La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 08 DANS L'ENFER DE LA JUNGLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9440
Age : 45
Localisation : Loin, très loin...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, seigneur des déserts et maître des intersections
Loisirs : Enjoy the silence
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: 08 DANS L'ENFER DE LA JUNGLE   Lun 7 Mar 2011 - 22:26

LOUP SOLITAIRE
DANS L'ENFER DE LA JUNGLE



Vous êtes Loup Solitaire, seul et dernier Maître Kaï du Sommerlund. Votre longue quête va maintenant vous entraîner au plus profond d'une jungle inexplorée, à la recherche de la Pierre de la Sagesse d'Ohrido. Une mission des plus secrètes. Pourtant, vous ne serez pas seul : Païdo, redoutable guerrier et illustre magicien vous accompagnera à travers des contrées dévastées par la guerre pour vous aider à retrouver le Temple Perdu des Anciens Mages où est cachée la pierre. Mais vous allez devoir traverser un marais terrifiant et vos ennemis jurés seront loin de vous faciliter la tâche...
Revenir en haut Aller en bas
Donald S
Canard Teigneux
Canard Teigneux
avatar

Masculin
Gémeaux Cheval
Nombre de messages : 2526
Age : 39
Localisation : Normandie.
Date d'inscription : 03/12/2010

MessageSujet: Re: 08 DANS L'ENFER DE LA JUNGLE   Mar 8 Mar 2011 - 0:23

J'ai beaucoup aimé ce tome.
La description du cloaque infect qu'est le Danarg est plutôt bien rendu,(en faisant marcher un peu ma mémoire olfactive j'arrivais presque à sentir l'odeur de la vase)le bestiaire plutôt bien trouvé et en rapport avec l'environnement.
Il n'y a que la fin qui ma trop emballé avec son temple "kitchissime"(j'aurais plutot vu un temple en ruine envahi par la mangrove et les lianes,mais bon...)ainsi que le vaisseau spatial(là,c'est trop pour moi...)
Bonne surprise en tout cas,la série semble reprendre le rythme trépidant du premier cycle.
J'ose espérer que ce n'est pas seulement une impression...

Note:16/20
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9440
Age : 45
Localisation : Loin, très loin...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, seigneur des déserts et maître des intersections
Loisirs : Enjoy the silence
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: DANS L'ENFER DE LA JUNGLE   Mar 8 Mar 2011 - 1:07

Dans "la forteresse maudite", JOE DEVER s'était pris une gamelle. Il tente de reprendre la main avec cet opus, mais parvient juste à sauver les meubles...
On a le plaisir de retrouver le grand air et les voyages, par terre et voie fluviale. En plus, on est accompagné. Malheureusement, notre compagnon est à l'image de cette aventure : fadasse. Une aventure terne, grise, où l'on cherche en vain le souffle épique des premiers volumes. Le final tourne au délire, avec un temple redécoré à la sauce kitsch-grotesque et une sorte de vaisseau spatial échoué... Un bouquin aussi ennuyeux et déprimant qu'un soufflé qui retombe...
9/20
Revenir en haut Aller en bas
craft
tas de fumier
tas de fumier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2981
Date d'inscription : 25/07/2008

MessageSujet: Re: 08 DANS L'ENFER DE LA JUNGLE   Mer 9 Mar 2011 - 13:24

Un chef d'oeuvre ! rien de moins en effet, avec une mention spéciale pour le temple contrôlé par les hellghasts c'est du pur bonheur oh yeah baby, la jongle est dense et putride avec des relents acres et l'on s'immerge sans peine dans cet univers glauque et sordide

18/20
Revenir en haut Aller en bas
Nato
Dieu des Athées
Dieu des Athées
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 2798
Age : 41
Localisation : Sur le trône d'Irsmun, à se demander comment il va se dépatouiller dans tout ce merdier
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: 08 DANS L'ENFER DE LA JUNGLE   Ven 11 Mar 2011 - 0:57

Après une nette baisse de régime dans les volumes 6 et surtout 7, Joe Dever en revient aux fondamentaux de la série: de grands voyages épiques, avec du rythme et de l'intensité.

On ne revient pas avec ce livre 8 au niveau des meilleurs opus du premier cycle, mais on n'en est pas loin.

On sent bien que les Maîtres des Ténébres, qui ont repris du poil de la bête depuis le fiasco d'Haakon, s'ébranlent de nouveau pour mieux fondre sur le Magnamund. On sera même confronté pour la première fois au grand méchant de ce cycle, ennemi dont on ne sait pas grand chose et qui reste mystérieux.

C'est la première fois aussi que Loup Solitaire est accompagné d'un compagnon qui aura le bon goût de rester avec lui du début à la fin de l'aventure.

Des moments mémorables, comme l'élimination d'un hors-la-loi particulièrement dangereux, la découverte du secret des moines du Temple de l'Epée, l'entrée dans la forêt de Mordrihl, et surtout la fin, qui personnellement m'a beaucoup surpris. Ne sous-estimez surtout pas les Vordaks, même si vous avez en votre possession le fameux Glaive de Sommer.

Le passage du voyage dans le Danarg est très bon, avec un bestiaire cohérent, mais c'est aussi hélàs un passage trop court. Le seul vrai mauvais point de ce livre.

Intérêt: 16/20
Difficulté: 60%
Revenir en haut Aller en bas
Lowbac
Aventurier de l'Infini
Aventurier de l'Infini
avatar

Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 10895
Age : 38
Localisation : Angers
Profession : Employé commercial
Loisirs : Lectures, Commerce, Angers Sco
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: 08 DANS L'ENFER DE LA JUNGLE   Dim 3 Avr 2011 - 18:51

Oubliés les pâles voyages du 6e ouvrant la quête des Pierres de la Sagesse par LS, les voyages du 8e dans la Talestria puis dans le Danarg sont bien plus trépidants et excitants à plus d'un titre avec de fréquents changements de décors qui interdisent toute monotonie de s'installer. Après la parenthèse d'épouvante pas si épouvantable que cela du 7e se passant dans une Forteresse l'auteur ramène LS en extérieur, un cadre qu'il excelle plus à dépeindre.

La menace "invisible" des agents des ténèbres -vordaks, helghast- infiltrés en Talestria, parvenant à bien surprendre, va causer des sueurs à LS avant qu'il en soit trempé dans le Danarg tant il y a de créatures mauvaises, ne pas en croiser une relève de l'exploit (impossible) n'ayant pas testé toutes les directions données. Sur le sujet des directions, j'apprécie la liberté de mouvement plus grande accordée par l'auteur dans cet opus au contraire du 6 assez téléguidé.

L'usage des Disciplines, des Cercles est bien dosé, LS en n'ayant que 5 Disciplines maximum ne peut faire front efficacement à tous les dangers, l'auteur m'ayant fait échapper des regrets lorsque je n'avais pas telle Discipline avec le rang adéquat Exclamation puisque je suis passé de vie à trépas rien que ça. Je remarque qu'il est difficile de se passer de la Science Médicale, est-ce que LS serait presque obligé d'opter pour des combinaisons de Disciplines plus que d'autres, c'est ce que le lecteur peut se poser comme question au fil de ce tome.

L'ouvrage possède une bonne durée de vie, souffre pour moi du fait que Païdo le compagnon de route de LS est bien des fois absent des combats menés par LS alors qu'ils sont côte à côte What the fuck ?!? . Cependant, le cliffhanger de fin concernant Païdo est bien trouvé, renforce l'affectif qu'on a pu éprouver pour le personnage au sang chaud et impétueux. Sans ça il aurait presque eu un rôle de simple faire-valoir dans l'aventure. Là le lecteur que je suis n'a qu'une envie : connaître son sort.
Et autre point noir du tome : autant dans le 6e LS sortait sa bourse à tout va, s'arrêtant de façon multiple dans des auberges, là l'Or (les Lunes) est une valeur secondaire avec pour ponpon absolu l'achat de matos inutile d'archer sinon scratch . Bref, hormis pour payer sa traversée à un moment de la Phoen en fonction d'un choix de direction qui a été pris, l'achat d'un précieux item, c'est assez pauvre, et dommage, à croire que Dever en avait bavé dans le 6 avec tout plein de choix rendus possibles ou pas par la possession de tant en pièces d'Or.

La richesse du volume se trouve augmentée grâce à de mini-épisodes qui certes n'apportent rien à l'histoire en elle-même mais ont tout de pétrins, pouvant s'avérer mortels, dont on ressort content de s'en être tiré. Pour exemples, de Tharro à Syada, LS peut s'il se montre curieux dérober des sacs d'argent d'une cabane de mineurs, puis pénétrer dans la mine d'où proviennent ces trésors ; à Tharro, malgré son Laissez-Passer LS peut avoir maille avec un tas de lanciers.

Les meilleurs moments du livre restent quand Païdo et LS sont pris dans des guet-apens indétectables. Le paragraphe 201 du livre est aussi un beau moment de frisson.
Quand les Maîtres des Ténèbres repointent le bout de leur nez, j'avoue que la quête des Pierres de la Sagesse reprend du poil de la bête bienvenu dépassant en qualité les 6 et 7. Et avec un compagnon sur la durée à ses côtés les aventures de LS gagnent en intensité, ce que l'auteur reproduira.

17/ 20.
Revenir en haut Aller en bas
Bardamu
Grand Maître Kaï
Grand Maître Kaï
avatar

Masculin
Sagittaire Tigre
Nombre de messages : 409
Age : 42
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: 08 DANS L'ENFER DE LA JUNGLE   Ven 15 Avr 2011 - 20:00

En route pour la 3ème Pierre de la Sagesse qui se trouve cette fois dans le Danarg, une région autrefois verdoyante et magnifique et qui est devenue une jungle marécageuse infestée d'horreurs de toutes sortes (pas de danger qu'on trouve une Pierre de la Sagesse au sein d'un palais vassagonien rempli de superbes jeunes filles expertes dans les arts amoureux...)

Pour ce voyage vous ne serez pas seul puisque vous serez accompagné de Païdo, un Vackero, c'est à dire une sorte de Guerrier-Mage du Dessi. Plusieurs routes s'offrent à vous : vous pouvez aller soit par voie de terre ou prendre un bac. Les deux options sont semés d'embûches (sinon ce serait pas marrant).

Une fois arrivé dans le Danarg, c'est la foire aux horreurs puisque la faune et la flore sont complètement viciées : plantes-pièges, créatures hybrides à sale gueule, insectes géants, mutants...


"Chic, j'ai trouvé mon prochain terrain de chasse !"

Et comme si cela ne suffisait pas, les immondes séides des Maîtres des Ténèbres sont à vos trousses : ben oui les Seigneurs d'Helgedad ont enfin arrêtés de se foutre sur la tronche et Gnaag de Mozgoar a pris le pouvoir.

Pour résumer, c'est plutôt un bon livre avec quelques passages croustillants (le Hellghast dans le Monastère, l'affrontement avec le Nécromancien, la traversée du Danarg) et Païdo est sympa. A noter que c'est le dernier ouvrage illustré par Gary Chalk (une embrouille avec Joe Dever apparemment).

14/20
Revenir en haut Aller en bas
Francois22
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Nombre de messages : 629
Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: 08 DANS L'ENFER DE LA JUNGLE   Lun 18 Avr 2011 - 22:06

Et c’est repartie pour une chasse aux pierres de la sagesse… Voilà donc une autre à récupérer. Cette fois ci nous serons accompagnés par un mage guerrier Paido.
L’ambiance de marais est bien rendu, on se sent vraiment en danger permanent sous la menace des créatures variés. Le problème c’est que le passage du marais ne lui même est assez court. La fin n’est pas terrible non plus avec une espece de vaisseau spatial/. La difficulté est assez élevé. Au total c’est un livre un peu moyen dont on retiens pas de grands moments mémorables


Points positif
-Paido
-Les descriptions et l’ambiance marais
-Le background des prochains tomes qui commencent à se mettre en place.

Points négatifs
-Le but de la mission
-La fin

10/20
Revenir en haut Aller en bas
John Doe
Demon Spawn
Demon Spawn
avatar

Masculin
Scorpion Coq
Nombre de messages : 852
Age : 35
Localisation : Present Day... Present Time...
Loisirs : Lire de la fantasy, écouter du rock, cinéma, BD/manga...
Date d'inscription : 16/05/2011

MessageSujet: Re: 08 DANS L'ENFER DE LA JUNGLE   Ven 23 Sep 2011 - 0:19

Enfin !

C'est qu'il m'avait semblé que le cycle magnakaï n'avait pas véritablement démarré jusque là : après un tome 6 sympathique sans plus et un tome 7 franchement moyen, Joe Dever retrouve la main avec cet Enfer de la Jungle.

L'ambiance est nettement meilleure, notamment toute la partie qui se passe dans les marécages. D'une manière générale j'apprécie les aventures dans lesquelles l'auteur fait des éléments naturels plus qu'un simple décor.

Et dans l'enfer de la jungle je suis servi : Joe Dever nous permet de ressentir la fatigue de LS et de Païdo qui pataugent dans des marécages insalubres, peuplés de créatures repoussantes.

Enfin pas que d'ailleurs : deux présences féminines agrémentent le trajet (la jolie cartographe et Tadia la Prophétesse). Smile

La difficulté est plutôt bien dosée : ni trop facile ni trop insurmontable (même si l'épée de Sommer comme d'habitude donne un sérieux coup de pouce !). Faites quand même le plein de laumpsur au cas où...

Un bon tome, qui met le cycle magnakaï sur la bonne voie et qui annonce les réussites à venir.

Ma note : 14.5/20
Revenir en haut Aller en bas
http://www.elbakin.net/
Sombrecoeur
Prince des Ténèbres
Prince des Ténèbres
avatar

Masculin
Verseau Rat
Nombre de messages : 5701
Age : 32
Localisation : Neuchâtel, Suisse
Profession : Collaborateur admin
Loisirs : Cinéma, série, lire, écrire, voyages, jeux vidéo
Date d'inscription : 20/03/2005

MessageSujet: Re: 08 DANS L'ENFER DE LA JUNGLE   Sam 14 Jan 2012 - 2:27

Loup Solitaire nous reviens dans cet énième opus, mais il n'est plus seul: en effet, un guerrier mage Vakeros, Païdos, l'accompagne dans cette 8ème aventure.
Ce livre est celui dont je me réjouissais le plus de le faire car tout simplement, étant vraiment plus jeune (je devais avoir entre 12 et 13 ans) je me souviens avoir vu ce livre et la couverture m'avait fait trop flashé. Et là, 8 ans après, je peux le lire ! Personnellement, j'ai été très convaincu par ce tome. Déjà de un, le fait d'avoir donné un compagnon à Loup Solitaire est une très bonne idée (bien qu'il ne soit pas très utile dans l'histoire niveau combat) de plus, j'adore les histoires se passant dans une forêt et c'est avec cette détermination que je me suis engouffré dans les profondeurs de la Jungle (j'y reviendrai juste après).
Le début de l'aventure nous propose une petite première à travers villes et autres paysages. J'ai particulièrement aimé le périple dans le temple des moines et mon entrevue avec les Drakkarims déguisés en moines. Et niveau action, je n'ai pas été déçu à tel point qu'à chaque paragraphe (surtout dans la jungle) je redoutait qu'il y ait un combat !
Parlons de la jungle, bien mais, hélas, trop court. C'est vraiment dommage car j'ai trouvé ce passage vraiment jouissif. Mon combat dans les marécages contre les gros monstres que où j'ai dû en tuer plusieurs à la suite a vraiment été éprouvant. En parlant des lieux de l'aventure : landes, jungle/forêt et villes... ce que je préfère. Que demander de mieux?
En ce qui concerne la difficulté, j'ai quand même eu pas mal de problèmes au niveau des combats.
Sincèrement, j'ai bien été convaincu par ce volume numéro 8.

Intérêt : 16/20
Difficulté : 72%
Revenir en haut Aller en bas
kraan
Fantassin
Fantassin
avatar

Masculin
Poissons Chien
Nombre de messages : 53
Age : 23
Localisation : roanne
Profession : étudient
Loisirs : judo,lecture,astronomie
Date d'inscription : 30/06/2012

MessageSujet: Re: 08 DANS L'ENFER DE LA JUNGLE   Sam 14 Juil 2012 - 11:24

un livre tellement pénible que je n'est meme pas voulu le finir !!!!! tout d abord le debut est très barbant mise a part les devinette ! nous mettons enormement de temps avant d arriver dans les marrais , la difficulté est bien trop élevé

NOTE: 08/20
Revenir en haut Aller en bas
Antares
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Féminin
Scorpion Rat
Nombre de messages : 2567
Age : 20
Localisation : Titan City
Profession : Etudiante au Monastère Kaï
Loisirs : Ecouter du métal et coiffer des poneys
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: 08 DANS L'ENFER DE LA JUNGLE   Dim 2 Juin 2013 - 20:27

Le Cycle prend enfin de l'ampleur avec la réapparition attendue de nos rivaux jurés et maudits: les Maîtres des Ténèbres!
Le danger et l'urgence planent en permanence sur notre quête, ce qui confère au livre un rythme palpitant.

Après les forêts, les étendues glacées et le désert, la jungle semblait le cadre propice à une nouvelle aventure épique. En fait, on a droit à un marais puant, grouillant d'ignominies et d'autres joyeusetés empoisonnées...L'ensemble est bien décrit, le bestiaire convaincant, seule la durée de l'exploration reste décevante car bien trop courte.

Les PNJ sont une réussite également. Deux personnages féminins retiennent l'attention, mais ne jouent au final qu'un petit rôle, hélas.
Et puis il faut signaler que, pour la première fois, LS sera accompagné de bout en bout. Dommage que son compagnon soit d'une aide si négligeable au cours du récit, alors qu'il est indispensable au succès.

Le final, grandiose à souhait et le goût amer de défaite qui conclue l'histoire donnent furieusement envie de se ruer sur la suite!

Enfin, pour ses adieux à la série, Gary Chalk livre une de ses meilleures copies. Plusieurs de ses illustrations resteront gravées dans ma mémoire!

Note: 17/20
Revenir en haut Aller en bas
Bruenor
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 1367
Age : 39
Localisation : Seine Maritime
Loisirs : LDVELH, Magic, Xbox One, Warhammer 40k...
Date d'inscription : 28/07/2013

MessageSujet: Re: 08 DANS L'ENFER DE LA JUNGLE   Dim 25 Aoû 2013 - 10:57

Retour au grand air pour Loup Solitaire après s'être sorti des pièges de La Forteresse Maudite et cette fois il n'est pas seul puisque Païdo le guerrier mage du Dessi l'accompagne.

C'est la première fois qu'on mène l'aventure accompagné d'un PNJ et c'est une nouveauté appréciable mais qui aurait pu être plus exploitée.

J'ai été assez déçu par ce tome qui m'a rappelé la Pierre de la Sagesse dans sa première partie et l'exploration du Danarg m'a laissé sur ma faim.
Spoiler:
 
.

J'ai trouvé assez paradoxal d'avoir eu beaucoup plus de mal à atteindre les marécages qu'à les traverser, en le refaisant pour la quatrième fois j'étais presque soulagé d'avoir atteint le Danarg alors que les choses sérieuses auraient dues commencer à cet instant.

Joe Dever arrive tout de même à rendre l'histoire intéressante malgré ses défauts. Là encore quelques devinettes viennent ponctuer l'aventure et l'itinéraire par bateau était plus intéressant que la route pour rejoindre Tharro et ses multiples dangers. Il est appréciable de voir le retour des seigneurs des ténèbres, retour qui se fait de manière progressive et annonce subtilement le tome suivant.

les + :
Païdo
le retour progressif des seigneurs des ténèbres
quelques périls durs à déceler

les - :
Danarg trop court comparé au reste de l'aventure
difficulté mal répartie
le temple où se trouve la pierre

nombre de tentatives pour le réussir : 4
note : 10/20

difficulté : 75 %
Revenir en haut Aller en bas
gynogege
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Bélier Tigre
Nombre de messages : 1627
Age : 43
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 26/09/2014

MessageSujet: Re: 08 DANS L'ENFER DE LA JUNGLE   Sam 3 Oct 2015 - 20:01

Le premier mot qui me vient à l'esprit en refermant ce tome est: maturité. Après une première tentative très décevant où j'ai cru me trouver dans un remake terne de La Pierre de la Sagesse, j'ai choisi un chemin beaucoup plus intéressant et chargé de péripéties qui apportent de la densité à l'intrigue.
Spoiler:
 

Dans la cité de Tharro un gros gros os attend Loup solitaire mais surtout un passage très intense, avec au passage un combat qu'il faut jouer avec les caractéristiques des nouvelles éditions (j'ai feuilleté la v4 tout à l'heure au supermarché pour vérifier que ça avait bien été modifié) pour rendre cet épisode intéressant.
Conscient qu'une répétition de chasses au trésor finirait par être limitée, Joe Dever réactive les Maîtres des Ténèbres. On se doutait bien qu'on finirait par les retrouver sur notre chemin et si leur retour se fait de manière moins intense que dans le premier cycle il rehausse indéniablement l'intérêt de ce volume, ponctué par une conclusion qui donne envie d'ouvrir immédiatement le volume suivant. J'apprécie aussi dans ce second cycle le fait que à la fois les PNJ et Loup Solitaire gagnent en épaisseur psychologique. Je commence à me sentir vraiment dans la peau du héros, torturé entre sa quête personnelle et le désir d'aider le Sommerlund.
Si je ne mets pas davantage c'est qu'il existe des chemins trop simples et inintéressants dans ce livre.
15/20
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 08 DANS L'ENFER DE LA JUNGLE   

Revenir en haut Aller en bas
 
08 DANS L'ENFER DE LA JUNGLE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [J'ai Lu] Dans l'enfer de l'Opus Dei de Véronique Duborgel
» Dans l'enfer des tournantes: Samira Bellil
» [Duborgel, Véronique] Dans l'enfer de l'Opus Dei
» Samira Bellil - Dans l'enfer des tournantes
» [Pouchain, Martine] Dans l'enfer de Bagdad

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: Critiques :: Loup Solitaire-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit