La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 FILMS DE SCIENCE FICTION

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Antares
Maître d'armes
Maître d'armes


Nombre de messages : 2578
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: FILMS DE SCIENCE FICTION   Mar 16 Aoû 2011 - 22:38

VIC a écrit:
détail amusant sur ce film dont le thème est la génétique, le nom GATACCA est formé par les 4 lettres correspondant aux bases de l'ADN.

Hé, hé, effectivement: GUANINE – ADENINE – THYMINE - CYTOSINE
Revenir en haut Aller en bas
Warlock
Maître Modo
Maître Modo
avatar

Masculin
Taureau Cheval
Nombre de messages : 10047
Age : 40
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: FILMS DE SCIENCE FICTION   Mer 31 Aoû 2011 - 18:54

Star wars bien sur grande référence magique, mais ceux fin 70's début 80's, pas les récents hors du coup et bourrés d'effet spéciaux indigestes et un personnage de Yoda qui ne ressemble plus à rien.
Alien les deux premiers, deux films cultes, j'aime beaucoup aussi Outland avec sean connery un polar galactique efficace, Blade Runner est une oeuvre à part, philosophique, un hommage aux films noirs des années 40 et 50.
Event Horizon mixe entre science fiction et horreur est très bon aussi, du moins j'ai bien accroché, l'âge de cristal pour ma part j'aime bien, c'est kitch à souhait mais ça se regarde, tout comme Flash gordon ou encore le trou noir, bien sur il faut aimer le cinéma typique fin 70 début 80's.

Sinon coté séries j'aime beaucoup Stargate sg1 et atlantis, de même j'apprécie aussi Babylon 5.
Revenir en haut Aller en bas
Requiem
Zombie King
Zombie King
avatar

Masculin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 11434
Age : 34
Localisation : dans son lugubre manoir
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: FILMS DE SCIENCE FICTION   Mer 31 Aoû 2011 - 19:02

la série de SF "Farscape" était pas mal aussi

_________________

Revenir en haut Aller en bas
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1921
Age : 43
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: FILMS DE SCIENCE FICTION   Sam 10 Sep 2011 - 0:58

Immortel (Ad Vitam) de Enki Bilal ( 2004), inspiré par son album le plus célèbre La Foire aux Immortels et sa suite La Femme Piège.

Nous sommes à New York en 2095, une ville à l’architecture très déjantée dans des tons gris, bleu et blanc; une ville sous l’emprise du sénateur obèse Allgood* qui fricote avec la corporation Eugenics ( expériences peu éthiques et organes artificiels ); une ville où Central Park est à -20° autour de l’Intrusion, un passage dans une dimension autre, et sur laquelle plane un vaisseau spatial en forme de pyramide.

Les dieux égyptiens sont dans ce vaisseau; on n’en verra cependant que trois, Horus, Bast et Anubis. Horus vient d’être condamné pour rébellion à perdre son immortalité dans 7 jours, aussi erre-t-il frénétiquement dans New York à la recherche de son salut… ( Bast et Anubis quant à eux passent le plus clair de leur temps à jouer aux cartes ou au Monopoly… non je ne plaisante pas ! )
Il lui faut deux choses. 1/ Un corps humain qu’il puisse utiliser. Avec la pollution, les organes artificiels d’Eugenics, tout ça, ses hôtes ne survivent pas longtemps à sa présence; heureusement pour lui un accident libère un condamné cryogénisé d’une prison aérienne - rien moins que le rebelle anarchiste Nikopol. Vu qu’il a été congelé il y a 30 ans son corps est utilisable… ( et peu importe qu'une de ses jambes se soit détachée dans son aterrissage de fortune, un dieu est au-dessus de ces contingences )
2/ Une femme qu’il puisse féconder. Ça tombe bien, elle vient d’être sauvée par une docteur peu orthodoxe d’une rafle d’Eugenics ( toujours à la recherche de matériel génétique inhabituel, ces Eugenics ). Qu’elle pleure des larmes bleues indélébiles et qu’elle se drogue avec des subtsances bizarres, nous n’en sommes pas à cela près, mais ses organes sont fort étranges et elle a divers pouvoirs à sa disposition ( télépathie, décharges d’énergie… un dieu ne demande pas moins ). Ajoutons qu’elle est sous la responsabilité d’un passeur qui fait franchir les univers à ceux qui ne sont pas à leur place…
Allgood affolé par la réapparition de Nikopol va lancer sur lui une succession de tueurs non-humains particulièrement hideux…

L’intrigue de base est aussi bonne qu’une autre même si en 99 minutes on pourrait caser plus de rebondissements. Horus vous fait sentir ce que c'est de n'être qu'un pion utilisé par une entité à ses propres fins, et qui vous témoigne encore une aimable condescendance… Le principal reproche que j’aurais à faire concerne Jill aux larmes bleues qui se montre essntiellement passive entre les mains de tout le monde, la docteur qui la teste, Horus qui l’hypnotise et le passeur qui lui fournit ses doses… notre héroïne messieurs-dames.
L’intérêt principal de ce film est la démonstration qu’il fournit de ce qu’on peut faire à la fois de spectaculaire et d’intelligent avec des images de synthèse; chaque vision de New York demanderait bien une page entière pour la décrire et il y a des dizaines de petits détails qui vous accrochent l’œil ( mon préféré: la mini-IA qui apparaît dans la salle de bain de la chambre d’hôtel et fournit de sa propre initiative ce dont on a besoin, que ce soit du dentifrice ou un petit revolver… ). L’un dans l’autre, un film à voir et à revoir.


* à l’époque Jacques Toubon était encore quelque chose en politique
Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13383
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: FILMS DE SCIENCE FICTION   Sam 10 Sep 2011 - 1:55

Farscape je trouvais les Alien superbes, mais je ne pouvais pas encadrer le héros boy scout américain et un peu concombre sur les bords. Quand au méchant récurrent, idem, je le trouvais ridicule. C'était une série un peu parodique alors on peut le comprendre. Ce que je comprends moins, ce sont les prix atrocements chers des DVD de cette série dans le commerce.

Bilal : pas vu celui-là. J'en ai vu un autre qui était assez gonflant dont j'ai oublié le titre.
J'étais allé voir son tout premier film au ciné, Bunker Palace Hotel. On était pas nombreux dans la salle et ça remonte à une paye, peut-être au milieu ou fin des années 80 ... visiblement, je n'ai pas vu son meilleur film.
Revenir en haut Aller en bas
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1921
Age : 43
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: FILMS DE SCIENCE FICTION   Sam 10 Sep 2011 - 14:44

VIC a écrit:

Bilal : pas vu celui-là. J'en ai vu un autre qui était assez gonflant dont j'ai oublié le titre.

Tykho Moon ?
Si c'ets celui-là, je ne l'ai pas vu mais effectivement je n'en ai pas entendu de bien…

Sinon, Outland est à mon avis une pure daube, une grosse accumulation de clichés sans a moindre étincelle de quoi que ce soit d'original; certes Sean Connery joue bien mais faut-il qu'il ait eu besoin de le prouver pour tourner dans un film où il est le seul… ( le méchant capitaliste avec son mini-golf… pitié, quelqu'un )
Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13383
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: FILMS DE SCIENCE FICTION   Sam 10 Sep 2011 - 15:00

ashimbabbar a écrit:
Tykho Moon ?
oui.

Bunker Palace Hotel je l'avais déjà trouvé moyen à l'époque : l'ambiance et l'esthétique seules c'est un peu trop léger pour faire un film. Ce film a du mal vieillir en plus.
Hors SF, j'aurais bien voulu voir des adaptations ciné de Partie de Chasse, ou des Phalanges de l'Ordre Noir.

Pour la SF, dans l'esprit d'un Rollerball, il y aurait eu des trucs sympa à faire aussi avec "Hors-Jeu" :
c'est une anticipation sur le foot, sa violence, le dopage, les magouilles, les implants, la génétique.
Bilal était au pinceau et Patrick Cauvin au scénar sur ce one-shot en BD.
Revenir en haut Aller en bas
Warlock
Maître Modo
Maître Modo
avatar

Masculin
Taureau Cheval
Nombre de messages : 10047
Age : 40
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: FILMS DE SCIENCE FICTION   Sam 10 Sep 2011 - 18:37

ashimbabbar a écrit:


Sinon, Outland est à mon avis une pure daube, une grosse accumulation de clichés sans a moindre étincelle de quoi que ce soit d'original; certes Sean Connery joue bien mais faut-il qu'il ait eu besoin de le prouver pour tourner dans un film où il est le seul… ( le méchant capitaliste avec son mini-golf… pitié, quelqu'un )

Personnellement j'aime bien ce film, que je trouve original, surtout pour sa mise en scène et son univers, y en a pas 10 000 des films comme ça, avec son coté seul contre tous, un huis clos galactique, bien dans la veine des films du début des années 80.
Une sorte d'adaptation du train sifflera 3 fois dans l'espace, Connery est vraiment bon dedans, ce film a une atmosphère unique et plutôt oppressante, mais c'est plus un thriller spatial qu'un film de science fiction, avec un final à la western.
Revenir en haut Aller en bas
AqME
Zombie Superstar
Zombie Superstar
avatar

Masculin
Poissons Rat
Nombre de messages : 4707
Age : 34
Localisation : Saint Paul Trois Châteaux
Profession : professeur des écoles
Loisirs : JDR, musique, Jeux vidéos etc....
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: FILMS DE SCIENCE FICTION   Dim 9 Oct 2011 - 12:10

Inception


Résumé:

Dom Cobb est un voleur expérimenté – le meilleur qui soit dans l’art périlleux de l’extraction : sa spécialité consiste à s’approprier les secrets les plus précieux d’un individu, enfouis au plus profond de son subconscient, pendant qu’il rêve et que son esprit est particulièrement vulnérable. Très recherché pour ses talents dans l’univers trouble de l’espionnage industriel, Cobb est aussi devenu un fugitif traqué dans le monde entier qui a perdu tout ce qui lui est cher. Mais une ultime mission pourrait lui permettre de retrouver sa vie d’avant – à condition qu’il puisse accomplir l’impossible : l’inception. Au lieu de subtiliser un rêve, Cobb et son équipe doivent faire l’inverse : implanter une idée dans l’esprit d’un individu. S’ils y parviennent, il pourrait s’agir du crime parfait. Et pourtant, aussi méthodiques et doués soient-ils, rien n’aurait pu préparer Cobb et ses partenaires à un ennemi redoutable qui semble avoir systématiquement un coup d’avance sur eux. Un ennemi dont seul Cobb aurait pu soupçonner l’existence.

Avis:

Christopher Nolan n'est plus un réalisateur à découvrir. Cet homme a réussi en quelques films à s'imposer comme une des nouvelles références du cinéma actuel. En témoigne pour lui sa filmographie imposante avec des films majeurs comme Memento, Le Prestige ou encore les deux derniers Batman en date. Du coup, la sortie de l'un de ses films est devenu un évènement important, surtout pour les geeks comme moi qui sont fans de fantastique et de surnaturel. Inception a fait beaucoup parlé de lui et pour cause, car c'est un peu le bébé de Nolan, qui pensait à ce projet depuis maintenant 10 ans. Le casting quatre étoiles, le scénario alambiqué, les scènes mystérieuses où l'on voit un Paris sans dessus-dessous, sont des éléments clés qui ont fait de ce film un gros évènement en 2010. Mais j'ai souvent peur des blockbusters, alors ce film est-il une arnaque? Est-il faussement complexe? Avons-nous enfin droit à un film intelligent à gros budget?

Le scénario reste super compliqué. D'ailleurs, il s'agit ici du genre de film où si l'on s'égare un tant soit peu de son écran, on peut perdre rapidement le fil et être perdu dans les limbes (ceux qui ont vu le film comprendront). Malgré cela, le film reste accrocheur et bluffant sur bien des aspects. L'introduction est d'ailleurs le premier truc qui peut nous perdre, mais heureusement qu'il s'agit de Nolan derrière la caméra. Pour la petite histoire, Dom Cobb est un agent qui peut s'infiltrer dans les rêves pour supplanter des idées ou encore en prélever. Malheureusement, il a tout perdu à cause de cette capacité à aller dans les rêves. On lui propose alors une dernière mission qui lui apporterait la rédemption, implanter une idée dans la tête d'un riche homme. Et c'est là que ça va être dur à suivre, car il y a une idée de rêves emboîtés les uns dans les autres, jusqu'à arriver dans les limbes où l'on risque de se perdre à tout jamais. Rajouter à cela une histoire d'amour complexe, des rôles pour chaque rêveur, et on obtient un film passionnant mais compliqué.

Le casting n'y est pas pour rien dans la réussite du film. Nolan sait choisir ses acteurs et il ne fait pas dans la dentelle. En tête d'affiche, on a le talentueux Léonardo DiCaprio qui comme le bon vin se bonifie avec le temps. Il y est d'ailleurs excellent dans ce film, peut être même meilleur que dans Shutter Island. Mais ensuite on a du lourd et de la nouvelle génération prometteuse. Ellen Page, jeune actrice qui incarnait Juno dans une comédie dramatique sur les jeunes ados enceintes, Tom Hardy, la masse anglaise qui incarnait Bronson et qui va incarner Bane dans le prochain Batman, Joseph Gordon-Levitt que l'on a pu voir dans 500 jours ensemble, Cillian Murphy, l'épouvantail dans les deux derniers Batman ou encore le jeune se réveillant dans 28 jours plus tard, Ken Watanabe que l'on a pu voir dans lettres d'Iwo Jima, Dileep Rao, le médium dans Jusqu'en enfer et Michael Caine et Pete Postlewaithe que l'on ne présente même plus. Et Marion Cotillard qui excelle en jouant la femme de DiCaprio. Mais on peut avoir un bon casting et donner des rôles de merde. Ici, chaque rôle est travaillé, profond avec des compétences bien spécifiques comme le faussaire ou encore l'architecte. Du coup, tout le monde est à fond dans son rôle et on prend plaisir à voir des acteurs prendre leur pied comme cela.

Qui dit blockbuster, dit effets spéciaux impressionnants, et c'est exactement ce qu'il se passe. Mais à l'instar d'un Transformers, qui se contente de balancer des robots géants sans une once de poésie ou de scénario, Nolan travaille chaque plan avec une maestria exemplaire et avec une intelligence évidente. Les scènes d'explosion ou de destruction des rêves sont sublimes et on ne peut qu'applaudir chaque plan reflétant la réalité. La scène de combat en apesanteur est excellente et franchement réussie, notamment grâce à une réalisation formidable. Les différents ralentis expliquant les perturbations dans les phases inférieures du rêve sont judicieuses en plus d'être de toutes beautés. Mais ce qui est fort, c'est que même la spirale temporelle, avec les différentes phases de rêves et les différents temps s'écoulant restent lisibles et mise en scène de façon à tout comprendre alors que tout cela devrait être complexe.

Au final, Inception s'impose comme une œuvre majeure du cinéma de Science-Fiction. Intelligent et imposant, le film ne dénigre pas les spectateurs en leur proposant un divertissement digne d'un Patrick Sébastien. Rythmé, beau, bien joué, et surtout possédant des plans sublimes et une poésie spectrale, le film reste, pour moi, ce qui se fait de mieux en S.F depuis belle lurette. De plus, la fin réserve une belle surprise, assez nihiliste et perturbante, mais qui rajoute un cachet au film. Du tout bon pour ma part!
Revenir en haut Aller en bas
Requiem
Zombie King
Zombie King
avatar

Masculin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 11434
Age : 34
Localisation : dans son lugubre manoir
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: FILMS DE SCIENCE FICTION   Dim 9 Oct 2011 - 12:15

"Inception" j'ai trouvé ce film un peu trop prétentieux, la vieille histoire d'amour qu'on nous bazarde à l'intérieur est tout sauf intéressante, ca crée des longueurs donc le film aurait pu être mieux

cela dit ca reste au dessus de pas mal de productions actuelles de SF à tiroir

_________________

Revenir en haut Aller en bas
AqME
Zombie Superstar
Zombie Superstar
avatar

Masculin
Poissons Rat
Nombre de messages : 4707
Age : 34
Localisation : Saint Paul Trois Châteaux
Profession : professeur des écoles
Loisirs : JDR, musique, Jeux vidéos etc....
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: FILMS DE SCIENCE FICTION   Dim 9 Oct 2011 - 12:21

Ben disons qu'elle donne de la profondeur et de la tourmente à DiCaprio est on comprend mieux pourquoi il ne veut plus être architecte.
J'ai bien aimé le fait d'implanter l'idée qu'elle n'est pas dans un monde réel et que cetet idée se répande comme un virus.
Revenir en haut Aller en bas
Requiem
Zombie King
Zombie King
avatar

Masculin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 11434
Age : 34
Localisation : dans son lugubre manoir
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: FILMS DE SCIENCE FICTION   Dim 9 Oct 2011 - 12:41

ca donne un peu de profondeur au perso certes mais faut avouer que c'est mou tout ca

_________________

Revenir en haut Aller en bas
AqME
Zombie Superstar
Zombie Superstar
avatar

Masculin
Poissons Rat
Nombre de messages : 4707
Age : 34
Localisation : Saint Paul Trois Châteaux
Profession : professeur des écoles
Loisirs : JDR, musique, Jeux vidéos etc....
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: FILMS DE SCIENCE FICTION   Dim 9 Oct 2011 - 13:08

Ben j'ai pas trouvé justement... j'ai trouvé cela plutôt ingénieux pour une fois!

Requiem en mode expendable!! rambo

Pas de sexe, pas de femmes, de la baston!! Feu à volonté
Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13383
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: FILMS DE SCIENCE FICTION   Dim 9 Oct 2011 - 13:48

Inception est un très bon pour un blockbuster en effet. Sa thèmatique n'est pas très éloignée de Matrix.

Pour ces 2 films, j'aurais pu croire le scénar tiré d'un K.Dick, mais c'est encore plus vrai pour Inception : on retrouve les univers virtuels de Dick, les univers à tiroir type "Le Dieu venu du Centaure" ou "L'Oeil dans le Ciel", ainsi que le côté looser sentimental du héros.

Je n'ai jamais trop compris le succès de Matrix, basé sur le look, mou, à la mystique à 2 balle, mais sauvé par 2 ou 3 scènes. Dans le 1, il y a écrit "traître" sur le front du méchant, c'est pitoyable. Passé les 10 premières linutes ne mode "claque visuelle", Matrix m'a profondément ennuyé, et tout le barratin qu'on a fait autour. Il ne suffit pas de mettre des lunettes noires comme dans Blues Brothers ou Men in Black pour faire un bon film. Ni un cache-poussière comme dans Il était une fois dans l'Ouest ou un imperméable...

Pour en revenir à Inception, c'est plutôt très bien "pour un blockbuster", mais je ne suis pas totalement convaincu. Un peu prétentieux en effet, il y a aussi des longueurs. Certains acteurs sont excellents en effet.

Le film s'adresse quand même à des gens un peu familiers avec la SF, pas forcément dans les habitudes du public américain de base.
Globalement un film qui prend des risques ce qui est très bien.

Il manque quelque chose, mais quoi ? Le rythme ? J'éprouvais un certain détachement en tant que spectateur, je ne me sentais pas trop réceptif ou impliqué. Bien, mais pas culte en ce qui me concerne.


_________________
DFix vous propose les principaux DFs rééquilibrés avec une HAB calculée en fonction de la difficulté de chaque DF :
http://www.la-taverne-des-aventuriers.com/t3251-projet-dfix-premiers-resultats
Revenir en haut Aller en bas
Requiem
Zombie King
Zombie King
avatar

Masculin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 11434
Age : 34
Localisation : dans son lugubre manoir
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: FILMS DE SCIENCE FICTION   Dim 9 Oct 2011 - 17:36

je suis d'accord avec VIC concernant son avis sur INCEPTION bien mais il manque un petit quelque chose car les baisses de rythme sont effectivement trop nombreuses

sinon AqME tu me connais faut que ca déboite et que les scènes d'action déménagent Feu à volonté rambo

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Antares
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Féminin
Scorpion Rat
Nombre de messages : 2578
Age : 21
Localisation : Titan City
Profession : Etudiante au Monastère Kaï
Loisirs : Ecouter du métal et coiffer des poneys
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: FILMS DE SCIENCE FICTION   Dim 9 Oct 2011 - 21:38

VIC a écrit:
Inception est un très bon pour un blockbuster en effet. Sa thèmatique n'est pas très éloignée de Matrix.

Je rejoins. Et ayant vu Matrix il y a déjà quelques temps, la "révélation" d'Inception m'a beaucoup moins scotchée.

Ceci dit, ça reste un excellent film, du divertissement haut de gamme, construit minutieusement (et l'on finit par s'y perdre d'ailleurs).
Nolan est le chouchou d'Hollywood, tout ce qu'il touche se transforme en or, Di Caprio est excellent dans sa nouvelle posture d'homme torturé et le dernier plan du film est hautement cinématographique.

A l'heure du "vite vu, vite oublié", Inception a déclenché les passions sur les interprétations que le film peut susciter. C'est déjà pas mal.

J'aime bien l'idée selon laquelle le vrai sujet de l'inception , c'est le spectateur...^^


Dernière édition par Antares le Lun 7 Nov 2011 - 19:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Warlock
Maître Modo
Maître Modo
avatar

Masculin
Taureau Cheval
Nombre de messages : 10047
Age : 40
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: FILMS DE SCIENCE FICTION   Dim 9 Oct 2011 - 23:09

VIC a écrit:


Le film s'adresse quand même à des gens un peu familiers avec la SF, pas forcément dans les habitudes du public américain de base.


Tout de même la science fiction est un domaine bien installer aux USA, et en général le public américain en est friand, comme dans la plupart des pays anglo-saxons, il suffit de voir les innombrables séries US dans le domaine.
Je dirai que c'est plutôt en France ou la science fiction est souvent mal perçue, pays cartésien et rationnel au possible, c'est un domaine qui est bien souvent décrier et secondaire, sauf chez les moins de 45 ans.
Revenir en haut Aller en bas
AqME
Zombie Superstar
Zombie Superstar
avatar

Masculin
Poissons Rat
Nombre de messages : 4707
Age : 34
Localisation : Saint Paul Trois Châteaux
Profession : professeur des écoles
Loisirs : JDR, musique, Jeux vidéos etc....
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: FILMS DE SCIENCE FICTION   Dim 9 Oct 2011 - 23:10

tout comme la fantasy, le fantastique, l'horreur et les comédies grasses...

En gros, il reste le drames et les films chiants...
Revenir en haut Aller en bas
AqME
Zombie Superstar
Zombie Superstar
avatar

Masculin
Poissons Rat
Nombre de messages : 4707
Age : 34
Localisation : Saint Paul Trois Châteaux
Profession : professeur des écoles
Loisirs : JDR, musique, Jeux vidéos etc....
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: FILMS DE SCIENCE FICTION   Dim 23 Oct 2011 - 18:29

Moon


Résumé:

Sam Bell vit depuis plus de trois ans dans la station lunaire de Selene, où il gère l'extraction de l'hélium 3, seule solution à la crise de l'énergie sur Terre. Souffrant en silence de son isolement et de la distance le séparant de sa femme et de sa fille, il passe sont temps à imaginer leurs retrouvailles.
Mais quelques semaines avant la fin de son contrat pour l'entreprise Lunar, Sam se met à voir et à entendre des choses étranges... D'abord convaincu que son isolement y est pour quelque chose, il se retrouve malgré tout à enquêter et découvre que si ses patrons ont prévu de le remplacer, ils n'ont jamais projeter de le ramener. A moins que ce soit la Lune qui ne souhaite pas le voir partir...

Avis:

Loin de tout népotisme et sachant que le talent n'est pas héréditaire, il y a un petit gars qui est en train de faire son trou sur la toile et pour l'instant qu'avec des films de science-fiction. Duncan Jones est le fils de l'excellent David Bowie, et plutôt que la chanson, il se jette dans le cinéma et sort son premier film en 2009. Moon, c'est un peu le film de science-fiction de la vieille époque mais avec des moyens d'aujourd'hui, mais avec un budget faiblard et un scénario tout droit sorti de la tête du réalisateur, que peut donner le résultat d'un tel film? Mais quand on lit un peu partout sur le net que ce film est lent, mou, poétique, chiant, idyllique ou encore intéressant, on peut avoir envie de se faire son propre opinion.

Le scénario est assez bizarre, voir plutôt barré. En gros, les humains ont découvert sur la lune l'hélium 3, un combustible naturel qui permet de faire de l'électricité à moindre coût et sans polluer. Une base est alors construite sur la lune et un homme seul part en mission pour 3 ans. Quand il ne lui reste plus que 3 semaines avant de rentrer, Sam voit et entend des choses bizarres dans la base. Puis, à un moment, il a un accident à cause d'une vision. On le retrouve quelque temps après allongé dans la base, avec aucune blessure. Il va alors mener l'enquête et découvrir un secret qu'il n'aurait jamais dû découvrir. Vraisemblablement, on est en présence d'un film scientifique assez pointu et lors d'une des révélation, on n aura une jolie surprise qui concerne une avancée technologique à la déontologie plus que douteuse. Mais Duncan Jones réussi son pari et en jouant avec une enquête, certes un peu mollassonne, il donne un véritable élan au spectateur qui cherche vainement une solution au premier problème.

Malheureusement, le rythme du film est assez mou et on a tôt fait de s'ennuyer. Mettant en avant les questionnements des personnages et leurs disputes, le réalisateur ne prend pas trop de risques en mettant de l'action ou encore une enquête pêchue ce qui aurait largement contribuer à l'adhésion du spectateur. De plus, en voulant proposer des plans lunaires, parfois désertiques et parfois isolés, j'ai plutôt ressenti de l'ennui que de la poésie ou encore de la lenteur artistique. De ce fait, les non initiés au genre risque de tomber dans les vapes et de s'endormir rapido. Pour ceux qui adorent le genre et surement les fans de Blade Runner apprécieront.

Niveau acteur, il suffit d'être fan d'un seul acteur qui est Sam Rockwell. Souvent cantonné aux rôles de méchants déjantés ou encore de comédie nunuche, il prend ici un axe à contre emploi, bien bien loin de H2G2. En effet, il campe le héros du film et résolument le seul véritable acteur du film. Il porte tout sur ses épaules et il faut dire qu'il s'en sort relativement bien. Parfois sérieux, parfois désespéré, incroyablement cynique dans les moments critiques, il montre au spectateurs toute sa palette de faciès et de jeu, et il va surement en sortir grandi de cette expérience. De l'autre coté, il a son acolyte, qui n'est qu'un robot et dont la voix est celle de Kevin Spacey. Alors certes, il est difficile de juger le jeu d'acteur d'un robot, mais on s'attache à ce sac de boulons qui n'exprime son intonation qu'avec des smileys. Néanmoins, il incarne un personnage important qui va faire un choix critique.

Les effets spéciaux ne sont pas révolutionnaires, bien au contraire. On voit les images numériques lors de l'extraction de la roche sur la lune, mais le réalisateur a l'intelligence de ne pas trop en utiliser. Les différents véhicules sont plutôt réussis, bien que par moment, on ressent nettement la présence d'une maquette avec une insertion d'image, mais cet effet un peu vieillot contient un charme inhérent au genre et parfois, il faut mieux utiliser cela que des effets numériques dégueulasses. Parfois, j'ai eu l'impression de me retrouver dans un univers proche de Mass Effect sans les aliens, surtout dans la phase exploration avec les véhicules.

Au final, Moon est un film de hard science assez intéressant sur le fond et sur la forme, mais malheureusement, le rythme délétère et la volonté trop prononcée de faire dans l'onirisme en font un film souvent long et mou. Il n'en résulte pas moins un acteur au talent incroyable et une histoire plutôt intelligente avec un message très clair sur SPOILER le clonage SPOILER. Un film à réserver aux amoureux du genre, qui aiment les films de science-fiction certes intelligent mais qui ne bouge pas trop.
Revenir en haut Aller en bas
VotreAventureS'achèveIci
Champion
Champion
avatar

Masculin
Scorpion Singe
Nombre de messages : 350
Age : 37
Localisation : Québec
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: FILMS DE SCIENCE FICTION   Lun 7 Nov 2011 - 19:01

Moi mes films préférés de science-fiction , sont les films des années 60 , 70 et début 80 .

Vous avez oublié Fahrenheit 451 , un livre dont vous êtes le héros brûle à 451 fahrenheit , dopnc évitez toute source de chaleur trop intense !


La série originale de star trek avec william shatner était aussi durant cette période , ou encore the prisonner avec Patrick Macgoohan , space 1999
Thx-1138

Mad Max

Rollerball 1975

Invasion of the body snatchers (celui de 1978)

Deathrace 2000

The blob(1958)

1984le film pas l'année hehe

Aliens

Le prédateur(1987)

Soleil vert

The Thing

Abattoir 5

La planète des singes

Logan's run

Star wars les 3 originales précisons -le , avec les bonnes vieilles créatures en Latex .Ce qui a tué starwars les nouveaux films , il y a plusieurs trucs à mon avis , mais les effets spéciaux par ordinateur est une des raisons majeures .

2001 l'odyssée de l,espace


Orange m.écaniqueetc etc



Mais il y a aussi des films moins connus qui sont vraiment bon dans ces années-là .
Revenir en haut Aller en bas
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1921
Age : 43
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: FILMS DE SCIENCE FICTION   Lun 7 Nov 2011 - 23:05

Aaaah, quelqu'un qui aime Death Race 2000… Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
AqME
Zombie Superstar
Zombie Superstar
avatar

Masculin
Poissons Rat
Nombre de messages : 4707
Age : 34
Localisation : Saint Paul Trois Châteaux
Profession : professeur des écoles
Loisirs : JDR, musique, Jeux vidéos etc....
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: FILMS DE SCIENCE FICTION   Ven 30 Déc 2011 - 22:30

Je ne sais pas si quelqu'un connait ce film, mais je l'ai trouvé particulièrement sympathique donc j'en fais une p'tite critique ici!

C'était demain


Résumé:

En 1893, Jack l'Eventreur s'enfuit à bord de la machine à explorer le temps d'H.G. Wells. Ce dernier le traque dans le San Francisco de 1979.

Avis:

Que ce soit en littérature ou au cinéma, j'ai beaucoup d'affection pour les grands génies de la fin du XIXème siècle et du début du XXème siècle comme H.G Wells, Jules Verne, Poe ou Doyle et quand je vois un film portant sur les plus grands fantasmes de ces personnages, je saute sur l'occasion. Avec c'était demain (ou time after time pour les puristes), mes rêves les plus fous sont exaucés et j'espère ne pas être déçu comme avec la ligue des gentlemen extraordinaires. Il faut dire que le film est plutôt réussi et que j'ai vraiment été charmé par ce film datant de 1979 autant par son histoire que par ses acteurs ou encore que par sa fin bien réussie.

Le scénario est relativement innovant même de nos jours et il faut dire que je n'ai pas vu de films avec un scénario aussi sympathique depuis bien longtemps. Pour la petite histoire, Nous sommes en 1893 et H.G Wells réuni des amis à lui pour leur parler de quelque chose. Un certain John arrive en retard et c'est alors que Wells présente sa nouvelle invention, une machine à explorer le temps. Mais soudain, la police arrive et dit que le fameux John est en fait Jack l'éventreur et qu'il faut l'arrêter. Acculé, ce dernier décide de prendre la machine et remonte en 1979 à San Francisco. Wells décide de la suivre et de l'arrêter. Une course poursuite s'engage alors dans le monde contemporain. Cette partie là est extrêmement bien foutu et prenante. la découverte par Wells des banques, de l'argent, ou encore du Mc Do est une réelle réussite. L'histoire est menée tambour battant et si l'histoire d'amour reste un peu chiante, elle n'en demeure pas moins importante et intéressante du point de vue de la relation entre deux époques différentes.

Les acteurs sont relativement bons et interprète à merveille leurs personnages respectifs. Malcolm McDowell est extrêmement impressionnant en H.G Wells, un rôle de gentil qu'il n'avait pas forcément l'habitude d'interpréter puisque c'est lui qui jouait le rôle d'Alex dans Orange Mécanique. Il reste sobre, intelligent et ne montre aucune faiblesse. Mais celui qui est le plus impressionnant, c'est David Warner, incarnant un Jack l'éventreur gigantesque, mince, sans expression, le parfait tueur de sang froid complètement animé par un démon intérieur. Les autres acteurs sont tout aussi bons, notamment la jeune femme qui tombe amoureuse de Wells, et qui, en plus d'être charmante, joue relativement son rôle entre femme ingénue et femme battante. Bref, de ce niveau là, c'est du tout bon.

Les effets spéciaux restent bien retranscrits et même s'ils ne sont pas nombreux, ils restent sobres et bien intégrés. Quand je vois certains films d'aujourd'hui, notamment de chez Asylum ou de chez Sci-fi, ça fait peur ils devraient prendre exemple sur ce genre de films. Même si le tout fait relativement kitsch avec des effets lumineux criards et des dessins incrustés, ils vont bien avec le métrage et ne font pas too much.

Au final, c'était demain est un excellent film de science-fiction, mêlant drame, fantastique et une pointe d'horreur, ce film mérite amplement le détour. Des acteurs investis, une histoire originale et prenante et une fin classique de l'époque, ce film est un trésor caché et pas assez connu à mon gout. Je conseille donc à tous les fans de ces films peu connus mêlant fantastique et littérature du XIXème, ainsi que tous ceux qui aiment les histoires originales et bien rythmées.

Note: 16/20
Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13383
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: FILMS DE SCIENCE FICTION   Ven 30 Déc 2011 - 23:27

Tiens c'est marrant de voir toutes cette thématique steampunk déjà présente en 1979 :
- le héros est un écrivain qui a vraiment existé,
- il affronte Jack l'Eventreur, donc cross-over de héros
- les héros sont de l'ere Victorienne
- l'affiche montre Londres
- Et un cadran, logique à cause du voyage dans le temps
- Ainsi qu'une machine

Sans doute un film précurseur du steampunk. J'aimerais bien le voir.
Bonne pioche , AqME thumleft

_________________
DFix vous propose les principaux DFs rééquilibrés avec une HAB calculée en fonction de la difficulté de chaque DF :
http://www.la-taverne-des-aventuriers.com/t3251-projet-dfix-premiers-resultats
Revenir en haut Aller en bas
Warlock
Maître Modo
Maître Modo
avatar

Masculin
Taureau Cheval
Nombre de messages : 10047
Age : 40
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: FILMS DE SCIENCE FICTION   Ven 30 Déc 2011 - 23:42

C'était demain est un film sympathique et plutôt efficace, les acteurs y sont brillants et la production n'a pas de temps mort, la course poursuite entre Wells et Jack l'éventreur rythme le film avec intérêt.
L'actrice Mary Steenburgen est comme à son habitude à son aise dans son rôle. Au final on a un bon film mêlant l'aventure, le thriller et la science fiction, une belle réalisation, bien dans l'esprit de la fin des 70's, avec l'ambiance qui va avec.
Revenir en haut Aller en bas
Milk
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Vierge Cheval
Nombre de messages : 2687
Age : 39
Localisation : Montreal, Canada
Date d'inscription : 22/09/2009

MessageSujet: Re: FILMS DE SCIENCE FICTION   Sam 31 Déc 2011 - 5:03

J'aime beaucoup ce film aussi et l'ai vu plusieures fois. un film original pour son epoque, c'est certain.
Revenir en haut Aller en bas
AqME
Zombie Superstar
Zombie Superstar
avatar

Masculin
Poissons Rat
Nombre de messages : 4707
Age : 34
Localisation : Saint Paul Trois Châteaux
Profession : professeur des écoles
Loisirs : JDR, musique, Jeux vidéos etc....
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: FILMS DE SCIENCE FICTION   Sam 7 Jan 2012 - 15:03

Abattoir 5


Résumé:

Billy Pilgrim mène une vie heureuse avec sa femme Valencia. Mais sa conduite inquiète de plus en plus sa fille Barbara, son gendre Stanley et son fils Robert de retour du Viêt-nam.
En effet, Billy a le don de voyager dans le temps. Il se revoit soldat au cours du deuxième conflit mondial ; d'abord agressé par deux GI, puis prisonnier de guerre, il se retrouve à Dresde au coeur du bombardement le plus meurtrier de l'histoire.

Avis:

Classique de la science-fiction, Abattoir 5 est un film datant de 1972 et qui n'est sorti en DVD qu'en juin dernier en France. Ma première question est: pourquoi avoir attendu si longtemps pour sortir ce film sur une galette? Curieux de nature dans le domaine du cinéma et voyant surtout les multiples bonnes critiques sur les différents sites de cinoche, je me dis que le film doit valoir le coup et que de voir les prémices d'un genre ne peut pas faire de mal. Et pourtant, du mal, j'en ai eu. Mal en entrer dans le film, mal à comprendre le sens du film, mal à comprendre les différentes époques du film. Bref, j'ai été très déçu par ce métrage, mais peut être parce que je ne savais pas à quoi m'attendre.

Le scénario est assez ingénieux pour l'époque et s'appuie sur un roman quasiment biographique de Kurt Vonnegut. Nous suivons donc un homme dans trois époques différentes puisqu'il se découvre le pouvoir de voyager dans le temps. On le retrouve donc jeune durant la seconde guerre mondiale sur le front de Dresde, puis on le retrouve adulte en père de famille dans les années 70 et enfin on le voit assez vieux dans le futur sur un planète nommée Trafalmadore. Je dois dire que pour l'époque, c'est assez révolutionnaire et je n'ai pu m'empêcher de voir un peu du film The Fountain de Aronofsky. Mais le film est plombé par une prépondérance de deux périodes et les passages dans le futur sont réduits à la fin du métrage, et j'ai parfois confondu les moments dans le présent et les moments dans le présent mais que je croyais être du futur! Du coup, ma compréhension s'est vue faiblir.

Les acteurs jouent tous très bien, là dessus, il n'y a pas de problème, tout comme le montage qui fait très film des années 70. Mais le récit durant la seconde guerre mondiale, tout comme les passages dans le présent sont relativement ennuyeux et je n'ai pas trouvé cela onirique. Il ne se passe pas grand chose et le film ne m'a pas happé contrairement au film c'était demain. Certaines scènes sont incompréhensibles, comme la course-poursuite en voiture qui ne sert qu'à mettre un peu d'action dans un film très mou, et d'autres scènes sont comiques mais du coup relativement mal venues. Le coup de l'horloge trop lourde qui lui tombe dessus ou encore du feu d'artifice dans l'espace ou bien la voix du futur qui demande au couple de s'accoupler, ne vont pas de paire avec l'ambiance soi disant onirique et rêveuse du métrage.

Au final, Abattoir 5 est une déception pour moi, une sorte de film intellectuel qui va surement servir de matériau de base à beaucoup d'autres films mais qui ne m'a pas parlé. Malgré une prestation très bonne des acteurs et un montage très vintage, le film m'a paru ennuyeux et surtout trop pompeux. Bref, le genre de film qui se veut intelligent tout en étant grand public avec les phases de comique, pour moi, ça ne passe pas. Peut être que si je le rematte dans 10 ans ma vision aura changé, mais pour l'instant, je n'ai pas aimé.

Note: 07/20


Dernière édition par AqME le Sam 7 Jan 2012 - 15:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FILMS DE SCIENCE FICTION   

Revenir en haut Aller en bas
 
FILMS DE SCIENCE FICTION
Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Questionnaire sur le cinéma
» [Cinéma]Vos Films Cultes
» Les 100 films à voir avant la fin du monde.
» Les 250 meilleurs films de l’histoire réunis dans une vidéo de 2 minutes 30
» Les films sur la guerre du Vietnam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: La Vie à l'Extérieur de la Taverne :: Cinéma / Tv-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit