La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'élue des sphères

Aller en bas 
AuteurMessage
titipolo
Chevalier
Chevalier


Nombre de messages : 215
Date d'inscription : 02/07/2013

MessageSujet: L'élue des sphères   Jeu 1 Jan 2015 - 17:40

Lien Littéraction



Voici donc le topic qui servira de feed concernant mon avh. J'ai finalement accepté qu'elle concoure pour le yaz 2014. j'espère qu'il y aura donc quelques retours.

Pour ceux que cela intéresse, j'ai crée un fichier word sur lequel se trouvent les portraits des personnages principaux. je n'ai pas pu les rattacher à l'histoire de manière à respecter les droits d'auteur mais je peux envoyer ce fichier par mp. Pour cela, me le signaler par mp.

Bonne lecture
Revenir en haut Aller en bas
Fitz
Mentor
Mentor
avatar

Masculin
Scorpion Serpent
Nombre de messages : 461
Age : 40
Profession : assassin royal
Loisirs : lecture/écriture, jeux de plateau, LDVELH, tennis de table
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: L'Elue des Sphères   Mar 10 Fév 2015 - 20:15

critique

Il s'agit ici d'une très longue AVH, du fait de son nombre de paragraphes, de la longueur de chacun d'eux, de la forte linéarité et de la difficulté assez forte.

Linéarité mais avec quand même beaucoup de liberté d'action. Simplement, c'est que le scénario est découpé de la sorte : un très long fil directeur obligé qui nous voit traverser tout le pays avec au programme de nombreuses péripéties et la visite de plusieurs villes ou villages, le tout parsemé de quêtes annexes. Il n'y a donc pas de bifurcation en Y où, si l'on emprunte une route, on passe à côté d'une autre longue séquence. Donc si comme moi on est du genre à tout ratisser consciencieusement, cela prend beaucoup de temps. Et lors des relectures, on repasse par les mêmes endroits, c'est un peu dommage. J'ai une préférence pour les vrais embranchements dans les AVH car les relectures sont moins fastidieuses.

Quant à la difficulté, elle ne provient pas tant des combats qui sont bien équilibrés. Mais d'un nombre trop grand de tests mortels et de batailles rangées obligatoires au résultat très aléatoire. On a le sentiment de tomber sur des MATs quand on meurt à cause de ça, d'un jet de dé raté où l'on avait presque une chance sur deux d'échouer et des batailles rangées où les ennemis sont aussi forts que nous.
Comme l'aventure est longue et linéaire, on doit subir de nombreux passages de ce genre et prier pour ne pas être trop malchanceux. C'est terriblement frustrant de mourir écroulé sous une maison par la faute d'un jet de dé raté alors que l'on avait bien avancé dans l'aventure lors d'une 5ème tentative. Même avec les points de sauvegarde, ça arrive. Du coup, lors de ce 5ème essai, j'ai continué sans plus jouer les règles. Je me suis rendu compte que j'aurais pu terminer presque sans tricher ensuite. Pour l'anecdote, ma guerrière (la plus efficace des 4 classes selon moi) était au niveau 7 avec de supers pouvoirs dont berserk.

Lors de ma première lecture, j'ai lamentablement été rattrapé par les squelettes dans le village. Ma première impression n'était pas très bonne : scénario d'élu assez convenu, des ennemis (les squelettes) banals et une difficulté à m'immerger dans la peau de l'héroïne.

Ensuite, à ma deuxième lecture, j'ai rencontré mes futurs compagnons et ai été agréablement surpris par le ton juste des dialogues. Chacun est décrit de manière précise, les réparties sont assez réalistes. Leurs réactions parfois un peu caricaturales (notre "Grande Soeur", je ne m'y suis jamais vraiment fait) mais globalement, c'était très agréable d'interagir avec eux et de les avoir avec nous sur la durée.
Seconde bonne surprise, le système de classe rappelant le  bon vieux Donjons et Dragons avec des niveaux et des pouvoirs à gagner. C'était vraiment enthousiasmant, d'autant plus que par la suite, je me suis aperçu que c'était finement géré avec un système de progression équilibré, des pouvoirs jamais oubliés et souvent utilisables, un aspect tactique supplémentaire pour résoudre les combats. Bien sûr, le système des coffres à pouvoir est un peu tiré par les cheveux mais je me suis pris au jeu.
J'ai commencé par un prêtre mais ai terminé vaincue par le poison car la grande soeur avait perdu trop de temps. J'ai enchaîné par le voleur qui est mort en combat, ses pouvoirs martiaux étant bien faiblards. J'ai ensuite pris le mage mais un combat de masse obligatoire et déséquilibré contre les squelettes retranchés dans leur fort m'a été défavorable (pourtant j'avais neutralisé les animaux avec le contrôle animal!).
J'ai donc terminé avec la guerrière, qui ne craint pas grand chose au combat. Mais c'est elle qui s'est retrouvée ensevelie dans une maison piégée dans la deuxième cité, soi-disant très tranquille et sans danger.

Donc un système de règles et un gameplay vraiment soignés aux petits oignons, le gros point fort de l'AVH. Je n'ai tout de même pas aimé les combats de masse inintéressants (je n'ai même pas tenté le système complexe au vu de la lecture des règles) ainsi que la tendance de certains combats individuels à traîner en longueur. Par contre, le système des combats simples avec un ou deux jets de dés à réussir est une chouette invention, qui reste un minimum dangereuse ou affaiblissante tout en procurant beaucoup de fluidité à l'exploration.

Niveau scénario, je n'ai pas été emballé par l'histoire très conventionnelle qui sent beaucoup le Seigneur des Anneaux ou d'autres romans de fantasy plus modernes tels que la Belgariade. Certaines réactions de personnages m'ont paru invraisemblables comme les elfes qui se méfient de nous mais nous confient le commandement d'un groupe de leurs guerriers ou la Grande Soeur qui risque le sort d'une bataille vitale en nous en donnant le commandement, juste pour qu'on se fasse la main. Certains noms choisis ne sont pas très immersifs non plus (Zik et Zak pour les magos, Groumf pour le lieutenant ogre...).
Mais j'ai apprécié que l'on puisse souvent agir avec des compagnons  qui ont leur propre personnalité, leurs propres intérêts (sympa de pouvoir les observer à distance avec le pouvoir de scrutation).
Egalement, si l'histoire dans ses grandes largeurs n'est pas surprenante, certaines mini-quêtes ont une vraie atmosphère (l'investigation dans le camp des squelettes, la mine...) ou se révèlent plutôt originales (le bâteau englouti, le phare...).

Quoi qu'il en soit, tant au niveau de ce que ça a demandé en équilibrage du gameplay ou en heures passé à écrire, c'est une sacrément balaise aventure qui a dû demander beaucoup de boulot.
Revenir en haut Aller en bas
Bruenor
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 1657
Age : 40
Localisation : Seine Maritime
Loisirs : LDVELH, Magic, Xbox One, Warhammer 40k...
Date d'inscription : 28/07/2013

MessageSujet: Re: L'élue des sphères   Mar 17 Fév 2015 - 15:20

Salut titipolo

j'ai commencé l'Elue des Sphères et je me pose une question une fois arrivé à la capitale. Au paragraphe 247 plusieurs quêtes s'offrent à nous, cependant celle de la mine me fait énormément penser à celle de la Grotte obscure déjà rencontrée avant d'arriver à la capitale. S'agit-il de la même quête? Si tel est le cas je pense qu'il n'est pas possible de la refaire une deuxième fois?

petite remarque sur les batailles, le système simplifié me semble trop aléatoire et j'ai opté pour le mode complexe qui tient compte des différences d'effectifs. Cependant ma première bataille (villageois vs gobelins) m'a semblé très longue, les pertes étant très faibles à chaque assaut d'un côté comme de l'autre. Je pense faire mes prochaines batailles en multipliant par 2 ou 3 le nombre de pertes obtenues une fois les dés lancés (par exemple s'il y a 8 victimes, en compter 16 voire même 24 s'il s'agit d'une plus grosse bataille), pour éviter que le combat s'éternise.

Le système des niveaux et classe me plaît bien pour le moment et je suis un clerc niveau 2. Au passage je veux bien ton fichier de portraits des personnages principaux.

Edit : Au 591 il est fait mention d'un mot clé abysse, or je remarque que ce mot n'apparaît nulle part dans l'AVH, je pense qu'il doit être obtenu au 52, tu as peut-être oublié de le mettre?
Revenir en haut Aller en bas
Bruenor
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 1657
Age : 40
Localisation : Seine Maritime
Loisirs : LDVELH, Magic, Xbox One, Warhammer 40k...
Date d'inscription : 28/07/2013

MessageSujet: Re: L'élue des sphères   Jeu 19 Fév 2015 - 11:53

Mon clerc est finalement venu à bout d'Astarof à la 5ème tentative. La difficulté est plutôt bien dosée, les PFA sont peu nombreux et j'ai eu tendance à tomber dessus uniquement car j'aime bien explorer dans tous les recoins.

Les combats en un contre un sont dans l'ensemble bien équilibrés grâce aux différentes caractéristiques des adversaires suivant le niveau que l'on a atteint. Je me demande si l'on peut vaincre Astarof en "fonçant" c'est-à-dire en évitant toutes les quêtes annexes pour aller le plus vite possible à la fin de l'aventure. A essayer! Mais dans ce cas on perd un gros intérêt de l'AVH avec toutes les petites quêtes.

Les combats simplifiés par tests sont une bonne idée et nous font gagner du temps tout en conservant la possibilité de perdre de l'endurance au cours de ceux-ci et du coup on se concentre sur les affrontements contre les "boss".

Les batailles quant à elles ne sont pas si aléatoires que ça si on prend le système complexe grâce aux bonus. Le nombre de victimes par tour est trop faible cependant et j'ai pris la liberté d'appliquer un coefficient multiplicateur aux différences obtenues par les dés pour comptabiliser les morts afin que les batailles ne s'éternisent pas trop. Par contre le système simplifié repose beaucoup trop sur les résultats de dés et n'est pour moi pas la bonne solution.

Titipolo est en progrès au niveau du style par rapport à sa première AVH, preuve que c'est en écrivant que l'on progresse, encore quelques maladresses mais moins nombreuses. Quelques coquilles ici ou là également et une ou deux relectures de plus auraient pu en enlever quelques unes supplémentaires.

La rejouabilité doit être bonne à condition de ne pas avoir fait toutes les quêtes avec son premier personnage. La bonne formule serait d'en faire une première moitié avec une classe et une deuxième avec une autre classe pour essayer de nouveaux pouvoirs. J'ai d'ailleurs bien aimé le pouvoir de convocation de squelette du clerc pendant les combats même si j'aurais préféré une autre créature vu qu'on passe notre temps à taper du squelette!

L'histoire en elle même est assez classique (une élue et un grand méchant) mais la variété des quêtes et la présence de compagnons assez bien développés nous maintient dans le récit.

Titipolo nous a donc offert une AVH très travaillée et riche avec son système de classe et de niveaux proche du jeu de rôle et un nombre de paragraphes conséquent, le style peut encore être amélioré mais les progrès sont là donc ça ne pourra que continuer à s'améliorer, peut être pour le tome 2 ? D'ailleurs doit-on conserver les stats de notre personnage pour la suite à venir de cette AVH ??
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'élue des sphères   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'élue des sphères
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le jeu des cinq sphères
» [Galouye, Daniel F] Les seigneurs des sphères
» La taille des sphères graphes
» Les six sphères
» Avis de marché - Saint Malo (35) - Musée d'Histoire - Lot 1 Globes et sphères, lot 2 ameublement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Aventures dont Vous êtes le Héros :: Les AVH-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit