La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 SF : Robert Silverberg

Aller en bas 
AuteurMessage
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13369
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: SF : Robert Silverberg   Dim 29 Mai 2011 - 13:01

Robert Silverberg est l'un des grand noms de la SF, avec une production très importante à partir des années 60.

Il joue un rôle très important dans l'univers SF, en éditant de nombreuses anthologies et diverses compilations.
Ses amis disent de lui : "à partir du moment où il y a une convention SF, tu peux être certain de retrouver Silverberg dedans !"

Thématiques : très variées, Silverberg n'a quasiment aucun tabou. Ses textes tournent aussi bien sur le sexe, la drogue, la société, la différence, l'existence, les soixante-huitards, la communication, les uchronies, le handicap. Quand on ouvre un Silverberg, on ne sait pas très bien sur quoi on va tomber.

Ses livres les plus connus :

en Fantasy :

- le Chateau de Valentin, suivi des Chroniques de Majipoor (plusieurs volumes), chez J'ai Lu.
Il s'agit de sa grande fresque "Fantasy" ,
R.S. reconnaît s'être très inspiré de Jack Vance et de ses Planète-Opéra pour créer un univer pseudo fantasy avec de nombreuses races, une géographie, des Dieux, etc... bref tout ce qu'on retrouve maintenant dans un univers de JdR.
A l'époque, il n'y avait pas légion de livre-univers, en dehors de Tolkien, Herbert avec Dune, P.J.Farmer avec le Monde du Fleuve ou la Saga des Hommes-Dieux.
Reste que le Cycle de Majipoor reste un classique, qui se lit facilement. Les suites tardives ne présentent aucun intérêt, elles sonnent bien trop commerciales.
- Les Ailes de la Nuit, roman SF qui a reçu le Hugo ou le Nébula, je ne sais plus lequel. (Ces prix récompensent le meilleur livre SF de l'année). Une histoire sympa pour débuter avec cet auteur.

en SF :

- les Monades Urbaines : ensemble de nouvelles qui se croisent parfois, parlant de toute une société vivant dans une agglomération géante sous forme de méga building. Rappelant 1984 d'Orwel, ici la mégalopole est reine et la société de consommation est coupée de ses racines avec le reste du monde, et la nature.

- Le Livre des Crânes : c'est trash, politiquement incorrect, et délibérément malsain. Une sorte de road movie qui m'a rappelé Voyage au Bout de la Nuit. L'histoire : 4 étudiants et amis vont tenir leur journal voyage (c'est donc raconté à la première personne), un road movie qui va les mener vers une possible vie éternelle, à la recherche une secte qui aurait percé le secret de l'immortalité. Mais le prix à payer est lourd : sur les 4, la règle dit que 2 doivent mourrir pour que les 2 autres deviennent immortels.

On partage donc les espoirs et souvenirs de ces 4 amis : un Juif New Yorkais malingre et intello, une espèce de quaterback fils à papa pété de tune, un gars qui a tout misé sur ses études médicales pour s'élever au dessus de ses racines campagnardes, et un homosexuel provocateur. Ne vous arrêtez pas à ces clichés, les personnages sont extrêmement soignés.
On va partager avec eux le côté le plus sombre de leurs souvenirs et de leur personnalité.
C'est clairement un bouquin malsain qui en dérangera plus d'un, mais c'est un livre qu'on n'oublie pas une fois refermé.

- d'autres livres intéressants :
la liste est longue. Je citerais "Dans les Profondeurs de la Terre", un livre qui sort des sentiers battus avec un côté ethnologie E.T.


Dernière édition par VIC le Dim 29 Mai 2011 - 16:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Wor
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Verseau Cochon
Nombre de messages : 659
Age : 34
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: SF : Robert Silverberg   Dim 29 Mai 2011 - 15:04

J'avais lu "L'oreille interne" de cet auteur. le thème était un homme capable de lire dans les pensées. Pas mal mais sans plus.
J'ai l'homme dans le labyrinthe qui traine dans ma bibliotheque, faudra que je le lise un de ces jours.

Ta description de "Les monades urbaines" et de "Le livre des cranes" donnent envie de les lire.
Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13369
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: SF : Robert Silverberg   Dim 29 Mai 2011 - 16:15

- L'Homme dans le Labyrinthe est le 2è livre de SF qu'on peut lire dans le ldvelh intitulé "Le Prisonnier".
Perso, je n'ai pas gardé grands souvenirs de ce Silverberg, ainsi que de l'Oreille Interne.

Wor, pour les Monades Urbaines, je me rappelle qu'il a été critiqué sur RDV1. I y a un amateur de Silverberg là-bas. Tu pourrais y jeter un oeil.
Composé de nouvelles dans le même lieu, il est sans doute plus facile d'accès que le Livre des Crânes.


D'autres titres dont je me rappelle après les avoir lu il y a plusieurs décennies :

- Le Fils de l'Homme : complètement barré sous acide, roman de SF typique de l'héritage 1968-69 : en gros cela raconte les évolution des espèces au Paradis. C'est complètement psychédélique. Amusant si cela avait été une nouvelle, mais indigeste en roman.

- Les Déserteurs Temporels : une espèce de polar SF un peu à la K.Dick dans un univers futuriste : le héros solitaire essaye de mener une double vie en se cachant du reste des Polices d'un Etat autoritaire. J'avais bien aimé ce titre quand je l'avait découvert, mais je débutais dans la SF et il avait pour lui l'avantage de la nouveauté. Relu plus tard, j'avais été déçu. Néanmoins, il est sympa pour débuter.

- La Tour de Verre : je me suis vraiment ennuyé.

- Le Projet Pendulum : une banale histoire de voyage dans le temps. Cela aurait fait une bonne nouvelle, mais en roman c'était trop long. L'idée de départ était intéressante, postulant que seul des jumeaux peuvent voyager dans le temps, en contre-balançant le voyage de son double. Ils évoluent donc en sens inverse. A lire possiblement si vous êtes jumeaux ou si le sujet vous intéresse.

- Les Lettres de l'Atlantide : un texte un peu plus poétique. Je ne me rappelle plus si c'était une uchronie ou pas. Rien de marquant.

- Les Profondeurs de la Terre, que j'avais cité, est plus intéressant. Clairement, j'ai eu l'impression qu'il était basé sur le même principe qu'Apocalypse Now, lui-même tiré d'un livre où l'on s'enfonçait au coeur de l'Afrique Noire. Ici, il s'agit d'une expédition qui cherche à percer le mystère des races ET au sein de leur écosystème sur une planète sauvage. Un livre étrange que je pense relire un jour.

J'en avais lu plusieurs autres, dont certains étaient bons, mais je ne me souviens plus des titres pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13369
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: SF : Robert Silverberg   Dim 29 Mai 2011 - 16:34

Extraits de Wikipedia :

" ... Puis, au milieu des années 1960 Frederik Pohl, le rédacteur en chef de la revue Galaxy, lui propose un marché unique. Il achète tout ce que Silverberg lui proposera, à condition que celui-ci donne le meilleur de lui-même. S'il retombe dans ses travers de mercenaire de l'édition, le marché sera caduc. L'occasion est trop belle pour Silverberg, qui cherche depuis quelques années déjà à sortir de la spirale mercantile qui l'oblige à fournir encore et encore pour subvenir à ses besoins. Il va mettre à profit cette période pour travailler style et thématiques, et livrer certains de ses meilleurs romans et nouvelles. Ainsi, il écrira L'Homme dans le labyrinthe (1968), au ton sombre et introspectif, L'Oreille interne (1972), où l'on suit David Selig, son héros qui constate avec des sentiments partagés la perte de ses dons télépathiques, et le fabuleux Le Livre des crânes (aussi en 1972), qui rafle de nombreuses récompenses.
Cependant, lassé du monde de l'édition qui prend une tournure mercantile qui ne lui plaît guère, Robert Silverberg, après la sortie du rageur L'Homme stochastique, annonce en
1975 qu'il prend sa retraite. Sortira sur un reliquat de contrat, en 1976, le faiblard Shadrak dans la fournaise, un des premiers romans de SF à mettre en scène un héros noir.
Une retraite bien occupée. Tout d'abord, il quitte New York pour San Francisco, divorce de sa première femme, et dirige plusieurs anthologies. Puis, en
1979, il revient sur sa décision et entame la rédaction du cycle de Majipoor, œuvre située entre la Fantasy et le space opera. Le roman inaugural, Le Château de Lord Valentin, est un immense succès, et reste à ce jour son livre le plus vendu. Ce cycle comprend sept livres écrits entre 1980 et 2002, et s'il comporte moins d'originalité que ses ouvrages précédents, il possède par contre tous les ingrédients nécessaires à ce genre de saga, avec une étude détaillée des personnages et de leur environnement. ..."

- "Shadrak dans la fournaise", que j'avais oublié, est jugé ici comme faiblard. Je l'avais bien aimé lorsque je faisais mes premiers pas dans la SF. Il me semble qu'il y avait un petit côté machiavélique ou machination assez sympa.

- Côté nouvelles, comme d'habitude, la collection "LE LIVRE D'OR de la SF" chez Press Pocket, même si elle date des années 80, rassemble à la fois les meilleurs textes, une biographie, et une bibliographie, qui sont un très bon moyen pour se familiariser avec un auteur de SF de cette génération.
Revenir en haut Aller en bas
Kraken
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Balance Chat
Nombre de messages : 829
Age : 42
Date d'inscription : 24/03/2009

MessageSujet: Re: SF : Robert Silverberg   Mar 31 Mai 2011 - 19:57

Je n'ai lu que "Le chateau de lord Valentin" est j'ai été très très déçu... Déja, on dirait que l'histoire se passe sur "La planète géante" de Jack Vance. Les personnages ne m'ont pas emballés plus que cela, les péripéties n'ont rien d'original, et l'intrigue est quand même ultra basique (la révélation finale fait penser à un gag tellement elle est téléphonée).

C'est quand même un grand nom de la SF, faudra quand même que j'en essaye un autre à l'occasion. bounce
Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13369
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: SF : Robert Silverberg   Mer 1 Juin 2011 - 18:34

ça ne m'étonne pas trop, Kraken, car si j'ai bien aimé le Chateau de Lord Valentin, c'est surtout parce que je découvrais de la SF et que j'étais ado à l'époque, donc tout nouveau, tout beau. Je suis sûr que je serais sans doute déçu en relisant ça aujourd'hui.

Je te conseillerais plutôt Le Livre des Crânes, qui ne laisse pas indifférent, que ce soit en bien ou en mal.
Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13369
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: SF : Robert Silverberg   Jeu 2 Juin 2011 - 20:34

Tiens, j'avais oublié de parler de ces romans tardifs sur Gilgamesh.
Un excellent moyen de se familiariser avec cette Epopée, qui possède plusieurs points communs avec les récits Bibliques.
C'est raconté sous forme de roman qui donnait vie et rythme à ce mythe, et l'athmosphère de l'Antiquité était assez bien rendue.
Je n'ai lu que le premier, lors de sa sortie, mais j'en garde de bons souvenirs.

  • Gilgamesh, roi d'Ourouk, 1990 ((en) Gilgamesh the King, 1984)
  • Jusqu'aux portes de la vie, 1990 ((en) To the Land of the Living, 1989)
Revenir en haut Aller en bas
Requiem
Zombie King
Zombie King
avatar

Masculin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 11434
Age : 34
Localisation : dans son lugubre manoir
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: SF : Robert Silverberg   Lun 27 Juin 2011 - 22:20

j'ai trouvé par hasard "le livre des crânes" chez le bouquiniste aujourd'hui et en me rappelant que VIC l'avait bien apprécié j'ai décidé de le tenter, très immersif au bout de seulement quelques pages et un texte facile d'accès, on verra ce que la suite va me réserver mais j'ai déjà envie d'en savoir un peu plus sur ce road movie mystique

_________________

Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13369
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: SF : Robert Silverberg   Lun 27 Juin 2011 - 22:44

ah oui, j'aimerais beaucoup avoir ton avis sur ce livre, Requiem.
C'est vrai que je me suis fait une opinion tout seul dans mon coin sur ce livre et que je n'ai jamais pu avoir l'avis d'un autre lecteur dessus.

Bonne lecture !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SF : Robert Silverberg   

Revenir en haut Aller en bas
 
SF : Robert Silverberg
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Robert SILVERBERG - La face des eaux
» SF : Robert Silverberg
» LEGENDES présentées par Robert Silverberg
» Les Royaumes du Mur - Robert Silverberg
» Silverberg Robert - Le temps des changements

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: La Vie à l'Extérieur de la Taverne :: Livres divers et variés... :: Les Auteurs-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit