La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Littérature ergodique

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
cdang
Maître d'armes
Maître d'armes


Nombre de messages : 3119
Date d'inscription : 13/11/2013

MessageSujet: Re: Littérature ergodique   Mar 17 Oct 2017 - 14:42

Lewis Trondheim (t.) et Sergio Garcia (d.), Les Trois Chemins (L'École des loisirs, 2013)


C'est un bouquin que mon fils avait eu il y a quelques années et bizarrement, il resurgit comme ça dans ma mémoire.

C'est une bande dessinée, les pages pouvant être mises bout à bout. On peut suivre trois personnages suivant chacun un chemin, les chemins s'entre-croisant. Matériellement, sur une page, on a les trois personnages à plusieurs étapes de leur voyage ; le décor est commun mais ils ne passent pas aux même endroits et n'interagissent pas avec les mêmes personnages, ou alors pas de la même manière, ou alors pas au même moment.

C'est bien une œuvre ergodique puisqu'il faut « travailler pour suivre le chemin ». C'est pas une œuvre interactive puisque les choix n'influent pas sur le destin des personnages.

En tous cas c'est extrêmement bien fait.

https://www.ecoledesloisirs.fr/livre/trois-chemins

J'ai découvert qu'il y en avait un autre, je vais me précipiter pour l'acheter :

https://www.ecoledesloisirs.fr/livre/trois-chemins-mers
Revenir en haut Aller en bas
cdang
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3119
Localisation : Le Havre (Seine-Maritime, France)
Profession : Ingénieur en génie des matériaux et génie mécanique
Loisirs : Jdr, musique, cinéma, aïkido, iaïdo
Date d'inscription : 13/11/2013

MessageSujet: Re: Littérature ergodique   Mer 18 Oct 2017 - 11:21

Bon, allez, ya un moment faut bien assumer :

Revenir en haut Aller en bas
PileouFace
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Nombre de messages : 669
Date d'inscription : 24/07/2013

MessageSujet: Re: Littérature ergodique   Mer 18 Oct 2017 - 16:00

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
vador59
Seigneur Sith
Seigneur Sith
avatar

Masculin
Vierge Serpent
Nombre de messages : 5799
Age : 41
Localisation : exilé à Dagobah
Profession : Personnel de direction de l'académie Sith
Loisirs : Faire des treks jusqu'à Za'adum...
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: Littérature ergodique   Mer 18 Oct 2017 - 17:23

La classe, M. le professeur! thumright
Revenir en haut Aller en bas
Dagonides
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Cancer Singe
Nombre de messages : 924
Age : 38
Localisation : Grand Est
Profession : Bibliophile Obscur
Date d'inscription : 13/04/2012

MessageSujet: Re: Littérature ergodique   Mar 24 Oct 2017 - 18:02

J'ai aspiré la vidéo pour réfléchir posément à ces divers concepts théoriques.
Revenir en haut Aller en bas
cdang
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3119
Localisation : Le Havre (Seine-Maritime, France)
Profession : Ingénieur en génie des matériaux et génie mécanique
Loisirs : Jdr, musique, cinéma, aïkido, iaïdo
Date d'inscription : 13/11/2013

MessageSujet: Re: Littérature ergodique   Mer 25 Oct 2017 - 9:04

Dagonides a écrit:
J'ai aspiré la vidéo pour réfléchir posément à ces divers concepts théoriques.
Hé, j'y suis pourtant allé mollo sur la théorie.

À propos de savoir si la mention « ceci est un jeu » sur un livre suffisait à dire que c'est un livre-jeu, on m'a répondu sur le groupe Facebook Observatoire des mondes imaginaires :
Julien Buseyne a écrit:
C’est typiquement un cas où la formule performative n’est pas efficace, car il existe une contradiction entre la structure de l’objet et l’usage que l’auteur prétend que le sujet peut en faire.

Le sujet dispose d’une puissance poétique, et il peut effectivement improviser un jeu à partir d’un objet qui n’a pas été prévu pour ça. Dans une certaine mesure, il est sans doute possible d’improviser un jeu dans un ouvrage strictement littéraire. Tout dépend de la personne et de l’ouvrage. Mais, ce n’est pas ce dont il est question ici, mais bien de la fonction conative d’une communication : « jouez. »

[…]

Si cette mention remplit une fonction métasémiotique, c’est que le code du message lui-même ne le désigne pas de façon évidente comme un jeu, ce qui serait automatique si tel était le cas. Comme dans le cas d’une charade, d’une devinette ou d’un livre dont vous êtes le héros.
Je dois avouer être allé chercher quelques définitions sur le Web… bounce


Dernière édition par cdang le Mer 25 Oct 2017 - 11:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dagonides
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Cancer Singe
Nombre de messages : 924
Age : 38
Localisation : Grand Est
Profession : Bibliophile Obscur
Date d'inscription : 13/04/2012

MessageSujet: Re: Littérature ergodique   Mer 25 Oct 2017 - 9:17

Je voulais dire : bien profiter de tes explications. Ton exposé était parfaitement clair Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
cdang
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3119
Localisation : Le Havre (Seine-Maritime, France)
Profession : Ingénieur en génie des matériaux et génie mécanique
Loisirs : Jdr, musique, cinéma, aïkido, iaïdo
Date d'inscription : 13/11/2013

MessageSujet: Re: Littérature ergodique   Mer 25 Oct 2017 - 16:42

Vincent Berry, « Des romans de “World of Warcraft” aux adaptations de “Loup Solitaire” : quand le jeu vidéo emprunte au libre et inversement », colloque La littérature de jeunesse dans le jeu des cultures matérielles et médiatiques : circulations, adaptations, mutations, université Paris 13, septembre 2014

Revenir en haut Aller en bas
cdang
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3119
Localisation : Le Havre (Seine-Maritime, France)
Profession : Ingénieur en génie des matériaux et génie mécanique
Loisirs : Jdr, musique, cinéma, aïkido, iaïdo
Date d'inscription : 13/11/2013

MessageSujet: Re: Littérature ergodique   Ven 27 Oct 2017 - 14:29

Tentative de classification des livres-jeux dans la littérature

Je ne suis pas un littéraire donc les termes ne sont pas nécessairement les bons. Mais je vous livre une tentative de cerner, du point de vue de la littérature, ce que sont les livres-jeux. En particulier, un des buts est de clarifier la notion de linéarité et non-linéarité (ou alinéarité).

Partons donc de la littérature dans son ensemble. La première grande dichotomie ( = séparation en deux) est la distinction entre littérature orale (contes, légendes, traditions orales…) et la littérature écrite. En particulier, le jeu de rôle, un genre proche du livre-jeu, est de la littérature orale alors que le livre-jeu est bien évidemment écrit — en fait non, pas évidemment, il peut s'agir d'une lecture audio ou d'une navigation entre fichiers MP3 (voire vidéo). Mais dans tous les cas, parmi les éléments distinguant les deux : la littérature écrite est déterminée, figée (y compris quand elle est lue ou filmée), tandis que la littérature orale est (au moins partiellement) émergente, elle a une part d'improvisation.

Ensuite, dans la littérature écrite, je distingue la littérature linéaire de la littérature non-linéaire (ou alinéaire). Pour moi, la littérature linéaire désigne :

  • un livre qui se lit de manière séquentielle, mot après mot dans le sens de lecture classique (en français : de gauche à droite et de haut en bas) ;
  • il y a une progression dans les idées et/ou l'histoire ; dans le cas d'une histoire, la progression est essentiellement chronologique.



Calligramme de Guillaume Apollinaire / Dictionnaire

Il y a donc trois manières de ne pas être linéaire :

  • on ne lit pas de manière séquentielle : on ne lit pas les mots dans l'ordre ; cela inclue les dictionnaires (personne ne les lit de A à Z), les ouvrages techniques et didactiques dont les livres scolaires (on accède directement au chapitre qui nous intéresse par la table des matières ou l'index ou bien par une référence croisée) ;
  • on ne lit pas de gauche à droite et de haut en bas, il faut suivre un chemin, c'est la littérature ergodique (travailler pour trouver le chemin) ; cela comprend les calligrammes ;
  • dans le cas d'une histoire, la progression n'est pas chronologique ; cela inclue les romans picaresques (on saute du coq à l'âne) comme Jacques le fataliste et son maître de Denis Diderot ou Si par une nuit d'hiver un voyageur d'Italo Calvino, les livre-cerveau (les idées se bousculent comme les souvenirs et les associations d'idées dans la tête) — par exemple des mémoires qui ne sont pas dans l'ordre chronologique comme À la recherche du temps perdu de Marcel Proust — et romans utilisant beaucoup d'ellipses (trous dans l'histoire), analepses (flashbaks) et prolepses (flashforwards).


La littérature non-séquentielle est essentiellement parcellaire, c'est-à-dire qu'on ne lit pas la totalité du texte.

Si la littérature est à la fois parcellaire et ergodique, alors elle est combinatoire c'est-à-dire que le texte lu est une combinaison de morceaux choisis.

On peut ici contester l'analyse faite : toute littérature non-séquentielle est nécessairement ergodique puisque dès que je ne suis pas la séquence normale, je dois travailler pour trouver le chemin. Je dirai que dans le cas d'un dictionnaire, les sections ne sont pas destinées à être lues ensembles, on ne lit les entrées qu'une par une. C'est bien sûr faux lorsque l'on doit faire une recherche récursive (on doit chercher la définition d'un mot trouvé dans une définition), mais vous voyez l'esprit de la chose : une expérience de lecture (entre le moment où j'ouvre et celui où je ferme le dictionnaire), je vais la plupart du temps me contenter de lire une unique entrée ; le travail consiste à trouver l'entrée mais une fois la lecture commencée, celle-ci est « classique ».

Et donc, dans la littérature combinatoire, on a les livres-jeux et la littérature hypertextuelle.

Revenir en haut Aller en bas
MarkTwang
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 562
Localisation : Granville (50)
Loisirs : Guitariste
Date d'inscription : 30/04/2016

MessageSujet: Re: Littérature ergodique   Mer 1 Nov 2017 - 10:48

C'est très intéressant. Je relaie ta conférence sur le groupe Les Livres dont vous êtes le héros.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mupiz.com/marktwang
cdang
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3119
Localisation : Le Havre (Seine-Maritime, France)
Profession : Ingénieur en génie des matériaux et génie mécanique
Loisirs : Jdr, musique, cinéma, aïkido, iaïdo
Date d'inscription : 13/11/2013

MessageSujet: Re: Littérature ergodique   Mer 1 Nov 2017 - 10:59

Merci de ton soutien ^_^

Petite précision sur la notion de linéarité ci-dessus : en jeu de rôle, on dit qu'un scénario est linéaire si l'enchaînement des situation est prédéterminé, seule la manière de résoudre les situations change. Typiquement, appliqué aux livre-jeux, j'ai en tête L'Horreur dans la vallée (Ian et Clive Bailey, coll. « Les Portes interdites », 1985).

Sam Kabo Ashwell appelle ça la structure de « gantelet » (gauntlet).
https://heterogenoustasks.wordpress.com/2015/01/26/standard-patterns-in-choice-based-games/


Dernière édition par cdang le Mer 1 Nov 2017 - 11:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MarkTwang
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 562
Localisation : Granville (50)
Loisirs : Guitariste
Date d'inscription : 30/04/2016

MessageSujet: Re: Littérature ergodique   Mer 1 Nov 2017 - 11:01

Oui, et a contrario, il y a les Défis & sortilèges
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mupiz.com/marktwang
cdang
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3119
Localisation : Le Havre (Seine-Maritime, France)
Profession : Ingénieur en génie des matériaux et génie mécanique
Loisirs : Jdr, musique, cinéma, aïkido, iaïdo
Date d'inscription : 13/11/2013

MessageSujet: Re: Littérature ergodique   Mer 1 Nov 2017 - 11:06

Pour les 4 premiers, on a une structure en carte (open map). On retrouve ça aussi dans des portions de J. H. Brennan (le summum étant Les Portes de l'Au-delà).
Revenir en haut Aller en bas
cdang
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3119
Localisation : Le Havre (Seine-Maritime, France)
Profession : Ingénieur en génie des matériaux et génie mécanique
Loisirs : Jdr, musique, cinéma, aïkido, iaïdo
Date d'inscription : 13/11/2013

MessageSujet: Re: Littérature ergodique   Ven 10 Nov 2017 - 13:40

Je mentionne ici un blog en anglais d'un gars qui a l'air de se poser des questions intéressantes :
http://www.lloydofgamebooks.com/
Revenir en haut Aller en bas
Yohan
Novice
Novice
avatar

Masculin
Balance Serpent
Nombre de messages : 12
Age : 41
Localisation : JOB
Profession : Infographiste / Illustrateur
Loisirs : Jeux, randonnée, peinture, jardinage
Date d'inscription : 05/12/2017

MessageSujet: Re: Littérature ergodique   Mer 17 Jan 2018 - 14:45

J'ai pris le temps de découvrir les réflexions et concepts exposés, c'est vraiment passionnant !
Rétrospectivement :
- Superbe colloque sur les livres-jeux, merci cdang !
- Je me suis posé la question de la linéarité lors de l'écriture de mon récit interactif "Maximilien", et je viens de trouver les réponses avec Sam Kabo Ashwell.
Finalement pensant développer une structure non-linéaire en créant une arborescence en étoile grâce à la notion de déplacement géographique (le lecteur pouvant utiliser une carte); c'est une structure qu'il appelle Branch and Bottleneck que j'ai naturellement adopté, assujettie à la chronologie de l'histoire, avec un cycle jour/nuit évoluant sur une durée déterminée.
En tout cas, autant d'éléments qui me permettent de savoir où je mets les pieds avec le développement de mon prochain projet, en partant sur une structure Loop and Grow car désireux de réaliser une mise en abime narrative...
Revenir en haut Aller en bas
http://yohan-dupuy.com/
cdang
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3119
Localisation : Le Havre (Seine-Maritime, France)
Profession : Ingénieur en génie des matériaux et génie mécanique
Loisirs : Jdr, musique, cinéma, aïkido, iaïdo
Date d'inscription : 13/11/2013

MessageSujet: Re: Littérature ergodique   Jeu 18 Jan 2018 - 10:23

Content que ça soit utile ^_^ C'est un fil ou je me sens un peu seul parfois, je lance des trucs comme ça en espérant que ça serve.

Dans la terminologie d'Ashwell, les structures branch and bottleneck ou quest sont les structures majoritaires des livres-jeux, en particulier des « Défis fantastiques » et « Loup Solitaire » (puisque ce sont les deux plus gros succès) à l'exception des « Choose your own adventure » qui sont majoritairement des time cave. Certains livre-jeux introduisent des passages en open map, en particulier les J.H. Brennan « Quête du Graal », « Loup* Ardent » et « Épouvante ! » ; certains sont entièrement des open map comme les « DestinyQuest » ou les « Fabled Lands ».

Au passage, je vois peu de différences entre branch and bottleneck et quest en dehors de la fréquence des points de convergence. Faudrait voir comment on classe des œuvres un peu « atypiques » comme Le Marais aux scorpions, Les Démons des profondeurs et Les Mercenaires du Levant.

De fait, pour moi, ces trois structures — branch and bottleneck, quest et de l'open map avec parcimonie — sont les plus intéressantes à la fois d'un point de vue littéraire — elle permettent de construire une narration intéressante — que ludique — elle permettent d'offrir des choix qui ont du sens et de fournir un objectif à atteindre. Mais ce n'est qu'un goût personnel et je ne demande qu'à être démenti.
Revenir en haut Aller en bas
cdang
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3119
Localisation : Le Havre (Seine-Maritime, France)
Profession : Ingénieur en génie des matériaux et génie mécanique
Loisirs : Jdr, musique, cinéma, aïkido, iaïdo
Date d'inscription : 13/11/2013

MessageSujet: Re: Littérature ergodique   Lun 22 Jan 2018 - 16:09

Interaction et éthique

Oui, il y a des chercheurs universitaires qui s'intéressent au rapport entre « interaction » et « éthique » :

https://itaque.hypotheses.org/category/billets

Citation :
Le projet Interactivité & éthique entend travailler en interdisciplinarité sur la définition et les enjeux éthiques de la notion d’interactivité.

Devenue un passage obligé dans le domaine des médias, de l’information, de la création ou de la médiation culturelle, et plus généralement de tous les dispositifs relatifs au numérique, la notion reste cependant très largement impensée et recouvre des pratiques et des discours très divers. Or elle implique nombre d’enjeux idéologiques fondamentaux pour les humanités numériques, liés notamment aux notions de liberté / contrainte, participation / démocratie, médiation / interaction ou à l’élaboration cognitive d’un rapport au monde.

Bon, a priori, ça concerne plutôt les médias audiovisuels (télé, jeux vidéo) ou bien les interactions entre lecteurs/lectrices et maisons d'édition : approche mercatique (fidélisation des lecteurs et lectrices, spectateurs et spectatrices), confidentialité des données personnelles, utilisation des neurosciences pour créer une dépendance… Mais on peut toujours se poser des questions à propos des livres-jeux. Par exemple, certains craignent que l'interactivité provoque une immersion, rende poreuse la frontière entre la réalité et la fiction ce qui ferait poser une lourde charge sur l'auteur ou l'autrice… Voir par exemple la discussion :
http://www.la-taverne-des-aventuriers.com/t6855p25-ldvh-avh-amour-sexe-et-sentiments#242599
Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2171
Age : 21
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Littérature ergodique   Dim 11 Mar 2018 - 16:05

Ce sujet fourmille de choses intéressantes

cdang a écrit:

Dans les livres-jeux, le narrateur est toujours « lié au personnage » : ce n'est pas le personnage puisqu'il n'y a pas, à ma connaissance, de récit à la première personne (« grammaticale »). Mais si le récit est à la 2e (« vous ») ou rarement à la troisième personne (« il », dans Loup* Ardent), en revanche le point de vue est bien subjectif : le texte ne retranscrit que ce que voit, ressent ou pense le héros.

À l'inverse, en littérature hypertextuelle, le narrateur peut prendre toutes les formes : il peut être omniscient, il peut changer de point de vue (suivre un personnage puis un autre)…

Je n'ai pas tout lu, mais j'aimerais revenir là-dessus.
Déjà il existe une série d'AVH à la première personne : il s'agit de Gloire Posthume, de Fitz.

Sur le point de vue omniscient, je dois faire ma promotion : dans mon AVH les Montagnes de Sifflemort, c'est quelque chose que j'ai essayé de faire, à mon niveau et par touche seulement. Par exemple aux paragraphes 45 et 114. On a des changements de point de vue, et de manière générale la volonté d'englober le personnage dans une épopée qu'il ne peut connaître puisqu'il est en train de la réaliser.
Plus récemment, j'ai essayé d'écrire une AVH au passé, où le point de vue est franchement omniscient, avec trois personnages à la fois. Alors, c'est difficile à gérer - ça implique pas mal d'artificialité - aussi je ne sais pas jusqu'où ça ira. Mais je pense qu'il y a quelque chose à chercher de ce côté-là. Si ça t'intéresse pour ta réflexion, je pourrai te filer ce que j'ai rédigé jusqu'à présent.

Après ce sont peut-être des cas limites, voire des épiphénomènes. C'est juste pour dire que ça a été expérimenté dans l'histoire de livre-jeu.

Voilà ce que j'avais à dire.

Je ferai un post plus constructif sur ce sujet quand j'aurai médité un peu plus la littérature interactive, parce qu'il y a plein de choses à dire (et à organiser dans mon esprit).
Revenir en haut Aller en bas
cdang
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3119
Localisation : Le Havre (Seine-Maritime, France)
Profession : Ingénieur en génie des matériaux et génie mécanique
Loisirs : Jdr, musique, cinéma, aïkido, iaïdo
Date d'inscription : 13/11/2013

MessageSujet: Re: Littérature ergodique   Lun 12 Mar 2018 - 13:17

oorgan a écrit:
Si ça t'intéresse pour ta réflexion, je pourrai te filer ce que j'ai rédigé jusqu'à présent.
Alors, sur le fond ça m'intéresse. Dans la pratique, je ne suis pas sûr d'avoir le temps de lire (j'ai déjà une pile qui s'accumule).

oorgan a écrit:
Après ce sont peut-être des cas limites, voire des épiphénomènes.
Justement, explorer les frontières, c'est délimiter le territoire voire l'agrandir. Et ça oblige à aller plus loin dans la réflexion.

Dans une domaine plus large, celui du jeu, un des paramètres important du jeu est le fait qu'il soit délimité : joueurs et joueuses volontaires, durée, lieu (table, pièce, terrain de jeu) ; et que la pratique ne doit pas avoir de répercussion à l'extérieur de ces limites. Or, des pratiques récentes ont explosé ces limites, par exemple Pokémon Go ou bien les Killer, le jeu de rôle grandeur nature (on joue partout, tout le temps, jeu pervasif).

Donc oui, il faut bousculer.

oorgan a écrit:
Je ferai un post plus constructif sur ce sujet quand j'aurai médité un peu plus la littérature interactive, parce qu'il y a plein de choses à dire (et à organiser dans mon esprit).
J'attend ça avec grande impatience (-:
Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2171
Age : 21
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Littérature ergodique   Lun 12 Mar 2018 - 15:52

cdang a écrit:
oorgan a écrit:
Si ça t'intéresse pour ta réflexion, je pourrai te filer ce que j'ai rédigé jusqu'à présent.
Alors, sur le fond ça m'intéresse. Dans la pratique, je ne suis pas sûr d'avoir le temps de lire (j'ai déjà une pile qui s'accumule).


Il n'y a qu'une quinzaine de paragraphes donc ce n'est pas forcément un problème. (En fait j'aurai besoin d'un avis extérieur pour savoir si le projet est viable du point de vue de littéraction.) Balance ton mail par MP si ça te botte - sinon, tant pis !
Revenir en haut Aller en bas
cdang
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3119
Localisation : Le Havre (Seine-Maritime, France)
Profession : Ingénieur en génie des matériaux et génie mécanique
Loisirs : Jdr, musique, cinéma, aïkido, iaïdo
Date d'inscription : 13/11/2013

MessageSujet: Re: Littérature ergodique   Lun 12 Mar 2018 - 17:44

Alors je ne sais pas quels sont les critères de Littéraction mais une relecture je peux toujours (si j'ai le temps…).
Revenir en haut Aller en bas
Modran
Fantassin
Fantassin


Masculin
Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 17/11/2017

MessageSujet: Re: Littérature ergodique   Mer 11 Avr 2018 - 9:44

Bon ben du coup, je vais rajouter ma pierre à l'édifice, puisqu'en desossant le tome 1 de Loup Solitaire, je me suis posé pas mal de questions sur ce qui constituait un LDVELH.
J'ai mis ça là: http://www.nexusunlimited.org/2018/lsd-concepts-quest-ce-quun-chapitre
C'est pour l'instant très orienté Loup Solitaire, mais vu que c'est parmi les plus complexes à mon sens, ça doit déjà pas mal balayer le sujet.
Et je vais lire en profondeur les 5 pages de ce thread !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.nexusunlimited.org/
Lekhor
Dragonnette Rose
Dragonnette Rose
avatar

Féminin
Vierge Singe
Nombre de messages : 1002
Age : 38
Localisation : Pays des Sushis Radioactifs
Loisirs : Bouffer tout ce qui nage avec un équipement
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: Littérature ergodique   Mer 11 Avr 2018 - 10:39

On a déjà eu pas mal de discussions sur les choix et l'arborescence (ce que tu appelles séquence) ; et les analyses ont été bien plus loin qu'un simple tri comme tu l'as fait ; on s'est allé jusqu'à l'utilité de certains choix, de la pertinence de certaines structures et leur impact sur la jouabilité.

Par contre, j'ai rien bité à ton histoire de chapitre... scratch


PS : merci à cdang pour ce post... je viens ENFIN de comprendre le mot ergodique Boulet
par contre, tu pourrais me dire ce qui différencie les livres-jeux de la littérature hypertextuelle Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://gewissae.wordpress.com/
Modran
Fantassin
Fantassin


Masculin
Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 17/11/2017

MessageSujet: Re: Littérature ergodique   Mer 11 Avr 2018 - 13:18

Classique. Chaque fois que je me pose une question, je trouve rien, je finis par m'y mettre moi, et quand je le publie, un équivalent a déjà été fait. C'est un don Mr. Green !
Tant mieux si vous avez creusé ces sujets, c'est aussi pour ça que je viens ici. Je suis en train de me faire page après page de ce post pour voir comment intégrer ça à ma réflexion.

Pour te répondre, je fais une séparation chapitres/séquences pour descendre à la cellule unitaire de possibilité vs la représentation du livre. Par exemple, dans le chapitre 168 du tome 1 de LS, il faut prendre un repas puis passer au chapitre 64. Un lien, 2 chapitres. Mais en termes de séquences, c'est:
168-1/ Avez vous la compétence Chasse et voulez-vous l'utiliser? Oui, passer en 64, sinon passer en 168-2
168-2/ Avez vous un repas? Oui, enlever un repas et passer en 64, sinon passer en 168-3
168-3/ Enlevez vous 3 Points d'Endurance. Êtes-vous encore en vie? Oui, passer en 64, sinon recommencer l'aventure
Cet exemple-là est subi de bout en bout (qui n'utilisera pas Chasse?), on peut prendre le 347 où on peut ramasser une épée courte, des torches et une briquet d'amadou. Il y a un choix (donc une séquence) à faire pour chaque objet, surtout quand le sac à dos est rempli à craquer. Pourtant c'est un seul chapitre.

Du coup, au niveau de l'arborescence, on peut avoir plusieurs niveaux de zoom:
- de chapitre en chapitre
- de séquence en séquence
Ça reste une arborescence dans les 2 cas. Dans la première, on est au niveau de la forme (le chapitre tel qu'on le lit), dans la deuxième au niveau du fond (ce qui arrive, pas à pas, avec chaque conséquence de chaque possibilité).
Et c'est plus utilisable dans un tableur genre excel, aussi.

Est-ce plus clair?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.nexusunlimited.org/
Lekhor
Dragonnette Rose
Dragonnette Rose
avatar

Féminin
Vierge Singe
Nombre de messages : 1002
Age : 38
Localisation : Pays des Sushis Radioactifs
Loisirs : Bouffer tout ce qui nage avec un équipement
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: Littérature ergodique   Mer 11 Avr 2018 - 13:30

On va déjà devoir harmoniser notre vocabulaire lol

Ce que tu appelles chapitre, on appelle ça paragraphe ou section (perso, le terme section me semble le plus approprié, car paragraphe et chapitre ont déjà un sens littéraire précis). Ce que tu appelles séquence, nous appelons ça chemin. Je crains que pour une meilleure communication, il te failles (ou tu dusses ? lol) utiliser notre vocabulaire (sinon, on va avoir beaucoup d'incompréhensions).

Pour l'arborescence, excel n'est pas l'outil de plus pertinent. Il existe des logiciels permettant de créer des organigrammes bien plus ergonomique : yEd graph éditor, par exemple.

Pour plus de précisions, nos analyses s'étendaient à tous les livre-jeu et AVH. En te limitant à un seul livre-jeu, tu va louper des trucs.
Enfin question plus importante : quel est le but de ta démarche ? Tu veux faire quoi au final ?

J'avais commencer un article démentiel sur l'analyse des mécanismes livre-jeu/AVH. Mais suite à un couac à la publication, je l'ai laisser tomber. Je ne désespère pas m'y remettre un jour...
Revenir en haut Aller en bas
http://gewissae.wordpress.com/
Modran
Fantassin
Fantassin


Masculin
Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 17/11/2017

MessageSujet: Re: Littérature ergodique   Mer 11 Avr 2018 - 14:08

"Harmonie", c'est mon 2e prénom !

Oooh, merci pour yEd ! Vais regarder ça !

Ah, le but de ma démarche... Vaste question.
Le regard de Modran se fait lointain. Les bords de la réalité se mettent à onduler. Au loin, une voix hurle "Oh mince ! ALERTE FLASHBACK !!"
Ça a commencé en me prenant un mur au tome 13 de Loup Solitaire n'ayant pas l'Anneau Psychique sur moi (il était resté au Monastère, et étant dans une autre dimension, je pouvais pas juste reprendre le livre au début).
J'ai commencé à me demander quel était le chemin optimal à travers les Loups Solitaires.
Du coup, à faire le graphe du 1.
Ce qui m'a mené à me demander quels étaient les chemins possibles, et leurs intérêts respectifs.
Pour avoir une arborescence compréhensible, j'ai rajouté pleins de couleurs sur celle du project AON, et fait classeurs excel sur classeurs excel.
Et puis on m'a envoyé ce lien: http://samizdat.cc/cyoa/ et juste... Whoah !
La réalité reprend ses droits

Mes buts sont (actuellement):
- de comparer l'évolution de séries de LDVELH dans leurs décisions
- de faire une infographie claire de différents tomes, afin que chaque élément de l'arborescence soit immédiatement parlante (une soluce complète et visuelle, oui)
- d'analyser en détail des tomes pour en tirer des éléments substantiels (originalité, structure)

Comme je dis dans mon article: Facile !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.nexusunlimited.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Littérature ergodique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Littérature ergodique
Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Votez pour vos romans de littérature jeunesse préférés!
» BEOWULF : l'épopée fondamentale de la littérature anglaise.
» Littérature hispanophone
» Littérature coréenne
» Edogawa Ranpo (littérature policière japonaise)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: En général-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit