La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 43- Le repaire des morts vivants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Requiem
Zombie King
Zombie King
avatar

Masculin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 11434
Age : 33
Localisation : dans son lugubre manoir
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: 43- Le repaire des morts vivants   Lun 7 Mar 2011 - 20:28

DEFIS FANTASTIQUES

LE REPAIRE DES MORTS VIVANTS


RESUME :


Vous n'êtes pas peu fier d'avoir servi dans les rangs du prestigieux régiment du Tigre Blanc. Mais, à présent que votre engagement touche à sa fin, le Conseil des Trois, qui gouverne l'Alliance Varradienne, vous convoque : la Citadelle de Brûlesang est sur le point de tomber sous les coups d'une armée d'hommes au visage gris et au regard vide, qui arbore les bannières noires de la peste, emblèmes du Seigneur Mortis de Balthor - mort il y a deux cents ans ! L'aide du général Hubald vous suffira-t-elle pour anéantir Mortis et, du même coup, son armée de Morts Vivants ?



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Francois22
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Nombre de messages : 629
Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: 43- Le repaire des morts vivants   Mar 29 Mar 2011 - 21:38

Un très bon livre. Classique dans la quête mais très bien traité. Nous sentons bien l’évolution dans la désolation au fur et a mesure que nous approchons du repaire du nécromancien. L’aventure peut être un peu linéaire mais ce n’est pas un one true path il y a plusieurs façons de gagner. Il y a beaucoup de passages intéressants comme la traque dans le cimetière avec la jolie elfe, la ville envahie par les pirates, celle dévasté par les morts vivants…Niveau gameplay a noter la présence de deux indicateur nouveaux : La détermination et le risque d’alerte. La première est pour tester vos nerfs face a l’horreur causé par la vue d’un mort vivant, la seconde symbolise votre non discrétion dans la forteresse ennemie. Plus vous vous faites remarquer et plus vous risquer de croiser d’adversaire. Ca ajoute un peu de stress car les combats sont déjà nombreux.

Points positifs
-L’humour du général Hubald
-Des personnages secondaires bien développé et certains sont revue plusieurs fois
-Les bonnes descriptions
-Les situations variés (et oui on ne fait pas que rencontrer des kilometres de zombie)
-La jouabilité

Point négatif
-Mortis est un peu creux comme boss

18/20
Revenir en haut Aller en bas
Albatur
Maître de FFT
Maître de FFT
avatar

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 13645
Age : 43
Localisation : Inconnu
Profession : Rien faire (ah mince c'est pas un metier)
Loisirs : ldvelh, jeu de go, genealogie
Date d'inscription : 27/12/2009

MessageSujet: Re: 43- Le repaire des morts vivants   Jeu 14 Avr 2011 - 19:01

Un tres bon DF, le scenar parait faible (une fois de plus aller butter un vilain affreux pas beau) mais plusieurs quetes annexes viennent renforcer le background et les passages marquants sont là. La difficulté est plutot basse et avec des petites stats il y'a moyen de finir le livre (chose rare dans les DF)
Les illustrations sont moyennes.

Un tres bon DF qui aurait pu etre parfait avec de meilleures illustrations.

Note : 16/20
Revenir en haut Aller en bas
http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Wor
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Verseau Cochon
Nombre de messages : 659
Age : 33
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: 43- Le repaire des morts vivants   Lun 25 Avr 2011 - 18:18

Voila un Df au scenario assez classique mais bien écrit et agréable à faire.

D'abord en ce qui concerne l'histoire, comme je le disais c'est assez banal, mais le talent de l'auteur fait toute la différence, on arrive a se prendre à l'aventure. Franchement le style est très plaisant (avec défois un peu d'humour bien placé), on sent bien l'ambiance de désolation et de danger au cours de l'exploration de cette Ile. L'ambiance est réussi pour sur, c'est un gros atout de ce Df.
La structure de ce livre est assez peu classique, il y a un chemin très court et très linéaire pour arriver jusqu'au boss de fin, mais il y au passage plein de quetes annexes que l'on peut faire ou non. Ce qui fait que l'aventure peut etre très longue si on décide de toutes les faire, ou très courte si on fonce directement vers la citadelle du Boss.

Ces quetes annexes font une grande partie de l'interet du livre, je pense, elles sont toutes interessantes meme si elles ne sont pas indispensables. Elles permettent de récupérer des objets utiles (mais pas obligatoires pour gagner) et nous font vivre des moments palpitants surtout celle ou
Spoiler:
 
A noter qu'on rencontre aussi des pnj interessants au cours de ces quetes, qui peuvent nous aider... ou pas !

Du coup l'exploration de la citadelle du boss est assez courte, mais ce passage n'est pas mal non plus, il y a une règle spécifique dans ce passage avec le risque d'Alerte, si on fait trop de raffut, ce risque augmente et on peut ainsi se faire répérer par le Boss et ses sbires mort vivants. Une idée excellente mais je trouve que ça aurait pu etre plus exploité quand meme. Un petit regret aussi au sujet du Boss final qui est pas assez développé et qui manque de charisme.

Sinon ce livre est très facile, les combats ne sont pas trop durs surtout que des objets spéciaux peuvent renforcer considérablement le perso, il n'y a pas de mort subite injuste, si on tombe sur un PFA (peu nombreux) c'est que souvent on l'a mérité, aucun objet n'est indispensable pour gagner. Il faut signaler aussi qu'en plus des habituels habileté endurance chance, on a une caractéristique de Détermination, qui sert à montrer si on est effrayé ou non par les morts vivants et qui est utilisé à peu près comme la Chance, ça apporte un petit plus.

Voila si vous voulez passer de bons moments avec un Df bien écrit, avec une bonne ambiance de mort vivant, et tout à fait jouable (voir trop facile), ce livre est pour vous.

Note: 14/20
Revenir en haut Aller en bas
John Doe
Demon Spawn
Demon Spawn
avatar

Masculin
Scorpion Coq
Nombre de messages : 852
Age : 35
Localisation : Present Day... Present Time...
Loisirs : Lire de la fantasy, écouter du rock, cinéma, BD/manga...
Date d'inscription : 16/05/2011

MessageSujet: Re: 43- Le repaire des morts vivants   Mer 6 Juil 2011 - 21:25

Ce Repaire des Morts Vivants, à défaut d'être un véritable incontournable de la série des défis Fantastiques, est tout de même une aventure très solide.
Son principal point faible est son pitch (Mortis est assez absent de l'histoire, on a pas vraiment la sensation d'affronter un "grand méchant").

Il bénéficie par contre grandement du talent de l'auteur de plusieurs excellentes séries (Voie du Tigre, Epée de Légende...) pour les mises en situation et pour dépeindre des atmosphères prenantes.
J'ai beaucoup aimé la variété des ambiances que nous propose l'auteur : du survival, de l'horreur gothique, une ballade en forêt, de l'exploration de donjon, des pirates..., avec quelques PNJ intéressants (la jolie prêtresse elfe en premier lieu).

Le livre propose également des quêtes annexes souvent utiles, et qui de plus ont l'avantage d'éviter ce qui m'agace le plus dans les OTP : faire 80% de l'aventure pour s'apercevoir que, n'ayant pas pris à droite au paragraphe 10, vous avez perdu.

La règle d'Alarme ne m'a pas paru très utile par contre : le principe est intéressant et rajoute de la tension sur le papier, mais il n'y a pas vraiment de menace réelle pour le joueur (peut être aussi parce que cette partie est assez courte).

Le livre est très facile à finir, plusieurs combats assez durs étant évitables si vous avez fait preuve d'un peu de jugeote dans vos choix.
A noter une mort particulièrement stupide :
Spoiler:
 

Beaucoup de petites trouvailles parsèment le livre, qui mérite donc une lecture si vous voulez passer un bon moment avec un LDVELH sans avoir à le refaire 20 fois pour en venir à bout.

Ma note : 14/20
Revenir en haut Aller en bas
http://www.elbakin.net/
Sombrecoeur
Prince des Ténèbres
Prince des Ténèbres
avatar

Masculin
Verseau Rat
Nombre de messages : 5701
Age : 32
Localisation : Neuchâtel, Suisse
Profession : Collaborateur admin
Loisirs : Cinéma, série, lire, écrire, voyages, jeux vidéo
Date d'inscription : 20/03/2005

MessageSujet: Re: 43- Le repaire des morts vivants   Sam 9 Juil 2011 - 16:00

Ah, voici un nouvel écrit de Jamie Thomson qui a déjà (co)écrit, pour cette série, « Le Talisman de la Mort » et « L’Épée du Samouraï », ce qui n’est pas rien ! Bon, cette fois-ci, il n’est plus avec son pote Mark Smith, ce dernier étant remplacé par l’excellent Dave Morris. Smith est génial (« Talisman de la Mort », « Épée du Samouraï » et il est également à l‘origine de la bonne série la « Voie du Tigre ») mais avec Morris, on n’a rien perdu au change! Celui-ci est notamment à la base des deux meilleurs opus (pour moi) de la série « Dragon d’Or », mais surtout, il est l’un des créateurs de la série « L’Épée de Légende » ! En résumé, ce livre part vraiment sur de bonnes bases. Ce livre est « Le Repaire des Morts-Vivants ». Certes, ça fait très cliché comme titre de livre, mais tant que le reste suit, c’est l’essentiel. Et là, c’est le cas. Ok, le but de la mission est simple : tuer le méchant vilain ressuscité qui veut dominer le monde. Mais bon, on excusera les deux auteurs qui, même avec un synopsis aussi simple, parviennent à nous pondre un excellent tome au scénario, mine de rien, bien ficelé. Déjà, la durée de vie est longue. Plusieurs chemins s‘offrent à nous en cours de route, et même s‘ils nous amènent tous au même endroit au final, on peut choisir dans quel ordre on veut les emprunter. Bien évidemment, si on emprunte le mauvais ordre de chemin, on risque de louper des infos et des (rares) objets essentiels à la réussite de la mission. Leur façon d’écrire est très descriptive et leur narration très plaisante, comme Mason avec son « Ancienne Prophétie ». Il y a même une petite dose d’humour via le Général Hubald qui nous aide dans notre mission de loin via un anneau de communication à distance, et dans la manière d’écrire en général. Ce n’est pas souvent qu’on trouve cela dans les livres. On peut croire que ça peut nuire au sérieux du livre, mais non. C’est nettement moins dérangeant que les noms dans le « Sceptre Noir » de Martin. Plus haut, je disais que le scénario est efficace et bien ficelé. La raison est que l’on rencontre beaucoup de passages intéressants (le zombie dans la cage, les vampires et le cimetière, le Capitaine Jhezekhl, les spectres du Naufrage, la fin (l’un des paragraphes de fin, où l’auteur nous explique la manière dont les âmes sont libérées, est vraiment très beau et même un peu « poétique » à la fois). En plus desdits passages, nous avons la possibilité de faire plusieurs quêtes annexes n’ayant pas un rapport directement avec la mission principale (tuer la créature appelée le broyeur) ou ayant des liens avec (la femme vampire, épouse de Mortis, le Crânassier) mais qui n’influencent en rien l’histoire si vous ne les faites pas. Je dois dire que c’est toujours bien appréciable de faire ces quêtes, car cela renforce bien le background, nous montrant qu’il n’y a pas que des dangers qui tournent autour de la quête principale, si vous voyez ce que je veux dire. Concernant l’ambiance, celle-ci est bien rendue, on ressent bien que l’on traverse des terres désolées où le mal est entrain de gagner gentiment du terrain, avec les villages attaqués de toutes parts dont ses habitants sont presque tous morts pour la plupart. Il y a peut-être un manque de souffle et d’ambiance vers la fin, mais bon, ce n’est pas facile d’être parfait de A à Z. Nous rencontrons aussi plusieurs personnages comme Kandogor, Dame Lotmora, une Elfe et bien sûr, Mortis, que je trouve un peu plus approfondi que la plupart des boss. D’ailleurs, il a le droit à trois illustrations rien qu’à lui ! Plutôt pas mal, non ? Il y a même plusieurs possibilités de le vaincre. Pour terminer, la difficulté est bien dosée. Il n’y a pas beaucoup d’objets essentiels à trouver pour réussir la mission, et pour les combats, même si ceux-ci sont relativement nombreux, les ennemis ont souvent 6, 7, voire 8 en habileté. Très rares sont les fois où leur habileté excède les 8. À présent, pour débuter les aspects négatifs du livre, je vais parler des illustrations. Je dois dire que je suis un peu déçu, elles auraient pu être nettement meilleures. David Gallagher nous avait habitué à mieux avec ses dessins dans « Le Volcan de Zamarra » et «Le Sceptre Noir ». Comme quoi, on ne peut pas toujours être parfait dans tout ce que l’on entreprend. Ensuite, je dirai que c’est tout aussi dommage que la bonne ambiance glauque ne soit pas présente jusqu’à la fin du livre, parce que je dois dire que, à partir de l’intérieur de la Citadelle, on ne ressent plus qu’un grand vide, et cette même Citadelle aurait quand même pu être un peu plus dangereuse ! C’est quand même le repaire principal du Seigneur Mortis de Balthor ! Il faut vraiment le faire exprès pour avoir un total élevé de Risque d’alerte (une capacité propre du livre). Dommage !
En résumé, comme prévu, Jamie Thomson et Dave Morris ont fait du boulot… Mais sincèrement, fallait-il en douter ? Ceux-ci nous proposent un très bon scénario, éclipsant sans problème la faiblesse de l’histoire (plus basique que ça, il n’y a pas !) avec en prime, des quêtes annexes, pleins de moments et de personnages intéressants, ainsi qu’une bonne ambiance glauque et chaotique en général. Dommage que les illustrations plus que moyennes et la fin bâclée de la Citadelle viennent ternir le tout.

Note : 18/20
Revenir en haut Aller en bas
Aragorn
Monarque illuminé
Monarque illuminé
avatar

Masculin
Gémeaux Cheval
Nombre de messages : 2900
Age : 27
Localisation : Minas Tirith
Profession : Roi du Gondor
Loisirs : Chasser de l'orque
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: 43- Le repaire des morts vivants   Mer 4 Avr 2012 - 12:32

Une collaboration très prometteuse sur le papier : celle de Dave Morris, co-auteur de l’excellente série l’Epée de Légende et Jamie Thomson, co-auteur de la non moins excellente Voie du Tigre. Pourtant on n’est pas franchement emballé à la vue du synopsis ; encore un sempiternel nécromancien à exterminer, on commence à connaître la chanson. Toutefois l’introduction est assurément de bonne facture et du coup, on oublie le côté déjà-vu du scénario pour s’immerger pleinement dans l’aventure.

Une aventure qui va se révéler tout bonnement excellente. Les deux auteurs savent y faire et sur un postulat ultra-classique parviennent à créer quelque chose de novateur. Diverses choses le leur permettent, à commencer par un très bon style, avec une pointe d’humour bienvenue et qui change agréablement de la solennité de certains livres. On rencontre ainsi quelques personnages à la description savoureuse, notamment le capitaine pirate ou le centaure. Ce qui m’emmène à une autre riche idée du livre, les mini-quêtes annexes. On a en effet la possibilité de rendre services à diverses personnes et/ou de se mettre en quête de telle ou telle relique.

Ces passages ne sont nullement obligatoires mais permettent de se faciliter l’affrontement final. Et comme ils sont en outre très réussis, cela permet de pimenter une quête principale un peu bancale. On pourra par exemple libérer les prisonniers d’un bateau pirate ou aider une elfe à vaincre des vampires. Cela permet d’allonger la durée de vie du livre tout en donnant le choix au lecteur s’il le souhaite d’aller directement à la forteresse du méchant. C’est une structure quasi-unique dans les LEVLH et que j’ai beaucoup apprécié.

Pour finir sur les bonnes idées, citons la possibilité de mener l’affrontement final de plusieurs manières, la possession d’un anneau magique nous permettant de rester en contact avec notre employeur ou encore une jouabilité parfaitement dosée. Le combat final est jouable quel qu’ait été votre parcours et il y a peu de PFA et pratiquement aucun d’injuste.

Pour ce qui est des (rares) points négatifs, la partie finale dans la forteresse du méchant est décevante. Le Risque d’alerte, qui symbolise la discrétion de notre infiltration, est fondamentalement une bonne idée mais est drastiquement sous-exploitée, on peut faire tout le raffut que l’on veut, le boss ne se doutera jamais de notre présence. Ledit boss est en outre très falot, on ne sait quasiment rien de lui et il ne nous adresse même pas la parole. Cela contribue à la minceur de la trame générale, on se sent plus investi dans les mini-quêtes que par l’objet de notre mission.

En conclusion, le Repaire des Morts Vivants est un très bon LDVELH. Si le scénario est mince, le déroulement de l’aventure se révèle agréable et immersif. On ne rechigne jamais à recommencer l’aventure, la non-linéarité offrant moult chemins possibles. On a donc là un livre équilibré, avec une bonne durée de vie et un style savoureux. Pas le meilleur de la série mais il demeure très solide. Je vous le conseille.

Note : 16/20
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin
Verseau Singe
Nombre de messages : 124
Age : 37
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: 43- Le repaire des morts vivants   Jeu 3 Jan 2013 - 20:09

Une aventure dans un lieu de désolation bien décrit par les (excellents) auteurs Dave Morris et Jamie Thomson. l'histoire est basique mais l'aventure remplie de quêtes annexes et les nouvelles caractéristiques de détermination et risque d'alerte ajoutent du piment a un livre qui est apprécié par son niveau de difficulté très bien dosé, chose plutôt rare dans les DF, il faut le souligner.


note : 14/20


Dernière édition par Laurent le Jeu 31 Oct 2013 - 17:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
titipolo
Chevalier
Chevalier


Nombre de messages : 215
Date d'inscription : 02/07/2013

MessageSujet: Re: 43- Le repaire des morts vivants   Jeu 4 Juil 2013 - 23:12

Le repaire des morts-vivants. Comme son nom l’indique, le bestiaire se compose principalement de morts vivants (zombies, squelettes, vampires,…) et de pirates du chaos alliés à Mortis. Vous savez quel est le nom de celui qui est à la cause des problèmes dans la région. Le nom vous est dévoilé par votre supérieur et c’est à vous qu’il incombe de le vaincre. Bien entendu vous êtes un mercenaire aguerri mais saurez vous être de taille face à lui ?

Bon ben non, ce n’était pas pour vous faire peur et il n’y a pas de quoi d’ailleurs. Les monstres ne sont pas très difficiles et sont à votre portée. Même Mortis peut être vaincu facilement si vous possédez les bons objets mais ils ne sont pas très difficiles à trouver. Vous pouvez d’ailleurs partir très rapidement pour la citadelle de Brûlesang mais ce n’est pas ce qu’il  y a de plus intelligent à faire car vous passeriez à coté de toutes les rencontres.

Or les rencontres relèvent le niveau d’un scénario un peu simpliste. On est tous habitué à jouer le mercenaire qui part à la rencontre du grand méchant. Or en passant par les villages, on rencontre certes des lieux maudits et néfastes mais des personnages malgré tout intéressants. Après ne vous attendez pas à beaucoup de rebondissements.

Les illustrations ont leur place et les morts-vivants sont bien représentés même s’ils sont sensés être hideux.  
Spoiler:
 

Après l’écriture est un peu pauvre. Il est dommage que l’auteur n’aie pas décrit davantage les paragraphes. Par contre je le félicite pour l’épilogue avec les oiseaux blancs qui s’envolent vers le ciel. C’est un passage vraiment émouvant.

Un livre que je conseille vivement.

Note : 16/20  


Dernière édition par titipolo le Mer 24 Fév 2016 - 22:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dagonides
Mentor
Mentor
avatar

Masculin
Cancer Singe
Nombre de messages : 463
Age : 37
Profession : Bibliophile Obscur
Date d'inscription : 13/04/2012

MessageSujet: Re: 43- Le repaire des morts vivants   Mar 9 Juil 2013 - 11:31

Double première pour moi : premier DF relu depuis des années (si on excepte les nouveautés), première utilisation de l'appli Gamebook Companion. Idéal pour jouer sans ressortir feuille, gomme et tout le fatras, d'autant qu'ici il y a peu d'objets à gérer, situation dans laquelle cette appli donne son maximum.

Jeu pas aussi prenant que dans mes souvenirs d'ado (j'avais un très bon souvenir), mais bon ensemble.


Points positifs :
- aventure courte et modulable (quêtes annexes possibles mais pas obligatoires)
- traduction créative (Crânassier - carnassier...).
- écriture humoristique (certains paragraphes n'auraient pas déparé sous la plume de J.H. Brennan, comme l'exécution du Capitaine Jhezekhl).
- personnages secondaires bien plantés et caractérisés (ne serait-ce que le Centaure ou les villageois de Brisetombe !), qui interagissent entre eux, et qu'on peut croiser plusieurs fois.
- droit à l'erreur : quand on doit choisir entre trois choses, on a en général le droit d'en essayer deux avant que la sanction ne tombe.
- jouable avec des statistiques pas trop élevés, à condition alors de se contenter du chemin court et de la fin la plus facile.
- trois fins possibles, yes !


Points négatifs :
- les personnages secondaires qui bondissent sur le héros et racontent tout de suite leur vie. Peu crédible pour un lecteur adulte !
- le personnage de Dame Lotmora (la Vampiresse) est trop costaud : 11 points d'HABILETE, et risque de vous prendre 1 point d'HABILETE sur certaines blessures.
- récompenses pas toujours satisfaisantes à l'issue de combats importants (contre Dame Lotmora, contre le Crânassier... par contre, après l'épreuve du Doigt de Lhyss, c'est royal : augmentation importante de toutes vos caractéristiques !). Je sais, je suis matérialiste.
- les fouilles de lieu ne donnent généralement rien. Dans des villages fraichement abandonnés, pas moyen de récupérer le moindre Repas ! Matérialiste, on vous dit.
- prix des marchands trop élevés, alors que leur inventaire est alléchant. On peut juste se payer un objet, à la limite deux, à condition d'avoir fait les premières sous-quêtes ET d'être tombé dans l'embuscade des pirates.
- effet de "remplissage" : beaucoup de paragraphes utilisés pour gérer des choix sans véritable conséquence ou représenter différentes variantes d'une même situation.
- le héros Seighlière et le méchant Mortis manquent sévèrement de charisme. On aurait aimé voir Seighlière sur une illustration.
- illustrations retirées en VO pour des passages intéressants : l'enlèvement de villageois par les pirates (383), Elindora (395), le Centaure (13), le Crânassier (265).
- sous-emploi du Risque d'Alerte, durant l'exploration de la Citadelle.


Inclassable
- positif ou négatif ? Dans de rares situations, le héros n'est pas récompensé de son sens moral, au contraire. On est par ex. pénalisé de vouloir épargner le Capitaine Jhezekhl, et récompensé de l'exécuter de sang froid.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Pour reprendre la grille de notation de titipolo :
ambiance : 2/2, cohérence : 1.5/2, jouabilité : 3.5/4, scénario :3/6, durée de vie : 1/2, illustrations :1.5/2, écriture :1.5/2)
Note : 14/20
.
Revenir en haut Aller en bas
macbeth
Fantassin
Fantassin
avatar

Masculin
Vierge Singe
Nombre de messages : 61
Age : 37
Localisation : Grenoble
Profession : Prof
Loisirs : Wargames divers, surtout Warhammer et Warhammer 40.000
Date d'inscription : 08/05/2012

MessageSujet: Re: 43- Le repaire des morts vivants   Mar 6 Mai 2014 - 17:23

Le Repaire des Morts Vivants n'est peut être pas le plus connu des DFs, mais c'est ma foi un petit livre fort sympathique.

L'histoire, sans atteindre des sommets d'originalité, est assez prenante et on sent bien l'ambiance de déliquescence sur cette île.

L'histoire n'est absolument pas linéaire, et je ne pense pas qu'il y aient de paragraphes obligatoires exemptés le 1 et le 400. Eh oui, vous pouvez même affronter le boss à deux endroits différents selon vos choix.

Parlons-en de celui là. Il est à la fois un gros point fort et le principal point faible du livre.
Point for car je trouve qu'il a un look d'enfer. Franchement, je pense que c'est lui sur la couverture qui m'a fait acheter le livre à l'époque.
Point faible, car il manque cruellement de charisme, et au final, je l'aurais plutôt vu comme principal homme de main d'un sorcier qu'antagoniste principal.

Bref, un plutôt bon bouquin auquel je mettrai

15/20
Revenir en haut Aller en bas
Xylo
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 131
Age : 40
Localisation : LONGVIC
Loisirs : Sport (tennis)
Date d'inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: 43- Le repaire des morts vivants   Mer 23 Mar 2016 - 10:11

Le Repaire des Morts-Vivants est un livre que j'ai découvert tardivement, après ma deuxième vie de ldvelh après plusieurs années à ferrailler sur les consoles de jeu et autres jeux PC, quand la nostalgie a repris le dessus, la trentaine passée.
Et franchement, je suis pas peu mécontent d'avoir pu récupérer nombre de ces bouquins édités à partir de l’Ancienne Prophétie que je n'avais pas connu étant ado, puisque j'avais arrêté les DF avant leur parution. Ce livre est une pure merveille
Le but du livre n'a rien d'original, tuer un grand méchant qui veut mettre le pays sous son joug, aucun souci mais ensuite, le déroulement est remarquable. Soit on peut aller le plus vite possible vers la forteresse de Mortis, soit on peut faire tout un tas de quêtes additionnelles forts précieuses pour obtenir des bonus intéressants pour la victoire finale
Spoiler:
 
et perso, j'adore ramasser plein d'objets.
Ensuite les PNJ sont nombreux et mettent beaucoup de vie à cette quête: de l'excellent général Hubald à Surirey le Centaure, en passant par le peureux Belar, Khiro le chasseur, Kandogor le traitre, Elindora l'elfe et son ami Pelagon, Garlond le ménestrel ou Lassamon l'alchimiste.
Les illustrations de David Gallahager m'ont bien plu notamment celle du paragraphe 110 ou celle du 144 qui nous fait penser au Château des Ténèbres de la série Quête du Graal.
Le seul petit point noir en fait est le boss de fin Mortis qu'on peut battre de 3 façons différentes mais qui manque un peu de résistance.
Les combats sont assez nombreux et les adversaires assez résistants dans l'ensemble (17 adversaires combattus avec en moyenne 7.3 d'Hab et 9.8 d'End) mais avec les bonus récoltés, ça ne doit pas être insurmontable
Un excellent bouquin que je mets donc dans mon top 5 des DF, notamment grâce à l’excellent humour des auteurs, je me suis bidonné plus d'une fois sur mon siège (je vous recommande d'ailleurs la lecture des § 99 et 147, excellentissimes!!!)

18/20
Revenir en haut Aller en bas
Phooey
Aventurier
Aventurier


Masculin
Vierge Cheval
Nombre de messages : 166
Age : 39
Localisation : Yvelines
Loisirs : Guitare et rock 'n roll
Date d'inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: 43- Le repaire des morts vivants   Sam 25 Juin 2016 - 10:06

Un livre agréable, assez facile car on peut facilement augmenter les stats de notre personnage.
L'histoire est agréable, on visite pas mal de lieus sur cette île.
Il est vrai que les quêtes annexes prennent le dessus sur la mission de base mais le tout reste cohérent.
Mort une seule fois, mon record dans un DF !
Pas le meilleur, le scénario est un peu plat mais on ne s'ennuie jamais.

Ma note : 14/20
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 43- Le repaire des morts vivants   

Revenir en haut Aller en bas
 
43- Le repaire des morts vivants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Repaire des Morts-vivants
» Création liste Morts Vivants Bretonnienne
» Quizz N°3: Les morts vivants
» [Blu-Ray] Le Jour des Morts-Vivants
» Trilogie des Morts Vivants : George Romero Edition Limitée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: Critiques :: Défis Fantastiques-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com