La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le fil de ma lame au fil de l'eau : chroniques et critiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
efelle
Mentor
Mentor
avatar

Masculin
Scorpion Tigre
Nombre de messages : 478
Age : 42
Date d'inscription : 30/03/2005

MessageSujet: Le fil de ma lame au fil de l'eau : chroniques et critiques   Lun 15 Mai 2006 - 10:19

Un petit sujet pour narrer mon retour vers les LDVELH, je commence par Loup Solitaire ayant une revanche à prendre sur la série.
Balthus tu peux piocher là dedans tout ce qui t'interesse pour étoffer mes critiques précédentes ou pour celles à venir.

Je jouerai les livres sans tricher et recommancerait au début à chaque mort.
Par contre, je sauvegardes les caractéristiques de Loup Solitaire une bonne fois pour toute.
Mon personnage commence donc avec 17 en habileté et 27 en Endurance.

Ma critique de 2004 :
Citation :
Premier opus de la série mais pas le meilleur, les possibilités offertes sont nombreuses mais finissent toutes par mener à certains lieux clés. Ce grand choix de parcours consomme un grand nombre de paragraphes et donne finalement une aventure assez courte quelque soit l'itinéraire. Les combats sont relativement peu nombreux mais quelques un peuvent réserver de mauvaises surprises pour les personnages dotés de caractéristiques faibles bien qu'il soit possible de les éviter une fois que l'on connaît un peu le livre.
L'aventure donc est courte et peu intéressante (aller du point A au point B), le souffle épique ne venant que dans les volumes suivants.
En conclusion une aventure pas désagréable mais qui ne laisse pas non plus de souvenir impérissable.
Le système de jeu pour sa part est efficace et le choix des disciplines Kaï intéressant.
Note : 6,5/10
Difficulté : 7/10

Loup Silencieux devient Loup Solitaire suite à l'attaque surprise du Monastère Kaï par les Seigneurs des Ténèbres. Les enemis sont nombreux mais la plupart ne seront pas de taille face à un Seigneur Kaï comme vous et ce même si votre formation n'est que partielle.
Dans cet opus Loup Solitaire est un combattant formidable et peu d'adversaire lui poseront véritablement de problèmes.

Dans ma tentative de ce week end, j'ai tenté d'éviter les mauvaises rencontres sans toutefois laisser les faibles se faire massacrer. Rien n'a pu s'opposer à mon avancée à travers les lignes ennemis même si j'ai du fuir devant les kraans des Seigneurs des Ténèbres.
Au final Loup Solitaire a pris le mauvais embranchement dans un caveau du cimitière et n'a pas été assez vif pour éviter un bloc massif de pierre...
blackeye
La victoire des Seigneurs des Ténèbres ne fait plus aucun doute.

Mon petit récit mais en évidence le seul problème de cet opus à savoir que la fin de l'aventure dépend de deux choix aléatoires style pile ou face, à savoir nord ou sud et / ou jeter un dé (de 0 à 4 vous êtes mort).

Pour le reste le style est plaisant, les rebondissements interessants Loup Solitaire n'étant pas un demi dieu et certaines rencontres hostiles ne se résume pas à un combat classique.
Ce n'est pas la meilleure aventure de la série mais le système de jeu donne des impressions de liberté qu'on ne retrouve pas ailleurs et ce même si l'aventure reste courte.
Revenir en haut Aller en bas
http://efelle.canalblog.com/
efelle
Mentor
Mentor
avatar

Masculin
Scorpion Tigre
Nombre de messages : 478
Age : 42
Date d'inscription : 30/03/2005

MessageSujet: Re: Le fil de ma lame au fil de l'eau : chroniques et critiques   Lun 7 Aoû 2006 - 13:23

Allez hop, je pars en vacances pour un lieu sans informatique...
Dans mes bagages j'ai glissé La Voie du Tigre (sauf le dernier volume), La Quête du Graal ainsi que Le Secptre Noir et Le Dragon de la Nuit (Défis Fantastiques).

De quoi chroniquer à mon retour...




... enfin si le forum unique n'a pas tout écrasé d'ici là Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://efelle.canalblog.com/
efelle
Mentor
Mentor
avatar

Masculin
Scorpion Tigre
Nombre de messages : 478
Age : 42
Date d'inscription : 30/03/2005

MessageSujet: Re: Le fil de ma lame au fil de l'eau : chroniques et critiques   Mar 22 Aoû 2006 - 18:02

Finalement ayant eu pas autant de temps à consacrer aux ldvelh que je le pensais je n'ai pu faire que les trois premiers volumes de La Quête du Graal.

- Le Chateau des Ténèbres, très littéraire il place très bien le décor de la série. Le Chateau dégage une certaine ambiance malgré l'humour noir de Brennan (poulets assassins, insectes archers géants).
Les illustrations mettent bien dans l'ambiance et la narration est très agréable (mais je l'ai déjà dit).
L'élaboration d'un plan indiquant les numéros de paragraphes est par contre indispensable. Ayant été assez exhaustif dans mes explorations j'ai eu le droit de visiter le 14 relativement tôt. Par la suite, l'obtention de la Pierre de Chance et le pillage en règle du laboratoire et de la salle du trésor évitent bien des complications.
Sur le papier Ansalom est un adversaire redoutable et absurdement charismatique (la statue le dépaignant tenant un cochon à la main notamment).
Une aventure pas trop dur pour un amateur chevronné de livre dont vous êtes le héros mais qui marque bien sa différence.

Note : 80 %
Difficulté : 55 %

- L'Antre des Dragons
L'aventure débutait bien mais l'auteur semble avoir eu la main lourde avec les morts directes. La perte de son équipement de départ est particulièrement pénible (bye bye la cotte de mailles et bonjour les 40 pièces d'argent même en usant et abusant de la Pierre de Chance).
Le village de La Pierre qui Mue devient vite barbant du fait des trop nombreuses mort directes (encore !) et c'est ainsi qu'après avoir croisé Nosphérax, j'ai décidé de tracer tout droit.
Ayant trouvé (avec une mort directe malgré la Pierre de Chance, c'était du pile ou face on ne se fait pas avoir la deuxième fois) sans indice le chemin menant à l'Antre, j'ai exploré avec un peu plus de plaisir cette dernière.
La rencontre avec le Minotaure est bien allumée mais plaisante ensuite tout est affaire d'exhaustivité et de plan.
Face au Dragon de Bronze, l'équipement glané dans le Chateau des Ténèbres fait la différence. : baguette à bulles, boule de feu, boule de feu.
Le bestiaux est plié.
Les morts directes m'ont vraiment agacées du fait de la perte du matériel de départ vendu par Merlin et celle des objets découverts en court de route. J'ai toutefois réussi à ramener un deuxième anneau sonore (inutile vu que j'en avais déjà un) et la tabatière de Nosphérax.

Note : 63%
Difficulté : 60 % (tout est affaire d'acharnement, ça passe avec EJ et les sorts de base)

- Les Portes de l'Au-delà
Une aventure qui partait bien mais je n'ai eu que 2 deux heurs et demi devant moi pour la terminer. Un peu dommage car je me suis gaché tout seul cet excellent volume très fort en situation abracadabrante, en clin d'oeil aux ouvrages précédents et en gros bilisation (le compteur des points d'expérience tourne à une vitesse incroyable, notamment avec les fourmis).
Les deux premiers niveaux du Sinistre Royaume des Morts sont plaisants tandis que le troisème plus retord m'a quelque peu agacé alors que j'avais d'autres impératifs en vue.
Quoi qu'il en soit, Pip devient au fil de cet ouvrage très redoutable du fait de son équipement et des points de vie permanents cumulés, sans oublier le très précieux sortilège de ressurection (bye bye le 14 enfin au moins une fois)
Le style Brennan est omniprésent et on s'amuse des situations présentées.

Note : 82 %
Difficulté : 50 % (encore une fois tout est affaire d'acharnement dans le cheminement plutôt que de réelles difficultés, Pip devenant quelque peu invincible).


Dernière édition par le Lun 4 Sep 2006 - 9:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://efelle.canalblog.com/
Throm le barbare
guerrier divin d'Alpha
guerrier divin d'Alpha
avatar

Masculin
Poissons Cheval
Nombre de messages : 907
Age : 39
Localisation : Labyrinthe de la mort
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Le fil de ma lame au fil de l'eau : chroniques et critiques   Mar 22 Aoû 2006 - 18:13

Pour ce qui est des points d'experience et des fourmis , je pense que les vaincre nous rapporte dans tous les cas un seul point d'experience , puisque l'auteur precise que l'on gagne un point d'experience par combat ou l'on sort vainqueur et non par adversaire tué.
C'est en tout cas comme cela que je vois la chose , meme si lorsque j'etais jeune et tricheur (rooo, mais non ) , j'utilisais la pierre de chance pour avoir un max de fourmis et me faire plein de points de vie permanents , quitte a depasser la limite de 10... (pas bien!!) Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
efelle
Mentor
Mentor
avatar

Masculin
Scorpion Tigre
Nombre de messages : 478
Age : 42
Date d'inscription : 30/03/2005

MessageSujet: Re: Le fil de ma lame au fil de l'eau : chroniques et critiques   Mar 22 Aoû 2006 - 22:50

Faudra que je regardes mais il y a toujours eu un certain flou dès qu'il est question d'adversaires multiples...
Revenir en haut Aller en bas
http://efelle.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le fil de ma lame au fil de l'eau : chroniques et critiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le fil de ma lame au fil de l'eau : chroniques et critiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Reamer contre lame de canif
» le changement de lame et le support
» souci pour choisir la lame et la profondeur
» LAME QUI NE SORT PAS DU TOUT
» LAME démontée .. où en acheter une neuve ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: Les Séries dont Vous êtes le Héros :: Quête du Graal-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit