La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 11- Le talisman de la mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Requiem
Zombie King
Zombie King
avatar

Masculin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 11434
Age : 33
Localisation : dans son lugubre manoir
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: 11- Le talisman de la mort   Lun 7 Mar 2011 - 21:55

DEFIS FANTASTIQUES

LE TALISMAN DE LA MORT


RESUME :


Le Monde d'Orbus, autrefois paisible, se trouve confronté à un terrible danger. Des forces maléfices sont à l'oeuvre pour tenter de le soumettre à l'effroyable pouvoir du Démon, et VOUS seul pouvez empêcher que la catastrophe ne survienne. Vous aurez pour mission de détruire le Talisman de la Mort avant que les serviteurs du Prince de l'Ombre ne vous anéantissent. Mais prenez garde, car le temps vous est compté...



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Aragorn
Monarque illuminé
Monarque illuminé
avatar

Masculin
Gémeaux Cheval
Nombre de messages : 2900
Age : 27
Localisation : Minas Tirith
Profession : Roi du Gondor
Loisirs : Chasser de l'orque
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: 11- Le talisman de la mort   Mar 8 Mar 2011 - 13:12

Le talisman de la mort est le premier et unique Défis fantastique du tandem Mark smith /Jamie Thomson, auxquels ont doit l’excellente série La Voie du Tigre. Cela tombe bien, car le récit du livre se déroule justement dans le monde d’Orb (ou Orbus), lieu des exploits du Ninja.
Lorsque j’ai découvert ce livre, il ne m’avait pas fait grande impression : je ne connaissais pas La Voie du Tigre, et l’aventure m’avait paru effroyablement banale. Aujourd’hui, au fil des relectures, voici mon avis.

Et, tout d’abord, le scénario : il s’avère peu original et même totalement plagié du Seigneur des Anneaux. Le héros que l’on incarne vient d’un autre monde (le nôtre) et doit y rapporter le talisman de la mort, un objet maléfique qui menace de détruire Orbus s’il retrouve la main de son terrible maître, le Roi Sans Chair. Notre but sera donc de dénicher un moyen pour regagner notre univers, tout en échappant aux serviteurs dépêchés par le Roi pour récupérer le talisman.
Bref, rien de bien nouveau à ce niveau et c’est assez peu motivé qu’on part à l’aventure. Cependant, les auteurs connaissent le métier….à tel point que le livre vous tiendra en haleine de bout en bout. Pour pallier ce scénario faiblard, le livre mise sur la diversité et l’action. A une trépidante poursuite campagnarde, succède l’exploration d’une ville du nom de Griseguilde avant une longue marche pour atteindre la porte qui nous ramènera à notre monde.
En plus d’un très bon style, le livre est saupoudré de passages intéressants et de nombreux PNJ. L’exploration de Griseguilde est ainsi très peu linéaire et permet de se familiariser avec la vie des habitants. Dans la même veine, on a le choix entre pas moins de trois chemins différents à la sortie de la ville pour rejoindre la porte dimensionnelle. C’est tellement rare que cela mérite d’être souligné.

Cependant, l’aventure n’est pas aussi gentillette qu’elle en a l’air. Les laquais de la mort (fidèles copies des Nazgûl) et autres serviteurs du mal traqueront le héros tout au long de son périple. Certaines personnes peu recommandables essaieront aussi de s’approprier le talisman pour leur propre compte, ce qui conduit à de nombreuses échauffourées.
Pour ce qui est des passages marquants, il y en a plusieurs : je retiendrais surtout la guilde des voleurs, la poursuite au début du livre et le final. Mais, comme je l’ai déjà dit, il y a une foule de moments intéressants et on ne s’ennuie à aucun moment.
Le lecteur de La Voie du Tigre reconnaîtra, quand à lui, des lieux et personnages bien connus, ce qui est toujours très agréable. (Même si ce livre a été écrit avant ladite série)
Pour terminer cette critique, parlons de la difficulté. Elle est ici parfaitement dosée. Le livre ne contient aucun jet de dé hasardeux, les ennemis ont des statistiques correctes et il n’y a quasiment pas de PFA injustes.

Au final, le talisman de la mort est un très bon Défis Fantastique. Equilibré, bien écrit, doté d’un challenge bien dosé, il ne comporte pratiquement aucun point faible dans sa conception. Cependant, le manque d’originalité du scénario et l’absence de souffle épique l’empêchent d’atteindre les sommets de la série à mes yeux.

Note : 16/20
Revenir en haut Aller en bas
Rapha
Dragueur Invétéré
Dragueur Invétéré
avatar

Masculin
Balance Chat
Nombre de messages : 3354
Age : 29
Date d'inscription : 23/06/2010

MessageSujet: Re: 11- Le talisman de la mort   Mar 8 Mar 2011 - 17:23

Le Talisman de la mort (DF-11)

ATTENTION SPOILER !!!

C’est parti pour le onzième volume de la série Défis Fantastique coproduit par Mark Smith et Jamie Thomson. L’un des meilleurs de la série, et pour moi, le meilleur LDVELH.
Le scénario est inspiré de la trilogie « Le Seigneur des Anneaux ». On est un personnage dont on ne connait absolument rien, qui ne serait venu sur Orbus (le Monde de l’histoire, d’une beauté incroyable) que par la volonté des Dieux. Son but : revenir dans son monde, vivant. Mais tout de suite, des croisés (des guerriers, combattant les forces du mal) vous demandent de rapporter quelque chose dans votre monde : Le talisman de la mort. Si cette quête réussi, Orbus aura regagné sa splendeur d’antan.
Ah ! Ce maudit talisman va vous causer des soucis, croyez-moi !
On commencera dans des landes, pourchassé par des créatures ignobles et sans-pitié.
Heureusement, des femmes guerrières accepteront de nous escorter à Griseguilde, ville ou règne le mal et la terreur…
Dans cette terrible ville, il vous faudra alors faire de bons choix ou vous ne tiendrez pas longtemps.
Vous aurez tout de même l’occasion de vous faire un ami, qui vous conseillera de vous rendre dans la taverne du Dragon rouge, à la sinistre réputation…
Mais on aura alors l’occasion de rencontrer des Personnages non-jouables incroyables comme Tyutchev ou Cassandra. Puis nous serons dans l’obligation d’être aider par des assassins de la guilde de Voleurs pour reprendre le Talisman à une prêtresse sanguinaire et cruelle :
Fauconna. Mais attention, ces voleurs n’hésiteront pas à vous trahir : Les Voleurs n’ont pas d’honneur…
La dernière partie du livre m’a quelque peu déçu, j’avoue m’être ennuyé à la fin…
Pour en revenir au livre, les illustrations sont tout bonnement incroyable, les descriptions du paysage et le scénario de même. La difficulté n’est pas trop élevée, donc ce livre est réservé à toutes gammes de joueurs. Hélas, peu de combats vous seront proposés.
En gros ce livre-jeux est vraiment l’un des meilleurs, et tout lecteur de LDVELH qui se respecte doit posséder ce livre.

Intérêt : 20/20

Rapha


Dernière édition par Rapha le Mar 27 Sep 2011 - 17:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9440
Age : 45
Localisation : Loin, très loin...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, seigneur des déserts et maître des intersections
Loisirs : Enjoy the silence
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: LE TALISMAN DE LA MORT   Mar 8 Mar 2011 - 18:13

Chef-d'oeuvre. Par où commencer ?
Une intro qui est sans doute l'une des plus réussies des DF tout d'abord.
Trois parties différentes. La première est une course-poursuite haletante à travers la lande et le bocage pour rejoindre la ville de Griseguilde. La deuxième se passe en ville. Retour à l'extérieur pour la troisième.
De l'action, d'un bout à l'autre, à travers des paysages magnifiques. Une ville extraordinaire, Griseguilde, à la fois violente et hautement civilisée, mélange de savoir et de violence, dirigée par des ordres religieux et guerriers se partageant (se disputant ?) le pouvoir. Une foule de personnages incroyables (Woodman, Fauconna, Apothécus, Tyutchev et Cassandra, la Guilde des voleurs...). De grands moments, surtout le cambriolage du temple pour récupérer le fameux talisman, la fuite à travers la lande, la lutte contre l'esprit de Fauconna... Un bestiaire riche et varié, beaucoup de chemins possibles, beaucoup de choix...
Une diversité et une richesse incroyable, sans temps mort, dans un monde, un univers, qui vous transporte. Un livre homogène, équilibré, parfaitement dosé, à lire d'une traite.
Un classique.
18/20
Revenir en haut Aller en bas
Milos
seigneur de guerre
seigneur de guerre
avatar

Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 1939
Age : 39
Localisation : Rouen
Profession : Aventurier
Loisirs : Jeu de role, gamebooks, bodybuilding
Date d'inscription : 06/05/2006

MessageSujet: Re: 11- Le talisman de la mort   Sam 12 Mar 2011 - 10:44

Onzième volume des Défis Fantastiques, le talisman de la mort est une oeuvre originale co-écrite par Mark smith et Jamie Thomson.
Dans cette aventure, on y interprète ni plus ni moins que son propre rôle transporté dans un univers parallèle au notre : le monde d'Orb. Nous sommes chargés par les dieux de retrouver et ramener le puissant talisman de la mort afin de préserver ce monde des menaces qui couvent sur lui. L'introduction est efficace et unique en son genre.

Cette quête nous fera beaucoup voyager puisque nous la commençons dans un gouffre maudit, où nous faisons la connaissance des paladins qui nous transmettent le précieux talisman, puis enchaînons avec l'exploration de Griseguilde et le mont étoile. De nombreuses péripéties sont bien entendu au rendez vous.
Les décors de ces lieux variés (cité, gouffre, montagnes...) sont très bien décrits, le style est plaisant et sobre. L'ambiance est également omniprésente puisque de nombreuses forces du mal nous traquent à cause du talisman, il faut donc sans cesse assurer ses arrières. L'oeuvre serait certainement incomplète sans de magnifiques illustrations, c'est Bob Harvey qui en a eu la lourde tache et il nous régale de son génie.

Cet ouvrage contient un record : celui des personnages secondaires ! Outre l'équipe de paladins, de nombreux alliés tels que Apothecus, Diodore et Wodeman sont présents et ils ne seront pas de trop contre nos ennemis Tyutchev, Cassandra et Fauconna. Ajoutons à cela les principales têtes de la ville (les savants, Mortophile, Essedehaif et son équipe de voleurs..) et vous comprendrez que le background est extrêmement complet (ville détaillée, panthéon adapté..).

Les combats sont à l'image du livre : équilibrés. Le bestiaire est très riche, d'une rare variété. Nul besoin d'être taillé comme un boeuf pour espérer finir la quête si l'on négocie bien certaines rencontres, le duel final nous opposant à un puissant dragon tient toutes ses promesses. La durée de vie de l'ouvrage est relativement longue, la difficulté bien dosée et les itinéraires assez nombreux.
En résumé, nous retrouvons un challenge ambitieux, bien équilibré sous toutes ses formes. peu de points faibles sont à déclarer, l'originalité étant de mise. Un très bon livre idéal pour les débutants.

Intérêt : 17/20
Difficulté : 69 %
Revenir en haut Aller en bas
le Zakhan noir
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Bélier Tigre
Nombre de messages : 1357
Age : 43
Localisation : Aubervilliers
Profession : devantunordinateurucien...
Loisirs : foot, jeux sous toutes leurs formes, ciné, beuveries, chaleur humaine
Date d'inscription : 23/02/2011

MessageSujet: Re: 11- Le talisman de la mort   Jeu 17 Mar 2011 - 11:56

Le Talisman de la Mort

La couverture est magnifique, le titre, un peu moins, surtout quand on a lu le Labyrinthe peu de temps avant… on se dit, quoi ? encore un truc de la mort ? Elle est partout celle-là !


En plus, à la base, ce livre est quand même une sorte de brouillon. Mais autant la Citadelle du Chaos est un brouillon technique médiocre de Sorcellerie !, autant le Talisman de la Mort est un superbe brouillon scénaristique de la Voie du Tigre. Twain et Thomson jettent là les bases d’un univers cohérent et bien rendu, à la hauteur selon moi du Magnamund, c’est dire… (du moins en aurait-il été ainsi s’ils avaient pu écrire autant que le père Dever)

Ca a été dit et redit, le scénar est effectivement du Tolkien pur jus, avec le talisman qui remplace l’anneau

L’originalité (qui le rapproche d’ailleurs de… la Quête du Graal avec Pip, si si !) c’est que c’est nous, les jeunes collégiens boutonneux de l’époque, qui sommes téléportés dans ce monde med-fan et devons le sauver
A ce titre, on est plus trop dans le Seigneur des Anneaux, mais dans le monde de Narnia, écrit par le grand pote de Tolkien, CS Lewis.

Le déroulement de l’aventure est assez scripté, mais avec une qualité d’enchainement des événements qui es bien calibrée. Les PNJs marquants, les moments forts, sont nombreux.
Quel plaisir d’avoir à faire avec Tyutchev, Thaum, Cassandra ou Fauconna (Lady hawk passe mieux d’ailleurs), et pas juste avec un gob stupide des cavernes…
Les combats sont nombreux, mais les astuces pour s’en sortir aussi. On sent que les règles de combat ne convenaient pas à Twaine et Thomson et ils le prouveront avec leur remarquable système de choix d’attaques dans la Voie du Tigre (un peu repompé sur Défis sanglants sur l’océan d’ailleurs…)

Au final, un très bon opus, vivant, rythmé, épique (l’intro déchire sa maman)

Intérêt : 17/20
Difficulté : 48%

Revenir en haut Aller en bas
Albatur
Maître de FFT
Maître de FFT
avatar

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 13645
Age : 43
Localisation : Inconnu
Profession : Rien faire (ah mince c'est pas un metier)
Loisirs : ldvelh, jeu de go, genealogie
Date d'inscription : 27/12/2009

MessageSujet: Re: 11- Le talisman de la mort   Ven 18 Mar 2011 - 19:46

Un DF culte de par son ambiance excellente et ces passages memorables. Les PNJ sont presque tous charismatiques et les illustrations sont de plus excellentes ! Je n'en dis pas plus car je vais spoiler sinon...
Non c'est un vrai plaisir que de d'essayer de ramener le talisman sur notre monde ! Smile
A lire impérativement

Note : 16/20
Revenir en haut Aller en bas
http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Francois22
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Nombre de messages : 629
Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: 11- Le talisman de la mort   Dim 20 Mar 2011 - 21:37

On sent forcement l’influence du seigneur des anneaux dans cette œuvre. Les points communs sont nombreux : Objets a éloigner des mains malfaisantes, plusieurs personnes qui veulent s’emparer de son pouvoir, montagne à gravir avant de finir la quête. Mais Le talisman est plus qu’une simple copie. Son propre monde y est développé avec de nombreux personnages intéressant comme la bande de voleur ,Faucona… La difficulté est présente mais pas insurmontable. Une originalité est la présence de checkpoint qui fait que l’on ne redémarre pas l’aventure de zero en cas d’echec.

Points positifs

-Monde bien decrit et personnages secondaires nombreux et bien décrit
-Beaucoup de rebondissement scénaristique.
-Nombreux Passages marquant.

Points négatifs
-Notre arrivé dans le monde d’orbus est un peu tiré par les cheveux.
-La derniere partie du périple est un peu plus fade.

17/20
Revenir en haut Aller en bas
Warlock
Maître Modo
Maître Modo
avatar

Masculin
Taureau Cheval
Nombre de messages : 9916
Age : 39
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: 11- Le talisman de la mort   Jeu 24 Mar 2011 - 23:48

Un livre différent, c'est ce que je retiens en premier, fortement inspiré du seigneur des anneaux de Tolkien par sa trame, une ambiance oppressante toujours présente, un sentiment de traque vraiment prenant.
Le fait de jouer son propre rôle de terrien propulsé dans ce monde inconnu est vraiment original et sort de l'ordinaire, les moments forts dans cet opus sont nombreux notamment la rencontre avec les paladins tout au début, la partie avec les voleurs à la guilde et notre recrutement, la rencontre avec la terrible Fauconna.
Son intro dénote avec beaucoup d'autres pour sa richesse et son inventivité, le background de cet opus est vraiment solide, j'aime particulièrement les deux premières parties de l'aventure, la course poursuite et la partie dans la ville. Une ville malsaine ou le danger rôde partout, avec notamment la sordide auberge du Dragon Rouge et ses rencontres inquiétantes.
Les pnjs sont marquants, que ce soit Tyutchev, Cassandra ou encore Apothécus, une belle galerie de personnages, le cambriolage dans le temple pour récupérer le talisman est un autre moment prenant du bouquin, par contre la dernière partie avec l'affrontement final contre Fauconna et la fin j'ai moins accroché, c'est moins savoureux.
Les illustrations de Harvey sont particulièrement réussies, il n'y a pas vraiment de faille dans cet opus, à part peut être son coté trop romancé, par moment j'avais plus l'impression de lire un roman que de faire un ldvelh, et le manque de combats.
Même si il ne fait pas parti de mes DF préférés, je reconnais ses grandes qualités et sa solidité scénaristique, un bouquin vraiment différent.

Note : 14/20



Dernière édition par Warlock le Ven 18 Mai 2012 - 3:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lowbac
Aventurier de l'Infini
Aventurier de l'Infini
avatar

Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 10879
Age : 38
Localisation : Angers
Profession : Employé commercial
Loisirs : Lectures, Commerce, Angers Sco
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: 11- Le talisman de la mort   Jeu 28 Avr 2011 - 22:03

Voici un DF à la jouabilité bonne, où rien n'est à jeter. La partie centrale du bouquin qui se déroule à la ville de Griseguilde est tout bonnement captivante appréciant l'esprit savant et voleur qui la colorent, le face à face avec Fauconna la Grande Prêtresse de Kyrinla un compliqué premier boss avec lequel il est possible de lutter trois fois Exclamation , il y a aussi les fréquentes attaques, manoeuvres des serviteurs de la Mort, d'un trio de truands aux capacités guerrières et magiques exceptionnelles pour nous prendre le Talisman de la Mort que nous devons ramener dans notre monde où il sera inopérant. La sensation de danger est permanente, nous garde sur le qui-vive tout le long de notre séjour de quelques journées à Griseguilde dont on apprend avec plaisir les grandes lignes de son histoire, de ses particularités avec de nombreux beaux PNJ -mention à Alambic l'alchimiste un commerçant pas comme les autres Very Happy - qui la peuplent, bref on adopte cette ville qu'on ne veut pas quitter Smile . Ca tombe bien la partie dans Griseguilde dure assez longtemps, la première partie consistant à s'y rendre n'est pas en reste pour nous délivrer quelques frissons tant la faune et flore d'Orbus sait surprendre après avoir été téléporté hors du Rift -un genre de seconde intro- où on atterrit en début de partie.
Cerise sur le gâteau, à la fin on combat un Dragon Rouge finaud et puissant, après une possible petite exploration à la Indiana Jones d'une grotte où tout un jeu de codes reliant des piliers de différentes formes et des portes formées de symboles conquiert l'intérêt.
Ce DF a aussi le mérite de citer nombre de divinités, de clergés afférents, sans que cette religiosité prégnante, faisant partie intégrante de la vie d'Orbus, devienne barbante pour une personne étrangère à ça.
Ce n'est pas un OTP, avec beaucoup d'itinéraires à la carte qui en rendent la relecture intéressante, s'y dessine tout de même le fameux bon chemin à prendre avec son lot d'items magiques haussant l'Habileté au combat.
Attention aux morts subites assez fréquentes qui ne sont pas gratuites qui sont le fait de décisions hâtives, non judicieuses, prises, c'est pas un DF bourrin même si la part des combats est assez importante proposant des ennemis de choix.

Un DF en or, un classique qui montre qu'avec un scénario somme toute assez classique Smile on peut en faire une tuerie dont on se rappelle longtemps, écrit par un fabuleux duo d'auteurs qui connaît les ficelles pour prendre un aventurier au piège rambo .
20/ 20.
Revenir en haut Aller en bas
segna
Suceur de Sang
Suceur de Sang
avatar

Masculin
Lion Serpent
Nombre de messages : 1133
Age : 40
Localisation : Une sombre traboule...
Profession : Testeur
Loisirs : chant + percus
Date d'inscription : 26/10/2004

MessageSujet: Re: 11- Le talisman de la mort   Lun 9 Mai 2011 - 13:42

Première participation à la série pour Mark smith et Jamie Thomson. Et, pour ma part, je pense que c'est une réussite. Les auteurs font preuve d'une originalité certaine avec cette aventure.

Tout d'abord, vous incarnez votre propre personnage, propulsé dans un monde fantastique pour empêcher les forces du mal de s'emparer du talisman de la mort. Les lieux proposés sont variés, des forêts aux plaines arides en passant par des monts désolés, même si la majeure partie de l'aventure se situe dans une ville. L'ambiance est bien rendue, on se sent à la fois traqué et tiraillé au milieu des intrigues des différentes factions souhaitant s'emparer du talisman pour les raisons les plus diverses. Une innovation intéressante est à retenir : la mise en place d'un certain nombre de points de sauvegarde vous permettant, dans certaines circonstances, de ne pas reprendre l'aventure au début en cas d'échec.

L'exploration est presque toujours gratifiante, et des indices sont disposés ça et là pour aider le lecteur, sans parler de quelques bonus bien sympathiques. On trouve peu de fausses pistes et de morts subites gratuites, sauf peut-être vers la fin de l'aventure. Dans tous les cas, ce livre propose une grande variété de chemins possibles.

Enfin, précisons que, une fois de plus, les personnages peu habiles sont désavantagés. En clair, en dessous de 9, un aventurier aura les plus grandes difficultés à survivre à l'aventure.

Globalement, il s'agit d'un bon opus, assez équilibré dans l'ensemble, et révélant un effort des auteurs pour plonger le lecteur dans leur univers. De plus, je trouve personnellement les illustrations remarquables.


Gameplay : faible
Part des stats et du hasard : moyenne
Difficulté : très faible
Replay value : très bonne

Note : 15/20
Revenir en haut Aller en bas
http://traboule-segna.fr
Sombrecoeur
Prince des Ténèbres
Prince des Ténèbres
avatar

Masculin
Verseau Rat
Nombre de messages : 5701
Age : 32
Localisation : Neuchâtel, Suisse
Profession : Collaborateur admin
Loisirs : Cinéma, série, lire, écrire, voyages, jeux vidéo
Date d'inscription : 20/03/2005

MessageSujet: Re: 11- Le talisman de la mort   Sam 28 Mai 2011 - 11:07

Laissez-moi vous présenter mon livre culte des Défis Fantastiques. Ce livre culte répond au nom de "Talisman de la Mort". Parmi les anciens, ce livre est le meilleur. Son histoire, bien que courante (c'est repris du Seigneur des Anneaux) est doté d'un scénario excellent. Ramener le "Talisman de la Mort" dans votre monde, tel est la volonté des Dieux d'Orbus. Orbus, voici un nom sortant de l'ordinaire... Orbus est une planète envoûtante, bizarre, étrange et passionnante, là où réside mystère et violence. Tout d'abord, vous devrez traverser une vaste lande avant d'entrer dans une ville aussi mystérieuse que dangereuse, pour terminer dans des montagnes éloignées, là où réside un Dragon.
« Le Talisman de la Mort » est le Livre Dont Vous Êtes le Héros qui m'a laissé la meilleure des impressions et qui m'a envoûté le plus. Rien qu'au début, le ton est donné : des hordes de créatures traquent ledit Talisman. Au fil de l'aventure, vous allez être pourchassé en permanence et ce sentiment de danger se fera sentir tout au long du livre. On fera tout pour reprendre votre talisman : laquais et émissaire de la mort, femmes-guerrières, prêtresse, en passant par des voleurs. Bref, pas de repos. Les lieux sont tout bonnement magnifiques... quelle nostalgie de parcourir les landes en compagnie des femmes-guerrières, de recruter de vils assassins pour reprendre le Talisman aux mains d'une prêtresse versée dans le mal, d'arpenter également les rues sinueuses et obscures de Griseguilde, là où la mort nous guette. Le passage dans la Taverne du Dragon Rouge et la rencontre de Tyutchev et Cassandra (mes personnages non joueurs préférés de la série Défis Fantastiques) est l'un des meilleurs du bouquin. Ce moment est assez violent, je dois l'admettre. Mais l'image qui m'a le plus marquée est celle où l'on voit l'esprit de Fauconna (la Prêtresses du côté obscur) perché au bord d'un ravin, les cheveux au vent, vous invitant à la rejoindre dans le monde de l'au-delà. L'un des passages les plus poignants des Livres Dont Vous Êtes le Héros. De plus, l'atmosphère est si bien retransmise que nous sommes tout de suite plongés dedans. Et que dire des illustrations ? Ma-gni-fi-ques !! Bob Harvey au sommet de son art ? Concernant la difficulté, celle-ci est bien dosée car il n'y a quasiment pas de lancés de dés qui peuvent vous faire tuer d'un coup, et les combats, pas si nombreux, ne sont pas insurmontables. Toutefois, faîtes attention car 3-4 ennemis pourront vous donner du fil à retordre (uniquement si vous avez tiré des statistiques moyennes car sinon, ce n'est pas si difficile que ça) mais cela, je vous laisse le découvrir.... seul bémol, justement, c'est le manque de combat. L'auteur aurait dû plus insister sur la traque des ennemis pour nous reprendre le Talisman, afin qu'il y ait plus d'action. Que ce soit au début et dans la ville, il y a plusieurs chemins possibles pour parvenir à la réussite du livre, cependant, l'histoire devient plus linéaire vers la fin, mais cela ne nuit en rien l'intérêt du livre.
En résumé, vous l'aurez compris : ce livre frise la perfection et je crois même qu'il se trouve dans mon top 3, mais il est le numéro 1 absolu dans ma mémoire de jeune lecteur/joueur, à l'époque, de Livres Dont Vous Êtes le Héros. Ce livre a su trouver son public en ma personne.

Note : 19,5/20
Revenir en haut Aller en bas
AqME
Zombie Superstar
Zombie Superstar
avatar

Masculin
Poissons Rat
Nombre de messages : 4707
Age : 33
Localisation : Saint Paul Trois Châteaux
Profession : professeur des écoles
Loisirs : JDR, musique, Jeux vidéos etc....
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: 11- Le talisman de la mort   Jeu 11 Aoû 2011 - 11:34

Je viens de terminer ce livre et je dois dire que j'ai été subjugué. Autant le dire tout de suite, j'ai vraiment adoré ce livre et je vais tenter d'expliquer pourquoi ce livre fait partie pour moi des meilleurs défis fantastiques si ce n'est le meilleur.

Le début est assez déroutant, et par moment, j'ai eu l'impression de me retrouver dans un quête du graal surtout au début. En effet, on incarne un jeune homme de l'époque actuel qui a été transporté dans un monde magique où recèle bien des dangers. L'introduction est un modèle du genre avec une mise en situation violente, effrénée et surtout épique avec une mêlée et des personnages non jouables vraiment charismatiques. On se sent de suite dans le bain et c'est très agréable. On a de suite envie de continuer l'aventure.
La quête que l'on nous propose de réaliser est d'ailleurs bien pensée. En effet, ici point de monstres finals, pas de sorcier maléfique et pas de labyrinthe à conquérir. Il s'agit en fait de revenir à notre époque avec un talisman très dangereux qui attise les convoitises, le talisman de la mort. C'est assez atypique, et on va prendre notre quête très à cœur, car cela change de tout ce que l'on a fait auparavant et que le style littéraire nous pousse à vouloir réussir cette quête. On ressent vraiment le danger, et la nécessité de réussir pour sauver le monde magique et magnifique d'Orbus et surtout la grande ville de Griseguilde.
D'ailleurs, cette ville est vraiment le point fort de ce livre avec des lieux variés et décrit avec maestria, mais aussi une vie autour qui peut être dangereuse ou, au contraire, bénéfique. La prolifération de personnages secondaires est très appréciable surtout que ces personnages sont vraiment très charismatiques. Je pense évidemment à Tyutchev et Cassandra, deux voyous qui on vraiment la classe et qui mériteraient de revenir dans d'autres histoires. Mais il n'y a pas qu'eux, il y a aussi Apothécus que j'ai vraiment apprécié, sorte de complice dont l'aide s'avèrera plus qu'appréciable. Bien évidemment il y en a beaucoup d'autre comme Fauconna, les voleurs de la guilde et leur chef Essedéhaif (bouh le vilain jeu de mot) ou encore le chef des hommes-pourceaux. Bref, une vraie vie autour de nous et des PNJ franchement réussis.
On sent aussi une vraie passion pour la mythologie et c'est d'autant plus réussi que chaque religion est représentée avec un temple, des serviteurs, des croyants et que l'on ressent un réel travail au travers de toute cette mythologie.
Le fait aussi que ce ne soit pas un OTP est fort sympathique et en cela, je n'ai pas été rebuté de me faire tuer ou d'avoir la sensation de rater quelque chose d'important et que je ne peux plus revenir en arrière pour le prendre. Encore une fois, en ce sens, c'est vraiment bien fait et jamais frustrant.
Les illustrations sont très réussies et renforcent l'identification au monde et l'image que l'on s'en été faite.

Au final, on peut dire que le talisman de la mort est un must, qui surclasse la manoir de l'enfer. Épique, sérieux, flamboyant et beau, un vrai régal de lecture et de plaisir ludique, un livre de tout amateur de livres-jeux se doit d'avoir.

Note: 20/20
Revenir en haut Aller en bas
John Doe
Demon Spawn
Demon Spawn
avatar

Masculin
Scorpion Coq
Nombre de messages : 852
Age : 35
Localisation : Present Day... Present Time...
Loisirs : Lire de la fantasy, écouter du rock, cinéma, BD/manga...
Date d'inscription : 16/05/2011

MessageSujet: Re: 11- Le talisman de la mort   Dim 16 Oct 2011 - 13:56

Je ne vais pas y aller par quatre chemins : ce Talisman de La Mort est un LDVELH de très haute volée.
Il est écrit par le tandem Smith/Thomson et se situe dans le monde d'Orb, là où se déroule l'action de leur série la Voie du Tigre.
Dès le prologue le lecteur est (littéralement) happé dans cet univers par des êtres mystérieux, avec pour objectif de "rétablir la balance" (en fait il s'agira de ramener sur Terre le Talisman qui donne son nom au récit).

Les descriptions sont excellentes, les auteurs se montrant à l'aise aussi bien dans les contrées sauvages que dans les zones urbaines.
Les PNJ sont nombreux : les habitués de la Voie du Tigre reconnaîtront Cassandra et Tyutchev dans leurs (basses) oeuvres, la rencontre avec la Prêtresse Hawkana qui donne lieu à une scène mémorable, la confrontation finale...
Sans parler du clin d'oeil avec les scientifiques dont l'un se nomme Moreau, renvoyant bien évidemment au classique de HG Wells.

La quête est mouvementée, le rythme est excellent, la difficulté est bien dosée.

Et comme il existe plusieurs possibilités pour finir le livre, le Talisman de la Mort est un LDVELH qu'on aura plaisir à refaire.
Dépourvu de véritables points faibles, voici un livre qui entre dans mon Top 10 des Défis Fantastiques.

Ma note : 18/20
Revenir en haut Aller en bas
http://www.elbakin.net/
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1920
Age : 42
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: 11- Le talisman de la mort   Ven 11 Nov 2011 - 16:53

C’est là certainement un des meilleurs LDVH jamais écrits. Presque tous les personnages qu’on rencontre, presque toutes les situations où on se trouve sont frappants; et superbement servis par les illustrations de Bob Harvey qui touchent au sublime. On ne saurait trop insister sur cet aspect. Tyutchev, Cassandra, Fauconna, les voleurs, le Dragon - je ne puis les citer tous - sont gravés dans la mémoire de tous les ldvheurs qui ont fait ce livre ne serait-ce qu’une fois. “ Vous ne regardez pas les pierres tombales, de peur de trouver votre nom devant une tombe ouverte ”… WINS

Si cette aventure veut être épique et y réussit, ce n’est pas gratuitement. On sent réellement que le destin d’un univers entier - immense, barbare et fantastique - pèse sur nos épaules, à nous, petit archiviste mou ( mettons ) emmené sur Orb et soudainement doté d’un physique de vainqueur et de capacités de combat héroïques. On sent les griffes aveugles du Dieu de la Mort qui s’efforcent de se refermer sur nous. Dans la dernière partie, on sent véritablement qu’on touche à une réalité plus grande, plus élémentaire, aux assises mêmes de ce monde dont le destin se décide ( Damohl, les dinosaures, l’esprit de Fauconna… )
Cette aventure répond entièrement à la définition de l’épique: tout y est plus grand que nature et rien n’y est exagéré, tout y est à sa place. Pour ce qui est du parcours, on peut perdre, mais jamais se plaindre que les auteurs aient été injustes.

On se demande vraiment comment les auteurs ont pu ensuite commettre l’immonde série du Ninja, et insister que c’est dans le même monde en plus. Mystères de l’âme humaine qui après avoir touché les cieux va se vautrer aux abîmes.

Si excellent soit-il, ce LDVH n’est cependant pas entièrement parfait et j’aurais, sur deux points mineurs, à lui faire des reproches
- le passage avec les deux savants fous et leur créature est grotesque et dépare complètement l’ambiance ( encore heureux que l'illustration qui la représente ait été passée à la trappe dans la VF ) alors qu'ils fournissent un objet utile.
- au point de vue théologique, ça se réduit à un affrontement entre la Mère de Toutes Choses et le Dieu de la Mort, les autres jouent les utilités. Essayez voir d’en appeler à un autre dieu et vous comprendrez votre douleur. On aurait pu croire que de voir toute vie s’éteindre sur Orb et le Dieu de la Mort régner sans partage les aurait concernés un peu…


Note: 19/20
Revenir en haut Aller en bas
Lucifel05
Champion
Champion
avatar

Masculin
Cancer Buffle
Nombre de messages : 352
Age : 32
Date d'inscription : 18/03/2012

MessageSujet: Re: 11- Le talisman de la mort   Jeu 29 Mar 2012 - 1:00

Ce livre est vraiment excellent.

L'histoire en elle même est peut originale car très inspirée du seigneur des anneaux et de Conan le Barbare. Cependant, l'ambiance est vraiment magnifique. Ce monde semble emprunt d'une telle beauté que l'on en vient limite à en rêver. Depuis que je me suis mis à relire les LDVELH, c'est la première fois que je suis autant dans l'histoire. J'étais complètement imprégné par son aura unique. C'est une sensation assez difficile à exprimer avec des mots, mais sa lecture est vraiment très plaisante.

De plus, cette aventure dispose de beaucoup d'autres qualités. Elle n'est pas linéaire. Le passage urbain est très réussie, et même si la dernière partie est un poil en dessous du reste, elle n'en demeure pas moins intéressante. La difficulté est également très bien dosée, il n'y a pas énormément de combats. Et les PNJ rencontrés sont très marquants. Mention spéciale pour Tyutchev.

Je ne peux que vous conseiller de lire ce livre si ce n'est pas déjà fait, car il fait certainement partie des meilleurs défis fantastiques.

Note globale : 16,5
Revenir en haut Aller en bas
Shekou
Fantassin
Fantassin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 44
Localisation : Abysses
Date d'inscription : 04/04/2012

MessageSujet: Re: 11- Le talisman de la mort   Mer 4 Avr 2012 - 5:38

Le talisman de la mort !!!

Je n'avais pas refais ce DF depuis les années de graces ( 80 bien sur Laughing ) et je dois dire que j'étais assez surpris des bonnes critiques qu'il récoltais sur ce site car il ne m'avais pas laissé de tres grand souvenirs ( voir moment marquant).....

Eh bien je l'ai refais cette semaine et JE ME TROMPAIS!!!

Des moments marquants ??? il y a a peu pres juste ca ! Sans trop spoiler disons juste tyutchev et cassandra, fauconna, l'émissaire de la mort, le dragon rouge etc....

Un livre bien dosé qui est jouable a la loyale (bonnes statistiques recommandées par contre) et qui peut bien se finir sans faire une dépression (pas un OTP assassin).
Oui on remarqueras une tres grande similitude avec Tolkien mais entre nous... Qui n'aime pas Tolkien ??

On découvre pour la premiere fois le monde d'Orbus et faut admettre qu'il est tres intriguant. Et personnellement je trouve qu'il est bien développé dans La voie du tigre.

Si j'ai quelques mots négatif a dire ce serais cependant sur l'introduction qui me laisse de glace. What a Face
Se retrouver on ne sait ou et on ne sais comment.... Je trouve qu'on est tres loin de l'intro du sépulcre des ombres.
Sauf que pour ma part le paragraphe 400 rachete bien le faux pas de l'intro...

Bon pour la note... Ben je vais mettre

17/20
Mérite de figurer dans mon top 10 des DF.. cheers

Revenir en haut Aller en bas
Wor
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Verseau Cochon
Nombre de messages : 659
Age : 33
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: 11- Le talisman de la mort   Mar 4 Sep 2012 - 19:33

Un Défis fantastique écrit par les mêmes auteurs que la série "La voie du tigre" et qui se déroule également dans le même univers, le monde d'Orb.

L'histoire s'inspire pas mal du seigneur des anneaux, on nous confie en effet la garde d'un objet maléfique aux grands pouvoirs (ici le talisman de la mort donc), que beaucoup convoitent, et qu'on doit emmener en lieu sur. Et les émissaires de la mort de ce livre chargé de récupérer le talisman ne sont pas sans rappeler les cavaliers noirs du seigneur des anneaux, chargé de récupérer l'anneau. Cette histoire est bien mené, il y a plusieurs personnages marquants comme Tyutcheff et Cassandra (fameux personnages de la voie du tigre aussi), et il y a quelques bons passages.
L'atmosphère de ce livre est très bien rendue, on a l'impression d'être seul, traqué par tous, surtout vers la fin on ressent bien cette ambiance oppressante.
On retrouve sinon le monde d'Orb de la voie du tigre, avec son très bon univers très riche, tous ces dieux divers et variés, le fameux Rift (l'abime du mal), toutes ces villes bien personnalisés (même si ici on en visite qu'une seule).
A noter aussi de très bonnes illustrations de Bob Harvey (même illustrateur que la voie du tigre, encore une fois).

L'aspect jeu aussi a été assez soigné, à chaque situation on a pas mal de choix possibles. Il y a aussi plusieurs objets utiles à trouver qui peuvent nous faciliter la vie. Je pense que dans ce livre il faut contourner la règle qui dit qu'on ne peut dépasser son total d'habileté de départ, car ici on a beaucoup d'objets qui servent à augmenter l'habileté et il ne servent à rien si on peut pas dépasser ce total, ce qui est illogique. Le livre doit être jouable à 9 au départ en habileté voire 8 si on fait cela, sinon il faut 11 ou 12.

Mais je trouve qu'il manque quelque chose à ce livre. Peut être un peu un manque d'originalité, l'histoire a beau être pas mal, elle est très classique et sa structure est assez simple, et plutôt linéaire finalement, il y a beaucoup de recoupes et de points de passages obligatoires. Et aussi les évènements s'enchainent souvent trop vite, ça manque un peu de profondeur, mais c'est aussi le genre (je veux dire le genre livre-jeu) qui veut ça. On aurait aimé par exemple avoir plus de descriptions de Griseguilde (la ville du livre), ou que le passage de la fuite de Griseguilde soit un peu plus long.

Un bon Défis fantastique finalement, mais pas forcément un chef d'oeuvre, je pense que ce style assez romancé convient mieux à des séries de plusieurs livres, qu'à des aventures uniques comme les Défis Fantastiques.

Note: 15/20

.


Dernière édition par Wor le Dim 2 Déc 2012 - 13:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kierkan Rufo
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Taureau Coq
Nombre de messages : 556
Age : 36
Localisation : L'édifiante Bibliothèque
Date d'inscription : 15/07/2011

MessageSujet: Re: 11- Le talisman de la mort   Dim 2 Déc 2012 - 13:19

Emballé par les critiques positives au sujet de ce Défis Fantastiques, je me suis donc logiquement lancé dans l'aventure avec enthousiasme.
L'introduction est assez immersive, on nous explique que nous pénétrons dans un monde fantastique parallèle nommé Orbus afin de nous donner une mission qui sauvera ce monde : ramener et protéger un talisman qui, s'il venait à tomber entre les mains ennemies, viendrait à provoquer la ruine d'Orbus.

Pourquoi pas ? Devenir un héros d'un univers parallèle, ça m'botte !

L'ambiance générale du livre est plutôt bonne, on a droit à des landes, des forêts, des villes bondées de monde, des guildes, des druides, une jungle remplie de créatures préhistoriques (si si !)...etc ... Bref, le monde semble assez vaste et riche en rebondissements.

Ce qui m'a profondément frappé, et ce dès le début de l'aventure, c'est la difficulté. En effet, sans une Habileté à 10 minimum, il est presque impossible de terminer l'histoire sans tricher. Il existe quelques objets magiques qui peuvent nous aider à augmenter nos stats si elles sont basses, mais durant mon épopée, je n'ai jamais mis la main sur un seul d'entre eux.

Les combats sont difficiles, j'ai affronté assez tôt dans la quête une créature qui, si elle nous touche, fait baisser de manière permanente notre Habileté, et ce, à chaque assaut ! Un conseil, procurez-vous des potions d'HAB au début de l'aventure, et non de régénération d'END.

Personnellement j'ai tracé en ligne droite l'aventure, j'ai tenté comme un couard d'éviter le maximum de combats et d'ennuis, malgré tout je suis mort des dizaines de fois, ce qui m'a poussé à continuer jusqu'à la fin sans les dés.
A souligner aussi qu'à force d'éviter les ennuis, j'ai mis la main sur très peu d'objets importants, dont un qui est obligatoire pour finir le bouquin, je n'en dirai pas plus.

Le passage final avec le Dragon est absolument abominable, la moindre erreur signifie la mort assurée, et s'il vous manque ce fameux objet obligatoire, impossible d'aller jusqu'au paragraphe 400.

Au final, j'ai bien aimé l'univers, l'ambiance générale du livre, mais la difficulté relativement agaçante des combats et des choix qui conduisent dans certains cas à un PFA obligatoire en fin d'aventure m'ont rebuté.

Note finale : 15/20

Revenir en haut Aller en bas
Antares
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Féminin
Scorpion Rat
Nombre de messages : 2567
Age : 20
Localisation : Titan City
Profession : Etudiante au Monastère Kaï
Loisirs : Ecouter du métal et coiffer des poneys
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: 11- Le talisman de la mort   Jeu 17 Jan 2013 - 18:33

La flatteuse réputation dont jouit Le Talisman de la Mort n'est certainement pas usurpée, le livre sachant distiller une originalité bienvenue dans une structure très formatée.

Le style d’écriture ravira les lecteurs. En se débarrassant du carcan trop étroit d'Allansia, Smith et Thompson ont pu laisser libre cours à leur imagination pour élaborer un univers plus fouillé, moins superficiel et plus authentique que celui esquissé dans les précédents DF de Livingstone/Jackson.
Dans certaines scènes, on touche au mythique, au mythologique, tout à fait dans la lignée du monde présenté, empreint de cultes divers et d'un panthéon fourni.

Les rencontres sont nombreuses et les personnages dotés d'une vraie épaisseur qui les rend inoubliables. Le bestiaire proposé, oscillant entre le classique et l'inattendu, n'est pas en reste et les illustrations participent parfaitement à l'immersion (à part ses elfes noirs, Bob Harvey réalise un boulot impeccable).


L'inédit "mode Continue" permettra au joueur d'éviter les frustrations face aux redoutables ennemis qui parsèment l'aventure. La difficulté est donc très raisonnable. Mais la rejouabilité n'en sera pas pour autant trop affectée, tant la visite de Griseguilde, ville pleine de richesses et de mystères, vaut le détour.

Note: 18/20
Revenir en haut Aller en bas
Napalm
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin
Vierge Chèvre
Nombre de messages : 132
Age : 38
Localisation : Tours
Profession : Colporteur
Loisirs : Bien trop nombreux pour un honnête homme.
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: Re: 11- Le talisman de la mort   Sam 5 Oct 2013 - 23:58

Un très bon défi fantastique qui remplit parfaitement sa mission de dépaysement épique et vous plonge en immersion avec une très bonne intro.
j'étais fort jeune lorsque je l'ai lu et je l'ai, pour ainsi dire, résolu d'une traite en 24 heures. prenant donc.
J'ai beaucoup apprécié le fait qu'un homme du monde du "quotidien" devienne un héros, c'était, pour ainsi dire, mon premier contact avec le genre, pas encore nommé ainsi, de l'urban fantasy.
Des ressorts classiques mais un livre assez original finalement. Ayant eu des stats à 12 sur un gros coup de pot, j'avoue que ça a été tout de suite plus simple pour triompher des nombreux combats. J'ai particulièrement aimé l'émissaire de la mort à la rapière et la baston d'auberge avec ces mickeys de Tyudchef et Cassandra^^ (enfin je fais le malin après coup, mais j'ai quand même écopé de quelques blessures).
Une bien bonne lecture de jeunesse.

NOTE: 17/20
Revenir en haut Aller en bas
http://comtedoutreplan.canalblog.com/
macbeth
Fantassin
Fantassin
avatar

Masculin
Vierge Singe
Nombre de messages : 61
Age : 37
Localisation : Grenoble
Profession : Prof
Loisirs : Wargames divers, surtout Warhammer et Warhammer 40.000
Date d'inscription : 08/05/2012

MessageSujet: Re: 11- Le talisman de la mort   Mer 24 Juin 2015 - 11:33

De l'avis de tout le monde, le Talisman de la Mort est l'un des meilleurs DFs. Et je suis tout à fait d'accord.

L'aventure est séparée en trois parties de tailles assez inégales, avec une grosse deuxième partie urbaine dans Griseguilde qui fait toute la force de ce livre. L'exploration de la ville, les rencontres avec les membres des différentes guildes et des différents cultes montrent que l'auteur a sérieusement travaillé son background.

L'histoire est assez basique, même si, contrairement à bien d'autres DFs, on n'a pas affaire à un Kill the Sorcerer classique.

Le héros est supposé venir d'un autre monde. Je suppose qu'il s'agit du nôtre, même si ce n'est jamais clairement précisé. Cependant, cet aspect n'est pas particulièrement mis en avant, car le personnage que nous incarnons n'est jamais vraiment stupéfait par son environnement.

Bref, un très bon DF qui vaut un

18/20
Revenir en haut Aller en bas
gynogege
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Bélier Tigre
Nombre de messages : 1622
Age : 43
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 26/09/2014

MessageSujet: Re: 11- Le talisman de la mort   Jeu 27 Aoû 2015 - 22:40

Voilà un livre qui tient toutes ses promesses ! Etant jeune je ne l'avais jamais fini et m'en étais désintéressé pour passer à d'autres, et pourtant aujourd'hui il m'apparaît comme un modèle du genre. Un équilibre subtil entre une difficulté relevée et la possibilité de prendre une multitude de chemins différents. Le faible nombre de PFA permet ainsi d'avoir une histoire à la fois variée et longue, contrairement à la Créature venue du chaos où, une fois élaguées les branches mortes, on se retrouve avec une histoire relativement courte.
La maturité dans la jouabilité est étonnante pour un des tous premiers DF (notamment la gestion des points d'habileté qui est un vrai défi), la possibilité de reprendre l'aventure à des endroits différents est un coup de génie (je ne connais pas d'équivalent depuis ?) Le livre est bien écrit et les thèmes abordés sont assez inhabituels parfois: la cité de Griseguilde qui confine à la gynocratie, dans un univers où les personnages féminins sont d'habitude absents; la possibilité d'éviter pas mal de combats, en particulier contre les animaux que d'habitude on trucide sans réfléchir... beaucoup de choses rendent ce livre élégant et subtil au delà de son simple caractère ludique.
Il m'a fallu une bonne dizaine d'essais au moins pour venir à bout de ce DF mais à aucun moment la lassitude ne m'a gagné. Je l'ai réussi à la loyale avec 10 en habileté au départ, je pense qu'avec 9 ça devient très dur...
Le seul regret que j'aurai est qu'il ne se situe pas dans l'univers de Titan, même s'il introduit à l'univers d'Orb, celui de la Voie du Tigre. Le perfection n'est pas de ce monde, aussi je me contetnterai d'un
19/20
Revenir en haut Aller en bas
titipolo
Chevalier
Chevalier


Nombre de messages : 215
Date d'inscription : 02/07/2013

MessageSujet: Re: 11- Le talisman de la mort   Mer 9 Nov 2016 - 15:35

Je suis surpris par les commentaires et les notes du talisman de la mort qui est pour moi une bouse ahurissante. Bon, je vais commenter cette œuvre en utilisant les spoilers.

Spoiler:
 

Mais avec un scénario complétement absurde, des illustrations abominables et un gameplay tiré par les cheveux, je ne peux pas mettre une bonne note. Je suis obligé même de la baisser par rapport à ce que j'aurais mis habituellement pour faire baisser la moyenne.

Note: 7,5/20

Et c'est bien payé.
Revenir en haut Aller en bas
Bruenor
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 1364
Age : 39
Localisation : Seine Maritime
Loisirs : LDVELH, Magic, Xbox One, Warhammer 40k...
Date d'inscription : 28/07/2013

MessageSujet: Re: 11- Le talisman de la mort   Dim 17 Sep 2017 - 18:18

L'envie de faire Retour à Griseguilde de l'ami VS m'a incité à faire d'abord le Talisman de la Mort. Ce DF de Jamie Thomson et Mark Smith présente la particularité de ne pas se dérouler sur Titan bien qu'étant médiéval fantastique. C'est le principal reproche que j'ai à lui faire car j'ai pris goût à cet univers de Titan et voir des noms de personnages ou de lieux connus au fil des livres est toujours un plaisir.

Passé cette petite déception, on se retrouve très vite plongé dans une aventure palpitante. Les rencontres avec les PNJ sont très riches, la ville de Griseguilde est bien développée et les passages en extérieur sont assez réussis également.

La difficulté est tout à fait correcte, à condition de ne pas démarrer trop bas en Habileté (le projet Dfix est là pour s'en assurer), avec notamment peu d'objets à trouver.

Les illustrations de Bob Harvey sont dans la moyenne de celles des DF et ont l'avantage de représenter bon nombre de PNJ, par contre j'aurais bien aimé voir la cité de Griseguilde.

Très bonne idée de gameplay que les points de sauvegarde, qui rendent les relectures bien plus agréables.

La réputation de ce DF n'est donc pas ursurpée, ce n'est pas mon préféré pour autant mais sa lecture est très agréable.

les + :
très bonne jouabilité
points de sauvegarde
les PNJ
bon background

les - :
pas Titan

nombre de tentatives pour le finir : 5
difficulté : 65%

note : 16/20
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 11- Le talisman de la mort   

Revenir en haut Aller en bas
 
11- Le talisman de la mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Talisman de la Mort
» 11- Le talisman de la mort
» Voie du Tigre et Talisman de la Mort : s'imbriquent ou pas ?
» ILLUSTRATIONS ET ILLUSTRATEURS
» LDVELH au jour le jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: Critiques :: Défis Fantastiques-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit