L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le Héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 18 - La Révolte de Spartacus

Aller en bas 
AuteurMessage
ALIN V
Fléau des Héros
Fléau des Héros
ALIN V

Masculin
Poissons Buffle
Nombre de messages : 8190
Age : 46
Localisation : Hammardal
Loisirs : déchiffrer les étranges signes contenus dans les bulles des BD
Date d'inscription : 30/07/2008

18 - La Révolte de Spartacus Empty
MessageSujet: 18 - La Révolte de Spartacus   18 - La Révolte de Spartacus EmptySam 26 Mar 2011 - 15:18

HISTOIRES A JOUER
La RÉVOLTE de SPARTACUS

18 - La Révolte de Spartacus Haj_tr10
La Rome antique au premier siècle avant notre ère.

Depuis que Spartacus vous a entraîné dans sa folle aventure, les légions romaines sont à vos trousses, ne vous laissant aucun répit. Chaque jour, vous devez défendre chèrement votre vie. Dans cette perpétuelle fuite en avant, vous prenez conscience que le plus grand bien de l'homme est sa liberté. Vous, Octavius, le gladiateur, êtes maintenant prêt à la conquérir à la pointe de votre glaive. Si la chance vous accompagne, vous gagnerez la Grèce, terre d'accueil. Mais auparavant, que de combats, que d'épreuves ! Que Jupiter te guide, Octavius !


Dernière édition par ALIN V le Sam 28 Juil 2018 - 10:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lowbac
Aventurier de l'Infini
Aventurier de l'Infini
Lowbac

Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 11559
Age : 40
Localisation : Angers
Profession : Employé commercial
Loisirs : Lectures, Commerce, Angers Sco
Date d'inscription : 03/01/2011

18 - La Révolte de Spartacus Empty
MessageSujet: Re: 18 - La Révolte de Spartacus   18 - La Révolte de Spartacus EmptyMar 21 Oct 2014 - 15:35

"Tu aimes les films oups livres de gladiateurs ?" Eh bien ce titre sans être révolutionnaire sur le genre -le passage dans l'arène de Capoue ne se bornant qu'à un duel contre un gladiateur précis selon le type de combattant qu'on nous dit de prendre- permet de vivre une page d'histoire célèbre autrement que par le fameux film Spartacus de Kubrick.
Au fil de notre route vers la liberté, les rangs des troupes de Spartacus et de Crixus grossissent en nombre, ce qui amène à poser la question cruciale du ravitaillement, de l'entente possible avec villes, sinon pillées, etc C'est plutôt bien soulevé et on sera souvent acculé par légions romaines appréciant le génie tactique et l'ingéniosité forte pour s'en sortir de Spartacus avec qui on s'entretient assez. Et, dans la seconde partie de l'ouvrage l'intérêt grandit dès lors que le destin du personnage prend une tournure différente en fonction du chef auquel on fait allégeance Spartacus ou Crixus aux méthodes opposées, de choix moraux pris (cf aux tests de la capacité Virtus regroupant nos qualités morales), de rencontres faites.
Là où le bât blesse c'est que le couple d'auteurs s'est assez planté dans l'équilibrage des combats d'autant qu'à l'entraînement de gladiateur on a moyen d'augmenter en points ses capacités physiques et manuelles, et que les dégâts des armes ne font invariablement que seulement 2 points de dommages sinon qu'un point aux poings rendant les combats qu'à un Dé encore plus dangereux que d'habitude ou plus longs... Par contre, bien vu de faire intervenir un facteur chance au cours de certains combats ardus pour le cas où trop affaibli en vie c'est pour nous la fin du livre, même un gladiateur connaît ses limites avant 0 point de vie^^! Tout le côté romain de l'époque est assez bien retranscrit à coups de mots de vocabulaire choisi, les scènes restées fameuses du périple vers la liberté de Spartacus sont bien là telles la descente en cordée des pentes du Vésuve !, la bataille désespérée de la fin qui vécue du côté de Spartacus donne lieu à un mini-jeu sympathique de zigzag entre légionnaires romains...
Sans faire partie des meilleurs titres de la série, cette Révolte se situe dans la bonne moyenne des livres qu'on prend plaisir à jouer de la série HJ, dommage qu'il n'y ait pas eu une carte en début pour retracer les chemins pris par les hommes de Spartacus dans l'Italie jusqu'en Grèce but de notre parcours pour une immersion encore plus grande.

Un bon 11/ 20 à donner.
Revenir en haut Aller en bas
AllezAu14
Champion
Champion
AllezAu14

Masculin
Nombre de messages : 421
Localisation : Village de la Pierre qui Mue
Date d'inscription : 30/06/2006

18 - La Révolte de Spartacus Empty
MessageSujet: Re: 18 - La Révolte de Spartacus   18 - La Révolte de Spartacus EmptyVen 23 Jan 2015 - 22:49

Ici, nous incarnons un citoyen romain, condamné à mort, "sauvé" par Lentulus Batuatus le laniste, et destiné à devenir gladiateur dans les arènes de Capoue.
Passons sur cet épisode peu réaliste  - les Romains ne plaisantaient pas avec les condamnations à mort - et plongeons-nous dans l'aventure.

Pour ceux qui connaissent l'histoire, la véritable, la série, ou le film de Kubrick, tous les différents épisodes sont présents : on devient gladiateur aux côtés de Spartacus et Crixus, on s'enfuit, on écrabouille Rufus Glaber au pied du Vésuve, on pille Nola, puis on participe aux dissensions internes, avant d'accompagner un de nos chefs dans la défaite. Seule fantaisie véritable des auteurs : une porte de sortie.

Le travail documentaire est scrupuleux : les paragraphes narratifs regorgent de termes latins, et certaines descriptions sont inspirées d'œuvres antiques réelles (par exemple, la mosaïque représentant un chien avec pour légende "Cave Canem"). L'ambiance antique est là. De plus, on se sent bien tour à tour esclave soumis au bon vouloir du laniste, puis fugitif tentant de ne pas attirer l'attention, puis conquérant, et enfin proscrit traqué.

En revanche, l'histoire, comme il fallait s'y attendre, colle tant aux événements qu'elle en est linéaire. On ne peut rien y changer et s'y on s'en écarte, on aboutit soit à un PFA assez injuste ("Trahis la rébellion, ou tu finiras aux lions ! Ah, tu trahis ? Bon, ben, c'est les lions tout de même !") ou on est ramené dans le droit chemin manu militari ("Tu as réussi ton jet de communication face au chef des pirates, dont la flotte constitue le dernier espoir d'évasion des esclaves ? Ben en fait, il ne tient pas sa parole"). La seule véritable alternative qu'on est le choix entre Crixus et Spartacus, qui offre vraiment deux chemins différents.
Le personnage que nous incarnons est assez plat. En dépit du fait qu'il ait un nom et un passé, il ne cherche jamais à joindre sa famille. De plus, bien qu'il réprouve le pillage et puisse sauver des filles, il ne va jamais essayer de prendre une compagne alors qu'il est tout de même de sang méditerranéen. Cela peut s'expliquer par le faible nombre de paragraphes.

Un gros défaut du livre est de faire dépendre une grande partie du résultat d'un unique jet de dé totalement aléatoire (1 ou 2, allez en... 3 ou 4, allez en ... 5 ou 6, allez en ...). C'est d'autant plus dommage qu'une caractéristique de chance existe.

Le seul lien du personnage entre les différents épisodes de l'aventure est son total de "virtus" qui augmente ou baisse suivant les valeurs morales dont il fait preuve : honnêteté, fidélité, courage, clémence. C'est beau et ça sert de fil conducteur, mais je me demande si ces qualités ne sont pas trop "chrétiennes". Les Romains, en tout cas, n'ont pas souvent fait preuve de certaines d'entre elles. À la fin du jeu, en fonction de notre score final de "virtus", on a droit à une fin de paragraphe légèrement différent. Ceci dit, le livre aurait gagné en intérêt à accentuer les différences.

Le principal défaut du jeu est le caractère assez simple des combats, les adversaires ayant des scores bas. De plus, en dépit de leur variété, les armes font toutes 2 de dégâts.

Le combat de gladiateur suit des règles spéciales : les coups sont localisés, aléatoirement, et les parties du corps sont protégées différemment. Ces bonnes idées sont gâchées par le fait que le niveau de protection est souvent de 2, ce qui la rend impénétrable pour l'arme (en dehors d'une botte). Le combat est donc une suite de coups dont très peu portent.

L'unique mini-jeu est sympathique, sans être transcendant : il s'agit de circuler dans une bataille en essayant de rencontrer le moins de légionnaires possibles.

En conclusion, le livre raconte donc une belle histoire, qu'on suit assez facilement jusqu'à la fin, bien immergé dans le monde romain. Mais on s'en écarte difficilement, et les combats sont souvent trop faciles.

Note : 10/20
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




18 - La Révolte de Spartacus Empty
MessageSujet: Re: 18 - La Révolte de Spartacus   18 - La Révolte de Spartacus Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
18 - La Révolte de Spartacus
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la révolte des légumes bio
» Liste Spartacus
» SPARTACUS - Blood And Sand
» Spartacus
» alimentation 12 V 30 ampères pas chère..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: Critiques :: Séries HistoireS à Jouer :: Les Livres à Remonter le Temps-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit