L'antre des passionnés de Livres dont VOUS êtes le Héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
-57%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe à induction Samsung avec charge rapide sans fil ...
14.99 € 34.99 €
Voir le deal

 

 Dragon d'Or 01- le tombeau du vampire

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
minot
Fantassin
Fantassin


Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 16/09/2018

Dragon d'Or 01- le tombeau du vampire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dragon d'Or 01- le tombeau du vampire   Dragon d'Or 01- le tombeau du vampire - Page 2 EmptyVen 28 Juin 2019 - 21:13

« Le tombeau du vampire » inaugure la série « Dragon d’Or », une série que j’apprécie tout particulièrement. En effet, ce qui frappe d’entrée, c’est la simplicité extrême des règles. Trois caractéristiques à peine (Habileté, Endurance, Psi) et des combats qui se gèrent en un seul lancé de dés, en suivant les directives données par l’auteur (« Si vous faites entre 2 et 6, vous perdez 2 points d’Endurance ; si vous faites entre 7 et 12, votre ennemi perd 3 points d’Endurance »). Archi simple ! Loin d’être un inconvénient, cette simplicité est au contraire très appréciable. Tout d’abord, cela permet une belle fluidité de lecture et les lecteurs débutants sauront apprécier l’histoire sans se prendre la tête avec des règles compliquées. Quant aux joueurs chevronnés, après avoir joué à des ldvelh aux règles fouillées (L’Epée de Légende, Quête du Graal, Loup Solitaire … et je ne parle même pas des Loup*Ardent !), revenir à des systèmes de jeu bien plus simples est extrêmement plaisant (en tout cas, c’est mon cas). Bref, cette série fait la part belle à la narration et à l’ambiance qui se dégage des récits au détriment des combats compliqués et des jets de dés à répétition, et c’est en ça que je l’apprécie !

Pour en revenir au livre, évidemment le scénario est archi éculé et le style porte-monstre-trésor caricatural à l’extrême. Mais tout ça est compensé par un très bon style écrit (la marque de fabrique de Dave Morris) et une atmosphère lugubre et gothique très bien fichue. Sans oublier les illustrations réussies de Léo Hartas, dont le trait rondouillard me plaît beaucoup.

Ce premier opus vous met donc dans la peau d’un aventurier qui, perdu dans un bois lugubre à la tombée de la nuit et surpris par l’orage, trouve refuge dans un vieux manoir au cœur des bois qui semble inhabité. Manque de chance, c’est la demeure d’un sinistre vampire et le refuge de tout un tas de créatures monstrueuses qui se terrent dans les cryptes du château. C’est donc complètement par hasard que vous allez être conduits sur le chemin de l’aventure ! Une fois rencontré le seul pnj amical de l’histoire, vous voilà donc parti pour une exploration des sombres cryptes afin d’occire le cruel baron Ténébron.

Que dire sur l’exploration de ces cryptes ? Oui, c’est caricatural mais alors, quel plaisir de lecture ! Le père Morris sait s’y prendre pour raconter des histoires. Le style est accrocheur, il y a une vraie liberté d’exploration et une grande non-linéarité dans le scénario (plusieurs chemins sont possibles pour arriver jusqu’au vampire), ce qui est toujours un bon point. Autre aspect positif, la plupart des combats peuvent être évités grâce à l’utilisation d’un objet précis, vous ne serez donc pas obligés de ferrailler à tout va. Ceci dit, les objets en question nécessitent parfois de prendre quelques risques pour les obtenir. A vous donc de voir si le jeu en vaut la chandelle ou pas … c’est tout le concept du bouquin !

Je retiendrai au final plusieurs passages : la rencontre avec le père Hosanange, le passage du lac souterrain avec les zombies et les licornes (le meilleur passage du livre à mon goût), le concert des squelettes, l’inspection du tombeau de Ganelon, la Sorcière et son corbeau que l’on peut rencontrer deux fois, l’attaque du Spectre tapi sous le plancher ou encore la possibilité de quitter temporairement le manoir pour tenter de s’échapper de nuit à travers le Bois des Regrets (marrant l’idée d’essayer de se barrer et de ne pas finir le bouquin en tentant d’abandonner notre mission en cours …).

Au rayon déceptions, pas grand chose : une aventure plutôt courte, une rencontre finale un peu décevante (d’autant que le combat ultime peut être très vite abrégé et que le livre peut se terminer quasi sans combattre, ce qui est un peu dommage), la totale inutilité de l’or.

Au final, un bon petit livre, pas prise de tête, avec quelques défauts normaux pour un premier ouvrage, mais surtout une ambiance excellente qui fait que l’on prend beaucoup de plaisir à la lecture (ce qui est finalement l’essentiel).

NOTE : 16/20

LES PLUS :
- la couverture, presque terrifiante.
- les illustrations, malgré un style un peu décalé.
- la première partie de l’aventure, avec la traversée du parc et l’arrivée au manoir.
- le passage du lac souterrain, avec les zombies et les licornes.
- la possibilité d’essayer de fuir les lieux en s’échappant par la cheminée et en tentant de s’extirper du Bois du Regret en pleine nuit.

LES MOINS :
- un duel final manquant de saveur.
- le fait que l’or ne serve à rien.
Revenir en haut Aller en bas
AllezAu14
Mentor
Mentor
AllezAu14

Masculin
Nombre de messages : 464
Localisation : Village de la Pierre qui Mue
Date d'inscription : 30/06/2006

Dragon d'Or 01- le tombeau du vampire - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dragon d'Or 01- le tombeau du vampire   Dragon d'Or 01- le tombeau du vampire - Page 2 EmptySam 23 Mai 2020 - 20:46

Le manoir de l'Enfer en médiéval fantastique ! Dans ce volume, nous incarnons le personnage le plus creux des Dragons d'Or. Nous n'avons quasiment pas d'arrière-plan, autre que celui d'être un redoutable guerrier un peu misanthrope. Il quitte la petite ville de La Roche Posée où on se préoccupe plus du soin de sa peau que des aventuriers pour la ville d'â-côté, en coupant par la forêt car nous sommes pressés. Et nous tombons sur une vieille bâtisse que nous entreprenons d'explorer et de saccager !
Ce qui est amusant dans cette aventure, c'est l'omniprésence des autres aventuriers qui ont suivi le même chemin que nous et ont connu un destin funeste. Nous commençons par l'elfe devenu fou, puis il y a le chevalier dans la salle de musique, le cadavre dans la salle des portraits (qui nous donne une épée bleutée rappelant celle des livres suivants...), et la tombe de Ganelon. Selon le père Hosanange, le flux d'aventuriers est si grand qu'il doit rationner les objets qu'il leur offre ! Si le dernier aventurier était un noble "Lutin" (sans doute un hobgobelin), il devait s'agir de celui qu'on affronte juste après la salle de musique, et qui peut nous aider d'un poème sybillin sans trahir son serment à Ténébron.
Ténébron ne semble pas contrôler grand-chose dans son manoir, à l'exception des morts-vivants. Cela peut s'expliquer s'il dort dans la journée en laissant les vivants mener leur vie tranquillement !
Manque de chance pour Dragon d'or : c'est la nuit et ses pièges sont actifs ! J'ai apprécié la possibilité -illusoire- de quitter le château.
Les morts-vivants en eux-mêmes sont assez bien trouvés : il y a des squelettes musiciens, un spectre souterrain qu'on entend bien avant de voir, des zombies aquatiques...
Le système de jeu Dragon d'or est efficace : indépendant des caractéristiques, il garantit des combats épiques où il y a un risque de perte d'endurance à la fin, et où la Fuite n'est pas une option à écarter à la légère.
Un bon livre, même s'il est relativement facile, avec une bonne ambiance.

Note : 15/20
Revenir en haut Aller en bas
 
Dragon d'Or 01- le tombeau du vampire
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» ROH.Bryan.Danielson.The.American.Dragon.DVDRip.x264-RUDOS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: Critiques :: Séries Folio :: Dragon d'Or-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com