La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 46- L'arpenteur de la lune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Requiem
Zombie King
Zombie King
avatar

Masculin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 11434
Age : 33
Localisation : dans son lugubre manoir
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: 46- L'arpenteur de la lune   Lun 7 Mar 2011 - 20:21

DEFIS FANTASTIQUES

L'ARPENTEUR DE LA LUNE


RESUME :

La guerre des quatre royaumes Gallantaria, Femphrey, Brice et le Royaume du Nord est maintenant terminée, mais le vieux monde ne connaîtra une paix durable que si les généraux du mal sont mis définitivement hors d'état de nuire. Le plus terrible d'entre eux  l'inquisiteur général Karam Gruul échappe depuis toujours aux chasseurs de primes. Vous seul pouvez vous mesurer à la force et à l'intelligence de Gruul. Vous avez juré de le remettre entre les mains de la justice, mais réussirez-vous là ou tout les autres chasseurs ont échoué ?

_________________



Dernière édition par Requiem le Dim 13 Sep 2015 - 13:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Wor
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Verseau Cochon
Nombre de messages : 659
Age : 33
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: 46- L'arpenteur de la lune   Ven 11 Mar 2011 - 18:57

Très bon livre, avec une histoire interessante et un déroulement peu linéaire, ce qui n'est pas si fréquent pour un livre jeux. Il y a pleins de chemins différents, notement pour trouver le repaire de Karam gruul. La narration est le gros point fort du livre, le début notament avec cette enquete ou on est constament confronté aux pièges de Karam Gruul est savoureux. Tous les lieux sont très bien décrit, il y a une sacrée ambiance dans ce livre, renforcée par les illustrations particulièrement bonnes. Certains moments sont mémorables comme la rencontre avec le directeur de l'asile ou les fossoyeurs Hog et Kilmarney. Le combat final aussi contre Karam Gruul est bien il ne s'agit pas d'un banal combat ordinaire.

Le style de ce livre est vachement plus mature que dans les autres livres dont vous etes le héros, vraiment un livre spécial de grande qualité, autant l'aspect littéraire que l'aspect jeux sont bon.

note: 16/20


Dernière édition par Wor le Sam 15 Sep 2012 - 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Karam Gruul
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Scorpion Serpent
Nombre de messages : 622
Age : 28
Date d'inscription : 01/11/2004

MessageSujet: Re: 46- L'arpenteur de la lune   Sam 26 Mar 2011 - 21:11

Il s'agit de mon premier LDVELH et je me devais donc d'en faire une critique Very Happy

L'action se déroule dans la ville de Port-Noir et ses environs (rien à voir avec le Port de Sables-noirs), dans le Pays de Gallantaria, à la Frontière entre Gallantaria Brice et Mauristasia; c'est à dire dans le Vieux Monde (là, notament où se déroule la série Sorcellerie!).
Ce livre est assez original. En effet, un mystère plane sur le héros dès le début "J'ai un compte personnel à régler" et ce mystère va s'éclaircir au long de l'aventure. Autre originalité: le paragraphe final n'est pas le 400.

Revenons à l'aventure. La guerre des Quatre Royaume est finie et une paix fragile a été conclue. Cependant, un général du royaume de Brice reste caché et veut continuer la guerre. Ce général s'appelle Karam Gruul et il faudra le capturer pour le juger.
On sait dès le début que Karam Gruul se cache à Port-Noir puisqu'une société secrète, la Cabale du Loup-Garou est active dans la ville.
L'introduction est très bonne et on apprend plein de choses sur l'histoire.

L'un des gros avantages de ce livre est la très grande diversité de chemins possibles: je l'ai lu plusieurs dizaines de fois et il m'arrive de trouver de nouvelles voies qui mènent à la victoire. Très peu de Défis Fantastiques proposent une telle liberté d'actions.
La première partie est excellente: on dispose de quelques indices pour visiter la ville en quête d'informations. Certains lieux sont inutiles voire dangereux à visiter mais il est toujours possible de sortir vivant de toutes ces péripéties. A noter que dans l'un des lieux, on rencontre le docteur Welsch, fils du docteur Kauderwelsch que l'on a pu rencontrer dans la Légende des guerriers Fantômes.
La seconde partie est moins intéressante puisqu'il s'agit de rechercher des objets dans différents lieux de la ville, ce qui enlève un peu d'intérêt à l'intrigue. Cependant la quête de ces objets est intéressante d'autant plus qu'on est limité dans le temps. Certains objets sont difficiles à se procurer tandis que d'autres sont plus simples. Seuls deux objets sont obligatoires. Cette partie ne manque pas de moments mémorables.
La troisième partie est déterminée par le chemin qu'on a pris: on peut visiter certains lieux et faire certaines actions si l'on a certains objets, effectué certaines actions au début de l'aventure. Cette partie est assez courte.
La fin est très intéressante: on doit s'infiltrer dans le nouveau quartier général de Karam Gruul et combattre ses sbires. C'est assez court pour laisser place au combat final.
Rien que par ce combat, l'Arpenteur de la Lune mérite d'être sorti du lot. En effet, ce combat ne se déroule pas de manière classique avec l' habileté et l'endurence. On doit en effet lancer un dé pour savoir quel sortilège Karam Gruul va utiliser. C'est là que les objets glanés en deuxième partie sont utiles. Deux peuvent vous sauver la vie tandisque d'autres se révèleront plus ou moins utiles (sans qu'aucun ne soit inutile).
Une fois ce combat terminé, on rentre à Lendel la Royale pour juger Gruul et l'envoyer en prison. A noter, je l'ai dit plus haut, le paragraphe final n’est pas le 400.
En résumé l'Arpenteur de la Lune se hisse parmi les meilleurs Défis Fantastiques et mérite par là une place dans votre LDVELHthèque.

Avantages:
-originalité
-pas de chemin imposé
-nombreux personnages secondaires
-ambiance urbaine

Inconvénients:
-deuxième partie un peu artificielle: chercher des objets
-ressemblance évidente avec la traque des criminels nazis et leurs jugement. Non pas que ce principe me déplaise mais l'auteur applique là des valeurs qui son celles du XX siècle alors que le livre se déroule dans un univers médiéval: prison à perpétuité (pas de peine de mort), tribunal international etc...
Je pense qu'au Moyen-Age, Renaissance on condamnait à mort point barre. C'est juste un avis personnel cependant et ça n'influera pas dans ma note pour rester objectif.

Note : 19/20
Revenir en haut Aller en bas
http://musicovore.skyrock.com
Francois22
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Nombre de messages : 629
Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: 46- L'arpenteur de la lune   Mer 30 Mar 2011 - 13:14

L’arpenteur de la lune voilà un titre dont on se demande longtemps qu’elle est la raison de ce choix… Jursqu’au paragraphe final qui n’est pas le 400. Ce livre est un mixte de fantastique et d’enquéte policiere et de théorie du complot.  Un cocktail plutôt réussi d’ailleurs. Apres l’avoir lu on se méfie de tout le monde. La difficulté est assez élevé pas tant à cause des combats que par les pièges traîtres posés par notre adversaire. Les lieux et situations , le contexte sont bien décrits, les illustrations corrects. L’aventure offre beaucoup de rebondissement et de moments mémorables. A noter aussi la possibilité d’avoir des disciplines comme dans la vengeance du démon ou les rôdeurs de la nuit ce qui offre toujours une possibilité de relecture différentes avec un autre combinaison de pouvoir.

Les points positifs
-les pouvoirs
-l’ambiance de complot
-Le machin increvable qui nous poursuit tout le long de l’histoire
-les personnages secondaires
-le clin d’œil a la légende des guerriers fantôme
-l’intrigue
-la quête des talismans protecteurs.
-l’enquête parallèle sur le tueur des rues ;
-le combat final
-plusieurs chemins mènent a la victoire

Les points négatifs
-L’énigme du masque.
-Dommage que l’on est des infos sur notre pc qu’au cours de dernier paragraphe. Ca aurait été bien de les distiller en cours d’aventure.

18/20
Revenir en haut Aller en bas
Sombrecoeur
Prince des Ténèbres
Prince des Ténèbres
avatar

Masculin
Verseau Rat
Nombre de messages : 5701
Age : 32
Localisation : Neuchâtel, Suisse
Profession : Collaborateur admin
Loisirs : Cinéma, série, lire, écrire, voyages, jeux vidéo
Date d'inscription : 20/03/2005

MessageSujet: Re: 46- L'arpenteur de la lune   Sam 9 Juil 2011 - 16:04

Pour ma plus grande joie, Stephen Hand est (déjà) de retour avec une nouvelle bombe. Car oui, « L’Arpenteur de la Lune » est un livre vraiment exceptionnel. Comme à l’accoutumé, Stephen Hand nous offre un livre avec une ambiance unique et très bien décrite. Cette fois-ci, l’ambiance est un mélange d’un film genre polar sombre avec une teinte de Sleepy Hollow. Rarement une ambiance aura été si bien décrite. C’est vraiment le point fort de Stephan Hand. J’aime bien le terme de polar, car cela désigne bien ce qu’il se passe dans le livre. Comme dans un film du même genre, on visite plusieurs lieux, on fait des investigations (Asile de Cravent, tombes) et des infiltrations (Cabale du Loup-Garou). Pour ce qui est de Sleepy Hollow, je le compare à ça car dans ce livre, nous avons également le droit à une légende locale, en la présence de l‘ “Horreur“. Évidemment, cette merveilleuse ambiance ne serait rien si le livre ne possédait pas de belles illustrations, et là, j’arrive à l’autre point fort du bouquin. Martin Mckenna est toujours aussi efficace dans le détail de ces traits, et il nous offre une fois de plus de sublimes illustrations qui collent parfaitement à l’atmosphère générale. Ce que j’ai également bien aimé dans l’Arpenteur de la Lune, c’est son panel de personnages que l’on peut rencontrer. Entre la femme au monocle, Conrad Zaar, Karam Gruul, le Maître des Cadavres (très bon personnage secondaire), Kogg, Kilmarney, et j’en passe, aucun livre ne peut se vanter de disposer autant de personnnages aussi diversifiés. En plus de ça, ce ne sont même pas des personnages que l’on croise au cours d’un seul paragraphe, loin de là. Les passages intéressants ne sont pas en reste, il y en a tout autant. Les passages que j’ai retenus sont : l’investigation dans l’asile, l’infiltration dans la Cabale du Loup-Garou, la profanation de la tombe, les visiteurs des Brumes, le prédateur obsidien (tout droit sorti du film Predator), l’altercation avec les Sergents dans la place du gibet, la mort de Silas Entador, le Moulin et Conrad Zaar, Kogg et Kilmarney, le combat final contre Karam Gruul (qui est un boss assez charismatique, chose plutôt rare dans un Défis Fantastiques). Et ce n’est pas terminé ! Non seulement j’ai retenu des passages intéressants, mais ce livre nous offre aussi des passages mémorables comme celui avec le Maître des Cadavres, digne des plus grands films d’horreur de l’époque. Il y a aussi un petit clin d’œil à son précédent opus avec le Docteur Kauderwelsch, fils de la savante Kauderwelsch rencontrée dans la Légende des Guerriers Fantômes, qui ajoute encore plus de crédibilité dans le background de Gallantaria. Pour terminer les points positifs, j’ajouterai le style écrit qui est, comme toujours chez Stephen Hand, très bien réalisé avec de belles descriptions, soutenus en plus par une narration fluide et compréhensible. Maintenant, pour ce qui est des points négatifs, je ne sais pas vraiment quoi dire, si ce n’est que j’ai peut-être trouvé l’histoire un peu courte (livre non-linéaire oblige) et le manque de combats pourraient déplaire aux lecteurs adorant ça. La difficulté est peut-être également assez relevée puisqu’il vous faudra rechercher pas mal d’objets et d’informations, et être là au bon moment au bon endroit pour espérer arriver à la fin du livre, et ceci, au détriment de l’action qui est plutôt rare dans ce livre. Et malgré tout ce que j’ai dit de bien, il manque encore le petit plus pour que l’Arpenteur de la Lune soit un livre parfait, bien que la fin réserve quelques surprises.
En résumé, Stephen Hand est ici au sommet de son art. Il nous signe-là un chef d’œuvre, doté d’un bon récit, d’un solide background, d’une excellente ambiance très bien rendue, mettant en scène énormément de personnages charismatiques, ainsi que beaucoup de passages intéressants dont un inoubliable. Que demander de mieux? La trilogie de Gallantaria est presque ce qu’il y a de mieux dans la série Défis Fantastiques.

Note : 19/20
Revenir en haut Aller en bas
John Doe
Demon Spawn
Demon Spawn
avatar

Masculin
Scorpion Coq
Nombre de messages : 852
Age : 35
Localisation : Present Day... Present Time...
Loisirs : Lire de la fantasy, écouter du rock, cinéma, BD/manga...
Date d'inscription : 16/05/2011

MessageSujet: Re: 46- L'arpenteur de la lune   Lun 3 Oct 2011 - 19:01

C'est pour mon plus grand plaisir que j'ai retrouvé l'univers de Gallantaria avec Stephen Hand aux commandes, d'autant plus qu'il s'agissait d'un roman que je n'avais jamais fait, imaginant (au vu du titre) qu'il s'agissait d'un DF de SF (genre parmi lequel les DF n'ont pas franchement brillé, la Planète Rebelle mise à part).
Mais pas du tout : le livre emprunte à plusieurs genres : la fantasy, le fantastique, l'enquête policière,... tout sauf de la SF !
Et c'est une nouvelle réussite ! cheers
Sur le plan des règles, on a la possibilité de "customiser" son héros en lui attribuant quatre compétences parmi neuf, toutes utiles, même si certaines le sont plus que d'autres.

L'ambiance est excellente tout au long du livre, qui nous met parfaitement dans la peau d'un chasseur de primes/enquêteur qui doit ramener devant la justice Karam Gruul, ancien Inquisiteur-Général, sachant que le héros que nous incarnons a un compte personnel à régler avec Gruul (dont ne découvrons la nature qu'à la fin du livre).
Avec son héros ayant un vrai passé et sa mission qui n'a rien du KTS (Kill the Sorcerer) ou du PMT (Portes Monstres trésor), l'Arpenteur de la Lune partait sur de bonnes bases.
Le 1er paragraphe nous met immédiatement dans le feu de l'action, avec des choix cornéliens à faire. Le livre est d'ailleurs un modèle de non linéarité, puisqu'on peut explorer BlackHaven comme on l'entend (enfin, presque).

La première partie du livre est une phase d'enquête, avec la recherche d'indices en différents lieux. L'occasion de plusieurs moments mémorables, qui m'ont fait penser aux films fantastico-gothiques des années 40 (Bedlam) ou des films Hammer des années 60-70 : l'asile, le théâtre,...

La deuxième partie est une recherche d'artefacts qui nous serviront contre Gruul dans le combat final. Plus classique, cette partie est néanmoins réussie, car les moyens et les lieux pour les obtenir sont très variés : un cimetière, une potence, une boutique, un musée de cire... A noter qu'il y a une limite de temps, qui rend impossible l'acquisition des six artefacts.

La dernière partie (la plus courte) est consacrée à la traque de Gruul.
A noter que la confrontation finale est originale, Gruul disposant de six sorts et de 7 à 12 points de magie. On le capture si on survit à cette déferlante de magie (chaque artefact protégeant contre un des sorts).

Des points négatifs ? Pas vraiment. Le combat final peut être très bref si on a réussi à mettre un certain personnage de son côté, et c'est tout.

Un excellent livre que je recommande chaudement.

Ma note : 18/20
Revenir en haut Aller en bas
http://www.elbakin.net/
Albatur
Maître de FFT
Maître de FFT
avatar

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 13682
Age : 43
Localisation : Inconnu
Profession : Rien faire (ah mince c'est pas un metier)
Loisirs : ldvelh, jeu de go, genealogie
Date d'inscription : 27/12/2009

MessageSujet: Re: 46- L'arpenteur de la lune   Mar 4 Oct 2011 - 20:12

Un DF excellent qui mérite d'etre dans le top ten de votre collection. Un des points fort du livre est la grande liberté offerte. Ce que j'aime bien aussi c'est qu'on nous propose (un peu comme pour la saga Destin) des competences.

Beaucoup de moment fort agrementée d'illustrations de bonne facture.

Note : 17/20
Revenir en haut Aller en bas
http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1920
Age : 43
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: 46- L'arpenteur de la lune   Dim 19 Fév 2012 - 18:35

Ce DF se caractérise par une accumulation de clichés grotesques auxquels on ne croit pas une minute. Gruul et ses sbires s’amusent à disposer des pièges de fôôlie sur notre parcours, il faut croire qu’ils n’ont rien de mieux à faire. Et ça n’est pas pour rien qu’il y a un Théâtre Rohmer: le §1 sort tout droit de Fu Manchu ( d’ailleurs Gruul a tout à fait la tête de Fu Manchu ). Quant aux 6 reliques qu’on peut toutes les trouver dans la même ville à quelques heures les uns des autres, et dont chacune stoppe précisément un des sorts que Gruul nous lancera, ça vient plutôt des plus mauvais ouvrages de Ian…

A-t-on suffisamment remarqué l’enchaînement calamiteux des paragraphes au §1 ? L’assassin s’enfuit ayant fait sa sinistre besogne; il s’enfuit tellement vite que, si nous essayons d’abord de porter secours à sa victime ou si nous forçons le bureau pour nous emparer de son contenu, nous pouvons le poursuivre en allant exactement au même paragraphe que si nous nous étions rué après lui tout de suite. Un jem’enfoutisme aussi total éveille chez le lecteur une forme perverse d’admiration…

Et le garde avec son masque de Jason, oh l’autre…

Quant aux infos obtenues en tuant le monstres des égouts / Shocker dans la VO, c’est un des gimmicks les plus nazes dont j’ai jamais eu connaissance.
Généralement parlant, toutes les péripéties sont artificielles et s’oublient presque aussitôt, il est vrai que les illustrations fort laides ne font que stimuler le désir d’en finir au plus vite et de passer à autre chose.

C'est un point tout à fait mineur, mais je me demande encore si appeler les assassins-sorciers elfes noirs ( qui sauf erreur ne jettent pas un seul sort, soit dit en passant EDIT: il y avait erreur, Outremer/Oversea me l'a signalé. Il y en a au moins un qui utilise de la magie, même si c'est d'une manière que je trouve bizarre, mais le fait est là ) des Jai Hulud était un hommage ou une insulte à Frank Herbert…

Les problèmes créés par certains des 6 objets ne sont même pas convenablement traités: l’aura de sommeil de la Main de Gloire fonctionne-t-elle sur les morts-vivants ? Si non, payons-nous quand même 1End ? De même, si nous combattons un mort-vivant et n’avons pas été blessé, même si nous renversons le sang du Baron cela ne devrait pas le ramener à la vie…

Quant à la confront’ finale, ce bon Gruul peut très bien répéter encore et encore le même sort contre quoi nous sommes protégé, dans l’espoir nébuleux que ça finisse par marcher un jour. C’est à ça qu’on reconnaît un magicien.
Pas tout à fait finale cependant puisqu’on nous apprend un peu plus loin le secret de notre perso après nous l’avoir caché pendant tout le volume. Bien utilisé, il aurait pu lui donner de la profondeur ( non parce que franchement il est plat comme une silhouette de carton ), expliquer comment nous survivons au regard du Shocker voire même créer de l’angoisse par une menace de résurgence de ses instincts bestiaux… Là il ne sert qu’à rajouter un PFA, c’est le genre de truc qui a été rajouté 5mn avant le dernier délai d’envoi quand Hand s’est rendu compte qu’il manquait un paragraphe ( avec ça que comme il le raconte, on jurerait le "-Elle m'a transformé en têtard ! - En têtard ? (silence) - Ça va mieux maintenant" de Monty Python and the Holy Grail, sauf que ça n'est pas drôle ).
Il aurait bien pu nous offrir à la place le choix d’égorger Gruul ici et maintenant avec des conséquences potentiellement désagréables ( il se transforme en spectre, en zombie, je ne sais pas moi… ) au lieu de le ramener pour être jugé ( à noter que personne ne semble croire une seconde qu’il utilisera ses pouvoirs pour s’évader; moi, je veux bien… )

Ce LDVH est un gros tas de n’importe quoi et certainement un des DF les plus ratés auquels j’ai eu le malheur de jouer; les bonnes idées CAR IL Y EN A ( le crâne de Mora Tao par exemple ) sont irrésistiblement emportées par un flot de bouse monstrueux

1/20
Revenir en haut Aller en bas
Lucifel05
Champion
Champion
avatar

Masculin
Cancer Buffle
Nombre de messages : 352
Age : 32
Date d'inscription : 18/03/2012

MessageSujet: Re: 46- L'arpenteur de la lune   Ven 6 Avr 2012 - 13:46

Voila donc un livre qui ne m'a pas du tout convaincu. J'avais déjà été très peut emballé par la légende des guerriers fantômes... Bien que la couverture ne me donnait pas du tout envie, je me suis quand même motivé à le lire suite à la lecture de nombreux avis positifs.

Pour être clair, je ne me suis pas amusé durant la lecture de ce DF. Il est court et pas super intéressant.

Pourtant, je conçois qu'il est original et qu'il a des qualités. La possibilité d'avoir des talents est une bonne idée. L'ambiance est réussie, même si elle m'a laissé insensible, je peut comprendre qu'elle puisse plaire. Le fait que l'aventure ne soit pas linéaire également. Même si au final c'est à cause de cela que le livre est court. D'ailleurs, la légende des guerriers fantômes avait le même problème.

La recherche des artéfacts est bizarre, je n'ai pas vraiment apprécié cette partie. L'énigme du masque est également pas très réussie. Heureusement qu'au final cet objet n'est pas indispensable. En ce qui concerne la révélation finale sur le background du héros, elle aurai mérité d'être plus développé, on a l'impression que l'info est lâchée à la va vite histoire d'être dites.
Suite à cette seconde déception de la trilogie de Gallantaria, j'espère vraiment que la vengeance des démons me plaira davantage.

Je ne saurai pas trop quoi dire de plus sur ce livre car il m'a tellement laissé insensible que je ne trouve pas mes mots.

Note Globale : 13 (en étant objectif, car dans mon coeur il vaut moins)

Ps: La VF est blindé d'erreurs. Heureusement que ce forum en fait la liste, car sinon ce serai vraiment problématique, d'autant plus que la plupart d'entres elles concernent les paragraphes où on doit se rendre.

Revenir en haut Aller en bas
Warlock
Maître Modo
Maître Modo
avatar

Masculin
Taureau Cheval
Nombre de messages : 9933
Age : 39
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: 46- L'arpenteur de la lune   Lun 7 Mai 2012 - 19:32

Je révise mon jugement sur ce livre après l'avoir refait, qui dans mes souvenirs ne m'avait pas marqué plus que cela, voir même déçu. Même si je le considère comme le moins bon du triptyque de Hand.
C'est un bouquin qui reste plaisant à faire, on retrouve l'ambiance habituelle maléfique et malsaine de Hand, c'est très bien écrit aussi, le scénario tient la route.
L'atmosphère urbaine est bien rendue, toujours dans une optique de nous montrer le coté sombre des lieux et des choses, au niveau des pnj la ils sont nombreux et plutôt réussis, que ce soit Kogg et Kilmarney ou encore Van Heldenghast. J'ai apprécié également le fait de disposer de compétences, ce qui nous aide grandement dans l'aventure.
Le livre se découpe en deux parties, la première est une enquête, avec la recherche d'indices en différents endroits , on se retrouve dans un asile sinistre, dans un tripot sordide, le danger est partout.
La deuxième partie est une recherche d'objets qui pourront nous servir contre notre ennemi dans le combat final, la aussi les lieux sont assez marquants, comme un cimetière ou encore la demeure d'un nécromancien.
Ces objets sont aussi bénéfiques que maléfiques, c'est le prix à payer pour vaincre l'ignoble Karam Gruul, par contre j'ai moins accroché avec le combat final, et l'énigme du masque est rebutante.
Les illustrations ne sont pas géniales à mon goûts, elle donne le ton sinistre à l'aventure, mais ne sont pas marquantes pour moi, il n'y pas beaucoup de combats, ce qui est bien dommage.
Enfin même si la liberté de mouvement est importante, il manque ce petit plus pour en faire un grand livre, il n'est peut être pas assez 80's à mes yeux, cependant on passe un bon moment et c'est ce qui compte au final.

Note : 13/20


Dernière édition par Warlock le Sam 24 Aoû 2013 - 22:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aragorn
Monarque illuminé
Monarque illuminé
avatar

Masculin
Gémeaux Cheval
Nombre de messages : 2903
Age : 27
Localisation : Minas Tirith
Profession : Roi du Gondor
Loisirs : Chasser de l'orque
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: 46- L'arpenteur de la lune   Lun 21 Mai 2012 - 20:29

L’arpenteur de la Lune, en plus de figurer au panthéon des titres les plus incompréhensibles, est aussi le dernier opus de Stephen Hand. Il s’agit surtout, à mon humble avis, d’un des livres les plus originaux et audacieux de la série.

L’action se déroule dans le royaume de Gallantaria, lieu où se passaient déjà les deux autres livres de Hand. On incarne un chasseur de Primes, qui se voit confier une mission de la plus haute importance : capturer le terrible Karam Gruul, sorte de criminel de guerre nazi moyenâgeux. On comprend en outre que notre héros a un compte personnel à régler avec le méchant, ce qui rajoute un peu de suspense au récit. En tout cas, on a là un scénario loin du Kill The Sorcerer habituel, ce qui est très agréable.

Le livre se déroule pour sa plus grande partie dans la ville de Port-Noir, où Gruul mène ses sombres complots. Cette cité crépusculaire n’a rien à envier à Kharé de Steve Jackson ou au Port-Sable-Noir de Livingstone ; mieux, elle les surpasse même largement. Dans une ambiance à la Tim Burton, Hand mêle enquête policière, fantastique et même une pointe d’horreur. On doit trouver des indices nous permettant de remonter jusqu’à Gruul et une palette assez incroyable de chemins nous est proposé pour cela. On a ainsi le choix entre plusieurs secteurs que l’on peut visiter dans l’ordre que l’on veut, qui peuvent ensuite déboucher sur de nouveaux lieux, parfois soigneusement cachés. Ce système offre des possibilités de relecture très large et la non-linéarité est d’autant plus concrète qu’il existe moults possibilités d’atteindre le but fixé. On est bien loin des One-True-Path de Jackson ou Livingstone. L’aventure est en outre d’une durée de vie tout à fait convenable et la difficulté est bien dosée, à savoir quatre-cinq tentatives environ pour achever l’aventure.

Malheureusement, ce tableau élogieux comporte tout de même quelques points noirs. Tout d’abord, j’ai toujours autant de mal avec le style de Hand, que je trouve assez froid et même un peu impersonnel. Cela fait que j’ai du mal à bien entrer dans l’ambiance de ses bouquins. Ensuite, le livre fourmille certes de bonnes idées, il y a des moments véritablement marquants, mais l’ensemble est parfois un peu bancal, notamment la partie où on recherche divers artefacts. Le méchant est aussi assez décevant, on sent qu’il a un gros potentiel mais qui est assez inexploité, la rencontre avec lui étant assez brève. Enfin, notre fameux compte à régler avec lui ; qui explique le titre du livre ; est incroyablement bâclé et tombe vraiment comme un cheveu sur la soupe, alors qu’il y avait matériel à une vraie révélation.

Au final, on a le sentiment que la limite de 400 paragraphes a bridé Stephen Hand, et que donc son aventure n’a pas toujours la cohérence souhaitée. Certaines idées manquent de clarté tandis que d’autres sont carrément gâchées. L’ensemble reste de très bonne facture et on prend plaisir à relire plusieurs fois le bouquin mais on a ce goût d’inachevé qui reste à la bouche. Frustrant.

Note : 16/20

Revenir en haut Aller en bas
ANILIL21
Apprenti
Apprenti
avatar

Masculin
Taureau Rat
Nombre de messages : 30
Age : 21
Profession : 1ere STMG
Date d'inscription : 08/03/2012

MessageSujet: Re: 46- L'arpenteur de la lune   Ven 29 Juin 2012 - 23:21

C'est mon 2e DF et franchement j'ai été conquis malgré quelques défauts qu'avait souligné ashimbabbar dans sa critique (très dure soit dit en passant)!!

LES +

Le scénario
La liberté d'action (c'est loin d'être un one-true-path)
Les talents spéciaux
Les nombreux pièges de l'ennemi.
Les personnages secondaires
La recherche d'objet servant pour le combat final
La recherche de "l'Horreur"
L'originalité du combat final
Les illustrations
L’ambiance
L'énigme du masque de belthégor (quand on sait comment faire on se rend compte que c'est vraiment bien trouvé)
Le fait d'avoir 10 repas et des combats abordables sans être facile avec pas mal de combat à plusieurs adversaires !!
Les lieux très différents
Le fait de ne pas pouvoir collecter tous les objets
livre assez gros

LES -

-L'énigme du masque quand on connait pas la solution c'est un artefact en moins !!
-Le fait de perdre sur un coup de dés !!
-Tant qu'on a pas le combat contre Gruul les artefacts peuvent être des boulets (pour les trois plus importants)ou plus utile au cours de l'aventure que contre Gruul (pour les 3 derniers)on peut être tenté d'utiliser ou de se débarrasser d'un objet avant le combat final !!
-c'est pas super simple (j'ai du essayer presque un dizaine de fois avant d'y arriver)
-certains choix contre intuitif
-le fait que sur les 5 lieux à visiter au début,2 seulement sont utiles !!
-Le fait que Gruul peut utiliser plusieurs fois le même sort sachant qu'il ne marchera pas ou qu'après avoir suer sang et eau pour avoir un objet on peut ne pas avoir à s'en servir !!
-Plus d'erreurs que ce que l'on peut croire !!

Note 14,5/20 (Un bouquin très plaisant mais imparfait)
Revenir en haut Aller en bas
Kinornew
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Vierge Tigre
Nombre de messages : 2823
Age : 43
Localisation : 94
Loisirs : Blood bowl team manager, blood bowl pc, munchkin
Date d'inscription : 06/03/2013

MessageSujet: Re: 46- L'arpenteur de la lune   Mer 18 Sep 2013 - 17:30

L'arpenteur de la lune est le 3 eme livre de stephen Hand. Chasse à l'homme, en l’occurrence le sorcier karam gruul, , la quête divisée en 3 parties nous propose une enquête urbaine sur son organisation secrète, la cabale du loup-garou , la recherche de 6 objets afin de le combattre, et la poursuite de celui-ci dans sa tour de l'inquisition.

Au niveau des points positifs, je retiens les 9 talents spéciaux de l’aventurier, bien trouvés et utilisés, la recherche des 6 objets et leur variété, la visite de lieux peu communs comme l'asile et le musée de cire, le fait que le livre contienne peu de pfa, et la grande liberté de mouvement proposée.

Concernant les points négatifs, je n'ai pas apprécié le style d'écriture et le ton des dialogues, assez différents des df classiques. L'obtention des 6 objets n'est pas très difficile, si ce n'est le masque de belphegor. Et le combat de fin, original, n'est pas très difficile à mener. La "chute" finale concernant le passé de l'aventurier est également malvenue.

Le moins bon des 3 livres de Hand.

Note finale : 13/20.
Revenir en haut Aller en bas
Bruenor
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 1389
Age : 39
Localisation : Seine Maritime
Loisirs : LDVELH, Magic, Xbox One, Warhammer 40k...
Date d'inscription : 28/07/2013

MessageSujet: Re: 46- L'arpenteur de la lune   Dim 7 Fév 2016 - 17:50

Après avoir lu la Légende des Guerriers Fantômes qui l'a déçu par sa fin bâclée, je m'attaque à mon 2ème Stephen Hand, (j'aurais pu dire le 3ème avec la Vengeance de Démons fait étant plus jeune mais je n'en ai aucun souvenir).
l'ambiance de l'Ancien Monde est toujours aussi glauque et oppressante. La ville de Port-Noir est une sorte de Sablenoir en pire, cette dernière ferait presque figure de cité balnéaire en comparaison.
J'ai bien aimé l'enquête pour trouver la cabale plutôt bien menée, on peut en trouver la solution de plusieurs façons et même dans la suite du livre on est loin de l'OTP frustrant. Les PNJ sont bien détaillés et originaux (le professeur Van Heldenghast et surtout le clin d'oeil à la Légende des Guerriers Fantômes avec le patron de l'asile, Welsh) Asile qui fait d'ailleurs parti des lieux inhabituels que l'on peut explorer.
J'ai un peu moins aimé la quête des objets, le fait qu'il y ait une erreur de traduction au paragraphe 200 où on nous demande d'aller chercher des flacons au lieu d'artefacts ne m'ayant pas aidé dans mon immersion.
La fin est mieux gérée cette fois et le combat final nous change d'un habituel affrontement au corps à corps.
Il s'agit d'un bon DF et la rejouabilité est bonne avec beaucoup d'endroits à visiter et plusieurs façons de l'emporter. D'ailleurs on peut trouver assez rapidement la fin si on enchaîne les bonnes décisions et il existe des itinéraires bis pour nous redonner une chance si on s'est un peu égaré.

les + :
bonne jouabilité
PNJ
endroits inhabituels (asile, village pestiférés...)
contexte historique de l'Ancien Monde qui apportent quelque chose au background

les - :
quelques coquilles (vive les erratas de la taverne!)
on oublie parfois qu'on est dans du medieval fantastique

nombre de tentatives pour le réussir : 4
difficulté : 60%

note : 16.5/20
Revenir en haut Aller en bas
titipolo
Chevalier
Chevalier


Nombre de messages : 215
Date d'inscription : 02/07/2013

MessageSujet: Re: 46- L'arpenteur de la lune   Mer 24 Fév 2016 - 23:54

J'ai plutôt apprécié ce volet.

le scénario sans être vraiment transcendant a le mérite de nous immerger dans l'histoire. A certains moment, c'est moins intéressant mais ca reste tout à fait convenable. Contrairement aux autres lecteurs, j'ai bien aimé la recherche d'objets notamment le passage avec les deux voyous dans la taverne. Là où je n'y crois pas du tout, c'est sur la fin lorsque
Spoiler:
 
. Déjà c'est brutal et ce n'est pas crédible. il aurait fallu qu'il en apprenne petit à petit.

La jouabilité est bien dosée: pas trop facile ni trop difficile. Il n'y a pas trop d'objets indispensables pour rester en vie à la fin du livre. En revanche, il faut beaucoup de points de chance à cause d'un capacité que l'on n'a pas. Les capacités sont intéressantes mais n'ont pas toutes la même valeur. Certaines sont indispensables, d'autres inutiles. Par contre, l’énigme pour acquérir le masque est horrible. je n'ai absolument rien compris. En plus, il n'y a aucun indice pour la résoudre.

Sur les défauts, je ne vais pas les répéter, la critique d'Ashimbbabar suffit amplement.

En revanche, je ne vais quand même pas pénaliser l'aventure à cause de ces défauts. Une bonne histoire et une bonne jouabilité,c'est déjà bien. Un bon livre mais avec des défauts qu'il faudrait corriger.

13/20
Revenir en haut Aller en bas
Phooey
Aventurier
Aventurier


Masculin
Vierge Cheval
Nombre de messages : 166
Age : 39
Localisation : Yvelines
Loisirs : Guitare et rock 'n roll
Date d'inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: 46- L'arpenteur de la lune   Sam 25 Juin 2016 - 11:36

Un livre qui se place au dessus de la moyenne des DF
Il a beaucoup d'originalité et pourtant, un petit quelque chose m'a empêché d'être vraiment à fond dedans.
L'énigme du masque, beaucoup décriée dans  les précédents commentaires m'a beaucoup plu, ni trop simple ni trop complexe, j'ai réfléchi 10 minutes dessus avant de trouver, juste ce qu'il faut.
Sans spoiler, le message à déchiffrer dans l'illustration - au moins dans la V1 - est en anglais.

Les compétences spéciales et les endroits à visiter dans la ville m'ont beaucoup rappelé "Les rôdeurs de la nuit", livre que j'ai particulièrement apprécié, j'étais donc content de retrouver ces caractéristiques dans cet opus.

Il y a beaucoup de lieux differents à visiter et beaucoup d'action, on ne s'ennuie donc pas.

Certes, quelques incohérences mais quand je lis certaines critiques particulièrement virulentes, j'ai envie de rappeler que ces livres s'adressent à des enfants et des ados, il faut donc en tenir compte dans sa critique.

Donc, un bon livre à mes yeux. Je l'ai découvert dans ma deuxième vie LDVELH, il m'a peut être donc moins marqué qu'il n'aurait pu le faire.
Un livre toutefois à posséder pour les amateurs de ldvelh.

Ma note : 14/20
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 46- L'arpenteur de la lune   

Revenir en haut Aller en bas
 
46- L'arpenteur de la lune
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 46- L'arpenteur de la lune
» L'Arpenteur de la Lune
» Solution : DF 46 - L'Arpenteur de la Lune
» [1500 pts] L'armée de la Lune noire
» Lune de miel au castle club ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: Critiques :: Défis Fantastiques-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit