La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Début de récit fantastique/merveilleux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ghostracker
Fantassin
Fantassin
avatar

Masculin
Taureau Tigre
Nombre de messages : 75
Age : 19
Loisirs : MMORPG, jeu de rôle, lecture, écriture...
Date d'inscription : 10/03/2012

MessageSujet: Début de récit fantastique/merveilleux   Dim 18 Mar 2012 - 9:46

Voilà j'aimerai bien avoir votre avis sur un texte que j'ai écris il y a peu, qu'il faut d'ailleurs que je continue. C'est un genre merveilleux/fantastique, je précise en sachant que chacuns ses goûts.
Ah, une précision. Je suis parti sur un exercice en réalité. Puis j'ai eu envie de continuer Very Happy
Je n'ai pas très bien espacé les "chapitres". Il faudrait que je le fasse...
Bref, le voici en pièce jointe.
Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2165
Age : 20
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Début de récit fantastique/merveilleux   Dim 18 Mar 2012 - 11:37

Je retrouve pas mon corpus de dissert et ça me fait chier, alors je l'ai lu.

Que dire ? On pourrait parler de Ligth-Fantasy : il y a le côté un peu conte de fée/manichéen dans ton texte.
Le logo-rallye est une bonne idée - l'oulipo l'a d'ailleurs démontré -, encore que ce n'est pas ce que j'emploierai pour un texte de fantasy ; c'est plus un exercice de style. (Et ça fait des choses un peu bizarres parfois.)
Concernant la technique - le moellon du texte - il y a quelques fautes d'orthographes de temps en temps, ainsi que des tournures un peu maladroites, mais ça partira avec quelques relectures. Cela n'empêche pas le texte d'être assez fluide - je trouve.

Pour ce qui est du texte - je parle des briques, cette fois - j'aime bien le côté un peu féerique de la chose, malgré que cela ait un aspect un peu SF par moment ; mais c'est souvent le cas en Fantasy de nos jours, j'ai l'impression. Cependant, il y a des trucs qui mériteraient d'être éclaircis : pourquoi font-ils la fête, par exemple ? Et puis il y a toujours ce que l'on pourrait appeler des "clichés".
Mais cela diminuera à mesure que tu écriras, je pense Wink On ne peut pas partir de rien.

Par curiosité, quelles sont tes lectures ?
Revenir en haut Aller en bas
Ghostracker
Fantassin
Fantassin
avatar

Masculin
Taureau Tigre
Nombre de messages : 75
Age : 19
Loisirs : MMORPG, jeu de rôle, lecture, écriture...
Date d'inscription : 10/03/2012

MessageSujet: Re: Début de récit fantastique/merveilleux   Dim 18 Mar 2012 - 12:57

Je répondrai par la fin parce que ça peut expliquer beaucoup de mon style.
Ce que je lis le plus et le plus facilement, ce sont des petits romans fluides, pas trop trop profond, au description qui ne s'éternisent pas. Enfin, par exemple, j'ai récemment essayé Tolkien qui est le père en quelque sorte du genre: je n'ai pas du tout accroché. Je mets ça sur le compte du style d'écriture plutôt lourd, des descriptions toutes aussi lourdes... en espérant être clair. Idem pour Poe.
J'aime aussi rentrer dans le vif du sujet rapidement. Quand un texte démarre par une description de dix pages qui t'explique tout en détail, ça part mal.
Après, si je me force, ça arrive que je sois très agréablement surpris ^^ La Horde du Contrevent, par exemple, ou le cycle de Pendragon.

Ensuite, je crois être bien moins cultivé que toi parce que je ne comprends pas tout Sad
oulipo? logo rallye?

Pour le sfautes, désolé, j'essaie tout de même d'en faire le moins possible. Quant au tournure, je pense que cela est aussi du au fait que j'écri totalement au "feeling", pour le moment. Oui, des relectures seraient pas mal, ok.

Les clichés... j'essaie de ne pas tous les réemployer. Dur d'y échapper, surtout que je n'ai pas une grande expérience. Tu pourrais m'en citer quelques uns, que j'essaie de voir d'ou je le tire?
La fête, c'est pour se réunir. Ce passage là est flou parce que j'ai démarré sur un exercice. J'ai écris... au feeling.

En tout cas merci de m'avoir donné tes impressions,... Oorgan? Encore toi!? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2165
Age : 20
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Début de récit fantastique/merveilleux   Dim 18 Mar 2012 - 14:06

Si ça t'embête, dis-le-moi. Je suis philanthrope et j'essaie d'aider les autres ^^

Pour ce qui est de tes lectures, je comprends ; Tolkien a dégoûté pas mal de monde comme ça. Saute peut-être l'intro du Seigneur des Anneaux ? Je suis plus surpris quant à Poe ; mais ça dépend de ce que tu lis. Les nouvelles Ombre, Silence et le Masque de la Mort Rouge du recueil Nouvelles Histoires Extraordinaire pourraient peut-être te seoir. Courtes et au dénouement puissant.
Faudrait que j'essaye la Horde du Contrevent : tout le monde dit que c'est bien.
Sinon, je n'aurai cesse de te conseiller les nouvelles de Conan d'Howard (il y a pas mal de phantasmes dessus, mais la plupart sont faux). Style très fluide et bon, pas de longues descriptions, histoires très sombres. Des nouvelles pour la plupart exceptionnelles, et sont les fondatrices de la vraie fantasy. J'ai découvert ça l'année dernière, donc ça pourrait t'aller ^_^. Et il y a plein de fans sur le forum.

L'oulipo est un mouvement littéraire dont le but est d'écrire avec des contraintes diverses et variées. Le logo-rallye - ce que tu as fait - est l'une d'elles. Tu peux aller voir sur wikipédia ou sur le site de l'oulipo Wink

Pour les fautes, tout le monde essaie d'en faire le moins possible ; et tout le monde se relit. Sinon, ça fait pas du bon.

Les clichés... Je pense surtout aux trucs comme les héros jeunes et intrépides, ou les méchants-vilains-pas beaux- qui puent. Après, ça peut être employé sans déranger ; il faut juste savoir doser !
Revenir en haut Aller en bas
Ghostracker
Fantassin
Fantassin
avatar

Masculin
Taureau Tigre
Nombre de messages : 75
Age : 19
Loisirs : MMORPG, jeu de rôle, lecture, écriture...
Date d'inscription : 10/03/2012

MessageSujet: Re: Début de récit fantastique/merveilleux   Dim 18 Mar 2012 - 14:47

Les deux clichés les plus durs à éviter, malheureusement Very Happy
Je me risquerai à sortir de ça une autre fois Wink
Pour Poe, je me suis arrêté tôt, en fait. J'ai le livre "Histoires extraordinaires".
Attention, je n'ai pas dit que je n'aimais pas Poe et Tolkien, mais que je trouvais ça dur à lire, et peu accrochant.
Je verrai ça pour Conan d'Howard. Quant à la Horde du Contrevent, et bine j'appuie les nombreux avis positifs =) Si entrer dans le truc est assez difficile au début; une fois qu'on y est on lâche plus.
Et j'irai aussi voir pour l'olipo!

Merci de m'avoir éclairé ^^
Revenir en haut Aller en bas
SquallLion
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Cancer Rat
Nombre de messages : 3763
Age : 45
Localisation : à la taverne, au comptoir
Profession : chasseur de dragons
Loisirs : pourfendre les malandrins, chasser les donzelles
Date d'inscription : 31/12/2009

MessageSujet: Re: Début de récit fantastique/merveilleux   Dim 18 Mar 2012 - 21:56

LE FOND

j'ai bien aimé, le style est agréable à lire.
je veux la suite! cheers
l'intro bien que longuet (j'en parle plus loin) fait son boulot,celui de mettre en place la trame et de décrire les forces en partie.
je ne savais pas que les vélociraptors (raptors)étaient aisément domesticables Smile
question: à quoi ressemble un Kjanili, le fauve( bipède) ?


++++++++++++++++++++++++
LES PRINCIPAUX DÉFAUTS
une second relecture (après impression) m'a permis de noter des petites erreurs maladroites que tu auras vite fait de corriger:
par exemple:
*enivrer par l'alcool : redondant. l'ivresse est toujours sous entendu par l'alcool.
par contre, on peut employer l'expression 'enivrer d'amour'. et dans ce cas ici, employer cette idée pour exprimer l'orgie.
mais, j'ai mieux: tu gardes l'idée du repos du guerrier et par la suite expliciter quel type d'alcool
ex: "embrasser les femmes et s'enivrer de fraiches cervoises..."

* espoir de voir ce plan réussir
à cause de l'exercice, tu as écrite une phrase tout à fait inutile. à supprimer sans l'once d'une pitié


*un cri de douleur traversa la nuit
j'ai aimé l'expression.
déchirer au lieu de traverser est mieux mais peut-être as tu éviter la répétition. cherche un synonyme pour les deux et l'affaire est dans le sac

*les dialogues tardent à venir.
tu peux t'amuser à écrire dans le style un bon moment (genre, le vieux du village qui raconte une histoire) mais là, ils ont bien tarder à venir. mais là, c'est mon avis.


* "On n'a plus le choix, il faut essayer de le battre!"
conseil: "on n'a plus le choix: battons-nous! "
et pourquoi pas un compagnon ajouter 'c'est un beau jour pour mourir" ou un autre truc du genre...*

* il serait bien d'expliquer en détail, en une phrase très courte, à quoi ressemble une "maloque"

*j'ai aimé la scène du combat: excellent! un très bon rythme avec ses coups de thêatres (on s'en fiche qu'elles soient convenues)

conseil: au terme du combat, fais une pause (nouveau paragraphe etc.)

l'abus des auxiliaires
il faut minimiser les ETRE et AVOIR. c'est une règle d'or. que prend soin de noter les maisons d'éditions (par le biais de comité de lecture)
par contre, ne fais pas comme certains qui le suppriment toutes ou presque. non.
mais par exemple au lieu de 10 sur 3 phrases d’affilée, gardes en 2 ou. 3 nécessaires.

d'autres abus à éviter: les termes en 'ent/ant' (participe présent comme 'méchamment, plaisant...' etc.)



++++++++++++++++++

En clair, ce sera à la charge d'un correcteur/correctrice pour finaliser le tout (il existe plusieurs sortes de corrections)


bref, tu as un potentiel comme écrivain.
le plus dur reste la mise en scène (le rythme, les pauses etc..), le plan structuré de ton histoire et le truc qui tient en haleine le lecteur (c'est inné, ça s'apprend pas)






===============

LA FORME
utilise les tabulations : un espace (crée par un index en haut de Word) en début de paragraphe

aucune ligne entre dialogues et paragraphe sauf en cas de pause (nouvelle scène, séparation avec **)

utilise une puce pour les dialogues (attention à bien réglé la premier et dernière ligne!!) : lire des livres récents pour un modèle exact.

justifier le texte.

l'interligne est bon.

lors d'un envoi d'un manuscrit (sauf cas contraire) tu seras obligé de suivre ces règles:
Times New Roman, 12, interligne 1.5, FORMAT A4 (et impression recto)
attention: il faut bien un modèle A4 de base (avec une marge de 1,5 cm env)




signalétique du dialogue
lire ici

règle typographique
fichier ci-joint

Fichiers joints
typo.pdf
Régles typographiques de base
Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
(189 Ko) Téléchargé 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/squallLion59
Ghostracker
Fantassin
Fantassin
avatar

Masculin
Taureau Tigre
Nombre de messages : 75
Age : 19
Loisirs : MMORPG, jeu de rôle, lecture, écriture...
Date d'inscription : 10/03/2012

MessageSujet: Re: Début de récit fantastique/merveilleux   Lun 19 Mar 2012 - 19:23

D'abord, merci d'avoir pris la peine de rédiger un avis aussi développé Smile
Pour une suite, je tenterai de l'écrire après avoir réecris ce début dont je ne suis pas vraiment satisfait... normal, vu que je partais pour un exercice et pas un récit :/
Les raptors ne sont pas vraiment facilement domptables: ils vivent avec les Kjanilis qui ont eu le temps de les comprendre et de les amadouer. Si je devais décrire les Kjanilis (qui au début du texte n'était qu'un nom sans physiques Mad), je dirais que ce sont des fauves bipèdes au poil roux, d'une taille un peu plus grande que celle des humains. Après, on peut faire dans le détail; pas de queue, quatre griffes, yeux de chats, poil hirsute, une crinière en général...

Je prends note des nombreuses remarques.
Pour les abus de être et avoir, je sais que malheureusement je les emploie beaucoup. Quand je réecrirai ça, j'essaierai de faire mieux. Quand aux -ent et -ant, c'est possible qu'il y en ai trop parce que j'aime bien en mettre dans mes textes =)

Je vais retenir le compliment, surtout quand ça ne vient pas d'un proche Wink

Pour la forme... C'est sûrement un des points où j'ai beaucoup à faire, j'y tacherai. Je rajouterai même à cette liste faire une distinction entre les "chapitres".

Bref, merci beaucoup pour ce commentaire ^^
Revenir en haut Aller en bas
SquallLion
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Cancer Rat
Nombre de messages : 3763
Age : 45
Localisation : à la taverne, au comptoir
Profession : chasseur de dragons
Loisirs : pourfendre les malandrins, chasser les donzelles
Date d'inscription : 31/12/2009

MessageSujet: Re: Début de récit fantastique/merveilleux   Mar 20 Mar 2012 - 14:00

pas d'inquiétude sur la forme, mon ami: à force d'écrire, ça viendra tout seul. le temps que ça prend dépend des auteurs.
mon seul vrai conseil: lis, lis, lis et... lis. bien sur, les autres médias comme le 7éme art est important pour la mise en scène et les histoires (même s'ils sont souvent des adaptations de romans: tiens, comme la boucle se reboucle...)

le seul truc que personne ne peux te donner est le talent. on a ou on l'a pas. c'est inné. ça ne s'apprend pas .moi, je pense que tu l'as.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/squallLion59
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Début de récit fantastique/merveilleux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Début de récit fantastique/merveilleux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Début de récit fantastique/merveilleux
» Quizz 13
» Rappel de la définition du fantastique
» Un petit fantastique à proposer ?
» La Chevauchée fantastique - Stagecoach - 1939

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: La Vie à l'Extérieur de la Taverne :: Le Coin des Artistes-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit