La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 01- le tombeau du vampire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Requiem
Zombie King
Zombie King
avatar

Masculin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 11434
Age : 33
Localisation : dans son lugubre manoir
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: 01- le tombeau du vampire   Mer 9 Mar 2011 - 18:06

DRAGON D'OR

LE TOMBEAU DU VAMPIRE


RESUME :

_________________

Revenir en haut Aller en bas
craft
tas de fumier
tas de fumier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2981
Date d'inscription : 25/07/2008

MessageSujet: Re: 01- le tombeau du vampire   Jeu 10 Mar 2011 - 13:24

l'histoire est du même niveau que la couv..... c'est à dire excellente ! les illustrations de Hartas fonctionnent à merveille, achetez-le vous ne le regretterez pas

17/20
Revenir en haut Aller en bas
Milos
seigneur de guerre
seigneur de guerre
avatar

Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 1947
Age : 39
Localisation : Rouen
Profession : Aventurier
Loisirs : Jeu de role, gamebooks, bodybuilding
Date d'inscription : 06/05/2006

MessageSujet: Re: 01- le tombeau du vampire   Sam 12 Mar 2011 - 20:12

Premier opus de la série Dragon d’or, le tombeau du vampire marque l’entrée en lice de l’excellent auteur Dave Morris.
Ce coup d’essai aura la tache d’autant plus rude qu’il doit gagner les faveurs du public. Il en résultera une série sans grande prétention certes, mais sans gros défaut non plus, comme nous allons pouvoir le constater.

Dans cette quête on incarne un jeune aventurier chargé, de par la force des choses, de terrasser un redoutable vampire régnant en tyran sur la région (comme tout bon vampire qui se respecte). Une intrigue simple mais un récit au combien prenant.
L’exploration des catacombes du manoir est haletante, les descriptions précises et l’ambiance toujours au rendez vous. Véritable orgueil de l’ouvrage (et de la série), la fluidité du récit fait mouche, nous sommes transportés sans trop de difficultés dans les dédales sombres et humides..
Il n’en ai pas vraiment de même avec les illustrations de Leo Hartas. Sans être mauvaises, je trouve son style relativement décalé avec le ton glauque du donjon, 2 ou 3 images réussiront tout de même à marquer les esprits.

La quête aurait également gagnée à plus de rigueur au niveau des rencontres. Si les monstres, pièges et autres trésors sont bel et bien présents, les personnages rencontrés restent quant à eux trop peu nombreux et surtout pas assez exploités. Au final nous ne retiendrons que Hosanange et le baron Tenebron, plus peut-être ce mystérieux joueur d’échecs dont la rencontre est aussi silencieuse que courte. C’est maigre, très maigre.
Le tout se rattrape sur les combats. A cet effet, un nouveau système est mis en place, original mais un peu trop axé sur la chance, et nous permettra de nous frotter à toute une horde de mort-vivants et de bêtes sauvages. Là aussi dommage que le duel final nous laisse un petit peu sur notre faim.

L’ouvrage se rattrape incontestablement sur la qualité du scénario, sans être original il nous propose de nombreux parcours. Sa totale absence de linéarité et les rares objets indispensables à la réussite de notre mission accroissent quelque peu la durée de vie de l’ouvrage, car la mission en elle-même est très courte.
D’une difficulté très prenable, le tombeau du vampire s’adresse tout particulièrement aux aventuriers inexpérimentés. La quête est tout à fait jouable, les morts-subites plutôt rares et les combats ne devraient pas poser de problèmes majeurs.
En résumé, un livre très sympathique, au style accrocheur mais qui pêche un petit peu par la naïveté de son scénario et sa difficulté guère élevée.

Intérêt : 13/20
Difficulté : 62%
Revenir en haut Aller en bas
Wor
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Verseau Cochon
Nombre de messages : 659
Age : 33
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: 01- le tombeau du vampire   Dim 13 Mar 2011 - 13:34

Un bon petit livre.
L'objet du livre n'a rien de très original ni de particulièrement enthousiasmant. Il s'agit d'aller tuer dans son repaire un affreux vampire qui terrorise la région. La mission standart du livre dont vous etes le héros quoi.

J'ai bien aimé le style de l'auteur qui réussi à rendre quand meme ce livre interessant avec de bons passages bien décrits comme le concert des squelettes, la purification du lac de zombies, la visite du tombeau du paladin ou la partie d'échecs contre un viel homme mysterieux entre autre.
Il y a quelques libertés d'explorations, plusieurs chemins peuvent mener à la victoire. L'aventure est assez courte et pas très dure, enfin il faudra quelques essais quand meme. Les combats ne posent aucun problème mais pas mal de choix peuvent conduire à la mort immédiatement. Toutefois les morts sont ici rarement injustes, on tombe sur un pfa souvent si on a fait une erreur de jugement par exemple.
Le combat final et la fin du livre n'ont hélas rien de mémorable.

Je trouve que les livres de cette série Dragon d'or ressemblent beaucoup à des défis fantastiques, rien de bien différent. Les combats de cette série sont souvent critiqués parce qu'il font appel uniquement aux jets de dés et pas aux caractéristiques du perso, mais dans les défis fantastiques ces caractéristiques sont aussi définis par des jets de dés, pour ma part je trouve que ça revient un peu au meme, ce n'est que de la chance en définitive.

Au final ce livre la reste tout à fait plaisant, avec quelques points forts comme l'exploration de ce chateau, la liberté des choix possibles et le style et les descriptions de l'auteur.

note: 13/20



Dernière édition par Wor le Sam 23 Avr 2011 - 11:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Warlock
Maître Modo
Maître Modo
avatar

Masculin
Taureau Cheval
Nombre de messages : 9933
Age : 39
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: 01- le tombeau du vampire   Mar 22 Mar 2011 - 22:44

Envoutant c'est le premier mot qui me vient à l'esprit quand je pense à ce livre, j'ai toujours accroché avec cette série Dragon d'or et notamment son premier opus le tombeau du vampire.
L'histoire en elle même n'est pas originale, mais la n'est pas la force du bouquin, son scénario est solide, et l'histoire très bien écrite comme souvent avec Dave Morris, l'un de ses points fort.
Comme d'habitude dans cette série l'ambiance est superbement bien rendue, dans cet opus elle est crépusculaire et ténébreuse, l'histoire n'est pas bien difficile et relativement courte, les péripéties assez nombreuses ne sont pas insurmontables, les combats sont quand à eux plutôt nombreux et c'est plaisant.
Les pnjs sont pour la plupart bien présent, notamment le fameux moine qui nous aide dans notre quête, certaines rencontres sont la aussi originale, comme par exemple le joueur d'échec.
Le passage avec les zombies sortant de l'eau, est plutôt périlleux, enfin le combat final sans être vraiment épique est assez marquant, le baron Ténébron s'avérant comme tous les vampires sournois et rusé.
La couverture est pour moi l'une des plus belles si ce n'est la plus belle tout ldvelhs confondus, j'adore, elle retranscrit bien l'ambiance sombre du bouquin. Enfin les illustrations de Hartas sont particulières, on aime ou pas, pour ma part j'apprécie, c'est un peu l'une des marques de fabrique de la série, sans être les meilleures du genre, disons que ça a un charme particulier.
Au final on a la un très bon opus, qui a marqué mon enfance, avec son ambiance diablement efficace, un très bel ouvrage, qui a le mérite sans être difficile de bien ouvrir cette très belle série.

Note : 15/20


Revenir en haut Aller en bas
Jareth the Goblin King
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Poissons Cochon
Nombre de messages : 2397
Age : 34
Localisation : Un grand labyrinthe...
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: 01- le tombeau du vampire   Mer 30 Mar 2011 - 1:05

La série Dragon d'Or s'ouvre sur ce sympathique premier opus, dans lequel le héros présenté comme déjà légendaire est mandaté plus ou moins malgré lui pour faucher un baron peu recommandable (tout ça dans le but inavouable de cautionner sa cupidité sans faille qui le poussera à la collectionnite aigüe au fil de l'ouvrage, je suis sûr que ceux qui l'ont lu ont bien remarqué que le héros n'a pas la main paresseuse pour se servir à outrance dans les affaires d'autrui).

Bref, bon an mal an, c'est à travers un dédale de pièces et de pièges que notre brave Dragon d'Or va devoir progresser, et force est de constater que l'auteur dispose d'une belle imagination pour nous proposer un éventail de situations variées et astucieuses. C'est à mon sens le gros point fort de ce bouquin : les décisions que l'on prend ne sont pas dénuées de sens et impliquent réellement le lecteur dans ses choix, et un joueur malin sera récompensé par la poursuite de l'histoire ou des faveurs distillées ça et là.

L'équilibre du livre est également à saluer. Les jets de dés sont assez fréquents, mais on sent quand même que l'auteur maîtrise la part de chance qu'il a allouée à son livre. Quand on se sent à l'aise, ça ne dure jamais longtemps, et quand on meurt, on sent que ce n'est pas dû à grand-chose.

Les descriptions sont bien faites, on s'imagine sans trop de mal les lieux dans lesquels on a le "bonheur" de mettre le pied. Cependant, une étrangeté de ce livre est que l'on a presque l'impression que l'auteur préfère les lieux ou les objets aux personnages, car il décrit souvent avec plus d'amour et de soins une arme ou un objet qu'une rencontre de chair et d'os, et leurs fréquences respectives plaident également en faveur de l'inanimé. Peut-être est-ce volontaire pour donner à la sinistre demeure une ambiance de non-vie ? C'est un peu déroutant j'en conviens, mais pas forcément dans le bon sens. Cela nuit à la crédibilité de certaines rencontres dont les motivations ou la présence ne sont pas très claires, alors que quelques lignes auraient fait l'affaire, y compris pour le héros qui est un peu léger pour un début de saga. Je soupçonne le père Morris de prendre surtout plaisir à concevoir les rouages et les pièges de son histoire.

L'auteur a également fait une économie sur la longueur de l'aventure, bien que cela ne soit pas dramatique, le principal étant que la fin arrive de manière logique et préparée. Je pense de plus que l'aventure gagne en cohésion globale ce qu'elle perd en longueur. Le parti pris n'est donc pas très handicapant.

Au final, un livre plutôt bon donc.

14/20
Revenir en haut Aller en bas
Francois22
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Nombre de messages : 629
Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: 01- le tombeau du vampire   Dim 10 Avr 2011 - 18:24

Le tombeau du vampire est le premier ldvh que j’ai eu. Et c’était plutôt une bonne pioche. En effet, bien que l’histoire soit classique (éliminer un vampire qui fait régner la terreur dans les environs) , l’ambiance est bien rendu pas des descriptions détaillés et de très belles illustrations. Ce n’est pas du tout un otp, et nous pouvons donc explorer presque à notre guise le château du baron Tenebron. Il y a pas mal de rencontres intéressantes et de passages marquants (comme le sacrifice des licornes). La difficulté n’est pas très élevé et le livre est réalisable avec des stats faibles.

Points Positifs
-Réalisable à la loyale
-Les illustrations
-Idéal pour un débutant
-La partie d’échec

Points négatifs
-une aventure très courte
-le système de combat des dragons d’or
-Quelques incohérences

15/20
Revenir en haut Aller en bas
Lowbac
Aventurier de l'Infini
Aventurier de l'Infini
avatar

Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 10960
Age : 38
Localisation : Angers
Profession : Employé commercial
Loisirs : Lectures, Commerce, Angers Sco
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: 01- le tombeau du vampire   Ven 15 Avr 2011 - 14:09

Un gamebook qui a tout du classique indémodable, idéal pour servir de tremplin d'essai à être le héros d'une histoire, ici basique : terrasser un vampire dans son ténébreux Château à la demande du père Hosanange, histoire plutôt linéaire mais menée avec le savoir-faire certain de Dave Morris l'équilibrant à merveille question combats et pièges.

L'Or pour ainsi dire ne sert à rien (à part défi personnel d'en récolter le max =) ) mais certains trésors valent bien plus que de l'Or et c'est en cela que j'aime ce Dragon d'Or : un objet même le plus anodin peut servir. Par contre on peut se charger comme un mulet ce qui ne cadre pas trop avec l'explo mouvementée que le héros doit supporter en sus du poids de son sac dont il peut faire craquer les coutures LOL.

Peu de PNJ marquent l'esprit faute à un développement pas très poussé de leur personnalité, j'aurais souhaité que le Baron Ténébron en impose plus même si notre opposition avec en deux ou un temps c'est selon est un petit challenge sympa.

Beaucoup de scènes frappent l'esprit : un piège magique remarquable tant il est astucieux pouvant nous faire revenir en arrière dans le temps Exclamation , un duel silencieux aux échecs, la sorcière et son corbeau déplumé qu'on peut rencontrer deux fois Smile , le quatuor de squelettes musiciens etc , de telle sorte que les temps morts sont inexistants cheers . Pour un 290 paragraphes, d'où la minceur de ce tome, il séduit grâce à sa richesse narrative et imaginative qui valent bien des 400 paragraphes en DF. L'ambiance est excellente, on se glisse facilement dans la peau du héros qui s'aventure dans les cryptes du vampire assez grandes, on en arrive même à évoluer dans des tunnels à des moments 8) .

Les occasions de mourir ne se trouvent pas trop dans les combats plutôt simples à négocier avec la chance aux dés quand même mais suite à une mauvaise réflexion de notre part ou à un choix de paragraphe mortel acceptable.

En conclusion le Tombeau du Vampire fait partie de ces gamebooks géniaux qu'on a eu plaisir de jouer à la régulière l'auteur ayant pensé à tout type de joueur (stats fortes, moyennes, faibles) qui le tenterait avec attention tout de même la jauge de l'endurance à surveiller surtout vers la fin, les repas et potions curatives on en trouve mais pas partout.

Un bon 18/ 20 pour cette Oeuvre qui a son pendant avec le Seigneur de l'Ombre tout aussi palpitant. Pour revivre un aussi bon moment vampirique le Vampire du Château Noir DF vaut amplement le coup aussi d'être joué.

Difficulté : 45%.
Revenir en haut Aller en bas
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1920
Age : 43
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: 01- le tombeau du vampire   Lun 25 Avr 2011 - 17:23

Dès le début ce livre bénéficie d’une ambiance soignée, il vous fait partager un univers réellement autre et dérangeant semblable à celui d’un film d’horreur : on est passé dans un monde de cauchemar obéissant à d’autres lois. Il nous fait sentir qu’il s’agit d’un véritable défi pour le personnage alors qu’il est un aventurier expérimenté, mais sans doute plus habitué à charger l’épée haute droit sur ses ennemis qu’à s'aventurer dans un univers déroutant et trouble, et c’est là le plus grand succès de ce livre. Les illustrations de Leo Hartas renforcent cet aspect.

Le bestiaire est honorable et certains monstres sont réellement surprenants ( mention spéciale à la Sentinelle de Fer )

Si le système de combat est le même que celui des autres livres de la série, c’est-à-dire, à mon avis, mauvais, on n’y trouve qu’un seul des fights grotesquement déséquilibrés contre plusieurs adversaires qui plombent gravement et les chances de réussir et la crédibilité du livre; et ce n’est que contre deux adversaires. Même si c’est irritant de voir un combat contre deux vils archers être aussi dangereux que celui contre le boss de fin de livre, ça n’atteint pas les abîmes qu’on rencontrera par la suite.

Il y a des passages d’une réelle force poétique et qui justifient à eux seuls l’achat du livre; en particulier le tombeau de Ganelon et l’écu aux licornes.


Le plus grand point faible reste la petite taille du livre - il ne fait que 290 paragraphes et ça se sent; il réussit néanmoins à fournir un nombre raisonnable de péripéties en expédiant toute la partie château au profit des cryptes. Aussi la difficulté n’est pas énorme si on garde la tête froide ( mais justement, ça n'est pas si facile d'y garder la tête froide… ).


Note: 15/20
Revenir en haut Aller en bas
segna
Suceur de Sang
Suceur de Sang
avatar

Masculin
Lion Serpent
Nombre de messages : 1133
Age : 40
Localisation : Une sombre traboule...
Profession : Testeur
Loisirs : chant + percus
Date d'inscription : 26/10/2004

MessageSujet: Re: 01- le tombeau du vampire   Lun 9 Mai 2011 - 13:54

Bonne ambiance, scénario accrocheur, un très bon livre.

Gameplay : très faible
Part des stats et du hasard : très faible
Difficulté : moyenne
Replay value : très bonne

Note : 16/20
Revenir en haut Aller en bas
http://traboule-segna.fr
ExNihilo
Apprenti
Apprenti
avatar

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 26
Age : 38
Loisirs : Réalisation courts-métrages
Date d'inscription : 13/09/2011

MessageSujet: Re: 01- le tombeau du vampire   Jeu 29 Sep 2011 - 1:37

Ahhh, je viens de me replonger dans ce Tombeau du Vampire, quelques quinze années après en être ressorti victorieux pour la dernière fois !

Ce n'est qu'au bout d'une quatrième tentative ce soir que la lumière du jour a fini par bercer mon visage et que le diabolique Baron a fini par rejoindre ses ancêtres si bien présentés dans la galerie des portraits du château.

Qu'en dire ?

Eh bien il est toujours aussi bon que dans mes souvenirs. C'était à l'époque mon deuxième Livre Dont Vous Êtes Le Héros, juste derrière le premier "Quête du Graal", et ce Dragon d'Or possède une difficulté nettement inférieure pour une ambiance aussi différente qu'appréciable. Certes, il pâti un peu du système de jeu Dragon d'Or qui bien que très simple rend les combat peut-être trop déterministes car indépendants de toute caractéristique, nous sommes alors à la merci totale de deux dés à six faces qui peuvent statistiquement déchaîner les foudres sur nous comme si nous disposions d'un héros soudainement devenu totalement handicapé sans raison apparente. L'aspect plus souple des Défis Fantastiques, où l'adversaire dispose d'un jet de dés bien à lui, tend aussi à donner à l'impression à un joueur de Dragon d'Or qu'il dispose de moins d'influence sur l'issu du combat, sans même parler de la fameuse caractéristique "Chance" des DFs.

D'un autre côté, cela a du rendre aussi le livre plus facile à équilibrer puisque pour tous les combats ou presque, chaque personnage aura les mêmes chances de triompher, et cela s'en ressent sur la fluidité globale du récit. Oui, cette aventure n'est pas très dangereuse lors des combats (je n'ai pas perdu plus de 1/3 de mon endurance sur chacune de mes tentatives, et elle a été bien vite remise à son total de départ), comme si un parti pris avait été fait de nous arroser copieusement en endurance pour bien montrer que le propos n'est pas là. De même, l'or semble n'avoir aucune utilité, on a beau en ramasser, je n'ai trouvé aucun preneur (et je n'ai pas souvenir d'en avoir jamais trouvé, si quelqu'un souhaite me contredire il est le bienvenu).

Non, j'ai vraiment l'impression que tout le travail de ce livre a été fait sur les situations auxquelles sont confrontées le héros (héros bien malgré lui, puisque selon l'introduction, il ne cherchait qu'un abris pour la nuit sur la route de la vraie aventure qu'il convoitait, mais comme l'a dit Jareth the Goblin King, il semble y trouve très vite un vain intérêt pécunier). Elles sont étonnement variées pour une livre aussi mince, et sont toutes décrites avec soin, parfois en utilisant un vocabulaire soutenu : vous connaissiez le mot "catafalque" à dix ans vous ? Ces descriptions nous plongent directement dans l'ambiance d'un château décrépi par des siècles de négligence et qui semble avoir adopté un train de vie bien à lui.

Plus on s'y enfonce, et plus la tension monte, car les pièges pour le coup sont nombreux et souvent mortels. Ce livre étant totalement faisable à la loyale, on est d'autant plus attaché à la vie de son personnage si on s'est fixé comme règle de recommencer au début en cas d'accident fatal. Et c'est là que le livre prend de l'ampleur selon moi : on est irrémédiablement tenté par l'exploration de nouvelles cryptes, tenté par telle ou telle niche dans le mur qui pourrait dissimuler un objet vital pour notre quête, il devient vite très difficile de résister. Et si l'auteur a su disposer la majorité des situations avec logique et nous donne même parfois des signes avant-coureurs d'une catastrophe à venir, il n'est pas rare de tomber sur un cas tordu et d'y laisser notre peau…. A moins qu'on ne dispose d'un ultime objet permettant de sortir du coup fourré ?

Car oui, les objets sont pléthores dans ce "Tombeau du Vampire". J'ai fini l'aventure avec presque une vingtaine d'entre eux dans mon petit sac à dos, tous aussi incongrus les uns que les autres, et si certaines contraintes sont données à un moment, nous imposant par exemple de choisir X objets sur un stock présent, il est difficile d'en deviner l'utilité future (ou l'inutilité la plus totale), ce qui pousse à prendre des risques. J'ai pris un grand plaisir à collectionner un peu tout ce qui passait, et à parfois trouver que ces objets pouvaient me sortir d'un coup fourré du à un mauvais jet de dés ou un choix peu judicieux d'itinéraire. Cette structure du rattrapage par l'objet est vraiment agréable et fluide je trouve, elle permet de bien s'amuser à visiter la demeure sans stresser, et à chaque mort, va donner l'envie de recommencer pour peut-être trouver un de ces objets qui étaient mentionnés juste avant le paragraphe fatal, et pourquoi pas prendre la porte en chêne vermoulu que vous aviez si rapidement ignoré la dernière fois ? D'ailleurs à ce sujet, l'auteur semble avoir été assez rigoureux dans la géographie des lieux, et il n'est pas rare de voir la description d'une porte ou d'un passage débouchant sur là où nous sommes et correspondant à un autre itinéraire que nous n'avons pas employé cette fois-ci, renforçant ainsi la cohérence de l'ensemble.

Les personnages quant à eux sont corrects sans plus. Le héros est une coquille vide, mais cela ne m'a pas gêné car cette série n'a pas de continuité (un héros différent à chaque tome et l'ordre des tomes n'est d'ailleurs pas le même que dans les éditions anglaises), du coup cela permet peut-être plus de se l'imaginer comme on le souhaite (un fieffé pendard assoiffé de richesses, expert dans l'estimation de cobras massifs en or selon moi). Les autres vont du bon (la courte apparition du père Hosanange, la sorcière qui se promène dans le château, l'Elfe dément qui annonce bien la couleur du bourbier dans lequel on s'est engouffré) au passable (le vieillard joueur d'échecs qui reste quand même bien mystérieux, le comte Ténébron, qui manque de quelque chose, peut-être plus de répliques ?)

Pour en revenir aux situations, celle qui m'avait marquée à l'époque était celle du petit concerto de squelettes, qui n'avait pas manqué de me rendre toute ouïe… Ca a un charme très désuet de découvrir cette scène improbable aux tréfonds d'une crypte vampirique je trouve, et tout cela est renforcé par les illustrations, qui, si elles ne sont pas toutes réussies, donnent une petite saveur bizarre, avec leurs proportions déformées et perspectives courbes. Et que dire du tombeau de Ganelon ? De la majesté liée à l'inconfort et au doute qui s'en dégage, jusqu'à la découverte de l'ultime secret du lieu et de l'utilisation qui en sera faite plus tard ? Même la rencontre finale, que je trouve comme d'autres ratée, partait vraiment bien et avec peu de choses aurait pu être excellente (peut-être en la rendant vraiment difficile à moins d'avoir trouvé le rouet enchanté et son troublant pouvoir par exemple…).

Non vraiment, ce livre bien que court et pas très difficile a une âme bien à lui et surpasse bon nombre de Défis Fantastiques selon moi car il possède un rythme exemplaire, des descriptions qui font mouche et il donne vraiment envie d'aller jusqu'au bout si on ne se focalise pas sur la relative insignifiance des combats.


Note : 17/20
Revenir en haut Aller en bas
John Doe
Demon Spawn
Demon Spawn
avatar

Masculin
Scorpion Coq
Nombre de messages : 852
Age : 35
Localisation : Present Day... Present Time...
Loisirs : Lire de la fantasy, écouter du rock, cinéma, BD/manga...
Date d'inscription : 16/05/2011

MessageSujet: Re: 01- le tombeau du vampire   Sam 8 Oct 2011 - 13:22

Premier livre de la série Dragon d'Or, constituée d'aventures indépendantes, le Tombeau du Vampire est écrit par Dave Morris, un des meilleurs auteurs du genre.
La mission est ici ultra classique : par une nuit pluvieuse, Dragon d'or explore le manoir d'un redoutable vampire.
Par contre, l'ambiance est très bien rendue : des catacombes poussiéreuses, les victimes du Baron Vampire qui nous agressent, les lieux qui ont une véritable présence...

Dave Morris insère plusieurs moments marquants durant le parcours : le concerto des musiciens squelettes,
Spoiler:
 
, le joueur d'échecs, le tombeau du Paladin, le prêtre...
Le tout bien soutenu par les illustrations de Leo Hartas.

Le livre n'est pas très difficile au niveau des combats, sachant qu'il y a par contre plusieurs PFA si vous n'avez pas les bons objets.

Au niveau des points faibles, le principal est l'absence de background pour le héros qui n'a aucune personnalité et qui pourrait (qui est d'ailleurs) être n'importe qui.
Le système des combats n'est pas très exaltant : ici, pas de score d'habileté, seul un jet de 2D6 va dire si vous blessez ou si vous êtes blessé). Cela dit, les combats n'ont pas un rôle fondamental dans cet ouvrage.
En plus de l'endurance, il y a deux caractéristiques : l'habileté et le Psi (définis par un jet d'1d6 + 3; je pense qu'une méthode 1D3 + 6 aurait été meilleure d'ailleurs).

Le livre est court (290 paragraphes), et aurait sans doute pu être étoffé davantage. Mais un l'état, ce Tombeau du Vampire est une bonne aventure, que l'on aura plaisir à refaire qui plus est.

Ma note : 14.5/20
Revenir en haut Aller en bas
http://www.elbakin.net/
Albatur
Maître de FFT
Maître de FFT
avatar

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 13682
Age : 43
Localisation : Inconnu
Profession : Rien faire (ah mince c'est pas un metier)
Loisirs : ldvelh, jeu de go, genealogie
Date d'inscription : 27/12/2009

MessageSujet: Re: 01- le tombeau du vampire   Mar 17 Jan 2012 - 22:34

Ce 1er tome est bien sympathique car les combats ne sont pas trop dur et il possede pas mal de scenes marquantes (Déjà citée avant, je ne les redonne pas). L'ambiance est bien transcrite mais elle est largement moins horrifique qu'un manoir de l'enfer ou qu'un Vmpire du chateau noir.

Un bon petit ldvelh.

Note : 14/20
Revenir en haut Aller en bas
http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
yksin
Apprenti
Apprenti
avatar

Vierge Singe
Nombre de messages : 35
Age : 25
Localisation : Port de Sable Noir
Loisirs : Musique/JDR
Date d'inscription : 13/04/2012

MessageSujet: Re: 01- le tombeau du vampire   Ven 30 Nov 2012 - 17:32

Sans hésiter le meilleur Dragon d'Or, un tome qui fourmille de bonnes idées et d'une ambiance hors norme, bien qu'il soit trop facile et trop court.

17.5/20
Revenir en haut Aller en bas
Minos Seyl'Dalis
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 16/12/2012

MessageSujet: Re: 01- le tombeau du vampire   Dim 16 Déc 2012 - 13:25

Bon, vu les précédentes critiques, je vais me faire lyncher, mais bon... Razz

J'ai découvert ce tome (et la série par la même occasion) tout récemment, n'y ayant jamais joué durant ma prime jeunesse. Les critiques dithyrambiques m'ont convaincu de le choper dès qu'il passait à portée. Ce que j'ai fait... Critiques, je vous hais, j'ai perdu 1,5 euros ! Laughing

Sérieusement, j'ai trouvé ce livre mauvais, très mauvais. Autant l'avouer tout de suite, cette critique ne sera pas basée sur l'ensemble du livre car j'ai laissé tomber assez rapidement.

Déjà, le système de jeu est perturbant. La feuille d'aventure ressemble à celles des DF, mais les règles de combats sont différentes et on a moins l'impression que les caractéristiques du personnages jouent un véritable rôle. Bon, à la rigueur, c'est secondaire, mais j'aime bien quand même me référer aux caractéristiques du personnage lorsque j'entreprends une action.

Mais ce qui m'a surtout scié, c'est l'incroyable classicisme (banalité ? platitude ?) de l'ouvrage. Déjà, le nom du baron est à pleurer (j'avoue avoir longtemps hésité à acheter ce bouquin à cause de ce détail) et on se trouve rapidement dans un Porte-monstre-trésor des plus banals.
Et le coup du prêtre au début qui s'enferme volontairement pour aider les aventuriers... Oui, bien sûr... Vive les poncifs ! L'elfe fou ? Bof...

Et puis, rien n'accroche au niveau de la narration, on ne se sent pas dedans, on a l'impression d'être devant un truc déjà vu et revu et revu et revu et revu...

Bref, j'ai rapidement lâché l'affaire et me suis bien ennuyé.

Et j'allais presque oublier de mentionner les illustrations qui sont d'une laideur rarement vue...


Note : 02/20
Revenir en haut Aller en bas
Kinornew
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Vierge Tigre
Nombre de messages : 2823
Age : 43
Localisation : 94
Loisirs : Blood bowl team manager, blood bowl pc, munchkin
Date d'inscription : 06/03/2013

MessageSujet: Re: 01- le tombeau du vampire   Mar 12 Nov 2013 - 1:30

Le tombeau du vampire est vraiment un bon livre, très riche et très dense, malgré ses 290 paragraphes, avec ses 28 illustrations, et son ambiance bien à lui.

On ne s'ennuie pas une seconde dans cette aventure, haletante du début à la fin.
Les diverses rencontres sont variées et marquantes. Je retiens en particulier celle avec l'elfe dément, et le combat avec la reine noire de l'échiquier. Les objets sont très nombreux et participent à la qualité du scénario. Ne pas hésiter à refaire l'aventure, afin de tester tous les chemins possibles.

Une aventure qui peut s'avérer assez difficile, à cause de pas mal de PFA, ou de mauvais jets de dés dus au système de combat de la série.

Seuls points négatifs, la qualité très moyenne des illustrations, et le combat de fin qui peut s'avérer très facile, si l'on choisit une certaine option.

En résumé, une réussite totale pour un premier volume au charme particulier.


15/20.
Revenir en haut Aller en bas
Karandas Nadostan
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 654
Age : 41
Localisation : Toulon
Profession : Paysagiste
Loisirs : Football
Date d'inscription : 09/01/2014

MessageSujet: Re: 01- le tombeau du vampire   Jeu 13 Fév 2014 - 20:57

Série que je découvre donc avec son premier volet Le tombeau du vampire.

En jetant un oeil en premier lieu sur le feuille d'aventure je me suis dit "tiens? Un défi fantastique!" Mais non les règles diffèrent particulièrement celles des combats ce qui n'est pas si gênant au final.

Heureusement qu'il y a les rubriques "errata" car sans or dès le départ ce dernier n'a aucune utilité à moins que j'ai manqué une boutique ou un marchand ambulant dans les cryptes...et quand je parle d'utilité c'est un bien grand mot

Spoiler:
 

Et suis je le seul à qui la compétence psi n'a été d'aucune utilité?

Mis à part cela j'ai pris assez de plaisir à jouer au tombeau du vampire. Une bonne ambiance et quelques scènes assez bien faites. On peut regretter la brièveté de l'aventure ce qui a pour effet de nous laisser sur notre faim. Le dénouement final est assez particulier et original. Je le salue car sans cela c'était pour moi la mort assurée.

Malgré ses petits défauts le tombeau du vampire détient un charme que je n'arrive pas expliquer.

16/20
Revenir en haut Aller en bas
Sorcier !
gardien
gardien
avatar

Masculin
Sagittaire Cheval
Nombre de messages : 300
Age : 38
Localisation : Bruxelles - 1190
Profession : Employé
Loisirs : Lecture de romans, visites guidées, ballades.
Date d'inscription : 09/07/2012

MessageSujet: Re: 01- le tombeau du vampire   Lun 26 Mai 2014 - 10:39

Le Tombeau du Vampire

Comment caricaturer le porte-monstre-trésor ?
Un aventurier chevronné, perdu pendant une nuit d’orage, se réfugie dans un sombre château qui s’avère être un nid à créatures vicieuses. Heureusement, les lieux recèlent aussi quelques objets bien pratiques (et surgis d’on ne sait où) pour en venir à bout. Ajoutons à cela des décisions limitées au choix du couloir ou de la porte et un méchant final qui n’est autre que le seigneur du château, et je vous aurai décrit dans les grandes lignes « Le Tombeau du Vampire ».

Ce livre est donc une caricature. Tout ce qui aurait pût contrebalancer l’aspect monotone et redondant de ce porte-monstre-trésor a été laissé de coté :
- le personnage est sans passé, sans personnalité, sans saveur. On ne sait presque rien de lui ;
- La mission du personnage est inexistante. Il se retrouve par hasard dans le château (un orage l’a poussé à chercher un abri) et décide d’y rester sans qu’on ne sache trop pourquoi ;
- L’ambiance présente tellement peu de cohérence que cela en devient indigeste. De vampire, il n’est quasiment pas question. Par contre, vous croiserez une araignée géante, un squelette, un elfe… Un bestiaire beaucoup trop varié et sans unité ;
- Les absurdités sont légions : on récolte nombre d’objets dont on se demande se qu’ils font là et des pièces d’or qui ne serviront à rien (en tout cas je n’en ai jamais eu l’utilité). Quant à savoir pourquoi un vampire à décider d’élever autant d’animaux monstrueux et d’accueillir autant de personnages maléfiques dans son château, ça restera un mystère.

Le moteur de la lecture réside finalement dans la surprise toujours renouvelée. En avançant, on se demande sans cesse quelle tête aura le prochain monstre, quel sera l’effet du prochain sortilège, etc. Parmi ces surprises, quelques-unes sont originales et quelques personnages laissent un souvenir sympathique.

Mais cette évolution est très vite lassante et les bonnes idées ne compensent pas la maigreur du scénario. On est finalement heureux que le livre ne comporte que 290 paragraphes et que ceux-ci ne sont pas trop longs.

Note : 06/20
Revenir en haut Aller en bas
vador59
Seigneur Sith
Seigneur Sith
avatar

Masculin
Vierge Serpent
Nombre de messages : 5606
Age : 40
Localisation : exilé à Dagobah
Profession : Personnel de direction de l'académie Sith
Loisirs : Faire des treks jusqu'à Za'adum...
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: 01- le tombeau du vampire   Sam 19 Juil 2014 - 15:56

Histoire: Tout ce qu'il y a de plus classique: un dangereux Vampire, une demeure isolée, un héros prêt à en découdre... Ca rappelle du DF de la grande époque.

Règles: originales. On n'est pas dans le DF classique, ici. On retrouve l'Endurance et l'Habileté, ainsi que le Psi (que je n'ai pas eu besoin d'utiliser à ma première tentative). Les combats se présentent sous la forme d'un mini-tableau qui évite les déséquilibres inhérents aux DFs, la difficulté étant déterminée à la fois par le niveau d'Endurance de l'adversaire et par le seuil à partir duquel on peut le frapper. Efficace.

Jouabilité: Bonne. Si l'aventure est globalement linéaire, plusieurs relectures permettent de faire le tour de cette "sympathique" demeure. Il y a pas mal de droite/gauche, comme à la belle époque de Livingstone.

Illustrations: Bonnes. Beaucoup n'aiment pas le style "enfantin" de Leo Hartas; personnellement, je trouve que ses déformations et ses perspectives favorisent l'immersion dans cette aventure classique. Mais je me faisais la remarque que plusieurs épisodes auraient pu être illustrés efficacement par Martin McKenna.

Difficultés: faibles. La chance m'a accompagné dans mes lancers, mais j'ai pu réaliser le livre du premier coup, laissant en revanche pas mal de plumes dans le combat final où, justement, la chance a commencé à m'abandonner!! Il peut y avoir pas mal de combats mais beaucoup sont assez faciles.

Ambiance: Dave Morris nous propose un scénario classique mais où les invraisemblances ne sont pas absentes. Trouver un prêtre et un joueur d'échecs dans des souterrains, c'est tout sauf crédible. Certains épisodes (comme la rencontre avec Tenebron) sont un peu "plaqués".

Style: très correct. Les paragraphes courts sont nombreux; a contrario les longs sont très peu nombreux mais les descriptions sont de qualité.

Faits marquants:
Spoiler:
 

Bilan: Effet nostalgie? Malgré tous ses défauts, ce livre nous fait replonger dans la fraicheur des tous premiers LDVELH (celui-ci est sorti en 1986). Au final, ses défauts en deviennent presque des qualités. Evidemment, comparé à des ouvrages plus récents et plus matures, le Tombeau du Vampire est loin de rentrer dans la catégorie chef d'oeuvre. Mais pour ceux qui veulent se replonger dans l'ambiance de l'époque de la Montagne de Feu, il est incontournable. Je suis de ceux-là!

Note: 15/20
Revenir en haut Aller en bas
Napalm
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin
Vierge Chèvre
Nombre de messages : 132
Age : 38
Localisation : Tours
Profession : Colporteur
Loisirs : Bien trop nombreux pour un honnête homme.
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: Re: 01- le tombeau du vampire   Dim 24 Aoû 2014 - 14:52

Je viens de terminer le vilain petit premier tome de "Dragon d'or" puisque, à 10 ans, je me suis usé les nerfs et la peau du front (à force de me taper la tête contre les murs en pierres apparentes de ma maison de vacances qui fut autrefois la masure de paysan de mes arrière-grands-parents) à essayer de résoudre le magnifique mais chiantissime "l'oeil du dragon".
J'ai donc voulu recommencer par le commencement...

Sauf que la série n'a en fait pas de cohérence ou de suite, ce qui est un peu dommage, ça en aurait fait autre chose qu'une série "défi-fantastiques bis": pas de possibilité de garder les objets spéciaux et l'or (de toute façon inutile dans les donjons glauques explorés) entre deux aventures, là où c'est possible avec "Loup solitaire".

Mis à part un synopsis archi-classique et voire très cliché (c'étaient les années 80 cependant, c'est à revoir comme un classique), on s'amuse bien. En effet, bien que petit, ce livre de seulement 290 paragraphes bénéficie d'une écriture fluide et efficace, sans compter l'ambiance, qui est effectivement un des points forts de Dave Morris.
Je ne suis pas choqué outre mesure par le moine caché dans le manoir, à la rigueur, il remplit parfaitement une obsession qu'on pourrait attendre d'un saint-homme. D'autres bonnes idées ne manquent pas (illusions, pièges magiques etc). En effet, ce ne sont pas les combats qui font le danger de cet opus (le manoir est relativement vide, comme le vrai château de Dracula de Stoker) si ce n'est les aventuriers déjà vaincus et retournés par le maître des lieux. Non, ce sont les pièges parfois vicelards et les mauvais choix de directions...
Les combats parlons-en: ils sont "scénarisés" en fonction du monstre et l'habileté n'y joue aucun rôle mais il est souvent possible de fuir après deux trois passes d'armes. C'est à la fois frustrant pour certains joueurs mais bien vu pour l'équilibre du jeu.

Livre un peu trop facile: je l'ai terminé à la première tentative là où les précédents aventuriers ont du bien mal choisir...^^

Note: 14/20
Revenir en haut Aller en bas
http://comtedoutreplan.canalblog.com/
Tom32
Apprenti
Apprenti
avatar

Masculin
Cancer Cheval
Nombre de messages : 27
Age : 15
Localisation : Gers (32)
Profession : Collégien
Loisirs : Tennis, retrogaming et LDVELH
Date d'inscription : 13/02/2015

MessageSujet: Re: 01- le tombeau du vampire   Dim 15 Fév 2015 - 22:31

Un aventurier qui se retrouve dans un bois dangereux une nuit d'orage et qui se réfugie dans un grand chateau habité par un terrible vampire le Baron Ténébron (non mais sérieux ils auraient pu faire un effort pour le nom). Bon c'est classique, très classique...
La couverture est (je trouve) magnifique. Malgré le scénario vu et revu (et je dirais même rerevu) ce livre est excellent. Je vais faire les points positifs et négatifs puis expliquer après:
Points positifs:
-Il faut tuer un vampire (j'adore les vampires Mr. Green )
-On fait des rencontres intéressantes
-C'est bien écrit
-Les illustrations sont jolies

Points négatifs:
-c'est court (290 paragraphes)
-scénario classique
-nom du méchant (Baron Ténébron non mais sérieux...)
-le psi est presque totalement inutile
-le système de combat qui mise tout sur les dés.

Oui il y a beaucoup de défaut mais le livre est charmant. Escalader la cheminée pour s'enfuir du chateau, malheureusement en passant par cette cheminée soit on meurt soit on retourne au chateau, dommage ça aurait été sympa de s'enfuir ainsi.
Bref c'est un très bon livre que j'adore malgré la simplicité du scénario et la courte durée de cette aventure.

17/20
Revenir en haut Aller en bas
gynogege
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Bélier Tigre
Nombre de messages : 1698
Age : 43
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 26/09/2014

MessageSujet: Re: 01- le tombeau du vampire   Mar 17 Fév 2015 - 23:07

C'est en refermant ce livre que je me suis enfin souvenu qu'en fait j'avais dû le finir déjà il  a trente ans. S'il ne m'avait laissé que de vagues souvenirs, sa relecture a été très agréable. Pourtant l'histoire manque clairement de liant, mais les différentes situations sont tellement bien décrites, et pour certaines franchement originales, et je dirais même poétiques, ce qui est assez rare en fait et que j'avais plus de mal à apprécier dans ma jeunesse. Le parcours dans le château tient du rêve éveillé ou plutôt du cauchemar et si on le prend comme ça il retrouve toute sa cohérence, y compris le "combat" final.
spoiler:
 

L'autre chose agréable c'est cette impression de liberté qui nous est laissée, on flâne par plaisir dans les souterrains, on trouve pléthore d'objets qu'on peut utiliser ou on peut se battre bourrinement si on préfère le jet de dés, ce qui fait que très certainement l'impression laissée dépend probablement des options choisies par le lecteur. Et même en l'ayant fini( à la troisième tentative) j'ai comme l'envie de m'y replonger pour explorer certaines situations que j'ai apparemment manquées.
Enfin, j'avais lu qu'en général les Dragon D'or étaient très mal équilibrés ce n'est en tous cas pas le cas de cet opus. Niveau défauts, euh... court et facile.

16/20
Revenir en haut Aller en bas
alnaro
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 687
Age : 44
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 01/11/2012

MessageSujet: Re: 01- le tombeau du vampire   Mer 17 Aoû 2016 - 10:31

J'arrive un peut tard pour critiquer ce livre mais bon...

L'ambiance est certainement un des points forts de ce livre. On est bien immergé dans l'exploration des cryptes. Bien joué donc de la part de l'auteur (et/ou du traducteur ?).
J'ai bien aimé quelques rencontres sympa (la double rencontre avec la sorcière, la partie avec le joueur d'échec...). A noter également, que, dans ses livres, Dave Morris aime bien nous faire aider d'un allié dans notre quête (ici c'est un moine).
Les illustrations de Léo Hartas, on aime ou on aime pas. j'ai l'impression que, comme John Blanche, il n'y a pas de demi mesure. Perso, j'adore son style si particulier avec ses vues systèmatiquement plongeantes.

Coté défauts, je ne releverai pas la "relative" facilité du bouquin vu qu'on arrête pas de se plaindre que la difficulté des LDVELH est, en général trop élevée. Ici au moins, on peut gagner sans tricher ! Ca change.
On pourra par contre critiquer le scénario ultra simpliste : L'aventurier se perd en forêt et, en voulant s'abriter, se retrouve dans un manoir habité par un vampire. Après, pourquoi décide t-il de lui faire la peau (plutôt que de se barrer de là ?).
Par ailleurs, tome un peu court, comme c'est parfois le cas avec cette série.

Peut être un livre à conseiller pour les débutants.
Mais dans tous les cas, c'est un livre efficace que je relis avec plaisir !

15/20
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 01- le tombeau du vampire   

Revenir en haut Aller en bas
 
01- le tombeau du vampire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: Critiques :: Dragon d'Or-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit