L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le Héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 06- Le labyrinthe de la mort

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Rahlyx
Apprenti
Apprenti


Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 06/11/2014

06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06- Le labyrinthe de la mort   06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 EmptySam 8 Nov 2014 - 15:22

Enfin, je me décidé à rentrer dans ce labyrinthe...
J'en ai beaucoup entendu parler, en bien comme en mal, et il me tardait de me faire mon propre avis.
Tout le monde connaît le scénario et le déroulement du jeu donc je vais aller à l'essentiel.

Dans sa catégorie de dungeon-crawler il est redoutable d'efficacité: superbe ambiance, rencontres variées, et bon équilibre entre pièges/monstres/trésors.
Evidemment c'est un OTP, et comme aucun indice ne nous est donné, il va falloir refaire plusieurs fois l'aventure pour trouver les éléments obligatoires à notre victoire.
Pas d'inquiétude à avoir, le labyrinthe est vraiment grand, et c'est un réel bonheur d'en explorer tous les recoins.
Mention spéciale pour les rencontres avec les Maîtres et nos concurrents, on s'y croit vraiment.

Mais.....alors qu'on s'approche de notre but final, tout par en live!
Dès l'affrontement avec le monstre des abîmes, l'équilibre qu'avait si soigneusement instauré Livingstone vole en éclat.
On a droit a 4 affrontements successifs d'habileté 11 et 12, suivi d'une sorte de code que l'on a une chance sur neuf de réussir, sous peine de voir ses PE baisser drastiquement.

Je comprends le but de l'auteur: rajouter de la difficulté pour augmenter la durée de vie du livre.
Mais le problème est que, pour avoir une chance de terminer l'aventure, on est obligés de jouer avec une FA de 12, voir 11 avec de bons tirages aux dés. Et dans ce cas, tous les affrontements précédents n'ont plus aucun intérêt.

Du coup on se retrouve, au choix, avec un livre excellent mais impossible à terminer; ou à l'inverse plat mais avec un peu de challenge sur la fin.... Sad
Je sais que c'est un problème récurent des DF, mais je m'y fait pas. Je vais sûrement modifier les stats d'habileté des derniers ennemis pour lui redonner  du sens.

15/20
18/20 (après ajustements)
Revenir en haut Aller en bas
agnor
Apprenti
Apprenti
agnor

Masculin
Sagittaire Buffle
Nombre de messages : 29
Age : 45
Localisation : bretagne
Loisirs : sport , JV , cinéma
Date d'inscription : 30/08/2013

06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06- Le labyrinthe de la mort   06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 EmptyLun 8 Déc 2014 - 10:31

Voilà une livre qui m'a occupé pendant pas mal d'heures .

Le labyrinthe m'a été fatal de nombreuses fois avant finalement d'en venir à bout.

C'est certainement le DF auquel j'ai le plus joué d'une part car il n'est pas simple mais aussi et surtout car j'ai particulièrement aimé l’ambiance et l'histoire .
Bref il n'était pas question pour moi de baisser les bras .

Toujours est-il que je garde un très très bon souvenir du labyrinthe donc ça sera en ce qui me concerne une bonne note

18/20
Revenir en haut Aller en bas
Ezio Auditore
Guerrier
Guerrier
Ezio Auditore

Masculin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 145
Age : 20
Localisation : Florence, Italie
Profession : Maître Assassin
Loisirs : PS4, LDVELH, Lecture, Guitare, dégoûter mes potes du football en bloquant tous leurs tirs
Date d'inscription : 09/02/2015

06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06- Le labyrinthe de la mort   06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 EmptyDim 1 Mar 2015 - 18:12

Effet nostalgie oblige, je sens que je vais mettre une bonne note au Labyrinthe de la Mort et être dithyrambique dans mes propos. C'est parti!
ATTENTION SPOILERS PLUS QUE PROBABLES
Ian Livingstone n'est vraiment pas mon auteur de LDVELH préféré (je préfère les Keith Martin et les Jonathan Green) mais force est de constater qu'il nous livre la un chef d'œuvre. Le principe du livre est simple: vous incarnez un personnage dépressif qui las de la vie décide de se rendre à Fang, ville ou se situe le labyrinthe de la Mort, dont personne n'est jamais sorti vivant. Évidemment, on est la pour faire mentir cette tradition! Le Labyrinthe, bien que simpliste et se résumant à une succession de couloirs, dégage une ambiance absolument phénoménale. Je ne compte plus le nombre de fois ou j'ai décédé dedans, mais à chaque fois ces échecs m'incitaient à reprendre le livre et me motivaient toujours plus pour enfin sortir du labyrinthe. Au niveau des moments marquants, il faut mentionner les rencontres avec les candidats,
Spoiler:
 
lorsqu'on les rencontre, la Bête sanguinaire qui orne la couverture, et le paragraphe 400, qui bien que simple, est efficace. Le seul bémol que je trouve à ce livre c'est que c'est un bon vieux OTP avec sa pléthore d'objets à trouver (mais bien loin des 19 objets de L'épreuve des Champions)
Au final, l'un des meilleurs DF. Tout simplement

18,5/20
Revenir en haut Aller en bas
guistealer
Novice
Novice


Masculin
Gémeaux Singe
Nombre de messages : 3
Age : 39
Localisation : Genève
Date d'inscription : 16/02/2016

06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06- Le labyrinthe de la mort   06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 EmptyMar 16 Fév 2016 - 10:03

Hello à tous,

Pour ma première critique, j'ai jeté mon dévolu sur le Labyrinthe de la Mort.

Je l'ai parcouru une première fois il y a près de 25 ans, et l'ai terminé une nouvelle fois hier.
Je n'avais plus aucun souvenir de ce livre, mon expérience est donc celle d'une personne le parcourant une première fois.

Que penser de ce labyrinthe ? Je suis pour ma part plus mitigé que nombre d'entre vous, mais reconnait des qualités indéniables à ce volume. A noter que d'une part je ne suis à la base pas du tout fan du travail de Livingstone, et d'autre part j'execre en général le canon des bon vieux Porte/monstre/trésor. Les donj', ça n'est pas ma tasse de thé de prédilection, mais certains peuvent être sympa ( l exemple de légend of grimmrock sur PC, château Drachenfels ou mort sur le reik pour warhammer )

Les bons cotés :

- L'ambiance. C'est ce qui a permis à ce livre de me tenir en haleine tout au long de cette aventure. Elle est tout bonnement excellente. La rencontre des autres participants, morts ou vifs ajoute à l'aspect "vivant" de ce périple. Et throm, il déboite !

- Le challenge. Qui excuse la difficulté importante du livre et est cohérente avec le background. Un terrible labyrinthe, avec à la clef une somme importante à remporter ainsi que la gloire du héros qui lui incombe en cas de réussite. Notre héros participe à cette aventure pour ces deux raisons, on signe donc corps et âme pour ce labyrinthe vicieux et retord. Le contrat induit donc une difficulté surhumaine à surmonter le long de cette épreuve, nous n'imaginons pas une seconde un donjon facile à traverser, en ce cas il ne bénéficierait pas de la même aura auprès de la population.

- Un OTP bien ficelé. Le coté OTP n'est ps insurmontable. Il n'y a au final que peu d'objets à rassembler, et en quelques tentatives, nous arrivons facilement à identifier le bon trajet à parcourir. Pour ma part j'ai pu tracer le trajet parfait en 6 tentatives, et donc remporter la victoire à la 7eme. Il n'y a que 4 objets indispensables, ainsi qu'
Spoiler:
 
Le premier objet est immanquable
Spoiler:
 
bien que sa prise  passera quasi obligatoirement par un PFA à la première tentative : aucune indication ne nous permet de comprendre qu'il ne faut prendre qu'
Spoiler:
 
, se trouve quelques paragraphes plus loin et se situe sur un passage obligatoire, impossible à manquer à moins d être trop prudent.
Le
Spoiler:
 
sont plus durs à trouver mais tout de même simple : nous avons une chance sur 2 de les trouver à la première exploration ( On nous propose deux passages, seul un permet de trouver cette fameuse galerie où se trouve la boite contenant le
Spoiler:
 
). Là encore un PFA risque de sanctionner l'aventurier par trop téméraire qui pousserait plus loin l'exploration du boyau.
Le
Spoiler:
 
est plus retors, et n'est trouvable qu'en empruntant un passage sur 3 possibles sur la dernière partie de l'aventure. Là encore, si nous empruntons le bon chemin, il est impossible de le rater.

Le coté OTP n'est donc pas insurmontable. Victoire en 7 tentatives de mon coté, sachant que par malchance j'ai emprunté TOUS les mauvais passages avant de trouver les 3 joyaux. Théoriquement, en mettant de coté les nombreux PFA qui nous obligent à recommencer l'aventure, nous trouvons les 3 joyaux en maximum 5 tentatives, si comme moi vous avez la malchance d'explorer tous les passages possibles qui conduisent au fameux toboggan nous amenant devant la bête sanguinaire.

pour nous induire en erreur sur les bons trajets, de nombreux objets sont trouvables et utilisables uniquement que sur de mauvais trajets ( le fiole d'acide par exemple, trouvable au début, et utilisable sur le mauvais trajet en fin d'aventure ). Cet aspect est très bien fait.

Les choses qui fâchent maintenant :

- La difficulté des combats. C'est le seul Gros point négatif à mon avis. Impossible de gagner sans au minimum 10 en Habileté, qui nous permet de gagner, si on fait un run parfait qu'environ 20 % du temps. à 11 en Habileté, j estime que le challenge est corsé sans être impossible, avec une chance de victoire de l'ordre de 50 à 60 % en faisant un run parfait ( j'entends par run parfait d'emprunter que les meilleurs chemins possibles et ne pas perdre un point d habileté suite à un jet de chance raté ). A 12 en habileté l'aventure est de suite plus simple, avec une probabilité de gagner de l'ordre d'environ 75 à 80 % du temps en run parfait.

J'ai retenté l'aventure après ma première victoire pour gagner 100 % à la loyale, je m'explique : à ma 7 ème tentative, j'avais 11 en habileté. J'avais obtenu ce score en retirant systématiquement mon jet de départ d habileté si je n'obtenait pas 5 ou 6. Avant le ninja j ai fais l erreur  d ouvrir la grille au sol, et ai donc perdu 1 point d habileté ( dur dur ! ). J'ai donc terminé le livre en affrontant le ninja la bête sanguinaire et la manticore avec un petit 10 d'habileté... j'ai gagné de très peu. Deuxième point, j'ai estimé que je pouvais me restaurer entre le combat de la bête sanguinaire et la manticore. En jouant By the book, c est faisable : Deux paragraphes sans combats les séparent, nous avons donc selon les règles le droit de manger nos rations. MAIS logiquement, ce serait impossible : on blesse 2 fois la bête sanguinaire ce qui nous laisse le repis pour courir vers la porte ( 1 paragraphe ), on se précipite dans la dernière salle et nous trouvons nez à nez avec la manticore ( 2 ème paragraphe sans combat), puis le combat se déclenche au 3 ème paragraphe. Notre héros n'a donc en toute logique pas le temps de s arrêter casser le croûte ;-)
pour ces deux raisons, j'ai décidé de relancer l'aventure en jouant 100 % à la loyale de mon avis : je n'ai pas relancé le dé pour calculer mon habileté au départ : coup de chance, j ai tiré un 6 ! donc 12 en habileté sans tricher. Puis , j'ai décidé de ne pas pouvoir me restaurer entre les 2 combats finaux et ainsi ne pas pouvoir regagner de points : résultat je suis sorti vainqueur du labyrinthe de la mort en jouant à 120 % à la la loyale en me mettant cette petite difficulté supplémentaire à ma 8 ème tentative. Bien que la 7eme était quand meme gagnée à la loyale malgré tout. Ce qui m'a permis de sortir quelques stats intéressantes :

A 11 en Habileté, 21 en endurance et 12 en chance à la 7eme tentative j'ai perdu cumulativement 45 points d'endurance !!! C'est énorme. Perte de 15 points de chance également ( à modérer car j ai dépensé beaucoup de points en combat pour compenser mes 10 points d habileté pour les 3 derniers combats suite à ma perte d'un point d'habileté ). Et donc enfin perte d'un point d'habileté.

A 12 en habileté, la perte d'endurance n'a été "que" de 27 points et 7 points de chance.

La différence d'un point d'habileté a donc un impact énorme sur la difficulté de l'aventure; mais j'insiste, à 11 l'aventure est tout à fait faisable. J'ai galèré mais ai perdu bêtement un point d'habileté avant les combats finaux et m en suis quand meme sorti.

Cette difficulté est due à 2 éléments : Les oiseaux à tuer pour récupérer l
Spoiler:
 
( 8 habileté, mais - 2 en force d attaque pour nous ) ET la succession de combats mortels à partir de la deuxième partie du donjon : troll à 10/11, puis minotaure à 9/9, puis throm à 10/12 ( fort le bougre ), puis Ninja à 11/9, puis bête sanguinaire à 12/10 ( mais que 2 assauts à gagner )  elle plombe bien le combat suivant si vous ne vous permettez pas de manger vos rations entre ce combat et le suivant, qui est la manticore à 11/11. Je ne compte pas le tyrannosaure qui est évitable en situation de une parfait grâce au talisman d'os en forme de singe + la corde et grappin ET jet de chance réussi dans l'arène. Livingstone est complètement dingue !!!! comment à t il pu imaginer que ces combats sont gagnables avec moins de 11 en habileté ? Et là, la sanction tombe, bon dieu, tu testes tes jeux une fois écrits Ian ? Manifestement non... c'est là le problème majeur de Livingstone, on a clairement l'impression qu'il fait ça pour la thune et/ou qu'il bacle ses oeuvres sur la fin en envoyant son taff à son éditeur sans s'assurer que son livre est jouable. Inadmissible.

- Enfin les PFA : très ( trop ) nombreux, je pense que certains auraient pu être supprimés, sans pour autant rendre le labyrinthe telle une promenade de santé. Mais je modère ce propos toutefois, on est quand meme dans le labyrinthe de sukumvit, et sa réputation n'est pas usurpée.


En résumé j'aurai mis la note de 8/10 si la difficulté des combats n'était pas aussi importante, et s'il était possible de gagner avec moins de 11 en habileté ( 10 est faisable mais avec pas mal de chance au dés, couplé à un gros score de chance et d'endurance ).

Pour cette raison je lui donne un 7/10.

J'espère que ce pavé édité chez plomb vous a plu ;-)

En vue, la critique de howl of the werewolf , de la vengeance des démons, du manoir de l'enfer et de la forêt de la malédiction que j attends par la poste. Et j'ai hâte...

Note 14/20
Revenir en haut Aller en bas
Bruenor
Maître d'armes
Maître d'armes
Bruenor

Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 1741
Age : 40
Localisation : Seine Maritime
Loisirs : LDVELH, Magic, Xbox One, Warhammer 40k...
Date d'inscription : 28/07/2013

06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06- Le labyrinthe de la mort   06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 EmptyVen 23 Sep 2016 - 10:57

Voici un des DF première époque les plus célèbre et que pourtant je n'avais du faire qu'une fois vite fait à la bibliothèque où je rodais étant gosse.
Lacune désormais réparée et avec le recul des années c'est un des vieux DF qui s'en sort le mieux face à l'usure du temps.
L'idée de départ est à la fois simple et géniale, plusieurs candidats doivent pénétrer dans un labyrinthe dont il était jusqu'ici impossible de sortir vivant dans le but de gagner le jackpot.
L'ambiance de ce labyrinthe glauque est très bien rendue, on apprécie de croiser les autres candidats (morts ou vivants) dans ses recoins et les pièges sont d'une grande variété. Le bestiaire est de qualité également. Il y a également pas mal de moyens d'obtenir un coup de pouce et toute la difficulté règne dans le choix des pièces à explorer. Est-ce un piège ou y a t'il réellement un bénéfice à retirer de cette action?
Il s'agit ici d'un OTP et bizarrement jamais frustrant contrairement aux LDVELH de ce type. Il faut trouver 3 pierres précieuses et aux premières tentatives il ne sera pas surprenant d'arriver au bout avec une seule gemme utile. Le tracé d'un plan peut-être d'une grande aide et la cohérence du labyrinthe rend la chose assez aisée.
La difficulté des combats est croissante au long du livre et si des stats faibles peuvent suffire au début, il vaut mieux être plus costaud vers la fin. J'ai suivi les conseils de Dfix pour le faire donc j'ai moins ressenti ce problème.
Ce livre est donc difficile par sa nature d'OTP et quelques combats mais globalement je l'ai trouvé moins relevé que d'autres comme le Manoir de l'Enfer ou quelques purges à la jouabilité ratée. Là on a affaire à une difficulté savamment dosée et addictive, presque un remède contre la triche!
J'ai beau chercher je n'arrive pas à trouver de vrais défauts à ce livre, une oeuvre qui a sans doute contribué au succès des LDVELH de la grande époque.

les + :
l'ambiance
le scénario simple et génial à la fois
labyrinthe sacrément bien conçu
les illustrations

les - :
un OTP et encore vu qu'il est bien fait est-ce un soucis?

nombre de tentatives pour le finir : 10
difficulté : 78%

note : 19/20
Revenir en haut Aller en bas
Minos Seyl'Dalis
Guerrier
Guerrier
Minos Seyl'Dalis

Masculin
Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 16/12/2012

06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06- Le labyrinthe de la mort   06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 EmptyVen 25 Nov 2016 - 13:06

Longtemps, j’ai ignoré (voire méprisé) l'œuvre de Ian Livingstone : trop difficile, trop linéaire, trop répétitive… Du « one true path » impitoyable dans un cadre de « dungeon crawling » labyrinthique agrémenté de « die and retry » innombrables en quête du « loot » indispensable.

Pas du tout mon truc… Ai longtemps dédaigné ce type de LDVELH… A tort.


En vieillissant, j’ai compris l’intérêt que l’on pouvait y trouver et, surtout, j’ai compris que l’on pouvait y prendre du plaisir. Un peu comme les « hack’n’slash » dans les RPG : certains adorent, d’autres non ; certains sont plus Baldur’s Gate que Diablo, certains aiment les deux...  

Donc, c’est tout, c’est le style de Ian Livingstone ; ça plaît ou non, mais on ne peut nier l’aspect ludique de ses livres. Et le Labyrinthe de la Mort en est un bon exemple : certains le trouvent génial, d’autres crient au scandale, mais toujours est-il que cela demeure un excellent Fort-Boyard.


C’est vrai : il n’y a pas d’histoire et c’est juste de l’exploration de donjon. Mais c’est bien fait et ça plaira à tous les aventuriers qui aiment dresser les plans des labyrinthes qu’ils arpentent et, surtout, qui ne se lassent pas de passer quinze fois au même endroit à force de recommencer. Ose-t-on encore aujourd’hui critiquer le « Porte-Monstre-Trésor » qui a longtemps caractérisé Donjons & Dragons et bien d’autres titres du jeu de rôle (papier comme vidéo) ? Encore une fois, on aime ou pas et, si l’on n’aime pas, il y a heureusement plein d’autres titres sur lesquels jeter son dévolu. Perso, ce n'est pas du tout ma tasse de thé, mais pour faire passer le temps sans prétention, ça faisait bien plaisir.

Cela dit, il est vrai qu’il est quand  même corsé. Heureusement, il est tout de même possible d’améliorer ses statistiques (notamment la précieuse Habileté) en découvrant les bons objets. En revanche, je n’ai pour ma part jamais pu utiliser mes provisions, alors que récupérer 4 points d’Endurance régulièrement n’aurait pas été du luxe… Edit modo : en fait on peut prendre les repas quand on veut. C'est une erreur de traduction, cf l'inventaire des erreurs des règles des DF.



Quelques passages sympathiques, effectivement, notamment l’association avec Throm, mais c’est court et ne déclenche pas de franc émoi.

Bref, comme dit plus haut : c’est du Fort-Boyard à la sauce Médiéval-Fantastique. Il ne faut pas chercher de cohérence et de vraisemblance, ce n’est pas le but du jeu. Il faut avancer, tuer, subir des épreuves et en voir le bout pour obtenir la récompense.

C’est tout.


15/20 car c’est quand même bien fait une fois que l’on sait à quoi s’attendre et, surtout, pour réhabiliter Ian Livingstone sur lequel je crachais tant il y a encore quelques années. Mea Culpa. study
Revenir en haut Aller en bas
djino
Protecteur
Protecteur
djino

Masculin
Gémeaux Chat
Nombre de messages : 298
Age : 43
Localisation : Limoges
Profession : Assistant ADV Export
Loisirs : Ma fille, running, ma fille, cuisine, ma fille...
Date d'inscription : 08/10/2018

06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06- Le labyrinthe de la mort   06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 EmptyJeu 25 Oct 2018 - 0:31

Après avoir passé la journée à le faire et le refaire pour enfin le finir, voici ma critique, articulée avec les points qui m'ont plu, et les autres que je trouve qu'il faudrait améliorer

Premièrement le background est très plaisant : Un baron local construit un labyrinthe mortel pour promouvoir l'attractivité de sa ville (Et une fête foraine normale cela n'aurait pas marché ???) Pour appâter les candidats il offrira 10.000 pièces d'or à qui en sortira vivant (du coup on se dit que les candidats sont au choix : A : Très cupides B : Suicidaires C : Très cons d'y aller alors qu'une mort quasi certaine les y attend).

Vous etes un aventurier et cette année, après de longs entrainements, vous avez décidé de vous y frotter. Attention ! Non pas pour l'argent mais pour le goût du challenge et la reconnaissance d'être le premier à survivre à cette épreuve car vous n'êtes pas un vil chasseur de trésor, non vous êtes un vrai héros vous !... (A moins que ce soit la réponse C, mais ce n'est apparemment pas l'option choisie par Livingstone pour le récit)

Alors oui ce n'est pas super profond et cela n'augure pas un grand travail sur le scénario, mais bon, quand je vais voir un film d'auteur au ciné je m'attends à voir un film d'auteur, quand je vais voir Rambo 4, je m'attends à voir du Rambo... On est prévenus à l'avance, et on s'attend donc bien à évoluer dans un porte-monstre-trésor, dans la pure tradition médiévale-fantastique

L'Histoire est bien emmenée avec quelques pages pour nous présenter le truc. Pas besoin de plus, et comme ça cela ne nous plante pas devant l'entrée du dédale sans explications préalables... (je suis sûr qu'il y a des auteurs qui ne se seraient pas gênés pour le faire). Une fois cette petite présentation nécessaire faite, nous voilà donc plongés dans les méandres de ce labyrinthe, prêts à en découdre

Et là ce qui fait l'originalité du titre, ce n'est donc pas la profondeur du scénario, mais la diversité des situations qui vont s'offrir à nous. Nous ne sommes pas à choisir des directions et à tourner en rond pendant plusieurs paragraphes (comme ce qu'il peut se passer dans la deuxième partie du Sorcier de la Montagne de Feu par exemple), et les événements vont s'enchainer. Ces évenements nous garderont toujours en haleine grâce à leurs diversités : Un bestiaire très complet, des lieux différents et toujours bien décrits (couloirs, tunnels, grottes, salles diverses, gouffres, ... on marche on grimpe, on plonge, on fait demi-tour,...) et des situations et énigmes bien différentes (parce qu'il n'y a pas que des combats et des portes à ouvrir, il y a des énigmes et des jeux qu'il faudra résoudre) Du coup le suspens reste et on se demande toujours ce que l'on va trouver de nouveau au détour d'un chemin ou en ouvrant une porte.

Le système aussi d'indices est pas mal fait. On peut trouver à plusieurs endroits des indices ou conseils pour passer tel ou tel montre ou épreuve. On peut par exemple trouver un objet sur un montre combattu qui permettra plus tard d'éviter un autre combat plus difficile, on peut avoir des indices sur comment se comporter face à une situation future. Ca permet de rendre l'aventure plus vivante et éviter le "porte-monstre-trésor" basique
Spoiler:
 

L'autre petit point amusant est le fait qu'on pourra trouver des compagnons d'aventure sur le chemin, et pourquoi pas faire un bout de chemin avec eux (*). Bon, je n'en dit pas plus pour ne pas spoiler, ca concerne une petite partie de l'aventure mais c'est assez plaisant (Ca nous met en tête un sentiment ambigu, d'une part on est content d'avoir quelqu'un avec qui vivre cette aventure, d'autre part c'est quand même un adversaire...)

Spoiler:
 

Bref, avec tout cela, le Labyrinthe de la mort peut être considéré comme un must-see des LDVELH (du moins si vous aimez le genre médiéval fantastique et que vous n'êtes pas claustrophobe ou allergique aux labyrinthes... L'univers du jeu compte au moins pour autant que la qualité intrinsèque d'un LDVELH dans le fait que le lecteur va l'apprécier ou pas)

Bon, passons maintenant aux choses qui m'ont un peu décus :

On parle de la difficulté. Ce que j'ai trouvé difficile c'est qu'il y a quand même pas mal de PFA. Et parfois c'est vraiment un coup de pas de bol de tomber dessus
Spoiler:
 
Il y a donc parfois des pièges vraiment bêtes ou limites sadiques, et comme on est là pour explorer le labyrinthe on va forcément tomber dans un à un moment ou a un autre ... (Bon d'un autre côté le baron a promis de filer 10.000 pièces d'or à celui ou celle qui en sortira vivant, il n'a peut-être pas envie de les filer si facilement... d'autant plus que si quelqu'un sort la popularité de son labyrinthe présumé infaisable en prendrait un coup dans l'aile).

Il va donc falloir beaucoup compter sur votre bon sens, mais surtout sur votre chance et votre sixième sens (avant d'agir j'essayais de repenser à la globalité du truc et aux situations vécues dans les autre LDVELH pour essayer de deviner s'il y avait un piège ou pas) pour en venir à bout sans devoir faire une dizaine de tentatives...

Surtout qu'en plus de ces PFA, c'est quasiment un OTP et si vous avez le malheur de ne pas prendre le bon chemin quand il le faut, un objet essentiel pourrait vous échapper et vous n'arriverez jamais au dernier paragraphe

Du coup, je parlais tout à l'heure des indices donnés en cours d'aventure. Ca aurait été pas mal qu'il y en ait parfois un peu plus, ou du moins plus ciblés mais sous forme d'énigmes, notamment pour les objets qui nous sont essentiels (mais bon c'est un avis personnel, il y aurait eu cela, le jeu aurait peut-être été un peu plus facile)
Spoiler:
 

Après la difficulté des combats, oui et non. Le problème vient surtout du manque d'homogénéité des combats. Au début ils sont tellement faciles que vous pouvez les faire avec une main dans le dos, même contre deux adversaires en même temps. A la fin , ils sont quand même assez ardus (avec des habiletés égales ou supérieures à 10) et très rapprochés. Sans compter que l'épreuve finale, même si elle est très bien trouvée peut également vous faire rapidement perdre beaucoup de PE...

Même si les situations sont très différentes du début à la fin, le livre manque donc quand même cruellement d'homogénéité. Vous pouvez passer la moitié de l'aventure à vous balader sans trop de souci, et la fin à couiner comme un malade (à un moment dans la partie que j'ai gagnée je suis descendu à 2PE...) d'autant plus que certaines situations (parfois inévitables) peuvent vous faire perdre des précieux PH, ce qui rendra les derniers combats quasi infaisables

C'est donc à mon avis le point faible de ce livre, le manque d'homogénéité. Il se ressent dans la difficulté (certains vont aimer que la difficulté soit progressive, j'aime bien aussi, mais là je trouve que c'est too much), parce que la plupart des combats sont à la fin (au début on est plus sur de l'exploration en faisant doucement attention à nos PE, à la fin on a les yeux continuellement dessus...)

Spoiler:
 

Ce manque d'homogénéité on le retrouve aussi dans le récit : J'ai écrit que le début était bien emmené, mais je trouve que la fin est baclée. En effet, après la palpitante épreuve finale (j'ai adoré, même s'il y faut une part de chance et que j'ai failli y crever alors que la fin était presque là ...), on finit le labyrinthe, la sortie est bien décrite, mais une fois sorti on n'a le droit qu'à un petit paragraphe insipide, et on peut refermer le bouquin. Cela contraste avec le début du livre qui était plus narratif, et ca nous coupe un peu dans notre élan. En effet, comme un sportif qui vient de réussir un exploit on s'attendait à avoir notre podium ou notre tour de stade. Parce que bon, sortir vivant de ce labyrinthe nous aura quand même demandé plusieurs heures de lectures et de relectures, on aurait aimé quelque chose de plus fourni afin de nous récompenser de notre effort... Là ca fait quand même un peu short et décevant... J'ai vraiment l'impression que sur les derniers paragraphes la fin (mis à part la dernière épreuve et la sortie en elle-même) a été baclée

Hein Ian, pas un peu fatigué sur la fin ???

Mais bon, en résumé, et malgré ces quelques petites imperfections, ce "labyrinthe de la mort" restera quand même comme le chef d'oeuvre de Livingstone et comme un indispensable à tous les amateurs du genre.
L'histoire est bien fournie et sa complexité nous demandera une bonne dose de persévérance pour en venir à bout. C'est clairement un ouvrage à conseiller

Ma note : 16/20


(*): C'est quand même bizarre que Livingstone nous propose une partie d'aventure à vivre à deux. D'habitude Ian solo...
(qu'est ce qu'il ne faut pas faire pour faire une blague à 2 PO What a Face )
Revenir en haut Aller en bas
ANILIL21
Guerrier
Guerrier
ANILIL21

Masculin
Taureau Rat
Nombre de messages : 80
Age : 23
Date d'inscription : 08/03/2012

06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06- Le labyrinthe de la mort   06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 EmptyMar 9 Avr 2019 - 3:07

LES +

- Un labyrinthe qui porte bien son nom,rempli de pièges et de créatures dangereuses.
- L'ambiance
- Le fait de pouvoir rencontrer tout les autres participants (vivant ou mort)
- Le fait qu'on peut récupérer pas mal d'objets qui peuvent nous aider pour la suite,mais qu'on n'est pas non plus obligé de les avoir pour gagner.
- C'est assez difficile mais pas impossible
- Les illustrations
- Le sentiment de peur et de paranoïa qui ne nous lâche pas.
- Un livre efficace qui fait ce qu'on attend de lui


LES -

- ça manque d'enjeux
- La raison (ou plutôt l'absence de raison) qui pousse le héros à aller de son plein gré dans un Labyrinthe dont personne n'est jamais ressorti vivant.
- ça reste assez classique et pas très recherché en terme d'histoire et de background
- ça reste quand même assez dur et quand on a trouvé le bon chemin devoir se retaper les mêmes paragraphes et les mêmes combats à chaque tentative c'est vraiment lourd et barbant.
- Un objet indispensable est assez dur à trouver
- Le livre qui te dit que tu peux gagner avec des stats basses alors que pas du tout.


Note : 14/20
Revenir en haut Aller en bas
Enkiriel
Novice
Novice
Enkiriel

Masculin
Balance Buffle
Nombre de messages : 4
Age : 21
Localisation : Forannor
Profession : Seigneur d'Alun
Loisirs : Cinéma, Musique, Théâtre
Date d'inscription : 09/05/2019

06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06- Le labyrinthe de la mort   06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 EmptyJeu 9 Mai 2019 - 23:28

Haaa le "Labyrinthe de la mort"... C'est sûrement le LDVELH que l'on m'a le plus recommandé. Sous une belle nuit de pleine lune, je me suis enfin mis dessus et... j'avoue avoir été déçu de cet ouvrage.

Et pourtant, dès l'introduction, j'étais dedans. Je me suis même mis en tête de chercher et de traquer les autres concurrents afin de m'assurer de ma victoire incontestable. La première partie du labyrinthe est bien immersive, on suit les traces de nos prédécesseurs sans trop de difficulté. Le premier barbare est retrouvé mort et pris au piège, parfait! Un concurrent de moins... Je retrouve le chevalier un peu plus loin pétrifié, on me dit l'énigme et je tombe dans le piège... GAME OVER. Ok bon je recommence, heureusement j'ai pris le temps de me faire une carte, on va aller explorer l'autre couloir. Aïe, Ouille, j'ai un peu moins de chance par là on dirait. Ok jusqu'ici tout va bien, je fais même la rencontre de ce cher Throm qui m'escortera pendant un petit moment: une riche idée en soit. Je pensais juste qu'il me suivrait mais il a dû trouver un raccourci le bougre. Hélas, les Maîtres de L'Epreuve ne sont pas de cet avis et vont nous contraindre à nous entretuer, il ne peut en rester qu'un. Bon, il m'a bien amoché mais ça devrait aller non ? Je continue l'exploration, je tombe sur la bête sanguinaire. Arf, je la repousse avec difficulté, je continue et que vois-je ? Une Manticore ??? Non.. attends je... GAME OVER. Bon on reprends, je refais tout le chemin et cette fois je terrasse le monstre! J'ai même récupéré quelques pierres précieuses. Enfin, la porte finale est là, je sens déjà l'air frais qui m'attends de l'autre côté. Tu as une émeraude ? Non... GAME OVER. Ok je sais elle se trouve sur cette drôle de statue, partons du principe que je l'avais c'est bon non ? quoi ? un saphir ? Oui ça j'ai! Quoi d'autre ? Un diamant ? Alors là je sèche... GAME OVER Je regarde sur ma carte, j'ai exploré tous les chemins possibles. Bizarre que j'ai pas trouvé l'elfe et le ninja... Et voici comment s'est terminé mon épreuve dans le labyrinthe. Finalement, à cause d'une erreur sur ma carte, j'ai loupé le bon chemin qui menait à la sortie. Je me suis amusé à finir l'aventure en partant du principe que j'avais le diamant mais c'est clair que le paragraphe de fin est bien moins savoureux ainsi.

En soit même si le scénario est classique, l'ambiance est là mais que la difficulté est mal dosé. Au bout de ma cinquième tentative, j'ai perdu patience. Même si j'ai beaucoup aimé les interactions avec les autres participants (que j'aurais souhaité plus nombreuses), j'avoue ne pas être un grand fan des OTP et j'ai horreur des fameux: "Droite ou gauche ? Gauche, t'es mort!". Difficile donc d'apprécier cette aventure à sa juste valeur mais je reconnais tristement que je suis passé à côté. Dommage...

Ambiance 6/7
Règles 3/5
Difficulté 1/5
Rejouabilité 2/3

12/20
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06- Le labyrinthe de la mort   06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
06- Le labyrinthe de la mort
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le Labyrinthe de la mort Rpg
» Undertaker serait mort !!!!
» Dieu de la mort : 03/2008
» Bière : La Mort Subite
» tete de mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: Critiques :: Séries Folio Junior :: Défis Fantastiques-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit