La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 05- le château des âmes damnées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Requiem
Zombie King
Zombie King
avatar

Masculin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 11434
Age : 33
Localisation : dans son lugubre manoir
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: 05- le château des âmes damnées   Mer 9 Mar 2011 - 18:14

DRAGON D'OR

LE CHATEAU DES AMES DAMNEES


RESUME :

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Francois22
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Nombre de messages : 629
Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: 05- le château des âmes damnées   Lun 11 Avr 2011 - 22:25

Un homme ayant accepté de vendre son ame à capon pour devenir riche à décider de changer d’avis une fois la mort venue. Vous devez donc l’aider a ce sortir de cette périlleuse situation. Il y a trois phases dans ce livre. La première étape consiste à trouver une partie des objets nécessaire à vaincre capon dans la ville. Un passage très intéressant, ou on est assez libre de nos mouvements et il y a plusieurs moyen d’obtenir les différents objets. Ensuite viens le voyage jusqu'à château de Capon avec plusieurs passages marquants (l’attaque des nones, le lion blessé, les gobelins ) Le château de Capon lui même réserve son lot de surprise. Le combat final peut être une formalité ou difficile selon que vous avez les bons objets et fait les bons choix. Les descriptions sont très bonnes. La difficulté a un ou deux combats prés bien dosée. Un des tres bon dragon d’or


Points positifs
-l’ambiance
-la recherche des objets dans la ville
-les descriptions
-Une bonne introduction


Points négatifs
-les combats
-un peu court

15/20
Revenir en haut Aller en bas
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1920
Age : 43
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: 05- le château des âmes damnées   Dim 24 Juil 2011 - 21:17

Ce Dragon d'Or est disons-le très contrasté. Il inclut en effet d'excellent passages: à Lynton ( en particulier Gayla… ah Gayla… ), le PFA avec le capitaine, les Chonchons, toute l'approche du Château des Âmes Damnées, le sarcophage, Grull…
Un autre avantage est que les fights grotesquement difficiles contre plusieurs adversaires peuvent être évités, la plupart par de bons choix faciles à faire et le dernier par de la chance au tir.

Cependant l'argument du livre en plombe gravement la crédibilité.
Voilà un archidémon ( rien que ça ) qui s'installe sur terre, on se demande pourquoi vu qu'il ne montre aucune velléité de la conquérir; son seul but semble être de faciliter la tâche du vaillant aventurier qui viendra lui régler son compte. Il montre la même obligeance en semant son château d'objets et d'indices capables de lui nuire, au mieux vaguement gardés.
Il est vrai qu'il a réussi à se faire éborgner par un type qui lui avait vendu son âme; lequel type lui a échappé pour se barricader dans la bibliothèque dudit château.
Non. Non. Non. Non.

Tout bien considéré, je ne peux pas mettre plus de 11/20

( À noter que la VF améliore nettement le texte et élimine des illustrations d'une hideur particulière: entre l'automate du château de Capon qui ressemble à un mauvais jouet japonais des sixties et Gayla qui a tout du vieux travelo, on frémit )
Revenir en haut Aller en bas
John Doe
Demon Spawn
Demon Spawn
avatar

Masculin
Scorpion Coq
Nombre de messages : 852
Age : 35
Localisation : Present Day... Present Time...
Loisirs : Lire de la fantasy, écouter du rock, cinéma, BD/manga...
Date d'inscription : 16/05/2011

MessageSujet: Re: 05- le château des âmes damnées   Sam 15 Oct 2011 - 20:25

Le Château des Ames Damnées est le dernier livre de la série en VO et est signé Dave Morris, en compagnie d'Yve Newman.
L'intrigue de base présente une certaine ressemblance avec le Seigneur de l'Ombre; l'ambiance est par contre beaucoup plus détendue, presque souriante pourrait on dire (si on avait pas affaire à un démon s'amusant à collecter les âmes !).

Notre employeur est d'ailleurs un bel hypocryte : il vend son âme pour accumuler des richesses, et lui et sa famille jouent les vierges effarouchées quand le diable vient réclamer son dû. Comme le dit la maxime : "si tu ne veux pas perdre, le mieux c'est de ne pas jouer".

La première partie du livre, qui vise à récolter plusieurs objets nécessaires pour vaincre le démon, est très plaisante, notamment la boule de cristal qui nous permet de rencontrer la jolie Gayla.
Le trajet entre la ville et le château est sympathique, avec l'attaque du carosse et un moment loufoque avec le
Spoiler:
 
Une scène qui n'aurait pas déparé dans un Quête du Graal.
La dernière partie (dans le château) n'est pas palpitante, à l'image de la confrontation finale, complètement escamotée si vous avez les bons objets.

J'en viens à l'énorme défaut du livre : la difficulté. Ou plutôt son absence quasi totale.
Certes il faut avoir tous les objets, faute de quoi Slank peut être un adversaire épineux à battre. Mais ils sont très faciles à obtenir.
Autant dire que ce n'est pas un livre qu'on a envie de souvent refaire.

Et l'archi-démon n'est effectivement pas très charismatique : quand on collecte les âmes, perdre un oeil à cause d'un type qui est sur son lit de mort c'est quand même ballot !

Ma note : 8/20 à cause du manque de challenge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.elbakin.net/
Lowbac
Aventurier de l'Infini
Aventurier de l'Infini
avatar

Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 10960
Age : 38
Localisation : Angers
Profession : Employé commercial
Loisirs : Lectures, Commerce, Angers Sco
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: 05- le château des âmes damnées   Dim 25 Déc 2011 - 11:33

I. Du bourg Lynton...

Devant y collecter trois objets sur les six pour exterminer l'archidémon Capon, un autre nous étant remis d'office dans l'introduction, le lecteur un minimum astucieux les obtient sans faillir, c'est d'une facilité criante Surprised , le bon moment reste celui de la foire avec les Gitans retenant le coup du détrousseur qui nous escamote si la chance n'est pas avec nous un précieux objet, Breuvage d'Heureuse Fortune, qui est achetable un paragraphe avant Exclamation : les auteurs dans cet opus je le préviens aiment nous faire rager Mr. Green . Je citerais un autre passage tout aussi humour pince sans rire dans la deuxième partie. Quel dommage qu'on ne puisse pas plus faire d'emplettes que cela : 30 PO dans sa bourse très peu à sortir, et point important zappé dans les règles le héros a bel et bien un arc d'entrée, arme clef, tactique, en sus de son épée et poignard aussi appelé plus tard canif Rolling Eyes .

Les + : - la collecte dans l'ordre qu'on veut dans différents lieux des objets suivants : belladone, boule de cristal, fragment d'armure ou boule de cristal, belladone, fragment d'armure.
- la foire, parenthèse joyeuse, d'humeur champêtre et folâtre le héros peut même courtiser une belle gitane intéressé par sa boule de cristal^^.

Les - : - trop facile.
- Lynton un bourg vite visité.

II. en passant par les Monts Dango et le Marais de Gosh...

Au paragraphe
Spoiler:
 
démarre enfin notre mission libérer l'âme du bon Luther Faze des griffes (coupantes) de Capon dans le repaire fortifié de ce dernier. Et pour ce faire une fort sympathique trotte nous attend. Pendant le trajet, le facteur chance des rencontres permettra ou pas de récolter les derniers objets utiles pour anéantir Capon ainsi que d'autres objets du sac à dos qui peuvent faire la différence à des moments, l'anneau de lumière par exemple qui pour l'anecdote fait partie de l'équipement du héros dans l'Oeil du Dragon (DO 6). Certes le chemin à suivre est plutôt directif mais l'auteur n'a pas son pareil pour planter de grosses scènes de stress dont celle du carrefour aux deux gobelins où il faut décider si l'un d'eux dit la vérité ou non au sujet de la bonne route à emprunter, sinon game over. De fait, le poids des informations que vous recueillerez à différents stades de l'aventure pour surmonter sans mal des périls n'est pas à faire passer dans une oreille puis à faire sortir de l'autre farao .

Les + : - la collecte pas automatique des deux derniers objets.
- des PNJ bons, neutres, mauvais soignés en quelques lignes.
- l'"attaque" des Glabrons dans le marais, les gobelins menteurs.
- la PFA, un modèle du genre, du capitaine.

Le - : - il n'est pas bien difficile de percer les sortilèges trompeurs sur l'emplacement du château.

III. jusqu'au Château des Ames Damnées, damned Capon l'a conçu comme un palais du rire... noir.

Plus l'aventure progresse plus les deux auteurs apprécient de faire rire jaune le lecteur. Dans la demeure de Capon, on a droit selon le chemin suivi à un labyrinthe des miroirs casse bonbon moins drôle qu'un palais des glaces cependant où les règles de l'orientation classique sont faussées, au palier
Spoiler:
 
obligé des Portes de Cuivre, de Bronze, de Plomb devant décider quelle est la bonne à ouvrir et là ne croyez pas que les 3 pièces d'argent aux faces à licorne et serpent de la sorcière vont faire l'entière clarté sur cet épineux choix à prendre Mr. Green , aux coucous de Capon qui croyait platement masquer son identité sous des apparences trompeuses :dwarf: ... Il faut saluer le métier des auteurs qui en un nombre court de paragraphes créent une réelle profondeur à l'antre maléfique, baignant par moments dans un climat étrange d'humour macabre, de Capon variant à plaisir le type de pièces visitées, traversées rappelant bien qu'on est dans un château pas dans une succession répétitive de tunnels. J'ai préféré la première partie explorante du château ayant des itinéraires différents pour atteindre le palier précité des 3 Portes trouvant dommage que Luther Faze barricadé dans la bibliothèque, aide précieuse pour nous renseigner sur le mode opératoire des objets pris pour supprimer Capon, soit aussi simple à trouver Exclamation (le lecteur averti des DO constatera que c'est tout aussi simple de tomber sur le bon moine barricadé dans le Tombeau du Vampire). Heureusement qu'au fil des parties de cette aventure, ça devient de mieux en mieux appréciant la part de chance qui intervient dans la destruction de Capon (on découvre entre autres que le bougre a un masque protégeant son visage qu'il a caché) ; sans les bons articles, même avec une poudre de vitesse, Capon est un sacré bretteur endurant qui fera mordre la poussière à plus d'un. C'est presque OTP cette fin de partie avec ces objets pratiquement indispensables en sus des six objets de base pour débarrasser la terre de Capon. A noter qu'on a un test de Psi obligatoire au paragraphe
Spoiler:
 
rappelant beaucoup un même test dans le DO 3, c'est dans les bons pots qu'on fait les meilleures confitures après tout.

Les + : - le caractère bizarre du château.
- les pièges bien vicieux.
- le coup du Cobra.

Les - : - Luther Faze si simple à dénicher.
- un archidémon plutôt creux si ce n'est son goût de faire tourner en bourrique les aventuriers.

Conclusion : en 309 paragraphes autant de décors de jeux intérieurs et extérieurs assez bien couverts, des fois survolés, sont un des points forts de ce DO. Malheureusement comme conclusion à la série (en VO c'est le dernier) il est bon dernier après les merveilleux Tombeau du Vampire, Seigneur de l'Ombre, Dieu Perdu. Un "routier" des livres-jeux pourra se faire avoir à quelques moments mais ce n'est pas extrêmement difficile, par contre je le conseille à un lecteur débutant le livre dont vous êtes le héros. Et quel pitre ce Capon clown scène du
Spoiler:
 
anthologique avec l'illustration Mr.Red .

13/ 20.
Revenir en haut Aller en bas
Albatur
Maître de FFT
Maître de FFT
avatar

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 13682
Age : 43
Localisation : Inconnu
Profession : Rien faire (ah mince c'est pas un metier)
Loisirs : ldvelh, jeu de go, genealogie
Date d'inscription : 27/12/2009

MessageSujet: Re: 05- le château des âmes damnées   Lun 30 Jan 2012 - 18:03

Là dans ce tome on nous demande d'aller chercher un vieux des griffes d'un voleur d'ame. Trés bien, d'autant plus qu'on nous donne une liste de courses a faire au passage. Mr. Green

La quete des objets est d'une simplicité extreme (mise a part peut etre les cheveux de nonne plus dur a avoir a cause d'un combat costaud mais y'a peut etre moyen de les avoir autrement)

Le boss est ridicule si vous avez les bons objets. Peut etre celui ou j'ai le moins accroché malgré quelques passages funs.

Note : 12/20
Revenir en haut Aller en bas
http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
vador59
Seigneur Sith
Seigneur Sith
avatar

Masculin
Vierge Serpent
Nombre de messages : 5606
Age : 40
Localisation : exilé à Dagobah
Profession : Personnel de direction de l'académie Sith
Loisirs : Faire des treks jusqu'à Za'adum...
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: 05- le château des âmes damnées   Mar 22 Juil 2014 - 11:16

Histoire: Etrange pour tout dire. Un haut personnage qui, pour réussir sa vie, vend son âme à un démon et qui, pris de remords et/ou de panique, décide de faire volte-face et de casser le contrat. Vous êtes embauché pour aller délivrer l'âme calfeutrée dans une pièce d'un sombre château.

Règles: originales. On n'est pas dans le DF classique, ici. On retrouve l'Endurance et l'Habileté, ainsi que le Psi (que je n'ai pas eu besoin d'utiliser à ma première tentative). Les combats se présentent sous la forme d'un mini-tableau qui évite les déséquilibres inhérents aux DFs, la difficulté étant déterminée à la fois par le niveau d'Endurance de l'adversaire et par le seuil à partir duquel on peut le frapper. Efficace.

Jouabilité: Mitigée. Si l'aventure est globalement linéaire, plusieurs relectures permettent de faire le tour de cette "sympathique" demeure. Il y a pas mal de droite/gauche, comme à la belle époque de Livingstone. En revanche, on est franchement déçu par le manque de challenge: à quelques exceptions près, les combats se règlent assez facilement. Quant à la quête des ingrédients nécessaires à la libération de Luther Faze, leur récolte est très simple (sauf peut-être pour les deux derniers). Le combat avec l'archidémon est de la même manière décevant, pour peu que l'on fasse preuve d'un minimum de jugeotte...

Illustrations: Bonnes. Beaucoup n'aiment pas le style "enfantin" de Leo Hartas; personnellement, je trouve que ses déformations et ses perspectives favorisent l'immersion dans cette aventure classique.

Difficultés: faibles. La chance m'a accompagné dans mes lancers, mais j'ai pu réaliser le livre du premier coup.
Spoiler:
 

Ambiance: Dave Morris nous propose un scénario classique mais où les invraisemblances ne sont pas absentes. Boire un petit porto, en écoutant les doctes explications de Faze, hum...

Style: très correct. L'introduction est consistante et plante vraiment bien le décor. Les paragraphes courts sont nombreux; a contrario les longs sont très peu nombreux mais les descriptions sont de qualité. Mention spéciale aux noms (Kabbboutchous, Capon, Bozo-Beurk, Spidipinpin et j'en passe...), ça m'a bien fait rire...

Faits marquants:
Spoiler:
 


Bilan: Bof... On passe un moment plaisant, une petite aventure pépère peinard, entre deux challenges plus relevés. Pas le livre du siècle, pas la daube du siècle non plus, mais même dans la série Dragon d'or, il y a plus original.

Note: 10/20
Revenir en haut Aller en bas
Warlock
Maître Modo
Maître Modo
avatar

Masculin
Taureau Cheval
Nombre de messages : 9933
Age : 39
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: 05- le château des âmes damnées   Lun 25 Aoû 2014 - 22:41

Loin d'être le meilleur Dragon d'or, cette aventure plutôt courte et linéaire, nous offre une fois de plus dans cette belle série un livre à l'ambiance lugubre et ténébreuse bien retranscrite.
Comme toujours dans les Dragon d'or l'atmosphère est le point fort, tout comme les descriptions qui sont plutôt immersives. Bon ce n'est pas vraiment un grand livre, mais il se défend.
Il n'y a pas beaucoup de combats, et la quête de trouver de nombreux objets (six) pour vaincre Capon est simple et surtout amené facilement dans le récit.
On est parfois plus acteur que joueur, ce qui est bien dommage. De plus même sans tous les objets on peut vaincre Capon. Par contre il nous faut des points de psi élevés, car un test en fin d'aventure est décisif à ce niveau là.
L'exploration du château est plus intéressante que le chemin qui y mène, on y trouve tout de même de nombreux périls, mais rien d'insurmontable. C'est cependant moins directif que la première partie en extérieur.
Les pnjs sont parfois marquants, comme la belle Gayla, qu'on peut faire boire... Le capitaine fanatique, ou encore le lion qui parle. Un méchant peu charismatique, une aventure facile, mais avec une ambiance sombre plutôt bien rendue, avec des illustrations de Hartas bien dans le ton de l'aventure.
On a donc du bon et du moins bon, un livre plutôt moyen, bien moins bons que ces prédécesseurs, mais qui n'est pas non plus mauvais.

Note : 11/20


Dernière édition par Warlock le Sam 7 Oct 2017 - 0:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Napalm
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin
Vierge Chèvre
Nombre de messages : 132
Age : 38
Localisation : Tours
Profession : Colporteur
Loisirs : Bien trop nombreux pour un honnête homme.
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: Re: 05- le château des âmes damnées   Ven 26 Sep 2014 - 18:48

Je l'ai terminé hier soir sans trop de difficultés.
L'amorce de cette aventure s'avère assez originale sur la forme: on vient sauver l'âme d'un homme qui a choisi la richesse et de mettre sa descendance à l'abri du besoin en se vendant à un archidémon (rien que ça). Cette pauvre âme est détenue dans le château dudit démon et on en frissonne d'avance: quels pièges vicelards peuvent bien se trouver là bas?

On part tout d'abord à la quête d'ingrédients pour vaincre Capon l'archi-démon. Les péripéties en ville sont rigolotes mais en vérité, ça se fait assez bien. Seul souci pour moi à ce niveau là: "Dragon d'or" a fait preuve de la même timidité et du même manque d'assurance avec la belle gitane que le vrai Napalm avec les femmes...^^
Spoiler:
 

La route vers le château est garnie de bonnes idées comme les gobelins menteurs, la quête des cheveux de nonnes etc. Il y a même un deux paragraphes de mort automatiques qui, pour le coup, sont réellement vicieux.

Le château de Capon est "ambiance" mais, défaut récurrent de beaucoup de donjons, trop vide. Je m'attendait, vue la stature du personnage à quelque chose de réellement atroce. Je n'y ai guère affronté qu'une peau d'ours animée... Dommage, il y avait moyen de faire bien pire.
Au final, les objets ne m'ont été d'aucune utilité, ou presque:
Spoiler:
 
.

Une aventure qui mêlait un peu de romantisme noir et de donjon mais qui s'avère au final déséquilibrée dans ses parties et trop faciles. Dommage, on aimerait vraiment vivre à fond ce mélange de "Faust" et de quête héroïque.
11/20
Revenir en haut Aller en bas
http://comtedoutreplan.canalblog.com/
alnaro
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 687
Age : 44
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 01/11/2012

MessageSujet: Re: 05- le château des âmes damnées   Mar 16 Aoû 2016 - 9:47

Nous sommes engagés par un notable pour aller libérer l'âme de son père, retenue par un démon.
Attention, on ne parle pas ici d'un "petit" démon du genre qu'on croise à tous les coins de rue. Ici il est question d'un "archi démon", celui qui a plusieurs centaines d'années d'expérience de tortures en tous genres au compteur !

Il nous faudra donc nous rendre au chateau du-dit archi-démon (Capon) pour le tuer, libérant du même coup toutes les âmes des personnes ayant fait un mauvais pacte durant leur jeunesse (les cons !)
Ce n'est pas le scénario du siècle mais bon, on a déjà vu pire.

Trois parties distinctes à cette aventure :
1- Le rassemblement des objets nécessaires à la quête
2- La petite ballade via les monts Dango et le marais de Gosh pour atteindre le chateau du-dit démon
3- L'exploration du chateau et le combat final

J'ai bien aimé ce bouquin pour les 3 parties distinctes, pour l'ambiance maléfique (notamment dans le chateau), relativement bien retranscrite et quelques passages sympathiques comme le passage au couvent des bonnes soeurs.
A noter également le style très particulier des dessins de Léo hartas (C'est clair qu'il faut vraiment aimer le genre. Moi oui) qui participe efficacement à l'immersion dans l'aventure.

Par contre, tout comme "le tombeau du vampire", l'aventure est terriblement ... courte. Reste également le système de combat auquel j'ai du mal à adhérer.

Au final, un livre plutôt plaisant dans la moyenne des autres de la série Dragon d'Or

13/20
Revenir en haut Aller en bas
Milos
seigneur de guerre
seigneur de guerre
avatar

Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 1947
Age : 39
Localisation : Rouen
Profession : Aventurier
Loisirs : Jeu de role, gamebooks, bodybuilding
Date d'inscription : 06/05/2006

MessageSujet: Re: 05- le château des âmes damnées   Ven 6 Oct 2017 - 13:30

LE CHATEAU DES AMES DAMNEES

5eme volume de la saga GOLDEN DRAGON, le Château des Âmes Damnées nous marque autant par sa résolution classique que par sa volonté d’échapper aux clichés de la série.
Nous observons en effet une certaine volonté de la part de Dave Morris d'offrir quelques onces d'originalité dans cette aventure, comme nous allons le découvrir mais le travail reste insuffisant lorsque l'on veut s’éloigner de la trame habituelle des précédents ouvrages.
Contacté par une riche famille, notre mission consiste à abattre un seigneur-démon avant que ce dernier ne convertisse l’âme du patriarche qui a eu l'imprudence de pactiser avec le mal.
Une telle entreprise est serait vouée à l’échec sans une bonne préparation.
Voilà pourquoi nous allons dans un premier temps réunir quelques items destinés à terrasser la bête. Une investigation bien menée qui ne devrait pas poser de problèmes majeurs et prétextes à quelques rencontres.
Viens ensuite le voyage jusqu'au repaire de Slank, le prince-démon en question. Un parcours plus ou moins linéaire jalonné de quelques scènes cocasses dont je me serais volontiers passé, mais peut-être est-ce la touche personnelle du co-auteur Yves Newnham ?
Pour finir : la visite du château. Peut-être la partie la plus aboutie de la quête. Nous allons en effet pouvoir arpenter le domaine de fond en comble. Le tout ponctué par diverses rencontres, plus ou moins fructueuses qui nous permettront de nous faciliter la tache lors du combat final.
Et puisque nous en sommes au chapitre combats, parlons-en. La plupart des gros duels sont évitables (bonne pioche) et ne devraient pas mettre en péril l’intégrité physique de notre jeune héros à moins qu'il ne fasse preuve d'un réelle stupidité.
D'une difficulté largement abordable pour tout nouveau lecteur, Le Château des Âmes Damnées n'offre pas une ambiance particulièrement oppressante pour un aventurier plus expérimenté. Et ce ne sont pas les illustrations de Leo Hartas, qui n'ont décidément pas mon adhésion (bien que collant fidèlement à l'esprit des Golden Dragon) qui risquent de me faire changer d'avis.  
Est-ce que tout est à jeter finalement ? Bien-sur que non. On ne peut nier une certaine naïveté dans le récit, raison pour laquelle je classe cette aventure dans la lignée de ses prédécesseurs, mais le rendu global est honnête.
J’attends toutefois beaucoup plus pour le classer dans les meilleurs opus de fantasy. Un background plus poussé, une meilleure immersion dans l'esprit ravenloth et un bestiaire un peu plus étendu auraient été de nets plus.

NOTE : 11
MILOS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 05- le château des âmes damnées   

Revenir en haut Aller en bas
 
05- le château des âmes damnées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 05- le château des âmes damnées
» 5 - Le Château des Âmes Damnées
» Gâteau au chocolat sans oeufs
» Château-Gaillard, trajet court
» Gâteau aux noix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: Critiques :: Dragon d'Or-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit | Art, Culture et Loisirs | Autres littérature