La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Book]Le courroux de Thoutmôsis par Nowell Pierre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SquallLion
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Cancer Rat
Nombre de messages : 3763
Age : 45
Localisation : à la taverne, au comptoir
Profession : chasseur de dragons
Loisirs : pourfendre les malandrins, chasser les donzelles
Date d'inscription : 31/12/2009

MessageSujet: [Book]Le courroux de Thoutmôsis par Nowell Pierre   Lun 13 Sep 2010 - 10:35

Avide de frisson?
Un mix de la Momie (série des Hamunaptra ) et d'Indiana Jones vous branche?
Ne cherchez plus: cette nouvelle, plutôt gore à la façon d'un Doug Headline, écrite par votre serviteur est faite pour vous!



si ce que je poste ici vous interresse, envoyez-moi un MP !




NOTA:
aucun caractères orientales ( transcription arabes, écritures en hiéroglyphes) ne sont fantaisistes. Par contre, le copier coller peut foirer pour le sens d'écriture (droite vers gauche). Ne m'en tenez-pas vigueur.


Dernière édition par SquallLion le Lun 13 Sep 2010 - 11:06, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/squallLion59
SquallLion
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Cancer Rat
Nombre de messages : 3763
Age : 45
Localisation : à la taverne, au comptoir
Profession : chasseur de dragons
Loisirs : pourfendre les malandrins, chasser les donzelles
Date d'inscription : 31/12/2009

MessageSujet: Re: [Book]Le courroux de Thoutmôsis par Nowell Pierre   Lun 13 Sep 2010 - 10:54

















CET ŒUVRE EST SUSCEPTIBLE DE CHOQUER

LA SENSIBILITE DES JEUNES LECTEURS










.





Thèbes. 15e siècle avant J-C.
La glorieuse Egypte pleurait leur Seigneur et dieu, Thoutmôsis II, dans son ultime voyage dans l’Au-delà.
Son âme franchissait à peine le seuil de la Douat que sa Grande Épouse Royale, Hatchepsout, succédait au trône en qualité de régente suprême.
Le véritable héritier, le prince Thoutmôsis III, fit valoir ses droits. Mais la Reine n’était-elle pas déesse parmi les déesses ? le fruit de l’union d’Ahmés et du dieu Amon ?
Vingt-deux longues années s’écoulèrent lorsqu’Hatchepsout expira dans des circonstances étranges. Mais le nouveau roi et estimé Thoutmôsis n’avait-il pas alors déclamé que la Reine rejoignait dans la sérénité et la quiétude ses divins congénères ?
Fraichement couronné, le sceptre d’or en main, Pharaon asseyait son autorité d’une poigne de fer. En son nom, les ouvriers effacèrent la mémoire de la régente : ils troquèrent cartouches et images de celle qui n’avait pas respecté le deuil du regretté Seigneur contre celle de leur actuel Majesté.
En grand conquérant, Thoutmôsis III assujettit les nations à ses pieds. Il en fit des esclaves pour construire les sépultures éternelles des rois : les glorieuses pyramides.
Mais un peuple osa se rebeller contre l’oppression. Moïse et son porte-parole, son demi-frère Aaron, demandèrent audience auprès de Pharaon.
- Ainsi parle l’Éternel, le Dieu d’Israël, dit Aaron : « Laisse aller mon peuple, afin qu’il me serve » !
- Mais qui est votre Dieu pour que j’obéisse à sa voix ?
- Il est le Dieu des Hébreux. Il a entendu les gémissements de son peuple et Il te met en garde si tu refuses de te plier à ses exigences !
Mais Pharaon maintint son cœur endurci. Il ignora les ultimatums de l’Eternel.
Le vent chassa alors le temps au fils des plaies que subit le royaume d’Egypte.
Les eaux du Nil devinrent sang [des hommes recrachent ce qu’ils ont bu].
[Souffle du temps.]
Le pays se couvrit de grenouilles et de poux [le peuple atteint de démangeaisons frénétiques se démène dans les rues], suivis d’une colonie de mouches venimeuses.
[Souffle du temps.]
Puis, une épidémie de peste ; suivie de la lèpre [l’éruption de pustules virulentes infeste la population].
[Souffle du temps.]
Ensuite, une pluie de grêle et de feu.
[Souffle du temps.]
Enfin, une dévastation des sauterelles.
[Souffle du temps.]
Puis, les ténèbres tombèrent sur le pays pendant trois jours.
[Souffle du temps.]
Finalement, la dernière et la plus cruelle des plaies : les premiers-nés, dont les poteaux et les linteaux des portes de leur foyer n’étaient pas couverts du sang d’un agneau sacrifié, expirèrent [des clameurs déchirent la nuit]…
C’en était de trop pour Pharaon qui attela son char et dépêcha six cent de ses meilleurs chars à l’encontre du peuple juif qu’il venait pourtant d’affranchir.
Une colonne de feu et de fumé l’immobilisa ; le temps que les Hébreux traversèrent à sec la Mer Rouge fendue en deux.
Quand l’armée de Pharaon foula le même passage, la mer reprit ses droits. Impuissant, Pharaon vit son armée périr sous les eaux : les chevaux, les chars, les cavaliers s’enfonçaient inexorablement dans le monde algide et ténébreux.
La rage qui déformait les traits de Pharaon ne le quitta plus jamais… même au jour funeste de sa momification... [L’embaumeur portant le masque du dieu Anubis clôt le sépulcre.]






























- I -
Momies

Nécropole thébaine. 1898 après J-C.
Des heurts de roches résonnaient dans l’obscurité… lorsqu’un halo de lumière jaillit ! Une voix masculine, au timbre assourdi, hurla des ordres :
- Continuez ! Encore un effort !
Le pan de pierre qui obstruait le passage s’effondra tel un adversaire vaincu. Des silhouettes humaines plongées en contre-jour découpaient l’entrée. Elles s’effacèrent pour laisser place à deux individus.
- Voilà chose faite, professeur, fit le plus grand des deux, dans un français à l’accent américain prononcé.
- Oui, Mr Summer. J’ai hâte de visiter ce monument !
- Veuillez attendre ici, monsieur. Moi et mes hommes partons en éclaireur.
Armé d’un flambeau et d’un pistolet, le dénommé Summer, accompagné de comparses d’origine arabe, entreprit la descente d’un escalier à la pente raide. De taille élancée, il portait une chemise d’un blanc douteux, une ceinture et une paire de bretelles munie d’un holster serrant son blue-jean couleur havane. La chevelure d’un châtain cendré, une barbe de trois jours mangeait un visage jeune, mais où les yeux trahissaient une détermination qu’aucun incident ne pouvait fléchir.
- ! حذار الخطوات, avertit-il.
[Attention aux marches !]
Les deux serviteurs en file de tête brassaient l’air de leur torche au ras du sol. L’escalier s’enfouissait dans les ténèbres que la lumière peinait à filtrer. L’excavation avait, selon toute vraisemblance, échappée aux vicissitudes du temps : pas la moindre brèche ne lézardait la roche.
L’escalier donnait sans transition sur un corridor à la dénivellation moins accentuée. Un des deux éclaireurs qui s’apprêtait à quitter le dernier degré se tourna vers son employeur, le sourire aux lèvres.
- ! ليس لتقرير
[Rien à signaler !]
Son pied s’enfonça. Un déclic claqua au loin. La pointe acérée d’une flèche se ficha dans sa mâchoire le clouant au mur opposé. Son compagnon ne put fuir à la pluie des projectiles : la gorge tranchée, il s’affala face contre terre.
- Les dalles noires…, remarqua l’américain. Elles sont piégées…
Il admonesta ses laquais qui cédaient à la panique. D’un signe de la main, il plaça un groupe aux premières lignes.
- ! حذار من الحجر الأسود.
[Méfiez-vous des pierres noires !]
Les esclaves sondèrent le sol à l’aide de bâtons avec précaution.
Au bout d’un moment, l’un d’eux signala une autre série de marches. Leur maître stoppa l’expédition. Il sonda les parois des murs opposés, le sol… Un serviteur qui lui serrait de près s’écarta.
- ! موقف, ordonna Summer.
[Stop !]
Trop tard ! Le pied de l’arabe déclencha un mécanisme occulte. Des cliquetis émanèrent de la voûte. L’assistance épiait les alentours. L’affolement se lisait sur le visage de tous. Puis, plus rien. La menace délaissa les lieux. Les traits se détendirent.
Summer s’apprêtait à réprimander le fautif de cet incident quand un bruit suspect lui coupa la parole. Une cloison au dessus de leur tête pivota, dévoilant une niche. Un grondement enflait.
- !!! الفرار, hurla l’américain.
[Fuyez !!!]
Ils dévalèrent la descenderie centrale. Le danger prenait la forme d’une énorme boule de pierre ! Ses premières victimes exhalèrent des hurlements de douleur.
Or, un nouveau dénivelé sans relief poursuivait le couloir. Des Arabes surpris par la déclivité trébuchèrent. Mais personne ne leur prêtait secours. Le bloc eut raison d’eux.
Comme le corridor débouchait sur une étroite embrasure, l’américain exhorta son groupe :
- ! في الغرفة ! في الغرفة.
[Dans la pièce ! Dans la pièce !]
La porte était à portée de main lorsque le sol se déroba ! La dalle coulissait à contre-sens et avec lenteur. Summer s’agrippa de justesse au pourtour de la fosse : un tapis de pieux fichés à la verticale était le sort réservé aux infortunés ! Certains se cramponnaient avec peine aux rebords du gouffre quand la boule les balaya d’une traite ! Des cris abominables jaillirent.
L’américain et quelques-uns de ses compagnons entreprirent de gagner la porte qui était le seul accès à la pièce contigüe. Ils se hissèrent à peine que la dalle se replaçât déjà ! Summer parvint presque à atteindre le porche, mais ses doigts griffèrent le sol. Une main l’empoigna, le sauvant in extremis de la chute. Soulevé de force, il roula en boule. Les esclaves virent avec effroi un des leurs encore suspendu sur le flanc droit. Ce dernier tenta de les rejoindre dans un ultime effort. Mais il était trop tard : ses mains broyées par le bloc mobile le contraignirent à lâcher prise, dans un atroce craquement d’os. Le sol ferma sa gueule dans un fracas.
Summer, toujours allongé sur le dos, ouvrit les yeux : un ciel étoilé parait le plafond du vestibule.
- Abdullah.
- Oui, maître ?
- Je crois que tu peux appeler les autres !







- Très jolie, commentait dans sa langue natale le professeur, vraiment très jolie …
Agé d’une quarantaine d’années, de courte taille et replet, l’égyptologue se tenait sous la voûte céleste peinte à la main. Il étudiait les frises qui décoraient le réduit.
- Vous voyez, Mr Summer. [Il redressait son monocle].Ces motifs, très simples au demeurant, sont ce que vous, les américains, appelez des « kheker-frieze »…
- Monsieur Loret….
- Et dans quel état de conservation nous les trouvons ! Ils n’ont pas été altérés…
- Monsieur… !
- Oui, qu’il y a-t-il ? , rétorqua l’égyptologue avec une pointe d’exaspération.
- Vous devriez voir ça, monsieur.
Deux piliers embellis d’arabesques se dressaient dans la vaste salle contigüe. Une fresque dépeignait sur les parois une scène liturgique illustrée de personnages égyptiens et de hiéroglyphes.
- Splendide, s’exclama Loret... Mais… il s’agit d’un registre de l’Amdouat !
- Le quoi ?
- « Amdouat »…. ce qui signifie « ce qu’il y a dans le Douat », c’est-à-dire le monde souterrain. Cette excavation, mon jeune ami, est bel et bien un tombeau ! Voyez….Nous voyons ici le dieu Nefertem recevant une offrande de la part de Ramsès I et de la reine Ma'at…
- Vous avez raison, monsieur. Cette salle est l’antichambre d’une chambre funéraire située plus bas !
- Vous ne pouvez pas le dire plus tôt ?! Allons-y sur le champ !


La chambre, de forme rectangulaire aux coins arrondis, était flanquée sur sa longueur, de deux cavités de chaque côté. Une paire de colonnes ornées supportait le plafond. Une fresque identique à la salle précédente revêtait les murs.
- Magnifique, dit le professeur les yeux écarquillés, ma-gni-fique. Que contiennent donc ces réduits ?
Summer interrogea ses larbins.
- Des sarcophages, monsieur Loret. On a dénombré quatre momies. Mais en piteux état selon eux.
Le professeur poussa un soupir.
- Dites à vos hommes de prendre garde à ne pas endommager le patrimoine égypt…. Hé !… ce pilier… intéressant … Vous pouvez passer votre torche, Mr Summer ?... Merci… C’est bien cela… Il s’agit des scènes de litanies de Rê, le dieu Soleil !
- Les litanies, ce sont les prières des morts, n’est-ce pas ?
- Tout à fait exact. Des prières d’invocation et de supplication récitées lors des funérailles qui… qu’est-ce-que… ? Comme c’est étrange... Ah, je n’ai pas de porte-plume sur moi. Avez-vous de quoi écrire, Mr Summer ?
- J’ai ce stylet, répondit l’américain en extirpant d’une poche en cuir fixée à la ceinture un couteau à fine lame rétractable.
- Veuillez inscrire sur... votre bracelet de cuir par exemple, les translittérations que je vais vous dicter. Vous voyez ces figures ?, fit-il en désignant dans le sens oriental les hiéroglyphes suivants :





- Elles ont été tracées ultérieurement à la scène des litanies, continua le professeur ... et puis, la grammaire !... une écriture hiératique extrêmement sommaire… ’Aïe-aïe ankh’, lit-il, cela signifie grosso modo ‘revient à la vie’. Et un second, au-dessous… Vous écrivez ? Bon. ‘praïe… kipeuti’ !
- ‘praïe kipeuti’ répéta l’américain en gravant directement sur le bracelet attaché à son poignet gauche.
- Et l’autre : ’Aïe-aïe ankh’….’Aie-aïe’, ici.
- ’Aïe -aïe ankh-aïe-aïe’ ?
- Noon ! ’Aïe-aïe ankh’ ! ’Aïe-aïe ankh’ !! ’Aïe-aïe ankh’ !
Un cognement lointain retentit tout à coup !
- Oh ! , s’exclama le professeur Loret. D’où cela venait ?
- Derrière le second pilier, rétorqua Summer en récupérant son flambeau. Eh !… On l’avait loupé ce truc-là.
Un splendide sarcophage de quartzite, aligné sur la largeur de la tombe, trônait derrière le pilier.




- Hoooooh… hisse ! Hoooooh… hisse ! exhortait l’américain.
Des ouvriers, répartis de chaque côté du sarcophage, soulevaient le couvercle à l’aide de poutres glissées dans l’interstice, où une rangée de rondelles de bois posées au bord assuraient l’opération. Le professeur était tout excité par la découverte :
- Vous vous rendez compte ? Il s’agit du caveau du roi Thoutmès troisième du nom… !
- Hooooooh, hisse !
- .. encore appelé Thoutmôsis III ! Il aurait régné sous le nom de Menkhép…
- Attention !! coupa Summer.
Une main décharnée bondit via l’interstice ! Les manœuvres terrifiés relâchèrent leur préhension. Le couvercle se rabattit brutalement.
- Bandes d’idiots ! Ce n’était qu’un réflexe ! invectiva le professeur.
Il se tourna vers son associé.
- Le cadavre devait être recroquevillé. Ordonnez à vos hommes d’achever leur besogne, monsieur Summer.


Les deux hommes inclinés vers l’avant examinaient leur découverte.
- Voilà que ces incapables me l’ont abimé ! s’indigna Loret. Comment expliquer sinon ces bandes déchirées ? Il est horrible !...D’où viennent ces taches de sang ?
- Un des ouvriers s’est blessé lors de l’incident, monsieur.
- Faites nettoyer cela avant que notre roi en soit imprégné !
Les bandelettes de la momie en piteux état demeuraient inaptes à dissimuler son faciès repoussant. Des yeux cruels, singulièrement ouverts, scrutaient les pilleurs de tombe.


















Dernière édition par SquallLion le Dim 20 Fév 2011 - 17:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/squallLion59
SquallLion
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Cancer Rat
Nombre de messages : 3763
Age : 45
Localisation : à la taverne, au comptoir
Profession : chasseur de dragons
Loisirs : pourfendre les malandrins, chasser les donzelles
Date d'inscription : 31/12/2009

MessageSujet: Re: [Book]Le courroux de Thoutmôsis par Nowell Pierre   Ven 17 Sep 2010 - 18:04

eh ben, ça vous laisse sans voix? c'est mauvais ou vous n'aimez pas ?
j'écoute 8)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/squallLion59
Rapha
Dragueur Invétéré
Dragueur Invétéré
avatar

Masculin
Balance Chat
Nombre de messages : 3354
Age : 30
Date d'inscription : 23/06/2010

MessageSujet: Re: [Book]Le courroux de Thoutmôsis par Nowell Pierre   Jeu 7 Oct 2010 - 19:37

J'adore ! Bravo !!
Revenir en haut Aller en bas
SquallLion
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Cancer Rat
Nombre de messages : 3763
Age : 45
Localisation : à la taverne, au comptoir
Profession : chasseur de dragons
Loisirs : pourfendre les malandrins, chasser les donzelles
Date d'inscription : 31/12/2009

MessageSujet: Re: [Book]Le courroux de Thoutmôsis par Nowell Pierre   Jeu 7 Oct 2010 - 21:05

Rapha a écrit:
J'adore ! Bravo !!
merci !
quel passage en particulier aimes-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/squallLion59
Albatur
Maître de FFT
Maître de FFT
avatar

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 13682
Age : 43
Localisation : Inconnu
Profession : Rien faire (ah mince c'est pas un metier)
Loisirs : ldvelh, jeu de go, genealogie
Date d'inscription : 27/12/2009

MessageSujet: Re: [Book]Le courroux de Thoutmôsis par Nowell Pierre   Dim 10 Oct 2010 - 18:17

! حذار الخطوات, avertit-il.
[Attention aux marches !]


c'est une vrai traduc ou c'est un langage fictif ?
Revenir en haut Aller en bas
http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
tholdur
Lesser than dust
Lesser than dust
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3158
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: [Book]Le courroux de Thoutmôsis par Nowell Pierre   Dim 10 Oct 2010 - 19:06

Je crois bien que SquallLion a dit quelquepart que c'était du "vrai". EDIT: sur le premier post du topic!
Après je préfèrerai une version transcrite en alphabet latin pour avoir les sonorités du mot plutôt que sa calligraphie (qui me prive de la sonorité), mais c'est un avis perso.
Revenir en haut Aller en bas
Albatur
Maître de FFT
Maître de FFT
avatar

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 13682
Age : 43
Localisation : Inconnu
Profession : Rien faire (ah mince c'est pas un metier)
Loisirs : ldvelh, jeu de go, genealogie
Date d'inscription : 27/12/2009

MessageSujet: Re: [Book]Le courroux de Thoutmôsis par Nowell Pierre   Dim 10 Oct 2010 - 20:24

Ah oui ! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
SquallLion
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Cancer Rat
Nombre de messages : 3763
Age : 45
Localisation : à la taverne, au comptoir
Profession : chasseur de dragons
Loisirs : pourfendre les malandrins, chasser les donzelles
Date d'inscription : 31/12/2009

MessageSujet: Re: [Book]Le courroux de Thoutmôsis par Nowell Pierre   Dim 10 Oct 2010 - 21:07

tholdur a écrit:
Je crois bien que SquallLion a dit quelquepart que c'était du "vrai". EDIT: sur le premier post du topic!
Après je préfèrerai une version transcrite en alphabet latin pour avoir les sonorités du mot plutôt que sa calligraphie (qui me prive de la sonorité), mais c'est un avis perso.
tu as raison sur les deux points !
mais le soucis est que donner les consonances latines faisaient trop 'enfantins' donc j'ai très vite abandonné l'idée
même les hiéroglyphes sont reels

ceux qui sont interressés me demandent par MP: ils auront ainsi la nouvelle en intégralité
Rapha est le premier servi même s'il le sait pas encore
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/squallLion59
Albatur
Maître de FFT
Maître de FFT
avatar

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 13682
Age : 43
Localisation : Inconnu
Profession : Rien faire (ah mince c'est pas un metier)
Loisirs : ldvelh, jeu de go, genealogie
Date d'inscription : 27/12/2009

MessageSujet: Re: [Book]Le courroux de Thoutmôsis par Nowell Pierre   Dim 10 Oct 2010 - 21:14

SquallLion a écrit:

Rapha est le premier servi même s'il le sait pas encore

lol, ton ancetre c'est Ken le survivant ?
Revenir en haut Aller en bas
http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
SquallLion
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Cancer Rat
Nombre de messages : 3763
Age : 45
Localisation : à la taverne, au comptoir
Profession : chasseur de dragons
Loisirs : pourfendre les malandrins, chasser les donzelles
Date d'inscription : 31/12/2009

MessageSujet: Re: [Book]Le courroux de Thoutmôsis par Nowell Pierre   Lun 11 Oct 2010 - 0:14

euh, et si on recentrait ?tu as aimé, Albatur ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/squallLion59
Rapha
Dragueur Invétéré
Dragueur Invétéré
avatar

Masculin
Balance Chat
Nombre de messages : 3354
Age : 30
Date d'inscription : 23/06/2010

MessageSujet: Re: [Book]Le courroux de Thoutmôsis par Nowell Pierre   Lun 11 Oct 2010 - 17:07

C'est bon. J'ai vu ton mail. Merci beaucoup, je le télécharge demain ! Merci encore !
Revenir en haut Aller en bas
SquallLion
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Cancer Rat
Nombre de messages : 3763
Age : 45
Localisation : à la taverne, au comptoir
Profession : chasseur de dragons
Loisirs : pourfendre les malandrins, chasser les donzelles
Date d'inscription : 31/12/2009

MessageSujet: Re: [Book]Le courroux de Thoutmôsis par Nowell Pierre   Lun 11 Oct 2010 - 17:40

j'accepte les dons en nature Mr. Green
Spoiler:
 
bonne lecture Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/squallLion59
SquallLion
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Cancer Rat
Nombre de messages : 3763
Age : 45
Localisation : à la taverne, au comptoir
Profession : chasseur de dragons
Loisirs : pourfendre les malandrins, chasser les donzelles
Date d'inscription : 31/12/2009

MessageSujet: Re: [Book]Le courroux de Thoutmôsis par Nowell Pierre   Ven 18 Fév 2011 - 16:52

J'ai réalisé une fausse stèle afin d'expliciter mes hiéroglyphes dans ma nouvelle
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/squallLion59
Sphigx
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2139
Localisation : Montréal, QC
Date d'inscription : 28/10/2005

MessageSujet: Re: [Book]Le courroux de Thoutmôsis par Nowell Pierre   Dim 20 Fév 2011 - 4:12

Ce n'est que maintenant que je daigne lire des extraits de ton œuvre. Rolling Eyes

Je trouve plaisant à lire, mais je ne comprends pas ce qui pourrait choquer les moins de 12 ans.
Revenir en haut Aller en bas
SquallLion
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Cancer Rat
Nombre de messages : 3763
Age : 45
Localisation : à la taverne, au comptoir
Profession : chasseur de dragons
Loisirs : pourfendre les malandrins, chasser les donzelles
Date d'inscription : 31/12/2009

MessageSujet: Re: [Book]Le courroux de Thoutmôsis par Nowell Pierre   Dim 20 Fév 2011 - 17:52

Sphigx a écrit:
Ce n'est que maintenant que je daigne lire des extraits de ton œuvre. Rolling Eyes

Je trouve plaisant à lire, mais je ne comprends pas ce qui pourrait choquer les moins de 12 ans.
merci !
c'est dans l'esprit d'un film où l'hémoglobine coule à flot. le gore est plus présent dans la suite.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/squallLion59
SquallLion
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Cancer Rat
Nombre de messages : 3763
Age : 45
Localisation : à la taverne, au comptoir
Profession : chasseur de dragons
Loisirs : pourfendre les malandrins, chasser les donzelles
Date d'inscription : 31/12/2009

MessageSujet: Re: [Book]Le courroux de Thoutmôsis par Nowell Pierre   Lun 21 Fév 2011 - 18:07

je vous montre le prologue de ma BD qui a inspiré cette nouvelle.
tous les persos ont été modifiés donc l'histoire n'est plus du tout la même.
seuls les idées de pièges, les pyramides sont restés. le Pharaon en question était à l'origine Ramses II mais des recherches en cours d'écriture de la nouvelle me l'on fait changer par ThoutMS III.

je l'ai dessiné avant l'aventure fantastique et il s'agit de début la seconde version (non encrée).
la troisième version était meilleur (en dessin et mise en scène grace à l'influence de Sam Raimi avec son EVIL DEAD 2) mais c'était un brouillon et ma mère l'avait jeté Mr.Red

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/squallLion59
Sphigx
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2139
Localisation : Montréal, QC
Date d'inscription : 28/10/2005

MessageSujet: Re: [Book]Le courroux de Thoutmôsis par Nowell Pierre   Mar 8 Mar 2011 - 6:09

Je viens de finir Le courroux de Thoutmôsis. Je comprends maintenant pourquoi c'est déconseillé aux moins de 12 ans.

Je l'ai trouvé plaisant à lire. Le point négatif est que le thème est bateau. Le coup de la momie qui ressuscite parce qu'un archéologue a malencontreusement prononcé à haute voix une formule magique est un classique qu'on trouve dans de nombreux bouquins et films. Les éditeurs potentiels risquent de te reprocher ce manque d'originalité.

Le dialogue entre Susan et Stephen a beau être inspiré d'une scène d'Indiana Jones et le Temple maudit, je ne pense pas qu'on doive l'indiquer dans une bibliographie. Ou peut-être qu'il faut modifier le passage s'il y a risque qu'on l'interprète comme du plagiat.

La nouvelle est-elle le scénario d'un futur court métrage ? Ça y ressemble !

Revenir en haut Aller en bas
SquallLion
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Cancer Rat
Nombre de messages : 3763
Age : 45
Localisation : à la taverne, au comptoir
Profession : chasseur de dragons
Loisirs : pourfendre les malandrins, chasser les donzelles
Date d'inscription : 31/12/2009

MessageSujet: Re: [Book]Le courroux de Thoutmôsis par Nowell Pierre   Mar 8 Mar 2011 - 8:36

Sphigx a écrit:
Je viens de finir Le courroux de Thoutmôsis. Je comprends maintenant pourquoi c'est déconseillé aux moins de 12 ans.

Je l'ai trouvé plaisant à lire. Le point négatif est que le thème est bateau. Le coup de la momie qui ressuscite parce qu'un archéologue a malencontreusement prononcé à haute voix une formule magique est un classique qu'on trouve dans de nombreux bouquins et films. Les éditeurs potentiels risquent de te reprocher ce manque d'originalité.

Le dialogue entre Susan et Stephen a beau être inspiré d'une scène d'Indiana Jones et le Temple maudit, je ne pense pas qu'on doive l'indiquer dans une bibliographie. Ou peut-être qu'il faut modifier le passage s'il y a risque qu'on l'interprète comme du plagiat.

La nouvelle est-elle le scénario d'un futur court métrage ? Ça y ressemble !

heureux que t'ai apprécié !
tout ce que tu dis est vrai : je n'ai pas cherché l'originalité pour ça. seulement sur la nuance que c'est une histoire de colère ni de malédiction. ce n'est pas dans le dialogue qu'il faut chercher la réfèrence à Temple of doom mais à la scène de la chambre lorsque Stephen pousse les statues féminines en pressant les poitrines afin de déclencher un mécanisme caché.

oui, il y a une trilogie: le second se déroulera en Amérique centrale, le troisième en Inde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/squallLion59
SquallLion
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Cancer Rat
Nombre de messages : 3763
Age : 45
Localisation : à la taverne, au comptoir
Profession : chasseur de dragons
Loisirs : pourfendre les malandrins, chasser les donzelles
Date d'inscription : 31/12/2009

MessageSujet: Re: [Book]Le courroux de Thoutmôsis par Nowell Pierre   Mer 28 Mai 2014 - 15:22



Je partage à qui le veut cette nouvelle (en version pdf) : envoyez-moi un MP.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/squallLion59
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Book]Le courroux de Thoutmôsis par Nowell Pierre   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Book]Le courroux de Thoutmôsis par Nowell Pierre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Book]Le courroux de Thoutmôsis par Nowell Pierre
» [Book]Frosty, l'homme de neige par Nowell Pierre
» [Book] Serpent Borgne: un western signé Nowell Pierre
» Mon ptit book
» Cennino Cennini - The book of art

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: La Vie à l'Extérieur de la Taverne :: Le Coin des Artistes-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit