La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 59- L'oeil d'émeraude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Requiem
Zombie King
Zombie King
avatar

Masculin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 11434
Age : 33
Localisation : dans son lugubre manoir
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: 59- L'oeil d'émeraude   Mar 8 Mar 2011 - 13:00

DEFIS FANTASTIQUES

L'OEIL D'EMERAUDE


RESUME :

Alors qu'à bout de forces dans une sordide auberge de Fang, vous alliez abandonner tout espoir, la chance semble de nouveau vous sourire : un dragon d'or à la valeur inestinable serait caché sous la forêt des Ténèbres ! Mais dans un labyrinthe encore plus épouvantable que celui de Fang. Êtes-vous décidé à affronter toutes les créatures qui le peuplent ? Si oui, un conseil : ne faites confiance à personne...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Francois22
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Nombre de messages : 629
Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: 59- L'oeil d'émeraude   Dim 3 Avr 2011 - 21:56

Apres tant d’année à attendre un nouveau df la déception n’en fut que plus grande. La quête est assez bancale. Déjà la façon dont on nous confie la quête se laissant empoisonner comme un débutant. Il y a très peu de personnages secondaires intéressants et très peu de passages palpitants. Une aventure assez fade.


Les points positifs
-Les illustrations

Les point négatifs
-Pas beaucoup de passages intéressants
-Un « rebondissement » final dont on se doute dès l’introduction

07/20
Revenir en haut Aller en bas
Gagadoth
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Gémeaux Singe
Nombre de messages : 683
Age : 25
Localisation : Asturyan
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: 59- L'oeil d'émeraude   Dim 17 Avr 2011 - 14:25

Voilà. J'avais fait ce bouquin 1 seule fois, à peu près à sa sortie. Et l'heure est enfin venue de cracher mon venin comme beaucoup d'autres lecteurs désabusés.

Tout d'abord, que peut-on sauver là dedans?

- Les illustrations, très jolies (enfin un qui s'est appliqué)
- Le début de l'histoire avec le poison.
- Un compagnon sympathique mais qui arrive déjà tard.
Ensuite...c'est le néant!

Nous voilà embarqué dans un labyrinthe sans queue ni tête, prétexte à fourguer à la pelle des monstres des situations et des personnages divers sans la moindre logique. En effet: que sait-on de l'origine du labyrinthe et de ses habitants? Rien du tout! Que vient faire le kriss dans ce truc? Mystère! Non pas "mystère": Livingstone!
confused
Et puis, c'est du porte-monstre-trésor à gogo avec juste l'arrivée d'un pnj sympa-mais sans plus-. Je ne veux pas dire mais le p-m-t- c'est la solution facile de l'auteur qui ne veut pas se fouler :rolleyes:
Et, comme d'habitude chez l'ami Yann, un paquet d'objets loufoques sont à trouver, bien que dans mes souvenirs ce soit moins pire qu'à l'accoutumée.

J'avoue que après ma première lecture, j'ai peut-être réessayé une fois avant de ranger ce livre dans les oubliettes d'un placard. Non, vraiment, qu'est ce qui a bien pu prendre à Gallimard d'éditer un machin ainsi? Ces messieurs l'avaient-ils seulement lu? A ce niveau là, ce n'est plus de la littérature de gare, mais de la littérature de fond de poubelle de station de métro en banlieue.

A part 2 ou 3 trucs sympas, mais sans grande originalité non plus, tout le reste est à jeter. Je vais vous paraitre sévère avec ce bouquin, mais désolé, un navet pareil ca ne se rencontre pas deux fois dans toute une vie!

Note: 1/20 (et je suis encore bon!)
Difficulté: 7/10 (je n'ai même pas été au bout mais il est plus faisable que d'autres du même "auteur")
Revenir en haut Aller en bas
Albatur
Maître de FFT
Maître de FFT
avatar

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 13682
Age : 43
Localisation : Inconnu
Profession : Rien faire (ah mince c'est pas un metier)
Loisirs : ldvelh, jeu de go, genealogie
Date d'inscription : 27/12/2009

MessageSujet: Re: 59- L'oeil d'émeraude   Lun 18 Avr 2011 - 18:39

Quelle deception que ce DF "recent"...Aprés une attente aussi longue que c'est frustrant. Evil or Very Mad

Seul point positif : les illustrations

Sinon prevoyez un semi-remorque pour trimballer les objets que ramasse le heros Rolling Eyes
Le labyrinthe est plutot banal avec quelques bizarreries, dommage car si l'intrigue avait été mieux amené cela aurait au moins pu faire un petit DF moyen.

Note : 6/20
Revenir en haut Aller en bas
http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9516
Age : 45
Localisation : Recherche Yavanna...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables, Maître des Terres d'évasion.
Loisirs : Reprendre du désert...
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: L'OEIL D'EMERAUDE   Dim 22 Mai 2011 - 21:36

L'auteur a écrit ce livre de toute sa haine contre les Livres Dont Vous Etes le Héros.
05/20
Revenir en haut Aller en bas
Warlock
Maître Modo
Maître Modo
avatar

Masculin
Taureau Cheval
Nombre de messages : 9933
Age : 39
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: 59- L'oeil d'émeraude   Ven 16 Sep 2011 - 19:55

Avec ce bouquin on tient une réelle déception niveau DF tadifs, un scénario banal, une intrigue convenue, des situations ubuesques, un souterrain labyrinthique basique, un pur "porte monstre trésor".
Bref rien de bien savoureux dans cette aventure, au niveau du positif on a les illustrations qui sont sympathiques, et un compagnon qui nous accompagne une bonne partie l'aventure.
Pour le reste on a vraiment l'impression d'un "j'ai déjà fait ça", "j'ai déjà vu ça" tant ce livre sent le réchauffé sorte de milk shake d'aventures précédentes, au final c'est plutôt indigeste.
On se demande aussi ce que font certains personnages dans ce labyrinthe si dangereux, comme par exemple certains marchands, c'est vraiment le minimum syndical qu'on nous donne avec ce bouquin, il n'y a pas de moments marquants.
Ian a du l'écrire à 10 ans et il ne le refourgue que maintenant, histoire de dire "voilà ce que j'ai écrit quand j'avais 10 ans", oui et bien non ça ne passe pas.

Note : 6/20
Revenir en haut Aller en bas
Sombrecoeur
Prince des Ténèbres
Prince des Ténèbres
avatar

Masculin
Verseau Rat
Nombre de messages : 5701
Age : 32
Localisation : Neuchâtel, Suisse
Profession : Collaborateur admin
Loisirs : Cinéma, série, lire, écrire, voyages, jeux vidéo
Date d'inscription : 20/03/2005

MessageSujet: Re: 59- L'oeil d'émeraude   Jeu 22 Déc 2011 - 12:21

L'aventure ne casse pas la baraque, ça se résume à ouvrir des portes et à longer des couloirs. Il n'y a quasiment qu'un seul chemin, car le second choix se termine presque tout le temps par un cul-de-sac, mis à part quelques exceptions. Il y a pas mal d'ennemis à abattre, mais pour la plupart, ils n'ont pas l'air d'être très véloces, hormis 2-3 (gigatruc et le vermifère (ortho)) la narration, bien qu'elle ne casse rien, est correcte, mais il est vrai qu'il n'est pas toujours facile de décrire des couloirs sur passé 400§, à moins de se répéter. Ça se laisse lire, et c'est le principal. Là où je suis d'accord, c'est à propos des personnages que l'on rencontre. Pour Petitgros, c'est ok, mais le Mercenaire, c'est un peu limite, pareil pour la sorcière qui vend ses potions.

Par contre, je n'ai pas rencontré le marchand dont vous parliez tant. Il reste toutefois de bonnes idées, comme le fait de rencontrer un compagnon, l'intrigue du début et de la fin (Henri Delacour qui n'est pas celui que l'on pense) et l'énigme avec les armes qu'on doit enlever, pour avoir accès à la salle du Dragon d'Or.
Pour l'aventure elle-même, elle n'est franchement pas difficile, j'ai trouvé toutes les clés sans problème (elles se trouvent quasiment toutes sur votre chemin, il suffit juste d'ouvrir chaque porte) et rare sont les fois où il y a des morts violentes.
Les petits clins d'œil sont aussi agréables, quel plaisir de lire des passages concernant Fang et son labyrinthe, la Montagne de Feu, la Forêt des Ténèbres et ses nains, Yaztromo… par contre d'autres clins d'œil font moins plaisir, comme l'épée de Razaak (qu'est-ce qu'elle vient foutre ici!!) et le Kriss pour combattre le démon (heu… cette arme n'est pas censée se trouver dans l'époque (presque) contemporaine??? Y'en a-t-il plusieurs de ces armes à travers les époques??)
Pour les lieux, les labyrinthes ne me dérangent pas outre, mais je préfère quand même le changement (genre La Crypte du sorcier)
Par contre, les illustrations sont SUBLIMES, rien à redire, c'est le point fort du livre.
En résumé, un livre plus que moyen, sauvé par ses magnifiques illustrations, malgré les quelques bonnes idées et les clins d'œil aux précédents tomes. Mais les grosses incohérences, la linéarité élevée, le peu de changement dans les lieux, la répétition de l'aventure (porte, monstre, objet) éclipsent les rares moments intéressants du bouquin.

Allez, je suis gentil, je vais lui donner un 10/20 car il y a beaucoup de bagarres et j'aime ça!

Note : 10/20
Revenir en haut Aller en bas
linflas
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Vierge Tigre
Nombre de messages : 1419
Age : 43
Localisation : Lille, France
Profession : IT crowd
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: 59- L'oeil d'émeraude   Lun 21 Jan 2013 - 17:30

Franchement, l'idée d'explorer le sous-sol de la Forêt de la Malédiction, ça me bottait vraiment.

Imaginez que l'on supprime le mot "labyrinthe" dans le pitch, que reste t-il ? Une sorte de cité troglodyte habitée par des hurluberlus désireux d'être en paix, des créatures de tout poils, quelques mercenaires et marchands au courant de l'info et qui tentent l'aventure... Et puis le rez-de-chaussée était déjà assez hétéroclite, alors pourquoi pas le sous-sol ? A l'échelle de la forêt, ça fait une grande surface d'exploration et on peut se permettre de coller un démon, un marchand avec la tronche de Ian, des zombies, une sorcière, un dragon, etc...

Si on pense "labyrinthe", on pense forcément Sukumvit, Minos et la Reine de Coeur. On pense qu'il y a un architecte qui a "fabriqué" tout cela pour y cacher un trésor. Bon, ça fait grave du taf en forage...

Eh bien, non ! Y a pas de complot, c'est juste un gros bordel ambiant. D'ailleurs, on a plus l'impression de parcourir une seule rue avec quelques impasses qu'un véritable laby. Chacun a creusé son petit repaire comme il l'entend. Et vas-y que je te mets une trappe pour planquer mon matos, etc. Soit ! Soit ! Admettons. Pourquoi pas ?

Là, où ça déconne, c'est l’exiguïté. Tout est TROP proche. Le père Ian aurait mis quelques immenses grottes (comme la Griffe Noire dans Skyrim), des attroupements autour d'un quelconque spectacle, une vie économique, des tavernes ou que sais-je encore.

Bon, au final c'est du PMT, super hard en termes de combats. Je suis bon public alors ce sera :

10/20 mais uniquement parce que McKenna a déchiré le slip en illustrations.

Revenir en haut Aller en bas
http://linflas-art.deviantart.com
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13298
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: 59- L'oeil d'émeraude   Lun 17 Juin 2013 - 23:08

Garantie sans spoiler

Un Porte-Monstre-Trésor (PMT) qui reprend des formules éculées, sans inspiration.
Le début est complètement bancal et ce dès l'intro :
- on se laisse empoisonner comme ça, avec notre consentement. C'est invraisemblable
- pire que dans les jeux vidéo, les traîtres ont un point d'exclamation en rouge clignotant au dessus de leur tête quand on leur parle.
- Revenir à la forêt des Ténèbres est sympa, mais le coup du labyrinthe géant sous-terrain avec unique accès par une trappe dans une cabane, voilà qui est problématique (sans parler de l'aération).
- Que vient faire le marchand sous terre ? McKenna l'a représenté sous les traits de Ian Livingstone : ça doit être pour ça, faut pas trop chercher la cohérence.

Toujours dans les défauts Livingstoniens, une liste interminable d'objets à transporter. Mais beaucoup moins d'objets indispensables que dans ses autres opus.

Là où ça devient grave, c'est la juxtaposition sans queue ni tête de tous les monstres qui semblent cohabiter pour participer à la Fête des Voisins. Aberrant et illogique.

Contrairement au Laby de la Mort où ce genre de PMT était justifié par le scénar, ici ce n'est pas le cas.
Pire, il n'y ni les autres concurrents pour donner du sel, ni l'inspiration, ce qui est le plus grave : les pièces sont assez insipides, très peu sont marquantes.
Non seulement c'est du réchauffé, mais c'est mauvais, et ça vient après le Laby : la comparaison est donc assez insupportable.

Heureusement, les pièges et pièces deviennent bien plus intéressants une fois la rencontre avec un PNJ : l'aventure passe d'assez nul à passable, avec certains bon moments :
Je pense notamment au Verminoïde, belle création de monstre. La Bête Rocheuse a aussi un bon potentiel.
La fin du DF, pas prévisible du tout, est totalement géniale, avec un méchant super charismatique (non je déconne, la fin est nulle).

Les illustrations de McKenna sont pour moi assez inégales et pas à son meilleur niveau : comparez-les à celles de la Vengeance des Démons par exemple. La faute peut-être à l'encrage et au trait épais. Certaines sont quand même très réussies.

Au final : Livingstone, pourtant si habile à créer une ambiance ou des pièges, s'est bien planté en nous refilant une pâle copie caricaturale de ses anciens DFs : on jugerait un recyclage de ses fonds de tiroirs. Un livre qui n'apporte rien de nouveau par rapport aux 58 DFs précédents. Resteront quand même 3 ou 4 pièces intéressantes, 2 ou 3 monstres à voir, et les illustrations de McKenna.

Note : 2/20 le plus mauvais Livingstone


Dernière édition par VIC le Ven 8 Nov 2013 - 7:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
macbeth
Fantassin
Fantassin
avatar

Masculin
Vierge Singe
Nombre de messages : 61
Age : 37
Localisation : Grenoble
Profession : Prof
Loisirs : Wargames divers, surtout Warhammer et Warhammer 40.000
Date d'inscription : 08/05/2012

MessageSujet: Re: 59- L'oeil d'émeraude   Jeu 18 Juil 2013 - 14:14

J'avoue que, en lisant les critiques publiées j'étais un peu inquiet avant d'attaquer la lecture de ce livre...

Eh bien, au final, au risque de choquer, je ne le trouve pas si mal.

Certes, il a bien des points négatifs. L'aventure n'est pas vraiment originale, le twist de fin est visible dès la moitié de l'introduction, et ce cher Ian a poussé le concept de P/M/T jusqu'à son paroxysme.


Maintenant, imaginons que ce livre n'ai pas été le 59e DF mais le 6e ou 7e. N'aurait-il pas bénéficié de la clémence qu'a eu un Sorcier de la Montagne de Feu  ou un Labyrinthe de la Mort ?

Ce livre a, encore une fois avec Livingstone, l'avantage de respecter le background de Titan en faisant référence à de nombreux précédents DFs.

De plus, l'aventure n'est pas si tarabiscotée que cela, on a besoin de bien moins d'objets et de renseignements étranges que dans la Crypte du Sorcier ou les Sombres Cohortes, et, chose rare, il est même possible de finir l'aventure en ayant trouvé que 4 clefs sur 5 !


Bref, même s'il est loin d'avoir révolutionné le genre, je suis assez reconnaissant à l'auteur de m'avoir permis de me replonger dans l'ambiance des DFs d'antan, et rien que pour ça, je trouve qu'il mérite une note de :

12/20


Dernière édition par macbeth le Mer 8 Jan 2014 - 15:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kinornew
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Vierge Tigre
Nombre de messages : 2823
Age : 43
Localisation : 94
Loisirs : Blood bowl team manager, blood bowl pc, munchkin
Date d'inscription : 06/03/2013

MessageSujet: Re: 59- L'oeil d'émeraude   Ven 8 Nov 2013 - 7:28

Disons le tout de suite, l’œil d'émeraude est un livre très moyen.

J'avais pourtant bien aimé le fait de se faire empoisonné à son insu en début d'aventure, et également celui de partir à la recherche de l’œil du dragon d'or, en l’occurrence une émeraude.

Seulement voila, le livre se résume à une série de PMT déjà vus, et il est vrai qu'après toutes ces années d'attente, la déception est au rendez-vous. Une aventure d'héroic fantasy très classique à la livingstone, avec sa tonne d'objets habituels à transporter (plus de 30 y compris les armes, dont beaucoup ne serviront pas !) , ses clefs à dénicher, et un clin d’œil très malvenu (la présence du maître démon et du kriss malais du manoir de l'enfer, quelle absurdité !).

De plus, l'affrontement final est ridicule de facilité, et la chute pas terrible (tout comme le nom de l'auberge en début d'aventure, le cochon bleu !).

Néanmoins, je retiens malgré tout l'ambiance héroic fantasy bien retranscrite, ainsi que deux scènes marquantes : la rencontre avec lo lo mai (le coté sinophile de livingstone), et la scène finale de l'énigme avec les 5 armes à retirer du mur dans l'ordre.

A noter que l'on gagne beaucoup de points d'habileté dans ce livre, qui peuvent dépasser notre total de départ, même si cela n'est pas précisé (on peut même rencontrer un adversaire à 14 en habileté).

En résumé, un des 3 moins bons livres de ian livingstone, avec le combattant de l 'autoroute et blood of the zombies.

Ma note : 11/20.
Revenir en haut Aller en bas
Ezio Auditore
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 145
Age : 18
Localisation : Florence, Italie
Profession : Maître Assassin
Loisirs : PS4, LDVELH, Lecture, Guitare, dégoûter mes potes du football en bloquant tous leurs tirs
Date d'inscription : 09/02/2015

MessageSujet: Re: 59- L'oeil d'émeraude   Lun 13 Avr 2015 - 21:34

Oui, L'œil d'Emeraude est mauvais. Oui, Livingstone n'a toujours pas compris que le PMT c'est chiant. Oui, ce livre est fade. Mais...
-On a droit à des illustrations qui déchirent (Merci McKenna!)
-Ce n'est pas un OTP
-Le récit est tout de même un poil plus original que "Vas tuer le méchant sorcier qui veut conquérir l'Allansie

Ce qu'on peut dire, c'est que si ce DF était sorti parmi les premiers épisodes de la série, il aurait fait un carton. Mais voilà, il y avait trop d'attentes après trop d'années sans inédits...

10/20, car mauvais mais victime des attentes placees en lui
Revenir en haut Aller en bas
naos
Mentor
Mentor
avatar

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 506
Age : 41
Localisation : Sallanches (dans la Yaute)
Profession : Technicien qualité
Loisirs : Randonnée en montagne, généalogie, jeu video, astronomie
Date d'inscription : 16/11/2014

MessageSujet: Re: 59- L'oeil d'émeraude   Mar 2 Juin 2015 - 12:28

Première lecture de cet opus écrit par l’un des maîtres en la matière : Ian Livingstone. On s’attend donc à un scénario de qualité….. et un OTP. Pour ce dernier on y est encore qu’il n’est pas trop difficile, pour le scénario par contre on est déçu.

L’aventure débute dans une taverne de Fang, où un personnage louche nous propose une quête pas très originale : aller chercher un trésor caché dans un labyrinthe sous la Forêt des Ténèbres. Trouver l’entrée de ce labyrinthe ne pose aucune difficulté à notre héros, deux jours à travers la Forêt des Ténèbres sans faire aucune rencontre. On aurait aimé avoir un peu plus de mal à arriver jusqu'à la cabane, surtout connaissant la réputation de cette forêt.

A partir de là il faut se mettre à la recherche du fameux Dragon d’Or. Au passage ne pas oublier de dénicher les 3 ou 4 objets indispensables parmi pas moins de 86 objets ! Dommage que l’on ne nous ait pas fourni une mule au départ à la place d’un sac…..

Dans ce labyrinthe plutôt linéaire, on passe son temps à ouvrir des portes, combattre des montres et trouver 3 bricoles, bref un P-M-B, Porte Monstre Bricole, Bazar ou Bordel. On y rencontre un certain nombre de personnage dont la présence en ces lieux peu paraitre tout à fait incongrue : un peintre, un marchand, une herboriste, un mercenaire, un maître d’armes, une fille étrange & un nain.

Hormis un ou deux adversaires très puissants, la plupart des créatures sont assez faciles à vaincre, certaines même trop facile avec 4 en HAB. Avec un score correct en HAB et la multitude d’objets boostant l’HAB et la FA on n’a pas trop de mal à se défaire de tout ce bestiaire.

Il m’a fallu 5 tentatives pour arriver au bout, jamais en mourant au combat, mais essentiellement à cause des objets indispensables et des pièges.

En résumé, une histoire peu originale, un labyrinthe pas cohérent habité par des personnages incongrus, une foultitude d’objets peu compatibles avec un simple sac à dos. Pour un livre écrit par Livingstone on s’attend à mieux. Un bon point : les belles illustrations de McKenna remontent un peu le niveau.

Note : 8/20
Revenir en haut Aller en bas
Bruenor
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 1390
Age : 39
Localisation : Seine Maritime
Loisirs : LDVELH, Magic, Xbox One, Warhammer 40k...
Date d'inscription : 28/07/2013

MessageSujet: Re: 59- L'oeil d'émeraude   Mer 2 Déc 2015 - 18:14

Deux manières d'aborder ce DF, soit en considérant que c'est une des rares nouveautés à se mettre sous la dent après tant d'années d'attente, soit en faisant abstraction de tout ce qui est sorti avant et le prendre comme un LDVELH one-shot.

J'ai choisi la deuxième option car je fais ou refais les DF dans le désordre avec quasiment aucun souvenir de mes LDVELH d'enfance. J'ai été plutôt agréablement surpris au vu de la réputation de ce livre car il s'agit certes d'un porte-monstre-trésor assez banal présentant des incohérences mais il est plutôt agréable à jouer et pour une fois concernant Livingstone pas trop dur avec un peu moins d'objets indispensables que la moyenne.

De plus un PNJ attachant nous accompagne pendant un bon bout de temps et nous fait voir les péripéties d'une autre manière et on peut parfois choisir de suivre ou d'ignorer ses conseils. Il vient même nous donner un coup de main dans certains combats.

Les illustrations de McKenna sont simplement superbes et j'ai pris plaisir à feuilleter le livre une fois fini pour découvrir celles que j'avais raté.

Ca n'est pas le LDVELH du siècle loin de là mais j'ai pu en faire récemment qui m'ont laissé une bien plus mauvaise impression que celui-ci. (cf ma critique des Chasseurs de Mage qui a failli m'écoeurer de la série.)
J'avoue par contre que j'ai tendance aux fils des redécouvertes des DF de toujours bien crocher aux Livingstones, peut-être un vague souvenir inconscient des vieux DF que j'ai pu faire dans mon enfance me donne t'il une sensation positive au moment de les faire?


les + :

- le PNJ de la deuxième partie du livre
- moins difficile que prévu pour du Livingstone
- illustrations au top
- pas mal d'objets donnant des bonus d'habileté

les - :

- le seul livre en édition dorée de ma bibliothèque ca fait tarte!
- incohérences multiples
- scénario classique

nombre de tentatives pour le réussir : 4
difficulté : 60%

note : 12/20
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 59- L'oeil d'émeraude   

Revenir en haut Aller en bas
 
59- L'oeil d'émeraude
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 59- L'oeil d'émeraude
» Tobi et son plan Oeil de la lune
» Les Chevaliers d'émeraude
» Indice et Clin d'oeil
» [Revue] L'Oeil Bleu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: Critiques :: Défis Fantastiques-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit