L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le Héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Parlons d'histoire

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
AllezAu14
Champion
Champion


Nombre de messages : 408
Date d'inscription : 30/06/2006

Parlons d'histoire - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 12 EmptyDim 2 Déc 2018 - 20:58

Coucou, tous !

Je vous signale que nous sommes aujourd'hui le 2 décembre, anniversaire de la bataille d'Austerlitz ! On l'appelle aussi "Bataille des Trois Empereurs".
Parlons d'histoire - Page 12 1920px-Austerlitz-baron-Pascal

Il y a exactement 113 ans, les Français battaient des forces russes et autrichiennes, ces dernières rassemblant l'empire des Habsbourgs d'Autriche et celle du Saint Empire Romain Germanique près de deux fois supérieures en nombres et en artillerie.
Plutôt que de parler de stratégie ou de tactique, je préfère parler de succès opérationnel. Par les déplacements de ses troupes, puis en présentant une apparence négligée aux émissaires, Napoléon a réussi à leurrer ses adversaires sur ses intentions. Persuadés qu'il bat en retraite devant eux, ils se précipitent dans son piège.

Les résultats : la France domine temporairement l'Europe : le Saint Empire Romain Germanique, le fantôme millénaire, est dissous. L'empire d'Autriche perd de nombreuses provinces, dont Venise. Napoléon crée de toutes pièces la confédération du Rhin et le Royaume d'Italie. Même si ces réorganisations sont éphémères, le signal est donné aux peuples : les vieilles dynasties ne sont plus légitimes, les choses vont commencer à bouger. Bientôt, ce sera à eux de prendre leur destin en main.

L'armée est une mer ; il attend le soleil ;
Il le voit se lever du haut d'un promontoire ;
Et, d'un sourire, il met ce soleil dans l'Histoire !


Et Vive l'empereur ! Parlons d'histoire - Page 12 0046
Revenir en haut Aller en bas
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
Gorak

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 3710
Age : 45
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

Parlons d'histoire - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 12 EmptyLun 3 Déc 2018 - 7:30

Vive l'Empereur !  salut
Revenir en haut Aller en bas
http://othello2.canalblog.com
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
Gorak

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 3710
Age : 45
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

Parlons d'histoire - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 12 EmptyMar 4 Déc 2018 - 8:54

Parlons d'histoire - Page 12 Richel10Parlons d'histoire - Page 12 Academ10


LE CARDINAL DE RICHELIEU & L’ACADÉMIE FRANÇAISE

Le cardinal de Richelieu, qui se piquait de littérature, conçut le projet de donner une existence légale à une compagnie de lettrés et c'est ainsi que, le 2 janvier 1635, par lettres patentes, naquit l'Académie française.
Ses premiers membres, au nombre de 40, furent astreints "à tenir des conférences pour rendre le langage français non seulement élégant, mais capable de traiter tous les arts et toutes les sciences."
Mais le Parlement de Paris, jaloux de voir une autorité nouvelle se constituer dans l'Etat à côté de la sienne, refusa pendant deux ans d'enregistrer les lettres de fondation.


L'oeuvre d'épuration de la langue française, déjà entreprise par le poète Malherbe, puis reprise par l'Académie au nom de l'unité, fut, en ce qui concerne la grammaire et l'étymologie, complétée par Claude de Vaugelas et Gilles Ménage, donnant comme résultat le français ferme, noble et précis, tel que nous le parlons aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
http://othello2.canalblog.com
AllezAu14
Champion
Champion
AllezAu14

Masculin
Nombre de messages : 408
Localisation : Village de la Pierre qui Mue
Date d'inscription : 30/06/2006

Parlons d'histoire - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 12 EmptyMar 4 Déc 2018 - 22:11

Gorak a écrit:
L'oeuvre d'épuration de la langue française, déjà entreprise par le poète Malherbe, puis reprise par l'Académie au nom de l'unité, fut, en ce qui concerne la grammaire et l'étymologie, complétée par Claude de Vaugelas et Gilles Ménage, donnant comme résultat le français ferme, noble et précis, tel que nous le parlons aujourd'hui
Le résultat est que les Français sont un des seuls peuples à pouvoir lire la littérature du XVIIe siècle directement dans le texte. Les autres langues ont beaucoup plus évolué.
Revenir en haut Aller en bas
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
Gorak

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 3710
Age : 45
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

Parlons d'histoire - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 12 EmptyMer 12 Déc 2018 - 11:08

Comment la France est entrée en guerre contre le Mexique en 1861 ?

Parlons d'histoire - Page 12 Benito10

Benito Pablo Juarez, dirigeant libéral d'origine amérindienne, avait été élu président de la République mexicaine en 1858.

Sa première décision, en tant que chef d'Etat, fut de suspendre les dettes extérieures contractées par ses prédécesseurs. Son décret provoqua la colère des trois puissances qui avait prêté de l'argent au Mexique, à savoir la France, mais aussi la Grande-Bretagne et l'Espagne, qui décidèrent d'agir conjointement pour défendre leurs investissements.

En 1861, une expédition militaire commune fut dirigée contre le Mexique et la ville de Vera Cruz fut occupée.

L'année suivante, Britanniques et Espagnols se retirèrent de la coalition ; seul Napoléon III, dont les ambitions coloniales étaient évidentes, poursuivit l'entreprise.

En juin 1863, les troupes françaises pénétraient dans Mexico. Juarez et son gouvernement prirent la fuite. L'empire mexicain fut restauré et Napoléon III en offrit la couronne à l'archiduc Maximilien de Habsbourg, frère de François-Joseph, empereur d'Autriche.
Mais en 1865, les Etats-Unis, qui sortaient à peine de leur guerre civile, firent pression sur la France jusqu'à ce qu'elle retire ses troupes du Mexique. Aussitôt, des troupes républicaines, commandées par le général Porfirio Diaz et financées par Washington, réinvestirent Mexico. Maximilien s'enfuit et se réfugia à Queretaro où il fut arrêté et exécuté (1867).

Un fiasco total pour la France, extrêmement coûteux pour le contribuable...
Revenir en haut Aller en bas
http://othello2.canalblog.com
gynogege
Maître d'armes
Maître d'armes
gynogege

Masculin
Bélier Tigre
Nombre de messages : 2436
Age : 45
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 26/09/2014

Parlons d'histoire - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 12 EmptyMer 12 Déc 2018 - 20:34

Je suppose que c'est pour des fiascos comme celui-là que tu admires Louis-Napoléon le Petit ?
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
Gorak

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 3710
Age : 45
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

Parlons d'histoire - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 12 EmptyMer 12 Déc 2018 - 21:18

Le projet était pas si mauvais, en fait : les Etats-Unis étaient englués dans une guerre civile et le Mexique dans une impasse politique.
Il s'agissait d'installer un empereur catholique au Nouveau Monde. Ce qui aurait certainement été favorable pour les intérêts français.

Malheureusement, l'entreprise a pris trop de temps, et la guerre de Sécession fut terminée, les Etats-Unis reprenaient leur puissance...

Dommage.
Revenir en haut Aller en bas
http://othello2.canalblog.com
cdang
Maître d'armes
Maître d'armes
cdang

Masculin
Nombre de messages : 3380
Localisation : Le Havre (Seine-Maritime, France)
Profession : Ingénieur en génie des matériaux et génie mécanique
Loisirs : Jdr, musique, cinéma, aïkido, iaïdo
Date d'inscription : 13/11/2013

Parlons d'histoire - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 12 EmptyMer 12 Déc 2018 - 21:59

Vu ce que nous ont coûté nos colonies en vies humaines, je ne suis pas sûr qu'une de plus ç'aurait été un bien.
Revenir en haut Aller en bas
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
Gorak

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 3710
Age : 45
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

Parlons d'histoire - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 12 EmptyJeu 13 Déc 2018 - 1:30

cdang a écrit:
Vu ce que nous ont coûté nos colonies en vies humaines, je ne suis pas sûr qu'une de plus ç'aurait été un bien.

Je ne pense pas que le Mexique serait devenu une colonie de la France et ce n'était pas vraiment le but. Mais il y aurait eu des concessions pour la France dans un port comme Vera Cruz, à la façon des concessions faites aux Occidentaux à Shanghai à la même époque, à peu près.
Cela aurait grandement servi les intérêts commerciaux de la France.

Mais, de toute façon, les Européens - le "Vieux Monde" - n'étaient plus trop les bienvenus sur le continent américain. Et c'est d'ailleurs pourquoi les Etats-Unis se sont empressés de soutenir le président Juarez sitôt leur guerre civile achevée.
La fameuse "Doctrine Monroe" qui souhaitait réserver le "Nouveau Monde" aux Américains et laisser le "Vieux Monde" en dehors.

Revenir en haut Aller en bas
http://othello2.canalblog.com
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
Gorak

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 3710
Age : 45
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

Parlons d'histoire - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 12 EmptyJeu 13 Déc 2018 - 9:49

Aux racines de l'impérialisme américain : la doctrine Monroe

Les Etats-Unis eurent des ambitions géostratégiques qui s'affirmèrent dès la fin du XIXe siècle, alors que leur expansion commerciale leur donnait le désir de jouer un rôle mondial correspondant à leur richesse, à leur essor démographique et économique ; elle les incita à s'assurer des marchés privilégiés pour écouler leurs produits manufacturés.

Parlons d'histoire - Page 12 James_10

La première ambition des Etats-Unis fut de rendre impossible, tant en Amérique du Nord qu'en Amérique du Sud, toute action politique d'une quelconque puissance du "Vieux Monde" européen.
Cette prétention se manifesta, pour la première fois, en 1823. Les colonies américaines de l'Espagne étaient en pleine insurrection contre leur métropole et le bruit courait que les souverains de la Sainte-Alliance songeaient à restaurer par la force l'autorité du monarque légitime. Dans ces circonstances, le président James Monroe adressa au Congrès un message où il protestait par avance de toute intervention européenne en Amérique :

James Monroe a écrit:
"Mon administration a établi comme un principe ou sont impliqués les droits et les intérêts des Etats-Unis, que les continents américains ne doivent plus être considérés désormais comme susceptibles de colonisation par aucune puissance européenne. Nous considérons à l'avenir toute tentative des puissances européennes pour étendre leur système politique à une portion quelconque de cet hémisphère comme dangereux pour notre tranquillité et notre sécurité."

La doctrine du président Monroe fut appliquée à plusieurs reprises dans la seconde moitié du XIXe siècle, notamment au Mexique (1866), en Alaska (1867) et à Cuba (1898).

Au Mexique, avant même la fin de la guerre de Sécession, les Etats-Unis protestaient contre l'intervention de Napoléon III et demandèrent le rappel des troupes françaises (1865). Elles furent rappelées en 1866 et l'empire de Maximilien s'écroula.
En 1867, ils rachetèrent aux Russes l'Alaska, au climat glacial, région presque vide d'habitants dont les ressources consistaient dans la chasse des animaux à fourrure et surtout dans l'exploitation des mines d'or.
Revenir en haut Aller en bas
http://othello2.canalblog.com
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
Gorak

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 3710
Age : 45
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

Parlons d'histoire - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 12 EmptyDim 3 Fév 2019 - 15:18


Parlons d'histoire - Page 12 Alhaze10


Voici l'histoire d'une petite boîte noire qui pouvait capturer des images.

Au Xe siècle, un savant arabe nommé Alhazen inventa un mystérieux dispositif appelé "chambre noire".

Ce n'est que huit siècles plus tard, en 1839, que Louis Daguerre annonça l'invention d'un processus qui, à l'époque, relevait encore de la magie.
C'est ainsi que naquit la photographie...
Revenir en haut Aller en bas
http://othello2.canalblog.com
dav-ID
Maître d'armes
Maître d'armes
dav-ID

Masculin
Taureau Chèvre
Nombre de messages : 6715
Age : 40
Date d'inscription : 20/06/2007

Parlons d'histoire - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 12 EmptyLun 4 Fév 2019 - 10:26

study L'Egypte et ses mystères ou découvertes...

Citation :
Plus de 40 momies de femmes, hommes, enfants et animaux «en bon état de conservation» ont été découvertes en Egypte.

Elles ont plus de 2000 ans mais sont «en bon état» : plus de 40 momies datant de la dynastie ptolémaïque d'origine grecque (323 à 30 avant J.-C.) ont été dévoilées en grande pompe dans des catacombes en Egypte par le ministère des Antiquités. Pour les contempler, il faut emprunter une fine échelle et descendre un tunnel en pierre étroit de neuf mètres. Sous le sol sableux du site archéologique de Touna el-Gebel à Minya, en Moyenne-Egypte (centre), une vaste pièce donne accès à plusieurs chambres minuscules.

A l'intérieur, des momies brunâtres sont posées à même le sol ou placées dans des cercueils ouverts en argile blanche. De sexes et de tailles différents, elles sont enveloppées de lin ou décorées d'écritures démotiques, une langue égyptienne antique. Certaines portent encore des fragments de carton coloré, un matériau utilisé pour la fabrication de masques funéraires. Selon le ministère égyptien des Antiquités, ces hommes et ces femmes, ces enfants et mêmes ces animaux de compagnie ont été découverts dans un tombeau familial appartenant à «la petite bourgeoisie» de l'époque ptolémaïque, du nom de la dernière dynastie pharaonique régnante, d'origine grecque, avant que l'Egypte ne passe sous domination romaine. La reine Cléopâtre en fut la dernière souveraine. «Tous sont en bon état de conservation», assure le ministère.

Parmi ces momies, douze sont celles d'enfants et six d'animaux, pour la plupart des chiens. «Ces animaux devaient être si chers à leurs propriétaires qu'ils les ont enterrés avec eux», s'amuse Mohamed Ragab, qui a participé aux fouilles de cette mission débutée en février 2018. Pendant que les journalistes photographient ces découvertes, des archéologues en blouses blanches tiennent à montrer qu'ils veillent à leur conservation. Casquette rose vissée sur le crâne et mains gantées, l'un d'entre eux se penche sur un sarcophage pour brosser délicatement une momie au niveau des jambes. Le geste, immortalisé par les objectifs des photographes, est soigné.

L'Egypte, longtemps critiquée pour sa négligence et son manque de rigueur scientifique, tient à montrer qu'elle prend soin de son trésor archéologique. Des ostracons [un débris de poterie] et des fragments de papyrus ont également été découverts sur place. Ils ont été exposés à la surface de cette nécropole de Touna el-Gebel nouvellement découverte.


Revenir en haut Aller en bas
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
Gorak

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 3710
Age : 45
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

Parlons d'histoire - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 12 EmptyLun 4 Fév 2019 - 17:20

Nous savons désormais, par des recherches récentes, que la momification était l'affaire de tous dans l'Egypte ancienne. Il n'y avait pas que les pharaons, les prêtres ou les architectes qui en bénéficiaient après leur mort mais le commun également.

Alors, bien sur, les moyens différaient d'une classe à l'autre mais, dans l'ensemble, c'était toute la société égyptienne de cette époque qui avait recours à cette pratique funéraire.

Cette découverte récente confirme le fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://othello2.canalblog.com
le Zakhan noir
Maître d'armes
Maître d'armes
le Zakhan noir

Masculin
Bélier Tigre
Nombre de messages : 1470
Age : 45
Localisation : Aubervilliers
Profession : devantunordinateurucien...
Loisirs : foot, jeux sous toutes leurs formes, ciné, beuveries, chaleur humaine
Date d'inscription : 23/02/2011

Parlons d'histoire - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 12 EmptyMar 12 Fév 2019 - 16:30

IL n'y a pas qu'en Egypte hein... c'est aussi une technique utilisée pour les mères ango-saxonnes
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
Voyageur Solitaire

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 10468
Age : 46
Localisation : In another world
Profession : Dieu des voyageurs, souverain d'Atalis, Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Enjoy the silence
Date d'inscription : 14/03/2009

Parlons d'histoire - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 12 EmptyMar 12 Fév 2019 - 20:06

Gorak a écrit:
Nous savons désormais, par des recherches récentes, que la momification était l'affaire de tous dans l'Egypte ancienne. Il n'y avait pas que les pharaons, les prêtres ou les architectes qui en bénéficiaient après leur mort mais le commun également.

Non.
L'embaumement, la momification, était réservée aux classes supérieures, à ceux qui en avaient les moyens. Le processus était l'affaire de spécialistes payés très chers (sans compter le trousseau funéraire qui accompagnait le défunt et son tombeau, la cérémonie avec les pleureuses, les rituels...). Hérodote rapporte déjà l'existence de trois catégories d'embaumement : " Lorsque le mort leur a été apporté, les embaumeurs montrent aux porteurs des modèles de cadavres en bois, imités par la peinture, et ils indiquent celui qu'ils disent le plus digne d'attention, qui fut celui du dieu dont je ne peux prononcer le nom ici. Ils font voir après celui-là le second, qui est d'un prix moindre et enfin le troisième le moins coûteux. »  
Les plus pauvres se contentaient d'enterrer leurs défunts dans le désert, dans une fosse. L'air très sec et le sable brûlant permettaient de préserver le corps, parfois drapé de lin (ce n'est que plus tard que les égyptiens ont compris qu'enlever la plupart des organes aidait à mieux préserver le corps, évitant le pourrissement et la putréfaction si laissés à l'intérieur). On a découvert en Egypte de nombreuses fosses, des cimetières "populaires" avec des corps entassés et non momifiés.
La momification n'était pas impérative pour accéder à l'Au-Delà, l'essentiel était de préserver l'intégrité du corps avant tout, momifié ou pas. D'ailleurs, les corps des criminels étaient brûlés afin de les priver de toute survie dans l'autre monde.
La momification était un "plus" mais restait un processus long, minutieux et coûteux, qui n'était pas à la portée de tous.
Revenir en haut Aller en bas
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
Gorak

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 3710
Age : 45
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

Parlons d'histoire - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 12 EmptyMar 12 Fév 2019 - 23:11

Voyageur Solitaire a écrit:
L'air très sec et le sable brûlant permettaient de préserver le corps, parfois drapé de lin

Ah, ben voilà, c'est pour ça, en fait. Parce que les corps retrouvés avaient vraiment l'air momifiés. Mais, en réalité, ce sont surtout les conditions climatiques qui donnaient cette impression...

Effectivement, la momification était réservée aux riches mais pas uniquement à la famille royale. Les plus grands architectes de l'Egypte ancienne y avaient droit aussi, comme ils avaient droit à avoir leur tombeau.

C'est du moins ce que dit Christian Jacq...

Parlons d'histoire - Page 12 Christ10
Revenir en haut Aller en bas
http://othello2.canalblog.com
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
Voyageur Solitaire

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 10468
Age : 46
Localisation : In another world
Profession : Dieu des voyageurs, souverain d'Atalis, Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Enjoy the silence
Date d'inscription : 14/03/2009

Parlons d'histoire - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 12 EmptyMer 13 Fév 2019 - 16:07

En Egypte, c'est en partie le phénomène de dessication, la déshydratation maximale du corps, ici par l'air très sec et le sable brûlant. Le but est de préserver le corps, d'empêcher sa décomposition. Les pauvres n'avaient que ce moyen, enterrer le défunt dans une fosse dans le désert, parfois enveloppé de lin et accompagné de quelques poteries et objets usuels.

A l'autre bout du monde, on utilisait le froid. On a retrouvé dans les Andes, à très haute altitude, les corps d'enfants incas sacrifiés aux dieux, parfaitement conservés et sans être pour autant momifiés. Le froid extrême, la raréfaction de l'oxygène, la basse pression atmosphérique et la glace ont conservé les corps intacts (on en a parlé sur mon forum) :

Parlons d'histoire - Page 12 Enfant10

La préservation du corps était l'objectif primordial des égyptiens, la momification était un "plus". Les organes étaient retirés, le corps vidé de ses fluides, longuement baigné dans des compositions spécifiques, entouré de bandelettes… Tout cela permettait d'aider le corps a mieux résister à la décomposition mais avait un coût énorme.
Revenir en haut Aller en bas
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
Gorak

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 3710
Age : 45
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

Parlons d'histoire - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 12 EmptyMer 13 Fév 2019 - 19:58

On ne dirait pas des morts. On penserait plutôt, en les voyant, à des gens endormis. C'est étonnant. Shocked

Cela n'est même pas effrayant, en vérité. Et les corps conservent toute leur beauté.

En revanche, va te balader dans la crypte des Capucins, à Palerme, là, par contre, tu as comme un sentiment de malaise au milieu de tous ces cadavres...
Revenir en haut Aller en bas
http://othello2.canalblog.com
dav-ID
Maître d'armes
Maître d'armes
dav-ID

Masculin
Taureau Chèvre
Nombre de messages : 6715
Age : 40
Date d'inscription : 20/06/2007

Parlons d'histoire - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 12 EmptyMar 12 Mar 2019 - 12:13

study Ce week-end j'étais à la montagne pour faire un peut de ski...j'étais du côté de Barcelonnette et la vallée de l'Ubaye dans les Alpes de haute Provence...j'aime bien ce coin car on retrouve des tas de témoignages sur l'histoire et la guerre...

Au détour de randonnées, j'ai déjà vu pas mal d'anciens bunkers, d'anciens entrepôts ou des vestiges d'installations militaire de la ligne Maginot...mais le truc qui me laissera toujours sur le cul...accroché à la montagne comme un nid d'aigle...le fort de Tournoux...


Parlons d'histoire - Page 12 1200px-FortdeTournouxbgcolour


Citation :
Surnommé le "Versailles militaire du XIXe siècle", comparé à une muraille de Chine miniature ou à une lamaserie tibétaine, ce fort constitue le noyau du dispositif stratégique de la vallée de l'Ubaye. Accroché à un éperon rocheux au-dessus de Condamine-Chatelard, dominant la rive droite de l'Ubaye, l'ouvrage le plus impressionnant de la vallée de l'Ubaye s'étend sur plusieurs niveaux. Dès 1709, les Français installent sur les rochers de Tournoux un camp retranché destiné à combattre les Savoyards et les Piémontais. La construction de l'ouvrage est décidée en 1837 par le général Haxo, directeur des fortifications sous la monarchie de Juillet. Les travaux débutent en 1843 pour s'achever en 1866, et nécessitent le concours de 1 500 ouvriers.

Le fort de Tournoux s'étale sur 400 mètres de dénivelé entre 1290 m et 1490 m d'altitude, accroché au flanc de la montagne tel un nid d'aigle. Il se décompose en 3 forts reliés et disposés verticalement, plus une caserne au pied de la falaise. Une partie du dispositif est creusée dans la montagne, tel l'escalier allant de la base jusqu'au fort haut (qu'on peut deviner grâce aux trous d'aération dans la falaise). Le programme de construction ne fut jamais achevé, mais le fort fut renforcé en 1880 par la batterie des Caures et le fortin de Serre-de Laut en 1890.

En avril 1945, le fort constitue la base française des troupes qui reprennent les ouvrages de Saint-Ours et de Roche-la-Croix aux Allemands. Le fort sert de dépôt de munitions jusqu'en 1987. Disposé en escalier sur une arête, le fort de Tournoux est composé d'un fort supérieur et d'un fort moyen, reliés par une route sinueuse. Le fort supérieur est doté d'un bâtiment de forme carrée, et dispose d'un tunnel conduisant à une double caponnière. L'escarpe est dotée de casemates voûtées.

Ce fort ne fait pas partie de la ligne Maginot, mais le plateau de Tournoux a été depuis toujours une position stratégique. Dès 1709, le maréchal de Berwick reçoit quelques crédits et aménage des retranchements, achève la construction de redoutes, élargit et améliore routes et chemins. La population est fortement mise à contribution et les réquisitions pleuvent: main d'oeuvre sur les chantiers, matériaux, bois, vivres, fourrage, hébergement etc. Sur le site campent jusqu'à 16 bataillons. Le camp de Tournoux est utilisé dès 1744 à l'occasion de la guerre de succession d'Autriche.

Jusqu'à la Révolution, le plateau de Tournoux fera parler de lui. Une polémique s'engage: est-t-il nécessaire d'élever un fort à Tournoux compte tenu des frais engagés pour construire Montdauphin? D'autre part si on fait d'importants travaux à Tournoux, la route de la vallée au niveau du Lauzet doit être améliorée mais elle deviendra alors une voie d'invasion facile. Le déclenchement de la Révolution s'il étouffe les polémiques, remet Tournoux à l'ordre du jour et en 1792 le général Kellerman y fait stationner 10 bataillons.

En 1865 on peut considérer le fort comme à peu près terminé; mais la facture est lourde, 1.500.000 francs avaient été alloués et en 1864 les dépenses se chiffraient à 2.760.000 francs alors qu'il manquait encore 150.000 francs pour terminer le fort en 1865! En 1873 le fort reçoit ses premiers occupants, qui délaissent les lieux en hiver.
Jusqu'en décembre 1887 se succèdent différentes unités. Les progrès de l'artillerie sont importants; on décide de construire de 1879 à 1883 2 lignes de batteries au clos des Caurres à 1750 m d'altitude. Simultanément de 1880 à 1885 est entreprise la construction de la batterie détachée de Vallon Claous (face à St Paul). Cette batterie (2 positions de 3 pièces) comprend une casemate logement pour 48 hommes, un casernement extérieur de 75 hommes, une poudrière sous roc, des magasins et locaux divers. Au dessus de la batterie entre 2130 m et 2276 m d'altitude, 4 tours crénelées sont construites. Tous ces bâtiments sont aujourd'hui propriété privée .

Durant la Première Guerre mondiale, il servit à emprisonner des officiers allemands. Dans les années 1930, la puissance de feu de l'artillerie ayant progressé, le fort de Tournoux fut doublé par les fortifications en béton armée semi-enterrées de Roche-la-Croix et de Viraysse, sur la commune de Meyronnes, faisant partie de la ligne Maginot des Alpes. Le fort tira ses premiers coup de feu en situation réelle en juin 1940 face à l'offensive de l'Italie de Mussolini et résista victorieusement. Mais il fut occupé en 1943 par les Allemands, puis libéré en 1945. Il resta occupé par l'armée française jusqu'en 1948, puis devint un simple dépôt de munitions jusqu'en 1987, et est démilitarisé depuis. Depuis cette date, l'association ubayenne "Fortifications de l'Ubaye" l'entretient et le fait visiter.


Parlons d'histoire - Page 12 Image334




Le fort a aussi servi comme base militaire pour le 157em régiment d'infanterie...au pied du sentier qui conduit au fort moyen, on peut voir une stele avec une plaque...

« De ce fort de Tournoux où il a séjourné depuis 1888, puis de Jausiers et de Barcelonnette, le 157° régiment d’infanterie a quitté définitivement la vallée de l’Ubaye, le 13 août 1914, à destination du front d’Alsace.

À sa dissolution en 1919, le régiment n’est jamais revenu en Ubaye.

Durant la Grande Guerre, 132 Ubayens sont « morts pour la France » au sein du 157° RI.  salut »


http://ubaye-en-cartes.e-monsite.com/pages/chasseurs-alpins/le-157eme-regiment-d-infanterie.html





https://www.ubaye.com/le-fort-de-tournoux.html



J'ai pris le sentier qui monte jusqu'au fort moyen dimanche après-midi, une bien belle balade qui serpente dans la foret, en plus il n'y avait pas de neige c'est cool et j'ai vu des chamois...mais le fort était fermé, dommage mais pas surprenant pour la saison, j'essayerais de revenir cet été et me renseigner pour savoir si on peut le visiter...ça a l'air vraiment très intéressant...en tout cas en voyant les photos http://fortiffsere.fr/tournoux/index_fichiers/Page364.htm, ça a l'air d'être le cas... Smile
Revenir en haut Aller en bas
dav-ID
Maître d'armes
Maître d'armes
dav-ID

Masculin
Taureau Chèvre
Nombre de messages : 6715
Age : 40
Date d'inscription : 20/06/2007

Parlons d'histoire - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 12 EmptyLun 18 Mar 2019 - 19:27

Mr. Green Samedi soir sur France 2, Stephane Bern consacrera un numéro de "Secret d'Histoire" sur l’Égypte des pharaon...

Parlons d'histoire - Page 12 Ob_11c821_secrets-histoire-bis-1000x486-2

Citation :
Une émission présentée par Stéphane Bern et consacrée aux deux des plus célèbres pharaons de l’histoire.

Tout d’abord, Ramsès II. Le nom de ce souverain, pharaon des pharaons, résume à lui seul toute la magnificence de l’Égypte ancienne. Ce roi bâtisseur nous fait voyager le long de la vallée du Nil. Ses rives sont encore jalonnées de ses monuments à couper le souffle : à l’image des temples d’Abou Simbel, Karnak ou encore de Louxor. Il fera aussi réaliser l’un des tombeaux les plus spectaculaires et précieux, dédié à sa grande épouse royale, sa préférée, Néfertari. La plus belle des tombes pour la plus belle des reines... Ramsès II est aussi le souverain de tous les records : son règne exceptionnel – presque soixante-sept ans – lui a permis d’inscrire son nom dans l’histoire. Mais il est également un homme à femmes, avec ses dizaines d’épouses et concubines. On lui attribuera même plus de 100 enfants ! Un autre record… Ramsès II est aujourd’hui le pharaon dont on peut le mieux admirer le véritable visage grâce à sa momie, conservée au musée du Caire. Pourtant, son état parfait ne laisse aucunement deviner la folle épopée qui sera la sienne à travers les siècles…

Et puis, il y a Toutânkhamon. Ce pharaon est né seulement quelques décennies avant Ramsès II. Si son court règne ne permet pas à ce jeune roi de laisser une grande trace à la postérité, il est entré dans l’histoire avec la découverte, en 1922, de sa tombe par Howard Carter et son mécène Lord Carnarvon. À l’intérieur, la chambre funéraire est remplie d’un somptueux trésor, le plus important jamais découvert. C’est d’ailleurs à cette époque que naît le mythe de la malédiction de la momie. Qu’en est-il vraiment ? Qui est ce pharaon, dont on ignore à l’époque beaucoup de choses ? Une histoire volontairement effacée ? Car il est le fils de l’un des plus révolutionnaires des pharaons : Akhenaton.

Ça va être pas mal je pense...


Sans oublier la grande exposition qui aura lieu à partir de la même date...

Parlons d'histoire - Page 12 Bigtoutankhamon-paris-la-villette
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
Voyageur Solitaire

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 10468
Age : 46
Localisation : In another world
Profession : Dieu des voyageurs, souverain d'Atalis, Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Enjoy the silence
Date d'inscription : 14/03/2009

Parlons d'histoire - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 12 EmptyLun 18 Mar 2019 - 20:02

L'exposition s'annonce pharaonique (désolé, fallait que je la fasse…).
Même s'il n'y aura que 150 objets sur les 5000 (!) du trésor funéraire, la plupart n'ont jamais quitté l'Egypte et seront donc visible à l'étranger pour la première fois.

Ramsès II a vécu jusqu'à 91 ans, chose exceptionnelle pour une époque où l'espérance de vie moyenne était de 30 ans. Pas étonnant que ses sujets aient fini par le croire immortel…

Quant à Toutankhamon, il est quasiment certain aujourd'hui que son fabuleux trésor funéraire et même son tombeau ne lui étaient pas destinés. Sa mort à 19 ans à peine a dû prendre de cours les prêtres et on l'a installé en urgence dans une tombe, la sienne n'étant sans doute pas prête, avec des objets pris ailleurs. Certains des objets de son trousseau auraient été "retravaillés" pour y inscrire son nom ou remodelés à son effigie.
Quant à son apparence, le mythe en prend un coup si l'on en croit la reconstitution numérique établie d'après l'analyse complète de sa momie :

Parlons d'histoire - Page 12 Bioniq10

Issu de plusieurs mariages consanguins (il avait lui-même épousé sa demi-soeur), le Pharaon était fragile, voire difforme, affligé d'un pied déformé (on a retrouvé 130 cannes dans sa tombe, sans lesquelles il ne pouvait sans doute pas marcher), d'une dentition proéminente, avec un physique étonnamment féminin (hanches larges, seins développés).
Revenir en haut Aller en bas
Albatur
Maître de FFT
Maître de FFT


Masculin
Nombre de messages : 14260
Date d'inscription : 27/12/2009

Parlons d'histoire - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 12 EmptyLun 18 Mar 2019 - 21:01

En gros c'était un laideron ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
Voyageur Solitaire

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 10468
Age : 46
Localisation : In another world
Profession : Dieu des voyageurs, souverain d'Atalis, Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Enjoy the silence
Date d'inscription : 14/03/2009

Parlons d'histoire - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 12 EmptyLun 18 Mar 2019 - 21:15

Et un malade : l'analyse de sa momie a révélé des traces de paludisme, de la maladie de Kölher (anomalie de la croissance des os et du cartilage), d'une nécrose osseuse sur son pied gauche et enfin de drépanocytose, une maladie génétique qui peut retarder la croissance chez l'enfant. La totale…

Enfin, sa momie a révélé une grave fracture au niveau de sa jambe gauche, avec rotule arrachée et des restes d'infection. Un accident sans doute, beaucoup suggèrent une chute, un accident de char qui lui aurait roulé dessus. D'après les analyses, le cœur aurait été écrasé sous l'impact et le Pharaon n'aurait survécu que cinq jours maximum à cet accident.


Dernière édition par Voyageur Solitaire le Lun 18 Mar 2019 - 21:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
vador59
Seigneur Sith
Seigneur Sith
vador59

Masculin
Vierge Serpent
Nombre de messages : 5939
Age : 41
Localisation : exilé à Dagobah
Profession : Personnel de direction de l'académie Sith
Loisirs : Faire des treks jusqu'à Za'adum...
Date d'inscription : 04/10/2009

Parlons d'histoire - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 12 EmptyLun 18 Mar 2019 - 21:15

Albatur a écrit:
En gros c'était un laideron ! Very Happy

Plutôt un abâtardi... Les règles de la génétique sont décidément impitoyables.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
Voyageur Solitaire

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 10468
Age : 46
Localisation : In another world
Profession : Dieu des voyageurs, souverain d'Atalis, Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Enjoy the silence
Date d'inscription : 14/03/2009

Parlons d'histoire - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 12 EmptyLun 18 Mar 2019 - 21:19

A force de mariages consanguins… Mais l'inceste était sacré chez les Pharaons, pour préserver la "pureté" du sang royal… L'exemple venait de haut : Isis était l'épouse mais aussi la sœur d'Osiris.
Revenir en haut Aller en bas
vador59
Seigneur Sith
Seigneur Sith
vador59

Masculin
Vierge Serpent
Nombre de messages : 5939
Age : 41
Localisation : exilé à Dagobah
Profession : Personnel de direction de l'académie Sith
Loisirs : Faire des treks jusqu'à Za'adum...
Date d'inscription : 04/10/2009

Parlons d'histoire - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 12 EmptyLun 18 Mar 2019 - 21:27

Isis qui était aussi nécrophile après tout... Ca autorisait beaucoup de choses dans les palais royaux Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Parlons d'histoire - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 12 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Parlons d'histoire
Revenir en haut 
Page 12 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Parlons d'histoire
» Histoire de Korrigans/Conte breton
» Annie Pietri, l'Histoire pour la jeunesse...
» Histoire du Musée Chasseurs
» Le conte devenant vrai: L'histoire (à écrire)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: La Vie à l'Extérieur de la Taverne :: Divers-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit