La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Ecriture] Idée folle pour projet fou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
tholdur
Lesser than dust
Lesser than dust


Nombre de messages : 3158
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: [Ecriture] Idée folle pour projet fou   Sam 25 Sep 2010 - 18:30



Je ne veux pas mettre autre chose que mon pseudo. Mais je suis déjà inspiré pour "La cantine du millionnaire..." (courte nouvelle)
Revenir en haut Aller en bas
SquallLion
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Cancer Rat
Nombre de messages : 3763
Age : 45
Localisation : à la taverne, au comptoir
Profession : chasseur de dragons
Loisirs : pourfendre les malandrins, chasser les donzelles
Date d'inscription : 31/12/2009

MessageSujet: Re: [Ecriture] Idée folle pour projet fou   Sam 25 Sep 2010 - 18:35

tholdur a écrit:


Je ne veux pas mettre autre chose que mon pseudo. Mais je suis déjà inspiré pour "La cantine du millionnaire..." (courte nouvelle)
quelle serait l'intrigue ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/squallLion59
tholdur
Lesser than dust
Lesser than dust
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3158
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: [Ecriture] Idée folle pour projet fou   Sam 25 Sep 2010 - 18:36

Ben c'est une nouvelle, je ne peux pas me permettre de trop en dévoiler, si ce n'est que ce sera contemporain...
Revenir en haut Aller en bas
SquallLion
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Cancer Rat
Nombre de messages : 3763
Age : 45
Localisation : à la taverne, au comptoir
Profession : chasseur de dragons
Loisirs : pourfendre les malandrins, chasser les donzelles
Date d'inscription : 31/12/2009

MessageSujet: Re: [Ecriture] Idée folle pour projet fou   Sam 25 Sep 2010 - 18:41

tholdur a écrit:
Ben c'est une nouvelle, je ne peux pas me permettre de trop en dévoiler, si ce n'est que ce sera contemporain...

qu'une œuvre s'étale sur cinq lignes ou sur 400 pages, on peut toujours en donner l'intrigue sans dévoiler les tenants et aboutissants, mon ami.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/squallLion59
tholdur
Lesser than dust
Lesser than dust
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3158
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: [Ecriture] Idée folle pour projet fou   Sam 25 Sep 2010 - 22:26


-Vous pouvez nous le faire, dites?
C'est un de mes voisins de table, le deuxième en face à gauche, qui a craqué le premier et a fini par lui demander.
-Faire quoi? a répliqué Philippe avec un demi-sourire, feignant de ne pas comprendre.
-Ben, le coup du micro, ouais... a poursuivi mon compagnon de table en lançant un regard en direction de la poche du costume de l'animateur, d'où dépassait l'objet tant convoité.
-Ah çà? Mais bien sûr, c'est un plaisir!
Et dans un grand sourire, comme s'il n'était pas du tout blasé de le faire pour la dix millième fois au moins, il s'est levé, a pris son micro, et l'a lancé en l'air en lui faisant faire deux tours complets à la vitesse de l'éclair, avant de le rattraper d'une main experte.
Bon client, j'ai commencé à applaudir, bientôt suivi de toute la tablée. Philippe a eu un geste de la main plein de modestie, voulant sans doute indiquer par là que ce n'était vraiment pas grand chose, mais je reste persuadé qu'au fond de lui il était quand même fier de son petit effet.
-Et c'est quoi votre record?
-Mon... record? balbutia Philippe, qui était quelque peu interloqué par la nouvelle question de mon décidément volubile compagnon de table.
-Les tours complets, vous pouvez en faire combien? précisa ce dernier.
Philippe s'est alors penché vers lui, passant un bras autour de son épaule dans une attitude de franche camaraderie.
-Secret professionnel, a-t-il chuchoté. Puis il s'est redressé et nous a souhaité à tous bon appétit, avant de se rasseoir à sa place.

Nous étions 12 à table, sans compter Philippe, ce qui rapellera à certains une "scène" comparable, mais c'était surtout le nombre qui semblait convenir parfaitement à ce qui nous attendait pour la suite. Nous étions en effet dans le réfectoire de la cantine du millionnaire, prêts à nous restaurer avant d'entamer l'émission, enfin les 4 enregistrements prévus de séries de 3 candidats. Nous étions 12 à avoir gratté et découvert les 3 fameuses télés, qui étaient peut-être plus célèbres encore que le coup du micro ou de la ritournelle qui nous attendait lorsque la route tournerait et que le public sanderait "le million, le million" en imaginant être à notre place...
L'humeur était bonne, car on savait tous ne pas repartir avec moins de 20000 euros en poche. Ma voisine de droite, une plantureuse matronne originaire des Antilles âgée d'au moins 80 balais, n'arrêtait pas de rire aux éclats et je dois dire que sa joie était contagieuse. Le repas avançant, sûr que nous étions de repartir plus riches que l'on était arrivés, on a commencé à jouer aux "gens de la haute", rêve qui sans doute avait turlupiné la plupart d'entre nous. Et que je me plaigne de la tiédeur des plats par-ci, et que je m'offusque de la cuisson du homard par-là.

Je suis finalement tombé sur Philippe qui nous observait à la dérobée, buvant du petit lait. Il se délectait de notre comportement, sans doute en tout point semblable à ce qu'il attendait, instruit qu'il était par l'attitude de tous les candidats précédants qui étaient passés dans cette cantine. Du coup, en une fraction de seconde la majeure partie de ma bonne humeur s'est envolée. Non pas parce que je m'étais pris au jeu (j'avais exigé qu'on me fournisse un autre verre de vin car j'avais détecté la présence d'une poussière microscopique à l'intérieur), mais parce que Philippe n'éprouvait pas de tristesse à nous voir ainsi nous égarer, à adpoter petit à petit des attitudes peu dignes simplement parce qu'on se sentait intouchable. Nous singions des comportements que nous aurions tous trouvé inadmissible chez les autres la veille au soir seulement, et lui semblait trouver cela amusant. Pour ma part, le dégrisement que me causa son attitude me laissa effaré sur la nature humaine, et sur moi-même.
Et les bribes de conversation que je saisissais n'étaient pas là pour arranger l'affaire:
-Je vais pouvoir me taper plein de nanas, disait l'un des futurs candidats qui devait avoir à peine vingt ans.
-Mon patron, il va l'avoir dans le cul, ce connard affirmait un autre
-Je vais enfin pouvoir rouler en Porsche, et avec le fric, rien à foutre des contraventions de stationnement...
-Ma salope de belle-mère, elle pourra toujours ramper, elle aura pas un rond, et si sa fille la défend, elle pourra toujours faire ses valises, c'est moi qui ait acheté le ticket...
-Si si, des robes, des manteaux, des bijoux, j'en ai toujours rêvé, et mon mari n'aura qu'à aller se faire voir. Et s'il insiste pour acheter autre chose, je le plaque...

Le repas était maintenant terminé. Les trois premiers candidats étaient déjà convoqués pour le tournage en public, avec Philippe qui leur prodiguait les derniers conseils, et tous les quatre iraient sans doute d'abord en séance de maquillage. J'avais passé la matinée dans une incroyable euphorie pour les répétitions, à adapter mon placement, à repérer la caméra à laquelle faire coucou à ma petite famille - et aux collègues de boulots verts de jalousie derrière leur petit écran, et surtout à tourner la roue (je n'ai pas voulu regarder sur quelle case était tombée la petite balle pour cet essai fictif). Mais depuis le milieu du repas j'étais comme sorti d'une illusion, je vivais tout comme un spectateur, me demandant vraiment ce que je faisais là. C'était quoi déjà ma motivation? Entretenir une maîtresse, quitter un boulot merdique, changer de bagnole...? Peut-être bien tout ça à la fois, finalement. J'esquissais un sourire sarcastique car j'étais bien comme tous les autres, même si je m'en défendais. Je n'allais certainement pas gaspiller mes gains pour une noble cause, des gens nécessiteux ou la recherche contre je ne sais quelle maladie incurable. J'allais tout garder pour moi, enfin un maximum, et faire quelques petits cadeaux parmi un cercle restreint de parents et amis. Je ne devais pas me leurrer. Pourtant je ne pouvais cesser de penser à l'attitude de Philippe à la cantine, de sa jubilation face à ce qui ne m'inspirait que du dégoût. Oui, comment pouvait-on apprécier de voir des gens en train de devenir odieux presque malgré eux, de manière insidieuse?

Je suis retourné à la cantine, où du personnel débarassait les restes. Ils ne firent pas plus attention à moi que je ne fis attention à eux. Je suis allé ouvrir une fenêtre, et les effluves de la Capitale, saturées en polluants de toute sorte, s'engouffrèrent dans la pièce. Je respirai à plein poumon, car c'était l'air du dehors. En contrebas de l'immeuble se trouvait un terrain vague. Je suis revenu en direction du studio et des salons où patientaient certains des candidats, tandis que d'autres avaient décider de s'installer parmi le public en attendant leur tour. L'enregistrement avait déjà commencé. On referait sans doute plusieurs fois les prises avant de proposer le tout sur les ondes dans quelques jours.
Je ne me souviens pas d'avoir eu une idée précise en tête, mais toujours est-il que j'ai pris le premier projecteur qui se trouvait à ma portée (c'était un projecteur de secours qui n'était pas monté et fixé) sous les yeux médusés d'un machiniste, et que je suis allé le plus tranquillement du monde le balancer par la fenêtre de la cantine. Le type ne m'a pas suivi, et ne m'a sans doute pas vu le jeter, mais j'ai préféré opérer ailleurs. Je trouvais cela extrêmement réjouissant. Voulais-je mettre un bon coup de pied dans la fourmillière? Je suis allé dans une pièce de la régie, où j'ai pris un écran d'ordinateur, étonné que cela ne suscite que si peu de réaction, et il a vite rejoint le projecteur dans le terrain vague. C'est finalement dans la cantine du millionnaire que j'ai été arrêté dans mon élan après avoir balancé un autre écran par la fenêtre. On m'a demandé pourquoi j'avais fait ça, et j'ai répondu que je voulais expérimenter un aspect de la célébrité qu'aucun des douze candidats présents n'avait encore osé faire. On a commencé par me regarder avec un drôle d'air -comme si j'étais fou, vous l'avez bien compris- mais quand j'ai expliqué que cet aspect de la célébrité consistait à faire des bêtises sans s'en soucier, puisqu'on peut par la suite rembourser les dégâts occasionnés avec tout notre argent - et que c'est ce que j'allais faire - on s'est contenté de me faire remplir et signer une déclaration sur l'honneur comme quoi je m'engageais à payer les pots, enfin plutôt les appareils, cassés.

Si vous voulez savoir, la suite s'est plutôt bien déroulée, financièrement parlant, pour moi. Je dois encore avoir quelque part la cassette enregistrée de l'émission, qui m'a été fournie par la production. Et j'ai aussi beaucoup appris, ce jour-là...
Revenir en haut Aller en bas
SquallLion
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Cancer Rat
Nombre de messages : 3763
Age : 45
Localisation : à la taverne, au comptoir
Profession : chasseur de dragons
Loisirs : pourfendre les malandrins, chasser les donzelles
Date d'inscription : 31/12/2009

MessageSujet: Re: [Ecriture] Idée folle pour projet fou   Sam 25 Sep 2010 - 22:37

pas mal l'histoire ; j'ai vu que c'est surtout la couverture et non le titre qui t'a inspiré.
bien écrit (pense à te relire pour corriger tes erreurs de jeunesse)
je m'attendais à une chute bien frappante (désolé pour le jeu de mots involontaire Mr. Green ) mais c'est du tout bon quand même...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/squallLion59
Yavanna
Patrouilleuse au pays des poneys mangeurs d'arcs-en-ciel et des moutons irlandais alcooliques
Patrouilleuse au pays des poneys mangeurs d'arcs-en-ciel et des moutons irlandais alcooliques
avatar

Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 4110
Age : 30
Localisation : Poney Fringant
Profession : Journaliste
Loisirs : Trop pour être honnête
Date d'inscription : 21/10/2005

MessageSujet: Re: [Ecriture] Idée folle pour projet fou   Dim 26 Sep 2010 - 2:27

tholdur a écrit:

Formidable ! Enfin un qui s'est lancé, et brillamment en plus cheers
J'ai beaucoup aimé ta nouvelle, qui nous met bien en face de la réalité de l'attitude humaine face à l'argent. C'est cynique, grinçant, mais tellement vrai.
Bref, bravo Tholdur !

_________________
Ce que beurre et whiskey ne peuvent soigner est incurable
Proverbe irlandais

Eat an Irish is Good for your Health .:. Le blog unique (on dirait un vrai tellement qu'il est bien)
Eat an Irish is Good for your Health .:. Le Tumblr

Beware of Space Sheep  Gary relaxe
Revenir en haut Aller en bas
http://spacesheepcanfly.weebly.com/index.html
tholdur
Lesser than dust
Lesser than dust
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3158
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: [Ecriture] Idée folle pour projet fou   Dim 26 Sep 2010 - 10:21

Merci pour ces retours.
J'ai écrit tout d'un bloc, en deux heures à peu près.
Il faut croire que mon humeur de ces derniers temps a déteint sur le texte, puisque j'étais parti pour une comédie jubilatoire façon Delerm comme dans la nouvelle où il raconte ses piges pour des publicitaires ou des journalistes (c'est un peu l'atmsphère générale quand même), et que finalement le résultat s'avère plus sombre que prévu.

Arrow SquallLion
Ce sont quoi, les "erreurs de jeunesse" dont tu fais mention?
Arrow Yavanna
Tu as sans doute mal lu mon texte, car ce n'est pas moi qui me suis lancé (ce sont des objets que j'ai lancé) Rolling Eyes

Plansanterie mise à part, je crois aussi que ce serait bien que d'autres se "lancent"...
Revenir en haut Aller en bas
SquallLion
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Cancer Rat
Nombre de messages : 3763
Age : 45
Localisation : à la taverne, au comptoir
Profession : chasseur de dragons
Loisirs : pourfendre les malandrins, chasser les donzelles
Date d'inscription : 31/12/2009

MessageSujet: Re: [Ecriture] Idée folle pour projet fou   Dim 26 Sep 2010 - 12:19

tholdur a écrit:

Arrow SquallLion
Ce sont quoi, les "erreurs de jeunesse" dont tu fais mention?
Citation :
à adpoter petit à petit des attitudes
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/squallLion59
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9515
Age : 45
Localisation : Recherche Yavanna...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables, Maître des Terres d'évasion.
Loisirs : Reprendre du désert...
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: IDEE FOLLE...   Dim 26 Sep 2010 - 12:35

Je me lance tout à l'heure avec :
Revenir en haut Aller en bas
AqME
Zombie Superstar
Zombie Superstar
avatar

Masculin
Poissons Rat
Nombre de messages : 4707
Age : 33
Localisation : Saint Paul Trois Châteaux
Profession : professeur des écoles
Loisirs : JDR, musique, Jeux vidéos etc....
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: [Ecriture] Idée folle pour projet fou   Dim 26 Sep 2010 - 13:25



Je vais aussi essayer quelques choses de court avec ça... Si j'ai le temps...


J'en ai ras le bol de ne pas avoir assez de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9515
Age : 45
Localisation : Recherche Yavanna...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables, Maître des Terres d'évasion.
Loisirs : Reprendre du désert...
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: IDEE FOLLE...   Dim 26 Sep 2010 - 14:37

LES DESSOUS DU PARADIS :

Amélie referma d'un geste rapide la fermeture-éclair de la housse, dissimulant le corps aux regards. Une foule de curieux et de promeneurs s'était amassée derrière les rubans jaunes, maintenue à l'écart par les policiers. Elle se releva et se frotta les yeux avec un soupir : c'était le quatrième en deux nuits. Un dealer cette fois. Rien que de trés banal dans ce coin perdu de Downtown, loin des lumières et des tours de Century City ou Sunset Boulevard. Elle rejeta une mèche de cheveux en arrière et accepta avec un sourire fatigué le café qu'un policier lui tendait. Malgré la saison, il faisait frais sur Los Angeles ce soir. La cité des anges... Ce nom qui la faisait rêver depuis toujours, depuis son adolescence dans la banlieue de Rouen. Jusqu'au jour où elle avait franchi le pas : après avoir économisé pendant des années sur son maigre salaire de caissière, elle était partie. Définitivement. Et le rêve s'était fracassé aux pieds des buildings, de petits boulots foireux en galères... Elle avait évité le retour forcé grâce au job trouvé par cette association : un poste dans une sorte de SAMU social. Tous les soirs, elle et son équipe faisaient le tour du quartier pour venir en aide aux SDF. Bagarres, mecs bourrés, filles tabassées, drogués... Elle les avait tous vu défiler, en une longue suite de visages qui n'arrivaient plus à l'émouvoir... Ce soir, comme tant d'autres, son équipe était arrivée avant les flics et avait trouvé le type qui avait apellé, mort, la gorge tranchée d'une oreille à l'autre.
Elle termina son café et se leva en remontant le col de son blouson. Le hurlement des sirènes, la lumière des gyrophares lui donnaient mal à la tête. C'est alors qu'elle l'aperçût. Une jeune fille, une gamine, planquée derrière le cordon jaune, comme un animal craintif, aux aguets. Amélie s'approcha, la discernant mieux dans la pénombre. Grande, sûrement jolie sous son maquillage vulgaire, de longs cheveux noirs, vêtue d'un jean usé et d'un T-shirt, des basquets sales aux pieds. Elle regardait fixement le corps, envellopé dans sa housse, que les flics s'apprêtaient à embarquer. A la surprise d'Amélie, la fille lui parla, regardant toujours devant elle :
- Il est mort ?
- Oui. Pourquoi, tu le connaîssais ?
La gamine lui lança un regard méfiant et Amélie eût un sourire, levant les mains :
- Hé, je suis pas un flic, n'aies pas peur.
C'est alors qu'elle remarqua, à la lueur d'un néon, les traces de piqûres à la saignée du bras.
- C'était ton dealer, c'est ça ?
Elle s'attendait à ce que la gamine se sauve en courant, mais elle ne bougea pas. Elle restait là, nerveuse, se balançant d'un pied sur l'autre, se mordant la lèvre. Autour d'elles, les flics dispersaient les curieux et la circulation reprenait dans le bruit des moteurs et le vacarme de l'avenue.
- Tu peux pas rester là. T'as mangé aujourd'hui ?
- Un hamburger, ce matin.
- Tu veux un café ?
La fille avait accepté, à sa grande surprise. Elles se retrouvèrent dans un café miteux de la cinquante-neuvième où une grosse mama black, les yeux bouffis de sommeil, leur versa du café et leur servit des brownies sur un plateau en plastique.
- Comment tu t'apelles ?
- Jenny.
- Moi c'est Amélie. T'as quel âge JENNY ?
- 16 ans.
Une runawaykid... Une de ces innombrables ados qui fuguaient en stop, quittant leur trou perdu du Kansas ou de l'Arizona pour échouer dans une grande ville où elles finissaient par tapiner pour un sandwich ou une chambre de môtel...
- C'est joli ton nom, a-mé-lie... T'es d'où ?
- Je suis française.
- Paris ?
Amélie eût un rire et secoua la tête, tout en jouant avec le papier d'emballage du brownie.
- C'est beau Paris... J'irai un jour, dît simplement Jenny avant de se lever.
Amélie se leva également et elles se retrouvèrent sur le trottoir, dans l'air frais du matin. Les poubelles débordaient, les lumières des néons s'étaient éteintes et un air vif et salé venait de l'océan.
- Je dois y aller... Merci pour le café et les brownies, c'était sympa.
Amélie fouilla la poche arrière de son jean et en sortit quelques dollars froissés avant de les tendre à Jenny. Celle-ci refusa en secouant la tête, puis recula, lentement, comme à regrets, avec un au-revoir timide de la main.
Amélie regarda sa silhouette fragile disparaître au coin de la rue. Elle sortit une cigarette de son paquet et l'alluma. La brûlure âpre du tabac lui fît du bien. Puis elle se mît en route. Au loin, le jour naissant illuminait les tours et les palmiers. Un jour nouveau se levait sur la cité des anges.


Dernière édition par Voyageur Solitaire le Dim 26 Sep 2010 - 19:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tholdur
Lesser than dust
Lesser than dust
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3158
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: [Ecriture] Idée folle pour projet fou   Dim 26 Sep 2010 - 14:39

SquallLion a écrit:
tholdur a écrit:

Arrow SquallLion
Ce sont quoi, les "erreurs de jeunesse" dont tu fais mention?
Citation :
à adpoter petit à petit des attitudes

Tu voulais simplement parler des coquilles? Bah, je ne vais pas m'embêter pour si peu. Je croyais que c'était bien plus "grave" que ça! lol!

Je vois que je fais des émules, tant mieux. On attend les nouveaux textes avec impatience... bounce
Revenir en haut Aller en bas
tholdur
Lesser than dust
Lesser than dust
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3158
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: [Ecriture] Idée folle pour projet fou   Dim 26 Sep 2010 - 14:45

Pourquoi McDO???
Ca fait une "précision" un peu bizarre.

Mais c'est pour chipoter, j'ai beaucoup aimé ces deux parcours, ces destins quelquepart croisés.
Encore un texte plein d'amertume, décidément c'est le coup de blues qui prédomine ces temps-ci on dirait Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9515
Age : 45
Localisation : Recherche Yavanna...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables, Maître des Terres d'évasion.
Loisirs : Reprendre du désert...
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: IDEE FOLLE...   Dim 26 Sep 2010 - 14:58

J'ai fait "triste" en fonction du titre. Rassures-toi, je vais bien et mon moral est bon ! Pourquoi McDo ? Sais pas, ça m'est venu comme ça... J'étais parti sur une histoire plus longue, mais je m'en suis rendu compte en visualisant mon post, et j'ai raccourci.
La tienne est super sympa, j'aime beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
SquallLion
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Cancer Rat
Nombre de messages : 3763
Age : 45
Localisation : à la taverne, au comptoir
Profession : chasseur de dragons
Loisirs : pourfendre les malandrins, chasser les donzelles
Date d'inscription : 31/12/2009

MessageSujet: Re: [Ecriture] Idée folle pour projet fou   Dim 26 Sep 2010 - 19:40

tholdur a écrit:
SquallLion a écrit:
tholdur a écrit:

Arrow SquallLion
Ce sont quoi, les "erreurs de jeunesse" dont tu fais mention?
Citation :
à adpoter petit à petit des attitudes

Tu voulais simplement parler des coquilles? Bah, je ne vais pas m'embêter pour si peu. Je croyais que c'était bien plus "grave" que ça! lol!

Je vois que je fais des émules, tant mieux. On attend les nouveaux textes avec impatience... bounce
oui, les coquilles
mais attention! si tu ne corriges pas ton texte, cela prouverait que tu en a que faire de ton bébé...


c'est bien, VS.
mais dis,il est pas fini, si ??

en outre, je rejoins Tholdur sur la précision 'Mc Do'
en général, on ne donne cette info que si on nous le demande.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/squallLion59
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9515
Age : 45
Localisation : Recherche Yavanna...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables, Maître des Terres d'évasion.
Loisirs : Reprendre du désert...
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: IDEE FOLLE...   Dim 26 Sep 2010 - 19:51

Ben si, c'est fini. Pourquoi ?
(qu'est ce que vous avez contre McDo, bordel)...
Revenir en haut Aller en bas
Rapha
Dragueur Invétéré
Dragueur Invétéré
avatar

Masculin
Balance Chat
Nombre de messages : 3354
Age : 30
Date d'inscription : 23/06/2010

MessageSujet: Re: [Ecriture] Idée folle pour projet fou   Dim 26 Sep 2010 - 19:52

J'admet que Tholdur et Squallion ont raison sur le point Mc Do Rolling Eyes ...
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9515
Age : 45
Localisation : Recherche Yavanna...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables, Maître des Terres d'évasion.
Loisirs : Reprendre du désert...
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: IDEE FOLLE...   Dim 26 Sep 2010 - 19:53

Si je mets "chez QUICK", ça vous va ?
(pour info, j'ai édité mon texte en supprimant McDo)
Revenir en haut Aller en bas
AqME
Zombie Superstar
Zombie Superstar
avatar

Masculin
Poissons Rat
Nombre de messages : 4707
Age : 33
Localisation : Saint Paul Trois Châteaux
Profession : professeur des écoles
Loisirs : JDR, musique, Jeux vidéos etc....
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: [Ecriture] Idée folle pour projet fou   Dim 26 Sep 2010 - 20:18

Confessions des silhouettes

Maya était une petite fille comme quasiment toutes les petites filles de son âge. Elle aimait rire, profiter de ses parents, et le soir, elle aimait particulièrement jouer avec ses camarades au bas de son immeuble décrépi, dans le parc encerclé par les montagnes de béton. Il n'était pas rare d'entendre son rire si particulier quand on se penchait à la fenêtre de son appartement. Les gens aimaient voir ses longs cheveux blonds sautillaient sur ses épaules lorsqu'elle faisait de la corde à sauter, à jouait à la marelle. Maya était en quelque sorte la mascotte de la cité pour pas mal de gens. Elle irradiait pour certains et donnait le sourire à d'autres par son énergie et sa joie de vivre. Ses parents l'appelaient du haut de leur balcon, au sixième étage, pour manger et se préparer pour l'école, le lendemain matin. Et toujours souriante, elle grimpait quatre à quatre les marches de son HLM.

C'est un soir d'été que son rire disparut. Maya était couchée dans son lit lorsque des bruits étranges lui parvinrent des murs. Tout d'abord des grattements, comme si une bête était emprisonnée dans le béton. Puis elle entendit des sons, des chuchotements, comme un souffle froid qui frôle les oreilles. Un frisson glacé la parcourue. Ses cheveux se dressèrent sur sa nuque et elle se cacha sous ses draps, tremblotante. Elle attendit le silence durant quelques minutes. Elle se décida alors à sortir de sa cachette de fortune. Elle regarda dans la pénombre de sa chambre, faisant le tour du regard. C'est alors qu'elles apparurent. Sur tous les murs. Grandissantes. Effrayantes. Des ombres laissant deviner des silhouettes d'aspect humanoïde se formèrent sur les murs de la chambre de Maya. Et les chuchotements reprirent. Maya était paralysée par la peur. Un liquide chaud s'écoula entre ses jambes et cette sensation la sortie de torpeur. Tout doucement, comme pour ne pas effrayer les monstres d'ombre, elle sortit du lit. En posant le pied par terre, elle marcha sur une poupée qui gisait au sol, poussant un cri strident de pleurs de bébé. Les silhouettes se tournèrent vers la petite et les chuchotements redoublèrent. Maya put en comprendre certaines bribes:
_" Pardon... Pardonnez-nous..."
Maya prit son courage à deux mains et demanda d'une petite voix:
_"Mais qui êtes-vous? Que voulez-vous?"
A son grand étonnement, les voix lui répondirent dans un cri.
_" Nous sommes... qui nous sommes? Suis nous... suis nous..."
Soudain, un froid glacial envahit la pièce. De la vapeur d'eau s'échappait de la bouche de Maya. Les ombres s'agrandirent, et leurs mains semblaient armées de griffes acérés, leurs mâchoires remplies de dents pointues. Elles répétèrent leur litanie pendant de longues minutes, puis les voix baissèrent et devinrent un sanglot déchirant. Maya fut surprise et attendrit par ses sanglots. Mais était-ce la peur qui l'a fit agir? Ou bien la volonté d'en finir? Elle-même ne savait pas, mais elle accepta de suivre les silhouettes.

Maya sortit discrètement de l'appartement pour ne pas réveiller ses parents. Elle suivit les ombres et les voix qui descendaient inlassablement vers le sous-sol. Mais une chose étonna Maya. Personne ne semblait avoir entendu ses "fantômes" hormis elle. Cela l'inquiéta d'un coup. Surtout qu'elle se remémora l'histoire des quatre enfants qui avait mystérieusement disparu un soir alors qu'ils jouaient. Elle s'arrêta un instant, mais les voix devinrent aussitôt plus fortes et plus insoutenables. Elle reprit donc la piste des silhouettes pour mettre un terme à cette assourdissante mélopée. Les voix la menèrent aux caves des résidents. Lieu lugubre et d'une saleté ahurissante. Les ombres s'arrêtèrent devant une porte qui s'ouvrit toute seule et puis des doigts noirs pointèrent une partie du mur qui était en face d'elle.
_" Ouvre... Trésor..."
Maya fut surprise et surtout décontenancée par la remarque. Un trésor dans un cave d'un immeuble se trouvant dans une cité HLM. N'importe quoi! Une bouche s'ouvrit sur le mur de gauche et un cri strident vrilla la tête de Maya. Elle se boucha les deux oreilles avec ses mains et s'avança vers l'endroit que pointaient les ombres.
En tâtonnant, elle trouva un mécanisme complexe qui ouvrit doucement une porte secrète. Un nuage de poussière s'en dégagea, brouillant de larmes la vue de Maya. C'est alors qu'elle le vit. Le trésor. Il était là, au centre d'une pièce minuscule. Un coffre siégeait sur le sol. Elle s'avança doucement, abasourdie. Elle s'agenouilla et releva le couvercle.

C'est alors qu'apparurent quatre enfants. Ils étaient tout d'abord affreux, brûlés. Puis petit à petit ils retrouvèrent leur apparence "normale". Maya les reconnu aussitôt. Il s'agissait des jeunes disparus.
_" Merci à toi, tu viens de découvrir notre secret. Distribue ces jouets à nos parents pour qu'ils sachent que nous sommes en paix maintenant. Plus rien ne nous retient dans ce monde, notre meurtrier est mort, et nos parents seront heureux. Nous t'attendrons de l'autre côté."
Une lumière aveuglante éblouit Maya, et l'instant d'après, les enfants avaient disparu.

Le lendemain, Maya donna à chaque parent les jouets respectifs des enfants. Beaucoup de larmes furent versées, mais c'était des larmes de joie et de tendresse. Depuis ce jour, le rire de Maya retentissait plus que jamais au sein de la cité, et les gens la surnommèrent, le porte-bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9515
Age : 45
Localisation : Recherche Yavanna...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables, Maître des Terres d'évasion.
Loisirs : Reprendre du désert...
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: IDEE FOLLE...   Dim 26 Sep 2010 - 20:23

Superbe. En dire plus serait inutile. Bravo !
Revenir en haut Aller en bas
AqME
Zombie Superstar
Zombie Superstar
avatar

Masculin
Poissons Rat
Nombre de messages : 4707
Age : 33
Localisation : Saint Paul Trois Châteaux
Profession : professeur des écoles
Loisirs : JDR, musique, Jeux vidéos etc....
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: [Ecriture] Idée folle pour projet fou   Dim 26 Sep 2010 - 20:28

Merci VS!

J'ai beaucoup aimé les deux histoires précédentes.
Celle de Tholdur est bien cynique, ancrée dans la réalité avec un style indéniable!

Pour la tienne VS, j'aime beaucoup cette rencontre simple entre deux femmes qui se comprennent sans trop parler. C'est limpide, simple, sans fioritures. Une vraie rencontre!
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9515
Age : 45
Localisation : Recherche Yavanna...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables, Maître des Terres d'évasion.
Loisirs : Reprendre du désert...
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: IDEE FOLLE...   Dim 26 Sep 2010 - 20:43

Pour la tienne, on voit que tu aimes les enfants et que tu travailles auprès d'eux. Je pense que tu ferais un bon père (c'est tout ce que je vous souhaite, à toi et madame...)
Pour mon histoire, j'avais pensé à un homme comme héros, mais j'ai préféré mettre une femme, pour mieux évoquer cette complicité, cette solidarité qu'ont souvent les femmes entre elles. Une rencontre homme-femme aurait été différente, avec le côté séduction, toujours présent, même inconsciement.
Revenir en haut Aller en bas
SquallLion
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Cancer Rat
Nombre de messages : 3763
Age : 45
Localisation : à la taverne, au comptoir
Profession : chasseur de dragons
Loisirs : pourfendre les malandrins, chasser les donzelles
Date d'inscription : 31/12/2009

MessageSujet: Re: [Ecriture] Idée folle pour projet fou   Dim 26 Sep 2010 - 21:48

Voyageur Solitaire a écrit:
Si je mets "chez QUICK", ça vous va ?
(pour info, j'ai édité mon texte en supprimant McDo)
mais non, tu n'as rien compris!
ex:
un pote te demande si tu vas bien, tu réponds
A) oui, je vais bien chez moi
ou
b) oui,je vais bien
?

il te demande qu'est ce que tu as bouffé ce midi:
a) des frites et un hot dog
b) un truc chez Quick

9 fois sur 10 , l'info du lieu est omis
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/squallLion59
Yavanna
Patrouilleuse au pays des poneys mangeurs d'arcs-en-ciel et des moutons irlandais alcooliques
Patrouilleuse au pays des poneys mangeurs d'arcs-en-ciel et des moutons irlandais alcooliques
avatar

Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 4110
Age : 30
Localisation : Poney Fringant
Profession : Journaliste
Loisirs : Trop pour être honnête
Date d'inscription : 21/10/2005

MessageSujet: Re: [Ecriture] Idée folle pour projet fou   Dim 26 Sep 2010 - 22:00

Voyageur Solitaire a écrit:
Je me lance tout à l'heure avec :

J'ai adoré. J'aime énormément le concept de l'histoire finalement centrée sur ces deux âmes qui se croisent, si semblables et si différentes, et non pas sur l'enquête criminelle, comme on aurait pu le croire au début et qui, finalement, n'a que peu d'importance. On a l'impression d'assister à un moment de complicité volé, et ça, c'est vraiment très intéressant je trouve.
Une ovation !

AqME a écrit:

Que dire ... VS a bien résumé, je crois, et en dire plus serait sans doute superflu, mais je tiens tout de même à donner mon avis. On s'attend à tout, sauf à ça. On tremble pour cette fillette à laquelle on s'attache aussitôt, et le dénouement laisse vraiment sans voix, en apportant une belle leçon d'espoir. Bravo !

_________________
Ce que beurre et whiskey ne peuvent soigner est incurable
Proverbe irlandais

Eat an Irish is Good for your Health .:. Le blog unique (on dirait un vrai tellement qu'il est bien)
Eat an Irish is Good for your Health .:. Le Tumblr

Beware of Space Sheep  Gary relaxe
Revenir en haut Aller en bas
http://spacesheepcanfly.weebly.com/index.html
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9515
Age : 45
Localisation : Recherche Yavanna...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables, Maître des Terres d'évasion.
Loisirs : Reprendre du désert...
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: IDEE FOLLE...   Dim 26 Sep 2010 - 22:05

Divine, tes compliments se posent sur mon esprit éperdu comme une douce et fraîche rosée sur une terre assoiffée. (y avait longtemps... )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Ecriture] Idée folle pour projet fou   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Ecriture] Idée folle pour projet fou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: La Vie à l'Extérieur de la Taverne :: Le Coin des Artistes-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit