La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 01 LES MAITRES DES TENEBRES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Karandas Nadostan
Maître d'armes
Maître d'armes


Nombre de messages : 654
Date d'inscription : 09/01/2014

MessageSujet: Re: 01 LES MAITRES DES TENEBRES   Jeu 9 Jan 2014 - 10:08

Bonne introduction à la saga Loup Solitaire.

On peut regretter la facilité de l'aventure , la découverte du Sommerlund est elle un plaisir. Après avoir découvert les grottes de Kalte je suis donc revenu au premier volume de la saga qui mérite une bonne note.

Note: 14/20
Revenir en haut Aller en bas
Maldoror
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 142
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/01/2014

MessageSujet: Re: 01 LES MAITRES DES TENEBRES   Ven 7 Fév 2014 - 12:45

Alors ma seconde critique de LDVELH devrait (car on ne sait jamais avec les dispos fluctuantes...) être le premier livre de la série Loup Solitaire que je compte refaire.
J'ai déjà fait cette série comme tant d'autres quand j'étais jeune et je l'ai adoré évidemment. Maintenant, plus âgé, et après avoir récupéré les 23 premiers volumes, je vais les refaire à la suite et à mon rythme.

Tout d'abord, et d'une manière générale, je suis très fan du système mis en place par Dever car pour une fois, il part du principe que notre personnage est un véritable héros et que, par définition, à talent égal, il sera favorisé par le destin dans les affrontements (avec la table de résolution des assauts de combat).

Ensuite, le système des disciplines Kaï est tout simplement brillant et est la seconde véritable énorme valeur ajoutée de la série. Il y a un véritable intérêt à enchaîner les livres avec la progression de notre héros qui n'est pas cantonné uniquement à l'équipement qu'il peut trouver en chemin.

Concernant ce premier volume donc, il est agréable à faire et à lire et au final pas très compliqué.
Cette impression est renforcée par les multiples choix qui s'offrent à nous pour arriver au Roi et qui ne donnent pas l'impression de se retrouver bloqué dans un tunnel sans fin. Une direction plus linéaire aurait diminué l'attrait de cet ouvrage.

Cela dit, il est très particulier dans le sens où il ne s'agit que de survie ici du début à la fin (pas d'affrontement avec les responsables du carnage au Monastère, pas d'impact sur le monde et son évolution). On est (relativement) faible et cela se sent avec les multiples options pour éviter les affrontements. La même aventure en Défis Fantastiques aurait été critiquée par tout le monde pour son peu d'intérêt global. Il faut donc prendre ce livre comme une introduction au héros, à l'univers et à quelques personnages principaux (dont Banedon).

Concernant la difficulté de l'ouvrage, elle n'est pas élevée pour peu que l'on réponde à minima à l'un des 3 points suivants:
- Une bonne habileté (important pour la suite de la série également)
Spoiler:
 
- De la réussite aux dés (principalement face au Gourgaz si on l'affronte)

A noter que je suis mort une fois
Spoiler:
 

Au final une aventure sympathique qui participe clairement à l'établissement d'une geste épique que l'on sent venir tout au long de cette aventure.

Donc si l'on fait la série:
Intérêt: 14/20

S'il s'agit d'une aventure unique:
Intérêt: 7/20
Revenir en haut Aller en bas
macbeth
Fantassin
Fantassin
avatar

Masculin
Vierge Singe
Nombre de messages : 61
Age : 36
Localisation : Grenoble
Profession : Prof
Loisirs : Wargames divers, surtout Warhammer et Warhammer 40.000
Date d'inscription : 08/05/2012

MessageSujet: Re: 01 LES MAITRES DES TENEBRES   Dim 23 Mar 2014 - 17:52

Première critique d'un Loup Solitaire pour une série que je ne découvre que maintenant.

Ce livre est ce qu'il est, et ne doit pas être pris pour autre chose : une introduction.

Le cheminement n'est pas particulièrement compliqué (comme il a été dit, aucun paragraphe indispensable), les ennemis ne sont pas très fort, et si l'on a les bonnes compétences, il peut être fini sans trop de difficultés.

Le style de l'auteur est agréable et les paragraphes relativement longs et s'enchaînent bien.

Un gros bémol pour ce volume : je le trouve trop "directif." En effet, trop de paragraphes, à mon sens, se terminent sans vous laisser d'autre choix que de vous rendre à un unique paragraphe suivant.

12/20
Revenir en haut Aller en bas
Manolito
Novice
Novice


Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 15/09/2010

MessageSujet: Re: 01 LES MAITRES DES TENEBRES   Dim 7 Sep 2014 - 21:57

Pour moi un grand classique. Ce n'est pas un livre, mais plusieurs livres, dans le sens que si vous jouez la prudence, vous pouvez vous en sortir correctement et sans trop de casse, mais qu'un loup solitaire qui cherchera les problèmes (cap au nord + passage par le cimetière !) en rencontrera. Les rencontres, l'univers, les objets qu'on trouve, tout est cohérent et raconte une histoire, un univers. On rejoue toujours avec plaisir ce livre d'abord parce qu'il n'est pas prise de tête, ensuite pour le plaisir d'explorer toutes les options de cette aventure, découvrir toutes les facettes de cet univers. La sensation de traverser un pays en déroute est frappante, on explore différents aspects d'un monde médiéval fantastique, les forêts, les rivières, la ville.

Ensuite, les génie créatif de Gary Chalk rayonne de partout, son humour, son sens du détail, son originalité, son imagination, ses trouvailles. L'illustrateur/créateur culte de Talisman et Cry Havoc fait ici merveille pour donner vie au Sommerlund. Un régal !

D'une durée de vie à la fois courte (scénario rapide) et longue (rejouabilité impressionnante), "Les maîtres des ténèbres" est un beau classique. On ne s'en lasse pas !

16/20


Dernière édition par Manolito le Lun 8 Sep 2014 - 7:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shadacool
Chevalier
Chevalier
avatar

Masculin
Balance Singe
Nombre de messages : 226
Age : 36
Localisation : Kharé
Date d'inscription : 21/01/2013

MessageSujet: Re: 01 LES MAITRES DES TENEBRES   Mar 16 Déc 2014 - 17:00

Pour ma part, j'ai décidé de rédiger des critiques de mémoire et c'est donc Les Maîtres des Ténèbres qui se retrouve pris d'assaut le premier. Je n'ai pas lu de Loup Solitaire depuis quelques années, mais j'ai tellement lu et relu les 20 premiers volumes, étant plus jeune, que j'en garde un souvenir quasiment impérissable.

Les Maîtres des Ténèbres est donc le premier de la très longue saga du dernier des Seigneurs Kaï. Et comme tout premier ouvrage, il souffre de beaucoup de défauts de jeunesse. A l'époque où Joe Dever l'a écrit, on est en pleine explosion du genre LDVELH et la référence incontestable de ce type de livre a été établie par Steve Jackson et son compère Ian Livingstone en la série Défis Fantastiques. C'est donc de cette série que va s'inspirer notre cher Joe pour son premier tome et cela se ressent énormément, malgré sa patte si particulière qu'il va libérer dans les volumes suivants : là où les tomes à venir sont généralement plus linéaires mais plus densément décrits, celui-ci comporte une multitude de chemins initiaux, fort peu détaillés pour certains. En outre, s'inspirant en partie du système des DF, on sera obligés de supporter le lourd fardeau des minimalistes et peu réalistes caractéristiques d'Habileté et d'Endurance jusqu'à la fin de la série. Heureusement, il s'agira du seul véritable héritage à long terme des DF au sein de LS. Pour le reste, Joe a choisi l'innovation : système de combat die-less propre à la série (bien que pas forcément très judicieux), gestion de l'équipement innovante et surtout les fameuses disciplines Kaï qui contribueront sans doute énormément au succès de LS.

En ce qui concerne la narration en elle-même, on commence fort avec une introduction qui nous plonge au cœur d'un univers très inhabituel pour un amateur d'heroic fantasy : il n'est pas question d'Orcs ni d'Elfes ici-bas, et si on découvrira des Nains dans le 5e opus, ceux-ci ont un rôle très marginal dans le reste de la série. La force de Joe Dever, c'est qu'il a ce don pas si courant de nous donner envie d'en savoir plus sur l'Univers qu'il a imaginé, à l'instar d'un Tolkien par exemple. Tout de suite, on a envie de découvrir qui sont ces Maîtres des Ténèbres, qui était Vashna, qu'est-ce que c'est que cette histoire d'Âge de la Lune Noire, de Gorges de Maaken et de disciples du dieu Kaï. C'est incontestablement cet aspect littéraire, aux delà des qualités même du jeu, qui a, à mon sens, le plus grandement contribué au succès de la série. Je ne vois pas d'autre univers de séries de LDVELH pensé avec un tel degré de cohérence, tant temporelle que spatiale. On n'évite cependant pas les poncifs propres au genre, avec en particulier l'éternelle bataille du bien et du mal, du blanc et du noir, de la Lumière contre les Ténèbres, des gentils contre les méchants.

Cependant, dans Les Maîtres des Ténèbres, certains détails n'étaient pas encore là, certaines histoires n'en étaient qu'à un état d'ébauche. Mais ce côté brouillon laisse justement envie de découvrir de quoi il s'agit : qui sont donc les "Anciens" du redouté "Cimetière des Anciens", ou encore qui est ce prêtre étrange et dangereux retranché au fond de son antre, en pleine forêt (et pas si loin que ça du monastère Kaï) ? Il est tout à fait possible et probable que Joe Dever lui-même n'ait pas, à cette époque, brodé d'histoire en profondeur derrière chacun des lieux visités ou des personnages rencontrés, mais il a toutefois parfaitement su recoller les morceaux par la suite : on a appris bien plus tard que les Anciens étaient les Shianti (Majdars) et que le prêtre n'était autre qu'un Druide de Cener.

La narration, en revanche, laisse fortement à désirer dans ce premier tome. Si certains paragraphes sont bien écrits et, comme je le disais plus haut, donnent envie d'en apprendre plus, d'autres sont trop courts et ne sont pas assez propices à l'immersion. Ce défaut de jeunesse disparaîtra toutefois très vite et je n'ai même pas mémoire qu'il soit encore présent dès le second volume. Comme indiqué dans les règles, certains chemins présentent moins de dangers que d'autres, et si l'on connaît le livre, il est possible de le finir rapidement sans réelle confrontation. Je dirais même que ce tome est le seul qui obéit à la règle "seul un chemin vous permettra de mener à bien votre mission avec un minimum de risques", ou quelque chose du genre, qu'on trouve dans le chapitre "La Sagesse Kaï".

La saveur de ce premier opus réside principalement dans le plaisir que l'on prend à incarner un jeune Loup Solitaire, dernier rescapé de son ordre et plongé dans une forêt soudainement devenue hostile. On est là bien loin du demi-dieu qu'il finira par devenir et le moindre incident de parcours peut potentiellement lui être fatal. L'essentiel du périple à travers la forêt est plutôt bien retranscrit, même si la sensation de devoir "faire vite" pour rejoindre Holmgard n'est pas aussi présente qu'elle le devrait. Mention spéciale, cependant, au passage dans le Cimetière des Anciens, plutôt étouffant, avec le sentiment presque palpable d'être dans un lieu archaïque et fortement hostile, qui ne tolère pas la moindre intrusion. Déception en revanche en ce qui concerne le passage final dans la capitale assiégée, Holmgard, où l'on peut rejoindre très facilement le roi sans être inquiété le moins du monde.

Pour finir, gros bémol sur la traduction française, le traducteur initial de ce volume (et des 3 volumes suivant) ayant pris beaucoup de liberté avec les termes imaginés par Joe Dever. C'est ainsi que Glok, choisi en lieu et place de Giak pour une raison tout à fait obscure, poursuivra le lecteur francophone durant 28 volumes, avec ça et là des oublis (on retrouve en effet le terme Giak, à l'occasion, dans la version française). Quant à Darklord, improprement traduit en Maître des Ténèbres, il se verra correctement francisé à partir du tome 5 en Seigneur des Ténèbres, pour ajouter un peu plus de confusion.

Note : 15/20
Revenir en haut Aller en bas
maran86
Novice
Novice


Masculin
Cancer Rat
Nombre de messages : 1
Age : 21
Localisation : Trois-Rivières, Québec
Date d'inscription : 18/03/2015

MessageSujet: Re: 01 LES MAITRES DES TENEBRES   Mer 18 Mar 2015 - 17:31

Il y a longtemps que j'avais lu un ldvelh. Avec ce premier tome,  j'ai pu découvrir une excellente série. Celui-ci est bien sûr une introduction,  mais je ne me suis pas ennuyé pour autant. J'ai commencé à le lire et j'ai arrêté lorsque j'ai réussi la mission.  Cette dernière n'est pas trop difficile, quoique je suis mort une fois. Les premiers tomes d'une série sont rarement les meilleurs, mais ne vous fiez pas à votre première impression. C'est une aventure qui ne fait que commencer.

Note: 15/20
Revenir en haut Aller en bas
gynogege
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Bélier Tigre
Nombre de messages : 1522
Age : 43
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 26/09/2014

MessageSujet: Re: 01 LES MAITRES DES TENEBRES   Mar 23 Juin 2015 - 21:57

C'est avec pas mal de nostalgie que j'ai rouvert mon exemplaire des Maîtres des Ténèbres. Je n'en avais pas gardé beaucoup de souvenirs et je sais maintenant pourquoi: j'avais à l'époque déjà dû le finir très vite.
C'est un livre qui jouit effectivement d'une très faible linéarité. Mes deux tentatives furent très différentes et malheureusement celle où je suis mort était plutôt plus intéressante. Si je n'ai pas réussi le livre du premier coup c'est vraiment parce que j'avais tiré une caractéristique de 10 en habileté, tant il est vrai qu'on a l'impression dans ce livre que tous les chemins mènent à Rome, où plutôt à Holdegard.
Le problème c'est que cette grande liberté raccourcit terriblement l'aventure: c'est bien simple on a l'impression de lire une mini-avh ! S'il est plutôt agréable de pouvoir finir une aventure sans obligation de combattre il est en revanche assez surprenant que l'évitement des combats ne s'accompagne d'aucune difficulté supplémentaire. On a l'impression que le chemin le plus efficace est aussi le plus ennuyeux et le plus court ! Et surtout dans les derniers paragraphes on se retrouve à finir notre mission complètement par hasard. Des gros défauts qui plombent ce premier opus et qui font comprendre pourquoi Gallimard a publié d'un seul coup les deux premiers volumes tellement le premier ne peut pas vivre sans le deuxième.
Après on ne peut pas dire non plus que ce soit un mauvais livre. Des règles de combat équilibrées, une gestion des repas, des objets et des compétences qui introduit une dimension supplémentaire par rapport aux DF historiques. Pour l'époque c'était une grande avancée. En plus le style est agréable, l'univers est cohérent et le sentiment de traque est bien rendu même s'il ne suffit pas à rendre le livre passionnant. Certaines rencontres sont sympathiques mais elles sont complètement optionnelles.
Au final difficile pour moi de mettre autre chose que la moyenne à ce premier volume qui vaut surtout par sa suite.

Note: 10/20
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 01 LES MAITRES DES TENEBRES   

Revenir en haut Aller en bas
 
01 LES MAITRES DES TENEBRES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» 01 LES MAITRES DES TENEBRES
» FORT BOYARD VIRTUEL (5) - Du mercredi 29/06 au mercredi 20/07/2011
» 02 LA TRAVERSEE INFERNALE
» LA PROMESSE DES TENEBRES de Maxime Chattam
» LES MAITRES DU COSMOS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: Critiques :: Loup Solitaire-
Sauter vers:  
© phpBB | Signaler un abus