La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 31- L'empire des hommes-lézards

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Requiem
Zombie King
Zombie King
avatar

Masculin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 11434
Age : 33
Localisation : dans son lugubre manoir
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: 31- L'empire des hommes-lézards   Lun 7 Mar 2011 - 21:03

DEFIS FANTASTIQUES

L'EMPIRE DES HOMMES-LEZARDS


RESUME :


Les hordes innombrables d'Hommes-Lézards qui assiègent depuis six ans Vymorna, votre malheureuse ville natale, ne laissent aucun répit aux défenseurs exténués. Si la vague déferlante submergeait la cité, l'empire du Roi-Lézard s'étendrait sans partage jusqu'aux terres du sud d'Allansia. Celui qui vous envoie vers les Hauts du Lion n'est autre que Telak le Porte-Glaive, que vous avez invoqué dans un moment de désespoir. L'arme de Telak est le seul moyen de vaincre celui qu'on nomme Laskar - mais celui-ci vous laissera-t-il seulement franchir les lignes ennemies ?



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Francois22
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Nombre de messages : 629
Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: 31- L'empire des hommes-lézards   Sam 26 Mar 2011 - 20:31

L’empire des hommes Lézard commence par une très bonne introduction nous narrant le siège de notre ville. 3 voie différentes nous sont proposés au départ .Passé en force pour briser le siège (mon chemin préféré) , essayer de passer discrètement a travers les lignes ou par la rivière. S’ensuit un plus ou moins long périple nous menant à Leskar. A partir de la nous entrons dans les ruines à la recherche de l’épée et les yeux de Telak. Un passage moins intéressant que le voyage en lui même mais qui reste dans la bonne moyenne du genre.


Points positifs
-la bataille épique quand on essaye de briser le siege
-Quelques moments sympathiques lors du trajet
-une grande liberté d’action.
-Plusieurs chemin gagnant en fonction du style de jeu

Points négatifs
-La derniere partie en souterrain

15/20
Revenir en haut Aller en bas
Albatur
Maître de FFT
Maître de FFT
avatar

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 13645
Age : 43
Localisation : Inconnu
Profession : Rien faire (ah mince c'est pas un metier)
Loisirs : ldvelh, jeu de go, genealogie
Date d'inscription : 27/12/2009

MessageSujet: Re: 31- L'empire des hommes-lézards   Jeu 14 Avr 2011 - 18:43

Le debut est excellent : la bataille pour forcer le siege plutot cool.
Le reste est plutot bon et renforcé par de belles illustrations (enfin moi j'aime)
Bemol du livre (comme bcp de DF) : livre pour des stats plutot haute.

Note : 15/20
Revenir en haut Aller en bas
http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9440
Age : 45
Localisation : Loin, très loin...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, seigneur des déserts et maître des intersections
Loisirs : Enjoy the silence
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: L'EMPIRE DES HOMMES-LEZARDS   Dim 22 Mai 2011 - 22:09

Une bonne surprise, à un moment où le niveau des DF se rapprochait dangereusement de l'encéphalogramme de la grenouille... On se retrouve dans une ville assiégée par une formidable armée d'hommes-lézards. Il va nous falloir en sortir et pour ce faire, on a trois possibilités. Plusieurs chemins sont en effet possibles, ce qui donne une grande liberté d'action et de mouvement. La difficulté est corsée, il vaut mieux avoir de bonnes stats de départ, mais l'ensemble reste trés agréable, à l'exception de la dernière partie, souterraine, moins bonne. Les illustrations sont sympas, la couverture également.
Au final, une bonne surprise donc.
13/20
Revenir en haut Aller en bas
Sombrecoeur
Prince des Ténèbres
Prince des Ténèbres
avatar

Masculin
Verseau Rat
Nombre de messages : 5701
Age : 32
Localisation : Neuchâtel, Suisse
Profession : Collaborateur admin
Loisirs : Cinéma, série, lire, écrire, voyages, jeux vidéo
Date d'inscription : 20/03/2005

MessageSujet: Re: 31- L'empire des hommes-lézards   Mer 29 Juin 2011 - 17:14

« L'Empire des Hommes-Lézards » est l'unique écrit de Marc Gascoigne. Celui-ci nous a pondu un livre correct, sans prétention. Contrairement à ce qu'on pourrait penser à priori, l' « Empire des Hommes-Lézards » n'est pas la suite de « L 'Île du Roi-Lézard ». Ceci mis à part, voici ce que j'ai bien apprécié dans cet opus : Tout d'abord, les illustrations. Celles-ci, vraiment très belles, sont l'œuvre de Alan Langford, un expert dans son domaine. Ensuite, l'aventure sort un peu de l'ordinaire, j'entends par-là que ce n'est pas souvent qu'on incarne un jeune héros qui, même s'il n'a pas de nom, possède un passé bien défini. C'est aussi original car l'aventure se situe en pleine bataille, et notre héros devra traverser les lignes ennemies pour découvrir l'objet qui aidera son peuple à mater les Hommes-Lézards. Pour une fois qu'il ne s'agit pas simplement d'aller tuer un méchant sorcier. Je dois également dire que l'ambiance est également très bonne, les champs de batailles sont très bien rendus. Il faut dire que cette ambiance est bien aidée par un bon style écrit et une bonne narration. Mais je dirai que les points forts de ce livre sont, d'une part, la possibilité d'avoir trois chemins au choix pour débuter l'histoire (traverser les lignes ennemies, foncer tête baissée sur le champ de bataille, ou passer en filature par la rivière) et d'autre part, l'éventualité de rencontrer plusieurs personnages non joueurs. Au niveau des passages mémorables, comme j'aime les appeler, on retiendra la grande bataille (l'un des trois chemins possibles proposés au début) ainsi que le cortège funèbre des Orques(orcs). À présent, je vais faire le tour des points négatifs. Déjà, je trouve qu'il y a trop peu de combats pour une histoire se passant en pleine guerre. De deux, mis à part les quelques moments intéressants que j'ai cités ci-dessus, l'aventure est un peu plate, je ne dis pas ennuyeuse, mais il n'y a rien de très spectaculaire qui vient pimenter le récit. Toujours au niveau des combats, j'ai dit qu'il y en avait peu, mais ceux-ci restent quand même relativement ardus (c'est la seule difficulté du livre). Je ne sais pas si un personnage possédant des caractéristiques moyennes ou minimales puisse finir le livre. Pour terminer, la duré de vie est plutôt moyenne, presque courte.
En résumé, un bon petit Défis Fantastiques comme on en trouve souvent dans cette série. Une histoire un peu originale, un personnage principal possédant un minimum de personnalité, plusieurs chemins différents et quelques personnages non joueur à rencontrer. Malheureusement, il y a trop peu de combats et de ce fait, l'aventure risque d'être peu palpitante. Lorsque vous refermerez le livre, celui-ci vous laissera un petit goût de bâclé. Heureusement que les sublimes images et l'ambiance viennent redonner un peu de cachet au livre !

Note : 15/20
Revenir en haut Aller en bas
John Doe
Demon Spawn
Demon Spawn
avatar

Masculin
Scorpion Coq
Nombre de messages : 852
Age : 35
Localisation : Present Day... Present Time...
Loisirs : Lire de la fantasy, écouter du rock, cinéma, BD/manga...
Date d'inscription : 16/05/2011

MessageSujet: Re: 31- L'empire des hommes-lézards   Lun 17 Oct 2011 - 14:04

Pour sa seule contribution directe aux défis Fantastiques (je ne compte pas les RPG auxquels il a participé), Marc Gascoigne nous livre donc ce 31ème opus de la série.
Le livre démarre très fort : nous incarnons l'héritier de Vymorna qui, dans un rêve, voit son dieu Telak lui apparaître pour lui confier la mission de récupérer l'arme qui permettra de libérer la cité du siège qu'elle subit depuis 6 longues années. Ce prologue, long de 5 pages, est très bien écrit.

Car oui, on commence dans une cité assiégée; la première étape sera donc d'en sortir. Trois possibilités nous sont offertes : en bateau, en mode infiltration ou en mode "bourrin".
La deuxième partie, qui retrace notre périple, compte plusieurs bons moments, assez surprenants, comme cette scène de funérailles orques...et la fiesta qui s'ensuit, la rencontre avec la messagère, et nous offre même la possibilité d'un combat qui n'a rien à envier à
Spoiler:
 
Vous en aviez toujours rêvé, Marc Gascoigne l'a fait ! Mr. Green

Arrivé dans les ruines, la qualité descend nettement. L'exploration est somme toute banale, sans passage réellement mémorable.
Les combats sont assez difficiles, avec notamment des séries de combats multiples qui entraînent beaucoup de jets de dés, ce qui m'a un peu lassé.

Au final un petit DF très correct. Les illustrations m'ont bien plu.

Ma note : 13/20
Revenir en haut Aller en bas
http://www.elbakin.net/
Aragorn
Monarque illuminé
Monarque illuminé
avatar

Masculin
Gémeaux Cheval
Nombre de messages : 2900
Age : 27
Localisation : Minas Tirith
Profession : Roi du Gondor
Loisirs : Chasser de l'orque
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: 31- L'empire des hommes-lézards   Lun 5 Déc 2011 - 20:20

Encore un auteur « one shot » c'est-à-dire n’ayant écrit qu’un seul DF. Marc Gascoigne nous propose d’ailleurs une aventure plutôt originale. On doit sauver sa cité assiégée par des armées d’Hommes-Lézards en allant chercher la seule arme capable de les vaincre. Ce postulat rappelle certes un peu la Traversée Infernale mais la comparaison s’arrête là entre les deux opus. En tout cas, cela change du moins du sempiternel sorcier maléfique à exterminer. 

Le début est bien pensé, on va avoir le choix entre plusieurs moyens pour quitter la cité encerclée. Au final deux possibilités se rejoignent et on peut soit partir en bateau, soit traverser les lignes ennemies. Cette liberté d’action est appréciable même si les deux chemins ne présentent pas le même intérêt à la lecture : la bataille s’avère en effet captivante même si plus difficile alors que voguer sur la rivière est franchement ennuyeux mais plus facile. Ce principe de choix entre plusieurs chemins sera d’ailleurs repris tout au long de la première partie de l’aventure, et souvent avec des parcours assez inégaux au niveau de la qualité. Ainsi j’ai par exemple trouvé la jungle assez ennuyeuse alors que la poursuite dans laquelle on peut être engagée est très réussie, tout comme le camp d’orque où on peut passer. Certains chemins nous feront de même rencontrer des PNJ intéressants tandis que sur d’autres on ne croisera pas âme qui vive. Bref l’intérêt fluctue grandement selon les choix du lecteur et on peut radicalement changer d’avis d’une lecture sur l’autre.
La deuxième partie nous emmène dans une cité en ruines et prête moins à débat que la première. Il s’agit en effet d’un dédale souterrain tout ce qu’il y a de plus traditionnel et de plus globalement désertique. Le but est évidemment de découvrir la fameuse arme recherchée mais même si on passe à côté, on aura la possibilité de la chiper au méchant, ce que j’ai trouvé très intéressant. En revanche, un autre objet s’avéra indispensable et le trouver se fondera sur le hasard le plus total. En outre la difficulté des combats, déjà élevée dans le reste de l’aventure, frôle la démesure dans cette fin de livre. Certes la bonne voie ne comporte aucun de ces combats quasi-impossibles mais là encore seule la chance peut permettre de la découvrir. Bref, cette partie ne restera pas franchement dans les annales et contraste avec un paragraphe final somme toute réussi. 
En définitive, l’Empire des Hommes-lézards se révèle être un DF dans la moyenne, avec une difficulté des combats un peu trop élevée et une non-linéarité appréciable. Pas le meilleur du genre mais clairement pas le pire non plus.
Note : 12/20


Dernière édition par Aragorn le Mer 9 Oct 2013 - 9:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Warlock
Maître Modo
Maître Modo
avatar

Masculin
Taureau Cheval
Nombre de messages : 9916
Age : 39
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: 31- L'empire des hommes-lézards   Mar 28 Aoû 2012 - 19:06

Un DF fort appréciable, dans une ambiance tropicale bien rendue, on doit sortir d'une cité assiégée par armée belliqueuse et vindicative, avec trois possibilités de sortie, ce qui multiplie la possibilité de choix.
On a une certaine liberté tout au long de l'aventure, un bon point, dans une seconde partie on se retrouve traversant une rivière, puis explorant une jungle inexpugnable, le sensation de chaleur est toujours présente, renforçant ainsi le coté tropicale de l'histoire.
Enfin la dernière partie dans l'exploration des souterrains du temple bien que moins efficace est sympathique aussi, il y a beaucoup de combats chose que j'apprécie. Néanmoins même si il faut des stats élevées je n'ai pas trouver ce livre si difficile que ça.
La dernière épreuve par contre résulte plus du hasard qu'autre chose, au lecteur d'être malin et de choisir la bonne solution.
Au bout du compte on a un DF classique mais sympathique, une assez belle aventure.

Note : 14/20

Revenir en haut Aller en bas
aumonier
gardien
gardien


Masculin
Poissons Cheval
Nombre de messages : 317
Age : 39
Localisation : Sannois (95)
Profession : Emploi adminstratif
Loisirs : Football ; Ciné/Télé
Date d'inscription : 20/02/2012

MessageSujet: Re: 31- L'empire des hommes-lézards   Lun 26 Nov 2012 - 0:27

"L'empire des hommes-lézards" est le 31e volume de la série des Défis Fantastiques, ce qui le situe approximativement au milieu de la série (actuellement 61 titres de cette série sont sortis en français, même s'il en existe plusieurs toujours inédits). J'ai eu ce livre assez tôt et l'ai fait très souvent. Sans doute au début ai-je cru qu'il constituait la suite du très bon "L'ile du Roi-Lezard", mais bien vite il apparait qu'il n'en est rien. L'histoire est très différente, l'ambiance aussi. D'ailleurs l'auteur est un nouveau venu, Marc Gascoigne. C'est son seul LDVELH même s'il a beaucoup oeuvré dans le milieu des Livres et Jeux de Rôle (par exemple il a écrit "Out of the pit" sur les créatures de Titan).

L'histoire est originale, c'est le premier point fort du livre. L'introduction est longue est intéressante. On y apprend que l'on est le fils héritier d'une dynastie menacée par les hommes-lézards, et si on passe à l'action dans ce livre c'est avant tout pour se défendre et trouver une solution pour notre peuple, et non simplement pour aller terrasser un tyran quelconque. Mais cette idée n'est pas complètement passée à la trappe puisqu'au final, il nous est demandé d'aller vaincre notre ennemi en partant à l'aventure seul, et de trouver les bons objets en passant (même s'ils ne sont pas nombreux).

Spoiler:
 

Dès le début, on sent que l'on est pas dans un DF ordinaire, avec son héros solitaire qui part en mission. Notre mère nous confie des objets personnels, nous mettant immédiatement dans un état d'esprit différent : on est plus juste un anonyme solitaire, on est le représentant d'un peuple et le parent de certains. On part dans la foulée à la bataille, mais ce n'est pas nous qui en choisissons les termes, on la subit avant tout, puisqu'on doit (en se battant ou en se faufilant) traverser le siège qui entoure notre ville de départ. Plusieurs choix sont possibles, aucun n'étant rédhibitoire, tous les chemins se rejoignant plus tard au fleuve avant de bifurquer à nouveau avant de se regrouper une fois encore plus tard. On est loin d'une aventure linéaire, et celà participe du plaisir que l'on prend à faire ce livre car on peut vraiment trouver des voies très différentes à chaque fois sans échouer pour autant. Longtemps mon jugement a été réservé sur ce livre car j'avais trouvé un chemin qui me menait à la victoire, mais il était très court, et je trouvais l'aventure vide et trop rapide. Habitué des one-true-path, je ne pensais pas que d'autres chemins puissent être bons aussi. Quelle que soit la solution que l'on a trouvé, il en existe d'autres. Une grande liberté et une grande variété de chemins permettent de ne pas pouvoir se lasser trop vite de ce livre.

Le point faible réside à mon sens dans la dernière partie. Il s'agit d'un long passage souterrain qui manque singulièrement d'ambiance. Après des passages réussis pour traverser le siège de la cité puis dans la jungle où on peut faire des rencontres marquantes (dinosaures, hommes-singes) on se retrouve dans des tunnels de guingois, face à des adversaires au noms improbables (Ishkarims, Slugs...) pour des combats parfois ardus, et c'est malheureusement dans cette partie que se trouve le vrai objet indispensable qui implique donc de repasser à chaque lecture dans les mêmes zones sous peine d'échec. La difficulté jusque là dosée du livre devient soudain plus grande, entre le risque d'échec dû au mauvais chemin et quelques rencontres ardues.

Les illustrations d'Alan Langford (dont le travail avait déjà pu être apprécié dans "La créature venue du chaos" notamment) sont bonnes, on a grace à lui une vraie idée des adversaires (roi-guerrier, gobe-mouche) et des situations que l'on croise (galère, temple, fissure où on glisse notre main). Ajouté à l'ambiance créée par l'auteur, on a un livre qui possède une vraie identité. Ce n'est déjà pas si mal, et suffit à en faire un livre à recommander.

Ma note : 14/20
Revenir en haut Aller en bas
le Zakhan noir
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Bélier Tigre
Nombre de messages : 1357
Age : 43
Localisation : Aubervilliers
Profession : devantunordinateurucien...
Loisirs : foot, jeux sous toutes leurs formes, ciné, beuveries, chaleur humaine
Date d'inscription : 23/02/2011

MessageSujet: Re: 31- L'empire des hommes-lézards   Mar 4 Juin 2013 - 16:44

L’empire des hommes lézards.

Un LDVELH qui a des accents épiques dès les premières phrases du prologue. En effet, contrairement aux « kill the sorcerer » habituels où l’on incarne le John Mac Lane local qui passait par là… on a le droit à une véritable implication avec notre statut de prince, et le décor est bien planté avec cette cité qui lutte avec l’énergie du désespoir.

Fort Alamo, Holmgard, le gouffre de Helm, Stalingrad, Alésia, la base glaciale de Hoth, les références ne manquent pas pour faire des parallèles. Ca c’est le point fort du livre.

Hélas, cette belle fresque qui s’annonce révèle de suite quelques zones d’ombre qui gâchent un peu le tableau, ou l’enrichissent si on a recul permanent à la Brennan sur ce qu’on est en train de lire.
Déjà le coup du dieu qui combat comme nous sur le plan divin et qui vient nous causer entre deux massacres pour nous expliquer que si on échoue, lui aussi, c’est marrant j’aurais plutôt dit l’inverse moi. Pfff, ces dieux en papier crepon…

Ensuite, le coup de la reine qui nous envoie dans la mission de la mort qui tue, et qui nous accorde uniquement 2 objets importants sur 3, je… enfin… comprends pas

- Tiens mon chéri, voici l’orbe magique et la potion sacrée de ton père pour t’aider à terrasser tes ennemis et sauver la ville de la damnation !
- Merci maman ! Oh mais je vois aussi qu’il y a un arc qui brille, ça aussi ça pourrait m’aider à vaincre, pour la gloire de Telak !
- Ah oui mais… mon chéri, tu sais… nous ne pouvons pas te donner les 3. Le budget est en baisse, la commission allansienne à Port-Bruxelles nous a bien expliqués qu’il fallait équilibrer nos comptes. Alors, bon, on garde un objet magique dans notre trésorerie.
- Mais maman, ma mission est vitale ! Si j’échoue, la ville sera détruite, il n’y aura plus de budget !!
- Oui oui mon chéri je sais, c’est ce que j’ai dit au Titan 20, mais ils ne veulent rien entendre. Si tu veux, l’arc, rends la potion !


Ensuite, un grand classique, il faut aller voir un vieux héros fatigué qui peut nous aider. Son nom : Laskar.
Donc en fait on n’avait pas bien compris… on est à Vitry sur seine , assiégé depuis des mois par les pitbulls reptiliens de la cité d’Orly nord, et on va voir ce bon vieux Laskar parce que tu vois, lui, il vend le zedou moins cher qu’ailleurs, et il connait bien la téci, wheessh. Non, c’est pas ça ?


Bon l’aventure en elle-même est assez classique, avec des environnements assez variés, quelques scènes fortes ou bien amenées (le village des hommes panthères par exemple) et un côté fuite contre les puissants correctement traité, sans plus.

Gros clin d’œil au Labyrinthe de la mort, il ne faudra pas se tromper de pierre précieuse… moi je suis passé à côté de toutes quasiment…

Ce livre ne laisser pas un souvenir impérissable, mais n’a rien à voir avec les quelques bouses qui l’ont précédé dans les DF

Intérêt : 11/20

Difficulté : 60%




Revenir en haut Aller en bas
titipolo
Chevalier
Chevalier


Nombre de messages : 215
Date d'inscription : 02/07/2013

MessageSujet: Re: 31- L'empire des hommes-lézards   Mer 3 Juil 2013 - 21:36

Vous incarnez dans ce volet le fils d’une reine qui vous envoie en mission pour protéger son peuple contre une invasion d’hommes-lézards.

La difficulté du livre ne pose pas vraiment de problèmes même si vous croisez de nombreux ennemis. Si vous avez un peu de chance, vous finirez même par le finir du premier coup car il n’y a aucun secret ni aucune énigme à résoudre. Ne croyez pas pour autant que c’est une promenade de santé. En effet, il faut passer d’abord les lignes ennemis ce qui n’est pas très évident. Mais avec un peu d’entêtement et de persévérance, vous finirez pas y parvenir sans problème. Si vous faîtes preuve d’un minimum de logique, vous comprendrez qu’il faut éviter de les croiser au maximum. Et s’il faut combattre, hé bien tant pis, vous prenez les armes. La deuxième partie est plus calme. Les combats ne sont pas très simples et un monstre a même une habileté de 14 mais il y a une subtilité face à cela. De plus, vous pouvez choisir de fuir mais il faudra vous montrer rapide. Il y a cependant plusieurs chemins et le choix vous est offert. La troisième partie concerne l’exploration d’une caverne sur ordre de Laskar notre ennemi potentiel. Il vous demandera de récupérer une arme pour lui et des joyaux. Les monstres et les pièges sont nombreux mais très peu mènent à la mort et à l’échec. A la fin même si vous n’avez pas récupéré l’épée, vous pouvez vaincre le boss final. Par contre il faudra avoir pris des joyaux car un seul d’entre eux vous sauvera face à lui mais personnellement, je trouve que c’est le plus facile à trouver.
Spoiler:
 
Le scénario n’est pas exceptionnel mais l’idée d’incarner le fils d’une reine est originale et il y a quelques rebondissements et scènes intéressantes. De plus on prend plaisir à explorer les terres inconnues une fois la fuite terminée. Il est un peu dommage qu’il n’y aie pas d’illustrations ni de retour triomphant auprès de la rien comme épilogue. Au contraire, celui reste plus subtil, plus inattendu. Les illustrations sont de qualité également.
Les trois parties prennent un certain temps ce qui donne du piment pour la durée de vie du livre. Le fait qu’il soit divisé en trois parties permet de rompre la monotonie de chacune d’entre elles qui proposent une ambiance différente. De plus si elles ne sont pas trop longues individuelles, collectivement, vous passerez quelques heures agréables.
Enfin l’écriture de Marc gascoigne est de qualité. Ils a pris le temps de bien expliquer chaque partie, le travail est soigné.
Seul bémol, la reine nous donne trois objets avant de commencer notre quêter mais aucun des trois ne s’avère utile. Un seul permet d’obtenir des informations mais si on n’a pas pris un chemin qui permettait de la rencontrer, ben il reste aussi inutile que les deux autres. De plus on nous demande au départ de vaincre Laskar mais après, on nous dit que le but est de le rencontrer sans expliquer pourquoi ce soudain changement.

Au final, c’est un bon livre sympathique à faire et malgré toutes les qualités que j’ai cité, il ne fait pourtant pas parti des meilleurs.
Note : 15/20      


Dernière édition par titipolo le Mer 24 Fév 2016 - 22:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13267
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: 31- L'empire des hommes-lézards   Ven 5 Juil 2013 - 21:51

Direction le sud d'Allansia avec cet opus, le seul signé Marc Gascoigne, qui signa le volume Titan pour Fighting Fantasy le JDR. Cela se ressent : Gascoigne a compilé le background des différents DFs pour en faire un tout cohérent pour le JDR. Son DF est donc étoffé niveau géographie d'Allansia, et met l'accent sur Telak, un dieu important de Titan.
Ce livre est loin très d'être un One True Path : il y a divers chemins possibles pour la victoire. Pourtant, les statistiques requises en chance transforment ce DF en OTP à moins d'avoir le maximum dans cette caractéristique, les tests de chances (et d'Hab) étant souvent mortels. Visiblement l'auteur s'est un peu planté avec la gestion des tests de chance. De même qu'avec les objets de départ :
quand on est le dernier espoir d'une nation, l'héritier du trône et que c'est notre propre mère la Reine qui nous donne les objets de notre père, pourquoi faut-il encore choisir deux objets sur trois, bordel !?! Le Zakhan Noir a dit cela mieux que moi. Et en plus, l'un de ces objets ne sert à rien, ah ah ah.

Pour ma part j'ai toujours été un peu déçu par ce tome auquel il manque quelque chose. Il y a de bons passages cependant. On sent qu'il y avait la volonté de ne pas faire un OTP, mais la mauvaise gestion de la chance et quelques adversaires aux stats trop élevées font que concrètement, ce DF devient presque un OTP.

Pour info j'ai calculé l'HAB requise ainsi que la chance pour que le livre soit assez jouable, dans la rubrique Projet DFix.

Note : 12/20


_________________
DFix vous propose les principaux DFs rééquilibrés avec une HAB calculée en fonction de la difficulté de chaque DF :
http://www.la-taverne-des-aventuriers.com/t3251-projet-dfix-premiers-resultats
Revenir en haut Aller en bas
Napalm
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin
Vierge Chèvre
Nombre de messages : 132
Age : 38
Localisation : Tours
Profession : Colporteur
Loisirs : Bien trop nombreux pour un honnête homme.
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: Re: 31- L'empire des hommes-lézards   Dim 6 Oct 2013 - 20:32

Un livre pour ainsi dire fait pour moi, d'ailleurs, mon père me l'avait acheté en voyant le superbe guerrier homme-lézard sur ptérodactyle de la couverture!^^
Ce volume bénéficie d'une bonne écriture, d'une ambiance très bien rendue et d'un large bestiaire de créatures. Il s'ouvre sur une quête désespérée (sauver la cité assiégée) avec différentes possibilités d'en sortir: perso, j'ai vite compris que ce livre n'était pas trop fait la discussion diplomatique alors j'ai pris grand plaisir à rentrer dans le tas avec mes compatriotes pour affronter l'énorme champion homme-lézard!^^
La seconde partie m'a moins plu et perd en cohérence: le "donjon" est sans grande surprise, l'attitude amicale de Laskar qui ne trompe personne etc. Au final, on arrive en libérateur avec les rois guerriers tel Aragorn avec l'armée des morts.
Un bon livre qui donne un bon aperçu des terres d'Allansia. Attention, les combats sont nombreux et il reste difficile à résoudre (avec notamment un paragraphe de type "mort subite" avec 4 hommes-lézards que je n'ai, mais alors pas apprécié du tout puisque j'en ai cartonné un nombre impressionnant dans la première partie Evil or Very Mad ).

NOTE: 17/20
Revenir en haut Aller en bas
http://comtedoutreplan.canalblog.com/
macbeth
Fantassin
Fantassin
avatar

Masculin
Vierge Singe
Nombre de messages : 61
Age : 37
Localisation : Grenoble
Profession : Prof
Loisirs : Wargames divers, surtout Warhammer et Warhammer 40.000
Date d'inscription : 08/05/2012

MessageSujet: Re: 31- L'empire des hommes-lézards   Lun 21 Juil 2014 - 10:43

L'Empire des Hommes Lézards est un des rares DFs médiévaux-fantastiques (avec le Démon des Profondeurs) de la vieille époque que j'ai fait sur le tard.

Dans l'ensemble, la quête est assez intéressante, avec beaucoup de possibilités (pas OTP pour un rond, un seul objet obligatoire) et elle présente des atmosphères très variées. Les ennemis sont assez forts (champion homme lézard H12, tyrannosaure H14), mais souvent les combats sont évitables, ce qui fait que le livre ne rentre pas au panthéon des DFs infaisables.

L'ambiance est correcte, même si le nom d'un des personnages principaux (Laskar) peut prêter à rire... Mais bon, après Bythos et Mordranez... Cependant, ce n'est pas un DFs qui restera dans les annales non plus...

Allez, un bon 12/20 !


Revenir en haut Aller en bas
Bruenor
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 1363
Age : 39
Localisation : Seine Maritime
Loisirs : LDVELH, Magic, Xbox One, Warhammer 40k...
Date d'inscription : 28/07/2013

MessageSujet: Re: 31- L'empire des hommes-lézards   Ven 29 Juil 2016 - 16:07

Le seul titre de Marc Gascoigne est plutôt bon et fait regretter qu'il n'ait pas écrit d'autres Défis Fantastiques.
Nous sommes dans une ville assiégée par les Hommes Lézards dans une bataille qui dure depuis 6 ans. Premier objectif sortir vivant de la ville, plusieurs chemins possibles pour diverses fortunes. J'ai choisi le chemin le plus simple et au vu des critiques ci-dessus malheureusement pas la plus passionnante. Ce n'est pas grave je me le garde pour une prochaine relecture. On n'est pas dans un OTP mais certains combats sont ardus et beaucoup de tests de chance sont nécessaires. Heureusement les combats les plus durs ne sont pas tous obligatoires. Finalement je l'ai réussi à la 4ème tentative et je n'ai exploré qu'une petite partie du livre, la rejouabilité est donc très bonne.
L'ambiance retombe un peu par moments et je trouve le méchant du livre peu charismatique (ça nous change du Roi Lézard)
Les illustrations sont bonnes y compris celle de la couverture qui a toujours été une de mes préférées dans les DF et les livres jeux en général.

les + :
plusieurs chemins possibles
les illustrations
le contexte de la ville assiégée
des hommes lézards

les - :
ambiance qui retombe par moments
le méchant

nombre de tentatives pour le réussir : 4
difficulté : 70% (variable suivant la voie choisie au départ)

note : 14/20
Revenir en haut Aller en bas
alnaro
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 675
Age : 44
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 01/11/2012

MessageSujet: Re: 31- L'empire des hommes-lézards   Lun 22 Aoû 2016 - 14:52

Après une bonne introduction largement plus consistante que la plupart des LDVELH, nous voila plongé dans une quête pour sauver le royaume de l'invasion des hommes-lézards.

Plusieurs parcours possibles dès le début du livre. C'est toujours plaisant et ca permet de garantir la re-jouabilité. Notre périple est plutot agrémenté de bonnes (et mauvaises) rencontres. Ca, c'est plutôt la bonne partie du livre.

Après on a droit à une partie "souterraine" dans la cité en ruines. Je n'ai pas trouvé de saveur particulière sur cette partie. L'ambiance tombe un peu à plat.

D'ailleurs, je commence à en avoir un peu marre de ces livres à 2 parties (1er partie, le trajet. Seconde partie l'exploration du donjon). S'il n'y a pas cette "ambiance prenante" que je recherche, je reste carrèment sur ma faim.

Au chapitre du bestiaire, on bouffe du reptile !
Entre les lézards et les dinosaures... avec des carac parfois costauds ! Bonnes stats de base requises.

Et sinon, j'ai du rater un épisode sur le Laskar...
Spoiler:
 

Au final, je suis un peu décu par ce livre que je qualifie de "très moyen". Ce n'est pas un mauvais livre mais il n'apporte pas grand chose de plus par rapport à pleins d'autres LDVELH du même genre. Il n'y a pas le "petit plus" qui le ferait sortir du lot.
Bon, je précise que je n'avais jamais fait ce livre avant. Je pense être beaucoup plus indulgent avec ceux que j'ai fait étant jeune (l'effet nostalgie certainement).
Comme ce n'est pas le cas ici, ce sera :
11/20
Revenir en haut Aller en bas
Phooey
Aventurier
Aventurier


Masculin
Vierge Cheval
Nombre de messages : 166
Age : 39
Localisation : Yvelines
Loisirs : Guitare et rock 'n roll
Date d'inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: 31- L'empire des hommes-lézards   Mar 8 Nov 2016 - 15:56

Bon ben, je dois avouer que je n'ai pas été super emballé.
Il est vrai que lorsque je l'ai fait enfant je n'en avais pas gardé un grand souvenir non plus.
Tellement que lorsque je l'ai repris la semaine dernière, je ne me souvenais pas du tout du moindre element d'histoire.
A ma décharge, les hommes lézards ne m'ont jamais trop passionné.

Bon, le synopsis est plutôt sympa mais je trouve que dès le début, l'histoire tombe à plat. Ensuite, je ne me suis jamais tellement senti concerné ou oppressé (alors qu'il y a des impératifs tout de même !).
L'histoire n'est pas mauvaise, il y a même de bons elements mais je trouve que la sauce ne prend pas. Du coup, j'ai traîné mon ennui de paragraphe en paragraphe. C'est peut être la narration qui ne m'a pas convenu.

Les successions de péripéties me semblent un peu alambiquées et ne collent pas tellement ensemble (bon, c'est vrai que les ldvelh ce n'est pas de la grande litterature non plus et destinée à un public jeune à l'origine).

Heureusement, il y a quelques belles illustrations et la traversée du champ de bataille est sympa aussi.

Pour résumer, je ne suis sans doute pas le lecteur auprès de qui il faut prendre un avis sur ce livre, mon interet limité pour les hommes lézards joue sans doute un role dans ma critique.
Mais voila, sans être mauvais, j'ai eu du mal à m'immerger et à me sentir concerné.

10/20
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 31- L'empire des hommes-lézards   

Revenir en haut Aller en bas
 
31- L'empire des hommes-lézards
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 31- L'empire des hommes-lézards
» Hommes-Lézards vs Morts-Vivants de Khemri - 1000 points
» Hommes-Lézards - 2000 points
» [V7] Et contre les Hommes-Lézards ?
» Hommes-Lézards vs Chaos - 1500 points

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: Critiques :: Défis Fantastiques-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit