La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 SF : Philip K. DICK ou le visionnaire hallu-ciné

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13392
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: SF : Philip K. DICK ou le visionnaire hallu-ciné   Lun 23 Mai 2011 - 22:47

Des mois, voir des années, que je me dis qu'il faudrait un jour consacrer un topic à K.Dick.

Rien que dans d'autres topics, nous avons déjà parlé souvent de lui, de ses oeuvres.
Pour le titre, hallu-ciné est une référence à la drogue, thème central chez lui (il en abusait d'ailleurs, comme beaucoup d'autres écrivains de SF de l'époque) et au cinéma :
En effet, K.Dick est une mine d'or de concepts dans lequel Hollywood pioche et repioche, officiellement ou officieusement (n'est-ce pas Matrix, etc ...)

Quels films ?
Blade Runner, film culte de Ridley Scott, et mon film préféré,
Totall Recall,
Planète Hurlante,
Minority Report de Spielberg,
...
je vous laisse compléter la suite.

Tout cela pour dire que K.Dick est l'un des écrivains de SF dont l'impact se fait encore ressentir bien des décennies après sa mort.

Pour en revenir aux livres :
J'ai déjà déclaré que beaucoup de livres de K.Dick se ressemblaient à mon goût.
C'est même quasiment une blague, une private joke :
un roman sur deux parle d'un looser divorcé, endetté, en proie au doute, à l'alcool, la drogue, ou les trois, qui essaye de partir refaire sa vie ailleurs, et qui ne sait pas si sa parano est justifiée ou pas. Mr. Green

Ce qui est très drôle, c'est de voir qu'avec ce thème, K.Dick change une ou deux problèmatiques à chaque fois dans un nouveau livre, et nous propose un axe different.
Cela me fait furieusement penser au film Un Jour sans Fin avec Billl Murray.
Ici, on a l'impression d'ouvrir le même livre avec le même héros, mais celui-ci change a chaque fois légèrement, jusqu'à diverger totalement.

Enfin tous ne ressemblent pas, il y a des livres très distincts que l'on ne risque pas de confondre avec d'autres :
Ubik, Le Maître du Haut Chateau, L'Oeil dans le Ciel, Les Clans de la Lune Alphane, etc ...

Très souvent, je ne cache pas que j'ai été déçu par un K.Dick, restant sur ma faim. Et pourtant, quasiment dans chaque livre, j'ai trouvé deux ou 3 idées, anecdotes, concepts, qui me faisaient dire que je ne regretais pas de l'avoir lu.

Quant aux nouvelles de K.Dick, il y en a vraiment des remarquables. Elles vont souvent droit au concept intéressant, sans s'enrober du reste superflu pour un roman.

Un petit mot sur les K.Dick en VF :
méfiance car entre les J'ai Lu, les Livres de Poche, les Masque SF, une poignée de K.Dick sont les mêmes car édités sous des noms différents (ben tiens !).

Et vous, quels K.Dick avez-vous préféré ou destesté ? Pourquoi ?


Dernière édition par VIC le Sam 4 Juin 2011 - 12:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jareth the Goblin King
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Poissons Cochon
Nombre de messages : 2397
Age : 35
Localisation : Un grand labyrinthe...
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: SF : Philip K. DICK ou le visionnaire hallu-ciné   Lun 23 Mai 2011 - 23:16

Ah Dick, l'amour littéraire de ma vie I love you

Pour moi il y a eu trois périodes dans son écriture : la période "jeu intellectuel" (mais pas dépourvu d'intérêt social) avec des livres comme Loterie Solaire, L'Oeil dans le Ciel, Ubik, Le Maître du Haut Château, etc... ; une deuxième période "tristesse profonde" avec par exemple Substance Mort, Les androïdes rêvent-ils de montons électriques, Coulez mes larmes dit le policier, etc... ; et enfin une période "mystique" avec Radio Libre Albermuth et la Trilogie Divine.

J'ai aimé tout ce que j'ai lu, car je rejoins tout-à-fait ton avis Vic comme quoi même s'il y a des passages un peu fades par moments, on a toujours une idée du tonnerre qui fait dire qu'on n'a pas perdu son temps finalement.
Mais j'ai quand même une préférence pour les livres de la première période, qui, s'ils sont moins matures dans la construction des personnages (mais qui s'en soucie vraiment dans le lectorat de Dick ^^), sont plus enjoués dans le rythme et l'intention. Ceux de la seconde période me font toujours me sentir un peu mal dans ma peau, un peu déçu non pas par l'auteur mais par la part d'ombre inhérente à l'humain qui est un peu trop bien retranscrite.

Celui que j'ai préféré : Ubik. Celui que j'ai eu le plus de mal à aimer : Glissement de temps sur Mars (mais il se bonifie très bien avec le temps passé à y réfléchir)

Et dire qu'on l'encense maintenant, alors qu'à son époque il en était réduit à devoir se nourrir de pâtée pour chien Shit
Revenir en haut Aller en bas
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1929
Age : 43
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: SF : Philip K. DICK ou le visionnaire hallu-ciné   Lun 23 Mai 2011 - 23:18

Les romans de Dick que je préfère… bonne question.

Je pense que le meileur doit être Message de Frolix 8 ( Our Friends from Frolix 8 ), avec l'autocrate cynique et fatigué, la sous-intrigue du rechapeur de pneus qui voit un moment la perspective de changer de vie, le sauveur du monde et son acolyte extraterrestre… et c'est probablement le mieux écrit des Dick, celui j'entends où les trouvailles de style sont amenées le plus naturellement dans un univers de tyrannie en bout de course ( " 'Il n'y a rien entre 'Joie hystérique et sans mélange' et 'légère satisfaction' " ? ou les plans du président pour éliminer son ex-femme… )

Sinon, Substance Mort ( Thrugh a Scanner darkly ) est excellent aussi. Le film qui en a été tiré est d'ailleurs le seul à respecter ( ou presque ) le matériel originel et surtout l'esprit du livre.


Il y avait aussi Dr Bloodmoney mais j'ai été très refroidi quand j'ai lu une interview où il en parlait. C'est un problème avec Dick, on se demande parfois s'il a lu les livres qu'il a écrit…

À y repenser son premier, Loterie Solaire, est excellent lui aussi; rien que le passage cauchemardesque où le héros se retrouve dans le corps de l'androïde…


Dernière édition par ashimbabbar le Mar 24 Mai 2011 - 13:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13392
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: SF : Philip K. DICK ou le visionnaire hallu-ciné   Lun 23 Mai 2011 - 23:49

Pour info, il y a un vieux numéro BIFROST spécial K.Dick.

Jareth, je dois t'avouer que je ne suis jamais allé au bout de la trilogie mystique. La période "Jeux intellectuels" est aussi ma préférée.
Hélas, mes souvenirs sont très vagues car je lisais du K.Dick principalement entre 1985 et 1991, ça date !
Maintenant, je me rends compte que j'ai quasiment tout oublié. C'est à la fois une malédiction, et une bénédiction de se dire que l'on va pouvoir relire ces livres un jour.

entité Ashimbabar,
Je me souviens aussi de notre converstation sur les livres-alien de K.Dick, hé hé.
j'ai du mal à effacer totalement de mon imaginaire l'idée que tu ne serais pas en fait un supercalateur géant qui rêverait d'envahir le forum avec ses petits drônes. Enfin, non, j'ai tort, il est impossible qu'une machine, si géniale soit-elle, puisse comprendre l'humour de Headline, ouf !
Quoique, elle pourrait ne pas le comprendre mais faire semblant de le comprendre, diable ...

Citation :
C'est un problème avec Dick, on se demande parfois s'il a lu les livres qu'il a écrit…
J'adore cette phrase, en plus c'est vrai.
Les interview de Dick donnent plus de questions que de réponses, il y est souvent insaissable.

à ce sujet, K.Dick me fait un peut penser au comique interprété par Jim Carey dans le film "Man on the Moon".
"Man on Mars" aurait été pas mal...

Bon, maintenant, K.Dick dispose enfin d'un petit bout de terrain sur ce forum rien que qu'à lui.
Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13392
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: SF : Philip K. DICK ou le visionnaire hallu-ciné   Dim 29 Mai 2011 - 12:12

Tiens, une petite colle :
dans quel ldvelh (assez rare) peut-on lire un Philip K.DICK ?

Si si, c'est vrai. C'est même "Ubik".
Revenir en haut Aller en bas
Wor
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Verseau Cochon
Nombre de messages : 659
Age : 34
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: SF : Philip K. DICK ou le visionnaire hallu-ciné   Dim 29 Mai 2011 - 12:19

C'est "le Prisonnier" non ? je viens de le lire ! on peut emprunter ce livre dans la bibliotheque du "centre" et il y a un petit résumé succint du livre.

Sinon jamais lu cette auteur, faudra que je m'y mette , surtout cet "Ubik".
Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13392
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: SF : Philip K. DICK ou le visionnaire hallu-ciné   Dim 29 Mai 2011 - 12:29

Ah oui, Wor, effectivement je viens de lire ta critique du Prisonnier (très bonne critique en passant).
Même si je n'ai pas autant apprécié le livre que toi, je lui reconnais pas mal de qualités.

Ubik est effectivment le roman de K.Dick le plus connu, et assez à juste titre.
Par contre, ce n'est pas un auteur facile d'accès quand on débute la SF, et il vaut mieux être déjà familiarisé avec ce genre de littérature.

D'ailleurs, dans le Prisonnier, on peut lire aussi un Robert Silverberg : l'Homme dans le Labyrinthe.
tiens, je vais aller lui ouvrir un topic.
Revenir en haut Aller en bas
mazzizi
Apprenti
Apprenti
avatar

Masculin
Nombre de messages : 26
Localisation : Calvados
Profession : Vendeur
Loisirs : Dans l'imaginaire...
Date d'inscription : 06/09/2011

MessageSujet: Re: SF : Philip K. DICK ou le visionnaire hallu-ciné   Mar 6 Sep 2011 - 21:16

Idem, étant fan absolu de Blade Runner que je matte régulièrement, j'ai envie de découvrir K. Dick, ce que je n'ai jamais eu l'occasion de faire. J'ai souvent entendu dire que c'était assez difficile à lire.

Y'en a t'il des plus "grands publics" pour se familiariser avec l'auteur, sans pour autant perdre la profondeur du bonhomme ? On m'a parlé de Ubik mais je n'en sais pas grand chose...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hellyseum.com
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13392
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: SF : Philip K. DICK ou le visionnaire hallu-ciné   Mar 6 Sep 2011 - 21:29

Un bon point pour Blade Runner !

Je pense que tu peux lire Ubik car tu as déjà de la SF avec Dune.
C'est commencer par lire de la SF pour la toute 1ère fois qui risque d'être déroutant avec K.Dick.

Comme les autres , je te conseille Ubik (c'est le plus connu avec Le Maître du Haut Chateau qui illustre très bien ce qu'est une uchronie).

Jareth et Ashimbabbar t'ont cité également des bons titres.
Loterie Solaire que je n'ai pas lu depuis 25 ans me semble assez facile d'accès d'après mes souvenirs.
Je pense aussi que L'Oeil dans le Ciel est aussi facile, et assez fun.

Evite par contre les tardifs métaphysiques comme la Trilogie divine.

Quant à "A quoi rêvent les moutons electriques" qui a inspiré Blade Runner, ce n'est pas son meilleur livre. Et le film s'en est inspiré vraiment de loin. C'est amusant si tu cinéphile et fan de BR mais sinon ...
Revenir en haut Aller en bas
Milk
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Vierge Cheval
Nombre de messages : 2687
Age : 40
Localisation : Montreal, Canada
Date d'inscription : 22/09/2009

MessageSujet: Re: SF : Philip K. DICK ou le visionnaire hallu-ciné   Mer 7 Sep 2011 - 5:12

En fait je considere Do androids of electric sheep comme un de mes preferes personellement.

The man in the high castle m'a ennuyer un peu a vrai dire. Tellement que j'ai oublier a un moment que je l'avais deja lu. Et ca faisais moins de 4 ans... Je n'ai pas vraiment apprecier A scanner Darkly non plus. Selon mon experience il semble que plus ses libres sont reputees, moins je les aiment...

Probablement mon preferer est Flow my tears the policeman said. J'aime aussi beaucoup un de ses moin connus, We can build you. Et puis pour ses short stories, la il y en a trop qui valent le detour pour les mentionner (et puis faudrat que je verifie les titres de certaines...).
Le dernier livre de PKD etait The Three Stigmatas of Palmer Eldritch. Un livre ok mais un peu trop schizo a mon gout (Je suis en train de donner l'impression que je n'aime pas trop K Dick, alor qu'en fait c'est un de mes auteurs preferes).

Je dois admettre que bien que j'ai lui une bonne douzaine de ses livres, je n'ai JAMAIS lu Ubik ou Valis.... Oui oui, je sais.

Je ne sais pas en france mais ici, trouver un PKD en librairie usagee tient du miracle, et quand il y sont, c'est des prix exageres. Je m'explique mal ce phenomene compte tenu que son nom est un des plus reputes dans la SF. Meme sur le net quand on en trouve usages, c'est des prix excessifs. Enfin, je parle de VO je dois dire.

Pour les films, vaut mieux passer son chemin sauf pour blade runner et c'est seulement du a la vision de Ridley scott et ses collaborateurs que le film est bon. Je veux dire que l'histoire ne suis tellement pas le livre qu'ils auraient presque pu changer les nom et n'avoir jamais mentionner le livre. Blade Runner est un chef-d'oeuvre visuel avant tout autre chose et compte tenu que PKD decrit a peine l'environnement du livre, on ne peu donc pas dire que le film lui doit son style. Je ne comprend PAS l'obsession d'hollywood avec PKD parce que finalement hollywood ne garde qu'une idee de base et balance tout le reste. PKD ne serait il donc qu'une usine a concept? c'est insulter son genie....

Je vous laisse pour l'instant avec ma citation prefere de K Dick:

"One of these days Ace (une maison d'edition de format poche qui a publiee plusieurs PKD) will print the Holy Bible as a Double, back to back, the Old Testament and the New Testament each cut to exactly 30,000 words, the Old Testament titled Master of Chaos and the New Testament titled The Thing with Three Souls. "

et celle-la aussi qui est pas mal parce que souvent vraie (mais ne s'applique pas a lui-meme):

"Science Fiction writers, I am sorry to say, really do not know anything. We can't talk about science because our knowledge of it is limited and unofficial, and usually our fiction is dreadful."
Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13392
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: SF : Philip K. DICK ou le visionnaire hallu-ciné   Mer 7 Sep 2011 - 17:55

Intéressantes ces citations. Pour le Maître du High Castle, j'ai ressenti la même chose que toi. Et oui, certaines nouvelles de K.Dick sont excellentes.
Poir "Valis", je ne connais pas. J'imagine qu'il a été traduit en VF sous un autre titre.
Je crois que j'en ai déjà dit un mot, mais les différents éditeurs concurrents de K.Dick en France ont traduit les mêmes livres avec des titres différents, c'est très énervant quand on croit acheter un livre qu'on n'a pas lu alors qu'on l'a déjà.

Pour ce qui est de tourver des K.Dick en VF d'occasion, ce n'est pas un problème en France.
Chez les bouquinistes que je fréquentais sur Paris, ou même sur le net, les poches en SF tournent entre 2 et 3 euros pièces.

En fait, il y a plusieurs années, à la même époque où je (re)constituais ma collec de ldvelhs, je faisais les marchés aux livres en achetant tous les livres de SF de mes auteurs favoris : Vance, K.Dick, Herbert, Farmer, Zelazny, Bradbury, Simak, et plein d'autres. Résultat : j'ai plusieurs centaines de livres en réserve. Hélas, je n'ai plus le temps de lire.

_________________
DFix vous propose les principaux DFs rééquilibrés avec une HAB calculée en fonction de la difficulté de chaque DF :
http://www.la-taverne-des-aventuriers.com/t3251-projet-dfix-premiers-resultats
Revenir en haut Aller en bas
Warlock
Maître Modo
Maître Modo
avatar

Masculin
Taureau Cheval
Nombre de messages : 10136
Age : 40
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: SF : Philip K. DICK ou le visionnaire hallu-ciné   Mer 7 Sep 2011 - 18:50

Au niveau des films adaptés de l'oeuvre de K. Dick il y a tout de même 3 belles réussites, que ce soit Planète hurlante film particulier, avec une tension omniprésente et une étrangeté du monde de K Dick bien rendues.

On ne présente plus Total Recall l'un des meilleurs films de Schwarzy, qui respecte l'univers de K. Dick, avec la perte de la réalité, ne sachant plus ou est le vrai et le faux, c'est la aussi bien rendu.

Enfin bien sur Blade Runner, magistral, philosophique, hommage aux films noirs, porté par Ford et Hauer, ou plane l'oeuvre de Chandler, Le film et le roman sont certes différents mais en fait complémentaires, d'ailleurs d'après Dick lui-même.
On retrouve le coté sombre et mélancolique aussi bien dans le livre que dans le film, mais bon bien évidemment dans une adaptation cinématographique il y a toujours certaines nuances, c'est normal et logique.
Revenir en haut Aller en bas
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1929
Age : 43
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: SF : Philip K. DICK ou le visionnaire hallu-ciné   Mer 7 Sep 2011 - 20:47

VIC a écrit:

Poir "Valis", je ne connais pas. J'imagine qu'il a été traduit en VF sous un autre titre.

Siva, sauf erreur.

Ça m'ennuie, je n'arrive plus à retrouver le titre d'un autre bon: celui du type qui voit l'avenir en détail à 1 an d'avance et qui devient dictateur d'une Terre en reconstruction…
Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13392
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: SF : Philip K. DICK ou le visionnaire hallu-ciné   Mer 7 Sep 2011 - 20:51

je ne vois pas. Mais y a surement écrit "precog" sur le dos du livre ;-)

j'ai un peu le même problème, il y a beaucoup de titres que j'ai oubliés, surtout que je les ai lus il y a des décennies parfois.
Revenir en haut Aller en bas
Lowbac
Aventurier de l'Infini
Aventurier de l'Infini
avatar

Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 11168
Age : 39
Localisation : Angers
Profession : Employé commercial
Loisirs : Lectures, Commerce, Angers Sco
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: SF : Philip K. DICK ou le visionnaire hallu-ciné   Mer 7 Sep 2011 - 20:59

C'est K.Dick lors de réunions préparatoires pour élaborer une nouvelle série populaire de l'éditeur Lyle Kenyon Engel qui a donné l'idée d'un homme voyageant dans d'autres dimensions par le biais d'un ordinateur : ça a donné Blade, voyageur de l'Infini, qui compte à ce jour 200 bouquins, repris par une société d'éditions française^^. Je vais d'ailleurs pondre un article sur la saga de la Horde qui couvre les sept derniers ouvrages de la série pour un fanzine angevin.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_Blade
Revenir en haut Aller en bas
Jareth the Goblin King
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Poissons Cochon
Nombre de messages : 2397
Age : 35
Localisation : Un grand labyrinthe...
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: SF : Philip K. DICK ou le visionnaire hallu-ciné   Mer 7 Sep 2011 - 21:40

ashimbabbar a écrit:
VIC a écrit:

Poir "Valis", je ne connais pas. J'imagine qu'il a été traduit en VF sous un autre titre.

Siva, sauf erreur.

Ça m'ennuie, je n'arrive plus à retrouver le titre d'un autre bon: celui du type qui voit l'avenir en détail à 1 an d'avance et qui devient dictateur d'une Terre en reconstruction…

C'est bien SIVA (le titre a dû être changé car c'est un acronyme).
Pour le livre que tu cherches, je ne l'ai pas lu, mais vu le résumé je pense qu'il s'agit de En attendant l'année dernière (au pifomètre en me basant sur le titre).

Au chapitre des bonnes adaptations données très justement par Warlock, on peut ajouter The Truman Show, et A Scanner Darkly (qui est très fidèle au livre Substance Mort).
J'attends avec angoisse l'adaptation prévue d'Ubik qui doit être en tournage (ou c'est pour bientôt).
Revenir en haut Aller en bas
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1929
Age : 43
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: SF : Philip K. DICK ou le visionnaire hallu-ciné   Mer 7 Sep 2011 - 22:55

J'ai fini par le retrouver: Les Chaînes de l'avenir / The world Jones made. Je me souviens qu'il est assez fascinant…
Revenir en haut Aller en bas
Milk
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Vierge Cheval
Nombre de messages : 2687
Age : 40
Localisation : Montreal, Canada
Date d'inscription : 22/09/2009

MessageSujet: Re: SF : Philip K. DICK ou le visionnaire hallu-ciné   Jeu 8 Sep 2011 - 7:16

Warlock a écrit:
Au niveau des films adaptés de l'oeuvre de K. Dick il y a tout de même 3 belles réussites, que ce soit Planète hurlante film particulier, avec une tension omniprésente et une étrangeté du monde de K Dick bien rendues.

On ne présente plus Total Recall l'un des meilleurs films de Schwarzy, qui respecte l'univers de K. Dick, avec la perte de la réalité, ne sachant plus ou est le vrai et le faux, c'est la aussi bien rendu.

Enfin bien sur Blade Runner, magistral, philosophique, hommage aux films noirs, porté par Ford et Hauer, ou plane l'oeuvre de Chandler, Le film et le roman sont certes différents mais en fait complémentaires, d'ailleurs d'après Dick lui-même.
On retrouve le coté sombre et mélancolique aussi bien dans le livre que dans le film, mais bon bien évidemment dans une adaptation cinématographique il y a toujours certaines nuances, c'est normal et logique.

Screamers est relativement proche de la nouvelle sur laquelle elle est basee (enfin, pas TANT que ca mais plus que bien d'autres adaptation de PKD) mais le film souffre d'un trop petit budget et, sauf pour Peter Weller, d'une mauvaise distribution (c'est en fait un coproduction canadienne filmee entierement au quebec).

Pour Total Recall, considerant que la nouvelle fait 11 pages je suppose qu'on peu difficilement critiquer le film de ne pas s'en tenir precisement a l'histoire et que tout ce qu'on ai retenu c'est l'idee. La base de l'histoire est pas mal la meme sinon.

Revenir en haut Aller en bas
Milk
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Vierge Cheval
Nombre de messages : 2687
Age : 40
Localisation : Montreal, Canada
Date d'inscription : 22/09/2009

MessageSujet: Re: SF : Philip K. DICK ou le visionnaire hallu-ciné   Jeu 8 Sep 2011 - 7:21

Jareth the Goblin King a écrit:
ashimbabbar a écrit:
VIC a écrit:

Poir "Valis", je ne connais pas. J'imagine qu'il a été traduit en VF sous un autre titre.

Siva, sauf erreur.

Ça m'ennuie, je n'arrive plus à retrouver le titre d'un autre bon: celui du type qui voit l'avenir en détail à 1 an d'avance et qui devient dictateur d'une Terre en reconstruction…

C'est bien SIVA (le titre a dû être changé car c'est un acronyme).
Pour le livre que tu cherches, je ne l'ai pas lu, mais vu le résumé je pense qu'il s'agit de En attendant l'année dernière (au pifomètre en me basant sur le titre).

Au chapitre des bonnes adaptations données très justement par Warlock, on peut ajouter The Truman Show, et A Scanner Darkly (qui est très fidèle au livre Substance Mort).
J'attends avec angoisse l'adaptation prévue d'Ubik qui doit être en tournage (ou c'est pour bientôt).

Hmm...je n'ai pas connaissance que truman show soit baser sur un livre de PKD?

Je n'ai pas vu Scanner Darkly le film mais avec Keanu Reeves et Wynona Ryder dans la distribution ca ne m'a jamais trop donner le gout, sans conter que le rotoscoping de Linklater dans Waking life m'avais tellement enerver (en plus du film en general) que je ne comprend pas trop pourquoi il y est retourner pour un autre film. Mais bon, comme mentionner ca n'est vraiment pas dans mes preferes de PKD...
Revenir en haut Aller en bas
Milk
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Vierge Cheval
Nombre de messages : 2687
Age : 40
Localisation : Montreal, Canada
Date d'inscription : 22/09/2009

MessageSujet: Re: SF : Philip K. DICK ou le visionnaire hallu-ciné   Jeu 19 Jan 2012 - 20:25

J'auris besoins des conseils d'un fan de PKD qui en a lu plus que moi. J'ai recemment commander des livres en ligne d'un site. Les livres ne sont jamais arrives alors on m'a rembourser. J'ai l'intention d'utiliser cet argent pour en commander d'autres du meme site. La je vois qu'ils ont plusieurs PKD a prix raisonnables, je dois en choisir un dans ceux-ci.

Counter-Clock World (A Rebrousse-Temps)
Our Friends from Frolix 8 (Message de Frolix 8)
Solar Lottery (Loterie Solaire)
Confessions of a Crap Artist (Confessions d'un barjo)
3 PKD early novels: The Man Who Japed, Dr. Futurity, Vulcan's Hammer (Le Detourneur, Docteur Futur, Les Marteaux de Vulcain)
Martian Time -Slip (Glissement de Temps sur Mars)
The Cosmic Puppets (Les Pantins Cosmiques)
The World Jones Made (Les Chaines de L'avenir)

Si quelqu'un pourrait m'en suggerer un plus specifiquement. Je crois savoir que Loterie Solaire et Confessions d'un barjo ont les meilleures reputations dans cette liste mai sj'ehsite quand meme.... Le 3-en-1 est economiquement mieux mais ce sont trois de ses premiers romans et par experience je ne les aiment generalement pas autant que ceux qu'il a ecrit plus tard
Revenir en haut Aller en bas
Jareth the Goblin King
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Poissons Cochon
Nombre de messages : 2397
Age : 35
Localisation : Un grand labyrinthe...
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: SF : Philip K. DICK ou le visionnaire hallu-ciné   Jeu 19 Jan 2012 - 21:16

Un conseil : évite Frolix 8, il paraît que c'est l'un des moins bons, sans être nul non plus (l'auteur lui-même disait que c'était son plus bâclé). Je ne connais pas le 3 en 1, je pense que c'est un peu risqué (je crois que les marteaux de Vulcain n'est pas terrible, je ne connais pas les deux autres).
A mon avis, les deux valeurs sûres sont bien celles que tu cites.
Glissement de temps sur Mars est vraiment bon philosophiquement parlant, mais il est assez ardu et pas trop fun ; si tu aimes ce genre-là (un peu Lynchien), tu en auras pour ton fric (j'ai eu du mal à la première lecture, mais en y repensant plus tard le temps de digérer, je me suis dit qu'il était vraiment pas mal).
A Rebrousse-Temps est sympa paraît-il, mais pas très original par rapport à d'autres livres de l'auteur (très bien pour une découverte, mais peut-être moins pour un "aguerri")

Plutôt que te donner seulement mon avis, je vais regarder sur le site SensCritique.
Voilà les notes (sur 10) ; je donne aussi le nombre de vote, car une moyenne a plus de chances d'être plus basse avec un grand nombre de votes :
- A rebrousse-temps : 7,6 sur 64 avis
- Message de Frolix 8 : 6,8 sur 23 avis
- Loterie Solaire : 7,2 sur 88 avis
- Confessions d'un barjo : 7,6 sur 47 avis
- Le détourneur : 6,5 sur 4 avis
- Docteur futur : 6,8 sur 4 avis
- Les marteaux de Vulcain : 6,2 sur 13 avis
- Glissement de temps sur Mars : 7,6 sur 52 avis
- Les pantins cosmiques : 6,8 sur 8 avis
- Les chaînes de l'avenir : 7,1 sur 8 avis

Bon, ça confirme pas mal. A mon avis la sélection serait 2 parmi : A rebrousse-temps, Loterie solaire, Confessions d'un barjo et Glissement de temps sur Mars.
Si tu veux du fun astucieux (type Ubik), il vaut mieux les deux premiers.
Si tu veux de la réflexion humaine un peu noire, type Bladerunner, il vaut mieux les deux autres (quoique je ne sais pas dans quelle mesure Confessions est bilieux ou drôle, puisque je ne l'ai pas lu)
Revenir en haut Aller en bas
Milk
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Vierge Cheval
Nombre de messages : 2687
Age : 40
Localisation : Montreal, Canada
Date d'inscription : 22/09/2009

MessageSujet: Re: SF : Philip K. DICK ou le visionnaire hallu-ciné   Jeu 19 Jan 2012 - 21:44

Merci de ta reponse Jareth, ca m'aide vraiment. (j'esperais en fait que tu te manifeste pour m'eclairer)

Je crois que je vais choisir Loterie Solaire.
Revenir en haut Aller en bas
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1929
Age : 43
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: SF : Philip K. DICK ou le visionnaire hallu-ciné   Jeu 19 Jan 2012 - 23:15

Loterie Solaire à mon avis est un des trois meilleurs choix possibles, les deux autres Message de Frolix 8 ( si c'est son plus bâclé il aurait dû bâcler plus les autres Mr. Green ) et The world Jones made, très impressionnant… les autres que tu cites sont NETTEMENT en-dessous
Revenir en haut Aller en bas
maximus1970
Novice
Novice
avatar

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 5
Age : 47
Localisation : haut de seine (92)
Profession : agent de sécurité
Loisirs : histoire/philo/lovecrfat/Asimov/Dick/Herbert/W40K/Xbox-One/Fallout/JDR
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: SF : Philip K. DICK ou le visionnaire hallu-ciné   Sam 5 Déc 2015 - 15:34

de Dick je n'ai lu que "les androïdes revent-t-ils de mouton électriques".
couramment appelé "blade runner".
on peu lire le livre et avoir vu le film: c'est complémentaire.
...il est vrai que Dick pose la question "de la réalité" (influencé par ses expériences hallucinatoires).
Dick essayent à plusieurs reprises de "nous tromper" sur la nature des personnage (rachelle, l'autre chasseur de prime, le chat, la chouette, Descarde lui-même...qui est le clin d'œil à "Descartes" je pense donc je suis).
si un robot est capable de simuler des sentiments, est-il un etre vivant?, qu'Est-ce que la conscience?
Vaste programme!!!
Revenir en haut Aller en bas
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1929
Age : 43
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: SF : Philip K. DICK ou le visionnaire hallu-ciné   Sam 5 Déc 2015 - 19:51

maximus1970 a écrit:
Descarde lui-même...qui est le clin d'œil à "Descartes" je pense donc je suis).
si un robot est capable de simuler des sentiments, est-il un etre vivant?, qu'Est-ce que la conscience?
Vaste programme!!!

C'est Deckard. Ceci dit, c'est effectivement une idée intéressante qui ne m'était absolument pas venue…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SF : Philip K. DICK ou le visionnaire hallu-ciné   

Revenir en haut Aller en bas
 
SF : Philip K. DICK ou le visionnaire hallu-ciné
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» SF : Philip K. DICK ou le visionnaire hallu-ciné
» Les Mondes de Philip K. Dick (Documentaire Arte)
» Philip K. DICK (Etats-Unis)
» Philip K.Dick [Nouvelles]
» Philip K. Dick (1928-1982)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: La Vie à l'Extérieur de la Taverne :: Livres divers et variés... :: Les Auteurs-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit