La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 13 LES DRUIDES DE CENER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9417
Age : 44
Localisation : Un désert de pierre rouge
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, seigneur des déserts et maître des intersections
Loisirs : Enjoy the silence
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: 13 LES DRUIDES DE CENER   Mar 8 Mar 2011 - 15:03

LOUP SOLITAIRE
LES DRUIDES DE CENER



Vous êtes Loup Solitaire, seul et premier Grand Maître Kaï du Sommerlund. Vous avez restauré le monastère Kaï dans sa splendeur d'antan, et les recrues du Second Ordre Kaï, que vous avez fondé, semblent fort prometteuses. Quand aux sept Pierres de la Sagesse de Nyxator, elles sont à l'abri dans une crypte du monastère. Les Anciens Mages sont cependant inquiets : n'a-t-on pas découvert une secte de Cénériens à deux kilomètres du monastère ? Et l'on murmure que les druides cultiveraient un virus de la peste dans leur laboratoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9417
Age : 44
Localisation : Un désert de pierre rouge
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, seigneur des déserts et maître des intersections
Loisirs : Enjoy the silence
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: LES DRUIDES DE CENER   Mar 8 Mar 2011 - 15:27

Le premier volume d'une longue suite de livres plus que médiocres, à de rares exceptions près. JOE DEVER nous refait le coup de la forteresse sinistre et imprenable. Et c'est à nouveau un ratage. Après un court prologue en pleine forêt, on retrouve donc une forteresse foutraque, remplie de créatures improbables et peu crédibles, le tout servant un scénario de science-fiction délirant, LS devant contrecarrer les plans d'une secte de druides cultivant un virus de la peste... LS chez les bio-terroristes... Grotesque et pas crédible. A éviter.
6/20
Revenir en haut Aller en bas
Plume.pipo
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Poissons Chat
Nombre de messages : 734
Age : 30
Localisation : L'escalier des rencontres
Profession : étudiant
Date d'inscription : 08/07/2006

MessageSujet: Re: 13 LES DRUIDES DE CENER   Mar 8 Mar 2011 - 20:24

Le troisième cycle de LS est souvent mal-aimé, parce qu'il présentait une orientation différente de celle du bon vieux guerrier dans un monde de fantasy pas trop original.

Avec les Druides, Dever propose des histoires plus originales, puisque de mon côté je trouve que c'est une bonne idée de confronter LS à des druides sombres, bien éloignés de leur modèle celtique, qui cultivent un virus comme arme de guerre. L'ambiance est sombre, elle annonce celle des tomes suivants, dans lesquels LS loin d'avoir triomphé du mal après sa victoire contre les maîtres des ténèbres se retrouve plus que jamais empêtré dans les complots les plus sordides.

Mais la jouabilité devient malheureusement mourante et sans avoir fait les cycles précédents la difficulté est passablement rébarbative.

13/20


Dernière édition par Plume.pipo le Ven 11 Mar 2011 - 15:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maximus
Ultime Souverain du Chaos
Ultime Souverain du Chaos
avatar

Masculin
Gémeaux Buffle
Nombre de messages : 1999
Age : 20
Localisation : Là ou' le mal est à son apogée
Profession : Seigneur supréme des ténébres et maitre du chaos
Loisirs : Vous fairent souffrir et conquérir le monde
Date d'inscription : 04/01/2011

MessageSujet: Re: 13 LES DRUIDES DE CENER   Mar 8 Mar 2011 - 23:01

Moi,je trouve ce livre assez plaisant.

tout d'abord,le décor:Une forét gloque et sombre,des souterains profonds,un chateau menaçant,en sent bien tension maléfique qui nous entourent.

Ensuite,les PNJs:pas trés nombreux hélas...

Enfin,les combats et l'aventure:les combats sont assez sympa,et parfois ils sont trés impréssionant(le chien de l'enfer qui ne bronche méme pas lorsqu'il reçoit une fléche dans la téte)mais ils sont rares.
De plus,l'aventure est assez passionante,car,au lieu de combattre un Boss qui menaçe le Magnamund ou de trouver un objet mythique,il faut stopper des druides qui concoctent un virus de la peste.Malgré çelas,le livre manque de Charisme et d'action,ce qui est dommage...

note:14/20
Revenir en haut Aller en bas
Francois22
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Nombre de messages : 629
Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: 13 LES DRUIDES DE CENER   Jeu 21 Avr 2011 - 13:44

Les maîtres des ténèbres vaincus, le monastere kai recontruit, ls devenue grand maitre , les aventures de Loups Solitaire semble finie et pourtant… Tout danger n’est aps écarté car les fameux druides de cener veulent propager un virus de la peste. Nous devons donc les arreter. Nous devons rentrer dans leur labo sur protégé et détruire les cuves. Première aventure du 3ieme cycle, ce qui marque dans ce cycle c’est évidemment la surpuissance de LS et le gonflement des stats des ennemies. Exit aussi les disciplines magnakai placent aux grandes disciplines. Une version améliorée de chacune des disciplines existantes ;, plus deux nouvelles la magie des anciens et l’alchimie kai. J’ai trouvé cette aventure intéressante, cela fait plaisir de retrouver ls malgré la chute des seigneurs des ténèbres. Alors oui un virus de la peste ne fait pas très crédible mais ca à le mérite d’être original. L’infiltration dans la forteresse est bien rendu et deux chemins permettent d’y mener. Les stats étant remise à jour pour un débutant , on peut commencer par ce tome la.

Les points positifs
-La longue introduction résume tous les tomes précédents et la suite des évènements après la chute des seigneurs des tenebres
-L’archidruide
-Les hommes rats
-Une aventure bien mené
-les descriptions

Les points négatifs
-Le sentiment d’être un demi dieu
-La magie ds anciens et les alchimies kai font doublons
-Ca commence a être vraiment plus crédible l’augmentation des capacités.
-la difficulté des combats

14/20
Revenir en haut Aller en bas
Bardamu
Grand Maître Kaï
Grand Maître Kaï
avatar

Masculin
Sagittaire Tigre
Nombre de messages : 409
Age : 42
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: 13 LES DRUIDES DE CENER   Ven 22 Avr 2011 - 19:53

13° tome de la série et 1ère aventure du cycle du Grand Maître. Loup Solitaire a triomphé des Maîtres des Ténèbres, la paix et le calme est revenu dans les Fins de Terre et notre héros, reclus au sein du Monastère Kaï, perfectionne son corps et son esprit grâce à l'influence bénéfique des Pierres de la Sagesse, accédant à un niveau de compréhension mystique jamais atteint auparavant par ses mentors.

Mais les Forces du Mal ne restent pas inactives longtemps : les Druides de Cener, confrérie d'individus mystérieux aux buts inavouables, concocteraient au sein de leur repaire d'immondes chaudrons dans lesquels bouillonneraient des virus mortels capables de décimer des populations entières...

Loup Solitaire reprend du service afin de contrecarrer les plans sinistres de ces druides corrompus, armé de son courage, de ses armes et de ses nouvelles disciplines, s'enfonçant dans les tunnels sombres et tortueux de Ruel.

Cet ouvrage est plutôt bien réussi car notre héros lutte contre une menace qui n'avait jamais été évoquée dans les ouvrages précédents, à savoir l'utilisation d'armes bactériologiques, nous renvoyant aux préoccupations de notre monde moderne et de son arsenal militaire aussi varié que meurtrier.
L'ambiance étrange de Ruel est assez bien rendue et Joe Dever nous a pondu un nouveau méchant qui tient ses promesses : L'Archidruide Cadak. La mortalité est plus ou moins élevée et certaines grosses bestioles font passer celles des ouvrages précédents pour des animaux de compagnie.

14/20
Revenir en haut Aller en bas
Lowbac
Aventurier de l'Infini
Aventurier de l'Infini
avatar

Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 10786
Age : 38
Localisation : Angers
Profession : Employé commercial
Loisirs : Lectures, Commerce, Angers Sco
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: 13 LES DRUIDES DE CENER   Dim 26 Juin 2011 - 14:03

Une claque que ces Druides de Cener assistés de leurs servants dont les expérimentations extrêmes sur cobayes révulsent un tant soi peu l'estomac quand LS tombe nez à nez dessus. Autre aspect bien rendu c'est la marque forte du mal émanant d'eux, de leur environnement qui imprègne de façon toxique la forêt de Ruel et grosse forteresse Mogaruith sièges de leur royaume jusqu'à donner le haut le coeur. Rien que l'arrivée à Mogaruith par les bois de Ruel à l'écosystème détraqué donne les jetons tant l'horreur à plusieurs visages (gardiens tout droit sortis de films d'épouvante) s'y love affraid avec en prime des patrouilles d'hommes-rats conduits par des druides qui ont de bien belles baguettes en mains pas des petits joujoux agitées contre LS, bref la forêt est une vraie barrière naturelle pervertie à souhait où y survivre demande chance et habileté au combat 8) .

Après de longs passages dans des forteresses (volumes 3 et 7) LS en vit de nouveaux bien plus meilleurs à Mogaruith grâce à un maître des lieux fourbe l'Archidruide Cadak qui est un ennemi de choix, à ses buts où les bouffées de stress montent vite : arriver à localiser puis trouver le moyen de détruire le laboratoire des druides où est élaboré leur virus mortel de la peste tout en tâchant de ne pas trahir son identité déguisé en druide, il est juste dommage que la mécanique du temps à respecter pour ce faire ne soit pas une donnée qui non tenue fasse échouer la mission de LS. Egalement, il y a une foule nombreuse d'occupants formant une galerie relevée d'êtres mauvais (vieilles connaissances rapatriées de l'armée des Maîtres des Ténèbres disloquée dans le précédent volume s'y trouvent^^) qui va se dresser sur son chemin, des salles et pièces de vie variées avec force détails les identifiant, c'est simple Mogaruith devient un acteur à part entière de cette histoire détenant quelques secrets bien gardés. Cerise sur le gâteau, la fuite de Mogaruith une fois les objectifs atteints sera tout aussi ardue LS démasqué devant cette fois faire vite pour passer en Slovie l'état voisin du Ruel. C'est intéressant de ne pas voir stopper l'histoire dès lors que LS détruit le laboratoire.

Sous peine de subir une saignée en points d'endurance, il s'agit de prendre la meilleure combinaison qui soit de Grandes Disciplines parce que les Druides et leur clique ne sont pas avares de magie et d'attaques nocives.

Avec cet opus, Dever réussit à faire oublier que le 12e tome était une conclusion de maître au 2e cycle des aventures de son héros relançant un intérêt marqué pour vivre de nouvelles histoires dans la peau de LS. Magistrale du début jusqu'à la fin l'écriture de Dever séduit et emporte sans mal le lecteur qui en bave d'avoir maille à partir avec la secte des Cénériens =).

18/ 20.
Revenir en haut Aller en bas
Nato
Dieu des Athées
Dieu des Athées
avatar

Masculin
Taureau Dragon
Nombre de messages : 2798
Age : 41
Localisation : Sur le trône d'Irsmun, à se demander comment il va se dépatouiller dans tout ce merdier
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: 13 LES DRUIDES DE CENER   Jeu 22 Sep 2011 - 19:41

Jamais simple de redémarrer un cycle, surtout après une apothéose (et le Tyran du Désert et le Crépuscule des Maîtres méritent un tel qualificatif).

Joe Dever s'était d'ailleurs planté avec la Pierre de la Sagesse (LS6), dans ce périlleux exercice de relancer une série qui n'a plus rien à prouver.

Mais avec les Druides de Cener, il s'en sort plus qu'honorablement.

La mission est originale et d'envergure, puisque les Cénériens cultivent un nouveau virus qui risque d'être encore plus dévastateur que celui qu'ils créèrent jadis pour mettre en déroute les Anciens Mages. Il s'agira donc de mettre un terme à cette menace bactériologique.

Ces Druides corrompus par les Ténèbres sont des adversaires particulièrement retors, et leur sympathique fief, le Ruel, n'a rien à envier aux Royaumes des Ténèbres en termes de dangerosité et d'horreur. Ce sont des savants fous, et cela ressort autant dans les créatures qu'ils créent que dans la nature qu'ils polluent de leur infâme sorcellerie.
C'est assez jouissif de penser que des humains peuvent être aussi dangereux, voire plus, que des créatures de Naar.

Deux chemins peuvent être pris pour arriver incognito à Mogaruith, la citadelle fortifiée des cénériens, c'est appréciable.

La forteresse elle-même est bien décrite. Dever n'est pas le meilleur lorsqu'il s'agit de faire vivre des aventures en intérieur (on se souviendra de l'indigeste Forteresse Maudite, LS7), mais ici il n'y a aucune sensation de délire de l'auteur ou d'incohérence, tout se tient.

On fera connaissance avec un grand méchant, bien vicieux et bien lâche, et surtout savonnette: le genre qui vous échappe dès qu'il sent qu'il ne prendra pas le dessus, pour mieux vous prendre en traître plus tard. Excellente idée donc que cet Archidruide Cadak.

Enfin, et cela devient une bonne habitude de l'auteur: quand on croit que la mission est réussie et qu'on croit logiquement que cela va être la fin de l'aventure, et bien Joe Dever s'amuse, pour notre plus grand plaisir, à en remettre une couche.

L'aventure est rythmée, l'ambiance est sombre à souhait, la difficulté est au rendez-vous, y compris pour les lecteurs-joueurs assidus.

Il n'atteint pas les sommets des meilleurs opus de la série, mais il vaut le détour.

15/20
Difficulté: 60%
Revenir en haut Aller en bas
John Doe
Demon Spawn
Demon Spawn
avatar

Masculin
Scorpion Coq
Nombre de messages : 852
Age : 35
Localisation : Present Day... Present Time...
Loisirs : Lire de la fantasy, écouter du rock, cinéma, BD/manga...
Date d'inscription : 16/05/2011

MessageSujet: Re: 13 LES DRUIDES DE CENER   Dim 25 Sep 2011 - 17:33

Après l'excellente conclusion qu'était le crépuscule des maîtres, Joe Dever revient pour une troisième saison des aventures de loup Solitaire; cette fois ci, deux petites nouvelles font leur apparition (merci Rimoah et Banedon !) : Magie des anciens et Alchimie Kaï.

Le style est toujours d'un bon niveau, avec de longs paragraphes au service d'une histoire très sombre et originale : ici, Loup Solitaire doit éviter la propagation d'un virus mortel.
Une trouvaille originale que j'ai apprécié, cela change des quêtes habituelles.
La première partie du livre, consacrée à l'approche de la forteresse des Druides de Cener, nous permet de nous frotter à des monstruosités issues de l'esprit dérangé de Cadak et ses sbires, est réussie (avec ses deux itinéraires possibles).

La seconde partie, l'exploration de la forteresse à proprement parler, est l'occasion pour Dever de démontrer qu'il peut se tirer très honorablement de cet exercice. L'ambiance est malsaine à souhait, pour le plus grand plaisir du lecteur.

La difficulté est assez élevée : les points d'endurance peuvent descendre très vite.

Un bon tome.

Ma note : 14.5/20

Revenir en haut Aller en bas
http://www.elbakin.net/
Sombrecoeur
Prince des Ténèbres
Prince des Ténèbres
avatar

Masculin
Verseau Rat
Nombre de messages : 5702
Age : 32
Localisation : Neuchâtel, Suisse
Profession : Collaborateur admin
Loisirs : Cinéma, série, lire, écrire, voyages, jeux vidéo
Date d'inscription : 20/03/2005

MessageSujet: Re: 13 LES DRUIDES DE CENER   Sam 14 Jan 2012 - 2:41

Voici le livre 13 de cette fameuse série qu'est Loup Solitaire. Ici, nous commençons le 3ème et dernier Cycle mettant en scène le Seigneur Kaï Loup Solitaire, dernier Grand Maître. L'histoire est très originale car à ma connaissance, aucun livre dont vous êtes le héros n'a proposé ce genre de scénario, c'est-à-dire de détruire un virus. Ici de la peste. Cette fois-ci, Loup Solitaire devra faire le ménage parmi des espèces d'hommes-rats sanguinaires pour faire face à des Druides responsables du virus qui a, il y a de cela quelques années, détruit une grande partie des Anciens mages. Le livre est de bonne facture car long, bien décrit avec moins de combats que ces précédents mais beaucoup plus durs... car ce livre est très ardu au point que j'ai dû tricher pour le réussir, à défaut de points de vies... ceux-ci défilent à vitesse grand V car je n'avais pas pris la Grand Discipline de l'écran psychique... à cause de cela, cela a un peu nuit mon envie de vivre cette aventure mais par la suite, c'est mieux aller car je dois reconnaître que ce livre regorge de bonnes idées (quand des patrouilles entières poursuivent Loup Solitaire et que celui-ci doit s'agripper à une chaîne pour s'échapper de l'autre côté, style Indiana Jones) ainsi qu'au début, dans la traversée de la forêt, lorsque je me suis retrouvé au milieu de zombies indestructibles. De plus, nous faisons la connaissance ici d'un nouvel ennemi puissant qui est l'archidruide Cadak.
Je me réjouis de refaire cette aventure mais cette fois-ci avec la discipline de l'écran psychique pour mieux profiter de ce livre.

Intérêt : 15/20
Difficulté : 85%
Revenir en haut Aller en bas
Bruenor
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 1249
Age : 38
Localisation : Seine Maritime
Loisirs : LDVELH, Magic, Xbox One, Warhammer 40k...
Date d'inscription : 28/07/2013

MessageSujet: Re: 13 LES DRUIDES DE CENER   Sam 14 Sep 2013 - 18:30

Et c'est reparti pour un cycle!
Ce premier tome du 3ème cycle se révèle être plus percutant de par son rythme et ses descriptions très réalistes des différentes horreurs que l'on va croiser dans cette aventure, que le premier tome du 2ème cycle (Les Pierres de la Sagesse)

Les paragraphes d'introduction sont très longs et permettent de comprendre pourquoi après avoir exterminé les Seigneurs des ténèbres dans le volume précédent, notre Loup Solitaire n'est pas en train de faire bronzette dans un camp de vacances sur les plages du Sommerlund. Il s'agit donc pour faire court d'empêcher les druides de Cener de répandre un virus mortel.

Tiens, tiens les druides de Cener, on en a déjà entendus parler plusieurs fois au cours du cycle précédent...

Deux voies s'offrent à nous pour arriver à la forteresse de Mogaruith des druides, les deux se révélant périlleuses et assez immersives. Les combats sont très durs et le choix des nouvelles Grandes Disciplines est très important, on a le droit à 4 et je peux vous assurer que çà va vous sembler peu!

La forteresse en elle même recèle également de nombreux dangers et le fait d'être déguisés en druide ne nous empêche pas de trouver forte opposition. De plus dans ce tome le nombre de tests sur la table de hasard est assez élevé et les grandes disciplines y ont un grand rôle.

Les Druides de Cener est donc une très bonne entrée en matière dans le 3ème cycle à la difficulté élevée. L'histoire est originale et remplir l'objectif qui est de détruire les cultures de virus ne signifie pas que l'on a gagné, loin de là!

les + :
un nouveau départ très bien géré
l'ajout de 2 nouvelles grandes disciplines "inédites" : l'alchime et la magie des anciens
aventure prenante par son originalité et sa difficulté
la malfaisance des druides bien retranscrite

les - :
quelques tests frustrants (surtout le dernier!)
combats très durs

nombre de tentatives pour le réussir : 4
note : 17/20

Difficulté : 80 %
Revenir en haut Aller en bas
Minos Seyl'Dalis
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 16/12/2012

MessageSujet: Re: 13 LES DRUIDES DE CENER   Dim 25 Mai 2014 - 14:51

Ridicule...

Pour le côté 3615MAVIE de ce post, je dois signaler que, depuis quelques mois, je me fais tous les Loup Solitaire depuis les Maîtres des Ténèbres en mode "campagne", sans respirer. Et sur les deux cycles précédents, il y a eu des chefs d’œuvres, des biens, des moyens, des bofs... Mais là, c'est tout bonnement d'une nullité affligeante, voire terrifiante quand on se dit que ce n'est que le début du troisième cycle...

L'histoire : aucune originalité en soi : Joe Dever a dû adapter le scénario d'un (très) mauvais film d'espionnage sur fond de guerre bactériologique au Magnamund, c'est tout.

L'écriture : un style pitoyable enchaînant des poncifs tellement caricaturaux qu'ils en deviennent vulgaires. Une lourdeur pesante (voire écrasante) à chaque mention de l'usage (quasi-systématique) de nos super-pouvoirs Magnakaï, ce qui débouche sur des tournures de phrases lamentablement clichées et risibles (mention spéciale aux rares dialogues et répliques - valable également pour le tome suivant, soit dit en passant), et ce dès le prologue. Bravo ! Avant même d'arriver au 1, on est déjà dégoûté ! Et puis, teinter chaque description d'un ton manichéen gras et glauque ne fait qu'alourdir considérablement le tout... Sans parler d'un héros qui devient franchement pathétique à force d'être décrit avec des tonnes de superlatifs... mais qui paraît quand même bien faiblard quand on se lance dans l'aventure ! (voir ci-dessous)

Le jeu : difficulté des combats bien trop élevée ; on peut se faire rétamer lamentablement alors qu'on est quand même censé être hyper balèze. Il est navrant de constater (a fortiori quand on enchaîne les LS depuis le premier) à quel point Joe Dever ne sait pas gérer l'évolution de son personnage et adapter le défi d'un cycle à l'autre. Résultat : on se retrouve face à des ennemis (aux descriptions et aux noms parfois ridicules, soit dit en passant) aux statistiques disproportionnées  qui nous mettent minables facilement alors qu'on a gonflé nos stats considérablement depuis le premier tome et que ce type d'ennemis aurait été expédié ad patres les doigts dans le nez dans les aventures précédentes... Et pour parachever le tout, les incohérences liées à l'usage des disciplines Magnakaï décrédibilisent complètement l'ascension de LS depuis les deux premiers cycles. Pathétique...

Les illustrations : inégales, comme toujours avec Brian Williams : ça va du dessin simpliste et médiocre à la très bonne illustration tout en détails. Gary Chalk me manque...


Bref, incroyablement déçu par ce tome 13 et ce troisième cycle (d'autant que, honnêtement, j'avais adoré le Crépuscule des Maîtres même s'il est loin d'être exempt de défauts). Et cette déception va croissant car je viens de terminer le Captif du Roi-Sorcier (le suivant, donc) qui est tout aussi lamentable... Je m'abstiendrai donc d'une critique le concernant car ce serait paraphraser celle-ci... (Le Tétrafalgar ! Ha ah, j'en pleure encore...)

Note : 3/20
Revenir en haut Aller en bas
gynogege
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Bélier Tigre
Nombre de messages : 1522
Age : 43
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 26/09/2014

MessageSujet: Re: 13 LES DRUIDES DE CENER   Dim 22 Mai 2016 - 21:07

Après une pause salutaire liée à lassitude causée par la trop grande linéarité des derniers opus du deuxième cycle, c'est avec un plaisir renouvelé que j'ai entamé le troisième cycle. Joe Dever renoue ici avec un cocktail qui caractérisait ses meilleurs moments (pour moi): des chemins séparés au début de l'aventure, de la tension, des course-poursuite. Comme souvent, le début de cycle profite du fait que l'on doit faire des choix cruciaux dans les disciplines. Ca compense une peu la dimension de super-héros que prend maintenant Loup Solitaire, qui peut prêter à sourire parfois, mais que je trouve quand même pas trop mal rendue. On se demande quand même si Joe Dever n'est pas déjà allé un peu trop loin avec ce personnage...
A noter qu'il est important de bien comprendre la discipline de la Science Médicale (et on ne peut pas dire que le texte nous y aide) pour passer avec succès ce tome, difficile mais au final assez équilibré. Personnellement j'ai fini l'aventure à poil et c'est un peu énervant quand on a trouvé plein d'objets intéressants...

15/20
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 13 LES DRUIDES DE CENER   

Revenir en haut Aller en bas
 
13 LES DRUIDES DE CENER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 13 LES DRUIDES DE CENER
» 13 - Les Druides de Cener
» [Loevenbruck, Henri] La Moïra - Tome 5: La légende des Druides
» l'école des druides
» Secrets de druides

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: Critiques :: Loup Solitaire-
Sauter vers:  
© phpBB | Signaler un abus