La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Issac Asimov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Issac Asimov   Sam 5 Aoû 2006 - 10:09

Je dois bien avouer que, pendant des années en tant que fan de fantastique, quoique la SF ne soit pas mon fort, j'ai entendu parlé de Isaac Asimov... POur moi c'était synonyme de frères Bogdanov (Temps X) et de Science Fiction à papa façon films craignos des années cinquante...

Et, il y a quelques semaines, alors que mon libraire n'avait plus de Moorcock en rayon 👅 , je me suis dit que je pourrais me risquer à lire un de ses romans...

Quitte à démarrer autant démarrer par le premier tome du cycle de Fondation. Et bien je n'en suis pas revenu : génial. Depuis j'en ai lu quelques uns et je suis devenu un fan, un rare mélange d'Intelligence, de politique et de SF... Pur Chef d'Oeuvre...

Donc, y'a t-il aussi des fans du bon professeur parmis vous ???

Et si vous ne connaissez pas, précipitez vous sur ce site qui est un superbe hommage à cet auteur ! Et, qui sait, vous découvrirez peut-être une nouvelle passion.

http://perso.orange.fr/monot.jc/index.htm
Revenir en haut Aller en bas
efelle
Mentor
Mentor
avatar

Masculin
Scorpion Tigre
Nombre de messages : 478
Age : 43
Date d'inscription : 30/03/2005

MessageSujet: Re: Issac Asimov   Sam 5 Aoû 2006 - 10:57

Le maître incontesté de la hard SF des années 40 - 50 !

Les trois premiers volumes de Fondation et nombre de recueil de nouvelles sont excellents (dont Les Robots).
Revenir en haut Aller en bas
http://efelle.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Issac Asimov   Sam 5 Aoû 2006 - 13:46

Il a continué à écrire jusqu'à sa mort en 1992... Il n'est donc pas lié à une époque en général... Neutral Son dernier livre je crois est la suite (ou la préquelle) à Fondation... Rien à dire sa psychohistoire est d'une originalité à toute épreuve...
Revenir en haut Aller en bas
segna
Suceur de Sang
Suceur de Sang
avatar

Masculin
Lion Serpent
Nombre de messages : 1133
Age : 40
Localisation : Une sombre traboule...
Profession : Testeur
Loisirs : chant + percus
Date d'inscription : 26/10/2004

MessageSujet: Re: Issac Asimov   Sam 5 Aoû 2006 - 15:43

Ma fiancée doit avoir l'intégrale de ses oeuvres de fiction à la maison...
La force du professeur Asimov repose sur ses intrigues, toujours bien ficelées, sur un style simple et efficace et surtout sur le fait de ne jamais faire reposer son scénario sur un détail technique imaginaire, ce qui fait que ses romans n'ont pas vraiment pris de coup vieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://traboule-segna.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Issac Asimov   Sam 5 Aoû 2006 - 17:10

segna a écrit:

La force du professeur Asimov repose sur ses intrigues, toujours bien ficelées, sur un style simple et efficace et surtout sur le fait de ne jamais faire reposer son scénario sur un détail technique imaginaire, ce qui fait que ses romans n'ont pas vraiment pris de coup vieux.

Tout à fait exact.


En fait peu de détails sont donnés dans les Fondation tout du moins. Cependant l'univers en est d'autant plus dur à imaginer car les références ne sont pas nombreuses. Si tu regarde bien il y a trés peu de descriptions de technologie. Ce qui fait que le lecteur n'a que trés peu de références.

Les planètes également, contrairement aux planètes de Star WArs ne sont pas limitées qu'à un seul type d'environnement (désert Tatooine, Hoth, banquise, Dagobah marécages...)...

Pour I robot et les suites, tout se passant dans notre système solaire on a beaucoup plus de facilités à entrer dans le monde...

Tiens en parlantd e ça le film : vous l'avez trouvé comment ????
Revenir en haut Aller en bas
Meneldur
Freelance Fiend
Freelance Fiend
avatar

Masculin
Nombre de messages : 787
Localisation : Holmgarðr
Date d'inscription : 26/12/2004

MessageSujet: Re: Issac Asimov   Sam 5 Aoû 2006 - 17:15

zambar bone a écrit:
Tiens en parlantd e ça le film : vous l'avez trouvé comment ????
Trop hollywoodien. Will Smith me donne envie de le suicider avec une râpe à fromage, Susan Calvin est trop à sa remorque et trop nunuche, et l'intrigue est bien sûr simplifiée pour le public (au lieu d'un contournement habile des Trois Lois, on a un robot qui les ignore carrément, c'est beaucoup plus facile ainsi).
Revenir en haut Aller en bas
segna
Suceur de Sang
Suceur de Sang
avatar

Masculin
Lion Serpent
Nombre de messages : 1133
Age : 40
Localisation : Une sombre traboule...
Profession : Testeur
Loisirs : chant + percus
Date d'inscription : 26/10/2004

MessageSujet: Re: Issac Asimov   Sam 5 Aoû 2006 - 22:13

Et pis ça évite aux gens de réfléchir.
C'est pas bon pour la santé, paraît-il.
Enfin, bon, il était évident que ça n'aurait pas grand-chose à voir avec l'esprit de la nouvelle.

Tiens, sinon, en parlant d'Asimov et de cinéma, saviez-vous qu'il a participé au premier long métrage de Star Trek en tant que "conseiller scientifique" ou quelque chose du même genre ?
Quand on voit le dénouement, ça ne me surprend pas des masses, me direz-vous...
Revenir en haut Aller en bas
http://traboule-segna.fr
Sallazar
Aventurier
Aventurier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 171
Localisation : Le Monde Silencieux
Date d'inscription : 26/01/2005

MessageSujet: Re: Issac Asimov   Dim 6 Aoû 2006 - 12:35

Ce que j'ai beaucoup aimé chez Asimov, c'est que toutes son ouevres semblent lmiée au même univers (fondation, les robots, trantor ...) Ceux qui ont lu Fondation jusqu'au bout savent a quoi je fais allusion
Revenir en haut Aller en bas
segna
Suceur de Sang
Suceur de Sang
avatar

Masculin
Lion Serpent
Nombre de messages : 1133
Age : 40
Localisation : Une sombre traboule...
Profession : Testeur
Loisirs : chant + percus
Date d'inscription : 26/10/2004

MessageSujet: Re: Issac Asimov   Dim 6 Aoû 2006 - 18:51

oui, il a fait l'effort (il avait pas envie) de relier toutes ses sagas en une seule trame cohérente. Du super travail affraid
Revenir en haut Aller en bas
http://traboule-segna.fr
efelle
Mentor
Mentor
avatar

Masculin
Scorpion Tigre
Nombre de messages : 478
Age : 43
Date d'inscription : 30/03/2005

MessageSujet: Re: Issac Asimov   Lun 7 Aoû 2006 - 9:55

De mon côté, c'est ce que je n'ai pas apprécié dans son oeuvre, cette volonté de tout relier sur le tard (et peut être à la demande d'éditeur).
Je trouve ça artificiel.
Revenir en haut Aller en bas
http://efelle.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Issac Asimov   Lun 7 Aoû 2006 - 10:50

Oui, non seulement les éditeurs lui ont forcé la main pour écrire une suite de fondation trente ans aprés, mais en plus ils lui ont demandé de faire le lien entre toutes ses oeuvres. De plus d'autres auteurs ont essayé de relier encore davantage, quitte à tirer sur la corde...
Revenir en haut Aller en bas
Lekhor
Dragonnette Rose
Dragonnette Rose
avatar

Féminin
Vierge Singe
Nombre de messages : 665
Age : 37
Localisation : Pays des Sushis Radioactifs
Loisirs : Bouffer tout ce qui nage avec un équipement
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: Issac Asimov   Mer 20 Sep 2006 - 19:45

segna a écrit:
Ma fiancée doit avoir l'intégrale de ses oeuvres de fiction à la maison...
Dis donc, j'aurais pu être ta fiancé alors Laughing

Meneldur a écrit:
a) Trop hollywoodien.
b) Will Smith me donne envie de le suicider avec une râpe à fromage,
c) Susan Calvin est trop à sa remorque et trop nunuche,
d) et l'intrigue est bien sûr simplifiée pour le public
e) (au lieu d'un contournement habile des Trois Lois, on a un robot qui les ignore carrément, c'est beaucoup plus facile ainsi).
a) Ben oué... Confused
b) ha ? Je pensais à une souris, mais bon Mr. Green
c) Clair, on est à des années lumières de la Femme décrite par Asimov
d) Nooooonn... Mr. Green
e) Pas d'accord Chef geek ! De ce coté là, l'idée est respectée (et écrite par Asimov aussi). Il y a redéfinition du terme homme (la personne) par Homme (la race humaine). Donc les 3 lois sont respectées. Si tu lis les nouvelles d'Asimov sur les Robots, tu verras qu'il y a plein de façon de les détourner pour arrivé à des résultats aberrants. Asimov a exploré pratiquement toutes les possibilités (et il y en a sûrement d'autres), du robot tueur au robot gaga en passant par le robot qui rêve... Bref, le scénario n'est en aucun cas dégradé dans le film...

zambar bone a écrit:
a) Oui, non seulement les éditeurs lui ont forcé la main pour écrire une suite de fondation trente ans aprés,
b) mais en plus ils lui ont demandé de faire le lien entre toutes ses oeuvres.
c) De plus d'autres auteurs ont essayé de relier encore davantage, quitte à tirer sur la corde...
a) Heuhh t'es sur ? scratch
b) D'après ce que je me souviens, j'ai cru comprendre qu'il le faisait plutot de lui-même... Tu tiens cette information d'où ? scratch
c) Pognon, quand tu nous tiens Mr. Green (c'est pareil avec Dune en plus Mad )


Voilà l'ordre le plus approprier pour lire son oeuvre :

Les Robots
Un défilé de Robots
Le Robot qui Révait

Némesis
La Mère des Mondes

Les Cavernes d'Acier
Face au Feu du Soleil
Les Robots de l'Aube
Les Robots et l'Empire

Les Courants de l'Espace
Tyrann
Cailloux dans le Ciel

Prélude à Fondation
L'Aube de Fondation
Fondation
Fondation et Empire
Seconde Fondation
Fondation Foudroyée
Terre et Fondation

La Fin de l'Eternité


Il y a encore d'autres livres, notamment des recueils de nouvelles qui sont difficile à classer (en fait, il faudrait classer les nouvelles dans un ordre chronologique et non les recueils)

A savoir qu'il y a aussi 3 trilogies d'histoire de Robots (Caliban, La Cité des Robots, Robots et Extra-Terrestre) que j'ai mais que je n'ai toujours pas lu Embarassed (donc je ne connais pas la classification dans la chronologie ci-dessus).
Le livre "Les Fils de Fondation" ne fait pas partie du cycle de fondation, il s'agit d'un recueil de nouvelles Asimoviennes écrite pas d'autre auteurs de SF. Il y en a des pas mal qui respctent assez bien le monde et le style d'Asimov.

study Bonne Lecture study
Revenir en haut Aller en bas
http://gewissae.wordpress.com/
efelle
Mentor
Mentor
avatar

Masculin
Scorpion Tigre
Nombre de messages : 478
Age : 43
Date d'inscription : 30/03/2005

MessageSujet: Re: Issac Asimov   Mer 20 Sep 2006 - 22:02

Allez, je me fends d'un commentaire fait il y a quelque temps dans un autre forum sur le film I, Robot étant totalement en désaccord avec le message précédent de Lekhor quant au respect de l'esprit d'Asimov dans le film.
Ou alors on a pas lu les mêmes livres et vu le même film. J'attends qu'on me site la nouvelle ou un robot frappe un homme de pied ferme ! Evil or Very Mad


J'ai enfin vu "I, Robot"... (en cassette vidéo enregistré sur Canal + par des tiers)
Ca commence pas trop mal on a l'impression de voir du Asimov pendant un petit moment puis les violences envers les humains commencent et on n'a plus aucun doute, ce n'est pas une adaptation fidèle à l'esprit de l'auteur.

En évitant les spoilers, on commence avec une intrigue policière où un suicide pourrait être un crime commis par un robot. Très vite, le suspect menace des humains avec une arme, du bluff dirons nous le concept marche toujours, puis le dérapage le robot moleste (pour ne pas dire envoie valser à cinquante métres) le policier chargé de l'arrêté...

Pourtant, le scénario est bien (mais très librement) inspiré d'Asimov malheureusement il a été croisé avec des concepts étrangers à l'oeuvre d'Asimov et dénaturent complétement l'esprit.

Côté univers c'est du Asimov : Calvin, Lanning, l'US Robots, les Nestor (série NS en fait) sont très présents dans le recueil de nouvelles éponyme.






Le film correspond au format hollywoodien et est ponctué de scènes d'actions spectaculaires mais redondantes...
On se croit par moment dans Terminator ou Blade Runner, je ne crache pas sur ses films cultes mais qui ne rélèvent pas de la même ambiance sombre, ni de la même reflexion.

Qu'elle réflexion ? Celle de l'approche classique de la notion de robot qu'Asimov a toujours voulu éviter...
Le mieux pour expliquer cela est que je cite la préface d'Asimov dans Les Robots (I, Robot).

Citation :

[...]Dans les années 1930, je devins lecteur de science-fiction et je me lassai rapidement de cette histoire inlassablement répétée. Puisque je m'interessais à la science, je me rebellais contre cette interprétation purement faustienne de la science.
Le savoir a ses dangers, sans doute, mais faut il pour autant fuir la connaissance ? Sommes-nous prêts à remonter jusqu'à l'anthropoïde ancestral et à renier l'essence même de l'humanité ? La connaissance doit-elle être au contraire utilisée comme une barrière contre le danger qu'elle suscite ?
En d'autres termes, Faust doit affronter Méphistophélès, mais il ne doit pas nécessairement être vaincu par lui.

Les couteaus sont munis de manches afin de pouvoir être manipulés sans danger, les escaliers possèdent des rampes, les fils électriques sont isolés, les autocuiseurs sont pourvus de soupapes de sureté - dans tout ce qu'il crée, l'homme cherche à réduire le danger. Parfois la sécurité obtenue est insuffisante en raison des limitations imposées par la nature de l'univers ou la nature de l'esprit humain. Néanmoins, l'effort a été fait.

Considérons un robot simplement comme un dispositif de plus. Il ne constitue pas une invasion sacrilège du domaine du Tout-Puissant, ni plus ni moins que le premier appareil venu. En tant que machine, un robot comportera sûrement des dispositifs de sécurité aussi complets que possible. Si les robots sont à ce point perfectionnés qu'ils peuvent imiter le processus de la pensée humaine, c'est que la nature de ce processus aura été conçue par des ingénieurs humains qui y auront incorporé des dispositifs de sécurité. Celle-ci ne sera peut être pas parfaite. (Mais la perfection est-elle de ce monde ?) Cependant elle sera aussi complète que les hommes pourront la faire.
Pénétré de tous ces principes, je commençai en 1940, à écrire des histoires de robots de mon cru... Jamais, au grand jamais, un de mes robots ne se retournait stupidement contre son créateur sans autre dessein que de démontrer pour la énième fois la faute et le châtiment de Faust.
Sottises ! Mes robots étant des machines conçues par des ingénieurs et non des pseudo-humains créés par des blasphémateurs. Mes robots réagissaient selon les règles logiques implantées dans leurs "cerveaux" au moment de leur construction.


Pour illustrer cette extrait je ne peux que recommander la lecture des nouvelles Raison (robot Cutie) et Cycle Fermé (robot Speedy) issue des Robots. (I, Robot)
Dans la première un robot en charge avec deux humains d'une station spatiale relayant de l'énergie brute vers la Terre est atteint de réflexion existentielle et en vient à considérer les deux humains comme des modèles obsolètes et lui même comme la version la plus aboutie du Créateur. A aucun moment les humains ne sont en danger à part dans leur esprit, le robot les mettant simplement sur la touche et effectuant avec une efficience maximale leurs taches.

Dans la seconde, deux humains (les mêmes que la nouvelle précédente d'ailleurs) en charge d'une station en environnement hostile (acide) envoie leur robot ultra sophistiqué chercher du minerai (l'ordre est donné avec un caractère d'urgence inadapté), malheureusement le premier gisement que repère le robot est situé dans un environnement tel qu'il implique la fin du robot. Le pauvre engin est confronté à une contradiction dans ses instructions et buggue. Pour le récupérer, les humains devront faire appel à la Première Loi.

Zut j'ai cité ces deux nouvelles dans l'ordre inverse de la chronologie.


Pour en revenir au film et conclure :
I, Robot n'est pas un mauvais film mais ce n'est pas non plus une adaptation d'Asimov.
L'histoire est classique et se termine en flop total vu que les lois de la robotique énnoncés en début de film sont joyeusement bafouées sans explication vraiment plausibles. (Mon épouse étrangère à Asimov a été très déçu par la fin qui lui a semblé incohérente avec le postulat de départ)
Un film très classique (faustien dirait Asimov) mais qui n'arrive pas à la cheville d'un Terminator ou d'un Blade Runner dans l'exploitation du concept de révolte de la créature envers son concepteur. Quant à Asimov, vous ne le trouverez que dans les cinq première minutes du film ensuite il est retourné dans sa tombe.

Un film d'action SF comme beaucoup d'autre et qui ne deviendra pas culte.
Revenir en haut Aller en bas
http://efelle.canalblog.com/
Lekhor
Dragonnette Rose
Dragonnette Rose
avatar

Féminin
Vierge Singe
Nombre de messages : 665
Age : 37
Localisation : Pays des Sushis Radioactifs
Loisirs : Bouffer tout ce qui nage avec un équipement
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: Issac Asimov   Mer 20 Sep 2006 - 22:23

Merci Efelle Very Happy

hummmm, j'ai donné mon avis sur ce qu'il me reste d'impression ressentie dans ma caboche...

Je vais refaire un tour dans les nouvelles citées ci-dessus, et p'tet revoir ce film. De toute façon c'est un blockbuster, donc fatalement bourré de conneries, cependant je reste persuadée que la logique homme individuel -> Homme (race) comme remplacement dans les 3 lois justifie le "délire".

Je voudrais jugé l'histoire des coup sur humain (c'est vrai que c'était extrèmement rare dans les romans, mais pas inexistant) et le délire de mémoire accumulée qui devient indépendante (Hypérion, les 3 soleils de Vinéa - Yoko Tsuno), un concept déjà utilisé non ? :dwarf:

Je vous dit ça + tard geek
Revenir en haut Aller en bas
http://gewissae.wordpress.com/
efelle
Mentor
Mentor
avatar

Masculin
Scorpion Tigre
Nombre de messages : 478
Age : 43
Date d'inscription : 30/03/2005

MessageSujet: Re: Issac Asimov   Jeu 21 Sep 2006 - 8:07

Lekhor a écrit:


Je voudrais jugé l'histoire des coup sur humain (c'est vrai que c'était extrèmement rare dans les romans, mais pas inexistant) et le délire de mémoire accumulée qui devient indépendante (Hypérion, les 3 soleils de Vinéa - Yoko Tsuno), un concept déjà utilisé non ? :dwarf:

Je vous dit ça + tard geek

C'est ce que je disais en comparant avec Ghost in the Shell, le scénariste d'I, Robot est un tacheron sans talent qui a lorgné dans la SF classique pour plus de facilité.
Revenir en haut Aller en bas
http://efelle.canalblog.com/
AllezAu14
Champion
Champion
avatar

Masculin
Nombre de messages : 363
Localisation : Village de la Pierre qui Mue
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Re: Issac Asimov   Jeu 21 Sep 2006 - 23:32

Asimov est vraiment génial. Il est vrai que les derniers livres de Fondations, en particulier Fondation foudroyée et Terre et Fondations, tirent un peu à la ligne, mais le cycle arrive à garder sa cohérence.

C'est dans les Robots et l'Empire, qu'on voit un robot frapper un être humain : le robot, androïde de la planète Solaria, ne reconnaît comme humain que les personnes lui parlant avec l'accent de sa planète. Il frappe les Coloniens qui accompagnent l'héroïne Gladia, ainsi que les R. Daneel Olivaw. Giskard la tue avec ses pouvoirs psychiques.

Il y également une histoire de I, robot dans laquelle un robot, Nestor 10, ne suit que la moitié de la Première Loi : on l'a programmé ainsi afin de ne pas perturber les travaux exposés à des rayonnements dangereux. Il a été insulté par un humain et s'est caché parmi ses semblables. A la fin de la nouvelle, il tente d'attaquer Susan Calvin qui l'a démasqué.
Revenir en haut Aller en bas
efelle
Mentor
Mentor
avatar

Masculin
Scorpion Tigre
Nombre de messages : 478
Age : 43
Date d'inscription : 30/03/2005

MessageSujet: Re: Issac Asimov   Ven 22 Sep 2006 - 9:30

AllezAu14 a écrit:

Il y également une histoire de I, robot dans laquelle un robot, Nestor 10, ne suit que la moitié de la Première Loi : on l'a programmé ainsi afin de ne pas perturber les travaux exposés à des rayonnements dangereux. Il a été insulté par un humain et s'est caché parmi ses semblables. A la fin de la nouvelle, il tente d'attaquer Susan Calvin qui l'a démasqué.

Il avance sur elle mais ne l'attaque pas, elle le précise d'ailleurs dans la nouvelle.

Pour les préquels, je ne les ai pas lu.
Revenir en haut Aller en bas
http://efelle.canalblog.com/
cryopedien
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Sagittaire Tigre
Nombre de messages : 586
Age : 43
Localisation : ...ben...chez moi, tiens...
Profession : Dieu des Maths par intérim (agrégé de Math)
Loisirs : Tir à l'arc, bricolage, muscu, donner des interro....
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Issac Asimov   Jeu 8 Mai 2008 - 10:05

AllezAu14 a écrit:
Giskard la tue avec ses pouvoirs psychiques.

.

Je me disais bien que giscard n'était pas un type ordinaire: etre préseident avec un si mauvais programme, il y avait anguille sous roche...
Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2165
Age : 20
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Issac Asimov   Mer 7 Mar 2012 - 21:58

A tous ceux qui ont lu Isaac, pensez-vous ce genre de littérature soit de mon âge (j'entends par la complexité) ? Par quoi commencer, si oui ?
Revenir en haut Aller en bas
Requiem
Zombie King
Zombie King
avatar

Masculin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 11434
Age : 34
Localisation : dans son lugubre manoir
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Issac Asimov   Mer 7 Mar 2012 - 22:01

je trouve que "les robots" est assez accessible pour commencer du Asimov

_________________

Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2165
Age : 20
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Issac Asimov   Mer 7 Mar 2012 - 22:08

Merci, maistre Requiem
Revenir en haut Aller en bas
Requiem
Zombie King
Zombie King
avatar

Masculin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 11434
Age : 34
Localisation : dans son lugubre manoir
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Issac Asimov   Mer 7 Mar 2012 - 22:10

il s'agit d'un cycle en plusieurs bouquins et des histoires différentes

_________________

Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13323
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Issac Asimov   Jeu 8 Mar 2012 - 7:49

Oui, c'est très facile à lire (Asimov utilisant beaucoup de dialogues). Une introduction en douceur à l'univers SF.
Revenir en haut Aller en bas
Wor
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Verseau Cochon
Nombre de messages : 659
Age : 33
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Issac Asimov   Jeu 8 Mar 2012 - 18:04

Citation :
A tous ceux qui ont lu Isaac, pensez-vous ce genre de littérature soit de mon âge (j'entends par la complexité) ? Par quoi commencer, si oui ?

Pourquoi pas ? c'est souvent un style très clair Asimov, rien de compliqué à lire.
Pour ma part je conseillerais le cycle de Fondation avec ces trois livres : Fondation, Fondation et empire, seconde Fondation. (et rien que ces 3 là, surtout pas les autres suites et préludes à ce cycle qui sont souvent de belles daubes commerciales).

Le cycle des robots est pas mal aussi.
Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13323
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Issac Asimov   Jeu 8 Mar 2012 - 18:58

Les 3 premiers Fondation forme l'un des plus célèbres cycles de la SF, avec Dune et Hyperion.
C'est quand même un peu moins accessible que celui des Robots. Pas forcément le meilleur choix de commencer directement par ce grand classique si l'on a aucune expérience SF. Ce serait dommage de ramer et donc de ne pas l'apprécier à sa juste valeur. Même si il est facile à lire.

_________________
DFix vous propose les principaux DFs rééquilibrés avec une HAB calculée en fonction de la difficulté de chaque DF :
http://www.la-taverne-des-aventuriers.com/t3251-projet-dfix-premiers-resultats
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Issac Asimov   

Revenir en haut Aller en bas
 
Issac Asimov
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Issac Asimov
» [Asimov, Isaac] Fondation - Série
» Isaac Asimov
» Isaac Asimov
» [Asimov, Isaac] Les Veufs Noirs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: La Vie à l'Extérieur de la Taverne :: Livres divers et variés... :: Les Auteurs-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit