La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 06- L'oeil du dragon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Requiem
Zombie King
Zombie King
avatar

Masculin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 11434
Age : 33
Localisation : dans son lugubre manoir
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: 06- L'oeil du dragon   Mer 9 Mar 2011 - 18:17

DRAGON D'OR

L'OEIL DU DRAGON


RESUME :

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Francois22
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Nombre de messages : 629
Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: 06- L'oeil du dragon   Mar 12 Avr 2011 - 13:08

Dernier livre de la série est sans contestation le plus aboutie. Notre personnage possède une histoire, le background est bien fouillé. Ce qui semblait être une formalité (récupérer une pierre précieuse dans une ville en ruine) va devenir un cauchemar par l’intervention des Kappas (monstre du folklore japonais que l’on peut avoir l’occasion de rencontrer dans l’épée du samouraï). Autant les autres opus sont assez faciles , autant celui ci demandera ruse et stratégie. Bien que ce ne soit pas un otp il y a quand même des objets indispensables à trouver. La grande innovation par rapport aux autres dragons d’or est la possibilité de lancé 15 sortilèges (chacun une seul fois par aventure).

Points positifs
-les descriptions
-l’histoire
-Les pnj
-les sortileges
-l’ambiance
-la couverture

Point négative
-les combats comme tout les dragons d’or

17,5/20
Revenir en haut Aller en bas
Gagadoth
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Gémeaux Singe
Nombre de messages : 683
Age : 25
Localisation : Asturyan
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: 06- L'oeil du dragon   Dim 17 Avr 2011 - 11:27

Alors, alors. Pour ne pas diverger de l'avis général, je dirais qu'il s'agit du meilleur dragon d'or

Dès le départ, le ton est donné. Nous sortons de l'ambiance glauque assez habituelle dans la série pour nous retrouver dans une ambiance "ville romaine en ruines" ou "Atlantide".

Passé la superbe couverture, l'introduction nous propose un personnage moins creux que la normale, doté d'un certain humour et pourvu de magie. Pour en venir à la magie, il me semble évident que c'est le point fort du bouquin. Les sorts sont variés, amusants, et je crois qu'ils peuvent tous servir durant l'aventure.

Durant l'exploration de la fameuse ville, j'ai bien ressenti l'ambiance ville abandonnée et le grand nombre de Kappas féroces rôdant dans le secteur. Les rencontres sont variées, j'ai bien apprécié la rencontre avec le baron Criq et la difficulté est loin d'être abusive même si quelques objets restent obligatoires.

Pour ce qui est des points négatifs, j'ai eu le sentiment d'arriver terriblement vite à la fin, sans grandes difficultés donc, et la scène finale un peu facile.

En bref, un très bon petit livre, mais sans grande prétention, qui permet de passer tout de même un agréable moment.

Note: 16/20

Difficulté: 6/10
Revenir en haut Aller en bas
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1920
Age : 43
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: 06- L'oeil du dragon   Lun 23 Mai 2011 - 0:04

À première vue, l’Œil du Dragon avait tout pour être le meilleur des Dragon d’Or: un fort bon style, un répertoire de sorts non seulement varié mais original ( en particulier le Tigre de Feu ), un cadre fascinant: les ruines d’une cité maudite régulièrement submergées par les eaux de l’océan, un adversaire qui reste dans les mémoires en la personne du monstrueux Guerrier de Bronze…

Pourquoi donc ( à mon avis ) le résultat est-il profondément médiocre ?
- les objets et les monstres qu’on trouve n'ont pas la moindre logique, et pour la plupart on se demande ce qu’ils font là. Dès lors, ça n’est plus de l’exploration, c’est se balader de § en § en prenant des notes pour la prochaine tentative.
Si quelqu’un pouvait m’expliquer ce que le baron Criq ou son ami le vieux à l’araignée peuvent bien fabriquer dans ces ruines, je lui serais très reconnaissant…
- les kappas sont des adversaires particulièrement grotesques; il est vrai que les illustrations de Russ Nicholson les desservent terriblement mais ils n’en ont pas besoin pour être ridicules. Des types faits de corail avec des perles pour yeux et armés de cylindres lance-flammes ? Ouiiiii…
- le PFA totalement injuste de la fin où on doit choisir entre la haute, moyenne et basse fréquence sans avoir le moindre indice ( j’ai relu chaque § et je n'en ai vu aucun qui donne la moindre inidcation ) C’est le coup de la Cité des Voleurs à nouveau.
Par ailleurs, ce livre-jeu est épouvantablement dur. Je le mets dans la même catégorie que le Temple de la Terreur: des machins qu’on jette dans un coin à la seconde tentative.

note: 7/20

Revenir en haut Aller en bas
John Doe
Demon Spawn
Demon Spawn
avatar

Masculin
Scorpion Coq
Nombre de messages : 852
Age : 35
Localisation : Present Day... Present Time...
Loisirs : Lire de la fantasy, écouter du rock, cinéma, BD/manga...
Date d'inscription : 16/05/2011

MessageSujet: Re: 06- L'oeil du dragon   Mer 12 Oct 2011 - 16:52

Quatrième livre de la série (mais placé en sixième position par l'éditeur français), l'Oeil du Dragon se démarque des autres Dragons d'Or par son système de règles plus développé.
Non qu'il y ait beaucoup de changements, il n'y en a d'ailleurs qu'un seul, mais il est loin d'être négligeable : notre héros est en effet multiclassé guerrier/mage !
En effet nous disposons d'un arsenal magique de 12 sorts, chacun ne pouvant être utilisé qu'une fois. Les effets sont variés (un tigre ardent, une communication avec les morts, invoquer le vent ou s'entourer d'un boucler mental...) et leur utilisation a été bien pensée par l'auteur, puisqu'on a l'occasion de tous les lancer (certains plus que d'autres).

L'ambiance de la cité en ruine peuplée de créatures semi aquatiques (les Kappas, le sac à main géant euh pardon le Blood Fiend,...) et régulièrement envahie par les eaux est assez prenante, avec quelques rencontres marquantes : Lord Mantizz, la demi-déesse Ligea, le Seigneur des Vagues et, mon moment préféré, l'exploration de la demeure gardée par le Guerrier de Bronze.

Comme dans le Dieu Perdu, le livre est difficile à finir : d'une part il faut impérativement avoir trouvé certains objets pour finir l'aventure, d'autre part les combats multiples sont nombreux, et les occasions de récupérer de la vigueur bien rares.
Si vous n'avez pas pris le chemin optimal, vous aurez de fortes chances de mourir au combat, mais le livre est quand même finissable (avec beaucoup de chance : trois adversaires successifs à Vigueur 15 blessés sur du 7+ et/ou un combat simultané contre deux ennemis qui ne sont blessés que sur un 9+...)
En revanche, la bonne combinaison vous permettra d'éviter les combats les plus dangereux l

Hélas Dave Morris rate la fin du livre en nous demandant de faire un choix aléatoire qui a deux chances sur trois de conduire à un PFA complètement injuste (exactement comme dans la Cité des Voleurs).

Sans cette mauvaise surprise le livre aurait été très bon. Dommage.
Malgré cela, il mérite d'être lu.

Ma note : 14/20
Revenir en haut Aller en bas
http://www.elbakin.net/
Albatur
Maître de FFT
Maître de FFT
avatar

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 13682
Age : 43
Localisation : Inconnu
Profession : Rien faire (ah mince c'est pas un metier)
Loisirs : ldvelh, jeu de go, genealogie
Date d'inscription : 27/12/2009

MessageSujet: Re: 06- L'oeil du dragon   Lun 30 Jan 2012 - 18:15

Là encore je suis déçu de ce livre. Ca commencait bien, un heros magicien, une cité dangereuse, un rescapé a trouver...

Dommage car j'aimais bien le fait de croiser des Kappas mais là ils sont a 1 millions de km du folklore japonais. Bon passons, on va explorer la cité alors. Là c'est pire : c'est la foire au n'importe quoi, on y rencontre de tout et il faut ramasser tous ce qu'on trouve car hélas ce livre est un OTP. Vers la fin, sans une stupide toile on se retrouve avec un pfa ou si par chance vous avez a la place une pomme d'or un echappatoire s'offre a vous mais qui mene a un rude combat.
D'ailleurs il y'en a pas mal qui sont costauds.
Ensuite comme bcp je deplore le choix fatal concernant la frequence choisie. A ma 1ere tentative j'ai eu du bol mais j'avoue que c'est le genre de pfa qui degoute. Seul les sorts sauvent ce livre bien bancal.

Note : 8/20
Revenir en haut Aller en bas
http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Warlock
Maître Modo
Maître Modo
avatar

Masculin
Taureau Cheval
Nombre de messages : 9933
Age : 39
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: 06- L'oeil du dragon   Lun 25 Aoû 2014 - 23:06

Probablement le dragon d'or que j'aime le moins. Le postulat de départ était pourtant intéressant, on part chercher un trésor fabuleux l'oeil du dragon, dans une cité perdue, on doit y retrouver quelqu'un.
Mais très vite on se rend compte que cette cité est devenue maudite et dangereuse, et on se retrouve dans un piège, à l'ambiance froide et maritime bien rendue.
Comme toujours l'atmosphère est plutôt bien présente, et les paragraphe bien écrits. Mais on ne trouve hélas peu de moment vraiment marquants. Et l'exploration de la cité est un peu un fourre tout, avec du positif et du négatif.
L'autre point positif ce sont les différents sorts que l'on possède au début de l'aventure (15) et que l'on peut n'utiliser qu'une seule fois. La dessus il faut être perspicace, et les utiliser au bon moment.
Au niveau des bémols on a aussi la difficulté du bouquin, l'un des plus durs dragon d'or, et une énigme finale au pifomètre ce qui est frustrant et très désagréable.
Les Kappas sont certes loin du folklore japonais mais sont des adversaires retors. Enfin on retrouve des pnjs un peu ubuesque comme Criq, et certaines créatures redoutables à éviter si l'on se sert de certains objets.
Au bout du compte l'aventure qui devait être sympathique et intéressante ne donne pas sa pleine mesure. Mais son atmosphère maritime iodée, au vent froid, le coté magie et son originalité sauve vraiment le bouquin, mais ça reste moyen.

Note : 11/20
Revenir en haut Aller en bas
Napalm
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin
Vierge Chèvre
Nombre de messages : 132
Age : 38
Localisation : Tours
Profession : Colporteur
Loisirs : Bien trop nombreux pour un honnête homme.
Date d'inscription : 28/09/2013

MessageSujet: Re: 06- L'oeil du dragon   Lun 6 Oct 2014 - 23:29

J'ai tâché de relire et de disséquer ce "dragon d'or" qui m'a causé tant de mal étant jeune et je dois en arriver à une conclusion: il est complètement abusé au niveau des chemins à suivre et impossible à réussir sans :

Spoiler:
 
En effet, c'est un one-true-path bête et méchant où certaines voies d’accès vers un objet déterminant sont bloquées définitivement au hasard d'un mauvais choix, certains objets vitaux ne se découvrant, à vrai dire, qu'au petit bonheur la chance.

Spoiler:
 

Tout était réuni pour faire un bon dragon d'or: bonne écriture, bon pitch de départ, une aventure à la sauce gréco-romaine + Atlantide, une cité en ruines entière à exploiter, un terrain de jeu à rêver et une épice supplémentaire, les sortilèges...

Pourtant, la sauce ne prend pas, la faute à une difficulté excessive et à un organigramme de paragraphes qui ne prend guère en compte le plaisir du lecteur et ses explorations déjà faîte (j'en ai eu un peu marre de me faire dire pour la énième fois que la constellation du pieux acolyte était un bon présage alors que j'allais rejoindre Kaliméros le maudit, je veux dire Althéos au panthéon des héros déchus^^).

J'ai adoré l'idée de la cité en ruines envahie de monstres des profondeurs et certains concepts de créatures qui m'ont à jamais marqué: le gavial, le Kraken, et bien sûr Sarcatch le funeste, un démon très très gore et puissant (à la rigueur, dommage que ce ne soit qu'une rencontre "carnage optionnel").
Contrairement à beaucoup ici, j'aime bien la réinterprétation des kappas et de leurs aptitudes (sorts d'envoûtement qui ne sont pas sans rappeler ceux du grand pope de "Saint Seiya", artefacts dévastateurs...) qui en font des monstres éminemment inhumains et mauvais.

Les sortilèges proposé au guerrier que nous incarnons sont archiclassiques mais efficaces et très bien décrits dans leur utilisation: ce ne sont pas les sorts de "Astre d'or" ou "sorcellerie" mais ils sont efficaces et adaptés à la mission de notre personnage dont nous aimerions tant nous approprier la puissance. Car pour le coup, nous avons entre les mains un héros certes sans face mais très puissant. La construction du bouquin ne permet de savourer pleinement cette puissance et hélas, malgré de grandes qualités d'ambiance et de conception, "l'oeil du dragon" ne reste qu'un savoureux bibelot, beau mais injouable.
Qu’à jamais soient maudits les dieux de l'Infortune qui ont fait de Thalios un tel paradis des opportunités perdues.

Bien que j'adore l'ambiance de ce livre, je ne peux pas lui donner la moyenne à cause de ses défauts de conception: 9/20
Revenir en haut Aller en bas
http://comtedoutreplan.canalblog.com/
linflas
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Vierge Tigre
Nombre de messages : 1416
Age : 43
Localisation : Lille, France
Profession : IT crowd
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: 06- L'oeil du dragon   Jeu 16 Juin 2016 - 15:32

Je suis tombé sur l'article du blog de Dave Morris qui évoque la réédition de ce "dernier" Dragon d'Or. Je me suis dit qu'il était temps d'en faire une petite critique.

L'antique cité de Thalios a refait surface et une relique puissante y a été découverte. En tant que Mage Guerrier émérite, vous êtes engagé pour localiser les membres de l'expédition et récupérer le fameux artéfact avant que les créatures sous-marines qui ont envahi les lieux ne s'en emparent.

Une ambiance atlante, avec coquillages et crustacés (balaises), des sortilèges qui apportent de l'inédit et s'intègrent parfaitement dans l'intrigue, Russ en pleine forme... Certes, mais une fin baclée avec un choix arbitraire (Dave Morris s'en excuse dans son blog) et la constatation qu'on se trouve bel et bien dans un OTP où il faut obtenir des objets plus que tordus (le père Livingstone aurait-il donné des instructions ?).

D'abord j'ai étudié la carte et emprunté le chemin le plus logique : j'ai eu la drôle d'impression d'avoir progressé un peu trop facilement et PFA ! En fait, il y a pas plusieurs chemins mais un tronc avec des branches qui y reviennent, et il faut toutes les emprunter pour gagner. Le côté positif est qu'on a souvent possibilité de revenir en arrière au sein d'une même branche.
Mais compte tenu de l'urgence de la situation qui nous est exposée dans le background, on ne se dit pas de prime abord qu'il faut aller tranquillement explorer la cité en ruines. Comme beaucoup, je pensais rencontrer Girius à mi-chemin puis partir en quête de l'Oeil...

Donc, j'ai recommencé et progressé. Mais très lentement car c'est un sacré OTP des familles qu'on a là. Et cette collecte d'objets vitaux, de rencontres farfelues (le Baron Criq ou Lord Mantizz en VO a été inspiré à Dave Morris par.. Ian Livingstone !) a fini par pourrir l'immersion pourtant réussie du début.

Bref, un Dragon d'Or qui sonne un peu comme un DF de Livingstone : sympathique, mais qui aurait pu être excellent.

12/20
Revenir en haut Aller en bas
http://linflas-art.deviantart.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 06- L'oeil du dragon   

Revenir en haut Aller en bas
 
06- L'oeil du dragon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Robson, Mark] L'oeil du Dragon - tome 4: Aurore
» Soluce "Oeil du Dragon"
» L'OEIL DU DRAGON (Tome 1) VULCAIN de Mark Robson
» L'Oeil du Dragon • T2 Souffle d'Ombre • Mark Robson
» L'OEIL DU DRAGON (Tome 2) SOUFFLE D'OMBRE de Mark Robson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: Critiques :: Dragon d'Or-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit