La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 PREMIER PARAGRAPHE

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage
cdang
Maître d'armes
Maître d'armes


Nombre de messages : 2781
Date d'inscription : 13/11/2013

MessageSujet: Re: PREMIER PARAGRAPHE   Jeu 21 Juil 2016 - 11:52

Pour pas se casser la tête, on peut dire que le socle granitique présente des dépressions, des cuvettes qui se sont remplies de roches détritiques (résidus d'érosion portés par le vent : sable, végétaux décomposés) qui a pu former un humus et donc localement permettre à de la végétation de pousser. Pour la source, faut surtout voir la pluviométrie ; mais qu'une dépression en hauteur recueille des précipitations et les rebalance en bas sous forme de cascade ou par un boyau que l'eau aurait creusé au cours des millénaires, ou bien, si c'est dans la continuité d'un massif montagneux, qu'une rivière descendant de là-haut passe souterraine et rejaillisse, permettrait d'expliquer ça (je ne sais pas si c'est possible géologiquement, mais 'est suffisamment plausible pour en pas rompre la suspension consentie de mon incrédulité).
Revenir en haut Aller en bas
PileouFace
Mentor
Mentor
avatar

Nombre de messages : 502
Date d'inscription : 24/07/2013

MessageSujet: Re: PREMIER PARAGRAPHE   Jeu 16 Fév 2017 - 18:39

L’épopée du Moine Guerrier - Volume 3

Paragraphe 1
(texte non définitif)

Vous frappez à la porte du Monastère de Fistufle avec l’espoir de vous détendre enfin. Ce qui ressort tout d'abord de l'examen du bâtiment, c'est le désir de donner au Monastère la plus grande étendue possible, surtout en largeur. Les lourdes portes s’ouvrent, et c’est un Moine aux épaules larges qui vous accueille d’un ton bourru. Vous lui parlez de la missive de l’Abbé Chamel et il vous invite sans tarder à le suivre pour rejoindre l’Abbesse Hildegarde de Bingen à la salle capitulaire. A votre grande surprise, votre arrivée au Monastère passe presque inaperçue. Vous qui avez bravé les dangers du Bois Joli, fait tomber la Tour du redoutable Omortzay, côtoyé les plus grands à la cité de Lutarius, vous voilà redevenu un pèlerin ordinaire qui demande l’asile à ses frères.
La plupart de vos coreligionnaires vous ignorent, trop occupés à s’entrainer dans le rectangle du cloître avec des épées en bois. Vous leur rendez leur mépris en tournant la tête vers les galeries du cloître. Malgré une variété de piliers, colonnettes et chapiteaux, tous témoignent de la sobriété de l’architecture de l’Ordre de la Stricte Observance. Les colonnettes placées en quinconce forment une suite de trépieds soutenant plus aisément le poids de la voûte. Les arcades sont pourvues de frises sculptées au feuillage décoratif, et des crucifix sont installés au-dessus de chaque porte, comme le veut la coutume monastique. D'autres écoinçons remarquables ornent les murs, comme les armes de l'Archevêché de Shamutantine, ou la première représentation connue de Saint François Debout.
— HAN ! HO ! Pas si fort !

Les cris des pugilistes finissent par avoir raison de votre morgue, et vous les regardez se battre un instant. Les traits juvéniles des combattants vous frappent, vous qui avez l’habitude de côtoyer des vieillards. Vous vous attendiez aussi à ce que Fistufle soit plus peuplé, peut-être que le corps expéditionnaire dépêché pour sauver Calebotte n’est pas encore revenu. Le Moine qui vous accompagne s’appelle Frère Marc, et il cherche à répondre à vos inquiétudes de sa voix grasse :
— Ne crains rien, les hommes envoyés sont les plus aguerris du Monastère. Ce sont des Chevaliers Buboniques.
— Pardon, des quoi ?
— Des Chevaliers Buboniques, mon garçon. Les Moines masqués qui étaient chargés de tuer tous les malades dans les villages pour stopper l’épidémie de peste. Sans eux, nous ne serions pas en train de discuter tranquillement comme nous le faisons, mais devant la porte de Saint Pierre avec les oreilles en chou-fleur… Tu ne connais vraiment pas leurs hauts faits ? C’est à croire que vous êtes coupé de tout, à Calebotte.

Quand vous l’interrogez plus précisément sur la situation de l’Abbaye, Frère Marc vous dit être hélas toujours sans nouvelle. Mais il cherche à vous rassurer aussitôt en désignant le ciel :
— Ceux qui se confient en l'Eternel renouvellent leur force, ils prennent leur envol comme les aigles.

Voilà des explications qui vous font lever les yeux en l’air. Dieu, vous ne l’avez jamais rencontré que dans les livres durant vos activités d’enlumineur au côté des copistes du scriptorium. Les fesses talées par le banc, le dos cassé sur le lutrin, les doigts crispés sur la plume d’oie, vous redoutiez ce travail plus que tout au monde. Et toujours la même règle de Saint Benoît quand vous vous plaigniez : Ora et labora, comme si cela était d’un quelconque réconfort. Enfin, il y a longtemps que vous n’aviez pas pris de recul pour songer à votre passé, et vous êtes heureux, car cela signifie que vous avez trouvé la paix.
Vous déclarez en caquetant à Frère Marc que vous aimeriez bien apprendre à devenir un Chevalier Bubonique, mais doucement n’est-ce pas, sans faire trop d’effort en raison d’une convalescence imaginaire. Il vous regarde avec incrédulité et répond :
— Heu… Comment dire, l’ère de Mort Noire est terminée, mon garçon. Les Chevaliers Buboniques qui restent ici sont des vétérans imposant le respect. Si tu désires rester assez longtemps, nous pourrons t’apprendre à te battre selon nos techniques et nos règles, bien sûr. Mais les Chevaliers Buboniques appartiennent à l’histoire.

Vous passez devant les cuisines et glissez la tête dans l’entrebâillement de la porte. La pièce est baignée dans les ténèbres et vous ne distinguez que les reflets métalliques sur les casseroles suspendues aux murs. Vous demandez avec une flamme dans les yeux quelle est la collation matinale à Fistufle. Frère Marc répond avec un sourire :
— Notre entraînement militaire exige une nourriture saine, mais en abondance. Ici, nous attaquons la journée par un potage de courge au lait d'amandes et du blanc-manger.

Lorsque Frère Marc vous apprend qu’il n’y a ni cuve à cervoise ni chicorée au Monastère, la flamme s’éteint aussi vite qu’elle s’est allumée dans votre regard. Il va falloir chercher des racines de chicorée sauvages, les plantez, les récolter… Tant de temps va s’écouler avant que vous ne puissiez porter de nouveau ce délicieux breuvage à vos lèvres que votre moral chute dans vos chausses. Frère Marc vous tape amicalement dans le dos en voyant votre mine déconfite. Vous lui demandez en vous tordant les lèvres par crainte d’une réponse négative, si la bibliothèque est bien chauffée par un poêle.
— On a bien une bibliothèque qui jouxte le scriptorium, mais mon garçon, tu sais ici on n’a pas le nez dans le livres de… Quoi ?!…
Frère Marc n’a pas fini sa phrase qu’un bruit sourd suivi d'un tremblement agite les enceintes du Monastère.

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9771
Age : 45
Localisation : Shamanka !
Profession : Dieu multiforme des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables et Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Living in another world.
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: PREMIER PARAGRAPHE   Sam 10 Mar 2018 - 19:49

A la dérive...

Paragraphe d'introduction et premier paragraphe (pas encore relus)

Comme tous les membres d'équipage présents, vous ne pouvez détacher vos yeux de l'écran principal. Autour de vous, dans la salle de commandement, le silence règne. Sur l'écran se déploie une masse étrange, un nuage lumineux, aux couleurs mouvantes et palpitantes… Une nuée immense et pulsante, telle une chose vivante, qui se déploie en volutes et arabesques luminescentes, parcourues d'irisations… Vous vous tournez vers Barry Carter et ce dernier répond à votre question muette :
- Un nuage électromagnétique. Une masse d'énergie incroyable, parcourue de flux et d'impulsions, d'une force incommensurable… Un formidable déploiement d'énergie pure, peut-être émis par une éruption solaire, l'explosion d'un corps céleste ou la mort d'une étoile…
- On dirait… Une peinture… Une éclaboussure de couleurs sur le noir de l'espace, murmure la responsable des communications.
- C'est là le cadet de nos soucis Sandra, reprend Carter. Il nous attire, irrésistiblement. Nous sommes encore loin de lui mais il se déplace très rapidement.
Vous interrogez du regard le chef pilote du vaisseau et ce dernier hoche la tête avec gravité :
- C'est exact Commandant. Nous avons modifié notre trajectoire mais il nous attire. Nous nous sommes déportés par rapport à lui mais n'arrivons pas à nous dégager complètement de sa force d'attraction. Il y a maintenant une forte probabilité pour que nous ne puissions l'éviter.
- Il le faut pourtant, reprend Carter. Il s'agit là d'une force incroyable, un véritable concentré d'énergie pure. S'il nous aspire vers lui, si nous entrons en son cœur… Nous n'y résisterons pas.
Silencieux, vous observez sur l'écran la tâche lumineuse qui grandit, se déploie, se dilate, sorte de fleur monstrueuse parcourue de courants et de flux colorés, d'une féerie mortelle. Il vous semble presque percevoir, malgré la distance, les vibrations, les pulsations qui émanent d'elle.
- Tout le monde à son poste ! Alerte rouge, procédure d'urgence Alpha !
Votre ordre fait voler en éclats l'atmosphère étrange qui régnait dans la salle jusqu'ici. Les sirènes retentissent, tout le monde se précipite, s'attache à son siège et vous faites de même derrière votre pupitre de commandement. Derrière vous, les portes se referment automatiquement et se verrouillent. Le Centre Médical vous informe bientôt qu'il se tient prêt suivi par le Centre Ingénierie qui vous confirme que les réacteurs sont à pleine puissance. Quelques minutes s'écoulent, rythmées par le hurlement des sirènes, puis le pilote se retourne vers vous, le visage blême :
- Rien à faire Commandant, nous n'arrivons pas à dévier, il nous attire de plus en plus ! Et sa force d'attraction augmente notre propre vitesse.
- Inversion des réacteurs, poussée contraire maximale !
Vous sentez le vaisseau tout entier vibrer sourdement, il semble même ralentir un court moment, le temps parait suspendu quelques minutes…
- Rien à faire ! Il nous attire toujours.
- Je prends les commandes manuelles, ordonnez-vous.
Tous les visages se tournent vers vous, stupéfaits, tant cette procédure est exceptionnelle. Cela signifie qu'à partir de maintenant, Voyager ne dépend plus que de vous seul. Inspirant profondément, vous saisissez les deux manettes qui viennent d'émerger de votre pupitre, accompagnées de l'écran directionnel tandis qu'une foule de voyants lumineux et sonores clignote. Tout le vaisseau est là, concentré entre vos mains… Toute cette fantastique masse de métal, de technologie et d'électronique, ses 300 membres d'équipage, tout ne dépend plus que de vous désormais. Mâchoires serrées, visage fermé, vous faites se déporter Voyager sur la gauche. Le vaisseau vibre, vous le sentez frémir, presque gémir mais il rencontre une résistance évidente. Une voix monocorde et synthétique se fait entendre, par-dessus le hurlement des sirènes :
Impact prévu dans 01 minute…
Vous serrez les manettes à vous faire bleuir les jointures, comme si vous tentiez d'impulser votre propre rage, votre propre volonté au vaisseau.
Impact prévu dans 35 secondes…
- Position d'impact !
Les membres d'équipage se penchent aussitôt en avant sur leur siège, bras croisés au-dessus de la tête. Tout se met soudain à tanguer, à vibrer. Vous pouvez sentir les puissantes ondes, les courants violents qui assaillent le vaisseau. Des objets usuels, gobelets de café, papiers, appareils divers, posés sur les pupitres, tombent au sol. Les membres d'équipage se cramponnent à leur siège, certains se signent, marmonnant une prière, les lumières clignotent, les sirènes hurlent…
Impact prévu dans 20 secondes…
- Allez… Allez, tourne… Murmurez-vous, les mains soudées aux manettes.
Et maintenant, rendez-vous au 1.

1

Toute la salle semble danser devant vos yeux, quelqu'un se met à hurler, des étincelles jaillissent des panneaux de contrôle… Le vaisseau tangue violemment, gémit comme si toutes les parties qui le constituent allaient se disloquer, voler en éclats… Des dalles de faux-plafond se détachent et tombent avec fracas… Soudain, la formidable résistance qui s'opposait à vous jusqu'ici disparait brutalement et vous sentez que Voyager se libère enfin de la force d'attraction du nuage. Vous écrasez les commandes vers la gauche, vous aplatissant presque sur le pupitre. Les vibrations diminuent progressivement, puis cessent enfin. Tout le monde reste figé, rivé à son siège. Seul le hurlement des sirènes continue, lancinant, et dans un état second, vous pressez la commande pour les couper.
- Vous avez réussi ! S'exclame le pilote en contrôlant ses appareils. Nous l'avons frôlé mais nous nous éloignons de lui. Nous sommes sauvés !
Des exclamations de soulagement retentissent, des applaudissements crépitent à votre attention et vous vous laissez retomber dans votre fauteuil avec un soupir, ruisselant de sueur, les mains tremblant nerveusement. Autour de vous, on ramasse les objets tombés, on vérifie que personne n'est blessé, on tente de faire un état des lieux… Les portes se déverrouillent automatiquement et sur votre pupitre, tous les signaux lumineux clignotent, comme pris de folie…
Allez-vous passer un message général afin de rassurer l'équipage ? Dans ce cas, rendez-vous au 26.
Allez-vous demander un premier bilan au Centre Médical ? Rendez-vous au 51
Préférez-vous demander un rapport au Centre Ingénierie ? Rendez-vous au 123.
Ou préférez-vous faire un point avec l'Intendant du vaisseau ? Rendez-vous au 61.
Revenir en haut Aller en bas
vador59
Seigneur Sith
Seigneur Sith
avatar

Masculin
Vierge Serpent
Nombre de messages : 5759
Age : 40
Localisation : exilé à Dagobah
Profession : Personnel de direction de l'académie Sith
Loisirs : Faire des treks jusqu'à Za'adum...
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: PREMIER PARAGRAPHE   Sam 10 Mar 2018 - 20:39

Voyageur Solitaire a écrit:
- Un nuage électromagnétique. Une masse d'énergie incroyable, parcourue de flux et d'impulsions, d'une force incommensurable… Un formidable déploiement d'énergie pure, peut-être émis par une éruption solaire, l'explosion d'un corps céleste ou la mort d'une étoile…
- On dirait… Une peinture… Une éclaboussure de couleurs sur le noir de l'espace, murmure la responsable des communications.
- C'est là le cadet de nos soucis Sandra, reprend Carter. Il nous attire, irrésistiblement. Nous sommes encore loin de lui mais il se déplace très rapidement.
Vous interrogez du regard le chef pilote du vaisseau et ce dernier hoche la tête avec gravité :
- C'est exact Commandant. Nous avons modifié notre trajectoire mais il nous attire. Nous nous sommes déportés par rapport à lui mais n'arrivons pas à nous dégager complètement de sa force d'attraction. Il y a maintenant une forte probabilité pour que nous ne puissions l'éviter.

Je peux être chiant, VS?

(Même si tu dis non, je vais l'être quand même Mr. Green)

Cette idée de "nuage électromagnétique" me fait tiquer; on peut parler d'ondes ou de particules électromagnétiques (de toute façon, c'est la même chose, c'est la dualité onde-corpuscule).
Donc je te conseillerai (après, tu en fais ce que tu veux) de parler d'un "nuage de particules électromagnétiques inconnues". D'autant que si un tel nuage parvient à dévier la course d'un vaisseau qui croise loin de lui, c'est qu'il doit avoir une sacrée masse: les effets d'un trou noir (de masse stellaire, pas les monstres qui se cachent au coeur d'un centre galactique ou d'un quasar) ne commencent à se faire sentir que lorsqu'on est assez près.

On pourrait supposer qu'il s'agit d'un nuage de gravitons.

Sinon, l'ambiance est au rendez-vous! thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9771
Age : 45
Localisation : Shamanka !
Profession : Dieu multiforme des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables et Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Living in another world.
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: PREMIER PARAGRAPHE   Sam 10 Mar 2018 - 21:19

Merci beaucoup pour ta remarque !
Je n'y connais rien dans ce domaine (pas l'habitude de la SF) et j'ai tout inventé un peu au pif (j'étais parti sur un trou noir au départ). Je vais donc suivre tes recommandations et modifier tout ça. thumleft
Revenir en haut Aller en bas
linflas
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Vierge Tigre
Nombre de messages : 1555
Age : 43
Localisation : Lille, France
Profession : IT crowd
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: PREMIER PARAGRAPHE   Sam 10 Mar 2018 - 23:08

Y en a qu'on la mémoire courte.

Je vais résumer ce que je ressens : de l'admiration mêlée d'agacement et de frustration. C'est exactement le début - en mieux - de la Galaxie Tragique. Certes, t'as pas mis un trou noir mais un nuage à la con.

Mais bon, tu vas certainement concrétiser ton idée; à la différence de la mienne, du Jackson revisité à la Linflas. Remake, qui, de toute manière, ne verra jamais le jour.
Revenir en haut Aller en bas
http://linflas-art.deviantart.com
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9771
Age : 45
Localisation : Shamanka !
Profession : Dieu multiforme des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables et Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Living in another world.
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: PREMIER PARAGRAPHE   Sam 10 Mar 2018 - 23:18

De l'agacement et de la frustration ? Pourquoi ?
Tu considères que je te pique ton idée parce que tu as également une AVH SF de ce genre en tête ? Si c'est le cas, je t'assure que ce n'est pas du tout mon intention. Je ne suis aucunement dans la compétition, surtout avec quelqu'un comme toi que j'apprécie. Et si le début ressemble à La galaxie tragique, la suite non.
Après, je ne veux déranger personne, si mon projet gêne, j'accepte volontiers de le mettre en stand-by, après tout, j'ai une autre AVH sur le feu et quasiment terminée.
Revenir en haut Aller en bas
linflas
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Vierge Tigre
Nombre de messages : 1555
Age : 43
Localisation : Lille, France
Profession : IT crowd
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: PREMIER PARAGRAPHE   Sam 10 Mar 2018 - 23:26

Au contraire VS, après quelques minutes de réflexion, je me dis que tu me libères d'un poids. J'ai trop de choses en même temps sur lesquelles je m'engage. Je vais les terminer et ensuite on verra.

Sincèrement, continue : ça tabasse.
Revenir en haut Aller en bas
http://linflas-art.deviantart.com
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9771
Age : 45
Localisation : Shamanka !
Profession : Dieu multiforme des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables et Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Living in another world.
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: PREMIER PARAGRAPHE   Sam 10 Mar 2018 - 23:44

OK, ok, parce que ça me ferait chier que tu m'en veuilles, sincèrement. Je n'ai pas oublié le projet qui est le tien mais le mien n'est pas destiné à le torpiller, je te l'assure. Je n'ai aucunement l'intention de lancer le concours de qui écrira le meilleur remake de La galaxie tragique. Surtout que mon AVH n'y ressemble vraiment pas par la suite, comme je l'ai écris dans Avancement des projets, c'est un hommage à la série Cosmos 1999 et à un de ses épisodes en particulier.
Revenir en haut Aller en bas
vador59
Seigneur Sith
Seigneur Sith
avatar

Masculin
Vierge Serpent
Nombre de messages : 5759
Age : 40
Localisation : exilé à Dagobah
Profession : Personnel de direction de l'académie Sith
Loisirs : Faire des treks jusqu'à Za'adum...
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: PREMIER PARAGRAPHE   Dim 11 Mar 2018 - 1:01

Autre suggestion: remplacer "sirènes" par "alarmes".

Je n'imagine même pas les dégâts que pourraient causer des sirènes dans l'espace confiné d'un vaisseau spatial...
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9771
Age : 45
Localisation : Shamanka !
Profession : Dieu multiforme des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables et Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Living in another world.
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: PREMIER PARAGRAPHE   Dim 11 Mar 2018 - 9:19

Ah ? Je partais sur des sirènes comme l'alarme incendie que l'on trouve aujourd'hui dans tous les bâtiments publics, pour moi ce n'est pas incompatible. On peut sinon parler de "signal sonore" peut-être. A voir...
Revenir en haut Aller en bas
vador59
Seigneur Sith
Seigneur Sith
avatar

Masculin
Vierge Serpent
Nombre de messages : 5759
Age : 40
Localisation : exilé à Dagobah
Profession : Personnel de direction de l'académie Sith
Loisirs : Faire des treks jusqu'à Za'adum...
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: PREMIER PARAGRAPHE   Dim 11 Mar 2018 - 15:59

Voyageur Solitaire a écrit:
Ah ? Je partais sur des sirènes comme l'alarme incendie que l'on trouve aujourd'hui dans tous les bâtiments publics, pour moi ce n'est pas incompatible. On peut sinon parler de "signal sonore" peut-être. A voir...

Bah, justement, si ça ne bousille pas les oreilles de tout l'équipage... ton AVH pourra toujours proposer comme quête secondaire la maîtrise de la langue des signes guy gardner
Revenir en haut Aller en bas
cdang
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2781
Localisation : Le Havre (Seine-Maritime, France)
Profession : Ingénieur en génie des matériaux et génie mécanique
Loisirs : Jdr, musique, cinéma, aïkido, iaïdo
Date d'inscription : 13/11/2013

MessageSujet: Re: PREMIER PARAGRAPHE   Lun 12 Mar 2018 - 13:24

vador59 a écrit:

Cette idée de "nuage électromagnétique" me fait tiquer; on peut parler d'ondes ou de particules électromagnétiques (de toute façon, c'est la même chose, c'est la dualité onde-corpuscule).
Donc je te conseillerai (après, tu en fais ce que tu veux) de parler d'un "nuage de particules électromagnétiques inconnues".
Moi ça me fait tiquer beaucoup moins. Par exemple, en mécanique quantique, on parle de nuage électronique justement parce que l'électron est délocalisé : c'est une particule élémentaire ponctuelle mais qui n'a pas de position (non pas qu'on ne la connaisse pas, non, elle a une probabilité de présence définie mais n'est pas située à un endroit précis).

Bon, c'est pas facile à appréhender tout ça, mais c'est bien le sens de l'interprétation de Copenhague.

Ensuite, bin tu as une zone dans laquelle règne un champ électromagnétique, on pourrait très bien parle de nuage, pourquoi pas. Quelle que soit l'origine de ce champ.
Revenir en haut Aller en bas
vador59
Seigneur Sith
Seigneur Sith
avatar

Masculin
Vierge Serpent
Nombre de messages : 5759
Age : 40
Localisation : exilé à Dagobah
Profession : Personnel de direction de l'académie Sith
Loisirs : Faire des treks jusqu'à Za'adum...
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: PREMIER PARAGRAPHE   Lun 12 Mar 2018 - 20:28

Principe d'incertitude d'Heisenberg... Wink

Revenir en haut Aller en bas
cdang
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2781
Localisation : Le Havre (Seine-Maritime, France)
Profession : Ingénieur en génie des matériaux et génie mécanique
Loisirs : Jdr, musique, cinéma, aïkido, iaïdo
Date d'inscription : 13/11/2013

MessageSujet: Re: PREMIER PARAGRAPHE   Mar 13 Mar 2018 - 11:07

Oui, c'est ça, dans l'interprétation de Copenhague.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PREMIER PARAGRAPHE   

Revenir en haut Aller en bas
 
PREMIER PARAGRAPHE
Revenir en haut 
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
 Sujets similaires
-
» PREMIER PARAGRAPHE
» Conseils pour achat d'un premier appareil photo
» Des conseils pour mon premier "reflex"................
» conseils : mon premier ampli Home-Cinema
» Mon premier chaperon (rouge)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Aventures dont Vous êtes le Héros :: Les Projets-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit