La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pouvoirs ou sans pouvoirs ?

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Marcheur des cieux
gardien
gardien
avatar

Nombre de messages : 322
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Pouvoirs ou sans pouvoirs ?   Lun 29 Mai 2006 - 21:43

Une question importante. il est indéniable que les LDVELH avec des héros possédant des pouvoirs nous permet d'insuffler une certaine personnalité au héros (type LS ou le chasseur de primes de l'Arpenteur de la Lune).

Cependant, mettre des pouvoirs imposent qu'il faut aussi mettre des paragraphes où il faudra les utiliser. Ce processus crée des choix artificiels que j'aime pas du tout.

De même, si on prend des livres comme le Marais ou la Citadelle du Chaos, il faut choisir des pouvoirs, mais ceux ci seront tres mal exploités.

L'exemple de Sorcellerie est moins genant, puisqu' on n'a pas de choix à faire, et qu'on peut tous les utiliser. Mais vous n'avez jamais eu envie de balancer des ZAP à tout va, et que ce n'etait pas possible ?

Cependant, des systèmes comme celui de la Légende de Zagor ou des Défis et Sortilèges n'imposent rien au joueur, et celui ci est libre de constater les effets de n'importe lequel de ses sortilèges. Ce système se rapproche le plus du JDR, et c celui que je prefere. Cependant, il ne marche que pendant les combats : impossible dans la Légende de Zagor de se servir d'une boule de Feu pour défoncer une porte.
La liberté de la Magie est donc toujours liée qu'à un domaine restreint.

La meilleure utilisation de la Magie dans un LDVELH demeure pour moi pour l'instant dans l'Epee de Legende. Pour le pretre, ca demeure assez artificiel, mais pour le magicien, ou pendant les combats il peut dechainer tte sa puissance, dans les situations normales, il a trois pouvoirs, ou ils sont tjs évoqués.

Enfin bref, vu l'utilisation très précaire de la magie ou de capacités spéciales, je prefere toujours le guerrier tout simple qu'une personne avec des pouvoirs, car ce sera FORCEMENT mal exploité.

Laissons la magie au JDR.

Vous en pensez quoi ? Vous préférez les héros avec ou sans pouvoirs ?
Revenir en haut Aller en bas
Milos
seigneur de guerre
seigneur de guerre
avatar

Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 1961
Age : 39
Localisation : Rouen
Profession : Aventurier
Loisirs : Jeu de role, gamebooks, bodybuilding
Date d'inscription : 06/05/2006

MessageSujet: Re: Pouvoirs ou sans pouvoirs ?   Lun 29 Mai 2006 - 22:00

question pertinente, tres cher marcheur des cieux..
en tant que roliste je te repondrai que la magie est mal exploitée dans les LDVELH et c'est naturel vu que ce ne sont que des livres avec un nombre bien defini de paragraphes donc : moins de liberté.
les exemples les plus frappants se retrouvent dans la citadelle du chaos et sorcellerie comme tu le soulignais. normallement il faudrait qu'a chaque situation on nous propose toutes les formules disponibles.. autant oublier, on se retrouverait avec des volumes plus gros que la couronne des rois.
pour ces raisons je dirais : sans pouvoirs. surtout que des fois la magie ne sert à rien (spectres de l'angoisse..) et ne donne pas necessairement de meilleurs bouquins.
Revenir en haut Aller en bas
LORIN
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin
Capricorne Chien
Nombre de messages : 111
Age : 47
Localisation : Magnamund
Loisirs : LDVELH JDR Informatique
Date d'inscription : 22/10/2004

MessageSujet: Re: Pouvoirs ou sans pouvoirs ?   Mar 30 Mai 2006 - 0:09

force est de constater que pour les livre dont vous ètes le héros il vaut mieux incarner un guerrier qui pulvérise tout sur son passage avec un max de point de vie, qu'un magicos avec ses formules .car comme l'a souligné Milos la magie n'est réellmenyt exploitable que dans un JDR le seul a s'en rapprocher un epu est la série Sorcellerie et on s'apercois quand on voit l'épaisseur des 2 dernier volumes Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://members.ebay.fr/ws2/eBayISAPI.dll?ViewUserPage&userid=lor
Marcheur des cieux
gardien
gardien
avatar

Nombre de messages : 322
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: Pouvoirs ou sans pouvoirs ?   Mar 30 Mai 2006 - 0:29

et là vient la deuxieme partie de mon argumentation et du débat ...
On a beau dire que la magie est sous exploitée, force est de constater que nous préférons largement nos héros "customisables" et exceptionnels que le héros anonyme ! (c'est pas mon cas en général mais bon...)

Je parle bien sur de LS, mais aussi du Ninja ou d'Astre d'Or. Mais si on compare juste les volumes de Defis Fantastiques, force est de constater que la Citadelle, l'Arpenteur de la Lune, la Vengeance des démons ou les Chevaliers du Destin, avec des héros avec magie, rencontrent plus souvent le succès !

Alors, Magie ou pas Magie ?
Revenir en haut Aller en bas
Oiseau
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Scorpion Rat
Nombre de messages : 1614
Age : 45
Localisation : Xhoromag
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: Pouvoirs ou sans pouvoirs ?   Mar 30 Mai 2006 - 0:44

Force est de constater que tu aimes cette expression. Laughing

Dans les AVH, il y a un grand nombre de héros "customisables", ou possédant des pouvoirs magiques, mais plusieurs qui ne le sont pas. C'est presque 50-50.

Non-customisables (autrement qu'avec les stats) :
-- Jamie (SU, FIT, STV, PPL)
-- Tanilya et les Fils de l'Ange (PA)
-- Ziô (CSC)
-- Michael Knight (K2000)
-- Vangorn (Sacrimen)
-- Salmonarad (Pendule de Cristal)
-- D... (Mercenaire)
-- Faustine (Pensionnat des Ombres)

Customisables ou doués de pouvoirs :
-- Miyalrel (EAC) : Niveaux de maîtrise des techniques de combat.
-- Shania (RXN) : Tripotée de pouvoirs.
-- Senlis (S6P) : Pouvoirs magiques.
-- Tom Finlam (CLA) : Compétences diverses.
-- Alasi Relivaur (SLS) : Disciplines Kaï ... euh, Vakeros.
-- Le NeoDrakkar (Dark One) : Disciplines Kaï ... euh, Drakkarim.
-- Kavian (VKA) : Traits de caractère (dans la nouvelle version)

Je remarque cependant que les héros anonymes (c'est-à-dire les VOUS) n'ont jamais de pouvoirs ou de compétences spéciales dans les AVH. Maintenant, je préfère ceux qui ont des pouvoirs et/ou techniques, mais elles doivent être bien utilisées, ce qui n'est pas toujours évident.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.xhoromag.com
segna
Suceur de Sang
Suceur de Sang
avatar

Masculin
Lion Serpent
Nombre de messages : 1133
Age : 40
Localisation : Une sombre traboule...
Profession : Testeur
Loisirs : chant + percus
Date d'inscription : 26/10/2004

MessageSujet: Re: Pouvoirs ou sans pouvoirs ?   Mar 30 Mai 2006 - 9:14

Pouvoirs, en ce qui me concerne.
Evidemment, cela nécessite en véritable savoir-faire en terme de design et d'équilibre du jeu mais je trouve que cela offre beaucoup plus de possibilités au lecteur-joueur et augmente considérablement la durée du vie du livre, sans parler de l'aspect ludique. J'avoue que j'ai du mal à me replonger dans un livre genre "porte-monstre-trésor" ou je n'ai comme choix que "ouvrir la porte ou pas", suivi de "buter le monstre ou s'enfuir". En revanche, je relis toujours avec autant de plaisir un Sorcellerie ou un Epée de Légende et, dans une moindre mesure, un Loup Solitaire ou un Destins pour ne citer que les principaux car je peux les jouer de façon différente selon mon humeur, en particulier pour les 2 premières séries. Je fais ce distingo car les pouvoirs interviennent sur deux plans : à la création du perso et au cours de l'aventure. Je préfère en effet nettement un système consistant à doter le personnage de pouvoirs et lui donner une certaine liberté d'utilisation en fonction des circonstances(Sorcellerie, Epée de Légende voire Quête du Graal) à un système où le choix des pouvoirs effectué dès le départ conditionne une bonne fois pour toutes le cours des événements, c'est à dire, arrivé devant un pb à résoudre, on tombe sur "vous avez le bon pouvoir, tant mieux, sinon, tant pis pour vous" (Les messagers du Temps, Destins et dans une certaine mesure Loup Solitaire).

Je suis néanmoins d'accord pour dire qu'un tel système doit être bien pensé, bien équilibré et bien exploité sinon, c'est le soufflé qui retombe... sur la tête de l'auteur !! Wink Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
http://traboule-segna.fr
efelle
Mentor
Mentor
avatar

Masculin
Scorpion Tigre
Nombre de messages : 478
Age : 43
Date d'inscription : 30/03/2005

MessageSujet: Re: Pouvoirs ou sans pouvoirs ?   Mar 30 Mai 2006 - 10:48

Globalement le même avis que Segna, je trouve que ça renforce l'aspect ludique du bouquin tant qu'on n'est pas coincé comme dans les Messagers du Temps.

A noter que bon nombre de compétences de Loup Solitaire sont passives (augmentation d'habileté, guérison par paragraphe sans combat, Foudre et bouclier psychique) et ne nécessite pas des masses de paragraphes.

Par contre les parcours apparaissent comme variés avec ces pouvoirs à choisir mais l'aventure n'en ai que plus brève(Superpouvoirs de la collection Haute Tension surtout La nuit du météore et Le masque jaune sont ultra courts).
Revenir en haut Aller en bas
http://efelle.canalblog.com/
segna
Suceur de Sang
Suceur de Sang
avatar

Masculin
Lion Serpent
Nombre de messages : 1133
Age : 40
Localisation : Une sombre traboule...
Profession : Testeur
Loisirs : chant + percus
Date d'inscription : 26/10/2004

MessageSujet: Re: Pouvoirs ou sans pouvoirs ?   Mar 30 Mai 2006 - 11:38

efelle a écrit:
Par contre les parcours apparaissent comme variés avec ces pouvoirs à choisir mais l'aventure n'en ai que plus brève(Superpouvoirs de la collection Haute Tension surtout La nuit du météore et Le masque jaune sont ultra courts).

Tout à fait, ou alors, on explose le nombre de paragraphes, cf les Sorcellerie.
Les Collines Maléfiques : ~290 § "normaux" / 456
La Cité des Pièges : ~340 § "normaux" / 511
Les Sept Serpents : ~330 § "normaux" / 498
La Couronne des Rois : ~580 § "normaux" / 800

Mis à part le dernier, on est loin du format standard des Défis Fantastiques, comme quoi...
Revenir en haut Aller en bas
http://traboule-segna.fr
Milos
seigneur de guerre
seigneur de guerre
avatar

Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 1961
Age : 39
Localisation : Rouen
Profession : Aventurier
Loisirs : Jeu de role, gamebooks, bodybuilding
Date d'inscription : 06/05/2006

MessageSujet: Re: Pouvoirs ou sans pouvoirs ?   Mar 30 Mai 2006 - 13:33

petit tour d'horizon histoire de se rendre compte de la situation.
loup solitaire et astre d'or : comme on le souligne efelle, beaucoup de pouvoirs passifs, donc a priori pas de pb de linearité (c'est peut etre pour ca que les series sont aussi populaires..)
defis fantastiques : du bon et du moins bon. j'ai bien aimé les capacités de l'arpenteur de la lune moi et aussi le pouvoir de super heros de RDV avec la mort meme s'il n'y en a qu'un seul mais j'ai regretté la magie de la citadelle du chaos qui a causé sa linearité et sa pauvre durée de vie.
double jeu : gestion pas trop difficile du systeme etant donné le peu de pouvoirs possibles (en plus il ya des sorts d'attaque)
épee de legende : je rejoint marcheur des cieux, excellente gestion et totale liberté, sans doute le meilleur systeme. si les autres reprenaient le meme je dirais OK d'autant qu'on ressent vraiment l'ambiance JDR.
loup ardent et quete du graal : totale liberté, beaucoup de sorts d'attaque, peut etre que c'est ca en fait la solution
sorcellerie : cette fois beaucoup de varieté mais seule une petite selection à chaque occasion mais la au moins le grimoire est varié.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pouvoirs ou sans pouvoirs ?   Mar 30 Mai 2006 - 13:59

Avant de m'exprimer sur le sujet, je voudrais donner une petite précision. Si par magie, on entend le type qui lance des sorts dans une cacophonie indescriptible, alors le personnage de "L'arpenteur de la lune" n'a rien d'un magicien car il s'agit ici de talents ou dons comme vous voulez et non de sortilèges. Voilà qui est corrigé. Wink

Pour ma part, je n’aime pas incarner un héros nanti de pouvoirs magiques et cela, pour plusieurs raisons.
D’abord par goût, je n’aime pas incarner un personnage qui, bien que participant à un combat ou à une bataille, reste en retrait comme c’est le cas pour les sorciers sauf quelques rares exceptions, certains savent en effet manier l’épée. Je préfère largement le personnage qui ira au contact, pas le gros bourrin de base, non, mais le guerrier méthodique, expérimenté.
Ensuite, pour l’aspect ludique auquel j’assimile le réalisme et l’intérêt, je m’explique : Même si c'était un exemple, défoncer une porte avec une boule de feu est le meilleur moyen d'ameuter toute la garde car, en règle générale, les portes que l'on cherche à enfoncer sont dans un lieu que l'on est censé infiltrer en toute discrétion. Et puis, si le joueur avait plus de liberté concernant ses choix de sorts, il jetterait des "zap", des "zip" et des "zop" à tout bout de champ et l’intérêt du jeu s’en ressentirait.
Enfin, pour pouvoir incarner un magicien, un vrai, je pense que la totalité des règles dans les LDVELH devraient être remaniées. Evaluer les forces et les faiblesses d'un guerrier est une chose, évaluer celles d'un sorcier en est une autre...

Je crois que si la magie est "mal exploitée" dans les livres-jeux, ce n'est pas uniquement à cause du support, à savoir le livre mais c’est également un choix délibéré de la part de l’auteur qui, en minorant l’utilisation de la magie, rend l’aventure plus coriace tout en modérant les ardeurs des joueurs avides de pouvoir et de facilité, j’ai nommé les "gros bill". Quoique, la plupart des "gros bill" sont des guerriers bourrins...
Après, c’est évident, il y a des auteurs qui réussissent tant bien que mal à introduire la magie et à en doser l'utilisation. Mais comme vous l’avez tous souligné, c’est très rare.
Personnellement, j’ai une prédilection pour les personnages qui ont des talents comme c’est le cas dans "L’arpenteur de la lune". Hélas, la plupart du temps, on en est réduit là aussi à "vous avez le bon pouvoir, tant mieux, sinon, tant pis pour vous" pour reprendre l’expression de Segna.
En résumé, il vaut peut-être mieux incarner un personnage limité dans ces capacités comme l’est un guerrier avec l’habileté, l’endurance et la chance plutôt qu’un personnage "surcustominés" à l'aide de pouvoirs sans fins et qui peut résoudre le moindre problème uniquement en brandissant un index impérial ou en claquant des doigts.
Revenir en haut Aller en bas
efelle
Mentor
Mentor
avatar

Masculin
Scorpion Tigre
Nombre de messages : 478
Age : 43
Date d'inscription : 30/03/2005

MessageSujet: Re: Pouvoirs ou sans pouvoirs ?   Mar 30 Mai 2006 - 14:23

Le soucis, Arkanoe, c'est que ludiquement un combat classique c'est généralement noté les caractéristiques de l'adversaire, posé le livre et jeté vaillement les dés.
Pas très palpitant par rapport à la fin Des Collines Maléfiques en tant que magicien, ça vaut pas non plus les choix de combats de La Voie du Tigre.

Question de goût sans doute. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://efelle.canalblog.com/
Milos
seigneur de guerre
seigneur de guerre
avatar

Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 1961
Age : 39
Localisation : Rouen
Profession : Aventurier
Loisirs : Jeu de role, gamebooks, bodybuilding
Date d'inscription : 06/05/2006

MessageSujet: Re: Pouvoirs ou sans pouvoirs ?   Mar 30 Mai 2006 - 14:52

je comprend arkanoe losqu'il pointe du doigt le coté passif des magiciens lors de certaines occasions. je dirais meme que je le partage : sur table, je preferais et de loin incarner un guerrier, tel conan, fin stratege et homme d'action plutot qu'un magicien en retrait des autres car trop faible en constitutuion.
maintenat pour en revenir aux livres, il est clair qu'on aura jamais lameme ambiance ou meme liberté que sur table mais il s'agit bien de discerner les pouvoirs magiques et les talents naturels.
Revenir en haut Aller en bas
Marcheur des cieux
gardien
gardien
avatar

Nombre de messages : 322
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: Pouvoirs ou sans pouvoirs ?   Mar 30 Mai 2006 - 16:46

mais il est evident que dans un JDR, la magie ne se limite pas aux combats. Comment grimper au sommet d´une tour ? En faisant pousser du liere le long de la muraille, si on ne sait pas encore voler. Comment passer inapercu ? Avec un sortilege d´Invisibilité. Comment s´attirer toutes les faveurs ? grace aux multiples aspects de l´Illusion ...

J aime pas trop la magie dans Quete du Graal ou Loup Ardent, car ce n´est que une Magie d´attaque !
L´interet de Sorcellerie est bien sur l´utilisation de la magie dans toutes sortes de situations.

Ensuite, pour l´Arpenteur de la Lune, meme si ce n est pas des pouvoirs, ca revient au meme : ca crée des choix et des possibilités artificiels, car quand on veut vraiment s´en servir, on na pas la possibilité (avec un Jesaistout, on aurait pu embobiner Kiennar par exemple non ? )
Revenir en haut Aller en bas
Damohl
Bouche du Néant - Fils du Vide
Bouche du Néant - Fils du Vide
avatar

Masculin
Verseau Tigre
Nombre de messages : 996
Age : 43
Localisation : Mont de l'Etoile
Profession : Enseignant
Loisirs : Lecture, écriture, théâtre, jogging
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Pouvoirs ou sans pouvoirs ?   Mer 31 Mai 2006 - 21:17

Tenez, quelques exemples de "vous avez le bon pouvoir, tant mieux, sinon, tant pis pour vous" :

Dans le deuxième tome de "Loup Solitaire" vous devez maîtriser la communication animale sinon vous êtes cuit.

Dans le troisième de "Les Messagers du Temps", vous devez maîtriser le dessin sinon c'est foutu.

Dans le deuxième de "La Voie du Tigre", vous devez maîtriser soit l'Oeil d'Aigle soit les Fléchettes empoisonnées, sinon le Ninja de la voie du Scorpion vous tue avec son oeuf rempli de piment.

D'une façon générale, je trouve que la magie ou les compétences apportent un plus au système de jeu, même si souvent la réussite du scénario dépend un peu trop de votre choix initial.

Les "Sorcellerie !" par exemple, je les effectue nettement plus volontiers en tant que sorcier.
Revenir en haut Aller en bas
Sombrecoeur
Prince des Ténèbres
Prince des Ténèbres
avatar

Masculin
Verseau Rat
Nombre de messages : 5701
Age : 33
Localisation : Neuchâtel, Suisse
Profession : Collaborateur admin
Loisirs : Cinéma, série, lire, écrire, voyages, jeux vidéo
Date d'inscription : 20/03/2005

MessageSujet: Re: Pouvoirs ou sans pouvoirs ?   Mer 31 Mai 2006 - 22:16

Moi, je n'ai même pas besoin d'avancer mes arguments et autres commentaires, car vous savez tous quel genre de personnages je préfère incarner!!! Et le premier qui me dit Arandan ou le Caporal, je montre les crocs! Twisted Evil 8)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pouvoirs ou sans pouvoirs ?   Mer 31 Mai 2006 - 22:24

Arandan ou le Caporal ! Mr. Green

Fais voir tes "zolies" canines. Mr. Green Wink
Revenir en haut Aller en bas
efelle
Mentor
Mentor
avatar

Masculin
Scorpion Tigre
Nombre de messages : 478
Age : 43
Date d'inscription : 30/03/2005

MessageSujet: Re: Pouvoirs ou sans pouvoirs ?   Jeu 1 Juin 2006 - 9:58

Damohl a écrit:
Tenez, quelques exemples de "vous avez le bon pouvoir, tant mieux, sinon, tant pis pour vous" :

Dans le deuxième tome de "Loup Solitaire" vous devez maîtriser la communication animale sinon vous êtes cuit.

Nuttt ! Mauvais exemple, il est possible de passer sans la Communication Animale si l'on possède la lance magique... rambo
Revenir en haut Aller en bas
http://efelle.canalblog.com/
Damohl
Bouche du Néant - Fils du Vide
Bouche du Néant - Fils du Vide
avatar

Masculin
Verseau Tigre
Nombre de messages : 996
Age : 43
Localisation : Mont de l'Etoile
Profession : Enseignant
Loisirs : Lecture, écriture, théâtre, jogging
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Pouvoirs ou sans pouvoirs ?   Jeu 1 Juin 2006 - 10:03

Au temps pour moi, efelle.


Dernière édition par Damohl le Mar 10 Nov 2009 - 15:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
efelle
Mentor
Mentor
avatar

Masculin
Scorpion Tigre
Nombre de messages : 478
Age : 43
Date d'inscription : 30/03/2005

MessageSujet: Re: Pouvoirs ou sans pouvoirs ?   Jeu 1 Juin 2006 - 10:10

Messagers du Temps est vraiment l'exemple ultime de ce genre de système d'autant plus que les compétences n'avaient (de mémoire) pas une très grande influence dans la série.
Ce qui sauve cette série c'est les illustrations intérieurs et la couverture de L'homme au Cheval de Brume.
Revenir en haut Aller en bas
http://efelle.canalblog.com/
Damohl
Bouche du Néant - Fils du Vide
Bouche du Néant - Fils du Vide
avatar

Masculin
Verseau Tigre
Nombre de messages : 996
Age : 43
Localisation : Mont de l'Etoile
Profession : Enseignant
Loisirs : Lecture, écriture, théâtre, jogging
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Pouvoirs ou sans pouvoirs ?   Jeu 1 Juin 2006 - 10:17

Ceci dit, malgré sa faiblesse finale, "L'Homme au cheval de brume" demeure un bon gamebook.

Mais il est vrai que, d'une façon générale, le système des compétences n'est pas très bien exploité dans l'ensemble de la série.

Les intrigues souffrent d'une certaine linéarité, mais le background, les PNJ, la richesse de l'intrigue et du scénario, demeurent intéressants dans cette tétralogie.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9769
Age : 45
Localisation : Shamanka !
Profession : Dieu multiforme des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables et Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Living in another world.
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: POUVOIRS OU SANS POUVOIRS ?   Mar 10 Nov 2009 - 11:55

Décidemment, certains topics oubliés méritent le détour...
Question délicate...
L'avantage d'avoir des pouvoirs permet d'échapper au héros anonyme, passe-partout. Mention spéciale pour LS, avec son ordre, son passé, ses compétences... On a là un héros déjà bien défini, qui a une histoire, mais qui reste accessible, avec lequel on peut s'identifier et évoluer. De ce côté-là, JOE DEVER a réussi un coup de génie !
Le défaut des pouvoirs, c'est qu'il faut souvent en choisir deux ou trois parmi beaucoup. Du coup, à un moment ou à un autre de l'aventure, on est toujours frustré, en train de se dire :"merde ! J'aurais dû prendre celui-là"...
Pour Sorcellerie, j'ai jamais accroché de faire la saga en tant que magicien.
(pas le choix, pourtant)...
Je préfère donc le héros aventurier, capable d'utiliser la magie à l'occasion, mais comptant avant tout sur sa débrouillardise, sa force, sa rage de vaincre... Une image qui correspond mieux à ma conception "Howardienne" de l'aventure, sans doute...
Revenir en haut Aller en bas
Lekhor
Dragonnette Rose
Dragonnette Rose
avatar

Féminin
Vierge Singe
Nombre de messages : 794
Age : 37
Localisation : Pays des Sushis Radioactifs
Loisirs : Bouffer tout ce qui nage avec un équipement
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: Pouvoirs ou sans pouvoirs ?   Mar 10 Nov 2009 - 14:57

Marcheur des cieux a écrit:

Cependant, mettre des pouvoirs imposent qu'il faut aussi mettre des paragraphes où il faudra les utiliser. Ce processus crée des choix artificiels que j'aime pas du tout.

De même, si on prend des livres comme le Marais ou la Citadelle du Chaos, il faut choisir des pouvoirs, mais ceux ci seront tres mal exploités.

L'exemple de Sorcellerie est moins genant, puisqu' on n'a pas de choix à faire, et qu'on peut tous les utiliser. Mais vous n'avez jamais eu envie de balancer des ZAP à tout va, et que ce n'etait pas possible ?

Enfin bref, vu l'utilisation très précaire de la magie ou de capacités spéciales, je préfère toujours le guerrier tout simple qu'une personne avec des pouvoirs, car ce sera FORCEMENT mal exploité.

En gros, c'est le procès de l'auteur que tu fais ! Il faut distinguer 2 choses :
1) le système choisi par l'auteur.
2) l'interprétation et les attentes du lecteurs.

On peut calquer mon raisonnement sur les "caractéristiques spéciales", "talents", "technique kaï" et tout autres "attributs" spécifiques qui ne rentre pas les stats générales chiffrés (Hab / En / Chance et qq autres)

Je développe :
1) le système peut être libre ou imposé (ou entre les deux, mais de la définition des extrêmes, on tirera les conclusions des autres systèmes). L'auteur défini un tas de "pouvoirs" avec descriptions, conditions et effets, uis en donne quelques un à choisir au héros. De là, découle 2 traitements :
- imposé : le joueur doit attendre que le texte lui indique une utilisation potentielle (choix direct "si vous avez ce pouvoir/capacité/technique" ou implicite : astérisque sur un n° de § / pouvoir ne pouvant être utilisé que dans cet configuration genre +2H en combat contre les rats pustuleux des marais, etc...)
- libre : le joueur choisi d'activer le pouvoir "quand il veut" (c'est là que la limite livre/JDR peut se faire sentir et frustrer le lecteur). C'est en fait une version étendue "d'un choix imposé implicite"... (genre le plus répandu : les repas des DF consommable "n'importe quand sauf en combat" (ou mais combien / § chef ?). Alors oui, prendre un repas, c'est pas de la magie ! Mais le fonctionnement mécanique ludique est le même qu'un pouvoir de régénération à la LS (+1E/§ ou le pouvoir d'absorption d'EV de stormbringer Schwatznegger Exterminator III de Loup Ardent).
Dans le cas d'un pouvoir "boule de feu" qui fait des dégâts quantifiés (genre 4E) ; mais le feu, ça éclaire, et ça brule aussi, ça fait plein de choses connexes. Un héros attaché par des cordes et meurt dans un PFA aurait bien aimé se prendre 3E de dégâts pour cramer les cordes et sauver sa vie... On en vient donc au 2° point : les attentes du joueur.


2) l'interprétation et les attentes du lecteurs.
Le lecteur qui se retrouve avec un perso augmenté de talent/magie/technique kaï à tendance à prendre la chose trop à cœur, surtout si la règle mentionne le fameux "quand vous voulez" "libre" etc...
Cependant, c'est un livre-jeu, pas un JDR. Même si les sources de frustrations sont plus importantes qu'avec un guerrier "simple", l'intérêt de l'aventure, les différentes possibilités que ça apporte à la jouabilité (gestion des points de pouvoir/magie si y'en a ; choix imposés ou non ; combats plu faciles/expéditifs ; enquête ; etc...) et aux différentes sensations du lecteur.
Donc celui-ci ne doit pas non plus s'attendre à rejoindre la ville du nord au loin derrière la forêt maudite en 2§ sous prétexte qu'il a pris la pris le pouvoir magique "vol d'aigle" et/ou "téléportation Mr Spok". Car effectivement, la téléportation ne marche que en combat pour avoir un assaut gratuit et le vol n'est qu'un déplacement vertical pour monter au fenêtre. Dommage Eliane ! Fallait lire les petites lignes Mr. Green


Une fois de plus, et comme la pertinence des choix d'un LDVELH / AVH est uniquement de la responsabilité de l'auteur. C'est à lui d'intégrer dans son intrigue les conséquences des pouvoir qu'il donne, et leur interactions possibles (pour les grobill du JDR), afin d'éviter d'envoyer à la mort un joueur qui aurait pu s'en sortir en utilisant un pouvoir qu'il avait sélectionné (le coup de la corde avec la boule de feu par exemple). Mais ce n'est pas facile à faire, et il y aura tj un petit bug ou une incompréhension, car effectivement, on complexifie le jeu et son environnement, ce qui n'est pas conseiller pour un support statique comme le livre. D'un autre côté, c'est au joueur aussi de ne pas trop "chercher la petite bête" pour se sortir d'un mauvais choix (il n'a qu'a écrire le livre, il verra lol). Mais quand c'est pas trop mal fait et cohérent, ça rajoute indéniablement un plaisir ludique (c'est le but premier à mon avis), et ensuite un approfondissement du personnage (plutôt de son paramétrage et identification/rapprochement avec le lecteur). Et finalement pas mal de complication lors de la rédaction/planification pour que effectivement la répartition des utilisations soit la plus équitable et la plus cohérente possible.

Personellement, je suis pour les pouvoirs/compétence/talent/technique. Après chaque système à ses avantages/inconvénients. Les systèmes de LS (avec les améliorations / rang) est le top en matière ludique, BG et utilisation dans l'aventure (test, déclenchement automatique ou au choix, interdiction, choix imposés, etc...). Le système sorcellerie est très bien au niveau magie, je trouve que ça rapproche le joueur du concept de magicien s'il ne triche pas.
Par contre, effectivement, le gros bug dans cette série, c'est quelle interdit des utilisations de magie "parce qu'on a pas l'objet idoine", mais pas de bol, le voyage dans le temps fait que l'on peut mécaniquement lancé le sort (bon après, on peu dire que c'est pas un bug mais une application rigoureuse du principe de causalité Laughing )...


Il faut donc plus remettre en cause l'auteur que le système de magie/compétence et les attentes du joueurs. Seule une analyse OBJECTIVE de chaque situation permettra de savoir si oui ou non, l'utilisation d'un pouvoir/capacité/technique était pertinent pour un événement donné, et son intérêt dans le cadre global du BG/scénario et de la jouabilité (on ne va pas utiliser le pouvoir de vol à chaque maison pour piquer des pièces d'or ou objets magiques, on est pas dans Dragon Quest Mr. Green )


Je crois avoir tout dit... drunken
Revenir en haut Aller en bas
http://gewissae.wordpress.com/
Damohl
Bouche du Néant - Fils du Vide
Bouche du Néant - Fils du Vide
avatar

Masculin
Verseau Tigre
Nombre de messages : 996
Age : 43
Localisation : Mont de l'Etoile
Profession : Enseignant
Loisirs : Lecture, écriture, théâtre, jogging
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Pouvoirs ou sans pouvoirs ?   Mar 10 Nov 2009 - 15:55

Tant qu'on y est, le système de "compétences à choix en début d'aventure" peut aussi prolonger la durée de vie de tel ou tel LDVELH.

Je m'explique en prenant l'exemple de ma série fétiche, La Voie du Tigre, dans laquelle le Ninja que nous jouons doit choisir trois pouvoirs spéciaux en début d'aventure. Je me suis assez rapidement aperçu des avantages récurrents relatifs à certaines capacités. Ainsi, l'Acrobatie, les Fléchettes empoisonnées et l'Escalade sont extrêmement exploitées et permettent de nous en sortir dans bien des situations.

Par contre, d'autres pouvoirs sont au contraire sous-exploités, tels que l'Oeil d'Aigle, l'Immunité aux Poisons, la Mort feinte ou l'Evasion. (Qui généralement livrent une échappatoire après un mauvais jet ou un mauvais choix conduisant normalement à un PFA.)

Mais d'une fois qu'on a réussi l'aventure avec les pouvoirs "utiles", autant corser la difficulté et tenter de la refaire, nanti cette fois des pouvoirs "inutiles" "moins utiles".

Une façon de jouer avec un handicap... C'est finalement le même principe que de se lancer dans certains DF avec les caractéristiques minimales 7/14/7.
Revenir en haut Aller en bas
Warlock
Maître Modo
Maître Modo
avatar

Masculin
Taureau Cheval
Nombre de messages : 10018
Age : 40
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: Pouvoirs ou sans pouvoirs ?   Mar 10 Nov 2009 - 18:43

Pour ma part j'ai toujours préféré un bon vieux guerrier aventurier sans pouvoir, qui se débrouille sans sortilège mais à la force de son épée, de son astuce et de se force physique.
En somme comme dans la plupart des DF, mais avec bien sur une multitude d'objets pour nous aider dans notre quête, certains dons sont intéressants de temps en temps, comme par exemple dans les rôdeurs de la nuit, mais bon pas trop non plus, pour un livre de temps en temps.
Exit les pouvoirs ou autre sortilèges, bref une sorte de héros à la MacGyver mais version ldvelh Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
craft
tas de fumier
tas de fumier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2981
Date d'inscription : 25/07/2008

MessageSujet: Re: Pouvoirs ou sans pouvoirs ?   Mar 10 Nov 2009 - 20:15

un héros avec des pouvoirs ça ne me dérange pas trop tant que ça reste "sobre" comme avec LS, c'est à dire pas de boules de feu ou d'éclairs et autres aneries qui rendent le livre puéril
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pouvoirs ou sans pouvoirs ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pouvoirs ou sans pouvoirs ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pouvoirs ou sans pouvoirs ?
» [Armstrong, Kelley] Pouvoirs obscurs - Tome 1: Convocation
» [manga] code breaker
» Si Isshin était la cause du réveil des pouvoirs d'Ichigo
» Aizen et les pouvoirs de vizard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: En général-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit | Art, Culture et Loisirs | Autres littérature