La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 03- La forêt de la malédiction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Requiem
Zombie King
Zombie King
avatar

Masculin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 11434
Age : 33
Localisation : dans son lugubre manoir
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: 03- La forêt de la malédiction   Lun 7 Mar 2011 - 22:12

DEFIS FANTASTIQUES

LA FORET DE LA MALEDICTION


RESUME :


Seul le plus audacieux d’entre les braves oserait prendre le risque de traverser la Forêt des Ténèbres ou d’étranges sentiers sinueux s’enfoncent dans de terrifiantes profondeurs. Et VOUS, oserez-vous pénétrer dans la forêt maléfique ?
Dans une terrible course contre le temps, vous aurez pour mission de découvrir, au sein de la forêt, le manche et la tête du légendaire marteau de Pontdepierre. Ce marteau a été façonné par des nains, et lui seul peut protéger le paisible village de Pontdepierre des anciennes malédictions qui le menacent.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Aragorn
Monarque illuminé
Monarque illuminé
avatar

Masculin
Gémeaux Cheval
Nombre de messages : 2900
Age : 27
Localisation : Minas Tirith
Profession : Roi du Gondor
Loisirs : Chasser de l'orque
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: 03- La forêt de la malédiction   Mar 8 Mar 2011 - 9:30

Ambiance champêtre pour ce troisième Défis Fantastique ! Ian Livingstone, pour son premier opus en solo, choisit de nous faire visiter la forêt des ténèbres, qui deviendra un lieu majeur de Titan. Ce livre pose les bases du style de l’auteur, comme l’a fait Steve Jackson avant lui avec la Citadelle du Chaos.

Les règles sont les mêmes que celles des deux opus précedents, c'est-à-dire basiques. En revanche, j’ai trouvé le paragraphe d’introduction plus abouti. L’histoire est bien introduite et change agréablement des deux précédents Défis Fantastiques : ici pas de grand méchant à éliminer. Notre mission est de retrouver les deux parties du Marteau du Roi Gillibran et de le ramener à son propriétaire, au village nain de Pont-de-Pierre. Ceci sera par la suite une marque de fabrique de Ian Livingstone (un ou plusieurs objets à dénicher), qui se démarque là de Steve Jackson. On rencontre au départ du livre Yaztromo, qui deviendra un personnage récurrent chez Ian Livingstone, qui nous équipe pour le voyage puis on se lance dans la forêt elle-même.

L’aventure se déroule, vous l’aurez compris, exclusivement en extérieur, ce qui est une première dans la série. Le livre est donc moins linéaire que ses prédécesseurs et nous propose une grande variété de chemins pour rejoindre Pont-de-Pierre. Mais, car il y a un mais, on se rend vite compte qu’un seul permet de dénicher les deux parties du Marteau (ainsi qu’un troisième objet indispensable). La principale difficulté de l’ouvrage est donc de trouver cette bonne route, ce qui ne sera pas forcément évident. Quelques relectures s’imposeront sans nul doute pour parvenir au tant espéré paragraphe 400.

S’il s‘agit d’un one-true-path, on peut tout de même souligner la facilité des combats. Il s’agit sans aucun doute d’un des livres les plus simples de ce point de vue. La plupart des adversaires rencontrés ne dépassent pas les 5 ou 6 en Habileté, ce qui fait que le livre peut être terminé avec des statistiques assez faibles. Les chances de mourir dans un affrontement sont donc minimes, malgré le nombre important de ces derniers. Pour finir avec la difficulté, les morts subites sont assez rares.

Le périple dans la forêt est assez long et comme il existe de nombreux chemins subsidiaires, la durée de vie est très correcte. Le récit est fluide, les péripéties rencontrées sont assez originales, et le style est agréable. Les objets achetés chez Yaztromo pourront à de nombreuses reprises sauver votre peau, pour peu que vous ayez choisi les bons. Le bestiaire est large, avec, entre autres des gremlins, des lutins, des vouivres, et même un Balrog ! Cependant, l’ambiance est aux antipodes de ce que laissait présager la couverture et le résumé. Le ton du livre n’est pas du tout horrifique mais plutôt féerique, à l’image du sorcier de la montagne de feu. Cela m’a un peu déçu, car ce n’est pas le genre de livre que j’apprécie particulièrement.

Enfin, le paragraphe final est, à l’image de l’introduction, très efficace et clotûre parfaitement le livre.

Pour résumer, j’ai trouvé la forêt de la malédiction plus intéressant que ses deux prédécesseurs. Si l’on est encore loin des grands chefs d’œuvre de la série, le livre est divertissant et se laisse lire agréablement. La difficulté n’est, de plus, pas liée au hasard, ce que j’apprécie toujours particulièrement.

Note : 13/20


Dernière édition par Aragorn le Mer 26 Déc 2012 - 13:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
craft
tas de fumier
tas de fumier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2981
Date d'inscription : 25/07/2008

MessageSujet: Re: 03- La forêt de la malédiction   Mer 9 Mar 2011 - 13:01

Une bonne grosse daube comme l'on aimerait en voir moins souvent.... sa seule excuse: être l'un des tout premier ldveh, mais cela ne suffit pas....

3/20
Revenir en haut Aller en bas
Donald S
Canard Teigneux
Canard Teigneux
avatar

Masculin
Gémeaux Cheval
Nombre de messages : 2526
Age : 39
Localisation : Normandie.
Date d'inscription : 03/12/2010

MessageSujet: Re: 03- La forêt de la malédiction   Mer 9 Mar 2011 - 13:32

Ce Labyrinthe végétal m'a un peu gavé.L'impression de jouer à un "donjon-monstre-trésor."On est loin de la sombre et mystérieuse forêt d'Yffen décrite dans les "spectre de l'angoisse".
Je suis trés déçu.L a couverture etait pourtant alléchante...

Note:7/20
Revenir en haut Aller en bas
AqME
Zombie Superstar
Zombie Superstar
avatar

Masculin
Poissons Rat
Nombre de messages : 4707
Age : 33
Localisation : Saint Paul Trois Châteaux
Profession : professeur des écoles
Loisirs : JDR, musique, Jeux vidéos etc....
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: 03- La forêt de la malédiction   Mer 9 Mar 2011 - 17:35

Dans l'univers des défis fantastiques, il apparait clairement que certains livres ne font pas l'unanimité. Mais il y a d'autres livres qui divisent pas mal les opinions des gens et la foret de la malédiction en fait partie. Grosse daube pour certains, livre réussi pour d'autres, je vais tenter d'apporter ma maigre pierre à l'édifice et dire ce que j'en pense.

La foret de la malédiction est le troisième livre de la saga des défis fantastiques et après deux opus de qualité plus que moyenne, Livingstone nous propose une aventure sylvestre dans des bois maudit qui m'est clairement apparu plutôt bucolique et sympathique. Il est vrai que certains d'entre nous le déteste car il s'agit d'un OTP pur et dur et que dans ce sens, il faut prendre le bon chemin pour trouver les deux parties du marteau. Niveau ambiance, on reste dans du classique et Livingstone ne se foule pas en terme de description ou d'ambiance. Du coup, au lieu d'avoir une foret sombre, glauque et lugubre comme le laisse présager la couverture, on est assez tranquille lors de notre ballade. Les illustrations demeurent sympathiques sans être exceptionnelles et sont dans le ton du livre, qui manque d'envergure. Finalement la difficulté à retrouver les parties du marteau est compensé par des combats assez faciles, ce qui n'est pas plus mal, surtout si l'on est malchanceux aux dés.
Ce qui m'a plu dans ce livre, c'est aussi la possibilité de recommencer l'aventure malgré l'absence d'une des parties du marteau. Cela est d'autant plus appréciable que l'on peut prendre des chemins différents avec les mêmes statistiques et surtout les mêmes objets acquis précédemment. De ce fait, établir une carte devient primordial si l'on veut en ressortir avec les deux parties du marteau sans s'arracher la tête.
Au final, la foret de la malédiction reste un défi fantastique sympathique avec une ambiance qui change des autres livres-jeux et qui m' a plutôt plu.
Quand on voit les autres daubes que propose la saga, on peut se dire que finalement celui-ci est plutôt pas mal.



Note: 14/20
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9440
Age : 45
Localisation : Loin, très loin...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, seigneur des déserts et maître des intersections
Loisirs : Enjoy the silence
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: LA FORET DE LA MALEDICTION   Mer 9 Mar 2011 - 17:54

Grosse déception... Le résumé et la superbe couverture laissait penser à une vaste et profonde forêt, aux épaisses frondaisons, baignée d'ombre et aux chemins tortueux se perdant dans d'obscures profondeurs. Au lieu de celà, on a l'impression de se promener au zoo de Vincennes... Une sorte de ballade champêtre dans une forêt décrite au minimum et qui n'a rien d'angoissant.
En plus de ce ratage au niveau de l'ambiance, l'aventure reste assez (trop ?) simple, avec un bestiaire trés "Tolkien" (nains, gobelins, géant...). On a vraiment plus l'impression d'une promenade pas vraiment dangereuse qu'autre chose.
Un livre qui peut être une bonne initiation pour un débutant. Les aventuriers chevronnés feront un détour.
Fadasse...
7/20
Revenir en haut Aller en bas
Warlock
Maître Modo
Maître Modo
avatar

Masculin
Taureau Cheval
Nombre de messages : 9916
Age : 39
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: 03- La forêt de la malédiction   Jeu 10 Mar 2011 - 19:10

Un livre que j'ai toujours apprécié sans être le meilleur du genre, j'aime beaucoup son intro bien écrite et assez longue, qui lance bien l'aventure, avec sa phrase culte "de toute façon votre seule compagnie vous suffit" , c'est pas faux.
Le tout est assez bien amener à mes yeux, avec une belle immersion dans une belle forêt, une aventure compliquée dans le sens ou il est difficile de trouver les objets du but, surtout un, mais plutôt facile au niveau des rencontres et des combats, un bon DF, avec une ambiance forestière bien retranscrite.
Le petit bémol, disons que c'est plus dans le genre ballade champêtre que dans une forêt ténébreuse ou le danger rode partout, c'est peut être ça le problème pour certains, ou ils s'attendaient à voir une ambiance sombre.
En ce qui me concerne j'ai toujours eu l'impression d'être dans un belle et grande forêt, sans pour autant me sentir en danger au bout de chaque sentiers.
Ce qui est bien avec ce livre, c'est qu'il n'est pas trop prise de tête, il rend une ambiance champêtre forestière plutôt sympathique, un poil gentillet certes, mais je prends toujours plaisir à le refaire, c'est aussi la première rencontre avec le légendaire Yaztromo.
Cette forêt peut se transformer en véritable labyrinthe de feuilles et de branches, alors oui les combats ne sont pas si difficiles mais la n'est pas la difficulté du livre, et comme j'adore tout ce qui touche à la forêt, donc un bon livre pour moi.

Note : 15/20


Dernière édition par Warlock le Dim 13 Mar 2011 - 2:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Milos
seigneur de guerre
seigneur de guerre
avatar

Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 1939
Age : 39
Localisation : Rouen
Profession : Aventurier
Loisirs : Jeu de role, gamebooks, bodybuilding
Date d'inscription : 06/05/2006

MessageSujet: Re: 03- La forêt de la malédiction   Sam 12 Mar 2011 - 9:42

Troisième volume des Défis Fantastiques, la Forêt de la Malédiction est signé de la plume de Ian Livingstone et marque le début d'une longue saga classique. Classique car l'auteur a pour habitude d'introduire l'aventurier dans une intrigue bien construite et au terme de laquelle n'existe qu'un seul chemin menant à la victoire. L'aventurier en question aura cette fois pour mission d'accomplir les dernières volontés d'un nain mourant, à savoir retrouver le marteau de son chef de guerre afin de partir en lutte contre les troll. La quête se déroule dans la Forêt des Ténèbres et aux alentours (tour de Yaztromo et pont de pierre).

Les décors forestiers sont très bien décrits et les illustrations de Malcom Barter aident à se mettre dans l'ambiance qui reste incontestablement le point fort de l'ouvrage. Le seul bémol est donc ce chemin unique qui mène à la victoire supprimant ainsi beaucoup de pistes et diminuant légèrement l'intérêt du jeu. Heureusement on a la possibilité d'acheter des objets magiques qui nous aident à lutter contre les vermines infestant les bois.

Les personnages secondaires sont nombreux : la rencontre avec Gromollet (qui nous confie la quête), Yaztromo (puissant magicien, personnage récurant de la série), le bras de fer contre Quin et Gillibran, seigneur de guerre des nains.
Les combats sont très nombreux et relativement faciles ; le bestiaire est extrêmement varié allant des voleurs aux puissants démons, en passant par les classiques orques, gobelins et autres géants.

La difficulté est donc bien gérée et les rencontres difficiles peuvent être évitées, attention tout de même à dresser une carte pour ne pas s'égarer.
En résumé nous retrouvons une œuvre classique de l'auteur qui nous offre une bonne ambiance et de bonnes idées mais qui souffre du problème du chemin unique, dommage.

Intérêt : 15/20
Difficulté : 73%
Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2165
Age : 20
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: 03- La forêt de la malédiction   Sam 12 Mar 2011 - 10:07

Un OPT sympa comme tout, avec une ambiance mal foutue mais incroyable et une intrigue intéressante, qui offre la possibilité de recommencer sans perdre ses objets...Un deu ceux que j'emporte pour les vacances.
Note 16/20
Difficulté 70%
Revenir en haut Aller en bas
le Zakhan noir
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Bélier Tigre
Nombre de messages : 1357
Age : 43
Localisation : Aubervilliers
Profession : devantunordinateurucien...
Loisirs : foot, jeux sous toutes leurs formes, ciné, beuveries, chaleur humaine
Date d'inscription : 23/02/2011

MessageSujet: Re: 03- La forêt de la malédiction   Lun 14 Mar 2011 - 12:16

La forêt de la malédiction

Ce livre marque le début de l’ère livinsgtonienne. On sait tout de suite à quelle sauce on va être mangés, car il développe ici son premier OTP avec une recette qu’il suivra aveuglément, déclinable en deux commandements

1)toujours, au début et parfois après aussi, la même direction tu suivras…
2)les objets hétéroclites sans te fatiguer tu collectionneras…

Pour le reste, on a une ambiance forestière assez bien rendue, des ennemis aussi nombreux que peu résistants, des illustrations qui selon moi ne valent pas celle de la couverture, qui est vraiment superbe.

Au final, c’est un peu plat quand même, la difficulté venant uniquement du choix de nos directions dans les sentiers, qui se fait quand même au petit bonheur la chance…

Et pus c’est marrant comme cette forêt parait horrible, ténébreuse, monstrueuse, alors que dans d’autres volumes, on la traverse en une traitre en sifflotant gaiement…

Bon allez,
Intérêt : 11/20
Difficulté : à arriver au bout : 30%
A trouver les deux parties du marteau : 75%

Revenir en haut Aller en bas
Francois22
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Nombre de messages : 629
Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: 03- La forêt de la malédiction   Dim 20 Mar 2011 - 21:05

Apres 2 quêtes classiques dans les premiers DF, voici une mission originale : retrouver un marteau. Bon dis comme ça c’est pas emballant, mais l’endroit où il faut le chercher lui l’est : la foret des ténèbres.


J’ai bien aimé ce livre, il y a beaucoup de situation intéressantes, de rencontre avec des personnages et lieu charismatiques et qui deviendrons récurent comme Yastromo. La difficulté n’est pas très élevé niveau combat et piège mais il ne sera quand même pas si simple de retrouver les 2 morceaux du marteau des les premières tentatives. Qu’importe car on éprouve toujours un grand plaisir à pénétrer dans cette sinistre forêt. Une aventure qui peut convenir à la fois aux débutants et aux aventuriers chevronnés.

Points positifs
-Une ambiance bien rendu
-Les rencontre de Grosmollets, Yastromo….
-Le passage de la champignonnière et de l’antre des Gremlins.

Point négatif
-nombreux choix de direction sans indication.


12/20
Revenir en haut Aller en bas
Jareth the Goblin King
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Poissons Cochon
Nombre de messages : 2397
Age : 34
Localisation : Un grand labyrinthe...
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 03- La forêt de la malédiction   Ven 8 Avr 2011 - 19:43

Si l'on fait abstraction de la couverture un peu mensongère, je trouve que ce livre promet au lecteur une ambiance agréable et rafraîchissante de promenade, sans l'angoisse d'une course à la montre ou au boss comme l'on peut en trouver dans les quelques autres livres-jeu qui nous proposent des aventures en extérieur. Cela ne veut pas dire non plus que l'on sera à cours d'action, il y en a une bonne dose tout-à-fait correcte.

Plusieurs chemins s'offrent à nous, avec chacun son lot de bonheurs et de malheurs, et cartographier la forêt est un plaisir en soi (ce n'est pas très difficile avec Livingstone car il fonctionne toujours de manière très quadrillée).
On pourra ainsi expérimenter telle ou telle voie qui s'offre à nous, et chaque essai promet d'être différent du précédent pour peu que l'on cherche à explorer le domaine sylvestre de fond en comble.

Le bestiaire rencontré est très classique (à quelques exceptions près), mais ce n'est pas dramatique, car le livre sait s'articuler autour de cette référence quasi permanente à l'imaginaire traditionnel éveillé par une forêt médiévale. Notons tout de même des situations pour le moins étranges à certains moments, on se demande un peu ce que ça fait là.

En bref, ce n'est pas l'aventure du siècle, mais c'est agréable comme une cueillette de champignons.

14/20

Revenir en haut Aller en bas
segna
Suceur de Sang
Suceur de Sang
avatar

Masculin
Lion Serpent
Nombre de messages : 1133
Age : 40
Localisation : Une sombre traboule...
Profession : Testeur
Loisirs : chant + percus
Date d'inscription : 26/10/2004

MessageSujet: Re: 03- La forêt de la malédiction   Lun 9 Mai 2011 - 13:17

Ce troisième Défi Fantastique est le premier signé intégralement Ian Livingstone. Cette fois, on quitte les forteresses des deux premiers volumes pour un environnement sylvestre rafraîchissant. Le scénario est également différent. Il ne s'agit pas, en effet, d'aller occire quelque tyran, mais de récupérer les deux parties du marteau de guerre du chef des nains du village de Pont-de-Pierre. Cet objet est l'équivalent de la hache de guerre : sans lui, impossible d'envisager de gagner la guerre contre la tribu naine voisine, habitant le village de Eau-de-Boue.

D'accord, la traduction des noms sonne un peu moins bien que leur équivalent anglais, mais on passera sur ce genre de détails linguistiques. Le marteau a donc été volé puis égaré dans la Forêt des Ténèbres. Croisant Gromollet, un nain mourant chargé de récupérer l'objet sacré, l'aventurier que le lecteur incarne décide de terminer la mission confiée au malheureux.

L'aventure commence par une visite au magicien Yaztromo, personnage habitant une tour en lisère de la forêt et qui deviendra récurrent dans les livres de Ian Livingstone. Il nous fournit quantité d'objets magiques pouvant se montrer fort utiles en diverses occasions, moyennant finances, bien entendu. Ensuite, on s'engage dans la forêt, endroit sillonné de sentiers qui s'entrecroisent à de nombreuses reprises, à la recherche du marteau. Signalons tout de suite un petit détail de jeu : arrivé au bout de la forêt, si on possède les deux parties du marteau, c'est gagné, sinon, on a la possibilité de recommencer le livre au premier paragraphe, sous réserve d'un jet de dés réussi. Cela signifie qu'on peut en pratique repasser chez Yaztromo, refaire le plein d'objets et repartir explorer la forêt. L'idée est bonne en soi, mais il eut fallu prévoir le cas d'un aventurier repassant au même endroit, donc ayant éventuellement occis les monstres et pillé leurs tanières. Or, rien de tel n'a été envisagé de la part de l'auteur. Ce renvoi n'est donc qu'un artifice, puisqu'en pratique, le lecteur recommence de toute façon au premier paragraphe en cas de destin malheureux. J'ai donc pris le parti dans cette critique d'ignorer cette possibilité que je trouve artificielle dans ce livre. Si on en tient compte, le livre devient franchement une promenade de santé et le scénario peu crédible. Cependant, je laisse le lecteur seul juge de tenir compte ou pas de cette possibilité.

L'aventure en elle-même est bien ficelée et les lieux sont bien décrits. Les créatures sont assez conventionnelles, mais l'auteur a fait preuve d'originalité pour un certain nombre de situations. Trouver le marteau du premier coup n'est franchement pas évident. En effet, les créatures qui peuplent cette forêt y vivent visiblement en autarcie et bien peu d'entre elles possèdent des indices sur ce qui a pu advenir du marteau. Plusieurs tentatives seront donc nécessaires pour dénicher ce fichu instrument étant donné le nombre important de chemins différents. Ce livre reste toutefois très plaisant à lire, l'exploration de la forêt étant toujours gratifiante, quel que soit le chemin emprunté. Les lieux regorgent en effet d'artéfacts intéressants, dont un indispensable pour terminer le livre. Quelques tentatives permettront également de choisir les objets les plus intéressants chez Yaztromo au début de l'aventure. Cet aspect ludique donne à mon avis un charme indéniable à ce livre. On peut en effet tenter l'aventure plusieurs fois sans se lasser, jusqu'à la victoire. Par ailleurs, même en connaissant l'emplacement des objets indispensables, ce livre offre suffisamment de parcours différents pour rendre la relecture attrayante.

Gameplay : mauvais
Part des stats et du hasard : très faible
Difficulté : très élevée
Replay value : bonne

Note : 15/20
Revenir en haut Aller en bas
http://traboule-segna.fr
Sombrecoeur
Prince des Ténèbres
Prince des Ténèbres
avatar

Masculin
Verseau Rat
Nombre de messages : 5701
Age : 32
Localisation : Neuchâtel, Suisse
Profession : Collaborateur admin
Loisirs : Cinéma, série, lire, écrire, voyages, jeux vidéo
Date d'inscription : 20/03/2005

MessageSujet: Re: 03- La forêt de la malédiction   Sam 28 Mai 2011 - 10:56

Cette fois-ci, on passe à la première œuvre de Ian Livingstone, l'autre co-fondateur de la série Livre Dont Vous Êtes le Héros. Personnellement, pour son premier écrit solo dans ce registre de livre, je trouve qu'il s'en est nettement mieux sorti que son confrère Steve Jackson. Certes, son aventure est plus conventionnelle (j'entends par-là qu'il n'y a pas d'utilisation de la magie et qu'il n'y a pas de stratégie pour tuer le boss final) mais je la trouve quand même plus palpitant. Au moins, l'objectif de la mission est un peu plus original que ceux des deux premiers livres.
Déjà, au niveau de l'ambiance champêtre très bien décrite, on s'y croirait ! On sent que cette forêt, qui porte bien son nom, recèle beaucoup de pièges et de créatures diaboliques. D'ailleurs, il faudra s'attendre à pas mal de combats. C'est déjà deux bonnes choses. Ce qui est aussi bien, c'est que l'aventure est loin d'être linéaire, et même s'il y a un chemin bien précis pour trouver le manche et la tête du marteau qui est l'objet de votre quête. Vous recommenceriez volontiers une deuxième fois ce livre, juste pour emprunter d'autres chemins que vous n'avez pas pu visiter en ayant en tête, bien sûr, l'idée de ne pas réussir l'aventure, puisqu'un seul bon chemin peut y mener. Les illustrations ne sont pas très belles mais, contrairement à la « Citadelle du Chaos », elles contribuent grandement à l'atmosphère générale du bouquin. Pour les bons moments, j'ai bien aimé visiter la petite crypte où l'on peut trouver une partie de l'objet recherché, ainsi que la rencontre et la toute première apparition de Yaztromo. Sinon, les passages avec l'homme-poisson et le tronc d'arbres dans lequel se trouvent les clones ne sont pas mal du tout ! À noter que dans ce livre, il y a un évènement inédit qui permet, si nous n'avons pas retrouvé tous les objets nécessaires à la réussite de la mission, de pouvoir retourner, si on réchappe à un traquenard, au paragraphe 1. Honnêtement, ça ne m'a pas dérangé, j'ai trouvé ça plutôt logique (enfin, juste le fait de revenir au début de la Forêt de la Malédiction, pas d'acheter à nouveau des articles de magie à Yaztromo)
En résumé, un bon livre et une bonne entrée en matière pour Ian Livingstone qui applique directement ses règles : un seul chemin pour parvenir à la fin, de bonnes scènes et beaucoup de combats, dont certains adversaires pourront vous donner du fil à retordre, ce qui n'est pas trop le cas dans ce livre dont la difficulté des combats est encore assez bien dosée. Sinon, il y a une bonne ambiance, c'est bien écrit et quelques bons passages viennent pimenter l'histoire. Mais attention, il faudra plusieurs essais pour trouver le seul et unique bon chemin qui vous permettra de trouver le manche et la tête du marteau !

Note : 16,5/20
Revenir en haut Aller en bas
John Doe
Demon Spawn
Demon Spawn
avatar

Masculin
Scorpion Coq
Nombre de messages : 852
Age : 35
Localisation : Present Day... Present Time...
Loisirs : Lire de la fantasy, écouter du rock, cinéma, BD/manga...
Date d'inscription : 16/05/2011

MessageSujet: Re: 03- La forêt de la malédiction   Mer 5 Oct 2011 - 22:02

Un livre décevant. L'ambiance forestière est réduite à sa plus simple expres​sion(je devais parfois relire des paragraphes pour vérifier que j'étais bien dans une forêt).
L'adversité n'est pas très relevée (beaucoup de combats trop faciles qui font plus perdre du temps plus qu'autre chose), par contre trouver les deux morceaux du marteau nécessitera sans doute plusieurs essais.
Bon, ce ne serait pas très grave si on avait l'impression de pouvoir faire des choix logiques.
Dans la forêt de la Malédiction, l'aventurier n'a guère d'autre solution pour s'orienter que de jouer à pile ou face en espérant que la fortune lui face risette.

Le livre n'est pas mauvais, mais il est plat, sans saveur.

Ma note : 8/20
Revenir en haut Aller en bas
http://www.elbakin.net/
Albatur
Maître de FFT
Maître de FFT
avatar

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 13645
Age : 43
Localisation : Inconnu
Profession : Rien faire (ah mince c'est pas un metier)
Loisirs : ldvelh, jeu de go, genealogie
Date d'inscription : 27/12/2009

MessageSujet: Re: 03- La forêt de la malédiction   Ven 14 Oct 2011 - 20:10

Un DF qui promettait une partie de chasse dans une foret sinistre et en fait on se retrouve bien souvent a se dire :" Mais on se promene la !"
Hormis ce manque de frisson et des descriptions limitées on prends quand meme plaisir a chercher ce foutu marteau. Quelques passages sont plutot sympa et au final un petit DF un peu au dessus de la moyenne.

Note : 14/20
Revenir en haut Aller en bas
http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Lucifel05
Champion
Champion
avatar

Masculin
Cancer Buffle
Nombre de messages : 352
Age : 32
Date d'inscription : 18/03/2012

MessageSujet: Re: 03- La forêt de la malédiction   Dim 25 Mar 2012 - 11:24

Ce livre est mon premier défit fantastique. J'ai donc relu les premiers paragraphe avec une grande nostalgie. Je me souvenais plus ou moins du chemin à prendre pour trouver les deux pièces du marteau.

Cependant, trouver la potion de lévitation n'a pas été aussi facile que prévu et j'ai du m'y reprendre à deux fois. Je pense qu'il s'agit là de l'unique difficulté du livre. Le reste étant assez simple, surtout les combats.

Mais je doit avouer que mon verdict a changé avec le temps. J'avais beau en avoir des souvenirs extraordinaires, ma relecture n'a pas été si plaisante que ça, surtout à partir de l'endroit où on a des embranchement tout les deux chapitres.

Donc avec le recul je trouve que c'est une aventure agréable mais sans plus.

Note finale : 12/20

Revenir en haut Aller en bas
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1920
Age : 42
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: 03- La forêt de la malédiction   Sam 14 Avr 2012 - 17:37

Le 3° des DF, donc.
Je reconnais franchement que mon souvenir distant et la nostalgie ( eh, c’était mon premier LDVH; j’avais 8 ans si je ne m’abuse ) l’avaient idéalisé: ça craque nettement plus dans les articulations que je ne le croyais. Mais quand même, je crois que Ian, en l’écrivant, a vraiment créé quelque chose.
Je l’ai refait dans des conditions d’innocence partielle: je me souvenais naturellement des endroits où se trouvent les deux moitiés du marteau, mais pas du chemin précis qui y mène.

Déjà ce LDVH crée le mythe aventurier-solitaire-sur-qui-l’aventure-tombe-à-l’imprévu, qui la recherche et qui est toujours prêt pour elle. On a une idée de qui est celui que nous incarnons et comment il fonctionne, contrairement aux deux premiers qui ne sont que de pures pétitions de principe. C’est un individu à l’aise dans les solitudes, capable se débrouiller seul, à la bourse souvent plate, qui a certains principes moraux ( sans quoi il se contenterait de fouiller Grosmollet et le laisserait crever là ), qui aime le risque et que la perspective d’une importante récompense ne laisse pas indifférent. On peut s’installer à l’aise dans une pareille définition.
“ Cela fait des semaines que vous n’avez pas eu une bonne bataille, et en plus pour celle-la vous avez des chances d’être bien payé.” WINS

Quant à Yaztromo, après le sorcier qui reste bêtement assis sur son trésor ( dont il n’a même pas les clefs ) avec ses monstres dans son trou de roche et celui qui, de sa citadelle aux trois quarts vide, à la tête d’une horde innombrable d’une bonne douzaine de créatures, prépare depuis huit ans la conquête d’une vallée de péquenauds ( mais qui se bat comme un badass, reconnaissons-le lui ), nous avons un changement radical: entre en scène le sorcier qui reste dans sa tour à vendre son petit matériel aux explorateurs, verse une larme hypocrite sur le sort des nains de Pont-de-Pierre ( ils n’ont pas dû lui offrir assez… ) et, au lieu de s’efforcer en vain de tuer les malheureux qui l’agressent, les transforme en corbeaux avec possibilité de reprendre leur forme d’origine moyennant 30 pièces d’or…

Contrairement aux deux tomes précédents, l’or sert à autre chose qu’à gratifier nos instincts de pillard: il s’agit de se procurer du nouveau matériel en engraissant ce vieux requin de Yaztromo si nous ratons notre première tentative. Ç’aurait été une idée de pouvoir aussi acheter de nouveaux repas à Pont-de-Pierre, mais bon. Et ç’aurait été drôle que le couteau de lancer du trésor de la Vouivre nous serve si on avait dû recommencer, mais bon.
Il y a assez d’or ici et là dans cette forêt pour pouvoir se réapprovisionner chez Yaztro’* à répétition, mais étant donné le non-renouvellement de nos repas et de nos points de Chance, si une seconde traversée est parfaitement faisable, une troisième ça commence à être très juste, et une 4° n’en parlons pas.
Ça m’apparaît évident que si on retraverse les monstres sont déjà tués et les trésors déjà pris… il est vrai que ça oblige à noter précisément ce qu’on a fait dans ces cabanes où se trouvent des objets bien en évidence auxquels personne n’a encore osé toucher; par contre pour ce qui est des objets qu’on a décidé de ne pas prendre - parce qu’on connaît son Ian - dans le trésor d’un monstre qu’on a abattu, de quelconques charognards sont passés après nous et ont tout nettoyé…

Géographiquement, nous avons donc une zone de plaine herbeuse et de collines entourée d’une épaisseur de forêt, et des villages de nains aux alentours.
Malgré les quelques difficultés de mise en œuvre, la réussite de ce livre est d’avoir créé un lieu vivant; un lieu mythique où des créatures et des choses étranges convergent; c’est la Forêt qui est le personnage principal de ce LDVH. Elle contient une myriade d’individus et de monstres, et donc d’histoires qui s’entrecroisent: qui avant aurait pu nous faire nous intéresser aux tribulations de deux gobelins ? Et on trébuche au passage sur d’autres histoires ( l’ogre et son piège, le moine à la recherche de sa cloche; et qui était ce vieil homme avant qu’il ne se transforme en goule… )
De même, si Arragon et Quin sont assez improbables, à partir du moment où on les admet ( ce qui requiert, je l’avoue, un sérieux effort de suspension de l’incrédulité ) leur présence en ces lieux éveille la curiosité du lecteur.
Bien entendu, les décisions arbitraires de Ian de nous faire aller dans une des directions possibles et pas dans les autres sont un gimmick et pas du meilleur goût. Mais il contribue aussi à sa façon à créer une atmosphère; à nous faire croire que la Forêt est plus grande que nous ne pouvons l’explorer. On peut même dire que ce choix permanent de ne pas revenir en arrière souligne l’urgence qu’il y a à trouver ce satané marteau; nos retours éventuels sont ainsi colorés - outre par la rage de voir notre Endurance et notre Chance diminuer sans retour - par celle de perdre du temps quand chaque minute compte… enfin je m’avance peut-être un peu, là.

Même si, comme je l’ai dit, la Forêt craque aux articulations, elle tient debout sans béquilles; les incohérences ne sont pas attribuables au crétinisme du grand sorcier qui laisse des objets magiques traîner partout, mais à la juxtaposition de dizaines d’histoires différentes.
D’où viennent les objets magiques et l’or qu’on trouve dans la Forêt ? Par définition, de l’extérieur - tout comme le Marteau. Pour une part, les monstres qui l’habitent sont allés le piller dans les zones en bordure; pour l’autre, il s’agit des possessions des malheureux aventuriers qui s’y sont risqués; pour la plupart, sans doute, clients de Yaztromo**.
Le lieu en attire donc assez pour que Yaztromo se remplisse les poches et que le petit racket des brigands et des poseurs de pièges soit profitable.

L’ambiance est encore le meilleur atout de ce LDVH. Elle requiert souvent de faire un effort mais on peut s’appuyer sur quelque chose pour faire cet effort.
La description des événements par Yaztromo évoque le début du Seigneur des Anneaux ( i.e. la seule partie lisible ) ou Bilbo, je pense que c’est une référence consciente, en tout cas elle plonge réellement le lecteur dans l’histoire; elle était efficace quand j’avais 8 ans et elle l’est encore aujourd’hui.
Et il y a des passages étranges qui restent dans la mémoire, les clones crétins, le puits aux gremlins et ses centaines de mains d’argile peintes en rouge; non seulement ils sont troublants en eux-même, mais la Forêt et un lieu qui peut les contenir sans incohérence.

Il n’est que trop vrai que le rôle du marteau-macguffin aurait pu être pensé avec plus de soin. L’idée des nains infichus de réagir quand une armée de trolls s’apprête à égorger leurs fils et leurs compagnes à moins que leur chef bien-aimé ne brandisse son objet contondant favori, c’est pas top… mieux eût valu dire que c’était un marteau-boomerang qui écrase dix trolls à chaque coup, ou quelque chose dans le genre.
Spoiler:
 

Les monstres sont plutôt faibles dans cette forêt, et on peut mettre la main sur pas mal de FA-boosters ( entre parenthèses, je me souviens encore de ma déception que les Faucons de la Mort, avec un nom aussi cool, n’aient que des stats aussi minables… Ian a récidivé dans la Cité des Voleurs, donc je présume que quand il était petit il s’était fait racketter par une bande de ce nom… ).

Les illustrations de Malcolm Barter ne sont pas déshonorantes.

Il est temps d’aborder ce qui, pour moi, est de loin le plus grave défaut: comme les distances d'un paragraphe à un autre ne sont pas fixées ( Ian, j'aurai ta peau et je la clouerai au plus grand arbre ), il est impossible sans s’y reprendre à cinquante fois de faire une carte fidèle. Moi, en tout cas, je n’y suis pas arrivé. En tout cas, cela souligne le fait que la Forêt est l’ennemi principal…



* Chez Yaztro y’a tout c’qu’il faut… Regarde, un boulet

** À noter bien sûr que dans ce cas il n’y a pas seulement apport de trésors extérieurs mais déplacement de trésors interne à la Forêt. Il serait possible de faire jouer la Forêt de façon évolutive par des joueurs successifs ( le premier trouvant Grosmollet mourant, les suivants mis au parfum par Yaztromo ) en tenant compte des déplacements des trésors, en remplaçant, au moins en partie, les monstres tués, etc…
Quant à se demander pourquoi on ne trouve pas de filtres à nez et autres produits estampillés Yaztromo dans les antres des monstres, ça doit être parce qu’outre qu’ils ne servent qu’une fois leur durée maximum d’utilisation doit être d’une semaine… à 2 ou 3 po, vous vous attendiez à quoi ?


Note: 13/20
Revenir en haut Aller en bas
aumonier
gardien
gardien


Masculin
Poissons Cheval
Nombre de messages : 317
Age : 39
Localisation : Sannois (95)
Profession : Emploi adminstratif
Loisirs : Football ; Ciné/Télé
Date d'inscription : 20/02/2012

MessageSujet: Re: 03- La forêt de la malédiction   Sam 7 Juil 2012 - 19:08

Je continue à dérouler dans l'ordre les "Défis Fantastiques". Après "Le sorcier de la Montagne de Feu" écrit en commun par Steve Jackson et Ian Livingstone puis "La citadelle du chaos", premier opus solo de Steve Jackson, voici venir "La Forêt de la malédiction", premier opus solo de Ian Livingstone. Constamment réédité depuis le début, ce livre fait partie des classiques des LDVELH. Pour ma part, je sais que je l'avais acquis assez tard (j'avais déjà fait une quinzaine de DF avant) et il m'avait plu car il était très riche et varié.

Le premier changement visible est un changement de cadre. Comme le nom l'indique, l'endroit où se déroule cette aventure est un forêt. Nous ne sommes donc plus en intérieur comme dans les deux livres précédents mais en extérieur. Celà permet de mettre en scène le climat, de faire intervenir de manière plus logiques certains animaux ou créatures qui y semblent à leur place (insectes, ours, loup-garou...), et rend l'impression de visite plus important. Une forêt c'est toujours plus grand qu'une forteresse. On y croise aussi logiquement de nombreuses plantes, arbres et clairière qui sont autant de nouveauté agréables pour le lecteur.

A l'instar de ce qui était proposé dans "Le sorcier de la Montagne de Feu", il est possible si une fois la forêt traversée la mission n'est pas accomplie de recommencer au début, moyennant un test de chance. Et il y a fort à parier qu'il faudra aux aventuriers lecteurs qu'ils s'y reprennent à plusieurs fois. Généralement, et ce fut le cas lors de la lecture que j'ai fait pour cette critique, il me faut trois passages avant de tout rassembler. Pourtant, la quête initiale parait simple quand elle annoncée en préambule : il faut trouver les deux morceaux (manche et tête) d'un marteau. Deux objets indispensables seulement, c'est peu, même si afin de les avoir, un autre objet s'avèrera nécessaire, et plusieurs seront bien utiles. Mais la forêt est vaste, les chemins parallèles nombreux, et il faudra patiemment tout explorer pour tout trouver. Moi qui aime bien faire des plans, je suis servi celà s'avère vite utile, surtout pour éviter de repasser là où on est déjà passé. On s'aperçoit alors que l'auteur a soigné les choses, tout est bien à sa place, les chemins se croisent là où ils le doivent et on peut donc facilement retomber sur ses pieds en cas de nouvelle lecture.

Et il faudra se battre. Même si le chemin le plus court peut s'accompagner de peu de combats, il faut s'attendre à beaucoup combattre dès qu'on arrive quelque part, soit à l'épée (j'ai vaincu 31 adversaires en combat à mon dernier (triple) passage) soit à l'aide d'objets divers. Les combats ne sont pas très ardus (on tourne autour de 7 ou équivalent pour l'habileté des adversaires) mais leur nombre rend l'aventure (comme souvent) périlleuse. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si l'auteur a semé de multiples objets qui donnent un avantage de +1 à la Force d'Attaque, une nouveauté à l'époque dans les LDVELH.

L'histoire est plus étoffée qu'auparavant. Non seulement on a une motivation à réussir une quête en solitaire, mais en plus on croise des personnages en amont et en aval de l'aventure qui lui donnent plus de poids. On reçoit du nain Gromollet les informations initiale, et du mage Yaztromo de nombreux objets (payants, c'est aussi un changement, on peut utiliser l'or qu'on collecte) qui ont tous une utilité à un endroit ou à un autre. On rentre vraiment avec ce livre dans une ambiance d'héroïsme et on se sent faire partie du monde de Titan. Dans les deux premiers, on accomplissait une tâche au sein de Titan dans un relatif anonymat, cette fois notre succès s'accompagne d'une grand fête, d'un vrai sentiment de fierté, de réussite.

Pour moi ce troisième opus vient parfaitement prolonger la série des LDVELH. Il trouve le ton juste en terme de variété pour proposer une alternance de cadre et de rythme tout en se montrant parfaitement fidèle aux principes de base. Ce n'est pas le plus difficile, mais il peut s'avérer beaucoup plus long que les précédents car nécessite plusieurs traversées de la forêt. En tout cas un vrai plaisir à relire, même des années après.

Ma note : 15/20
Revenir en haut Aller en bas
Antares
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Féminin
Scorpion Rat
Nombre de messages : 2567
Age : 20
Localisation : Titan City
Profession : Etudiante au Monastère Kaï
Loisirs : Ecouter du métal et coiffer des poneys
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: 03- La forêt de la malédiction   Jeu 20 Déc 2012 - 22:21

Premier OTP que je parviens à finir en ce qui me concerne.
Une structure qui ne m'a pas rebutée. Au contraire, c'est même plaisant de dresser la carte et de deviner les effets des objets de Yaztromo jusqu'à parvenir aux combinaisons gagnantes.

La possibilité de "faire une boucle" est un ajout bienvenu pour cartographier la forêt et se livrer à une exploration fouillée au cours de la même partie.

Le personnage que l'on incarne est assez original: plutôt qu'un héros sauveur du monde, c'est un mercenaire qui ne recherche pas la compagnie de ses semblables.
L’adversité est très variée (la Forêt des Ténèbres est sans doute la plus grosse concentration de monstres de tout Titan) mais aucun ennemi n'est insurmontable, le degré de difficulté de l'aventure est donc parfaitement abordable.

En ce qui concerne l'ambiance, en-dehors de l'intro et de la rencontre avec le mage Yaztromo, cela reste plat. Il manque un peu de souffle épique pour faire décoller le tout.
Les illustrations sont inégales: je trouve personnellement certaines trop "grimaçantes" (pas du tout fan des gobelins et des orcs de M. Barter) mais d'autres sont très bien (le centaure, le balrog).

En résumé pour moi, l'aspect ludique l'emporte sur le côté littéraire et cela reste un livre-jeu très plaisant à faire.

Note: 14/20


Dernière édition par Antares le Lun 11 Fév 2013 - 21:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Wor
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Verseau Cochon
Nombre de messages : 659
Age : 33
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: 03- La forêt de la malédiction   Mar 25 Déc 2012 - 13:10

Un Défis fantastique assez simple, bien dans le style des premiers de la série.

On incarne une sorte de mercenaire, qui par hasard accepte une quête consistant à chercher les 2 morceaux d'un marteau de guerre, pour le compte d'un clan de nains.
L'aventure a pour cadre une foret dite maléfique, mais du fait du style d'écriture très sec et avare en description, on a défois du mal à bien ressentir une ambiance forestière oppressante, on a l'impression que toutes les péripéties du livre sont un peu anodines.
La conception de cette foret est très quadrillée comme c'est toujours le cas avec cet auteur, on part du sud, on a 3 ou 4 chemins parallèles qui vont tous vers le nord, et a quelques endroits des chemins transversaux d'est en ouest permettent de changer de chemins, et il ne nous est jamais permis de revenir vers le sud.
Il est donc très aisé d'en dresser une carte précise, et cela reste le principal intérêt du livre. Il est amusant de compléter peu à peu cette carte, de noter quels monstres, quelles péripéties on peut trouver à tel endroit. Mais en contrepartie, il y a une certaine monotonie, une certaine artificialité, il n'y a vraiment aucune variation à ce schéma (2 ou 3 rencontres ou combats, un croisement, puis même chose, etc et cela jusqu'à la fin), si ce n'est la traversée d'une rivière au milieu de l'aventure, encore que cela ne modifie ni ne complique nullement le schéma expliqué au dessus . Et les différents chemins se ressemblent un peu tous il faut bien le dire, d'ailleurs on retrouve à certains passages du livre des descriptions quasi identique sur chaque chemin parallèle.

Le but du jeu est de bien tous fouiller pour obtenir les objets nécessaire à la victoire, et cela n'est pas trop difficile, d'autant plus que les combats sont aisés, le livre est tolérant à l'erreur, il y a très peu de pfa et de morts subites, et les 2 parties du marteau ne sont pas très bien cachées, en fouillant on finit par trouver. Il y a plusieurs chemins possibles pour terminer l'aventure avec succès.
A noter que le bestiaire est assez fourni également, on peut rencontrer toutes sortes de créatures au coeur de cette foret, point positif pour ceux qui aiment la diversité.

Sinon on a le système de règle des Défis fantastique dans sa plus simple expression, et un point positif est qu'au début du livre on peut choisir divers objets magiques parmi une liste, au lecteur de choisir les bons, car ces objets seront très utiles au cours de l'aventure.

Voilà un Df au style littéraire très simple, peu linéaire, en effet il y a plusieurs chemins, bien que la structure soit très simple. L'exploration de cette forêt n'est pas si mal en définitive, même si on aurait pu faire beaucoup mieux.

Note: 13/20

.


Dernière édition par Wor le Sam 3 Jan 2015 - 19:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
titipolo
Chevalier
Chevalier


Nombre de messages : 215
Date d'inscription : 02/07/2013

MessageSujet: Re: 03- La forêt de la malédiction   Mar 2 Juil 2013 - 14:40

Voilà enfin le troisième volet de la série. Il s'agit cette fois de restituer un marteau à un clan de nains situé à Pontdepierre.

je ne vais pas m'étendre sur ce volet qui n'offre pas grand chose d’intéressant. ma critique est quasiment la même que "la citadelle du chaos". certes il  ya beaucoup de lieux à explorer mais avec un petit hic car il faut trouver les deux parties du marteau et il faut prendre les bons chemins au bon moment...pas très évident.

Les illustrations sont néanmoins meilleures que ceux de son prédécesseur et il y a moins d'incohérences. L'idée d'utiliser un magicien célèbre comme personnage secondaire est bonne. En revanche, il n'y a pas de combat final, le livre étant davantage centré sur l'exploration. Quand au scénario, il s'arrête là. il est très banal.

Au final, le livre n'est pas une daube mais reste très moyen.

Note:11/20


Dernière édition par titipolo le Mer 24 Fév 2016 - 21:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kraalh
Novice
Novice


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 27/07/2013

MessageSujet: Re: 03- La forêt de la malédiction   Sam 27 Juil 2013 - 21:22

Mon premier LDVEH. Une ambiance particulière (forêt) jamais retrouvée dans un autre livre. La progression dans la forêt est véritablement prenante et la variété des lieux et personnages rencontrés n'engendrent jamais la monotonie et maintiennent le mystère des lieux au fil de la lecture. Contrairement à de nombreux LDVEH les combats ne sont pas très difficiles et trop nombreux (on ne passe pas son temps à lancer les dés), ce qui rend la lecture vraiment agréable.
La relecture est toujours un plaisir.

Une référence.

NOTE : 18/20
Revenir en haut Aller en bas
Napalm
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin
Vierge Chèvre
Nombre de messages : 132
Age : 38
Localisation : Tours
Profession : Colporteur
Loisirs : Bien trop nombreux pour un honnête homme.
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: Re: 03- La forêt de la malédiction   Sam 5 Oct 2013 - 21:53

Bon, je n'ai pas vraiment ce livre alors que j'ai mis du temps à l'acquérir, j'avais la vingtaine lorsque je l'ai lu (et résolu). Ayant déjà eu quelques expériences de Jdr auparavant, j'ai eu du mal à me mettre dedans. C'est un vilain petit labyrinthe en bois dont le prétexte d'exploration est très artificiel et où les rencontres s'enchainent sans grande logique. A peu près tous les poncifs des jdr fantasy y sont réunis et pour moi l'ambiance n'y est pas. Dommage, la couverture et le résumé promettaient quelque chose de beaucoup plus "ambiance". La forêt la plus mal famée du monde (en dehors du "bois des potences" de "terres de légendes") ne m'a pas convaincu.

Note: 8/20
Revenir en haut Aller en bas
http://comtedoutreplan.canalblog.com/
Karandas Nadostan
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 654
Age : 41
Localisation : Toulon
Profession : Paysagiste
Loisirs : Football
Date d'inscription : 09/01/2014

MessageSujet: Re: 03- La forêt de la malédiction   Ven 10 Jan 2014 - 10:09

Croustillant. J'ai du m'y prendre à plusieurs reprises pour finir l'aventure.

J'ai bien aimé le scénario et la rencontre avec le mage en début d'aventure avec l'achat d'objets magique qui s'apparente aux points de magie et aux sorts disponibles dans la Citadelle du chaos. Il faut faire les bons choix.

Peu de difficultés majeures dans les combats il faut trouver le bon chemin , ce qui après plusieurs tentatives et un plan dressé ne devrait pas être insurmontable.

J'ai trouvé ce livre d'agréable lecture , une bonne petite aventure pour la route...

15/20
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 03- La forêt de la malédiction   

Revenir en haut Aller en bas
 
03- La forêt de la malédiction
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Forêt de la Malédiction
» 03- La forêt de la malédiction
» [Erdrich, Louise] La malédiction des colombes
» La malédiction des Trente Deniers
» La Malédiction de Molly Hartley

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: Critiques :: Défis Fantastiques-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit