L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le Héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 L'art du Fumble : ôde à l'échec critique

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
Donald S
Canard Teigneux
Canard Teigneux


Nombre de messages : 2721
Date d'inscription : 03/12/2010

L'art du Fumble : ôde à l'échec critique - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art du Fumble : ôde à l'échec critique   L'art du Fumble : ôde à l'échec critique - Page 8 EmptyVen 16 Aoû 2019 - 0:27

Je reviens un peu sur l'allemand...
c'était juste ma Lv3 au lycée ,discipline dans laquelle je culminais à plus de 18 de moyenne  à l'epoque...
En comparaison,j'etais trés mauvais en Anglais...je stagnais lamentablement sous les 10 ou 11 de moyenne...alors que c'était une langue que j'etais censé avoir etudié depuis plus longtemps...Pourquoi une langue réputé dure m 'a paru plus simple qu'une langue qui est dite "simple d'apprentissage et qui surtout t'ouvriras de nombreuse portes..."
je comprend plus...
Des fois je me demande s il ne serait pas plus logiquepour un Francophone d'aprendre l'Allemand avant d'aprendre "L Anglais?
Revenir en haut Aller en bas
dav-ID
Maître d'armes
Maître d'armes
dav-ID

Masculin
Taureau Chèvre
Nombre de messages : 7267
Age : 40
Date d'inscription : 20/06/2007

L'art du Fumble : ôde à l'échec critique - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art du Fumble : ôde à l'échec critique   L'art du Fumble : ôde à l'échec critique - Page 8 EmptyVen 16 Aoû 2019 - 11:53

Yavanna a écrit:

Et si aujourd'hui l'élève a dépassé le maître, c'est parce que la génétique a été particulièrement généreuse.

Et sinon j'ai lu que tu avais une sœur tatoueuse et un frère aussi, elle/il sont comme toi ou pas...??...ou c'est juste que toi qui a récupérée le fumble style de tes parents...??...bonjour les repas en famille sinon... What a Face

Revenir en haut Aller en bas
Albatur
Maître de FFT
Maître de FFT


Masculin
Nombre de messages : 14409
Date d'inscription : 27/12/2009

L'art du Fumble : ôde à l'échec critique - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art du Fumble : ôde à l'échec critique   L'art du Fumble : ôde à l'échec critique - Page 8 EmptyVen 16 Aoû 2019 - 13:42

Yavanna a écrit:
dav-ID a écrit:
C'est comment qu'on dit déjà...??...à oui...telle mère, telle fille...^^

Ah niveau fumble la pomme n'est pas tombée loin de l'arbre ... Ma mère était du genre à mettre son paquet de cigarettes dans le bac à légumes du frigo et à partir avec une tomate dans sa poche de manteau (véridique).

Et si aujourd'hui l'élève a dépassé le maître, c'est parce que la génétique a été particulièrement généreuse.

Mon père est le roi pour ce qui est de se perdre en forêt, d'oublier le frein à mains sur sa voiture en plein hiver sur un terrain pentu, de partir travailler en pantoufles, et, fumble des fumbles, de jeter le linge sale à la poubelle à la fin des vacances et de charger tranquillement les sacs poubelles remplis d'ordures dans le coffre de sa voiture, pour s'en apercevoir 800 km plus tard.

Vous en tenez une sacré couche ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
cdang
Maître d'armes
Maître d'armes
cdang

Masculin
Nombre de messages : 3436
Localisation : Le Havre (Seine-Maritime, France)
Profession : Ingénieur en génie des matériaux et génie mécanique
Loisirs : Jdr, musique, cinéma, aïkido, iaïdo
Date d'inscription : 13/11/2013

L'art du Fumble : ôde à l'échec critique - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art du Fumble : ôde à l'échec critique   L'art du Fumble : ôde à l'échec critique - Page 8 EmptyDim 25 Aoû 2019 - 16:19

Donald S a écrit:

Des fois je me demande s il ne serait  pas plus logiquepour un Francophone d'aprendre l'Allemand avant d'aprendre "L Anglais?
Le français, c'est du latin qui a notamment été modifié du fait de notre prononciation germanique. En particulier, on bouffe la fin des mots, on ne pouvait donc plus utiliser les terminaisons de déclinaison et donc on a inventé les article (le, la, les etc.).

Donc, à la limite ça se tient. Sauf que bon, faut aimer la grammaire quand même :-D
Revenir en haut Aller en bas
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
Gorak

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 4099
Age : 45
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

L'art du Fumble : ôde à l'échec critique - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art du Fumble : ôde à l'échec critique   L'art du Fumble : ôde à l'échec critique - Page 8 EmptyDim 25 Aoû 2019 - 18:07

Les trois langues que j'ai apprises dans ma scolarité sont l'anglais, l'allemand et l'espagnol.

De ces trois langues, deux sont encore d'usage fréquent chez moi à savoir l'anglais et l'espagnol. En revanche, j'ai beaucoup perdu de l'allemand et pour cause : chaque fois que je me suis rendu en Allemagne, on me parlait surtout en anglais... alors, résultat : il ne me reste plus que la base.

Et il y a une quatrième langue que je comprends sans la parler, c'est l'italien. Probablement à cause de l'espagnol. Mais je me suis mis depuis peu à l'italien - étant tombé amoureux de ce pays - je me suis dit que c'était bien d'avoir quelques éléments de base pour communiquer.

Sinon, j'essaie aussi d'apprendre le russe et le néerlandais.
Revenir en haut Aller en bas
http://othello2.canalblog.com
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
Voyageur Solitaire

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 10605
Age : 47
Localisation : Anywhere out of the world...
Profession : Dieu des voyageurs, souverain d'Atalis, Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Tout, passionément.
Date d'inscription : 14/03/2009

L'art du Fumble : ôde à l'échec critique - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art du Fumble : ôde à l'échec critique   L'art du Fumble : ôde à l'échec critique - Page 8 EmptyDim 25 Aoû 2019 - 20:30

Jamais pu me blairer l'allemand… Quand un mec me parle allemand, j'ai l'impression qu'il m'engueule… Et puis les langues à déclinaisons, non merci, j'en ai suffisamment chié avec le latin que j'ai détesté et dont il ne me reste que les citations récupérées dans les albums d'Astérix…

Etant bilingue français/anglais, français/italien et parlant couramment espagnol, j'ai jamais eu trop de problème pour communiquer au cours de mes nombreux voyages. Bien qu'au Japon, contrairement à ce qu'on pourrait croire, il est difficile de trouver des gens parlant anglais et aussi en Russie. J'ai beaucoup aimé mon séjour au pays des Tzars mais pour trouver quelqu'un qui parle anglais correctement… Le premier endroit à visiter, c'est le Visitor center… Et l'alphabet cyrillique, bonjour…
Et puis, n'oublions pas notre beau pays… Quand j'entends certains commerçants, employés de musées, de grands magasins, parler anglais (pardon, franglais) dans des grandes villes touristiques ou même à Paris ou encore à l'aéroport… Sans parler de nos hommes politiques… Rien qu'au boulot déjà, lors de certaines réunions avec nos correspondants étrangers, quand j'entends certains de mes collègues, j'ai honte…

Revenir en haut Aller en bas
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
Gorak

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 4099
Age : 45
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

L'art du Fumble : ôde à l'échec critique - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art du Fumble : ôde à l'échec critique   L'art du Fumble : ôde à l'échec critique - Page 8 EmptyDim 25 Aoû 2019 - 21:52

Voyageur Solitaire a écrit:
Quand un mec me parle allemand, j'ai l'impression qu'il m'engueule…

De toute façon, en Allemagne, avant que je puisse trouver mes mots on a déjà commencé à me parler en anglais. C'est d'ailleurs fou comme quoi les Allemands ont autant de facilités avec cette langue.
Comme en Norvège, en Suède ou au Danemark : pas besoin d'apprendre leurs langues scandinaves, l'anglais est parfaitement compris et parlé partout.

L'allemand, je m'en sers que pour quelques notions de base (manger, bouffer ou dormir) et avec des anciens qui n'ont pas forcément cette connaissance de l'anglais.

Sinon, pour tout dire, j'utilise bien davantage l'anglais que toutes les autres langues. Et pour la communication à l'étranger, ça fonctionne au poil !

Mais c'est quand même triste de se dire que la langue français qui, par le passé était une langue de culture, diplomatique, parlée par toutes les cours d'Europe, est reléguée à des rangs inférieurs au profit de l'anglais.

L'anglais a dominé le monde aujourd'hui. Que cela nous plaise ou pas, c'est comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
http://othello2.canalblog.com
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
Voyageur Solitaire

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 10605
Age : 47
Localisation : Anywhere out of the world...
Profession : Dieu des voyageurs, souverain d'Atalis, Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Tout, passionément.
Date d'inscription : 14/03/2009

L'art du Fumble : ôde à l'échec critique - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art du Fumble : ôde à l'échec critique   L'art du Fumble : ôde à l'échec critique - Page 8 EmptyLun 26 Aoû 2019 - 15:23

C'est vrai qu'avec l'anglais, tu passes (quasiment) partout.
En Amérique du Sud, parler espagnol est un vrai plus quand-même, Brésil excepté.
Et puis des fois, on a des surprises comme la Namibie, en pleine Afrique Australe et où l'allemand reste très présent (ancienne colonie)...
Revenir en haut Aller en bas
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
Gorak

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 4099
Age : 45
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

L'art du Fumble : ôde à l'échec critique - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art du Fumble : ôde à l'échec critique   L'art du Fumble : ôde à l'échec critique - Page 8 EmptyLun 26 Aoû 2019 - 17:19

Voyageur Solitaire a écrit:

Et puis des fois, on a des surprises comme la Namibie, en pleine Afrique Australe et où l'allemand reste très présent (ancienne colonie)...

Je me doutais bien que l'allemand devait y être encore un peu parlé. Il y a même des villages là-bas qui ressemblent à des villages bavarois. Et il était question aussi d'y fabriquer de la bière. Est-ce que l'on en fait ?
Revenir en haut Aller en bas
http://othello2.canalblog.com
BaronBleu
gardien
gardien


Poissons Dragon
Nombre de messages : 308
Age : 43
Localisation : Montréal
Loisirs : Lecture, cinéma, marche, jeux de plateau
Date d'inscription : 15/08/2016

L'art du Fumble : ôde à l'échec critique - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art du Fumble : ôde à l'échec critique   L'art du Fumble : ôde à l'échec critique - Page 8 EmptyLun 26 Aoû 2019 - 17:23

Voyageur Solitaire a écrit:
Bien qu'au Japon, contrairement à ce qu'on pourrait croire, il est difficile de trouver des gens parlant anglais et aussi en Russie. J'ai beaucoup aimé mon séjour au pays des Tzars mais pour trouver quelqu'un qui parle anglais correctement… Le premier endroit à visiter, c'est le Visitor center… Et l'alphabet cyrillique, bonjour…

Exact, tu viens de me rappeler un séjour en Sibérie, avec un changement à Saint Petersbourg entre l'aéroport international et l'aéroport intérieur, il y a un bon moment.
Tout était en cyrillique, personne ne parlait anglais, et les comptoirs d'enregistrement comme les panneaux étaient derrière des portes non visibles depuis le hall.

Comme il y avait plusieurs heures en transit, j'ai pu travailler un peu mon russe, et m'orienter.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
Voyageur Solitaire

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 10605
Age : 47
Localisation : Anywhere out of the world...
Profession : Dieu des voyageurs, souverain d'Atalis, Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Tout, passionément.
Date d'inscription : 14/03/2009

L'art du Fumble : ôde à l'échec critique - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art du Fumble : ôde à l'échec critique   L'art du Fumble : ôde à l'échec critique - Page 8 EmptyLun 26 Aoû 2019 - 18:10

Encore, à Saint-Pétersbourg ou Moscou, tu peux tomber sur des jeunes qui ont des notions d'anglais et il y a quand-même, dans les endroits touristiques, des signalétiques en alphabet latin. Mais dans la rue, c'est pas évident, d'autant plus que les russes sont assez froids et peuvent même paraître rébarbatifs, ça n'encourage pas forcément le dialogue (ils sont par contre très chaleureux et même expansifs quand tu les connais).
Mais  je me suis aventuré en-dehors des grandes villes parfois, en train par exemple et là, ben tu te sens très seul…

Pareil au Japon (mon séjour là-bas remonte à loin, ça a peut-être changé) où j'ai été assez surpris. Même à Tokyo, dans la rue, c'est pas évident de se faire comprendre en anglais, il vaut mieux aller dans les grands magasins, les grands hôtels ou les cafés branchés. Après, ils sont tellement serviables que même si ça prend trois plombes, ils ne te lâcheront pas avant de t'avoir renseigné et d'être sûrs que tu as compris… C'est assez chiant pour les restaus, surtout les petits établissements ou boui-boui (les meilleurs) qui n'ont pas de menu en anglais. Mais bon, ils sont sympas, tu as souvent en vitrine des photos des aliments ou plats proposés, il te suffit de montrer la photo, ça aide déjà pas mal.
En comparant les deux, je trouve qu'il y a quand-même plus de panneaux traduits en alphabet latin à Tokyo qu'à Moscou.
Revenir en haut Aller en bas
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
Gorak

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 4099
Age : 45
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

L'art du Fumble : ôde à l'échec critique - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art du Fumble : ôde à l'échec critique   L'art du Fumble : ôde à l'échec critique - Page 8 EmptyLun 26 Aoû 2019 - 22:36

Le pire, c'est en Chine... surtout dans les campagnes... allez vous faire comprendre en anglais ! Impossible.
Et même dans les grandes métropoles, hormis dans les grands hôtels et les zones touristiques, vous ne trouverez personne à même de vous orienter si vous ne maîtrisez pas quelques mots de mandarin ou de cantonais.

Exception pour Hong-Kong du fait de son passé britannique, bien sur.
Revenir en haut Aller en bas
http://othello2.canalblog.com
dav-ID
Maître d'armes
Maître d'armes
dav-ID

Masculin
Taureau Chèvre
Nombre de messages : 7267
Age : 40
Date d'inscription : 20/06/2007

L'art du Fumble : ôde à l'échec critique - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art du Fumble : ôde à l'échec critique   L'art du Fumble : ôde à l'échec critique - Page 8 EmptyMar 27 Aoû 2019 - 15:01

Rolling Eyes Quand tu fais la connerie de te raser (enfin, ça c'est normal de se raser) et de jeter la vieille lame usagée à la poubelle...quelques temps après tu décides de compacter la poubelle pour faire de la place et que tu as oublié de mettre des gants...

Douleur au pouce et une belle entaille...

Le pire c'est que ça m'est déjà arrivé il y a quelques temps... What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L'art du Fumble : ôde à l'échec critique - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: L'art du Fumble : ôde à l'échec critique   L'art du Fumble : ôde à l'échec critique - Page 8 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'art du Fumble : ôde à l'échec critique
Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 Sujets similaires
-
» Ouverture d'un nouveau site web de critique BD
» "La critique" (par Philippe Sollers)
» échec installation en mode recovery et boot.img
» Mes dessins ! Et critique ?!
» Critiques: Marche à suivre pour faire une critique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: La Vie à l'Extérieur de la Taverne :: Divers-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit