La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La loi du sabre 2- Le monastère oublié

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Requiem
Zombie King
Zombie King
avatar

Masculin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 11434
Age : 34
Localisation : dans son lugubre manoir
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: La loi du sabre 2- Le monastère oublié   Ven 30 Déc 2011 - 18:26

Le monastère oublié
Résumé :
Le jeune seigneur Hiro vous a montré des manuscrits relatant l'origine de la malédiction qui frappe le Japon. Hélas ! Le dernier manuscrit manque. Il est entre les mains de moines bouddhistes qui ont bâti un monastère dans les sables chantants du désert de Gobi. Jusqu'au coeur de la Mongolie, un périlleux voyage vous attend. Truands et voleurs de tout acabit, féroces guerriers ou monstres terrifiants : vos ennemis seront légion. N'oubliez jamais que dans ce monde, tout est possible. Fort de cette certitude, peut-être retrouverez-vous enfin l'empire mythique de Wa, qui sauvera votre pays...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Warlock
Maître Modo
Maître Modo
avatar

Masculin
Taureau Cheval
Nombre de messages : 9947
Age : 39
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: La loi du sabre 2- Le monastère oublié   Ven 31 Aoû 2012 - 0:09

Sans doute mon bouquin préféré de cette série, avec une durée de vie assez incroyable, des rebondissements nombreux, un long périple à travers plusieurs pays, on traverse une mer, beaucoup de combats, un grand cru.
On doit rejoindre un monastère dans le lointain pays mongol, donc un long voyage en perspective. Comme dans le premier opus on utilise nos nombreuses techniques de combats, très diversifié et intéressant.
Les combats sont la aussi nombreux, nos sabres aiguisés pour pourfendre l'ennemi, et on en aura vraiment besoin.
La Chine éternelle, l'Empire du milieu est sur notre chemin pour rejoindre le monastère, on passe de la dangereuse Nankin, dans la mystérieuse Pékin, on rentre dans la cité interdite, les périls sont nombreux et on doit se sortir vivant d'une sournoise malédiction, par une cheminement qui nous conduira dans des profondeurs infernales.
On traverse aussi la grande muraille de Chine, L'Empire du milieu est vraiment le coeur de notre aventure, enfin on arrive dans la Mongolie, le pays Mongol et le monastère.
Ceux qui aiment les grands voyages adoreront ce livre, c'est captivant de bout en bout, certes avec des anachronismes mais une belle réussite la aussi.

Note : 16/20




Revenir en haut Aller en bas
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1920
Age : 43
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: La loi du sabre 2- Le monastère oublié   Ven 31 Aoû 2012 - 9:00

Ce second tome de La Loi du Sabre a les mêmes qualités que le premier.
Yasaka tout d’abord, qui est indiscutablement la meilleure rendition d’un samouraï dans un LDVH. Plus encore; le livre dit «Vous êtes Yasaka» et véritablement il nous fait vraiment voir les choses comme lui, de son point de vue ( son détachement envers les cadavres mutilés qu’il sème sur son chemin est très proche du guro japonais ).

Les aventures de Yasaka-san, et le style dont elles sont écrites, sont l’autre atout sérieux de ce LDVH .Qui pourrait oublier tout l’épisode de la rencontre avec le crocodile géant des marais de Lei Hia, les combats avec les Trois Dévorants… la quête du mage Pei Zhong… le lion d'eau…
Surtout, on constate un net progrès par rapport au premier où les péripéties s’enchaînaient sans autre raison réelle que de remplir le livre. On comprend ici que sa mission demande avant tout qu’il se purifie lui-même et une bonne partie de ces aventures en sont des étapes, qui révèlent d’ailleurs une connaissance sérieuse du taoïsme.


Comme tous les Headline, c'est un anti-OTP. Je compte cela comme un atout.


Au niveau des défauts, ce sont eux aussi les mêmes que dans le premier tome.

- le grand n’importe quoi historique, tout d’abord
Vous vous souvenez sans doute de la présentation de l’armée chinoise comme d’une masse d’incompétents bénéficiant d’une haute technologie et du petit discours, “Samouraï, loin d’être le combattant du passé, tu es le guerrier de l’avenir…” Très bien, c’est complètement faux. La seule supériorité technique des Chinois ( et des Coréens, sur terre ) était l’artillerie, mais celle-ci était trop peu mobile pour servir à autre chose qu’aux opérations de siège.
Autrement, si Yasaka avait VRAIMENT combattu en Corée, il aurait pu voir le tir réglé des mousquets des samouraïs faucher les vagues de cavaliers-archers coréens et chinois…
C’était une autre histoire sur mer où les vaisseaux coréens équipés de canons et, pour certains, cuirassés, ont régulièrement anéanti les flottes japonaises.

Il est dommage que le livre nous resserve l'opposition moisie entre les méchants eunuques qui pervertissent les volontés de l'Empereur et les vertueux ministres.
Il nous prive aussi d’une occasion en or de faire rencontrer à Yasaka un des jésuites qui gagnaient de l’influence à la cour impériale. Il est vrai que cela pourrait le faire vaciller dans ses certitudes, et qu’alors il s’effondrerait; prisonnier de sa mission, d’un code arbitraire et d’une vision idéalisée du passé, il est dépourvu de la largeur et de l’indépendance d’esprit du Prêtre Jean.

- le système de combat foutraque; là c’est comme précédemment mais en pire.
Les combats non seulement déséquilibrés dès le départ vu le système ridicule qui les gère mais encore ABOMINABLEMENT faciles. Comme toujours dans la série, vous pouvez passer directement à la suite dès qu'il est question de la technique ichi: sur une capacité moyenne sabre long+ sabre court de 14/14, l’adversaire le plus puissant, le Démon des Hauts-Fonds, a 1 chance sur 36 de nous infliger 1 point de dommages et 1/12 de n’être pas blessé. Une petite pensée pour lui.
Mais même quand combats se livrent avec d’autres armes il n’y a guère que le Cadavre sanglant ( obligatoire 7/7/11 ) et le Dragon du Fleuve Jaune ( non obligatoire 8/8/1 chance sur 3 de le tuer ) qui présentent un quelconque challenge.


La scène qui résume le mieux ce LDVH est le duel HALLUCINANT contre le guerrier de marbre qui devient chair au même rythme que nous nous pétrifions. Cette scène aurait fait la réputation de n’importe quel auteur d’Heroic Fantasy ( j’ai encore mordu les pieds de mon lit dans un paroxysme de rage jalouse en la relisant… hum, bref). Mais aussi n’importe quel auteur de LDVH aurait trouvé une façon de simuler cela. Eh bien là non, il le dit juste pour faire joli; c’est juste un adversaire qui avec 8/8 en attaque et défense contre nos deux sabres ne va pas faire long feu, shlak shlak shlak et c’est fini.

On est confondu de voir autant de talent aussi complètement gâché.


Ça n'est pas facile de mettre une note quand autant d qualités équilibrent autant de défauts. 13/20 parce qu'il faut bien metre quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La loi du sabre 2- Le monastère oublié   

Revenir en haut Aller en bas
 
La loi du sabre 2- Le monastère oublié
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La loi du sabre 2- Le monastère oublié
» [Berry, Steve] Cotton Malone - Tome 6: Le Monastère oublié
» Le monastère de Brou
» Double sabre
» Le monastère de Shipka

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: Critiques :: Critiques des autres Livres-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit