La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Par-delà la Vallée de l'Ultime Répit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2165
Age : 20
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Par-delà la Vallée de l'Ultime Répit   Dim 25 Mar 2012 - 15:36

Vous connaissez tous ma modestie et mon humilité. C'est pour cela que j'ouvre un feedback pour ma dernière AVH, Par-delà la Vallée de l'Ultime Répit, disponible ici : http://litteraction.fr/livre-jeu/par-dela-la-vallee-de-l-ultime-repit

Faites-vous plaisir et replongez-vous dans l'Argonath version oorgan (mais c'était tout à fait inconscient !), avec des références lovecraftiennes et dunsaniennes en plus ^^

Enjoy, et c'est un ordre !Razz
Revenir en haut Aller en bas
tholdur
Lesser than dust
Lesser than dust
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3158
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: Par-delà la Vallée de l'Ultime Répit   Lun 26 Mar 2012 - 17:06

Copie du feed sur RV1, moins la remarque sur le titre qui est inutile ici:

Une AVH ma foi sympathique. Pas exceptionnelle, mais je sais que ça viendra un jour, c'est en bonne voie!

On sent un gros effort sur le texte, pour rendre une atmosphère de mythes et de légendes, d'un glorieux passé qu'on a la chance de vivre en "direct". Les sources d'inspiration sont encore trop présentes, comme le côté Tolkien effectivement, autant par l'histoire (façon premier et deuxième âge de la Terre du Milieu) que les situations (le cor c'est tout à fait Boromir par exemple!). Mais finalement ce n'est pas plus mal pour moi dans le cadre précis de cette AVH: j'ai un poster de La Communauté de l'Anneau où on voit le fameux Argonath, et pendant toute la partie "pirogue" j'ai eu l'impression d'avancer en direction de cet endroit, car il y a un côté majestueux restitué par le grandiose des paysages.
Après les "peu me chaut", j'en ai vraiment eu une indigestion à force. En plus il y en a même un qui est conjugué au futur, c'est atroce lol^^
Sinon il y a toujours des termes contemporains, comme le mot "génocide" dans le texte d'introduction, que j'avais déjà signalé. Pour une histoire qui date de siècles lointains (et même d'un autre monde), c'est un peu dommage de mettre un vocable qui n'existe que depuis très peu de temps dans la langue française.

J'aurai aimé une feuille d'aventure. Je me sens toujours orphelin s'il n'y en a pas. Même si je ne l'utilise pas en tant que telle, j'aime bien la recopier sur une feuille de brouillon plutôt que de noter les stats en vrac sur cette même feuille de brouillon.
J'aurai aussi aimé une carte. Pour le coup, tu devrais vraiment pomper sur Tolkien, et si comme moi tu n'es pas doué pour le dessin tu trouveras sans doute des forumeurs qui seront ravis d'en dessiner une.
Pourquoi ne pas proposer un lexique n fin d'AVH, ça pourrait être sympa aussi?
La structure est assez classique, avec malheureusement des tests qui sont des "gros mâts": je réussis=je continue, j'échoue=je meurs. Je pense qu'il serait mieux de mettre des pénalités que des morts, car il n'est pas si évident de réussir les tests, qui de plus ne sont pas évitables.
Quelques fautes d'orthographe demeurent, mais le texte se lit bien, en tout cas je n'ai pas été gêné, signe que dans l'ensemble 'il y en a "peu" et/ou qu'elles ne sont pas de "grosses fautes".

Si je devais donner des pistes de progrès, maintenant que l'orthographe est en bonne voie, ce serait surtout sur la structure. Si tu proposes des tests dont l'échec implique la mort, il faut que le lecteur ait une bonne chance de survie, ou qu'il ait des bonus pour réduire la probabilité d'échec. Il faudrait aussi qu'il ait la possibilité d'éviter le test si les chances de mort sont élevées. Tu peux aussi, pour certains de ces tests, supprimer la mort et mettre à la place des handicaps pour la suite. Par exemple on chavire et on perd nos provisions au lieu de se noyer. Rien de pénible dans l'immédiat, mais pour la nuit qui s'annonce une perte d'endurance est à prévoir. Et tu peux laisser la chance de rattraper le coup, par exemple en proposant au personnage sans provision un test de chasse pour le soir, qui lui permette d'avoir quand même la possibilité de s'en sortir un peu mieux. Pour l'AVH, l'idée du malus au test pour manque de sommeil est très bonne, car réaliste. Mais c'est dommage que la conséquence soit la mort.
Sinon une petite coquille: au début des règles tu parles d'endurance, et par la suite de vigueur.

Voilà mes remarques, un peu un vrac, mais bon si je ne devais retenir qu'une chose de cette AVH c'est l'effort apporté à la construction de ta part d'un univers "complet" (la légende, les peuples, leur histoire et leurs héros) comme l'a fait Tolkien en son temps avec sa Terre du Milieu. Chapeau pour tout ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9457
Age : 45
Localisation : Ici et ailleurs...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables, Maître des Terres d'évasion.
Loisirs : Faire des radios de mes nerfs...
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: Par-delà la Vallée de l'Ultime Répit   Lun 9 Avr 2012 - 14:26

Une AVH assez étonnante, principalement au niveau de l'écriture. Si vous êtes fan de Clark Ashton Smith, vous allez vous régaler ! Et c'est mon cas.
On trouve ici en effet de fabuleuses descriptions, assez chargées, avec des mots anciens, voir archaïques, qui donnent au final un côté poétique, onirique et fantastique à l'ensemble. Le passage du début, sur la rivière entre les falaises incendiées de soleil, est remarquable, le paysage semblant se dissoudre, se diluer dans un monde de feu, de rouge et de pierre, comme dans un incendie. Il y a des moments de pur fantastique, où le monde dans lequel on évolue prend une dimension onirique somptueuse et nous transporte. J'ai vraiment bien aimé cet aspect qui m'a rapellé les plus belles pages de Sadastor ou Ubbo-Sathla.
Je suis même mort une fois de façon trés poétique, endormi dans un vallon bucolique et enchanteur, comme dans un rêve...
Attention toutefois : par moments, la syntaxe m'a paru bizarre ou mal tournée, nuisant à la compréhension de la phrase.
Sinon, de manière générale :
- Au niveau des règles, la différence entre Habileté et Vitesse ne m'apparait pas évidente.
- La prise de repas est une bonne chose. Par contre, comme d'habitude, je pars en guerre contre ce foutu sac à dos, qui ne me paraît pas crédible dans une aventure Heroic Fantasy (j'ai l'impression de voir un campeur ou un routard...). Une besace ou sacoche en bandoulière me paraît plus plausible.
- Un peu déçu par la sèche description du passage dans les rapides ou le tourbillon. Une description plus poussée de la lutte contre les éléments déchaînés aurait été bienvenue. Dans "L'île des dieux sauvages", j'ai inclus un passage dans des rapides également et j'ai été attentif à l'immersion (c'est le cas de le dire !) à ce moment. Là, on a l'impression de passer sans problèmes et sans être mouillé...
- A l'inverse, le paragraphe 38 est vraiment trop long ! Je pense qu'il aurait fallu le "casser" en deux paragraphes, voir plus, car tout à coup, on a l'impression de lire un roman.
- Ma dernière critique est le manque de choix, assez flagrant, qui donne au lecteur l'impression d'être "dirigé" au lieu de décider de son chemin. Peut-être faudrait-il plus d'options, de choix, pour donner au lecteur le sentiment de vraiment choisir, de vraiment décider ? Plus de péripéties également, afin de donner plus de rythme à des passages parfois trop tranquilles.
Au final, l'univers en place et la qualité d'écriture sont indiscutables. On est là dans un style bien particulier, que j'aime beaucoup à titre personnel, fantastique, poétique et chimérique, propice au rêve et au dépaysement. C'est la grande force de cet AVH, indiscutablement. Bravo !
PS : J'aime vachement le titre également...
Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2165
Age : 20
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Par-delà la Vallée de l'Ultime Répit   Lun 9 Avr 2012 - 15:12

Un feedback de VS ! Cool !

Voyageur Solitaire a écrit:
Une AVH assez étonnante, principalement au niveau de l'écriture. Si vous êtes fan de Clark Ashton Smith, vous allez vous régaler ! Et c'est mon cas.

Moi aussi suis fan de C.A.Smith Wink Mais là - à mon avis - il faut plutôt chercher du côté de Lord Dunsany, une (très grande) influence de Smith, Lovecraft, Tolkien, etc...

Citation :
On trouve ici en effet de fabuleuses descriptions, assez chargées, avec des mots anciens, voir archaïques, qui donnent au final un côté poétique, onirique et fantastique à l'ensemble. Le passage du début, sur la rivière entre les falaises incendiées de soleil, est remarquable, le paysage semblant se dissoudre, se diluer dans un monde de feu, de rouge et de pierre, comme dans un incendie.

Oui, je me suis vraiment fait plaisir avec celui-ci. C'est vraiment bon de faire dans ce genre-là !

Citation :
Il y a des moments de pur fantastique, où le monde dans lequel on évolue prend une dimension onirique somptueuse et nous transporte. J'ai vraiment bien aimé cet aspect qui m'a rapellé les plus belles pages de Sadastor ou Ubbo-Sathla.

Embarassed Je rougis ! Oncques n'aurais-je pensé recevoir tel compliment ! Merci !

Citation :
Je suis même mort une fois de façon trés poétique, endormi dans un vallon bucolique et enchanteur, comme dans un rêve...

Tu as bien capté le truc, alors ^^ le lotus noir était une référence à Howard, pour le coup.

Citation :
Attention toutefois : par moments, la syntaxe m'a paru bizarre ou mal tournée, nuisant à la compréhension de la phrase.

Ca ressort pas mal, cela... Remettre les phrases à l'endroit pour la V2, donc ?

Citation :

- Au niveau des règles, la différence entre Habileté et Vitesse ne m'apparait pas évidente.

Ah ? Je vais voir cela. Mais ça apparaît surtout dans l'aventure, en fait.

Citation :
Par contre, comme d'habitude, je pars en guerre contre ce foutu sac à dos, qui ne me paraît pas crédible dans une aventure Heroic Fantasy (j'ai l'impression de voir un campeur ou un routard...). Une besace ou sacoche en bandoulière me paraît plus plausible.

A moi aussi, en vérité. Mais j'ai l'impression qu'il y a moins de place dans une besace que dans un sac à dos. Non ?

Citation :
- Un peu déçu par la sèche description du passage dans les rapides ou le tourbillon. Une description plus poussée de la lutte contre les éléments déchaînés aurait été bienvenue. Dans "L'île des dieux sauvages", j'ai inclus un passage dans des rapides également et j'ai été attentif à l'immersion (c'est le cas de le dire !) à ce moment. Là, on a l'impression de passer sans problèmes et sans être mouillé...

J'en ai d'ailleurs pris conscience en lisant ton AVH (ça me rappelle qu'il me faut la feedbacker Rolling Eyes )

Citation :
- A l'inverse, le paragraphe 38 est vraiment trop long ! Je pense qu'il aurait fallu le "casser" en deux paragraphes, voir plus, car tout à coup, on a l'impression de lire un roman.

C'est vrai qu'il fait plus de 2000 mots... Après, je n'aime pas trop l'idée de le casser ; je trouve qu'il s'y prête assez mal, comme les monologues de ce genre. (Ca me fait toujours bizarre avec Seccora dans LS 11)

Citation :
- Ma dernière critique est le manque de choix, assez flagrant, qui donne au lecteur l'impression d'être "dirigé" au lieu de décider de son chemin. Peut-être faudrait-il plus d'options, de choix, pour donner au lecteur le sentiment de vraiment choisir, de vraiment décider ? Plus de péripéties également, afin de donner plus de rythme à des passages parfois trop tranquilles.

Oui, elle est assez linéaire. J'avais pensé l'expliquer par le paragraphe 38, justement :
Les
Hommes sont les jouets des Dieux. Vous devez obéir à des forces qui
vous dominent


Dit l'Inconnu, jansénistement. Le destin du héros est écrit. C'est un peu cappilotracté, je sais ! Enfin, rassure-toi, je suis en train d'écrire un AVH moins linéaire et je viens de faire le graphe d'une autre qui le sera assez peu aussi, je pense.

Citation :
Au final, l'univers en place et la qualité d'écriture sont indiscutables. On est là dans un style bien particulier, que j'aime beaucoup à titre personnel, fantastique, poétique et chimérique, propice au rêve et au dépaysement. C'est la grande force de cet AVH, indiscutablement. Bravo !

Merci ! Déduis-je à tort que cette AVH t'a plu ?

Citation :
PS : J'aime vachement le titre également...

Ah ! Enfin quelqu'un qui me le dit ^^ As-tu remarqué ? Il annonce le style de l'AVH : verbeux et à rallonge ^^

Merci d'avoir lu - et feedbacké mon navéhache !
Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2165
Age : 20
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Par-delà la Vallée de l'Ultime Répit   Mer 11 Avr 2012 - 19:19

Hello, boys...
Suite à la remarque de Tholdur, je poste ici en pièce jointe une ébauche de Feuille d'Aventure... J'attends vos avis !
Revenir en haut Aller en bas
Lowbac
Aventurier de l'Infini
Aventurier de l'Infini
avatar

Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 10938
Age : 38
Localisation : Angers
Profession : Employé commercial
Loisirs : Lectures, Commerce, Angers Sco
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Par-delà la Vallée de l'Ultime Répit   Mer 11 Avr 2012 - 21:44

Je tâcherais de m'y pencher un de ces quatre, histoire de voir ta progression depuis le port des brumes et ce, même si je ne suis pas un mordu d'AVH courtes.
Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2165
Age : 20
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Par-delà la Vallée de l'Ultime Répit   Sam 14 Avr 2012 - 7:46

Une chose est sûre : le style a progressé et le nombre de fautes d'orthographe diminué.
Après, c'est à toi de voir. Les paragraphes étant d'une relative longueur, tu y retrouveras ce que tu perds avec leur nombre ^^ L'un d'eux fait plus de deux milles mot. Par contre, c'est assez linéaire.

Peut-être pourrait-on qualifier cette AVH de poème en prose interactif ? Qu'est-ce ceux qui l'ont lue en pensent ?
Revenir en haut Aller en bas
vador59
Seigneur Sith
Seigneur Sith
avatar

Masculin
Vierge Serpent
Nombre de messages : 5587
Age : 40
Localisation : exilé à Dagobah
Profession : Personnel de direction de l'académie Sith
Loisirs : Faire des treks jusqu'à Za'adum...
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: Par-delà la Vallée de l'Ultime Répit   Jeu 12 Juil 2012 - 10:22

Histoire: Première partie d'une aventure plus ambitieuse, PVUR se déroule dans le monde d'Orhinitya (ça me fait penser à Ornithorynque ou à Rhinopharyngite, allez savoir pourquoi...). Faisant partie des ultimes survivants d'un peuple décimé par les Grandes Guerres, trois valeureux guerriers sont chargés de trouver la nouvelle Terre Promise: VOUS faites partie de ces trois-là. J'emploie le terme à dessein parce que cela me fait vraiment penser à un épisode biblique.

Règles: Originales; 35 points à répartir entre Vitesse, Habileté et Endurance. A noter deux petites erreurs au III/ Repas, remplacer deux points de Vigueur par deux points d'Endurance et au V/ Mort, remplacer Vigueur par Endurance.

Jouabilité: J'ai réparti mes 35 points de la manière suivante: VITESSE 9; HABILETE 9; ENDURANCE: 17. Bien m'en a pris!
Spoiler:
 

Illustrations: Non (curieux, car Oiseau en signale une...)

Difficultés:
L'ensemble est assez linéaire, sans doute logiquement vu le faible nombre de paragraphes; l'AVH est divisée en deux parties, la première sur la rivière, la seconde en forêt.
Spoiler:
 
Je pense que tout dépend de la manière dont on répartit les points à la base. Ceci étant, je pense que peu de personnes s'adjugeront 3 en Vitesse et 3 en Habileté!

Ambiance: La monotonie du passage de la rivière est bien rendu, avec cette sensation qu'on est écrasé par une nature hostile; hostilité que l'on ressent bien également dans la 2ème partie... On comprend mieux pourquoi on doit trouver la Terre Promise!

Style: C'est du Oorgan! Attendez-vous à ces petits tics langagiers chers à notre jeune auteur, à quelques tournures de conjugaison un peu... "old school". On aime ou on n'aime pas, en tout cas l'écriture est soignée et l'orthographe s'est sensiblement améliorée depuis les débuts. Preuve que l'auteur prend de la bouteille!

Personnages:
Spoiler:
 

Faits marquants:
Spoiler:
 

Bilan:On prend plaisir à parcourir ces terres hostiles. On sent aussi que ce n'est qu'une première partie, une espèce de mise en bouche où l'auteur pose les fondations et où l'action est un peu délaissée au profit de la contemplation: d'où sans doute un manque de nervosité. On mesure les progrès depuis tes premiers écrits et on attend avec impatience la suite!
Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2165
Age : 20
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Par-delà la Vallée de l'Ultime Répit   Jeu 12 Juil 2012 - 12:09

vador59 a écrit:
Histoire: Première partie d'une aventure plus ambitieuse, PVUR se déroule dans le monde d'Orhinitya (ça me fait penser à Ornithorynque ou à Rhinopharyngite, allez savoir pourquoi...). Faisant partie des ultimes survivants d'un peuple décimé par les Grandes Guerres, trois valeureux guerriers sont chargés de trouver la nouvelle Terre Promise: VOUS faites partie de ces trois-là. J'emploie le terme à dessein parce que cela me fait vraiment penser à un épisode biblique.

(Effectivement, on se demande pourquoi Laughing Orhinitya vient d'onirique)

Je ne l'avais jamais envisagé sous cet angle-là, mais effectivement, ça y fait penser - d'autant plus qu'il y aura un espèce de "syncrétisme", les héros de cette quête devenant des Dieux. La chose en tout cas est moult curieuse.

Citation :

Règles: Originales; 35 points à répartir entre Vitesse, Habileté et Endurance. A noter deux petites erreurs au III/ Repas, remplacer deux points de Vigueur par deux points d'Endurance et au V/ Mort, remplacer Vigueur par Endurance.

Oups Embarassed

Citation :
Jouabilité: J'ai réparti mes 35 points de la manière suivante: VITESSE 9; HABILETE 9; ENDURANCE: 17. Bien m'en a pris!
Spoiler:
 

D'un autre côté, je ne vois pas comment il serait spécialement "fort" - n'étant qu'un
Spoiler:
 
. Ce qui explique sa rapidité.

Citation :
Illustrations: Non (curieux, car Oiseau en signale une...)

Voulait peut-être Oiseau parler de la "couverture" ?

Citation :
Difficultés: L'ensemble est assez linéaire, sans doute logiquement vu le faible nombre de paragraphes; l'AVH est divisée en deux parties, la première sur la rivière, la seconde en forêt.
Spoiler:
 
Je pense que tout dépend de la manière dont on répartit les points à la base. Ceci étant, je pense que peu de personnes s'adjugeront 3 en Vitesse et 3 en Habileté!

J'espère bien aussi !


Citation :
Ambiance: La monotonie du passage de la rivière est bien rendu, avec cette sensation qu'on est écrasé par une nature hostile; hostilité que l'on ressent bien également dans la 2ème partie... On comprend mieux pourquoi on doit trouver la Terre Promise!

Hé hé.... Merci !

Citation :
Style: C'est du Oorgan! Attendez-vous à ces petits tics langagiers chers à notre jeune auteur, à quelques tournures de conjugaison un peu... "old school". On aime ou on n'aime pas, en tout cas l'écriture est soignée et l'orthographe s'est sensiblement améliorée depuis les débuts. Preuve que l'auteur prend de la bouteille!

Merci aussi ! Je te rassure, je suis un peu calmé dans les montagnes de Sifflemort.
Mais le langage "médiéval" se prête bien à cette AVH plus ou moins "historique". (Enfin, je trouve.)

Citation :

Personnages:
Spoiler:
 

Merci encore !
Spoiler:
 

Citation :
Faits marquants:
Spoiler:
 

Spoiler:
 

Bilan:On prend plaisir à parcourir ces terres hostiles. On sent aussi que ce n'est qu'une première partie, une espèce de mise en bouche où l'auteur pose les fondations et où l'action est un peu délaissée au profit de la contemplation: d'où sans doute un manque de nervosité. On mesure les progrès depuis tes premiers écrits et on attend avec impatience la suite![/quote]

Content que cela t'ait plu, alors Wink Et merci pour tout ces compliments, et surtout pour ce feedback !
Revenir en haut Aller en bas
sunkmanitu
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 1161
Age : 38
Localisation : Une colline où chantent les cigales...
Profession : Rêveur
Loisirs : Maintenant ? Oh que oui ! Fada !
Date d'inscription : 07/11/2010

MessageSujet: Re: Par-delà la Vallée de l'Ultime Répit   Lun 15 Oct 2012 - 11:20

Cette avh est-elle toujours dans la liste du concours yaz ou a-t-elle été retirée ? (cf Littéraction)

Je compte prendre de l'avance sur les avh du yaz 2012 donc je fais les priorités sur les avh's concourant pour la fabuleux prix !

Oorgan, tu me tiens au courant (message envoyé aussi sur RV1).

Thanx Wink
Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2165
Age : 20
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Par-delà la Vallée de l'Ultime Répit   Sam 20 Oct 2012 - 14:52

Salut, Sunk !
(Je passe de moins en moins - pas trop de temps -, mais ça m'arrive encore !)

Oui, elle a été retirée. Pas très intéressante, ni très palpitante. Merci de vouloir t'informer !

Voilà tout !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Par-delà la Vallée de l'Ultime Répit   

Revenir en haut Aller en bas
 
Par-delà la Vallée de l'Ultime Répit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vallée des morts - Egypte
» operations vallée Munster 08.1914
» Nausicaä de la Vallée du Vent
» [Ghibli] Nausicaä de la Vallée du Vent
» Les marmottes de la vallée de l'Ubaye

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Aventures dont Vous êtes le Héros :: Les AVH-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit