La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Bois Maudits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
VIK
Maître admin
Maître admin


Nombre de messages : 13278
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Les Bois Maudits   Sam 27 Aoû 2011 - 22:15

j'en profite pour m'excuser pour mon retard car je suis toujours en plein préparation d'exam.
Je ferai un feedback fin septembre...
Voyons il me reste 2 AVHs d'Oorgan à lire, celle de Vador, puis celle de Jin. Patience !
Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2165
Age : 20
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Les Bois Maudits   Sam 27 Aoû 2011 - 22:17

VIC a écrit:
j'en profite pour m'excuser pour mon retard car je suis toujours en plein préparation d'exam.
Je ferai un feedback fin septembre...
Vraiment, ce n'est pas grave Wink
L'essentiel est d'avoir un feedback Smile
Revenir en haut Aller en bas
Lowbac
Aventurier de l'Infini
Aventurier de l'Infini
avatar

Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 10944
Age : 38
Localisation : Angers
Profession : Employé commercial
Loisirs : Lectures, Commerce, Angers Sco
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Les Bois Maudits   Mer 4 Juil 2012 - 10:10

Oiseau a écrit:
Où en est cette version 2 des Bois Maudits ? Il me semble avoir entendu dire que tu l'avais terminée, mais je ne trouve pas l'endroit où c'est annoncé.

Je suis intéressé de la télécharger, merci de mettre un lien PDF pour;;;.
Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2165
Age : 20
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Les Bois Maudits   Mer 4 Juil 2012 - 14:26

Ce... truc ? Shocked
Pourquoi pas, mais tu risques d'être effrayé ! De toute façon, il faut que je retrouve le fichier...
Revenir en haut Aller en bas
Lowbac
Aventurier de l'Infini
Aventurier de l'Infini
avatar

Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 10944
Age : 38
Localisation : Angers
Profession : Employé commercial
Loisirs : Lectures, Commerce, Angers Sco
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Les Bois Maudits   Dim 8 Juil 2012 - 10:08

Sur le site de Xho je ne peux extraire le fichier en téléchargement, merci de me l'envoyer dès que tu le retrouves, une suite à la forêt de la malédiction je ne suis pas contre d'essayer;;;.
Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2165
Age : 20
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Les Bois Maudits   Lun 9 Juil 2012 - 11:51

Je pourrais peut-être te l'envoyer avec l'Assassin la semaine prochaine... Mais ne t'attend à rien de propre (orthographiquement) et d'intéressant (ldvhiquement).
Revenir en haut Aller en bas
Lowbac
Aventurier de l'Infini
Aventurier de l'Infini
avatar

Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 10944
Age : 38
Localisation : Angers
Profession : Employé commercial
Loisirs : Lectures, Commerce, Angers Sco
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Les Bois Maudits   Lun 9 Juil 2012 - 14:27

Je les prendrais telles quelles, vu que c'est des V2, je m'attends à quelques améliorations nées des feeds eus, sinon je me plongerais aussi dans la 3e AVH PDLVDLUR pour finir mon tour d'horizon de ta capacité à pondre des AVH aux feeds fréquents;;;.
Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2165
Age : 20
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Les Bois Maudits   Lun 9 Juil 2012 - 15:27

Courageux, le Lowbac ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Lowbac
Aventurier de l'Infini
Aventurier de l'Infini
avatar

Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 10944
Age : 38
Localisation : Angers
Profession : Employé commercial
Loisirs : Lectures, Commerce, Angers Sco
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Les Bois Maudits   Mar 24 Juil 2012 - 14:15

J'attends toujours la V2 l'ami;;;.
Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2165
Age : 20
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Les Bois Maudits   Mar 24 Juil 2012 - 20:04

Je ne sais plus si je l'ai dit, mais je ne pourrai probablement pas t'envoyer la chose avant... avant... longtemps. (Début août pour le moins... Embarassed )
Revenir en haut Aller en bas
Lowbac
Aventurier de l'Infini
Aventurier de l'Infini
avatar

Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 10944
Age : 38
Localisation : Angers
Profession : Employé commercial
Loisirs : Lectures, Commerce, Angers Sco
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Les Bois Maudits   Dim 5 Aoû 2012 - 20:14

On est début août, l'envoi s'annonce-t'il possible bientôt ?
Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2165
Age : 20
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Les Bois Maudits   Dim 5 Aoû 2012 - 20:38

D'ici Vendredi ! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Vertical
Aventurier
Aventurier
avatar

Masculin
Taureau Buffle
Nombre de messages : 156
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Les Bois Maudits   Lun 6 Aoû 2012 - 1:18

Comme précisé dans le sujet dédié aux "forumers de retour à la Taverne", je me lance dans les feedback des YAZ 2011 que je n'ai pas déjà traité. Je m'excuse par avance pour les approximations.
Du temps a passé... je me repose donc sur mes notes de l'époque et mes souvenirs, une impression générale...
Je ne veux pas relire les AVH, donc je me contente ici d'une relecture en diagonale, très brève.
Bref, j'espère que ça aura quand même un intérêt pour l'auteur.

FEEDBACK
Voilà une aventure qui ne manque pas d'originalité. Dès les premières lignes, nous apprenons que nous endossons le rôle d'un aventurier intrépide, un « héros digne des plus grandes épopées » qui, sans raison apparente, semble s'être empêtré dans ce qu'on pourrait appeler une mauvaise passe. Récemment en quête d'un « hypothétique trésor », il vient d'essuyer un mystérieux échec qui lui fait honte. Réduit à la fuite, il a perdu sa bourse et ses dernières économies. C'est donc naturellement à la recherche d'un repos mérité que, faisant halte à l'auberge où débute l'aventure, il se retrouve cruellement abusé par un alchimiste puant, bouclant ainsi la boucle (il faut l’espérer) de la malchance. Profitant de son état de faiblesse, l'arnaqueur lui offre un repas... empoisonné. But de la manœuvre ? Contraindre le héros à un genre particulier de cueillettes aux champignons.

« J'ai besoin de vous. Je veux que vous alliez chercher, dans les Bois Maudits, une plante, la Mandragore, qui ne pousse que là-bas. J'en ai besoin pour mes expériences. »

Avons-nous vraiment le choix ? Non.
Si nous ne rapportons pas la Mandragore à l'alchimiste, le poison nous tuera. Le deal est simple : la Mandragore contre l'antidote.
Nous ne connaissons pas ces fichus Bois Maudits, nous ne savons pas vraiment à quoi ressemble une Mandragore et, évidemment, le temps nous est compté. Il n'est pas question de faire une petite balade tranquille dans les bois ni de lire un livre à l'ombre des feuillages : le poison sait nous rappeler à l'ordre. Nous vomissons tripes et boyaux au paragraphe 56, et ce n'est que le début de nos problèmes.
Bref, il n'y a pas de quoi rire.
Et pourtant si !
De la même manière que dans L'assassin et Le port des Brumes que j'ai lu à la même époque, Oorgan sait apporter beaucoup de vivacité à une histoire parfois décalée. La brièveté de l'histoire, la concision des événements et l'atmosphère du récit (une excursion en forêt) nous permettent d’apprécier cette prémisse improbable qui pourrait refroidir plus d'un lecteur. En effet, qui voudrait jouer le rôle d'un crétin qui se laisse empoisonner dès le premier paragraphe et se retrouve esclave de son empoisonneur ?
Et pourtant, ça fonctionne. Oorgan va à l'essentiel et on se prend au jeu.

La balade en forêt est plaisante, et le scénario réserve quelques surprises réjouissantes :
– La course contre la montre (contre le poison).
– La possibilité de recommencer l'aventure grâce à une petite dose d'antidote offerte par l'alchimiste, à condition que nous réussissions un jet de chance.
– Les différentes plantes que l'on peut trouver dans la forêt en pensant qu'il puisse s'agir de la Mandragore, sans certitude ; le calcul final à faire pour savoir s'il s'agit de la bonne, qui ne permet pas la triche...
– L'énigme du 74.
– Les rencontres que l'on fait dans la forêt : la panthère et l'anneau d'or, Renart, la vouivre (étant originaire de Franche-Comté, ça me plaît !), la pierre sur le ventre de la gargouille pour ne pas qu'elle se relève.
– L'endroit où trouver la Mandragore. J'ai cherché longtemps, je ne pensais pas du tout à cet endroit là, et j'ai trouvé que l'emplacement était une bonne idée.
– L’alchimiste, qui est un vrai fumier... mais que je ne peux pas m'empêcher de trouver sympathique. Peut-être un genre de syndrome de Stockholm.

Évidemment, j'ai trouvé aussi quelques points négatifs. Entre autres, la présence de nombreuses fautes d'orthographes, de français, de sens, d'incohérences... Je me sens obligé de le signaler, mais je ne vais pas m'attarder là dessus : d'autres l'ont fait avant moi.

Je me rappelle aussi que, parfois, les choix directionnels proposés m'ont posé problème. On peut se perdre dans cette forêt sans y comprendre grand chose. Ça n'est pas forcement incohérent pour un bois (maudit, en plus), mais quand on y comprend vraiment rien... et bien... on y comprend rien ! et c'est parfois agaçant.
Et puis, comme évoqué plus haut, le risque de proposer une histoire où le héros agit dans la contrainte...
Mais, après tout, L'épreuve des champions est écrit sur ce mode et c'est ce qui la rend unique et géniale.

Lors du vote pour les YAZ 2011, je me rappelle avoir hésité à donner mon dernier point à cette AVH. J'ai choisi le Port des Brumes, finalement, mais Les Bois Maudits ne m'a pas laissé indifférent. Oorgan a beaucoup d'imagination et sait en faire profiter ses lecteurs. C'est cette liberté d'écriture et ce fourmillements d'idées qui m'ont plu avant tout dans Les Bois Maudits.

Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2165
Age : 20
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Les Bois Maudits   Lun 6 Aoû 2012 - 16:41

Vertical a écrit:
Comme précisé dans le sujet dédié aux "forumers de retour à la Taverne", je me lance dans les feedback des YAZ 2011 que je n'ai pas déjà traité. Je m'excuse par avance pour les approximations.
Du temps a passé... je me repose donc sur mes notes de l'époque et mes souvenirs, une impression générale...
Je ne veux pas relire les AVH, donc je me contente ici d'une relecture en diagonale, très brève.
Bref, j'espère que ça aura quand même un intérêt pour l'auteur.

C'en a ! Wink Aucun feedback ne peut être dédaigné.

Citation :
FEEDBACK
Voilà une aventure qui ne manque pas d'originalité. Dès les premières lignes, nous apprenons que nous endossons le rôle d'un aventurier intrépide, un « héros digne des plus grandes épopées » qui, sans raison apparente, semble s'être empêtré dans ce qu'on pourrait appeler une mauvaise passe. Récemment en quête d'un « hypothétique trésor », il vient d'essuyer un mystérieux échec qui lui fait honte. Réduit à la fuite, il a perdu sa bourse et ses dernières économies. C'est donc naturellement à la recherche d'un repos mérité que, faisant halte à l'auberge où débute l'aventure, il se retrouve cruellement abusé par un alchimiste puant, bouclant ainsi la boucle (il faut l’espérer) de la malchance. Profitant de son état de faiblesse, l'arnaqueur lui offre un repas... empoisonné. But de la manœuvre ? Contraindre le héros à un genre particulier de cueillettes aux champignons.

« J'ai besoin de vous. Je veux que vous alliez chercher, dans les Bois Maudits, une plante, la Mandragore, qui ne pousse que là-bas. J'en ai besoin pour mes expériences. »

Avons-nous vraiment le choix ? Non.
Si nous ne rapportons pas la Mandragore à l'alchimiste, le poison nous tuera. Le deal est simple : la Mandragore contre l'antidote.
Nous ne connaissons pas ces fichus Bois Maudits, nous ne savons pas vraiment à quoi ressemble une Mandragore et, évidemment, le temps nous est compté. Il n'est pas question de faire une petite balade tranquille dans les bois ni de lire un livre à l'ombre des feuillages : le poison sait nous rappeler à l'ordre. Nous vomissons tripes et boyaux au paragraphe 56, et ce n'est que le début de nos problèmes.
Bref, il n'y a pas de quoi rire.
Et pourtant si !

Je n'aurai jamais cru que l'on puisse rire de ce contexte Laughing Peut-être parce que je suis jeune, mais ça m'étonne encore ! Même si en y repensant, c'était vraiment con, comme histoire ^^

Citation :
De la même manière que dans L'assassin et Le port des Brumes que j'ai lu à la même époque, Oorgan sait apporter beaucoup de vivacité à une histoire parfois décalée. La brièveté de l'histoire, la concision des événements et l'atmosphère du récit (une excursion en forêt) nous permettent d’apprécier cette prémisse improbable qui pourrait refroidir plus d'un lecteur. En effet, qui voudrait jouer le rôle d'un crétin qui se laisse empoisonner dès le premier paragraphe et se retrouve esclave de son empoisonneur ?
Et pourtant, ça fonctionne. Oorgan va à l'essentiel et on se prend au jeu.

Tant mieux si ça contrebalance un peu ce scénario. J'ai essayé de rester dans l'atmosphère de la Forêt de la Malédiction. J'ai sans doute perdu un peu de cette "fraîcheur" dans mes avh postérieures.

Citation :
La balade en forêt est plaisante, et le scénario réserve quelques surprises réjouissantes :
– La course contre la montre (contre le poison).
– La possibilité de recommencer l'aventure grâce à une petite dose d'antidote offerte par l'alchimiste, à condition que nous réussissions un jet de chance.
– Les différentes plantes que l'on peut trouver dans la forêt en pensant qu'il puisse s'agir de la Mandragore, sans certitude ; le calcul final à faire pour savoir s'il s'agit de la bonne, qui ne permet pas la triche...
– L'énigme du 74.
– Les rencontres que l'on fait dans la forêt : la panthère et l'anneau d'or, Renart, la vouivre (étant originaire de Franche-Comté, ça me plaît !), la pierre sur le ventre de la gargouille pour ne pas qu'elle se relève.
– L'endroit où trouver la Mandragore. J'ai cherché longtemps, je ne pensais pas du tout à cet endroit là, et j'ai trouvé que l'emplacement était une bonne idée.
– L’alchimiste, qui est un vrai fumier... mais que je ne peux pas m'empêcher de trouver sympathique. Peut-être un genre de syndrome de Stockholm.

C'est chouette que tu aies apprécié tout cela Very Happy Tu as joué la version de xho, ou la V2 ?



Citation :
Évidemment, j'ai trouvé aussi quelques points négatifs. Entre autres, la présence de nombreuses fautes d'orthographes, de français, de sens, d'incohérences... Je me sens obligé de le signaler, mais je ne vais pas m'attarder là dessus : d'autres l'ont fait avant moi.

Pas de surprise, hélas... Au moins ce genre de critique a-t-il servi à me faire écrire sans faute Smile

Citation :
Je me rappelle aussi que, parfois, les choix directionnels proposés m'ont posé problème. On peut se perdre dans cette forêt sans y comprendre grand chose. Ça n'est pas forcement incohérent pour un bois (maudit, en plus), mais quand on y comprend vraiment rien... et bien... on y comprend rien ! et c'est parfois agaçant.

Ah ? Il faudrait que je jette un oeil là-dessus, alors.

Citation :
Et puis, comme évoqué plus haut, le risque de proposer une histoire où le héros agit dans la contrainte...
Mais, après tout, L'épreuve des champions est écrit sur ce mode et c'est ce qui la rend unique et géniale.

Je ne comprends pas trop en quoi le fait que le héros agisse sous la contrainte soit risqué. (En plus, ça explique un peu pourquoi il ne peut pas faire demi-tour quand il veut.)
Cependant, la comparaison avec l'épreuve des champions me fait penser que je ne m'en suis pas trop mal tiré... (A tort ?)


Citation :
Lors du vote pour les YAZ 2011, je me rappelle avoir hésité à donner mon dernier point à cette AVH. J'ai choisi le Port des Brumes, finalement, mais Les Bois Maudits ne m'a pas laissé indifférent. Oorgan a beaucoup d'imagination et sait en faire profiter ses lecteurs. C'est cette liberté d'écriture et ce fourmillements d'idées qui m'ont plu avant tout dans Les Bois Maudits.

Quelle qu'ait été l'avh que tu as choisie, c'est déjà bien généreux de ta part de m'avoir accordé un point (ou d'avoir voulu, dans ce cas précis) - je t'en remercie Wink
Merci pour ce feedback, et à bientôt sur d'autres !
Revenir en haut Aller en bas
Vertical
Aventurier
Aventurier
avatar

Masculin
Taureau Buffle
Nombre de messages : 156
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Les Bois Maudits   Mar 7 Aoû 2012 - 1:33

oorgan a écrit:


Je n'aurai jamais cru que l'on puisse rire de ce contexte Laughing Peut-être parce que je suis jeune, mais ça m'étonne encore ! Même si en y repensant, c'était vraiment con, comme histoire ^^

Je me suis effectivement amusé parce que l'atmosphère n'est pas lourde, il n'y a pas de drame. La situation paraît injuste et cruelle, au départ, mais rapidement, l’intérêt de la balade prend le dessus.
... Reconnais qu'il y a quelques touches d'humour. Le coup de la pierre sur le ventre pour empêcher la créature de bouger... je ne dis pas que c'est hilarant ou quoi, ni même peut-être que tu as pensé faire rire le lecteur en imaginant cette situation. Mais si tu regardes cette scène de l’extérieur, comme si tu la lisais pour la première fois, et que tu essais de visualiser ce qui se passe vraiment... tu verras que c'est plutôt marrant. Un genre d'humour de films d'aventures (Indiana Jones, les Goonies ce genre de trucs), pas à se plier en deux, mais qui sait marier l'action, le drame et la légèreté.

oorgan a écrit:

C'est chouette que tu aies apprécié tout cela Very Happy Tu as joué la version de xho, ou la V2 ?

La version xho. J’apprécie particulièrement les AVH courtes qui proposent un grand nombres de petites situations, rapides, efficaces. Les Bois Maudits répond tout à fait à ces critères.



Citation :
Je me rappelle aussi que, parfois, les choix directionnels proposés m'ont posé problème. On peut se perdre dans cette forêt sans y comprendre grand chose. Ça n'est pas forcement incohérent pour un bois (maudit, en plus), mais quand on y comprend vraiment rien... et bien... on y comprend rien ! et c'est parfois agaçant.

oorgan a écrit:
Ah ? Il faudrait que je jette un oeil là-dessus, alors.

Malheureusement, six mois plus tard, je n'ai plus trop sous le coude les passages exactes qui m'ont posé problème. Je vais voir si parviens à en retrouver et je te dirai.


oorgan a écrit:
Je ne comprends pas trop en quoi le fait que le héros agisse sous la contrainte soit risqué. (En plus, ça explique un peu pourquoi il ne peut pas faire demi-tour quand il veut.)

C'est risqué en ce sens que le lecteur peut se sentir frustré de ne pas avoir eu son mot à dire sur un évènement aussi important qu'un empoisonnement. Il ne faut pas oublier que, au début d'une AVH, tu livres un personnage que le lecteur va devoir accepter d'incarner. Si les actes réalisés par le héros avant le début de l'aventure ne plaisent pas au lecteur, alors c'est toute l'AVH qui est fichue, parce que le lecteur n'aura pas de plaisir à jouer un personnage qui a déjà pris les mauvaises décisions. C'est un peu comme d'acheter un disque déjà rayé. Dans le cas des Bois Maudits, le personnage fait preuve d'un grave manque de prudence dès l'introduction, et c'est un peu dur à avaler (c'est le cas de le dire !)
...à moins de développer vraiment l'introduction et le pourquoi de ce manque de prudence, d'en faire un point important de l'histoire, une épreuve dont on doit tirer force et leçon, le lecteur ne te pardonnera pas.
Tu as très justement remarqué : "ça explique un peu pourquoi il ne peut pas faire demi-tour quand il veut". Lorsque l'auteur pense ce genre de choses en écrivant son scénario, le lecteur le ressent automatiquement à la lecture et se dit : "le scénariste n'a pas su trouver une intrigue suffisamment fascinante pour que j'ai envie d'aller au bout par désir. Il me met dans une situation de contrainte parce qu'il n'a pas su attirer mon attention autrement". Ce n'est pas satisfaisant pour le lecteur.
Le héros de L'épreuve des champions a une autre motivation que la survie : la vengeance. C'est ce qui fait toute la force du livre et permet d'accrocher le lecteur.


oorgan a écrit:

Merci pour ce feedback, et à bientôt sur d'autres !

Oui !
Revenir en haut Aller en bas
Lowbac
Aventurier de l'Infini
Aventurier de l'Infini
avatar

Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 10944
Age : 38
Localisation : Angers
Profession : Employé commercial
Loisirs : Lectures, Commerce, Angers Sco
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Les Bois Maudits   Mer 15 Aoû 2012 - 22:14

Alors est-ce que ces bois... qui ont maudit ma boîte orange ne recevant pas de PJ Surprised vont finalement débarquer pour de bon par mail,-) ?
Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2165
Age : 20
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Les Bois Maudits   Mer 15 Aoû 2012 - 23:18

Hum. Je vais voir ce que je peux faire.
Et si... Elle était sur littéraction demain ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Bois Maudits   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Bois Maudits
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Aliens des bois champignon pieuvre
» bois de cèdre
» [Tuto] Des jolis bois
» Réédition de Gabriel Ferry, Le Coureur des bois
» Joujoulac DS en bois Paris 1956

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Aventures dont Vous êtes le Héros :: Les AVH-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit