La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 les dangers du jeu de rôle (et du LDVELH)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aragorn
Monarque illuminé
Monarque illuminé
avatar

Masculin
Gémeaux Cheval
Nombre de messages : 2903
Age : 27
Localisation : Minas Tirith
Profession : Roi du Gondor
Loisirs : Chasser de l'orque
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: les dangers du jeu de rôle (et du LDVELH)   Lun 4 Juin 2012 - 15:38

On avait déjà pas mal parlé de cette histoire de Gaspar à l'époque où ça s'était passé (en 2005) sur le forum Gamebooks et aussi sur RV1 (http://rdv1.dnsalias.net/forum/thread-200.html).
C'est absolument tragique mais le passage incriminé de l'île du Roi Lézard est en ligne sur le site et il ne pousse en rien à se pendre, c'est juste une liane qui essaie de nous étrangler. Quand je lis que c'est le livre qui l'a incité à ce geste, je trouve le texte au contraire très dissuasif, vu la description de la souffrance du héros ! C'est un accident dramatique mais les LDVELH n'ont pas à servir de bouc émissaire. Le jeu du foulard et les livres intéractifs sont deux choses totalement distinctes, je ne vois pas quel lien on pourrait faire entre les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Oiseau
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Scorpion Rat
Nombre de messages : 1614
Age : 45
Localisation : Xhoromag
Date d'inscription : 27/10/2004

MessageSujet: Re: les dangers du jeu de rôle (et du LDVELH)   Lun 4 Juin 2012 - 15:45

Cette histoire remonte à plusieurs années, et serait à l'origine de l'avertissement dans les nouvelles éditions selon lequel le joueur "ne doit jamais tenter de reproduire dans la vraie vie les aventures vécues dans ce livre car il pourrait se blesser gravement", et toute cette sorte de choses. C'est débile, hein ?

Bref, si un enfant ne sait pas qu'il est dangereux de s'étouffer volontairement jusqu'à la perte de conscience (voire la mort), ce n'est pas la faute d'un livre, si vous voyez où mon regard se porte.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.xhoromag.com
sunkmanitu
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 1161
Age : 38
Localisation : Une colline où chantent les cigales...
Profession : Rêveur
Loisirs : Maintenant ? Oh que oui ! Fada !
Date d'inscription : 07/11/2010

MessageSujet: Re: les dangers du jeu de rôle (et du LDVELH)   Lun 4 Juin 2012 - 16:46

Ben oui c'est aussi ce que je pensais (pour répondre à vos deux commentaires).

Les parents sont totalement absents de l'apprentissage des choses "dangereuses" aux enfants, et en aucun cas je ne vois en quoi le livre "incite" à reproduire le geste. C'est même étonnant que Gallimard n'aient pas eu de problèmes juridiques avec c'te histoire !

Enfin c'est très triste pour le môme quoi... Sad
Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13298
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: les dangers du jeu de rôle (et du LDVELH)   Lun 4 Juin 2012 - 18:36

Je me souviens de cette histoire et de la discussion à son sujet.
D'un côté, il y a des légions de parents qui n'éduquent pas leurs enfants...
De l'autre, beaucoup de parents ne connaissent pas les jeux de cours de récré et donc ne peuvent pas protéger leurs mômes dessus.
De ce point là, les jeux de récré sont un peu comme les pirates informatiques, ils ont toujours une longueur d'avance.

Je pense que le mieux placé pour connaître ces jeux est l'éducation Nationale grâce aux profs, surveillants, infirmières ...
Et pourtant, est-ce que les enfants ont des cours de prévention à l'école ? Je ne crois pas ...
Quand on sait que les parents ne vont pas assurer pour X ou Y raison, il faut prendre le relai et je pense que c'est à l'école d'assurer ce rôle, d'autant plus que ces accidents arrivent souvent dans ces lieux.
En tant qu'ex moniteur de 1ers secours, j'ai souvent été effaré par le retard monstrueux de la prévention et des premiers secours (initiation, etc ...) à l'école, surtout par rapport à certains de nos voisins Européens.
Mais non, en France, au lieu d'apprendre à sauver des vies en deux heures par mois, on préfère faire deux heures hebdo de dessin ou bien des langues mortes ... alors que les enfants sont vivants, eux.
C'est pathétique de voir que rien ne change depuis des années.

sunkmanitu a écrit:
Voilà ce que j'ai trouvé en cherchant des sites pour acheter des dés pour jeu de rôle

Voilà un sujet plus réjouissant. J'espère que tu as lu le topic sur les dés de JDR ... y a justement ce modèle qui pourrait t'intéresser, tout en bas de la page, le set de dés jaune Deadland :
http://www.la-taverne-des-aventuriers.com/t3953p60-collection-de-des-et-des-customs-galerie
C'est avec ces dés deadland que j'avais joué à l'Homme Sans Nom dans Héros 3.
Revenir en haut Aller en bas
sunkmanitu
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 1161
Age : 38
Localisation : Une colline où chantent les cigales...
Profession : Rêveur
Loisirs : Maintenant ? Oh que oui ! Fada !
Date d'inscription : 07/11/2010

MessageSujet: Re: les dangers du jeu de rôle (et du LDVELH)   Lun 4 Juin 2012 - 22:42

Je vais aller voir sur Vesivus et trollgames. Certains pourraient me faire plaisir... Smile

Je pense que je vais supprimer ce post dès demain. Merci de ta réponse à laquelle j'adhère à 100%, on parle bien le même langage... et c'est ce qui est triste : le constat. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Grosbill
Grosbill
Grosbill
avatar

Masculin
Balance Dragon
Nombre de messages : 1840
Age : 41
Localisation : Salle de cours
Profession : Chanteur à 2 balles
Loisirs : Jdr, Sport de combat, bibine...
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: les dangers du jeu de rôle (et du LDVELH)   Mar 5 Juin 2012 - 8:23

VIC a écrit:

Je pense que le mieux placé pour connaître ces jeux est l'éducation Nationale grâce aux profs, surveillants, infirmières ...
Et pourtant, est-ce que les enfants ont des cours de prévention à l'école ? Je ne crois pas ...

Mais non, en France, au lieu d'apprendre à sauver des vies en deux heures par mois, on préfère faire deux heures hebdo de dessin ou bien des langues mortes ...
.

Oulà , va falloir retourner à l'école pour changer ce point de vue erroné. Shocked

D'une part on a à l'école la charge de proposer dans les programmes une modeste liste des gestes que l'on peut faire pour sauver une vie (ne serait ce que téléphoner au samu par exemple).
D'autre part on a beau dire aux élèves qu'il est dangereux de jouer avec un sac plastique ou de vouloir rester 2 ou 3 heures sous l'eau, ou bien qu'il n'est pas recommandé de s'introduire un objet de plus de 20 cm de long dans l'anus, il me semble que cette tâche incombe aux parents et que les enfants devraient savoir ne pas se mettre en danger en arrivant dans un établissement.

Ca c'est pour les plus jeunes. Pour le collège, après je sais pas si on leur offre la possibilité d'assister à des modules de formation aux premiers secours. Si c'est le cas (et encore j'en doute avec le précédent gouvernement) il va falloir compter sur la motivation des jeunes, ce qui n'est pas gagné non plus.

je n'ai pas encore lu l'article sur cet enfant, mais je vais pas croire que c'est le premier à simuler la mort au cours d'un jeu...
Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13298
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: les dangers du jeu de rôle (et du LDVELH)   Mar 5 Juin 2012 - 9:29

Grosbill a écrit:
VIC a écrit:

Je pense que le mieux placé pour connaître ces jeux est l'éducation Nationale grâce aux profs, surveillants, infirmières ...
Et pourtant, est-ce que les enfants ont des cours de prévention à l'école ? Je ne crois pas ...

Mais non, en France, au lieu d'apprendre à sauver des vies en deux heures par mois, on préfère faire deux heures hebdo de dessin ou bien des langues mortes ...
.

Oulà , va falloir retourner à l'école pour changer ce point de vue erroné. Shocked

D'une part on a à l'école la charge de proposer dans les programmes une modeste liste des gestes que l'on peut faire pour sauver une vie (ne serait ce que téléphoner au samu par exemple).
D'autre part on a beau dire aux élèves qu'il est dangereux de jouer avec un sac plastique ou de vouloir rester 2 ou 3 heures sous l'eau, ou bien qu'il n'est pas recommandé de s'introduire un objet de plus de 20 cm de long dans l'anus, il me semble que cette tâche incombe aux parents et que les enfants devraient savoir ne pas se mettre en danger en arrivant dans un établissement.

Ca c'est pour les plus jeunes. Pour le collège, après je sais pas si on leur offre la possibilité d'assister à des modules de formation aux premiers secours. Si c'est le cas (et encore j'en doute avec le précédent gouvernement) il va falloir compter sur la motivation des jeunes, ce qui n'est pas gagné non plus.

je n'ai pas encore lu l'article sur cet enfant, mais je vais pas croire que c'est le premier à simuler la mort au cours d'un jeu...

J'ai fait plusieurs initiations aux premiers secours en maternelle, de ce côté ça va : ils font en fonction de leur moyens et c'est dans leur programme.
C'est après que ça se gâte : comparé à d'autres pays, nous sommes ridicules.
Principes de bases, alerte et protection, Massage cardiaque, PLS, hémorragies, méthode d'Heimlich... il faudra qu'on m'explique pourquoi on n'arrive pas à les enseigner à l'école et pourquoi on préfère faire aux gosses 2 heures de musique par semaine dès la 6è. Je suis musicien pourtant mais franchement, il y a des choses qui me semblent plus prioritaires que la flûte à bec.
Dans certains pays tous ceux qui sortent du lycée sont capables de faire du massage cardiaque, pourquoi pas nous ?
Revenir en haut Aller en bas
Grosbill
Grosbill
Grosbill
avatar

Masculin
Balance Dragon
Nombre de messages : 1840
Age : 41
Localisation : Salle de cours
Profession : Chanteur à 2 balles
Loisirs : Jdr, Sport de combat, bibine...
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: les dangers du jeu de rôle (et du LDVELH)   Mar 5 Juin 2012 - 10:09

Après c'est difficile aussi de pouvoir prétendre à enseigner les vrais gestes qui sauvent.
J'arrive à expliquer Hemlich à mes élèves de CM, mais le message cardiaque, j'avoue que je préfère ne rien leur montrer, plutôt que de leur montrer un geste erroné.

Pour ma part j'introduis à chaque fois que c'est possible les gestes qui sauvent dans les leçons correspondantes. A titre d'exemple:
alimentation Arrow Hemlich
Coeur Arrow notion sur massage cardiaque
circulation Arrow points de compression
respiration Arrow hemlich, trachéotomie (théorie)...
reproduction Arrow moyens de contraception
etc

Donc pour moi au collège les enfants devraient avoir au moins acquis ces notions. Maintenant tout dépend de la compétence du prof.

Allez - y flagellez moi avec des orties: VIC: dans la scolarité, c'est pas la musique qu'il faut virer, c'est le dessin. Yavie
Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13298
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: les dangers du jeu de rôle (et du LDVELH)   Mar 5 Juin 2012 - 11:44

Grosbill a écrit:
Après c'est difficile aussi de pouvoir prétendre à enseigner les vrais gestes qui sauvent.
J'arrive à expliquer Hemlich à mes élèves de CM, mais le message cardiaque, j'avoue que je préfère ne rien leur montrer, plutôt que de leur montrer un geste erroné.
En effet, le massage cardiaque c'est trop compliqué à leur niveau. Heimlich, la protection et les numéros d'urgence à faire, c'est déjà très bien.
Très bonne idée aussi de faire une association avec les leçons correspondantes.

Pour la trachétomie, c'est vraiment un fantasme. Dans la rue, un secouriste ou un étudiant en médecine n'aura "quasiment" jamais l'occasion d'en faire, ne serait-ce qu'une seule dans sa vie, tant c'est une solution extrême de dernier recours très circonstancielle. D'ailleurs on n'apprend pas aux étudiants à le faire, sauf dans certaines spécialités comme réanimation, et j'imagine urgence ou chirurgie, ORL au bloc.

J'ai assisté à une trachéotomie justement la semaine dernière : ça se fait avec anesthésie et caméra, et en équipe.
Donc le coup du stylo à bille à la sauvage, c'est plutôt bon pour les téléfilms. Razz

Grosbill a écrit:

Donc pour moi au collège les enfants devraient avoir au moins acquis ces notions. Maintenant tout dépend de la compétence du prof.
Bien d'accord. Surtout que certains gestes sont un peu techniques, mieux vaut laisser faire ça aux moniteurs spécialisés, à chacun son métier.


Revenir en haut Aller en bas
Grosbill
Grosbill
Grosbill
avatar

Masculin
Balance Dragon
Nombre de messages : 1840
Age : 41
Localisation : Salle de cours
Profession : Chanteur à 2 balles
Loisirs : Jdr, Sport de combat, bibine...
Date d'inscription : 22/01/2007

MessageSujet: Re: les dangers du jeu de rôle (et du LDVELH)   Mar 5 Juin 2012 - 11:56

Une autre solution en cas d'obturation des voies respiratoires, c'est aussi de souffler trés fort dans le nez de la victime. Le bouchon descend et dégage une des 2 bronches.

Bien évidemment quand je le dis aux élèves je présente l'ensemble des possibles. Je les encourage dans les gestes les plus simples et les plus efficaces.
Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13298
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: les dangers du jeu de rôle (et du LDVELH)   Mar 5 Juin 2012 - 14:46

Grosbill a écrit:
Une autre solution en cas d'obturation des voies respiratoires, c'est aussi de souffler trés fort dans le nez de la victime. Le bouchon descend et dégage une des 2 bronches.

c'était compris dans la manoeuvre du bouche à bouche quand la victime est tombée inconsciente suite à un étouffement total. Normalement, on ne l'appliquait donc que sur la personne inconsciente après plusieurs Hemlich sans succès.
En fait la séquence de décision ressemble à ça :

1) si la personne tousse, l'obstruction des VA Voies Aériennes n'est pas totale, donc on NE FAIT RIEN, même pas taper dans le dos car on risque de déplacer l'objet qui coince dans une mauvaise direction. La toux est naturelle et c'est un moyen de remettre l'objet dans la bonne voie.

2) si l'obstruction des VA est totale, faire des tapes dans le dos. Puis si ça ne marche pas :

3) Hemlich

=> alterner tapes dans le dos et Hemlich jusqu'à l'expulsion de l'objet coincé ou la perte de conscience.

4) si inconsience, bouche à bouche ou bouche à nez, avec possibilité de faire descendre le bouchon à ce moment là, comme tu l'as dit.

5) si l'arrêt ventilatoire provoque l'arrêt cardiaque, on masse, etc ... et si on a défibrilateur cardiaque, on l'utilise.

Enfin faudrait demander confirmation à VS : j'ai été secouriste mais je ne suis pas recyclé, lui a fait ses recyclages.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les dangers du jeu de rôle (et du LDVELH)   

Revenir en haut Aller en bas
 
les dangers du jeu de rôle (et du LDVELH)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: La Vie à l'Extérieur de la Taverne :: Divers-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit | Art, Culture et Loisirs | Autres littérature