La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Homme sans Nom

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lowbac
Aventurier de l'Infini
Aventurier de l'Infini
avatar

Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 10853
Age : 38
Localisation : Angers
Profession : Employé commercial
Loisirs : Lectures, Commerce, Angers Sco
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: L'Homme sans Nom   Mar 20 Aoû 2013 - 16:43

Dans la continuité de mon objectif de lire les œuvres d'un auteur d'AVH entièrement, j'ai donc la chance de bientôt vous donner mes retours sur cette AVH de 80 paragraphes parue dans la Revue Héros 3 qui m'a de suite attiré puisque se passant en 1867, or les gamebooks avec pour toile de fond le western n'abondent pas, chose corrigée grâce à Sunk.

Déjà qui d'entre vous l'a lu ? Et apprécié ?
Revenir en haut Aller en bas
sunkmanitu
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 1160
Age : 38
Localisation : Une colline où chantent les cigales...
Profession : Rêveur
Loisirs : Maintenant ? Oh que oui ! Fada !
Date d'inscription : 07/11/2010

MessageSujet: Re: L'Homme sans Nom   Mer 21 Aoû 2013 - 5:30

Moi je l'ai lue, bon, c'est pas mal, mais c'est pas un chef d’œuvre non plus. On sent bien la fibre du western, un peu trop cliché peut être par moments, et les règles auraient pu être affinées. Les combats ne sont pas légion mais il y en a suffisamment pour vider quelques barillets. Les plaines, les indiens, la ville de l'ouest, les sales gueules d'outlaws, tout y est pour installer une ambiance chère à Sergio Leone. On sent que l'auteur aime le western mais il manque ce détachement qui aurait pu faire de l'avh une avh personnelle.
Après est-ce que le nombre de signes imposés par la ligne éditoriale y est pour quelque chose dans le produit fini ? Je le pense. Il manque à cette aventure, la longueur des paragraphes habituels de Sunk, les descriptions interminables de paysages et les dialogues tarantinesques...
Ce fut un coup d'essai. À lire quand même, histoire de faire quelques pas dans la poussière d'Arizona...

(très amusant de s'autofeedbacker ! Wink)
Revenir en haut Aller en bas
Lowbac
Aventurier de l'Infini
Aventurier de l'Infini
avatar

Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 10853
Age : 38
Localisation : Angers
Profession : Employé commercial
Loisirs : Lectures, Commerce, Angers Sco
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: L'Homme sans Nom   Dim 27 Oct 2013 - 8:10

Au 77 il est dit qu'on peut se poster avec Apaches en haut ou bas d'un canyon pour tendre une embuscade aux hommes de Smith ; bizarrement c'est qu'optant de rester en bas j'ai les mêmes faits que si je montais en haut, 5 : ...avant de redescendre prudemment de votre perchoir... ? donc y-a-t-il un paragraphe pour le bas orphelin ?
 
Globalement, étant rendu au combat final salivant, c'est une mini-AVH qui sent bon la poudre, le héros, fine gâchette en réussissant ses tests de rapidité Smile, gagne en épaisseur au fil de la lecture avec les mentions faites à son passé dont une qui est surprenante
Spoiler:
 
.
 
Si peu d'AVH, de gamebooks ayant pour objet le western, qu'on ne peut qu'être heureux de cette dynamique lecture offerte. Manque qu'une squaw ^__^
 
EDIT : On prend cher à la fin, regrettant que mes amis indiens ne m'aient pas donné de la viande séchée ou des fruits secs pour me sustenter en cas de baisse rapide de mes PV, ça manque de recharges en vie je trouve dans la seconde partie. Car la bataille finale est corsée, j'en suis à mon 3e tireur affronté.
 
J'ai connu un cas unique que je te soumets cher Sunk : armé d'une carabine trois coups tout comme mon ennemi, on décharge nos armes. Tous deux à sec de balles, on a à dégainer nos revolvers en même temps donc pas de test d'agilité pour moi qui ai le premier assaut à débuter, c'est bien ça ?
 
Un grand moment que la fin, je suis à deux doigts de clapser, maudits hommes de Smith, ils sont combien dans la propriété ? Heureusement que j'ai ramassé des carabines. Il n'y a pas de mitrailleuse cachée blackeye .
 
Mais peut-on se battre avec deux revolvers ou qu'un face à nos adversaires ?, c'est la question que je me pose, me compliquant alors la tâche qu'avec un...
 
Point noir : aucuns combats (?) à l'arme blanche, donc je me serais passé de la capacité cogneur, 9 en Rapidité me semble vital pour passer des gunfights durs durs qui s'enchaînent.
 
Côté batailles Sunk épate -cf son AVH des samouraïs-.

Quelles différences a-t-on d'avec Shaman qui se déroule dans les mêmes eaux temporelles ?
Revenir en haut Aller en bas
sunkmanitu
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 1160
Age : 38
Localisation : Une colline où chantent les cigales...
Profession : Rêveur
Loisirs : Maintenant ? Oh que oui ! Fada !
Date d'inscription : 07/11/2010

MessageSujet: Re: L'Homme sans Nom   Sam 2 Nov 2013 - 8:09

Merci pour ton feed Lowbac.
Pour répondre point par point à tes questions :

1/ au 77 effectivement tu peux aller au 5 (en bas) ou au 31 (en haut). Après relecture des § incriminés je pense que le 5 est le bas du canyon mais un bas élevé tout de même ! En relisant le master de l'avh, c'est bien ça : tu peux monter te cacher à flanc de paroi ou tenter une attaque juste au dessus de la tête des cavaliers ennemis. Un peu de confusion de ma part lors de la rédac'...

2/ Pour ton cas unique de dégaine ensemble, effectivement tu n'as pas de test à faire étant donné que ton ennemi aussi change d'arme à ce moment là. Donc l'assaut revient à celui dont c'est le tour normalement.

3/ Deux revolvers sont là pour t'éviter de recharger trop souvent. Tu utilises un puis enchaine avec l'autre.

4/ Il y a 4 ou 5 combats contre des hommes armés de couteaux, rasoirs etc...

5/ La différence essentielle qu'il y a avec shamaan, c'est que
- Tu incarnes un indien et plus un cow-boy
- Tu trouves de la magie indienne
- Les blancs sont sournois comme des serpents
- Plus de paysages à parcourir (forcément 80 § contre 480 § ça laisse plus de place !)
- ce n'est pas la même approche de l'ouest.

Ici l'hommage est avoué à Sergio Leone (me manquait un peu de liberté en terme de nombre de caractères pour appuyer sur les descriptions et les ambiances), sur Shamaan, l'hommage avoué est plus "Danse avec les loups" ou dreamkeeper. Enfin il y a une nette différence dans l'approche, c'est certain Wink

Merci pour ta lecture et ton feed, A plus tard.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Homme sans Nom   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Homme sans Nom
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'homme sans jambes, sans bras...
» Les editions de l'homme sans nom
» L'Homme sans Mémoire - L'Uomo Senza Memoria - Duccio Tessari - 1974
» L'homme sans tete
» L'homme sans visage de Mel Gibson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Aventures dont Vous êtes le Héros :: Les AVH-
Sauter vers:  
© phpBB | Signaler un abus