus auxquels ils appartiennent.
Revenir en haut Aller en bas
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 1891
Age : 44
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: Le Topic des chroniqueurs, poètes & autres ménestrels   Dim 1 Avr 2012 - 18:40

HÉROS ANONYME



Il était juste un soldat
Héros anonyme dans une guerre fratricide
Mais il avait juré de vaincre sans remords
Les vivants comme les morts.

Mais le destin au front des damnés
Avait inscrit son nom
Sur la pierre froide de la renommée

Il a versé son sang
Dans une guerre anonyme
Tel un héros sans visage
Il a guerroyé, combattu
Sur le sol il est tombé
Mais ne s'est jamais rendu

Jusqu'au bout de ses forces
Il a lutté, lutté encore
Jusqu'à l'aurore
Et au matin, le visage en feu,
Le front en sueur,
Il a mis genou en terre

Il a alors tourné son regard une ultime fois
Vers l'astre solaire, son frère,
Il a souri avant de rendre l'âme à Dieu
Il était déjà mort
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 1891
Age : 44
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: Le Topic des chroniqueurs, poètes & autres ménestrels   Dim 1 Avr 2012 - 18:44

MA PRIÈRE AUX JUSTES ET AUX HUMBLES

Lettre ouverte aux grands qui nous gouvernent




Je voudrais ici parler de justice
De beauté, d'amour et d'humanisme
Je ne demande pas la lune
Ni d'en faire ma fortune

Mais que sur cette Terre, tout enfant,
Quelle que soit sa couleur, sa nationalité,
Ne soit plus jamais obligé de verser son sang
Et qu'il reste sous tous les horizons un ange innocent

Je ne veux plus de guerres
Ni ailleurs sur nos frontières
Ni dans les chaumières
Unanimement, décrétons la paix sur Terre

Au nom de la justice, au nom de l'humanisme
Que la Politique serve au moins à ce grand dessein
Pour que plus jamais un enfant ne meure de faim
Donnons-lui du pain et tendons-lui la main
.
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
herken
Fantassin
Fantassin
avatar

Nombre de messages : 75
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: Le Topic des chroniqueurs, poètes & autres ménestrels   Dim 15 Avr 2012 - 23:08

Tiens, puisqu'il est question ici de poésie, voici un petit rondeau que j'ai écris il y a de cela... un an déjà, je crois Shocked


Noble damoiseau, cherchant gloire et renommée,
Un mythique emplumé décida de chasser.
Parcourant monts et vaux, fouillant antr' et tanières,
Le voici qui maudit l'idée qu'il eût hier.
Mais fier est son sang bleu, ne peut se défiler.

Poursuit sa longue route, en battant le pavé,
Ose espérer un jour Némésis encontrer,
D'un retour triomphal achever cet impair,
Noble damoiseau.

Tombe enfin sur sa proie, au bout de dix années,
Las de ce long trajet, se voit déjà rentré,
Décide d'en finir, s'avance dans l'éther,
S'arrêtant soudain croise un regard délétère
Quête achevée, pétrifié pour l'éternité,
Noble damoiseau.


Pour ce qui est du titre, je vous laisse deviner Wink
Revenir en haut Aller en bas
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 1891
Age : 44
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: Le Topic des chroniqueurs, poètes & autres ménestrels   Lun 4 Nov 2013 - 0:30

DIVAGATIONS EXTRÊMES ET POLITIQUES (C'est le titre Smile )

J'ai imaginé que je volais sans GPS
J'ai rêvé que j'étais nu à Strasbourg
Et que l'on se tirait la bourre
Au milieu d'un cortège de déesses

Et tambour battant, vite c'est la castagne,
Les joies ordinaires de la campagne
Une journée au cinéma ordinaire
A présent laisse-moi t'épouser au cimetière

Tes tomates sont toutes pourries,
Elles ont le goût des ombres et de la farine
Je vous salue, moi aussi, je devine
Que cet agenda vous turlupine en oratoire conquis

Votre état d'hibernation me livre les détails
C'est autonome, sans risque d'incendier la paille
Cela fait partie de la stratégie à sec
Qui consiste à faire de la résistance et déclencher le plan ORSEC

En ce jour, siphonnés, tous malades qu'ils sont
Les voilà qu'arrivent le matin
En panne d'essence, c'est horrible, c'est le destin
Des hectares de raisin fermenté livré pour votre seule raison

Moi, je vais boire un petit verre de vin
Blanc, doux, romantique et secret
Il ne vaut pas mieux conduire à Noël qu'à la Saint Glinglin
Spécialité unique du marche-pied

Effectif de police, contrôles sans règlements,
J'ai laissé là mes cartons, nous partons,
A mon grand corps communiquant
C'est du direct on a peur de partir à reculons
.
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Lowbac
Aventurier de l'Infini
Aventurier de l'Infini
avatar

Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 10961
Age : 38
Localisation : Angers
Profession : Employé commercial
Loisirs : Lectures, Commerce, Angers Sco
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Le Topic des chroniqueurs, poètes & autres ménestrels   Lun 4 Nov 2013 - 9:19

Moi, je vais boire un petit verre de vin
Blanc, doux, romantique et secret >> je partage cette passion du blanc, dommage que tu ne passes ici à Angers, en vin blanc liquoreux, j'ai dégoté un aubance château d'avrillé qui se boit tout seul.

Mais je m'égare ton texte par moments me rappelle la manière d'écrire de Thiéfaine thumleft 
Revenir en haut Aller en bas
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 1891
Age : 44
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: Le Topic des chroniqueurs, poètes & autres ménestrels   Lun 4 Nov 2013 - 17:30

Lowbac a écrit:


Mais je m'égare ton texte par moments me rappelle la manière d'écrire de Thiéfaine thumleft 
Tu ne crois pas si bien dire parce qu'il m'arrive de m'en inspirer. Surtout le soir, en fait. Dans le calme de la nuit, propice à toutes sortes de rêveries ou de fantasmes, jamais dans la journée, y a trop de sollicitations et il est impossible de se concentrer.
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 1891
Age : 44
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: Le Topic des chroniqueurs, poètes & autres ménestrels   Sam 24 Mai 2014 - 22:48

Le songe des cent mille garces.

Cent mille chiennes se vautraient à mes pieds,
exposant leurs chairs sous mon regard lubrique
lors d'une grande assemblée sous les arcades
d'un monastère abandonné ...

Cent mille chiennes s'adonnaient à des plaisirs interdits
se touchant leurs corps en des caresses lascives ...

Cent mille chiennes de luxure
pour le plaisir d'un homme mûr,

Cent mille chiennes débordantes d'orgasme
se vautraient les unes sur les autres,
m'invitant à venir se joindre à elles
pour que je vienne les remplir de ma semence
au fond de leurs vagins sacrés ...

Cent mille chiennes se livraient à ma verge,
s'empalaient dans des désirs rauques,

Cent mille chiennes s'envoyaient en l'air,
plus loin que tout désir et tout plaisir,

Cent mille chiennes les fesses en l'air,
qui n'attendaient que de se faire prendre,

Ô Rêverie aveugle !

Cent mille chiennes jouisseuses
m'attendaient chaque nuit
les cuisses ouvertes et le cul levé
...
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Topic des chroniqueurs, poètes & autres ménestrels   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Topic des chroniqueurs, poètes & autres ménestrels
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Topic des chroniqueurs, poètes & autres ménestrels
» Le topic de l'audiow' (des autres)
» Le topic des chômeurs et autres NEET
» Karen Blixen : Out of Africa ... Et autres oeuvres
» [TOPIC UNIQUE] Propositions d'évolution de Mobbyway [WM-AND]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: La Vie à l'Extérieur de la Taverne :: Le Coin des Artistes-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit