La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Acqua Alta

Aller en bas 
AuteurMessage
Bruenor
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 1657
Age : 40
Localisation : Seine Maritime
Loisirs : LDVELH, Magic, Xbox One, Warhammer 40k...
Date d'inscription : 28/07/2013

MessageSujet: Acqua Alta   Jeu 16 Jan 2014 - 21:15

Lien Littéraction



Je crée ici le topic pour les feedbacks d'Acqua Alta une AVH d'Outremer concourant pour les Yaz 2013
Revenir en haut Aller en bas
Bruenor
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 1657
Age : 40
Localisation : Seine Maritime
Loisirs : LDVELH, Magic, Xbox One, Warhammer 40k...
Date d'inscription : 28/07/2013

MessageSujet: Re: Acqua Alta   Jeu 16 Jan 2014 - 21:31

Acqua Alta est une AVH assez courte (100 paragraphes), 3 étudiants en cinématographie sont à Venise à notre époque pour tourner un film ce qui va servir de prétexte à installer une aventure basée sur l'univers de Lovecraft.

J'apprécie cet auteur sans en être un fin connaisseur et çà a plutôt aidé mon immersion dans cette AVH. Il serait intéressant de voir l'avis d'un lecteur qui ne connaîtrait pas du tout Lovecraft.
L'AVH commence par une séquence d'exploration qui va vite tourner à la course poursuite pour sauver notre peau. Cette dernière est menée tambours battants avec de nombreux tests (jet de 2 dés avec un total à atteindre, peut être modifié par des bonus suivant les caractéristiques). La part du hasard est atténuée par la possibilité de rejouer certains tests et le choix des compétences au début est assez important.

Le style d'écriture est excellent et contribue à une très bonne immersion, on a vraiment l'impression de lire une nouvelle de Lovecraft! La contrepartie étant qu'on a l'impression d'être dirigé d'un point A vers un point B par l'auteur et la linéarité est assez évidente (je pense pour permettre de développer l'intrigue malgré les 100 paragraphes) et çà limite dramatiquement l'envie de refaire l'AVH.

La description de Venise est intéressante surtout que l'histoire a lieu au moment où les eaux sont au plus haut ce qui crée un contexte particulier.

J'ai donc passé un moment agréable qui m'a rappelé les quelques Lovecraft que j'ai pu lire et j'ai gagné du premier coup (en finissant avec un seul point de psyché cependant, je ne suis pas passé loin de l'échec), les règles sont très simples et efficaces et permettent de ne pas briser l'action omniprésente. En revanche très peu d'intérêt à refaire cette histoire si on l'a réussit.
Revenir en haut Aller en bas
Oversea
gardien
gardien
avatar

Nombre de messages : 309
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: Acqua Alta   Jeu 16 Jan 2014 - 23:54

Bruenor a écrit:
J'apprécie cet auteur sans en être un fin connaisseur et çà a plutôt aidé mon immersion dans cette AVH. Il serait intéressant de voir l'avis d'un lecteur qui ne connaîtrait pas du tout Lovecraft.

A vrai dire, il n'y a guère que "Le cauchemar d'Innsmouth" qu'il puisse être utile d'avoir lu. J'ai lu d'autres histoires de Lovecraft, mais cela remonte à trop longtemps pour que je me souvienne de grand-chose. Quant au "Mythos" qui a été construit à partir de son oeuvre, je n'y connais à peu près rien.

Citation :
La contrepartie étant qu'on a l'impression d'être dirigé d'un point A vers un point B par l'auteur et la linéarité est assez évidente (je pense pour permettre de développer l'intrigue malgré les 100 paragraphes) et çà limite dramatiquement l'envie de refaire l'AVH.

La linéarité est la critique la plus fréquente et, avec le recul, il est vrai qu'elle est excessive. Je voulais que l'aventure soit suffisamment longue et que la tension se mette en place progressivement. En 100 paragraphes seulement, ça compliquait les choses.

Citation :
La description de Venise est intéressante surtout que l'histoire a lieu au moment où les eaux sont au plus haut ce qui crée un contexte particulier.

Je cherchais un cadre urbain où l'eau soit aussi présente que possible, ce qui m'a donné l'idée de Venise. La période de l'acqua alta améliorait encore la chose, puisque la délimitation habituelle entre canaux et rues est alors abolie.


Merci pour tes commentaires !
Revenir en haut Aller en bas
Bruenor
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 1657
Age : 40
Localisation : Seine Maritime
Loisirs : LDVELH, Magic, Xbox One, Warhammer 40k...
Date d'inscription : 28/07/2013

MessageSujet: Re: Acqua Alta   Ven 17 Jan 2014 - 17:14

de rien merci à toi pour cette AVH et pour "Vers le Crépuscule" qui me reste encore à faire

PS : ce feedback et ta réponse m'ont permis de découvrir que Outremer = Oversea  Boulet
Revenir en haut Aller en bas
Oversea
gardien
gardien
avatar

Nombre de messages : 309
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: Acqua Alta   Ven 17 Jan 2014 - 18:20

Bruenor a écrit:
ce feedback et ta réponse m'ont permis de découvrir que Outremer = Oversea  Boulet

A vrai dire, c'est de ma faute. Lorsque je me suis inscrit sur la taverne, je voulais reprendre le pseudo "Outremer", mais j'ai commis une erreur en m'inscrivant (j'ai indiqué une mauvaise adresse mail). Du coup, je ne pouvais pas confirmer mon inscription et je ne pouvais pas non plus la recommencer (le système considérait que le pseudo était déjà pris). Je me suis donc réinscrit avec ce pseudo-ci.

J'imagine que j'aurais pu demander à un modérateur de corriger ça, mais ça ne me semblait pas terriblement important.
Revenir en haut Aller en bas
Karandas Nadostan
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 654
Age : 42
Localisation : Toulon
Profession : Paysagiste
Loisirs : Football
Date d'inscription : 09/01/2014

MessageSujet: Acqua Alta   Lun 3 Fév 2014 - 3:36

Critique

Premier AVH sur la liste des participants au concours Yaztromo 2013 Acqua Alta ne comporte que 100 paragraphes.

Ce qui n'est pas un désavantage car l'histoire colle parfaitement à une nouvelle. Les règles sont simples et comme le légendaire jdr l'appel de Ctuhlu (l'ancien jdr en tout cas) il y a une sorte de santé mentale , ici on parle de Psyché. Pas de règles de combat. En revanche il y a deux compétences à choisir entre six.

Nous incarnons dans cette nouvelle dont nous sommes le héros un étudiant fraîchement diplômé à l'école de cinéma qui en compagnie de ses deux amies et collègues débarquent à Venise pour faire des repérages pour leur projet de moyen métrage.

Seulement à faire du repérage là où il ne faut pas on peut se faire repérer par ceux qui ne faut surtout pas qu'ils vous repèrent!

Le style de l'auteur ne s'embarrasse pas de longues descriptions . Des paragraphes courts et efficaces nous plongent assez vite dans une course effrénée auréolée de mystère. Le tout saupoudrer d'une dose d'angoisse .

Beaucoup de rythme pour une bonne petite aventure le tout eut mérité plus de longueur et une intrigue plus développée en bref on en redemande!

J'ai trouvé que le cadre de Venise pour la première partie et la dernière s'y prêtait à merveille , un peu moins pour la course poursuite dans les rues  mêmes désertes et de nuit(sauf par les canaux). Venise reste une ville assez peuplée(les histoires de Lovecraft se passaient souvent dans des petites villes dépeuplées etc...) et dans mon inconscient cela m'a enlevé une dose d'angoisse durant la poursuite , mais l'angoisse va vite revenir une fois dans la bâtisse..

Pour la jouabilité la difficulté n'est pas élevée.

Acqua Alta se croque avec plaisir surtout pour un ancien lecteur de HP Lovecraft comme moi , il a eu le mérite de raviver de bien sombres souvenirs emprunts de terreur...
Revenir en haut Aller en bas
Damohl
Bouche du Néant - Fils du Vide
Bouche du Néant - Fils du Vide
avatar

Masculin
Verseau Tigre
Nombre de messages : 998
Age : 43
Localisation : Mont de l'Etoile
Profession : Enseignant
Loisirs : Lecture, écriture, théâtre, jogging
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Acqua Alta   Jeu 4 Juin 2015 - 11:25

Critique

Ayant terminé un gros classique littéraire, j’ai voulu ce matin, en matière de récompense et comme un dessert complétant un bon repas, déguster sur le pouce une AVH d’Outremer. Je me suis rendu sur le site « Littéraction » et y ai pioché dans l’étal de ses œuvres.

Las, je me suis vu un peu frustré dans mon choix, puisque certaines d’entre elles, comme « Le Château du Sorcier » et « Au cœur d’un cercle de glace et d’eau », qui avaient capté mon attention, ne sont déjà plus disponibles en ligne car « Retiré[es] pour publication ». Tant mieux pour l’ami Outremer qui voit sa production littéraire consacrée par l’édition, et tant pis pour le lecteur lambda qui n’y a plus accès !

Je me suis donc rabattu sur « Acqua Alta », séduit par l’idée de me retrouver dans la Venise actuelle, dans la peau d’un jeune diplômé d’une école de cinéma, accompagné de deux amies, attiré aussi par cette atmosphère à la Lovecraft que je connais encore bien peu. Dès la première page, j’ai retrouvé ces règles simples et efficaces qui représentent la « marque de fabrique » de l’auteur, et plus tard les « codes » (inspirés en l’occurrence du panthéon babylonien) qui lui sont caractéristiques.

Au final, quelles ont été mes impressions de lecture et de jeu ? Plutôt mitigées, dois-je l’admettre. (Qui aime bien châtie bien.) J’avais écrit autrefois que « Labyrinthe », du même auteur, appartenait au cercle très restreint des aventures interactives qui avaient eu raison de ma patience. « Acqua Alta » rejoint un autre club tout aussi fermé : celui des livres-jeux que j’ai réussis du premier coup.

En effet, malgré l’ambiance bien glauque et cette perpétuelle sensation d’être observé, poursuivi, traqué par une conscience inquiétante et exogène, je n’ai jamais eu le sentiment d’un réel danger, contrairement à « Vers le crépuscule » par exemple : quelle que soit la situation, un « deus ex machina » me permettait toujours de m’en tirer in-extremis sans grand dommage.

Ou alors est-ce moi qui, d’instinct, ai choisi d’emblée les meilleures options. Désirant me montrer cohérent par rapport au personnage que j’incarnais (un jeune homme standard à l'existence banale, et non un Indiana Jones du paranormal), je n’ai pas cherché à comprendre, approfondir, combattre ce qui m’arrivait : je me suis contenté de fuir en permanence, attitude me semble-t-il la plus adéquate pour s’en sortir dans cette histoire.

J’ai également été surpris par la linéarité de l’intrigue. J’avais l’impression de me trouver dans un « Loup*Ardent », de me laisser porter par le courant des événements, entraîné par des forces qui m’échappaient, et non pas d’avoir mon destin en main. Peut-être que cette dimension participait de la volonté de l’auteur, proposant au lecteur l’expérience d’une puissance inconnue qui le dépasse.

Au niveau de l’ambiance, j’avoue également être resté un peu sur ma faim. Oui, Venise et ses canaux se prêtent plutôt bien au climat « aquatique » dans lequel baignent, dans tous les sens du terme, les créatures mi humaines mi crapaud, avec palmes, branchies, écailles, yeux globuleux et parfum de poisson mort, auxquelles nous sommes confrontés, mais au final, nous aurons à peine traversé la place Saint-Marc, entrevu la basilique et le palais des Doges, tout en menant le long de la lagune une course-poursuite qui se borne à une succession de ruelles et de places désertes, et qui aurait tout aussi bien pu se dérouler dans n’importe quelle autre ville en changeant quelques toponymes. Comme je l’ai lu sur le site « Rendez-vous au 1 », durant cette partie, nous avons davantage l’impression de nous trouver dans un jeu vidéo qu’à Venise. Il est surprenant par exemple que, tout en tenant compte de l’heure nocturne et de la basse saison touristique, nous ne croisions absolument personne d’autre que nos poursuivants.

Les PNJ demeurent étrangement falots, nous aurions aimé en apprendre davantage sur Morgane et Leïla. La reconversion de cette dernière, en si peu de temps, ne paraît pas crédible, et, sans explication, apparaît comme une facilité scénaristique nous apportant comme par enchantement la bonne aide au bon endroit et au bon moment. Idem pour l’abomination à laquelle nous sommes confrontés : elle reste fumeuse.

Evidemment, nous sommes dans un contexte à la Cthulhu dans lequel nous combattons des déités mystérieuses hors de la portée de notre pauvre entendement humain, des êtres « dont la nature et le but [n]ous échappe ». Evidemment, on ne peut pas s’attendre à trop de développements sur seulement 100 paragraphes. Evidemment… mais quelque chose me dit que le projet aurait mérité un meilleur traitement, qu'il reste sur un goût d'inachevé, et qu'il en est de cette AVH comme de ce film que ses personnages ne tourneront finalement pas sur les lieux qu'ils avaient prévu.

Si « Acqua Alta » demeure à mon humble avis un cran au-dessous de la qualité à laquelle nous avait habitués Outremer, n’oublions pas qu’après des tueries comme « Labyrinthe », la barre était haut placée ! Alors, ne boudons pas non plus notre plaisir, il en reste une aventure plaisante, et qui se lit un peu… comme un roman. L’auteur d’ailleurs n’a-t-il pas prétendu avoir transposé en AVH une nouvelle de sa plume ? Un peu comme Brennan avec la série « Loup*Ardent » il me semble. Outremer a désiré explorer un autre domaine, tester une nouvelle recette sans rester sur son acquis, cela mérite d’être salué : chacune de ses AVH se distingue de chaque autre par un « cachet » totalement original.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Acqua Alta   

Revenir en haut Aller en bas
 
Acqua Alta
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» rotule ball ou rotule 3D pour VANGUARD alta pro 263 ?
» Avis de marché - Communauté de communes de l'Alta Rocca (20 A) - réalisation d'une étude préalable à la restauration et à la conservation du site archéologique de capula
» Vanguard alta+203AP les photos
» Alta Rocca
» Trépied VANGUARD ALTA+ 235 AP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Aventures dont Vous êtes le Héros :: Les AVH-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com