La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoire - 1 - L'Ombre de la Guillotine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ALIN V
Fléau des Héros
Fléau des Héros
avatar

Masculin
Poissons Buffle
Nombre de messages : 7738
Age : 44
Localisation : Hammardal
Loisirs : déchiffrer les étranges signes contenus dans les bulles des BD
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Histoire - 1 - L'Ombre de la Guillotine    Ven 25 Mar 2011 - 17:18

HISTOIRE
L'OMBRE de la GUILLOTINE


Paris, 1789. Vous êtes officier au 21e régiment d'infanterie, l'un des plus dévoué au roi Louis XVI. Dans les rues de la capitale, l'agitation ne fait que croître. La Révolution française est en marche, et ses idées ne vous laissent pas indifférent. Quel parti allez-vous choisir : celui du roi ou celui des révolutionnaires ?
Sachez que dans l'un ou l'autre cas, vous allez devoir chèrement défendre votre vie en participant à des événements historiques qui vont bouleverser le monde.

_________________
LJS alias Alin V, héritier du royaume de Durenor.


Dernière édition par ALIN V le Mar 27 Jan 2015 - 9:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9546
Age : 45
Localisation : Shamanka
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables, Maître des Terres d'évasion.
Loisirs : Reprendre du désert...
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: L'OMBRE DE LA GUILLOTINE   Dim 10 Avr 2011 - 22:23

Une époque inhabituelle dans le monde des LDVH : la Révolution Française.
Et là, on se dit qu'on a tous les ingrédients du sujet "casse-gueule"... Effectivement... Même s'il est impossible de condenser une période si riche et intense en un livre, on a un traitement superficiel de cette époque, des raccourcis monstrueux, des clichés usés jusqu'à la corde, et surtout, un manicheïsme féroce et tranché, avec les méchants tout noirs et les gentils tout blancs, sans aucune nuance.
Autre inconvénient, l'une des deux possibilités (incarner un révolutionnaire) est trés fadasse alors qu'incarner un royaliste est bien plus interessant. Dans ce dernier cas, on a, après quelques péripéties, une fuite de PARIS avec des complices. Et là, l'aventure est sympathique, avec de bons moments, des personnages interessants, même si l'ensemble reste assez court.
Au final, ce n'est pas révolutionnaire comme LDVH, mais ne soyons pas plus royaliste que le roi.
12/20 (en étant royaliste)
09/20 (en étant révolutionnaire)
Revenir en haut Aller en bas
Warlock
Maître Modo
Maître Modo
avatar

Masculin
Taureau Cheval
Nombre de messages : 9947
Age : 39
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: Histoire - 1 - L'Ombre de la Guillotine    Lun 11 Avr 2011 - 19:42

Surement l'un des meilleurs bouquins de la série, que ce soit au niveau de l'écrit et de l'ambiance plutôt réussie de la sombre période de la révolution française.
Après comme souvent avec cette série, il y a pas mal de clichés historiques et c'est très monolithique, avec une opposition totale entre les deux camps, la partie aristocratique est bien plus intéressante.
En effet on fait partie d'un groupe de noble qui tente de fuir la révolution et la France pour rejoindre l'Angleterre, alors le coté fuite est bien rendu, tout comme la sensation d'être poursuivi, d'avoir le temps et le danger à nos trousse, on veut sauver notre peau.
A ce niveau la c'est assez efficace et le livre recèle de moments intéressants, comme la partie dans la ville de Paris, et cette fuite éperdue, on craint pour notre vie dans cette aventure.
Par contre le coté révolutionnaire est plutôt tristounet et inconsistant, il n'y a pas vraiment de faits prenants, et on peut s'ennuyer très vite.
Ca reste donc tout de même un livre plutôt sympathique sans être vraiment exaltant, mais on passe quand même un bon moment si on prend le camp des nobles.

Note : 12/20





Revenir en haut Aller en bas
Francois22
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Nombre de messages : 629
Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: Histoire - 1 - L'Ombre de la Guillotine    Ven 29 Avr 2011 - 22:06

Premier livre de la série histoire, l’ombre de la guillotine nous permet de visiter une histoire bien connue (pour ceux qui dormait pas en classe). Nous aurons donc l’occasion de vivre la révolution vu de la part d’un noble. Tiraillé entre son désir de rester fidèle au roi ou suivre le peuple . Selon le choix fait nous vivrons donc l’aventure selon le point de vue aristocratique ou révolutionnaire . L’histoire est plutôt bien faites même si contrairement à ce que laisse penser la couverture, nous aurons un grand sentiment d’impuissance sur les évènements. On est la avant tout pour sauver sa peau. Les descriptions et la tension des évènements sont plutôt bien rendu, ainsi que le sentiment de devoir se méfier de tout le monde. A titre personnel , j’ai trouvé l’aventure mieux mise ne valeur si on reste fidèle au roi.
D’un point de vue du système de jeu plusieurs chose à noter. D’abord ,il n’y a pas de jet de dés pour les caractéristiques. Nous avons un certains nombre de point à répartir. Les combats sont très violent car nous avons très peu de point d’endurance et aucune occasion d’en regagner en cours d’aventure.


Points positifs
-évoluer dans des lieux/contexte familier
-la création du personnage
-l’ambiance, l’histoire
-les illustrations

point négatifs
-les combats
-l’impression d’être trop spectateur de l’histoire
12,5/20
Revenir en haut Aller en bas
Jareth the Goblin King
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Poissons Cochon
Nombre de messages : 2397
Age : 34
Localisation : Un grand labyrinthe...
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Histoire - 1 - L'Ombre de la Guillotine    Mar 10 Mai 2011 - 20:00

L'Ombre de la Guillotine est pour moi un livre assez composite.

Tout d'abord parce qu'il recèle non pas une, mais deux histoires. Celle que vous jouerez dépendra de si vous préférez incarner un fier royaliste ayant le plaisir d'éliminer quelques pouacreux plébéiens qui ne mériteront que ça quand ils se dresseront la bave aux lèvres et l'oeil triste sur votre glorieux chemin, ou si vous avez choisi de vous ranger du côté des gens de caque qui traquent sans relâche les pauvres nobles dont ils jalousent la magnificence (comme c'est une critique, vous constaterez que je sais rester impartial). Le choix de camp et son moment sont malheureusement amenés de manière maladroite et brutale, en effet cela suppose d'avoir déjà une très bonne idée des motivations de son personnage avant même de commencer l'aventure.

Ensuite, parce que ce livre est une succession de scènes, souvent d'action, qui font que l'on a souvent l'impression de regarder un film de cape et d'épée. Les choix du lecteur ont très peu d'incidences sur l'enchaînement de ces scènes, aussi les variations d'une lecture à l'autre ne seront que minimes au sein de l'une des deux histoires (royaliste ou râleur), même si l'on fait des choix radicalement différents. C'est assez agaçant, on a l'impression de faire une partie de jeu de rôle avec un mj ne sachant absolument pas improviser. Donc l'aventure sera tout simplement une suite de moments plus ou moins forts (néanmoins souvent palpitants il faut le reconnaître), en ne tenant que peu compte de vos motivations. Dans un sujet que j'avais écrit il y a quelque temps sur des conseils d'écriture de professionnels, c'est justement l'un des défauts caractéristiques de l'écrivain amateur.

Cependant, malgré cela, on se prend au jeu du traqueur et du traqué qui est plutôt bien fait dans l'ensemble, et il faut également saluer la cohérence qui lie les deux histoires (on passe par les mêmes événements et les mêmes lieux dans les deux histoires, et il est très amusant de constater que seul le point de vue change et que l'on peut être témoin des actions de son alter ego de l'autre camp).

Un livre aux émotions fortes mais éphémères.

12/20



Revenir en haut Aller en bas
lewis
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Scorpion Chat
Nombre de messages : 916
Age : 30
Localisation : lille
Date d'inscription : 03/08/2011

MessageSujet: Re: Histoire - 1 - L'Ombre de la Guillotine    Dim 15 Avr 2012 - 21:58

comme les livres de la série épouvante, vous ne jouez pas une mais 2 histoire. Poiur moi c'est le meilleur de la série.

dans ce tome vous avez le choix entre aristocrate et révolutionnaire.

J'ai trouvé la partie aristocratique beaucoup plus intéressent que celle révolutionnaire. Votre personnage à une équipe sous ses ordres, que vous pouvez envoyer à l'abatoire qi vous le désirez.

J'ai réussi à m'identifier assez facilement au personnage. au tout début de l'aventure on vous propose d'abattre froidement un révolutionnaire armé d'une hache. j'ai presque vécu la scéne.

Effectivement ici il n'y a pas de magie et d'objet à la puissance dévastatrice, mais votre personnage est humaine, avec un grand H. il même une mère, pour vous dire !

La partie traqueur/traqué est bien sympa. la pression est palpable.

J'adore, même si les choix son assez illusoire dans le jeu.

L'écriture est pas mal et la le réalisme des images ajoute à l’œuvre.

je lui donne un jolie 15/20
Revenir en haut Aller en bas
Lowbac
Aventurier de l'Infini
Aventurier de l'Infini
avatar

Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 11006
Age : 38
Localisation : Angers
Profession : Employé commercial
Loisirs : Lectures, Commerce, Angers Sco
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Histoire - 1 - L'Ombre de la Guillotine    Mar 20 Nov 2012 - 22:41

Je ne noterais que la partie de l'aventure faite en étant royaliste.

J'ai réussi à m'échapper de France en une seule tentative^_^. Les poursuivants révolutionnaires sont pires que des sangsues ma parole. L'ombre au tableau de l'Ombre de la Guillotine c'est que ça trace sec côté faits historiques relatés auxquels j'ai pris part, la Prise de la Bastille, et c'est tout Surprised . C'est davantage axé sur le destin de notre personnage qui s'il reste fidèle au Roi est persona non grata en France LOL, il est sympa d'apprendre qu'une organisation se chargeait d'expatrier les nobles déchus de France en Angleterre. Pour le reste, un ouvrage historique guère mémorable, simple, mais qui contient de bonnes scènes de tension pour garder en éveil l'intérêt du lecteur. Dommage que ce soit si court, presque expédié. Histoire avec ce premier tome a du mal à décoller, la suite lui donnera raison...

11/ 20
Revenir en haut Aller en bas
MitchCourtenay
Novice
Novice


Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 05/04/2013

MessageSujet: Re: Histoire - 1 - L'Ombre de la Guillotine    Dim 7 Avr 2013 - 8:56

Premier volume de la série, l'Ombre de la Guillotine couvre la première période de la révolution, de 1789 à avant le directoire.

Quelque événements sont relatés (la fuite du Roi), d'autres sont vécus par le héros, d'un côté ou de l'autre (prise de la Bastille). Le reste du récit consiste principalement en votre fuite (si vous êtes royaliste) ou à une traque de potentiels futurs émigrés (si vous êtes révolutionnaire), à l'exception d'une question d'héritage plus facilement résolue si vous êtes d'un côté. Globalement c'est très (voir trop) court, mais l'ambiance de l'époque est un peu mieux rendue que dans les autres livres de la collection, l'action y est également un peu plus trépidante.

A contrario, vous n'aurez pas l'occasion de participer à d'épiques batailles et très peu l'occasion de croiser des "figures" d'époque. La gestion des talents, sans être catastrophique, est déséquilibrée, et quelque passages (principalement des combats) sont assez corsés, sans être insurmontable.

En conclusion, une copie plutôt moyenne, en temps que premier de cette série on aurait pu s'attendre à mieux par la suite, malheureusement cet opus demeure le meilleur.

Note : 10/20
Revenir en haut Aller en bas
Karam Gruul
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Scorpion Serpent
Nombre de messages : 622
Age : 28
Date d'inscription : 01/11/2004

MessageSujet: Re: Histoire - 1 - L'Ombre de la Guillotine    Sam 17 Oct 2015 - 0:12

Ce premier volume de la série propose de nous plonger dans la Révolution Française. On incarne en effet un noble engagé dans l'armée, au moment du début de la Révolution. On a alors le choix de tirer sur la foule des insurgés ou de déserter, ce qui conduit en réalité à deux aventures distinctes: celle d'un aristocrate, et celle d'un révolutionnaire. En cela, cette série se rapproche d'Épouvante. Le système de jeu rend les combats particulièrement périlleux, ce qui traduit bien le fait qu'on est un homme normal (il est vrai, militaire), et pas un superhéros. Ainsi, le moindre combat peut être mortel. Point original: quand on perd un combat, on est dirigé vers un paragraphe qui nous décrit notre mort (peut-être les auteurs avaient-ils des penchants sadiques). Le problème qui en résulte étant que l'aventure est assez courte, même en lisant le livre deux fois, une avec chaque option. En effet, le livres faisant 300 paragraphes, il faut diviser ce nombre par 2 car il y a deux aventures distinctes, puis retirer les paragraphes de morts au combat qu'on ne retrouve que dans cette série (si je ne m'abuse), pour avoir une idée de la longueur. Heureusement, il n'y a pas beaucoup de combats, ni a priori de tests mortels. En effet, échouer à un test demande souvent de réaliser un autre test.
Autre défaut, le livre est très linéaire. Hormis le choix de son camp au départ, le cheminement est quasiment imposé, avec de longues séries de paragraphes sans aucun choix. Enfin, on regrettera quelques approximations historiques et géographiques qui peuvent être gênantes.
Pour ce qui concerne l'aventure à proprement parler, le mode "royaliste" est le plus intéressant, avec plusieurs situations marquantes, comme la fuite de Paris en carriole. Par contre, on n'est pour ainsi dire pas impliqué dans les grands événements historiques (vaguement la prise de la Bastille). Si on opte pour la voie "révolutionnaire", l'aventure est moins intéressante et plus difficile, notamment à cause d'un nombre plus élevé de combats. On notera au passage des situations assez malsaines qu'on voit rarement dans des livres à destination d'un jeune public.
Cela dit, on passe quand même un bon moment en lisant ce livre, grâce à une narration de qualité et des rencontres avec des pnj bien décrites.

Note: 12/20
Revenir en haut Aller en bas
http://musicovore.skyrock.com
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 1949
Age : 44
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: Histoire - 1 - L'Ombre de la Guillotine    Jeu 22 Juin 2017 - 10:31

Je voudrais quand même noter une erreur chronologique flagrante concernant l'illustration du premier paragraphe :


On y voit dans les rangs des émeutiers des drapeaux tricolores. Ce qui est une erreur historique : en effet, le drapeau tricolore ne fut pas adopté comme emblème national avant 1792 et nous sommes censés débuter cette aventure en 1789 !

Et je ne parle même pas des bonnets phrygiens qui n'ont rien à faire à ce moment-là...

A la rigueur, on aurait pu voir des personnes portant le buste de Necker, contrôleur général des Finances de Louis XVI et qui était alors très populaire.

En outre, en 1789, on était encore loin de considérations républicaines...

Et ce n'est pas la seule erreur historique de ce bouquin. J'ai l'impression qu'ils mélangent trop les périodes, en fait : les émeutes parisiennes de 1789, les Etats généraux, la Convention, la Terreur... plutôt que de nous faire un "condensé" de la Révolution française en un seul volume, ils auraient dû mieux travailler leur sujet et se borner à la seule année 1789 ; il y avait de quoi dire rien qu'avec cette année. Rien n'empêchait, par exemple, de pouvoir être ou un député aux Etats généraux ou un officier de l'armée royale et d'évoluer ainsi selon deux facettes d'une même aventure. C'était toujours mieux que de confondre les périodes et de produire un résultat truffé d'erreurs historiques.

Je me vois donc forcé de mettre un 10/20 à ce bouquin, même si, au final, l'aventure (côté royaliste) est plaisante à jouer. Mais les confusions et les erreurs sont vraiment trop flagrantes pour que je puisse passer outre, surtout quand on est historien de formation comme moi...

Désolé.
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire - 1 - L'Ombre de la Guillotine    

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire - 1 - L'Ombre de la Guillotine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1 - L'Ombre de La Guillotine
» [Higgins Clark, Mary] L'ombre de ton sourire
» [Film] La Cité de l'ombre
» A l'ombre d'un baobab africain
» 15 - Les Combattants de l'Ombre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: Critiques :: Histoire-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com