L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le Héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 50- Retour à la montagne de feu

Aller en bas 
AuteurMessage
Requiem
Zombie King
Zombie King
Requiem

Masculin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 11434
Age : 35
Localisation : dans son lugubre manoir
Date d'inscription : 28/09/2008

50- Retour à la montagne de feu Empty
MessageSujet: 50- Retour à la montagne de feu   50- Retour à la montagne de feu EmptyLun 7 Mar 2011 - 20:11

DEFIS FANTASTIQUES

RETOUR A LA MONTAGNE DE FEU

50- Retour à la montagne de feu 50_retour_montagne_feu

RESUME :

Il y a dix ans, après un combat acharné, un guerrier héroïque parvenait à vaincre l'immonde Zagor, le sorcier de la Montagne de Feu. Mais, grâce à son sortilège de résurrection, Zagor est revenu d'entre les morts et a juré de prendre sa revanche. L'Allansie tremble de nouveau sous cette terrible menace. Et c'est vous, l'aventurier en quête de nobles causes, qui partez pour la Montagne de Feu, car vous seul êtes capable de pénétrer dans le labyrinthe interdit et de faire triompher la justice contre les forces du mal.


Dernière édition par Requiem le Dim 13 Sep 2015 - 13:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Warlock
Maître Modo
Maître Modo
Warlock

Masculin
Taureau Cheval
Nombre de messages : 10439
Age : 41
Date d'inscription : 07/03/2009

50- Retour à la montagne de feu Empty
MessageSujet: Re: 50- Retour à la montagne de feu   50- Retour à la montagne de feu EmptyJeu 31 Mar 2011 - 18:49

Personnellement je n'accroche pas avec cet opus, c'est l'un des Livingstone que j'aime le moins d'ailleurs, pas beaucoup d'ambiance, peu de faits marquants, j'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l'aventure.
Le principe de base était intéressant avec le retour de Zagor, mais l'histoire en elle même bof, c'est très linéaire aussi, par contre l'épisode avec le Doppelgänger de Yaztromo est plutôt efficace, c'est pour moi le meilleur moment du livre.
J'apprécie aussi la traversée de la rivière ainsi que l'arrivée en aigle géant, mais rien d'exaltant non plus, surtout une fois à l'intérieur de la Montagne de feu.
Par contre j'aime bien les clins d'oeil au sorcier de la montagne de feu, et les endroits que l'on avait vu dans la première aventure, c'est plutôt bien vu et sympathique.
Les illustrations de McKenna j'aime pas du tout, trop matures, modernes et réalistes, qui ne vont pas du tout avec l'univers des ldvelhs. Ce qui enlève un peu de magie à l'oeuvre, et pas vraiment dans le ton des ldvelhs, je ne suis pas fan du tout de ce type de trait, il a fait beaucoup mieux.
Au final ce bouquin reste une déception pour moi, que je classe dans le top 10 des moins bons DF.

Note : 8/20






Dernière édition par Warlock le Ven 18 Mai 2012 - 3:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Francois22
Maître d'armes
Maître d'armes
Francois22

Nombre de messages : 629
Date d'inscription : 25/10/2007

50- Retour à la montagne de feu Empty
MessageSujet: Re: 50- Retour à la montagne de feu   50- Retour à la montagne de feu EmptyJeu 31 Mar 2011 - 22:37

Comme son nom l’indique retour a la montage de feu nous ramène sur les pistes de notre première aventure. Toutefois nous ne commençons cette fois ci pas directement dans la montagne mais en compagnie de Yastromo. En effet , le sorcier n’est finalement pas mort. Et de toute évidence son passage dans l’au delà l’a énervé et il va pas se contenter de protéger son trésor cette fois ci. La première partie en dehors de la montagne est pas mal. Une fois dans la montagne on y retrouve les traces de notre précédent passage (la partie faite par livingstone) On niveau ludique une aventure pure livingstone avec une tonne d’objet obligatoire dont des dents en or renfermant des élémentaires. Au total ca donne une aventure moyenne surtout valable comme un coup d’œil

Point positif
-Le clin d’œil au précédent opus


Points négatifs
-ca manque d’ambiance par moment
-un one true path linéaire

10/20
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
Voyageur Solitaire

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 10570
Age : 46
Localisation : Anywhere out of the world...
Profession : Dieu des voyageurs, souverain d'Atalis, Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Tout, passionément.
Date d'inscription : 14/03/2009

50- Retour à la montagne de feu Empty
MessageSujet: RETOUR A LA MONTAGNE DE FEU   50- Retour à la montagne de feu EmptyDim 22 Mai 2011 - 21:40

Vous n'auriez pas dû y revenir...
06/20
Revenir en haut Aller en bas
Sombrecoeur
Prince des Ténèbres
Prince des Ténèbres
Sombrecoeur

Masculin
Verseau Rat
Nombre de messages : 5704
Age : 34
Localisation : Neuchâtel, Suisse
Profession : Collaborateur admin
Loisirs : Cinéma, série, lire, écrire, voyages, jeux vidéo
Date d'inscription : 20/03/2005

50- Retour à la montagne de feu Empty
MessageSujet: Re: 50- Retour à la montagne de feu   50- Retour à la montagne de feu EmptySam 9 Juil 2011 - 16:08

Suite presque directe du « Sorcier de la Montagne » du Feu. Je dis "presque" car c'est bien une suite de l'histoire originale mais pas avec le même personnage. Cela se passe bien plus tard. Alors, comme vous vous en doutez un tantinet, vous allez revisiter le labyrinthe de la montagne feu, mais contrairement au précédent volume, ici, le labyrinthe n'a pas un rôle aussi majeur. En fait, il n'y a plus de labyrinthe. L'histoire se décompose en deux parties : la première, votre traversée jusqu'à la montagne de Feu (une traversée en bateau et en vol d'aigle) et la deuxième, la montagne de Feu à proprement parler, bien qu'ayant un peu changé. En effet, si vous allez repérer quelques pièces déjà visitées dans le sorcier de la montagne de feu, après le lac, tout aura changé (en effet, dans le premier volume, la partie après le lac était celle de Jackson) cela fait toujours plaisir de se souvenir des salles déjà vues, mais nous serons tout aussi surpris de voir le changement vers la fin... enfin, d'un côté, tant mieux, on évite le copié-collé du premier tome. La deuxième partie est assez difficile, pas par ses ennemis (qui ne sont pas extrêmement coriaces) mais parce qu'il y a de nombreux pièges qui peuvent vous envoyer ad patres sans que vous vous y attendiez (ou sur un lancé de dés malchanceux). De plus, vous devrez trouver plusieurs dents de Dragon pour espérer occire le boss final qu'est Zagor (qui est aussi pas mal balèze au corps à corps et dont l'idée du combat est très bonne, je dois l'admettre).
La première partie (votre traversée du pays pour aller à la montagne de feu) est plus conventionnelle. Il y a le lot d'ennemis à vaincre et le lot de dangers à éviter. Par contre, vous allez revoir un personnage clé de la série en la présence de Yaztromo. Personnellement, j'ai presque trouvé meilleure la première partie que la deuxième. Bon, certes, l'histoire est très linéaire et si vous optez pour aller directement à la montagne sans passer voir Yaztromo, vous n'avez aucune chance d'arriver au bout. Encore un point obscur : que devient le héros du premier livre ? Pourquoi Zagor n'a-t-il rien fait pour l'éliminer ? Ah, oui, à noter que le Sorcier Zagor, qui, dans le premier livre demeurait mystérieux et non méchant, devient un être démoniaque dans le second. Bon, c'est vrai, se faire tuer à de quoi énerver. La Montagne de Feu est beaucoup plus sombre et plus sinistre que dans le « Sorcier de la Montagne de Feu ». On a l'impression d'évoluer dans l’antre d'une créature venue des Enfers (comme j'aime !) De ce côté là, je préfère ce tome-ci.
En résumé, une histoire relativement bonne pour une suite, quoiqu'un peu linéaire dans la première partie et toujours la quête pas évidente de la recherche des objets pour éliminer le boss final. Les combats sont nombreux mais pas si difficiles que ça (il y a toujours un moyen d'éviter de combattre les créatures les plus dures) Les personnes ayant fait le premier volume trouveront leur compte tandis que les puristes seront assez dépaysés. Il faut aussi fouiller la montagne de fond en comble pour espérer trouver tous les objets adéquats et nécessaires.

Note : 16,5/20
Revenir en haut Aller en bas
John Doe
Demon Spawn
Demon Spawn
John Doe

Masculin
Scorpion Coq
Nombre de messages : 852
Age : 37
Localisation : Present Day... Present Time...
Loisirs : Lire de la fantasy, écouter du rock, cinéma, BD/manga...
Date d'inscription : 16/05/2011

50- Retour à la montagne de feu Empty
MessageSujet: Re: 50- Retour à la montagne de feu   50- Retour à la montagne de feu EmptySam 1 Oct 2011 - 18:01

Un livre qui ne m'a franchement pas laissé un souvenir impérissable.
Cela ne commençait pourtant pas trop mal avec Yaztromo, et toute la première partie est plutôt sympathique.
Hélas, une fois arrivé dans la montagne, on retombe dans les travers livingstoniens avec un manque d'ambiance assez incroyable.
Tout est plat et désespérément monotone, seuls les clins d'oeil au 1er volume permettent à l'aventurier-lecteur d'échapper à la léthargie qui menace...

Rien de plus à dire, un livre aussitôt lu aussitôt oublié.

Ma note : 7/20
Revenir en haut Aller en bas
http://www.elbakin.net/
Albatur
Maître de FFT
Maître de FFT


Masculin
Nombre de messages : 14403
Date d'inscription : 27/12/2009

50- Retour à la montagne de feu Empty
MessageSujet: Re: 50- Retour à la montagne de feu   50- Retour à la montagne de feu EmptySam 22 Oct 2011 - 10:19

Un DF qui me laisse un gout amer. J'etais content de revenir botter le Q a Zagor et quelle deception (comme un niais j'avais fait qq temps avant la legende de zagor). Seul les clins d'oeil au sorcier de la montagne de feu sont sympa. Il y'a un cruel manque d'ambiance et comme souvent avec les DF un OTP avec pas mal d'objet a trouver.

Un DF tres moyen (pour ne pas dire mauvais)

Note : 09/20
Revenir en haut Aller en bas
Gagadoth
Maître d'armes
Maître d'armes
Gagadoth

Masculin
Gémeaux Singe
Nombre de messages : 826
Age : 27
Localisation : Asturyan
Date d'inscription : 11/01/2006

50- Retour à la montagne de feu Empty
MessageSujet: Re: 50- Retour à la montagne de feu   50- Retour à la montagne de feu EmptyLun 6 Fév 2012 - 18:07

Dès que nous entamons la lecture de ce cinquantième défi fantastique plusieurs signes nous font comprendre que nous allons avoir en face de nous un livre de ce bon vieux Ian Livingstone.

En effet, le héros standard avec son sac à dos et son épée débarque dans une taverne et boum...il doit sauver le monde de vilain sorcier qui veut tuer tous le monde. Mais tiens ce sorcier ne l'a-t-on pas déjà rencontré quelque part? Ah tiens si, dans le premier tome de la série. Mais au vu de la couverture, il ne s'est pas embelli le gaillard!

La mission démarrait plutôt bien avec une plutôt bonne partie en extérieur, ce qui permettait d'espérer encore avoir un livre valable.. Mais c'est après que la sauce commence à tourner vilainement, une fois entré dans la montagne.
On commence à ouvrir toutes les portes et à prendre à gauche-à droite-tout droit etc. Pire: ce pauvre héros a appris qu'il devait se procurer la tonne d'objets nécessaire à vaincre le boss.

Youpi, on déambule donc dans les couloirs pendant le reste de l'aventure à chercher des breloques au petit bonheur la chance. Quelques passages intéressants viennent parfois nous divertir, mais tout cela reste bien consensuel et bien fade.
Même la baston finale avec son boss pas beau est d'un académisme en béton armé. Il va sans dire que sans cette fameuse tonne d'objets vous êtes mort depuis longtemps.

Bon, bref, inutile d'en dire plus. Je déteste ce livre, et Ian Livingstone avec lui. Si encore la difficulté était bien dosée. Mais non: faites-le et vous comprendrez de quoi il retourne.

Expliquez-moi aussi pourquoi cette damnée montagne crache des flammes sur la couverture? Je croyais que la montagne de feu devait son nom aux plantes poussant à son sommet.

Ambiance générale/Qualité de l'écriture: 2/5

Originalité du scénario: 0/5 ( et encore je ne descend pas dans les négatifs)

Rapport facilité difficulté: 1/5 (un bon vieux OTP quoi avec une ribambelle de larrons bien coriaces)

Illustrations et couverture: 3/5 ( plutôt jolis mais pas fan)

Total: 6/20

En espérant ne pas me faire fustiger par les puristes.
Revenir en haut Aller en bas
Aragorn
Monarque illuminé
Monarque illuminé
Aragorn

Masculin
Gémeaux Cheval
Nombre de messages : 2913
Age : 29
Localisation : Minas Tirith
Profession : Roi du Gondor
Loisirs : Chasser de l'orque
Date d'inscription : 13/12/2008

50- Retour à la montagne de feu Empty
MessageSujet: Re: 50- Retour à la montagne de feu   50- Retour à la montagne de feu EmptyLun 15 Oct 2012 - 10:32

Pour fêter les dix ans des Défis Fantastiques, Ian Livingstone nous ramène sur les lieux du premier d’entre-eux, à savoir la Montagne de Feu. Dix ans ont justement passé depuis que Zagor a été tué par un aventurier. Un autre aventurier qui passe dans les parages va apprendre de la population locale que le Sorcier est revenu d’entre les morts et qu’il veut désormais conquérir le monde. On note déjà une incohérence avec l’original puisque Zagor ne menaçait alors que ceux qui pénétraient dans la Montagne. Il faut donc croire que la mort ça rend de mauvais poil. De même le fait que les herbes au sommet de la Montagne deviennent noires m’a franchement fait poiler, on sent nettement le côté pas subtil pour un sou de Ian.

L’aventure se divise en deux parties : la première nous mène de notre point de départ à la Montagne de Feu. C’est à mon sens la plus sympathique des deux ; on bourlingue pas mal et on croise quelques lieu/personnages familiers (Pont-de-Pierre, Yaztromo). Il y a en outre des péripéties plutôt originales (le bâteau, le Doppelgänger). Le tout est malheureusement un peu gâché par le fait qu’on doive dégotter quelques objets pour le moins improbables (le cube en bois…). Cependant l’ensemble est globalement positif et on arrive à l’entrée de la Montagne plutôt satisfait de notre lecture.

La deuxième partie est évidemment l’exploration de la Montagne de Feu, qui a forcément évolué en dix ans. En fait pas tant que ça, car la première partie de la Montagne (jusqu’à la rivière souterraine), celle écrit par Livingstone dans le livre originel, est demeurée la même. Il y a donc moult références au premier opus, qui sont très sympathiques à saisir. Par exemple, on retrouve les squelettes des farfadets, l’écrin de l’arc d’argent ou encore le passeur de la rivière. Certains lieux ont évidemment été condamnés et l’ensemble est assez vide puisque abandonné mais globalement c’est un plaisir de reparcourir ces lieux familiers.

Une fois la rivière franchie, on passe à la deuxième partie de la Montagne, celle de Jackson dans le premier tome. C’est là qu’interviennent les changements et que l’illusion entretenue jusque là vole en éclats. Livingstone n’a pas le talent de Jackson et maintenant qu’il doit innover, ça se sent. L’ambiance féérique est devenue très sombre, ce qui est à mon sens une trahison de l’esprit du premier livre. Les rencontres ne sont pas du tout originales et se résument en une succession de combats, souvent périlleux. Livingstone oblige, on doit de surcroit mettre la main sur un nombre astronomique d’objets, souvent bien dissimulés. Bref la difficulté est très élevée et comme l’ensemble est linéaire, les relectures deviendront vite monotones, voire pénibles.

Le combat final contre Zagor est en revanche assez original, avec un affrontement par forces magiques interposées avant un duel classique à l’épée. Le paragraphe final montre un humour grinçant et appelle clairement une suite, qui verra le jour sous le titre la Légende de Zagor (où Keith Martin fera le nègre de Livingstone, pour un résultat franchement meilleur).

Bref, Retour à la Montagne de Feu entretient le mythe que la suite est forcément inférieure à l’original (déjà pas fameux à mon sens). Si on a douze-treize ans et qu’on découvre les LDVELH, cela peut passer. Autrement, on ne peut que voir les ficelles énormes dont abuse l’auteur et l’incroyable difficulté de l’ensemble. Néanmoins Livingstone ou d’autres auteurs ont déjà fait bien pire, ce qui fait que je ne serai pas trop sévère avec ce livre. Simplement un Défi Fantastique lambda, que sa difficulté empêche d’atteindre la moyenne.

Note : 9/20
Revenir en haut Aller en bas
Kinornew
Maître d'armes
Maître d'armes
Kinornew

Masculin
Vierge Tigre
Nombre de messages : 2823
Age : 44
Localisation : 94
Loisirs : Blood bowl team manager, blood bowl pc, munchkin
Date d'inscription : 06/03/2013

50- Retour à la montagne de feu Empty
MessageSujet: Re: 50- Retour à la montagne de feu   50- Retour à la montagne de feu EmptyLun 6 Mai 2013 - 19:09

Retour à la montagne de feu est un livre souvent décrié. Ça n'est pas mon avis.

Bien qu'il ne possède pas le charme féérique de son prédécesseur et qu'il soit plus difficile que celui ci à terminer, j'ai trouvé que c'était un bon livre, malgré ses quelques défauts que je mentionnerai plus loin.

L'ambiance est ici beaucoup plus sombre que dans le sorcier de la montagne de feu, et la notion de morbide va prendre tout son sens dans ce livre (recherche de membres à greffer pour zagor de la part de ses sbires).

Une bonne dose d'humour est malgré tout présente, à commencer par le papier "fumant" sortant de la chaussure du traqueur, le bazar de ouioui céposshibl (bien joué le traducteur), le concours des mangeurs d'yeux de moutons et un buste de bronze à l'effigie de zagor en guise de trophée au vainqueur (!), la cuisine et l'odeur de latrines qu'il faudrait dénoncer au service d’hygiène , l'expression "la cloche pauvre cloche"....

Il vous faudra partir à la recherche de 4 dents en or de dragon, malgré 2 ou 3 leurres, (bien que yatzromo nous dise qu'il nous en faudra au minimum 2, ce qui est faux), et trouver le moyen de s'en servir.

La quête est palpitante, et ne pensez pas la terminer avec moins de 11 en habileté et en chance, bien que l'on regagne de temps à autre des points (et heureusement car on démarre l'aventure sans potions ni provisions).

Les rencontres sont variées : zoot le demi-elfe, le maître des fosses ou l'inquisiteur et ses énigmes, l’étrange metallix, le corrupteur (personnage un peu froid, mais j'ai bien aimé le fait de devoir trouver le nombre de pièces sur l'illustration), le gardien à tête de loup devant la porte marquée d'un z, les nécrons ("chirurgiens" de zagor), et bien sur zagor, charismatique à souhait.

Au niveau de l'ambiance, c'est un pur livre d'héroic fantasy (momie, vampire, orque, nain, barbare, farfadet, sorcière...)... et un pur livingstone !

Eh là on en vient aux défauts récurrents de l'auteur : une tonne d'objets et d'armes à transporter (j'en ai compter 35 !!!), dont seulement 10 (quand même) vous seront obligatoires (sans compter les 4 dents de dragon), et 3 autres qui pourront vous sauver la vie si vous n'avez pas de chance aux dés. Situation complétement surréaliste dans laquelle l'aventurier doit marcher, courir, sauter avec tout ce fatras (ah l’œuf en laiton, l’œuf d'onyx, et...la pelote de ficelle !).

Le parcours est aussi assez linéaire et la marge de manœuvre plutôt étroite, ce qui crée par moment ce sentiment de platitude dont ont parlés les forumers.

Les pfa sont également nombreux et les mat redoutables.

Le combat final se déroulera de façon "magique" (les élémentaires) puis au couteau (!).
Il faudra cependant bien faire attention à ne pas se mélanger les pinceaux quand vous utiliserez la dent et l'élémentaire lui correspondant afin de ne pas gâcher le combat de fin.

Je comptais donner à ce livre la note de 14 ou 14,5, mais la quête étant relativement équilibrée (170 paragraphes), les combats pas trop nombreux ni trop difficiles (à part 2 adversaires très forts mais évitables, la difficulté étant de trouver les 4 dents en or et le moyen de les utiliser, éviter les pfa et réussir les mats), et le combat de fin bien mené, je donne à ce livre la note finale de 15/20.


Dernière édition par Kinornew le Mar 3 Juin 2014 - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
titipolo
Chevalier
Chevalier


Nombre de messages : 215
Date d'inscription : 02/07/2013

50- Retour à la montagne de feu Empty
MessageSujet: Re: 50- Retour à la montagne de feu   50- Retour à la montagne de feu EmptyVen 5 Juil 2013 - 23:01

Le deuxième volet de la trilogie de Zagor. Un livre franchement pas évident mais parlons en en détail. Sachez que le scénario n’a rien d’exceptionnel. Il faut vaincre Zagor point barre. L’intérêt de celui-ci réside dans les rencontres et les énigmes auxquelles ont doit faire face. Pour accomplir votre quête, il faut acquérir des dents de dragon qui vous permettront de contrer sa magie. Les trouver nécessite d’explorer partout d’autant plus qu’il existe malheureusement un one true path pour les posséder toutes. Par contre, les dents à elles seules ne suffisent pas. Il vous faut trouver aussi des objets indispensables pour votre quête. Par chance, lorsque la situation nécessite un objet, on vous propose de l’utiliser. En gros, si vous explorez en profondeur, vous devriez tout acquérir et vous en sortir. En revanche lorsqu’on a le choix entre plusieurs chemins, il faut choisir le bon. Concernant les illustrations, elles sont dans l’ensemble hideuses et je pense que le joueur aurait mérité mieux. Enfin l’écriture est relativement correcte mais ne coïncide aps avec la cohérence. Comment t Zagor a-t-il eu connaissance de sa venue ? Comment yaztromo sait il comment contrer ses pouvoirs alors qu’il ne sont pas innés chez Zagor ?

Si le livre est meilleur que celui du sorcier de la montagne de feu, il lui manque plusieurs éléments pour être un excellent livre.

Note : 11/20


Dernière édition par titipolo le Mer 24 Fév 2016 - 22:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
macbeth
Fantassin
Fantassin
macbeth

Masculin
Vierge Singe
Nombre de messages : 62
Age : 38
Localisation : Grenoble
Profession : Prof
Loisirs : Wargames divers, surtout Warhammer et Warhammer 40.000
Date d'inscription : 08/05/2012

50- Retour à la montagne de feu Empty
MessageSujet: Re: 50- Retour à la montagne de feu   50- Retour à la montagne de feu EmptyDim 23 Mar 2014 - 18:07

Ce Retour à la Montagne de Feu est un livre qui n'est pas vraiment apprécié.

Moi je l'aime bien.

D'abord, comme je l'ai dit dans beaucoup d'autres critiques, il s'insère parfaitement dans l'historique et l'atmosphère de Titan. On revoit des personnages (Yaztromo, Zagor) et des lieux (la Montagne de Feu, Pont de Pierre) déjà vus dans les précédents volumes, et c'est là je trouve un gros avantage des DFs écrits par Livingston.

Ensuite, l'aventure est certes très linéaire (c'est un OTP), mais elle fait partie de ces aventures qu'on a envie de refaire pour voir "là où on s'est trompé de chemin" et essayer de corriger le tir.

La première partie en extérieur est assez distrayante.

La première partie de la montagne, avec les nombreuses allusions au SdlMdF éveille de nombreux souvenirs chez le gamer qui a fait ce livre dans le passé. on se souvient des pièges (ou pas), on comprend les remarques...

Enfin, la troisième partie apporte une dose de nouveauté (sans ça, à quoi bon faire un autre livre...).

La métamorphose de Zagor en être malfaisant (alors qu'il ne s'agissait que d'un sorcier excentrique dans le premier volume) est cette déconcertante, mais n'oublions pas que c'est Jackson qui l'avait déjà suggéré dans la créature venue du Chaos (avec la triplette Zagor/Balthus/Marr).


Donc voilà, pour moi il ne s'agit certainement pas du meilleur DF, mais il mérite quand même un bon

14/20
Revenir en haut Aller en bas
Bruenor
Maître d'armes
Maître d'armes
Bruenor

Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 1758
Age : 41
Localisation : Seine Maritime
Loisirs : LDVELH, Magic, Xbox One, Warhammer 40k...
Date d'inscription : 28/07/2013

50- Retour à la montagne de feu Empty
MessageSujet: Re: 50- Retour à la montagne de feu   50- Retour à la montagne de feu EmptyDim 19 Mar 2017 - 15:13

Nous revoici donc dans la Montagne de Feu où Zagor refait parler de lui. Cette fois point de Steve Jackson, l'écriture revient entièrement à Ian Livingstone qui a entre-temps sorti de nombreux autres DF dont certains excellents.
Il ne parvient pas ici à atteindre le niveau de ses précédents succès mais il fait quand même largement mieux que le Sorcier de la Montagne de Feu.
Le labyrinthe est ici beaucoup plus vivant, on ne s'ennuie pas et on a même le droit à une partie en extérieur où on peut croiser Yaztromo et d'autres PNJ plutôt bien développés (Zoot Zimmer et son Aigle Géant en est le meilleur exemple).
Combats, énigmes, pièges, tout y est et on se croirait dans le Labyrinthe de la Mort. Le combat scénarisé contre Zagor est également une réussite.
La difficulté est par contre plombée par un trop grand nombre d'objets et d'indices à récolter (
Spoiler:
 
, problème récurrent chez l'auteur. On se plaît cependant à refaire l'aventure pour trouver les éléments manquants, la lecture étant suffisamment intéressante pour ne pas se lasser autre point qui rapproche plus ce livre du Labyrinthe de la Mort que du Sorcier de la Montagne de Feu.
Les combats sont ardus pour certains et contrairement à la plupart des DF, on ne dispose d'aucun Repas pour se régénérer ce qui rend l'octroi de stats fortes indispensable pour survivre. J'ai noté aussi un PFA bien injuste lorsqu'on choisit un mauvais couloir pas très loin de la fin.
Il s'agit donc d'un bon DF freiné tout de même par sa difficulté, en tout cas une suite de qualité à un Sorcier de la Montagne de Feu certes célèbre mais criblé de défauts. Autre point positif, les illustrations de McKenna sont superbes et font partie des meilleures de la série.

les + :
illustrations de McKenna
combat de fin scénarisé
nombreux évènements et PNJ
partie en extérieure en guise d'introduction au donjon

les - :
combats difficiles
aucun repas
trop d'objets et indices

nombre de tentatives pour le réussir : 10
difficulté : 85%

note : 15/20.
Revenir en haut Aller en bas
le Zakhan noir
Maître d'armes
Maître d'armes
le Zakhan noir

Masculin
Bélier Tigre
Nombre de messages : 1476
Age : 45
Localisation : Aubervilliers
Profession : devantunordinateurucien...
Loisirs : foot, jeux sous toutes leurs formes, ciné, beuveries, chaleur humaine
Date d'inscription : 23/02/2011

50- Retour à la montagne de feu Empty
MessageSujet: Re: 50- Retour à la montagne de feu   50- Retour à la montagne de feu EmptyMar 26 Fév 2019 - 17:49

Retour à la montagne de feu


Bon, après le remake du Labyrinthe de la mort, il fallait bien un jour revenir à la montagne du feu. C’est fait. Avec cette fois Linvingstone tout seul, sans son compère.

Alors, verdict ?
Bon ben, on a un ouvrage typique de l’auteur, avec ses qualités et ses défauts, et qui , heureusement, a ce qu’il faut pour nous faire rire à de nombreuses occasions.

Bon, l’intro sur un Zagor devenu ennemi public numéro 1 alors qu’avant c’était juste un type qui voulait qu’on le laisse tranquille chez lui, ç’a m’a fait rire. Le processus nécromantique pour le ressusciter serait en cause, ok pourquoi pas. Du coup, le coupable , c’est NOUS. Fallait pas venir le buter la première fois… Et l’amnésie collective qui présente le précédent héros comme un paladin au cœur pur alors qu’en fait il voulait juste piller les coffres, c’est pas mal. L’Histoire est écrite par les vainqueurs on vous dit…

Autre originalité : l’aubergiste La Fouine, amateur de rap, qui pique un sprint pour nous aider dans les bois et combat comme un guerrier… formation accélérée sans doute
Le papier maudit à -2Hab inaugure la longue suite de pièges qui , si vous tombez tous dedans vous fera tomber à 1 ou 2.  Le Livre dont vous êtes le Nullos…

Sur le trajet  vers la Montagne, on fait des rencontres sympathiques, et c’est toujours bien de se rappeler que Linvingstone a eu une jeunesse un peu débauchée : Ektor Zebulon qui t’offre un champignon magique, ça doit pas être du champignon de Paris moi je dis…
Bon, on tombe sur Yaztromo, le mage le plus emblématique de la série. Ouf, Allansia est sauvée, il va pouvoir venir nous aider à botter le cul de Zagor, en deux temps trois mouvements Attendez…. Ah non il ne vient pas, il préfère soigner trois pouilleux qui ont chopé la varicelle, c’est plus important.  Encore raté…

A l’air libre et encore plus dans la montagne, c’est le retour triomphant des  "gauche droite sans le moindre indice" Avec au moins une mort à clef. Et j’ai pas tout regardé cette fois, mais je crois que le proverbe est toujours valide  « avec Livingstone à droite tu iras, si l’objet indispensable choper tu veux »

Les objets indispensables y’en a 3 ou 4, des dents de dragon qui m’ont fait transpirer tellement ça ressemblait aux figurines de dragon du nullissime Temple de la terreur, mais c’est un peu différent. Au moins ici l’auteur a pris conscience de la bêtise ultime d’avoir près de soi les seuls éléments capables de le tuer, car il en parle lui-même avec cette justification qui nous coupe le sifflet pour l’éternité : « ça fait partie du deal de la résurrection ». Ah.

Bon, les couloirs et les salles s’enchainent, et même si certaines situations sont convenues et revues, il faut reconnaitre que d’autres sont plus marquantes.
Par exemple, on trouve une clochette en argent qui risque d’être importante pour la suite. Sur un piédestal ? Sur une cheminée de cristal ? Non, au fond d’une caisse miteuse remplie de choux pourris aux pieds d’un Orc qui rote…
Autre exemple : le concours de bouffe d’yeux de moutons. J’avoue être perplexe : je ne sais pas si c’est une vanne pour se foutre de la gueule des Ecossais, des Gallois ou des Neo Zelandais…


On arrive parfois à savoir ce qui se trame dans ces salles étranges, parce que voyez-vous, 9 fois sur 10, on écoute à la porte, et on regarde par le trou de la serrure. Attention, si quelqu’un traine avec son téléphone portable et nous filme, on est bon pour un procès en voyeurisme de troll des cavernes sous sa douche

Sinon, j’espère que vous avez pris vos cachets anti douleurs. Parce qu’un sac à dos qui demande trois fichiers Excel pour noter ce qu’il y a dedans, ça doit peser deux ou trois tonnes. Avec le petit trait d’humour british qui va bien : vers la fin, on te dit, bon si tu veux prendre la balayette et la brosse à chiottes, quand même, là, il faut enlever deux objets de ton sac… tu en as  878,  ça commence à faire beaucoup
Un petit conseil, vous êtes bigleux, très bigleux, et sans doute presbyte aussi, donc prévoyez une loupe… (oups j’ai rien dit). Et puis des gants aussi, vous avez la peau fragile. (re-oups)


Alors oui vous allez voir, il y a une tendance dans la déco cette année, c’est le Squelette dans une pièce qui tient des objets.  Vous allez tomber dessus souvent, prenez des photos !
Au bout d’un moment, vous allez être fatigués d’arpenter tous ces couloirs, heureusement il y a un banc magique pour vous reposer. Y’a pas à dire, chez Zagor on est bien traités
Parfois on a rien qui nous indique qu’il y a un piège, et c’est énervant. Et parfois, il y a coffre super brillant plein de superbes joyaux. Et là c’est plus facile, merci !

Un petit zoom sur le passage avec « l’Inquisiteur » qui  partage  avec « le Corrupteur »  (et peut-être  ensuite  « le Marteau Piqueur » ?) le privilège de jouer le Père Fouras avec les aventuriers de passage.
Alors qu’on ne lui a rien demandé, il nous livre son CV. Le type est entré à 4 ans et demi à l’école de la magie noire, puis il a fait l’université de la Démonologie avant de finir assistant thésard du professeur Nécromant lune noire.   Ca vous cloue le bec hein ?  Vous voyez qu’on peut venir d’un quartier difficile et réussir dans la vie, alors bougez-vous les fesses et allez trouver du boulot !!


Parce que bon, ici, c’est un livre dont vous êtes le héros très capitaliste. Vous ne me croyez pas ?  Ecoutez le mage Probabus qui a laissé son porte bonheur trainer dans un crâne.  Si vous avez de hauts scores, il les améliore. Si vous êtes en difficulté, ils vous enfonce encore plus. Ca ne vous rappelle rien ? Ben si les crédits, et les taux d’intérêts, qui rendent les riches plus riches, et les pauvres plus pauvres…

Un petit passage sur Zoot Zimmer, il vous sauve la mise, deux fois. C'est lui l'allié cool du jeu.. Bon ben quand il crève horriblement et nous permet de passer un piège, on part sans un regard, un mot , une pensée pour lui. Oui, oui, rien, que de chi, nada!  C'est beau un aventurier au grand coeur comme ça

Bon mine de rien, une antre grouillante de vers par-ci , une chambre d’hôtel de chevalier du chaos par là, vous allez finir par approcher Zagor.  Sa garde personnelle est constituée de :
• Un Garde du corps mutant imbutable  OK
• Des moines Nekrons redoutables   OK
• Des petits archers gobelins à 5 hab  4 End.    ah oui, là la prod avait dépassé le budget pour les monstres de haut niveau, ils ont compensé chez Tati désolé


A la fin c’est un duel d’élémentaires (feu, air, terre, eau, il manque Watson dommage) sans grand intérêt, et à la fin, Zagor se la joue duel loyal, allant même jusqu’à nous offrir un couteau si on a plus d’armes… ben voyons.
Evidemment, on triche, on le bute, et, alors qu’on sait pertinemment qu’il est du genre à fuguer la mort, ben, euh on le laisse  pour revenir deux jours plus tard comme un gland avec la foule pour voir qu’on s’est fait berner.
Je sais pas moi, peut-être le brûler entièrement ça aurait pu être une idée . Evidemment faut résister à l’envie de piller ses coffres, et peut-être avoir un gramme d’intelligence

Au final, un livre plutôt bien rythmé mais un peu trop one true path pour moi et  qui retombe dans les travers de règles ou de narration qui ont fait … la légende de Livingstagor !

Intérêt : 08/20 (ça méritait moins mais je donne deux points pour remercier Livingstone de ne PAS avoir reproduit l’infâme labyrinthe de Jackson après la rivière)

Difficulté : 70%
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




50- Retour à la montagne de feu Empty
MessageSujet: Re: 50- Retour à la montagne de feu   50- Retour à la montagne de feu Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
50- Retour à la montagne de feu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour à la Montagne de Feu
» Retour à la Montagne de Feu
» [AIDE] HD2 et retour sav
» [vente] Man O'War et Epic Space Marine (le retour)
» [AIDE] PB après Retour SAV HTC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: Critiques :: Séries Folio Junior :: Défis Fantastiques-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit