La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 13- Le combattant de l'autoroute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Requiem
Zombie King
Zombie King
avatar

Masculin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 11434
Age : 33
Localisation : dans son lugubre manoir
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: 13- Le combattant de l'autoroute   Lun 7 Mar 2011 - 21:50

DEFIS FANTASTIQUES

LE COMBATTANT DE L'AUTOROUTE


RESUME :


Un virus mortel a décimé la population de la Terre devenue un vaste territoire inculte et sauvage, livré à la barbarie des survivants dont certains, tels que vous, se sont réfugiés dans des villes fortifiées, alors que d'autres se sont réunis en hordes de bandits qui rôdent à travers le pays. VOUS avez été chargé d'une mission périlleuse : traverser, à bord d'une Dodge Interceptor, spécialement équipée et armée, les sauvages étendues qui mènent à la raffinerie de San Angelo, afin de ravitailler en essence la paisible ville où vous vivez, Nouvelle Espérance.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Aragorn
Monarque illuminé
Monarque illuminé
avatar

Masculin
Gémeaux Cheval
Nombre de messages : 2903
Age : 27
Localisation : Minas Tirith
Profession : Roi du Gondor
Loisirs : Chasser de l'orque
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: 13- Le combattant de l'autoroute   Mar 8 Mar 2011 - 15:48

Ian Livingstone est de retour pour ce qui est son livre le plus original, puisque le seul n’appartenant pas à de l’héroïc fantasy. C’est, en effet, plutôt dans Mad Max qu’a été puisé le scénario du combattant de l’autoroute. Nous sommes en 2022. La population terrienne a été décimé par un terrible virus et les survivants sont rares. Ces derniers se décomposent en deux groupes : ceux qui sont favorables à rebâtir une civilisation et qui se sont réfugiés dans des villes fortifiées, et ceux qui préfèrent vivre du pillage et de la violence. Nous appartenons évidemment au premier groupe et le personnage que l’on incarne va être chargé d’une mission de la plus haute importance, à savoir se rendre dans une autre ville pour échanger des céréales contre du pétrole. Comme le trajet sera périlleux, on est équipé d’une Dodge Interceptor truffée de gadgets à la James Bond.
Si ce scénario n’est pas original, il a le mérite d’être efficace. L’aventure se déroulant dans un monde post-apocalyptique, quelques nouvelles règles sont présentes, comme le combat au pistolet ou le combat à bord de notre véhicule. La feuille d'aventure "futuriste" s'avère très sympa.
L’aventure se déroule exclusivement sur les routes menant à San Angelo (la fameuse ville), sur une terre morte et quasiment déserte. Cependant, le périplene sera pas de tout repos. En effet, des groupes de bandits à motos ou possédant des véhicules rôdent sur les autoroutes, n’attendant que d’éliminer notre héros. Cela donne lieu à de nombreux affrontements, qui rappellent beaucoup les films Mad Max. Mais, plus que ces scélérats, c’est le compteur de votre véhicule qu’il faudra surveiller. Votre voiture consommant énormément, vous devrez plusieurs fois faire le plein avant d’atteindre votre but. Il faudra donc dénicher de l’essence, ce qui sera loin d‘être facile. Ceci fait que cette aventure s’avère être une one-true-path, moins difficile que les précédents de l’auteur, mais tout de même pas aisé. Les combats sont assez nombreux mais aucun n’est vraiment périlleux, ce qui fait que la difficulté globale n’est pas très élevée de ce point de vue.
L’ambiance de planète dévastée est plutôt bien rendue, même si les paragraphes sont parfois un peu courts et manquent donc d’approfondissement. Le fait de posséder une voiture avec lance-roquette, clous et autres gadgets est un plus indéniable et constitue un des intérêts majeurs de cette aventure. On devra d’ailleurs gérer notre véhicule comme la prunelle de nos yeux : il possède une endurance lui aussi et les armes sont par ailleurs limitées.
Pour ce qui est des moments marquants, il n’y en a pas vraiment mais il y a pas mal de passages intéressants : une course de voitures, le sauvetage du maire de notre ville, la défense de San Angelo, le duelliste du pont….Les PNJ sont par contre peu nombreux et pas spécialement attachants. Mais il est logique de ne pas croiser grand monde sur une terre dévastée.

Le Combattant de l’Autoroute est donc plutôt un bon opus. Sa relative originalité, son ambiance bien retranscrite et le fait de posséder une voiture blindée font qu’on ne voit pas le temps passer lors de la lecture. Seuls bémols, le format one-true-path, une ambiance moyenne par moments et une intrigue reprise de Mad Max.

Note : 13/20


Dernière édition par Aragorn le Sam 10 Déc 2011 - 12:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
le Zakhan noir
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Bélier Tigre
Nombre de messages : 1360
Age : 43
Localisation : Aubervilliers
Profession : devantunordinateurucien...
Loisirs : foot, jeux sous toutes leurs formes, ciné, beuveries, chaleur humaine
Date d'inscription : 23/02/2011

MessageSujet: Re: 13- Le combattant de l'autoroute   Jeu 10 Mar 2011 - 13:43

J'avais un peu peur en le refaisant dernièrement, mais je dois dire que j'ai été agréablement surpris. Le changement de décor, l'exploitation des règles bagnole, même la forme de la feuille d'aventure sont faits pour nous plonger dans l'histoire.

En plus, c'est tout con, mais j'ai adoré l'intro et l'humour décapant de Livingstone (si si!) quand il nous offre un passé idéal avec une finale de coupe de monde de foot 100% anglo saxonne...

Envidemment, pour sauver le président, il m'a fallu appliquer le théorème de Livingstone, qui stipule que dans toute droite qui traverse le terrain d'est en ouest, (ou de droite à gauche), le chemin favorable se dirige vers le soleil levant."


Mais bon, au final, je le classe dans la catégorie "roule Raoul"

allez, 13/20
Revenir en haut Aller en bas
Milos
seigneur de guerre
seigneur de guerre
avatar

Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 1947
Age : 39
Localisation : Rouen
Profession : Aventurier
Loisirs : Jeu de role, gamebooks, bodybuilding
Date d'inscription : 06/05/2006

MessageSujet: Re: 13- Le combattant de l'autoroute   Sam 12 Mar 2011 - 10:54

13ème volume de la série Défis fantastiques, le combattant de l’autoroute est une nouvelle œuvre de Ian Livingstone.
L’auteur sort des sentiers battus pour cet ouvrage qui nous plongera dans l’univers violent et sauvage du post-apocalyptique à la sauce Mad Max. On y incarne un pilote chargé de convoyer des céréales contre du carburant entre Nouvelle Esperance et la raffinerie de San Angelo.
Le pétrole est rare et les routes peu sures, aussi est-on équipé d’une Dodge Interceptor armé jusqu’aux dents.

Le danger omniprésent est particulièrement bien rendu par les descriptions de l’auteur (autoroutes désertiques et jonchées d’épaves, mercenaires sans foi ni loi…) et les illustrations de Kevin Bulmer, propres et soignées. Dans ce cocktail détonnant d’action, fusillades et explosions en tous genres, on n’a franchement pas le temps de s’ennuyer. D’autant que certaine scènes sont véritablement épiques.
Je pense notamment à la course de l’enfer qui nous propose un rodéo avec un coté tactique que j’ai franchement apprécié.

Les personnages, à défaut d’être nombreux, laisse forcement un souvenir : le duo avec Ambre, le combat contre l’Animal et sa meute des chiens de la mort, sans oublier Peter le carrossier et les quelques pilotes rencontrés en duel au hasard des routes (Leonardi par exemple). Une originalité : pouvoir délivrer le président Sinclair dans une quête subsidiaire.
L’accent est clairement mis sur l’action (courses poursuites, fusillades..) aussi les combats sont très nombreux et variés. A cet effet de nouvelles règles spécialement adaptées pour l’ouvrage nous permettent de nous frotter à toutes ces bandes de racailles à bord du véhicule (à coups de mitrailleuses, roquettes ou autres), au revolver ou même à l’arme blanche.
Les adversaires, qu’ils soient humains (pirates de la route pour la plupart) ou motorisés (chars, motos, hélicoptères..) ne sont pas trop dangereux étant donné l’arsenal mis à notre disposition. Voilà qui devraient ravir les bourrins.

La feuille d’aventure, elle aussi spéciale, nous permet de suivre précisément l’évolution de l’armement et les modifications du véhicule. Contrairement aux habitudes de l’auteur, plusieurs parcours (comprenant chacun leurs avantages comme inconvénients) nous permettent d’accomplir la mission.
Où se situe la difficulté alors ? Elle réside dans le fait que le carburant est rare, aussi nous faut-il choisir judicieusement notre chemin pour ne pas tomber en rad et mettre un terme brutal au voyage. Les objets indispensables ne sont pas très nombreux et ne devraient pas poser de problèmes majeurs.

Sans être un tireur d’élite ou un pilote d’exception, mieux vaut s’armer de bonnes statistiques car le monde de Mad Max n’est pas fait pour les mauviettes ! En résumé le combattant de l’autoroute nous régale aussi bien de ses scènes musclées que de ses rodéos urbains mais aussi et surtout de son originalité. Un bémol concernant la durée de vie de l’ouvrage mais peut être est-ce là le défaut de ses qualités : on ne voit pas le temps passer. A posséder d’urgence pour tout fan du genre.

Intérêt : 18/20
Difficulté : 72%
Revenir en haut Aller en bas
Requiem
Zombie King
Zombie King
avatar

Masculin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 11434
Age : 33
Localisation : dans son lugubre manoir
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: 13- Le combattant de l'autoroute   Dim 13 Mar 2011 - 13:29

Que dire du seul DF à l'univers post apocalyptique de la série si ce n'est que c'est une pure réussite signé Livingstone !

Les influences cinématographiques s'enchainent au fil de la lecture, on pense à MAD MAX pour le côté violent des hordes de motards et de guerrier de la route mais aussi à KEN LE SURVIVANT ou encore DEATH RACE pour la fameuse course de l'enfer qui reste un grand moment de l'aventure.

Livingstone arrive à nous plonger dans ce DF avec des descriptions excellentes (désert, carcasses de voitures aux abords des routes, véhicules blindés trafiqués...), le sentiment d'insécurité est présent à chaque pargaraphe et le gang des chiens de la mort et son chef l'animal sont de sacrés bon ennemis à défier.

L'un des seuls points faibles et comme il a été dit auparavant l'absence de PNJ marquant (hormis Ambre) mais sinon il fait parti de mes DF favoris par son originalité et surtout parce que je suis un fan des univers post apo.

Je conseille donc chaudement ce DF qui reste un classique de la série à lire d'urgence vous n'en ressortirez pas décu croyez moi !

NOTE : 18/20

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Donald S
Canard Teigneux
Canard Teigneux
avatar

Masculin
Gémeaux Cheval
Nombre de messages : 2526
Age : 39
Localisation : Normandie.
Date d'inscription : 03/12/2010

MessageSujet: Re: 13- Le combattant de l'autoroute   Mar 15 Mar 2011 - 23:54

Un livre qui a le grand mérite de rompre radicalement avec le genre'heroic fantasy, pour nous offrir une excursion dans un monde post-apocalyptique tout à fait alléchant.
Ici point de preux chevalier à incarner,de sorcier malfaisant à trucider,d'artefact magique à rassembler ou de sombres donjons à explorer...
Mais un désert désolé et hostile, que l'on se doit de traverser pour récuperer un camion citerne rempli de précieux carburant.Un désert pas si vide que ça,car l'auteur l'a peuplé de brigands tous plus mal intentionnés les uns que les autres.
Histoire bateau,il est vrai,mais foutrement efficace!D'autant plus que notre personnage se retrouve au volant d'une DODGE INTERCEPTOR Customisé du plus bel effet.On prends plaisir,à tracer ses grandes étendues à bord d'un tel engin,même si cela implique forcément d'en faire le plein,sous peine de se retrouver en panne séche comme un con en plein cagnard.Le fait de devoir se ravitailler en essence et de prendre soin de sa caisse rajoute de la difficulté(en plus de celle de se soucier de sa propre paillasse)
En bref,Ce petit retour jouissif et nostalgique dans l'univers post-apo des folles années 80 aura été salvateur.Je commençais à saturer un peu de l'univers médiéval-fantastique dont les LVDELH SONT coutumiers...
Petit Bémol néanmois...La narration de Livingstone est aussi sèche et aride que le désert qu'il nous propose d'affronter.De même,les illustrations ne sont pas vraiment à mon goût,même si elle collent pourtant bien avec l'ambiance du livre.

Note:15/20
Revenir en haut Aller en bas
Francois22
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Nombre de messages : 629
Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: 13- Le combattant de l'autoroute   Lun 21 Mar 2011 - 22:46

Les combattans de l’autoroute est le seul livre se déroulant dans un univers post acalyptique. En tant que fan de Mad max et Ken le survivant je ne pouvait pas resté insensible a ce background. Outre l’hisoire ce livre est original par ses regles. En plus de son personnage , nous gérons notre véhicule surarmée. Les regles de combat ont également été mise au coup du jour et nous avons 3 types de combat. Corps a Corps, Tir , Véhicule. La difficulté de cet opus ne vient pas tant des combats que par le constant besoin de trouver de l’essence pour continuer son périple. Au niveau des moments marquants dans le periple vers San Angelo, il y a bien sur la confrontation avec la bande des chiens de la mort et le sauvetage du président Sinclair.

Points positifs :
-L’histoire
-La dodge

Points Négatifs :
-La gestion de l’essence.
-Les personnages secondaires aurait pu etre un peu plus dévellopé.

14/20
Revenir en haut Aller en bas
Sombrecoeur
Prince des Ténèbres
Prince des Ténèbres
avatar

Masculin
Verseau Rat
Nombre de messages : 5701
Age : 32
Localisation : Neuchâtel, Suisse
Profession : Collaborateur admin
Loisirs : Cinéma, série, lire, écrire, voyages, jeux vidéo
Date d'inscription : 20/03/2005

MessageSujet: Re: 13- Le combattant de l'autoroute   Sam 28 Mai 2011 - 11:10

Depuis le temps que je voulais le lire ce livre-là ! J'ai adoré l'ambiance et l'histoire, j'ai vraiment cru me retrouver dans le film Mad Max (que j'apprécie beaucoup), je ne voulais vraiment pas que l'histoire s'arrête ! En plus, il y a trois styles de combat: à mains nues, tir et motorisé. Ce dernier est le plus présent dans le livre, au détriment des deux autres, et c'est dommage. J'aurais bien voulu livrer plus de combats à la batte de baseball, ou au poing américain et faire plusieurs duels au revolver (à noter que le nôtre possède des balles illimitées). Mais je ne vais pas bouder mon plaisir, car même s'ils ne sont pas légions, les combats sont bien recherchés (on s'imagine vraiment en train de faire feu sur l'adversaire à coup de mitrailleuse et de roquette). Evidemment, nous devons beaucoup à notre voiture "L'interceptor" qui est, disons-le, très bien équipée (clous que nous pouvons lâcher sur la voiture nous poursuivant, répandre de l'huile pour faire déraper la voiture, etc.). Justement, elle est tellement équipée et l'aventure semble tellement courte, que nous n’avons presque jamais l'occasion d'utiliser tous ces accessoires. Je parlais de la durée de vie, et justement, je trouve que c'est le bémol. Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai l'impression d'avoir fini rapidement le bouquin… bon, il faut dire que j'ai adoré l'histoire, c'est peut-être pour ça que je n'ai pas vu passer le temps. Je reviens sur l'ambiance, Ian Livingstone a dû également être un fan de Mad Max, car il a parfaitement sur retranscrire le même genre d'atmosphère, lorsqu'il écrit que le héros dépasse des carcasses de voitures, des habitations en ruines, et lorsqu'il explique que le héros roule à fond la caisse car la police n'existe plus, on peut vraiment ressentir que l'histoire se passe dans une nation désolée. Ce que j'ai également bien aimé, c'est le prologue… ça fait froid dans le dos, toute une population qui disparaît de la sorte…Dans ce tome, il n'y a pas vraiment de moments mémorables, si ce n'est la Course de l'Enfer rondement bien menée ! En fait, c'est surtout les décors que traverse le héros qui nous reste en mémoire à la fin du livre. Pour les illustrations, je les trouve plutôt réussies, même si elles ne sont pas sublimes. Elles vont bien avec l'univers qu'elles illustrent. Quant à la difficulté, elle est bien dosée au niveau du challenge et des ennemis, seule réelle difficulté : trouver des bidons d'essence.
En résumé, un livre avec une excellente ambiance, vraiment bien écrite, possédant une histoire simple mais efficace. L'inspiration de Mad Max est flagrante, mais Ian Livingstone parvient à instaurer la même atmosphère. L'idée de la voiture customisée est très bonne, et c'est un plaisir d'y mener plusieurs combats avec elle. Pour un Livingstone, le livre est loin d'être insurmontable. Un très bon livre.

Note : 17,5/20
Revenir en haut Aller en bas
billyjoe
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin
Bélier Coq
Nombre de messages : 104
Age : 36
Localisation : Lille
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: 13- Le combattant de l'autoroute   Mar 7 Juin 2011 - 21:13

"Le Combattant de l'Autoroute" vous plonge dans un futur proche (2022). Un étrange virus s'est déclaré à NY et a éradiqué 85% de la population de notre bonne vieille Terre en moins d'une semaine. Evidemment, tout les repaires des sociétés se sont effondrés et le monde est livré à l'anarchie et à la loi du plus fort. On incarne ici un habitant d'une ville fortifiée réunissant des gens voulant rétablir les valeurs et les lois qui prévalaient avant le désastre. Notre but est d'aller rejoindre une ville-raffinerie retranchée pour procéder à un échange produits agricoles contre pétrole. Pour cela, on devra traverser un état qui semble être la Californie dans des paysages désertiques où les pillards de tout poils sèment la terreur.
Voilà, je n'en dirait pas plus sur le scénario. Tout d'abord, je dois avouer que je suis totalement fan de ce genre d'ambiance post-apocalyptique, si rare dans les LDVELH, et ici superbement retranscrite!
En outre, les ramifications du scénario sont vraiment nombreuses et les aléas le sont tout autant.
On notera également un système de combat intéressant propre aux situations de combats véhicules contre véhicules mais aussi corps à corps et au tir.
Traverser ces étendues hostiles posent de nombreux problèmes et notamment la gestion de l'essence! En effet, il est primordiale de trouver régulièrement des jerricanes sous peine de devoir rentrer à pied chez nous, dès lors synonyme de "game over".
La difficulté du livre est modérée (tant mieux je n'aime pas les livres trop dur, à part le Manoir de l'Enfer ) mais l'aventure est un peu courte malheureusement.

Au final ce livre est à l'heure actuelle un de mes trois DF favoris. Certes, Ian Livingston s'est largement inspiré de Mad Max, c'est flagrant, mais l'ensemble est vraiment bien restitué, et ce d'autant plus que la plupart des chapitres offrent de nombreux détails, ce qui n'est déjà pas toujours le cas chez cet auteur, et qui apporte un gros plus pour se plonger dans l'ambiance.
N'étant pas forcément toujours fan de Livingston, pour le coup, je dis bravo!

Ma note: 17/20
Revenir en haut Aller en bas
Uropias
Apprenti
Apprenti
avatar

Masculin
Cancer Serpent
Nombre de messages : 27
Age : 40
Localisation : A l' ombre du Stade de France
Profession : 11 mois par an
Loisirs : Photos, Ciné, Games, vanner le PSG
Date d'inscription : 12/06/2011

MessageSujet: Re: 13- Le combattant de l'autoroute   Sam 2 Juil 2011 - 1:40

Je viens de le lire, le premier que je refais après une 20taine d'années de coupure.
J'ai toujours en memoire les cultissimes Car Wars et j'esperais que ce DF s'en approcherais un peu.
Raté ...
Déjà la Dodge est dessinée comme une Lamborghini Countach Shocked . Difficile de choisir 2 voitures ayant moins de points communs.
L' histoire tient la route sans plus mais le gros probleme est le manque d'immersion : on choisit une direction hop il se passe un truc, est ou ouest? - barrage, est ou sud - un accident. Il n'y a rien là dedans qui tiennent en haleine, quelques passages de conduites originaux tombés comme un cheveux sur la soupe ne rattrapent pas tout le reste.
Le concept de la gestion d'essence est plutot bonne mais à double tranchant : on doit fouiller, s' impliquer pour en trouver mais cela fait que la quete principale passe finalement au 2° plan.
Le choix du desert comme decor est pratique aussi pour les dessinateurs en mal d'inspiration : le fond des illustrations est vide Crying or Very sad

Note : 7/20

Sentiment encore plus accentué après avoir commencé le Talisman de la Mort qui même avec une histoire basique nous offre de vrais choix et nous emmene très loin
Revenir en haut Aller en bas
John Doe
Demon Spawn
Demon Spawn
avatar

Masculin
Scorpion Coq
Nombre de messages : 852
Age : 35
Localisation : Present Day... Present Time...
Loisirs : Lire de la fantasy, écouter du rock, cinéma, BD/manga...
Date d'inscription : 16/05/2011

MessageSujet: Re: 13- Le combattant de l'autoroute   Jeu 6 Oct 2011 - 22:30

Ambiance post apocalyptique au programme, Le Combattant de l'Autoroute est un livre qui se démarque de la moyenne de la série des Défis Fantastiques.
C'est peut être le Livingstone le plus original, et il faut bien admettre qu'il a beaucoup de qualités, au premier rang la Dodge Interceptor et la gestion du véhicule.
Le livre propose trois types de combat : le combat de voiture (mitraillette et lance missiles), le combat à l'arme à feu, celui à mains nues ou à l'arme blanche.
Le scénario est très clairement sous influence Mad Max : ramener à bon port une citerne d'essence.

L'ambiance désolée de cette Terre détruite est globalement bien rendue, mais les transitions sont un peu "sèches" à mon goût.
J'ai également noté des choix de direction aléatoires, sans grand chose pour nous guider. Du coup, le livre est un peu monotone.
Un livre assez difficile : trouver les bidons d'essence n'est pas aisé, et la panne sèche signifiera la fin de l'aventure. Les combats seront ardus à négocier si vous n'avez pas de très bonnes statistiques, tant personnelles qu'automobiles.

Le combattant de l'Autoroute est un livre original (pour un DF), qui a quelques défauts mais qui mérite une lecture.

Ma note : 14/20
Revenir en haut Aller en bas
http://www.elbakin.net/
Albatur
Maître de FFT
Maître de FFT
avatar

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 13682
Age : 43
Localisation : Inconnu
Profession : Rien faire (ah mince c'est pas un metier)
Loisirs : ldvelh, jeu de go, genealogie
Date d'inscription : 27/12/2009

MessageSujet: Re: 13- Le combattant de l'autoroute   Dim 16 Oct 2011 - 18:29

Un DF qui change de l'ordinaire (on y roule au super...je sais c'etait faible...)

Pas mal de situations ou on utilise les "accessoires" de la voiture mais on a souvent l'impression d'y aller un peu au pif. De plus la gestion de l'essence est parfois anarchique (y'a même un § ou on recharge deux fois je crois, ou alors a 1§ d'intervalle)
Dernier bemol, l'aventure se fini trop vite a mon gout.

Malgré ça c'est avec plaisir que l'on fait ce livre.

Note : 14/20
Revenir en haut Aller en bas
http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9515
Age : 45
Localisation : Recherche Yavanna...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables, Maître des Terres d'évasion.
Loisirs : Reprendre du désert...
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: 13- Le combattant de l'autoroute   Ven 11 Nov 2011 - 18:52

J'ai longtemps hésité avant de critiquer ce livre, ayant du mal à rester objectif. Effectivement, l'ambiance "post-apocalyptique", trés peu pour moi. Mais bon, c'étaient les fabuleuses années 80, le phénomène MAD MAX battait son plein, alors...
OK ! Rangez votre armure et votre épée, jetez votre sac à dos et votre lanterne... Evitez de vous raser pendant trois jours, tâchez de récupérer une paire de Ray-ban dans les ruines de la civilisation, paufinez votre bronzage au soleil de déserts arides, allumez-vous une clope et c'est parti !
Bon, si on accroche à cet univers, le livre, soyons francs, est sympa et tient la route (facile, je sais...). Ce qui n'empêche pas que...
- Les descriptions sont aussi arides que le désert qu'on traverse.
- Les PNJ sont aussi développés qu'un ballon dégonflé.
- Les illustrations sont moches.
- Au bout d'un moment... on s'emmerde... Les options sont vraiment limitées, pas de moments vraiment marquants... Il n'y a plus qu'à espérer avoir un auto-radio-cassette dans la bagnole...
- La recherche permanente d'essence devient vite chiante et donne rapidement envie de prendre un vélo...
- C'est trop linéaire... Et oui, c'est du LIVINGSTONE, même post-apocalyptique.

Donc, même en restant objectif : j'aime pas (si encore on rencontrait Tina TURNER...)

07/20
Revenir en haut Aller en bas
AqME
Zombie Superstar
Zombie Superstar
avatar

Masculin
Poissons Rat
Nombre de messages : 4707
Age : 33
Localisation : Saint Paul Trois Châteaux
Profession : professeur des écoles
Loisirs : JDR, musique, Jeux vidéos etc....
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: 13- Le combattant de l'autoroute   Mer 25 Jan 2012 - 20:22

Tiens voilà du nouveau chez les défis fantastiques. En effet, après deux tentatives vaines en SF et des excursions dans l'univers médiéval fantastique, nous voici en présence d'un nouvel univers, pas encore exploré et qui sera certainement le seul de sa catégorie, j'ai nomme, le post-apocalyptique.

Mais le post-apocalyptique, Kézako?

Alors ce n'est pas un livre axé sur l'enfer de la poste et de sa manière plus que douteuse de distribuer courriers et colis. Il s'agit de mettre en avant un univers désertique, délabré, avec des voyous complètement siphonnés et des villes forteresses qui essayent d'instaurer un minimum d'humanité après un cataclysme sans précédent. Par exemple, au cinéma, on a la route, le livre d'Eli ou encore les Mad Max. Le problème, c'est que cet univers est bien souvent détesté comme apprécié et les avis seront assez tranchés. Étant un grand fan de tout ce qui touche de près ou de loin au fantastique et au surnaturel, il était donc prévisible que j'adhère à cet ambiance.
Mais mes souvenirs d'enfance sont revenus me hanter et il me semblait que ce livre n'était qu'une succession de choix hasardeux dans un désert rabougri et que le manque d'essence me faisait rater la mission à chaque fois. Et bien, je suis bien content de l'avoir refait, car mes souvenirs m'ont trahi et j'ai trouvé le livre pas si ennuyeux que cela et j'ai même pris du plaisir à le lire.

Pour une fois, je n'ai pas trouvé le livre si difficile. Il est vrai que je suis mort trois ou quatre fois, mais à chaque fois, j'avais la possibilité de revenir sur le paragraphe précédent pour refaire un choix. J'ai trouvé qu'il n'y avait pas de murs suivant le chemin emprunté et ça, c'est appréciable. Pour ce qui est de l'essence, je n'ai pas trouvé pénible le fait de chercher des jerricanes. Bien au contraire, cela permet de rencontrer des personnages assez inintéressants, mais tellement cliché que ça m'a bien fait rire. Ceci, le passage de la course de la mort est très sympathique et assez intuitif dans les choix. Je me suis presque cru dans un jeu vidéo. Bon, il est vrai que le but de cramer de l'essence pour gagner un gros jerricane est assez stupide en soi, mais cela reste bien dynamique. Par contre, certaines choses m'ont paru un peu déplacées ou peu trop grosses comme le mec qui tient un garage au milieu du désert entouré de tarés ou encore le débile dans son bus qui veut faire un duel au pistolet. Bon, ceci dit, cela ne gêne en rien la jouabilité du livre.
La gestion de la voiture reste bien foutue bien qu'il faille se faire mordre par un serpent pour récupérer un tuyau indispensable et que notre habilité en prend un coup alors que le boss de fin est tout de même un gros porc.
Je me tairai sur les illustrations qui oscillent entre le très mauvais et l'assez bon.

Au final, le combattant de l'autoroute est un livre-jeu bien sympathique, assez linéaire, pas trop difficile mais possédant une ambiance clairement différente des autres séries.

Note: 13/20
Revenir en haut Aller en bas
Spike87
Chevalier
Chevalier
avatar

Masculin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 233
Age : 41
Localisation : Limoges
Profession : Infographiste
Loisirs : JDR, jeux vidéos
Date d'inscription : 27/01/2012

MessageSujet: Re: 13- Le combattant de l'autoroute   Mer 4 Avr 2012 - 11:35

Ayant attendu très longtemps pour faire ce livre, j'avoue rester un peu sur ma faim.

Pour les moins :
- Le désert traversé où on ne rencontre pas grand grand monde.
- Les illustrations sont vraiment moches.
- La recherche d'essence est franchement lourde au bout d'un moment.

Pour les plus :
- L'univers à la Mad Max qui nous sort un peu du reste.
- Les combats plutôt sympa et assez variés.

Bon, j'ai bien aimé, mais je m'attendais tout de même à mieux. Malgré tout, je le referai sans doute un de ces quatre car l'univers m'a bien plu.

13/20
Revenir en haut Aller en bas
Wor
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Verseau Cochon
Nombre de messages : 659
Age : 33
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: 13- Le combattant de l'autoroute   Dim 6 Jan 2013 - 19:14

Un Défis fantastique de science fiction dans un univers post-apocalyptique, voilà qui est rarissime dans les livres jeux, et unique dans la série Défis fantastiques. ça fait donc plaisir de retrouver cet univers dans un Df. Voyons donc ce que vaut ce Combattant de l'autoroute.

L'intro est pas mal, elle fait beaucoup penser au Fléau de Stephen King, dans un futur proche, un virus décime 85% de la population de la Terre, et les rescapés essaient tant bien que mal de survivre, certains en essayant de rebâtir la société, d'autres en profitant de la situation pour se livrer au pillage et au crime.
Le personnage que l'on incarne fait bien sur parti de la première catégorie, on est chargé de rejoindre une lointaine raffinerie afin de ravitailler notre ville en pétrole.
On va donc parcourir de grandes étendues sauvages, à bord d'une Dodge interceptor, (la voiture qui nous a été confiée pour cette mission) dont la description a été soignée, et qui dispose de tas d'accessoires et de gadget, par exemple, un lance clou et des bidons d'huile pour neutraliser d'éventuels poursuivants, une mitrailleuse et un lance roquette, des roues de secours. Tout cela est tenu a jour sur la feuille d'aventure à laquelle on a d'ailleurs rajouté une page spéciale pour cela. Cette voiture dispose aussi de caractéristiques spécifiques de puissance de feu et de blindage (l'équivalent de l'habileté et de l'endurance pour le perso), avec des règles de combat entre véhicules (identique au combat entre perso, sauf qu'on lance un dé pour calculer les dégâts). Tout cela sera souvent utilisé au cours de l'aventure, cette Dodge interceptor est donc un vrai plus sur l'aspect jeu.

Au cours de l'aventure on voyage sur les routes dans de longues étendue désertiques, probablement dans le sud-ouest des Etats-Unis, en Arizona ou au Nouveau Mexique je suppose. La plupart des rencontres seront des bandits (souvent rassemblé en bande) qui essaieront de nous détrousser ou de voler notre belle interceptor. Ce livre a d'ailleurs un coté Far West sans fois ni loi à la post apocalyptique assez plaisant. Mais hélas le style littéraire est un peu simpliste, il y a pas assez de descriptions, c'est souvent trop laconique, les paragraphes sont trop brefs, et tout s'enchaine un peu trop vite, on a défois du mal à s'immerger, d'autant plus que les illustrations sont mauvaises et très simplistes elles aussi.
Lé déroulement de l'aventure aussi manque un peu de consistance, de rythme, il y a une certaine répétitivité dans l'action, les différentes situations finissent par se ressembler un peu toutes, bien qu'il y est plusieurs chemins, la difficulté consiste à passer aux bons endroits pour pouvoir trouver des bidons d'essence ( à certains endroits il y a des "contrôles" et l'aventure est terminé si on a pas réussi à s'en procurer), et la structure du livre est elle aussi assez simple, on a l'impression d'en avoir vite fait le tour. En bref le thème du livre n'a pas été assez développé.
Il y a toutefois quelques passages pas mal de course poursuite en voiture, et la fin avec la rencontre avec Ambre et l'assaut du camp d'une bande de "hooligan" est plutôt pas mal elle aussi.

Voilà donc un livre qui a le mérite de nous faire vivre une aventure dans un monde post apocalyptique, avec quelques atouts comme la Dodge interceptor et ses gadgets, le coté road movie dans ce farwest post apo, et toutes ces bandes de motards dévoyés et autres que l'on croise. Mais on peut regretter le coté trop simpliste et trop conventionnel dont tout cela a été traité. C'est dommage qu'un autre auteur plus audacieux que Livingstone n'est pas eu ce projet entre les mains, car c'est vraiment trop rare ce thème dans les livres jeux. Cela reste toutefois un livre assez agréable à faire, mais on a le sentiment que ça aurait pu être beaucoup mieux.

Note : 13/20

.


Revenir en haut Aller en bas
segna
Suceur de Sang
Suceur de Sang
avatar

Masculin
Lion Serpent
Nombre de messages : 1133
Age : 40
Localisation : Une sombre traboule...
Profession : Testeur
Loisirs : chant + percus
Date d'inscription : 26/10/2004

MessageSujet: Re: 13- Le combattant de l'autoroute   Ven 30 Mai 2014 - 22:22

La Combattant de l'autoroute m'a bien plu sur le plan littéraire. L'idée de faire un Mad Max dont vous êtes le héros est sympa et bien rendue. Certes, c'est désert, on ne croise pas grand-monde et rarement des gens sympathique mais pour moi, cela reste en parfaite cohérence avec le contexte.
Côté exploration, la première partie est encore relativement ouverte mais, plus on avance, plus ça tourne au "one-true-path", qui pis est linéaire. Ce n'est pas pour me plaire, disons qu'il faut s'armer de patience et tenter plusieurs fois le jeu. Je pense que la difficulté pour trouver les objets indispensables (ici, il s'agit de bidons d'essence) est conséquente et assez similaire à celle du "temple de la terreur", du même auteur.
Je dois dire que par rapport à ses mauvaises habitudes, l'auteur s'est ici montré agréablement cohérent dans ses objets : pas de fantaisies inexplicables. L'aspect stratégique de ce livre est néanmoins faible, peu de bonus à trouver, le challenge consiste juste à rester sur les trajets menant aux bidons d'essence.
L'aventure peut être sympa à rejouer, même après avoir gagné, il reste quelques variantes intéressantes et quelques ennemis sympa à dégommer pour peu que les caractéristiques de votre personnage et de sa voiture soient bonnes.
Car là encore avec Ian Livingstone, le cauchemar commence lorsqu'on fait intervenir les dés. Des adversaires forts inévitables et surtout, beaucoup de tests de chance et d'habileté mortels ou très affaiblissants. A moins de 12 en habileté, 11 en chance et 9 en puissance, vos chances sont très maigres. Ce mépris pour le joueur honnête m'exaspère et pénalise la note que je mettrai à ce livre. C'est vraiment dommage car pour une fois avec cet auteur, j'ai trouvé le scénario original et cohérent, l'ambiance bien dépeinte et la narration agréable, il s'était même montré sobre avec les objets à trouver ! Mais les défauts sont importants et la frustration qu'ils engendrent ne contrebalance pas suffisamment les points positifs de ce tome.

10/20
Revenir en haut Aller en bas
http://traboule-segna.fr
Warlock
Maître Modo
Maître Modo
avatar

Masculin
Taureau Cheval
Nombre de messages : 9933
Age : 39
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: 13- Le combattant de l'autoroute   Dim 24 Aoû 2014 - 18:57

Inspiré de l'univers de Mad Max cet opus est le seul défis fantastique qui se déroule dans un monde post apocalyptique. Autant le dire tout de suite ce n'est pas le livre qui m'a le plus passionné.
Dans sa première partie il ne se passe pas grand chose et on ne rencontre pas vraiment beaucoup de monde, s'en est même parfois monotone. On traverse un paysage aride avec sa dodge, et les péripéties sont peu nombreuses.
Il y a aussi le problème de la gestion de l'essence, on en a besoin très vite et c'est le point le plus important tout au long de l'aventure. Ca peut être pénible à force, mais je trouve ça plutôt bien rendu. En effet l'essence dans ce genre d'univers est essentiel, donc normal d'en parler régulièrement dans ce bouquin.
Par contre dans sa seconde partie à l'approche de San Angelo, on retrouve plus d'action, de combats, avec la bande les chiens de la mort, c'est déjà un peu mieux.
Au niveau des pnjs c'est assez fade aussi, mis à part bien sur la ravissante Ambre qui nous accompagne jusqu'à San Angelo.
On peut noter qu'on perd ses points de chances un peu trop rapidement. Néanmoins l'originalité est bien présente et c'est sympathique de faire une aventure en dehors de l'heroic fantasy.
Et même si ce n'est pas le livre le plus immersif et que la durée de vie est assez courte, il contient quelques moments sympathiques.

Note : 11/20
Revenir en haut Aller en bas
Bruenor
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 1389
Age : 39
Localisation : Seine Maritime
Loisirs : LDVELH, Magic, Xbox One, Warhammer 40k...
Date d'inscription : 28/07/2013

MessageSujet: Re: 13- Le combattant de l'autoroute   Dim 16 Aoû 2015 - 18:46

Un DF post-apocalyptique, chose suffisamment rare pour être signalée! On se croirait dans Mad Max ici avec des illustrations tout droit sorties des années 80 et des gangs qui sillonnent les routes. Illustrations qui au passage ne sont malheureusement pas au niveau de celles des DF plus classiques, c'est dommage il y avait moyen de se faire plaisir!

Le road-trip est sympathique avec quelques rencontres mouvementées et certains évènements surprenants comme la course de l'enfer. Ca manque un peu de descriptions par moments par contre, on croit être tout le temps dans le désert alors qu'en fait ça ne concerne qu'une moitié de la traversée.

L'armement de la voiture est bien trouvé et plutôt bien géré, on hésite parfois à balancer une roquette de peur d'en avoir besoin plus loin. La gestion de l'essence est une bonne idée mais malheureusement ça manque un peu de bidons sur la route, on tombe facilement à sec et ça nous force à faire une carte pour repérer ces fameux bidons. D'ailleurs merci à Dagonides pour sa carte qui m'a bien servie! On n'est quand même pas dans le OTP, plusieurs chemins mènent à la victoire, l'observation de cette carte nous le confirme d'ailleurs.

Le final tient en haleine également et on a même droit au trajet de retour en camion même si cette partie est très courte. Le DF fait 380 paragraphes, peut-être que consacré 20 paragraphes de plus à cette partie en camion aurait été bien.

les + :
univers post-apo
l'équipement de la voiture
l'arrivée à San Angelo
rencontres variées

les - :
les illustrations
descriptions un peu chiches
essence un peu dure à trouver

nombre de tentatives pour le finir : 6
difficulté : 77%

note : 14,5/20
Revenir en haut Aller en bas
Phooey
Aventurier
Aventurier


Masculin
Vierge Cheval
Nombre de messages : 166
Age : 39
Localisation : Yvelines
Loisirs : Guitare et rock 'n roll
Date d'inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: 13- Le combattant de l'autoroute   Ven 29 Avr 2016 - 14:51

Un bon livre de Livingstone qui change à la fois d'environnement et aussi de methode.
En effet, il est plus facile que les autres livres qu'il a écrit. J'ai eu besoin de 4 tentatives pour le finir.
Dans l'ordre :

- Un blindage tombé à 0 dans le stock car. (c'est quand même un peu con hein !)
- Une panne sèche
- Une mort PFA
La quatrième a été la bonne.

J'ai fait mes 4 parties avec les stats suivantes :
H 10                 Puissance de feu : 10
E 20                 Blindage : 20
C 11

Je n'avais pas fait attention qu'il fallait ajouter 24 points à l'endurance et au blindage, et comme j'ai l'habitude de commencer quasiment tous mes DF avec ces stats, j'ai donc eu moins de points d'endurance/blindage (que j'appelerai PV) que prévu.
Toutefois, ce n'est pas une mauvaise chose car du coup, cela a été les stats idéales pour une difficulté très équilibrée.
Mon habileté supérieure à tous les ennemis m'a permi de m'en sortir mais comme quelques uns ont 8, 9 et 10 en hab, j'ai aussi pris des coups.
Le système de combat étant très bien pensé, riche et varié, cela m'a fait perdre malgré tout pas mal de PV ce qui a rendu mon aventure bien plus prenante.
Avec 11 en chance, j'ai pu me sortir de bien des situations périlleuses tout en perdant 2 ou 3 jets vers la fin ce qui a intensifié la pression sur mes PV et a rendu la fin de ma mission assez palpitante.

L'ambiance du livre est bien rendue et quelques situations sont bien décrites et très prenantes (le combat contre le pick up avec Ambre).
L'intro est assez longue et pose bien le background.
C'est vraiment agréable et c'est dommage de voir de nombreux ldvelh privés de cette mise en place initiale (soit absente, soit baclée) alors que je ne pense pas que l'effort soit si conséquent que ça pour l'écrire.
La quête des bidons d'essence complique un peu la tâche, c'est vrai, mais en même temps c'est assez réaliste. On imagine très bien l'enjeu de l'essence dans un monde comme celui ci.

Pour les points negatifs, je dirai la qualité des illustrations, très bof bof, à peine quelques unes de passables.
Il y a aussi l'illustration de la Lamborghini plutôt que la dodge, moi qui est fan des grosses voitures US façon Ford Mustang, c'est assez mal passé !
je regrette vraiment beaucoup l'absence de compagnon.
Il y a bien sur Ambre qui fait un bout de chemin avec nous mais vraiment pas longtemps.
Pourtant le contexte s'y prête bien :
On part seul sur des routes mal famées avec des véhicules aménagés comme des petits tanks.
un qui conduit, un qui combat, c'est vraiment une situation idéale mais non, on part tout seul comme un gros antisocial.
Et ça manqué surtout au retour !
Autant au début on a un véhicule de combat, on peut se débrouiller comme un grand, autant au retour on est à la merci de tout le monde dans notre gros camion sans armes et tout lent.
C'est dommage...

Bref, ça reste un bon ldvelh, très correct et agréable à jouer. Un peu cours et rapide mais une bonne aventure tout de même et au moins comme ça, on ne risque pas de se lasser !

Ma note : 13/20
Revenir en haut Aller en bas
Xylo
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 131
Age : 40
Localisation : LONGVIC
Loisirs : Sport (tennis)
Date d'inscription : 04/09/2012

MessageSujet: Re: 13- Le combattant de l'autoroute   Mer 1 Mar 2017 - 23:25

J'ai refait récemment le Combattant de l'Autoroute de nombreuses années après sa lecture initiale quand j'étais ado. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il est vraiment très sympa

Comme certains l'ont déjà dit sur le forum, ça reprend tout à fait les évènements de Mad Max avec ce décor post-apocalyptique, moi qui aime ce genre de films.
Les règles du jeu sont un peu particulières avec des points d'Endurance bien plus importants que d'habitude (dus aux règles particulières du combat au Tir) et comme dans Défis Sanglants sur l'Ocean, nous avons également la possibilité de combattre avec notre véhicule (j'ai d'ailleurs fait pas moins de 4 combats de ce style)

On devine rapidement que la clé de cette aventure est l'essence et certains objets sont indispensables pour en trouver (
Spoiler:
 
) et donc du coup, cette aventure ressemble un peu à un otp.
Mais sinon, les décors sont bien retranscrits, l'introduction est d'ailleurs bien sympa (au fait, le 21 juillet 2022 c'est dans 5 ans, attention aux virus...) et c'est un régal de conduire la Dodge (ou la Lamborghini selon les illustrations).

Par contre attention dans ce livre, un bon jet de Chance est quasi indispensable pour finir l'aventure, j'ai eu pas mal de chance au tirage des dés (fais en tout sportivité H: 12, E: 24, C:11 , B: 9, PF:20); il y a également quelques paragraphes de fin d'aventure mais en général l'auteur nous fait assez clairement comprendre qu'il faut éviter certaines routes

Donc au final un ldvelh très original, plaisant et très bien décrit qui mérite d’être dans le top 15 de la série Défis Fantastiques

Note: 15/20
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 13- Le combattant de l'autoroute   

Revenir en haut Aller en bas
 
13- Le combattant de l'autoroute
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: Critiques :: Défis Fantastiques-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com