La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Loi du Sabre

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Requiem
Zombie King
Zombie King
avatar

Masculin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 11434
Age : 34
Localisation : dans son lugubre manoir
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: La Loi du Sabre   Jeu 6 Mai 2010 - 16:36



La LOI du SABRE




La MARQUE du SAMOURAÏ Le MONASTÈRE OUBLIÉLes GUERRIERS du FEU

auteurs : Jean-Luc Cambier et Eric Verhoestl

illustrateur : Francis Phillipps





Revenir en haut Aller en bas
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1922
Age : 43
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: La Loi du Sabre   Lun 12 Juil 2010 - 22:50

Je viens de me refaire les Voie du Sabre que je n’avais pas touchés depuis des années…

Bon, qu’est-ce que je peux en dire.

Le livre dit « Vous êtes Yasaka » et véritablement il nous fait voir les choses comme lui, de son point de vue. Ce samouraï sans intérêt pour les possessions matérielles ( il va contre tous mes instincts de ldvlheur là… ) qui se sent déchu depuis son unique défaite devant un expert en kendô, qui maintenant est fanatiquement déterminé à remplir la mission divine qui lui est confiée de purifier l’esprit du Japon… je ne vois pas de personnage de LDVH aussi intense ( bon, je les ai pas tous faits non plus ). Qu’on le trouve ou non sympathique ( moi j’y ai quelques difficultés… tel qu’on nous le présente, je doute que même sa mère ait jamais aimé ce type, en fait ), c’est un personnage à part entière, avec son caractère, ses valeurs… Vraiment réussi. Pour donner une citation qui résume tout, « Vous ne vous êtes jamais senti aussi bien depuis le jour où vous avez coupé en deux votre premier adversaire - vous n’aviez pas douze ans. » ( I §323 ).

Ça n’est pas l’aventurier anonyme qui débarque avec une armure de cuir, une épée, une potion magique et quelques pièces d’or : c’est un personnage qui nous impose de voir et de réfléchir comme lui. Et c’est là le plus grand succès de ces livres*.

Les descriptions sont ainsi le plus souvent faites par ses yeux : cela nous confronte au réalisme brutal des scènes d’après-combat où les têtes ont volé et les entrailles se sont répandues sans que cela l’affecte sérieusement. Ce mélange de gore et de détachement est très proche du guro japonais. Soit Cambier soit Verhoest ( qu’on ne me raconte pas que Headline est capable d’écrire comme ça ) est un connaisseur de la littérature borderline japonaise autant qu’un écrivain ( est ou était; aucune idée ce qu’ils ont pu devenir l’un comme l’autre ).

On peut aussi remarquer l’ingéniosité de l’argument, qui fait de lui un homme sans attaches envers personne sinon l’impératrice céleste Himiko. Sa renonciation évite de l’embringuer dans des liens envers un seigneur ( encore qu’étrangement on ne nous parle jamais de son ancien seigneur: c’est un point aveugle dans le récit ) tout en évitant d’en faire un ronîn. Sa seule loyauté est envers sa quête et envers le bushidô.

LE problème avec cette série, ceux qui la connaissent s’en douteront, ce sont les caractéristiques du personnage : l’Endurance, et puis Attaque et Défense à toute une série d’armes qui font honneur à la connaissance qu’ont les auteurs de l’arsenal japonais traditionnel ( y compris une catégorie « divers », et c’est vrai qu’à l’occasion il utilise des armes peu conventionnelles… bon, on n’est pas dans Chasseurs des Ténèbres où il bute une tueuse avec un tube de bambou et une autre avec un sécateur, mais quand même ). Et puis c’est tout. En-dehors des combats il y a peu de lancers de dés, la plupart des situations pénibles coûtent quelques points d’Endurance direct.

Parlons un peu du système de combat. Nos potentiels pour chaque arme sont déterminés en lançant deux dés deux fois, une pour l’attaque et une pour la défense. Et dans le combat on lance UN dé pour soi et UN pour chaque ennemi en ajoutant le résutat à chaque potentiels; et, comme dans le Prêtre Jean, on déduit de l’Endurance les points par lesquels le résultat en attaque de l’un dépasse le résultat défense de l’autre ( je sais pas si je suis clair… soit le combat contre le samourai fantôme qui a 6/6 en attaque et défense, moi je n’avais tiré qu’un minable 5/7 au sabre long : je fais 6 et lui 4, ça me fait 11/13 contre 10/10, il prend 1 point de dommages sans pouvoir me blesser )

Si on trouve de tout quand vous vous battez avec une seule arme, y compris des très supérieurs à vous ( 10/10 et 10/11, quand vous avez en moyenne 7/7, en lançant un seul dé… ), le combat est gagné d’avance dès que vous y allez avec les deux sabres c-a-d en additionnant vos scores sabre court+ sabre long: les meilleurs ennemis ont 10/12 ou 10/10 en attaque et défense et vous 14/14 en moyenne… tirez le rideau.

Aussi avec les variations sauvages que cela donne on peut avoir des combats qu’on remporte tout de suite au prix de lourdes blessures si on a une grosse attaque et une faible défense, ou dans le cas inverse des où il faut des dizaines d’assauts pour qu’un des côtés perde quelques points… ce combat contre le samourai fantôme je l’ai remporté en 30 assauts et en me prenant 20 points de dommages en raison d’une malchance persistante, faut vraiment vouloir le faire…
Bref étant donné qu’on ne lance qu’un dé, le résultat du combat est inscrit dans les potentiels.

Ajoutons à cela que la série donne fréquemment dans l’hérésie grotesque, qui a déjà tué les LS sous le ridicule, de compter plusieurs adversaires comme un seul.


Cette série n’est pas mal documentée sur la vie japonaise mais on y trouve aussi des erreurs grossières : moi quand je l’entends dire que le titre de l’Empereur est le Shogûn j’ai le sabre qui me démange.

De même, elle a beau se passer à un moment déterminé de l’histoire, ça n’est pas ça du tout. Notre personnage a participé à l’invasion de la Corée autour de 1587 mais il prend un bateau portugais pour aller en Chine, donc c’est avant la victoire de Tokugawa Ieyasu en 1612; or il utilise un style de combat qui a été mis au point par Miyamoto Musashi des années après cette victoire… ( ou alors c’est que Miyamoto Musashi a tout pompé sur notre héros; je suis prêt à le croire, c’était un personnage sans intérêt et sans signification ). L’histoire se déroule donc dans une sorte de Japon éternel: alors que le pays devrait résonner de préparations à la dernière phase de la guerre civile, ça pourrait se passer à la base n’importe quand: les seuls mousquets mentionnés sont ceux des Portugais. Ne parlons pas des japonais chrétiens: il n’y en a pas. Même dans le gag de retrouver le squelette et les armes du Prêtre Jean égaré, la croix sur le bouclier appelle pour seul commentaire qu’ « aucun seigneur n’a cette marque ». Pas de chance ! Précisément un des plus importants seigneurs convertis avait adopté la croix pour emblème et commandait une partie de l’armée en Corée.


Le premier tome souffre d’être le premier et d’essuyer les plâtres. On est au Japon : et allez, on va mettre des ninjas ! mais c’est classique, les ninjas, tout le monde les a vus; on va le faire combattre… ( roulement de tambour, suspense… ) des pions de jeu de go ! ( je sais, ça m’a fait cet effet-là à moi aussi ). Et puis on va mettre un tigre de papier; d’accord c’est pas japonais mais c’est asiatique, coco !
Et puis on va mettre une rizière, et pour soutenir notre réputation d’humoriste on va y mettre un géant aux cheveux blancs et à la peau du plus beau noir et on l’appellera Unke Benze** ! ( grosse déprime )

En plus, il est mal articulé : il est parfaitement possible de tomber dans la boue ardente sans être pasé par le château de glace, et ça n’empêche pas d’entendre parler de la façon dont on s’en est sorti.

Il y a cependant largement assez de bonnes scènes pour que ça le fasse : le village des fantômes, les hommes-bûcherons ( créatures dont les mains ont été remplacées par des lames de double-haches… ne me demandez pas comment ils mangent… je spoile : il faut choisir l’affrontement, alors on enfonce une branche pointue dans les yeux du leader qui fonce au hasard bêtement suivi par tous les autres… )… ou la lutte contre l’infâme usurpateur Mishi qui fait dévorer des paysans par ses chiens de guerre dans une scène décrite avec un réalisme qui vous frappe à l’estomac.


Dans les tomes 2 et 3, bien plus clairement que dans le premier, la quête visant à lever malédiction jetée sur le Japon il y a des siècles ( au moment de l’invasion ratée de Kubilaï Khan en fait ) se double d’un itinéraire spirituel: nous devons nous purifier selon un processus qui témoigne entre autres d’une connaissance poussée du taoïsme ( tome 2 ) ou périr.

Le second tome nous entraîne en Chine et rien que d’y parvenir sur un navire portugais ce n’est pas rien. Ce que j’avais dit du Sindbad : qu’il était meilleur vu comme un roman que comme un LDVH, est encore plus vrai de celui-ci. Ainsi tout l’épisode de la rencontre avec le crocodile géant des marais de Lei Hia, les combats avec les Trois Dévorants… la quête du mage Pei Zhong… Et surtout la scène HALLUCINANTE du duel avec le guerrier de marbre qui devient chair au même rythme que nous nous pétrifions. Cette scène aurait fait la réputation de n’importe quel auteur d’Héroic Fantasy ( j’ai mordu les pieds de mon lit dans un paroxysme de rage jalouse en la relisant… hum, bref). Mais aussi n’importe quel auteur de ldvh aurait trouvé une façon de simuler ça. Eh bien là non, il le dit juste pour faire joli ; c’est juste un adversaire qui avec 8/8 en attaque et défense contre nos deux sabres ne va pas faire long feu, shlak shlak shlak et c’est fini. C’est d'ailleurs le cas de tous les adversaires dans ce tome qui sont très, très faibles.

Un point qui est peut-être de détail mais que j’ai du mal à avaler: la fois où on doit entrer dans l’armée chinoise, présentée comme un ramassis d’incompétents avec une forte technologie. Bon, si Yasaka avait VRAIMENT combattu en Corée il aurait su que ça n’était pas le cas… Les samouraï étaient non seulement d’excellents guerriers individuellement mais ils avaient encore une claire supériorité technologique et savaient comment s’en servir, ils avaient parfaitement intégré l’utilisation des armes à feu d’origine occidentale ( sauf Yasaka, apparemment… c’est un traditionaliste, ne lui en veuillez pas… ): pour leur emploi dual de la pique et du mousquet ils rivalisaient avec les meilleures troupes occidentales de l’époque, les Tercios espagnols. Ça n’a pas empêché les chinois de leur botter l’arrière-train depuis le Yalou jusqu’au fond de la Corée, grâce au poids du nombre mais aussi grâce à une détermination égale***. Cette guerre ( avec les horreurs commises par les japonais, sur lesquelles le book étend un voile pudique… ) a fait honneur aux qualités combattantes autant des Chinois qu’à celles des Japonais, et également à celle des Coréens comme marins et comme guérilleros acharnés à libérer leur pays.
D’accord, je m’emporte peut-être, mais il fallait le dire.


Le troisième tome est le moins intéressant à mon goût ( faut dire que Headline avait quitté l’affaire ): il n’y a guère que la secte maléfique qu’on affronte en milieu de bouquin qui vaille le déplacement ( l’île de la réincarnation et le combat à coups de faux contre des adversaires montés sur des échasses, en particulier ).

Bon je suis peut-être un intégriste mais tomber au XVI° siècle sur Saitō Musashibō Benkeï qui est un compagnon de Minamoto Yoshitsune général du XII° siècle, c’est légèrement grave ! Surtout qu’il est là juste pour trois paragraphes - le remplisseur fou a encore frappé… J’ai l’air d’insister mais il est un peu triste quitte à utiliser le personnage de ne montrer que ses aspects les plus évidents, sa force et son courage extraordinaires, en négligeant son bon sens, son humour et son érudition…


La série s’arrête avec ce volume : un quatrième dont on ne connaît même pas le titre était prévu. Je présume qu’il incluait un combat contre l’expert en kendô Gonosuké qui jadis nous infligea notre unique défaite ( meurs chien de Gonosuké ! hum ).


On aura compris que j’enrage de voir autant de talent gâché par un système de jeu inepte. Voyons les choses en face : il n’est acceptable comme ldvlh que si on décide de sauter systématiquement les combats, ce qui est un comble pour une histoire de samurai. Sinon, tout ce qui reste à faire c’est corner les bonnes pages et les lire comme des morceaux de roman.

Il faudrait refaire le système de jeu de fond en comble - je suggère, pour rester dans le Headline, un système analogue au bon vieux Prêtre Jean/Sindbad avec un bonus de 3 aux dés en combat quand il peut utiliser ses deux sabres ensemble. Et il ne serait pas exagérément difficile non plus de rapprocher l’intrigue de la réalité historique de l’époque ( il faudrait entre autres qu’il déplore l’abâtardissement de l’esprit guerrier né de l’introduction des armes à feu par les barbares étrangers… Takeda Shingen, qui avait été un moment le plus puissant de seigneurs rivaux pour la domination du Japon, s’était fait bêtement abattre d’une balle et son fils avait mené sa puissante armée au désastre devant les troupes massivement équipées en arquebuses de Oda Nobunaga… ou pour citer de tête le Shogun de Clavell, « Avec ces armes, comment voulez-vous qu’un samouraï montre sa fidélité à son seigneur ? Charger sous une pluie de balles est brave, mais c’est également stupide. (…) et si des paysans s’emparaient d’un certain nombre de fusils, ils pourraient abattre facilement des samouraïs » )
Tant qu’à faire, un illustrateur différent ne serait pas du luxe, mais je crois comprendre que pas mal de monde est d’un avis opposé alors je la mets en veilleuse


* Bien sûr, il y avait déjà quelque chose comme ça dans les Prêtre Jean et le Sindbad, mais là on passe à la puissance 10.000
** entre Unke Benze ici et le taureau ailé de Babylone qui a veillé au grain et nous rit au nez… je me pose des questions
*** probable que ce sont les lourdes pertes et le coût énorme de cette guerre qui ont suffisamment affaibli la Chine pour permettre le succès de l’invasion mandchoue un demi-siècle plus tard…
Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13390
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: La Loi du Sabre   Lun 12 Juil 2010 - 23:40

ça c'est une sacrée analyse. Je reste sans voix devant tes connaissances historiques.

A l'opposé de toi j'ai lu cette série sans trop réfléchir, et d'une traite. 3 ans après une unique lecture, peu de choses me sont restées :

Premièrement, comme tu l'as dit, le système des maniements armes qui parrait très prometteur sur le papier et qui accouche un peu d'une souris. Bien souvent, les règles trop simples ou trop dures font justement que l'on se met à lire un ldvlh comme un bouquin normal , sans faire de combat, plutôt qu'un livre-jeu.

Deuxièmement : le bestiaire vraiment varié très emprunté de mythologie.

Enfin, je crois que le dernier tome m'a laissé sur ma faim, comme d'habitude avec les Headline (Prêtre Jean 5, Superpouvoirs 2) :
à chaque fois, je trouve que le dernier volume baisse d'un ton. Ici j'avais l'impression que le récit ramait un peu, qu'on tournait en rond, ou qu'on avait épuisé le bestiaire ou la boîte à idée. Il me semble aussi me souvenir que le tout n'était pas très plausible. Bref un manque de souffle.

Mon impression générale a été au final : une série sympathique avec des qualités, de gros potentiels. On peut s'immerger pour quelques heures dans un Japon fantastique bien dépaysant. Le tout est divertissant, mais loin de la qualité des meilleurs Prêtre Jean.

Par contre je ne me souviens plus des dates de parutions : concernant le clin d'oeil au Prêtre Jean, est-ce qu'il a été fait délibérément APRES l'arrêt de la série Prêtre Jean, ou bien c'était avant et prémonitoire ? Car si c'était avant, on peut se demander pourquoi avoir fait 3 Loi du Sabre plutôt que de finir Prêtre Jean.
D'ailleurs, j'ai toujours vu dans La Loi du Sabre un avant-goût / aperçu de ce qu'aurait pu être "Au pays des Dragons"...
Revenir en haut Aller en bas
Albatur
Maître de FFT
Maître de FFT
avatar

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 13974
Age : 44
Localisation : Inconnu
Profession : Rien faire (ah mince c'est pas un metier)
Loisirs : ldvelh, jeu de go, genealogie
Date d'inscription : 27/12/2009

MessageSujet: Re: La Loi du Sabre   Mar 13 Juil 2010 - 10:08

ashimbabbar a écrit:
De même, elle a beau se passer à un moment déterminé de l’histoire, ça n’est pas ça du tout. Notre personnage a participé à l’invasion de la Corée autour de 1587 mais il prend un bateau portugais pour aller en Chine, donc c’est avant la victoire de Tokugawa Ieyasu en 1612; or il utilise un style de combat qui a été mis au point par Miyamoto Musashi des années après cette victoire… ( ou alors c’est que Miyamoto Musashi a tout pompé sur notre héros; je suis prêt à le croire, c’était un personnage sans intérêt et sans signification ). L’histoire se déroule donc dans une sorte de Japon éternel: alors que le pays devrait résonner de préparations à la dernière phase de la guerre civile, ça pourrait se passer à la base n’importe quand: les seuls mousquets mentionnés sont ceux des Portugais. Ne parlons pas des japonais chrétiens: il n’y en a pas. Même dans le gag de retrouver le squelette et les armes du Prêtre Jean égaré, la croix sur le bouclier appelle pour seul commentaire qu’ « aucun seigneur n’a cette marque ». Pas de chance ! Précisément un des plus importants seigneurs convertis avait adopté la croix pour emblème et commandait une partie de l’armée en Corée.


Le premier tome souffre d’être le premier et d’essuyer les plâtres. On est au Japon : et allez, on va mettre des ninjas ! mais c’est classique, les ninjas, tout le monde les a vus; on va le faire combattre… ( roulement de tambour, suspense… ) des pions de jeu de go ! ( je sais, ça m’a fait cet effet-là à moi aussi ). Et puis on va mettre un tigre de papier; d’accord c’est pas japonais mais c’est asiatique, coco !
Et puis on va mettre une rizière, et pour soutenir notre réputation d’humoriste on va y mettre un géant aux cheveux blancs et à la peau du plus beau noir et on l’appellera Unke Benze** ! ( grosse déprime )

Miyamoto Musashi = Véritable legende, il a même eu le droit a un jeu sur playstation 1 : Brave Fencer Musashi (tres bon d'ailleurs)
J'aimerais bien voir l'illustration du combat vs les pierres de Go (et pas pion Wink )
Revenir en haut Aller en bas
http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1922
Age : 43
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: La Loi du Sabre   Mar 13 Juil 2010 - 23:05

Vérification faite, ils sont tous les trois parus en 1987… au même moment et dans la même collec' Livre de Poche série CLUB que le Sindbad… en même temps ou à peu près que les Adorateurs donc.

EDIT: qui plus est, ils portent dans cette série es n° 7800-7801-7802 respectivement, et le Sindbad 7806 ( je me demande si les 7804 et 7805 n'étaient pas le premier Légende&Maléfices et la traduction du premier Épervier… )

Je comprends mal comment ça se fait… la seule explication que je verrais c'est qu'Headline avait fait le canevas et une partie du boulot, et filé la finition à Cambier et Verhoest ? ( ou alors c'est le Cambier-Verhoest tandem qui en avait fait le plus gros et les ont ensuite remis au maîîître pour recevoir la Headline's touch et se faire publier… au choix… )


Quant à Miyamoto Musashi, il restera l'homme qui écrit un traité sur le combat au moment même où les samouraï en raison de l'hégémonie des Tokugawa sont dépouillés de leur rôle de combattants… et en conséquence bon nombre d'entre eux se livrent à des duels stériles et sans signification… ( les Sept Samouraïs de Kurosawa donne une bonne idée de la situation ) Que Miyamoto Musashi ait été le plus habile de ces combattants, tant mieux pour lui, mais un autre aurait tout aussi bien pu l'être sans que cela change rien à rien. C'était un personnage dépourvu de signification ( et pour rester dans la note de l'époque, si fort qu'il ait été au sabre, une balle de mousquet l'aurait étendu aussi bien qu'un autre ).
De surcroît, dans la rébellion des chrétiens d'Amakusa, il était dans le mauvais camp. Je veux bien admettre que cela parle en faveur de sa capacité de survie, puisque le vainqueur était assez évident depuis le début…
Qu'une légende ( que je crois motivée principalement par un désir d'exploitation commerciale… ) se soit créée autour de ce fantoche inepte, cela n'a rien pour surprendre. Il y a même des légendes autour de gens qui n'ont jamais existé.

Si on tient à admirer des japonais dans la carrière des armes ( après tout, on pourrait faire pire ) l'Histoire n'en manque pas qui en seraient infiniment plus dignes… le nom de Kusunoki Masashigé vient à l'esprit tout naturellement…


Quant aux pierres ( que le livre appelle des pastilles… j'ai mis pions parce que j'avais un peu honte de l'écrire tout de même ) eh bien on ne les voit pas… on ne voit que nous en armure sur un cheval noir, réduit à une taille minuscule pour mieux les affronter ( oui il a repris la situation du duel chez Shawar dans Alamuth… quand on a une idée, il faut l'employer encore et encore, telle est la parole de saint Headline… )
Revenir en haut Aller en bas
Orion
Vilain Minou
Vilain Minou
avatar

Masculin
Vierge Chien
Nombre de messages : 1161
Age : 47
Localisation : Pessac
Profession : Technicien piscine
Loisirs : LDVELH, AVH, Jeux vidéos, cinéma
Date d'inscription : 25/10/2004

MessageSujet: Re: La Loi du Sabre   Mer 14 Juil 2010 - 11:57

ashimbabbar a écrit:

EDIT: qui plus est, ils portent dans cette série es n° 7800-7801-7802 respectivement, et le Sindbad 7806 ( je me demande si les 7804 et 7805 n'étaient pas le premier Légende&Maléfices et la traduction du premier Épervier… )

Non, pour info : Légendes et Maléfices n°1 est sorti sous la référence 7812 et L'Epervier n°1 est sorti sous la référence 7830.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 10020
Age : 45
Localisation : Dans un autre monde.
Profession : Dieu multiforme des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables et Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Tout, passionément.
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: LA LOI DU SABRE   Mer 14 Juil 2010 - 12:24

Je garde un bon souvenir de cette série. Son principal mérite est incontestablement son dépaysement. Je suis d'accord : il y a des anachronismes et des erreurs, mais il ne faut pas oublier qu'il s'agissait de parutions pour la jeunesse. Certes, ce n'est pas une raison pour leur raconter des conneries historiques, mais bon...
Perso, j'y ai retrouvé la même maturité, le même sérieux et le même dépaysement que dans la saga du prêtre JEAN. En plus, les illustrations sont superbes, autant que je me souvienne...
Revenir en haut Aller en bas
Warlock
Maître Modo
Maître Modo
avatar

Masculin
Taureau Cheval
Nombre de messages : 10118
Age : 40
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: La Loi du Sabre   Mer 14 Juil 2010 - 18:38

Une bonne série en effet, trop méconnue malheureusement pour elle, avec pas mal de moments sympas, des combats plutôt originaux, effectivement on est dépaysé avec ces aventures surtout quand on aime l'Orient et ses mystères.
Pour les anachronismes en même temps c'est un ldvelh pas un livre historique, personnellement ça me choque moins que dans un film, ne soyons pas trop dur la dessus surtout pour ce type de livre, sachant que c'est une série bonne et efficace.
Revenir en haut Aller en bas
Milk
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Vierge Cheval
Nombre de messages : 2687
Age : 39
Localisation : Montreal, Canada
Date d'inscription : 22/09/2009

MessageSujet: Re: La Loi du Sabre   Mer 14 Juil 2010 - 18:42

ashimbabbar a écrit:
Vérification faite, ils sont tous les trois parus en 1987… au même moment et dans la même collec' Livre de Poche série CLUB que le Sindbad… en même temps ou à peu près que les Adorateurs donc.

EDIT: qui plus est, ils portent dans cette série es n° 7800-7801-7802 respectivement, et le Sindbad 7806 ( je me demande si les 7804 et 7805 n'étaient pas le premier Légende&Maléfices et la traduction du premier Épervier… )

Je comprends mal comment ça se fait… la seule explication que je verrais c'est qu'Headline avait fait le canevas et une partie du boulot, et filé la finition à Cambier et Verhoest ? ( ou alors c'est le Cambier-Verhoest tandem qui en avait fait le plus gros et les ont ensuite remis au maîîître pour recevoir la Headline's touch et se faire publier… au choix… )

J'ai lu que Cambier et Verhoest en sont bien les auteurs et que le nom de headline n'apparait que parce qu'il etait l'editeur des series de livre-jeu parues chez livre de poche club (qui je crois etait une division de hachette? Je dis ca parce que les series superpouvoirs et pretre jean etaient parues chez hachette)
Revenir en haut Aller en bas
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1922
Age : 43
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: La Loi du Sabre   Jeu 15 Juil 2010 - 23:04

Orion a écrit:
[Non, pour info : Légendes et Maléfices n°1 est sorti sous la référence 7812 et L'Epervier n°1 est sorti sous la référence 7830.

Ah ? merci de l'info, Orion.

Sinon, Milk, ça me paraît bien bizarre ce que tu dis… dans de nombreux passages, dans la structure anti-OTP de l'aventure, dans l'humour lourdingue, il me semble que la patte de Headline se dessine nettement… et s'il était mentionné seulement comme éditeur, pourquoi son nom n'est plus sur le 3° ? Parce qu'il venait juste de démissionner à ce moment-là ??? ( passionnantes questions, je sais… puisque Balthus l'Ineffable a un contact avec lui, ceux que ça intéresse devraient pouvoir trouver réponse à leurs interrogations existentielles… )

Bon… je vois qu'apparemment les hautes qualités de style font non seulement négliger son profond n'importequoïsme historique, ce qui peut encore se comprendre ( on est là pour donner de grands coups de sabre et pas pour disserter sur l'histoire japonaise, je l'admets… ) mais la nullité flagrante de son système de jeu et l'arbitraire total des potentiels des adversaires… sauf à VIC, tout de même, sauf à VIC… entre les ninjas de La Marque du Samouraï qui varient du simple au double et Le Monastère Oublié qui est une véritable chasse au gibier sans défense, je trouve qu'il y aurait pourtant du grain à moudre… Eh bien soit, chacun ses opinions, c'est très beau, on est en république, hourra pour la tolérance et vous savez quoi, ces gens-là je les laisse vivre.

Je n'avais pas abordé la question des points d'Honneur… une tradition dès qu'on se retrouve dans la peau d'un samouraï… signalons simplement que ça n'est pas aussi pire ici que dans l'Épée du Samouraï par exemple… on en perd facilement, mais on peut en regagner sans trop de difficulté non plus.
Mais toutes ces histoires de points d'Honneur… il n'y a personne qui ait voulu au moins une fois incarner un samouraï traître et vil ? Ou alors un ronîn je-m'en-foutiste ? Là les modèles ne manqueraient pas, entre Ugaki, Kogaratsu et une bonne partie des personnages incarnés par Toshiro Mifuné…

Tiens, c'est peut-être une idée. Je vais envisager une AVH où nous incarnons un ronîn je-m'en-foutiste qui se retrouve impliqué dans des histoires beaucoup plus grosses que lui ( comme le Prêtre Jean dans les Adorateurs quoi ), autant pour le politique que pour le surnaturel… je verrais assez ça dans les années entre la venue du commodore Perry et la restauration de Meiji… j'ai lu l'Arbre au soleil de Tezuka et les mémoires de Fukuzawa, c'est toujours un début… et il se retrouvera impliqué avec une p'tite samouraïette aussi ( j'AIME les p'tites samouraïettes, vous vous en étiez sans doute aperçu… )
Revenir en haut Aller en bas
Albatur
Maître de FFT
Maître de FFT
avatar

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 13974
Age : 44
Localisation : Inconnu
Profession : Rien faire (ah mince c'est pas un metier)
Loisirs : ldvelh, jeu de go, genealogie
Date d'inscription : 27/12/2009

MessageSujet: Re: La Loi du Sabre   Ven 16 Juil 2010 - 10:36

ashimbabbar a écrit:
Quant aux pierres (que le livre appelle des pastilles… j'ai mis pions parce que j'avais un peu honte de l'écrire tout de même ) eh bien on ne les voit pas…

Beurk quelle traduction mediocre...Dommage cela m'aurait bien amusé de voir des pierres de Go dans un ldvelh.
Revenir en haut Aller en bas
http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1922
Age : 43
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: La Loi du Sabre   Lun 19 Juil 2010 - 1:00

En me relisant ( insomnie… pas grave, je dormirai au boulot… ) il y a un point sur lequel j'ai peut-être été ambigü… quand je dis que Miyamoto Musashi était dans le mauvais camp, j'entends qu'il faisait partie des troupes qui luttaient contre les révoltés chrétiens d'Amakusa. Des fois qu'on aurait cru que je le blâmais d'avoir été avec eux…
Revenir en haut Aller en bas
Milk
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Vierge Cheval
Nombre de messages : 2687
Age : 39
Localisation : Montreal, Canada
Date d'inscription : 22/09/2009

MessageSujet: Re: La Loi du Sabre   Mar 20 Juil 2010 - 7:33

bon je n'arrive pas a retrouver l'entrevue en question par contre sur planete ldvelh il y a une note qui dit a chaque livre de la serie:

"Doug Headline n'est pas l'auteur de ce livre, il est seulement le "directeur de collection"."


Et c'est bien ce que j'avais lu dans un entretien avec doug headline.
Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13390
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: La Loi du Sabre   Mar 20 Juil 2010 - 22:19

@ ashimbabbar :

Tiens, on ne s'est pas trop compris on dirait :

Je voulais dire que la multiplicité des armes me paraissait en théorie très alléchante au départ, puis lorsque j'ai essayé de jouer en lançant des dés, j'ai trouvé le système mauvais en pratique ...

Revenir en haut Aller en bas
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1922
Age : 43
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: La Loi du Sabre   Mar 20 Juil 2010 - 22:27

Mais moi de même… hé, je suis pas sectaire ( même si RIEN QUE du maniement d'armes en caractéristiques… mais bon j'étais jeune quand je les avais découverts aussi ). C'est juste que le système boîte et que les adversaires sont mal fichus. À la limite, en refaisant le système de combat ( avec 2 dés ? ) et les stats des méchants ça irait encore…
Revenir en haut Aller en bas
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1922
Age : 43
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: La Loi du Sabre   Mer 21 Juil 2010 - 19:14

Non en fait, si j’avais à refaire les règles, je reprendrais le système PJ avec les modifications suivantes :
- En plus des habituelles Force et Vie, je mettrais Dextérité pour quand il s’agit d’être un peu agile et Volonté pour tenir dans des circonstances exceptionnelles, se dépasser… et combattre le Vieux Bleu aussi
- Pour l’expertise aux armes, je verrais : pour déterminer chacune on lance 2 fois 2dés – Attaque et Défense - sur une table de ce style
11-12 +2
9-10 +1
6-8 0
4-5 -1
2-3 -2
Et comme c’est le plus grand samouraï du môôônde, on rajoute 1 en Attaque et Défense à ses scores au sabre court et long ; et on additionne les modificateurs pour l’Ishi ( avec aussi le bonus de 3 dont je parlais précédemment ? question à creuser… je pense, oui.)
Donc tu vois le système ; s’il a mettons 13 de Force et +2 attaque / -1 défense au no dachi, qu’il lance 8 avec 2dés, ça lui fait 23 en attaque / 20 en défense ; contre un ennemi dont les stats sont mettons 15 en attaque / 14 en défense et qui fait 6, soit 21 en attaque/20 en défense : Yasaka-san perd 1 point de Vie ( 20-21 ) et son adversaire 3 ( 20 – 23 ).

Mais bon, je ne le referai jamais alors… vu qu’il faudrait alors aussi recalibrer les stats des méchants, passe encore ; trouver la règle contre le guerrier de pierre ça pourrait même être fun ; mais il me faudrait aussi réécrire pas mal de passages pour évacuer tout ce gloubiboulga ahistorique qui me les casse et mettre le Japon vériatble à la place, et pour parler franchement j’ai d’autres choses à faire ( avec ça que ça n’est peut-être pas très légal )
Revenir en haut Aller en bas
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1922
Age : 43
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: La Loi du Sabre   Lun 26 Juil 2010 - 12:12

À la réflexion, mieux vaudrait supprimer Dextérité et Volonté: garder juste des jets comme dans l'original, et pour le Vieux Bleu faire un truc simple style
12 vous lui faites perdre 5 points de Vie
11 4
10 3
9 2
8 1
7 vos forces kima s'annulent l'une l'autre
6 vous perdez 1 point de Vie
etc

Quant aux capacités martiales, c'est vrai qu'on pourrait pousser les marges plus loin… mais je verrais que ça devrait rester un simple complément ( ou détriment… )d'une capacité de combat de base. Cette capacité pourrait être utilisée telle quelle et pour les armes improvisées et pour les passages demandant avant tout le 'sens du combat'.
Revenir en haut Aller en bas
Albatur
Maître de FFT
Maître de FFT
avatar

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 13974
Age : 44
Localisation : Inconnu
Profession : Rien faire (ah mince c'est pas un metier)
Loisirs : ldvelh, jeu de go, genealogie
Date d'inscription : 27/12/2009

MessageSujet: Re: La Loi du Sabre   Dim 3 Oct 2010 - 16:51

en fait j'avais le tome 1 chez mes parents et je l'ai feuilletté et j'ai trouvé l'ignoble moment ou on joue une partie de go et c'est pas top, a part quelques termes corrects comme "shisho", le reste est pas génial au niveau traduc, mais j'ai quand même aimé le fait de voir le Go promu dans ce livre Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1922
Age : 43
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: La Loi du Sabre   Dim 12 Fév 2012 - 15:53

avec ça que le second tome nous ressert l'opposition moisie entre les méchants eunuques qui pervertissent les volontés de l'Empereur et les vertueux ministres, et rate une occasion en or de confronter Yasaka à un des jésuites qui gagnaient de l'influence à la cour de Pékin…

Il est vrai que cela aurait pu le faire vaciller dans ses certitudes, et qu'alors il s'effondrerait. Prisonnier de sa mission, d'un code arbitraire et d'une vision idéale du passé, Yasaka est dépourvu de la largeur et de l'indépendance d'esprit du Prêtre Jean.
Revenir en haut Aller en bas
Lowbac
Aventurier de l'Infini
Aventurier de l'Infini
avatar

Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 11156
Age : 39
Localisation : Angers
Profession : Employé commercial
Loisirs : Lectures, Commerce, Angers Sco
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: La Loi du Sabre   Jeu 9 Mai 2013 - 9:06

Quelles stats moyennes faut-il avoir pour que ces gamebooks gardent du piment côté challenge ?
Revenir en haut Aller en bas
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1922
Age : 43
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: La Loi du Sabre   Jeu 9 Mai 2013 - 10:26

Lowbac a écrit:
Quelles stats moyennes faut-il avoir pour que ces gamebooks gardent du piment côté challenge ?

hmm… avec des scores seulement moyens en sabre long+sabre court les combats selon la technique ichi sont gagnés d'avance, et il y en a !
D'un autre côté, si je ne faulx, le 1° se termine par un combat obligatoire au sabre long contre un adversaire 8/8/14, le second inclut un obligatoire au sabre court contre un adversaire 7/7/11.

On pourrait peut-être modifier les règles pour que ichi soit le meilleur des 2 scores en Attaque et en défense + la moitié du moins bon arrondi au supérieur ? Avec des scores de 7 partout ça ferait 11/11, avec 8/8 en sabre long et 7/7 en court 12/12; une marge de sécurité sérieuse mais pas ridicule ( pour le combat du 1° tome contre les cavaliers à 10/12/14 )
Revenir en haut Aller en bas
Lowbac
Aventurier de l'Infini
Aventurier de l'Infini
avatar

Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 11156
Age : 39
Localisation : Angers
Profession : Employé commercial
Loisirs : Lectures, Commerce, Angers Sco
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: La Loi du Sabre   Dim 11 Aoû 2013 - 9:10

Un brainstorming avait eu lieu avec Sunk pour essayer de revoir les règles de combat trop en notre faveur en reprenant celles des 3 Villages son AVH ; le souci c'est que si on peut définir des classes I à IV aux ennemis selon leurs stats, il faut juger comment ce mode d'attribution s'opère en regard de leurs stats actuelles. D'autant que là où ça se complique c'est qu'en fonction de l'utilisation de telle arme contre un même ennemi les stats de ce dernier change. Or, c'est ce dernier côté que j'aime dans la LDS. Donc, cher Ashim, il faudrait dans un premier temps, lister tous les paragraphes de combat, mais pas que, tous les paragraphes qui se rapportent au combat où Yasaka se voit proposer de se fighter avec telle arme plutôt qu'une autre ayant un choix ouvert. Et se demander si l'on peut mixer cet aspect avec une refonte des stats des méchants en classes comme dans les 3 Villages. Je vais acquérir auprès de Tabasko le 3e tome manquant de la LDS donc je pourrais étudier la progression des stats des méchants d'un livre à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1922
Age : 43
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: La Loi du Sabre   Dim 11 Aoû 2013 - 10:11

Quant à cela, je suggérerais
- des points de maîtrise de combat différents pour chaque type d'arme ( mais ça, j'imagine que c'est déjà décidé )
- des boni et/ou mali en dommages subis et/ou infligés selon l'arme et l'adversaire se rajoutant à ceux du type d'armes quand il y a choix

Par ailleurs, on ne peut vraiment pas dire u'il y ait progression dans les stats des méchants d'un livre à l'autre, c'est dans le 1° tome qu'elles sont les plus hautes, ça descend bas dans le 2°, je crois me souvenir que le 3° remonte un peu. Il va falloir faire une sérieuse remise à plat et ne pas se fier exagérément aux stats des livres à mon avis.
D'un autre côté, Yasaka est déjà censé être le mégasupersamouraï de la mort donc il ne progresse pas ou autant dire pas en combat ( il est censé par contre progresser spirituellement… ); il n'est donc pas nécessaire qu'il y ait progression des ennemis d'un tome à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Lowbac
Aventurier de l'Infini
Aventurier de l'Infini
avatar

Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 11156
Age : 39
Localisation : Angers
Profession : Employé commercial
Loisirs : Lectures, Commerce, Angers Sco
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: La Loi du Sabre   Mar 13 Aoû 2013 - 16:22

Têtre qu'on pourrait dresser en catégories les ennemis néanmoins pour faciliter l'attribution de classes afférentes sur le modèle des 3 Villages ?
Revenir en haut Aller en bas
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1922
Age : 43
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: La Loi du Sabre   Mar 13 Aoû 2013 - 19:26

C'ets ce que nous avions dit; et selon les stats divergentes selon les armes utilisées mettre des boni et mali.

Exemple: les Frères Siamois du Monastère Oublié ( celui que j'ai sous la main )
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Loi du Sabre   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Loi du Sabre
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Double sabre
» [Day, Thomas] La voie du sabre
» Iaïdo : L'Art de dégainer le sabre
» Plus forte que le Sabre d'Hiroshi Hirata
» [roman] La pierre et le sabre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: Les Séries dont Vous êtes le Héros :: Les Autres Livres...-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit