La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chroniques de Titan / 5 - Le Jardin des Ossements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bruenor
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 1410
Age : 39
Localisation : Seine Maritime
Loisirs : LDVELH, Magic, Xbox One, Warhammer 40k...
Date d'inscription : 28/07/2013

MessageSujet: Chroniques de Titan / 5 - Le Jardin des Ossements   Mar 1 Sep 2015 - 17:37

Chroniques de Titan / 5 - Le Jardin des Ossements

Auteur : Alec Worley

oeuvre originale : Garden Of Bones parue pour le concours Windhammer 2009 et sur le site internet de Fighting Fantasy Project

Traduit de l'anglais par Bruenor

illustration de couverture : Joshua Calloway


Lien Littéraction

critiques




Si vous avez des commentaires, questions, critiques ou besoin d'une soluce c'est ici!


Au 29 j'ai volontairement réduit l'habileté d'un adversaire de 12 à 10 car cela augmentait artificiellement la difficulté de cette AVH.
Revenir en haut Aller en bas
titipolo
Chevalier
Chevalier


Nombre de messages : 215
Date d'inscription : 02/07/2013

MessageSujet: Re: Chroniques de Titan / 5 - Le Jardin des Ossements   Jeu 10 Sep 2015 - 0:01

Coucou, je viens de finir cette avh.

Quant j'ai vu le nom de Sable-noir, j'ai froncé les sourcils, cette ville m'ayant laissé un goût amer dans la bouche. Heureusement ce n'était que dans l'introduction. Le but de la quête est assez intéressante mais trés vite, l'auteur retombe dans les travers des LDVH antérieurs. C'est le manque de surprise qui fait défaut. Le boss final est évidement trés prévisible et le second (pour moi c'est la première erreur de l'avh) est mentionné dés les premiers paragraphes. Du coup, on a trés vite compris le principe de la quête avec du méchant à buter. L'autre erreur de l'avh, c'est une grande partie du gameplay. Il faut acquérir un objet indispensable et pour le trouver, il faut faire un choix contre intuitif. Si par exemple, on possède un autre objet que l'on veut utiliser (alors que cela parait logique), on passe obligatoirement à coté de l'objet indispensable. C'est d’ailleurs pour cela que j'ai perdu lors de ma première partie. A noter que les combats sont déséquilibrés comme d'habitude avec des stats aléatoires à calculer. A croire que les auteurs des chroniques de Titan ne savent pas inventer de nouvelles règles ou équilibrer leurs avh, une influence livingstonniene. Et je parie que si Bruenor n'avait pas rééquilibré les stats d'un monstre, l'aventure aurait été quasiment injouable.
Sur les défauts les plus flagrants, on remarque que les malédictions sont synonymes de mort. Si au début, j'étais intéressé par la quête, mon excitation a vite flétri lorsque le but du héros était de prendre l'arme pour la montrer aux autres et raconter son exploit. Alors que cette arme a décimé des milliers de victime, qui voudrait s'en approcher? Ce scenario flaire donc le gaz uniquement avec la raison pour laquelle le héros veut chercher l'arme. Déjà ça commence mal. Mais en plus, on se retrouve avec un kill the sorcerer, non pardon kill the two sorcerers avec un choix contre intuitifs, les autres trop évidents et des stats déséquilibrés. Ca aurait été largement supérieur si le héros était justement un méchant mégalomane qui souhaitait prendre l'arme par cupidité ou bien prendre la relève du faucheur.

Aprés je ne veux pas trop enfoncer cette avh car elle possède deux qualités:
-D'une part, l'ambiance est bien retranscrite contrairement aux autres avh de titan même si on aurait préféré une aventure plus longue.
-La fin si on prend la faux (
Spoiler:
 
). Mais encore une fois, jouer un méchant aurait été encore mieux et cette fin aurait eu tout à gagner lorsque celui-ci comprend que sa cupidité l'a amené à sa perte.

Au final, je n'aime pas trop. Ca se lit certes mais ca ne restera pas dans les annales.
Revenir en haut Aller en bas
Bruenor
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 1410
Age : 39
Localisation : Seine Maritime
Loisirs : LDVELH, Magic, Xbox One, Warhammer 40k...
Date d'inscription : 28/07/2013

MessageSujet: Re: Chroniques de Titan / 5 - Le Jardin des Ossements   Ven 11 Sep 2015 - 15:52

Merci de ton retour titipolo

Pour les stats aléatoires, je pense qu'il faut en prendre son parti, soit on joue le jeu et on tente le coup en faisant confiance aux dés soit on fait comme moi et on part avec 10 en habileté et en adaptant ce score en fonction de la difficulté. Je laisse les règles telles quelles pour permettre à chacun de jouer comme il le veut.

Tu aurais aimé jouer cette AVH en tant que méchant, pourquoi pas, ça aurait pu se faire sans avoir à changer grand chose à l'histoire.

Pour le choix contre intuitif dont tu parles
Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Fitz
Champion
Champion
avatar

Masculin
Scorpion Serpent
Nombre de messages : 401
Age : 40
Profession : assassin royal
Loisirs : lecture/écriture, jeux de plateau, LDVELH, tennis de table
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: Chroniques de Titan / 5 - Le Jardin des Ossements   Sam 10 Oct 2015 - 11:11

Une AVH pas mauvaise en soi mais qui ne me laissera qu'un très faible souvenir, je le sens. De par sa taille réduite déjà (50 paragraphes), sa faible durée de vie et son scénario quelconque.


Je ne sais pas si j'étais dans un mauvais jour quand j'ai lu l'introduction mais elle m'a paru tellement absurde qu'après l'avoir finie, j'ai renoncé à continuer et attendu une semaine avant de m'attaquer à l'aventure en elle-même. On est le héros vainqueur du Labyrinthe de la Mort et comme on s'emmerde, on cherche n'importe quel prétexte pour se faire tuer tuer le temps en se lançant dans une mission dangereuse. Juste pour la gloire et pour se dérouiller l'épée vu qu'on est pété de tunes après la récompense de Sukumvit.

On trouve notre Graal à Port-de-Sable-Noir en la présence d'un gugusse qui nous parle d'un cimetère maudit perdu dans un patelin à 200 bornes de là où se trouverait une arme fabuleuse et maléfique. La légende dit que son ancien propriétaire était un guerrier quasi invincible mais que le roi nain Gillibran de Pont-de-Pierre a fini par le vaincre.

Alors moi j'ai du mal à m'imaginer le chef des nains de ce patelin paumé de Pont-de-Pierre avec 12 en Habileté même avec son marteau. D'ailleurs, nous-même pourrions commencer avec une Habileté de 11 ou 12 pour conserver la cohérence avec le Labyrinthe de la Mort si l'on y a survécu mais non, on peut commencer ici à 7.

J'arrête là avec cette introduction mais elle m'a donné la désagréable impression de n'être qu'un fourre-tout à multiples références aux autres DF juste pour satisfaire les nostalgiques et passionnés de la série, sans aucune cohérence. Au moins, dans La Main du Destin, les clins d'oeil étaient justifiés.

L'aventure en elle-même est banale. Tout se passe dans un cimetière mais l'atmosphère n'a rien de particulier, on commence par un choix gauche-droite ou presque. Assez peu de combats pour un DF et très peu de choix tactiques, les combats surviennent au terme d'un long paragraphe sans choix. Quelques rencontres sympathiques mais sans plus. La fin survient très rapidement. En plus l'aventure est facile, je l'ai terminée au deuxième coup alors qu'il me manquait un moyen de vaincre le premier big boss au premier essai.

Dans les points positifs, j'ai trouvé le style plutôt agréable et assez original parfois, dans sa façon de relater les événements, différent du style morne, laconique ou clinique que l'on retrouve dans nombreux DF. Avec un scénario plus solide et original, la plume aurait suffi à créer une ambiance remarquable.

J'ai bien aimé également la toute fin avec le choix cornélien. C'est bien amené tout au long de l'aventure avec ces personnages qui nous parlent de la faux et les deux paragraphes de fin sont plaisants à lire.

EDIT : en lisant le feed de titipolo, je ne suis pas tombé sur l'endroit où l'on peut trouver les soufflets mais je m'en suis sorti grâce à la seconde possibilité (non mentionnée dans le texte car c'est un système anti-triche avec un numéro de paragraphe à ajouter).
Revenir en haut Aller en bas
Lowbac
Aventurier de l'Infini
Aventurier de l'Infini
avatar

Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 10994
Age : 38
Localisation : Angers
Profession : Employé commercial
Loisirs : Lectures, Commerce, Angers Sco
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Chroniques de Titan / 5 - Le Jardin des Ossements   Lun 16 Nov 2015 - 15:30

J'aime bien l'entrée en matière, et le fait que l'on ait des figures humaines à l'intérieur de ce jardin, pas que des morts en puissance skull , lieu où l'on sent qu'on va y compter peu, voire pas d'alliés réels du tout.

Quelle est la moyenne de § à faire sur 50 pour parvenir au bout de l'aventure ? Certaines zones du cimetière sont des plus dangereuses, presque des guet-apens...mortels ^_^, ne partant qu'avec 7 en Habileté j'ai eu un coup de bol à un moment aux dés incroyable Exclamation contre le monstre tentaculaire aux mâchoires gigantesques qu'il faut vaincre en un certain nombre d'assauts, dans mon cas pas plus de 4...
Revenir en haut Aller en bas
Lowbac
Aventurier de l'Infini
Aventurier de l'Infini
avatar

Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 10994
Age : 38
Localisation : Angers
Profession : Employé commercial
Loisirs : Lectures, Commerce, Angers Sco
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Chroniques de Titan / 5 - Le Jardin des Ossements   Jeu 19 Nov 2015 - 16:37

Aventure conclue à mon 3e essai avec mon total réduit à 7 en Habileté, j'ai cette fois tenu la dragée haute face à Morbius Kane ayant des jets de dés chanceux rien que pour aggraver les blessures que je lui infligeais, encore heureux que tu aies Bruenor diminué son Habileté très haute de deux unités en tenant compte du sérieux handicap qu'il avait.

J'ai eu quant à moi le fameux soufflet lors de mon dernier essai évitant d'avoir à employer le contre-sort de commandement aux morts-vivants, pouvoir de commandement qu'a le nécromancien auquel on est opposé pour ravir la Faux de Kane. Par-contre je n'ai pas eu le réflexe de
Spoiler:
 
pour libérer un certain personnage de devin enfermé dedans s'il était bien changé en ça Question  subissant dès lors la malédiction
Spoiler:
 
qui est surtout pénalisante en terme d'Habileté en moins (de
Spoiler:
 
je suis tombé à
Spoiler:
 
le score de mes deux premiers essais ^_^).

J'ai beaucoup aimé les PNJ croisés au fil de mes tentatives dans le cimetière qui donnent une épaisseur bienvenue supplémentaire aux longs § bien nourris en narration. Belle trad avec de bonnes expressions imagées telle que § 43 : Est-ce que le Sanguinaire vous a envoyé ? demande-t-elle d'une voix aussi douce qu'une toile d'araignée.

Critique à venir, lu la une, la deux de chroniques, eh bien cette 5e passe devant saluant la maestria de l'auteur de devoir bâtir son livre-jeu sur 50 § seulement, une mini-AVH qui souffre juste d'un scénario c'est vrai classique de preux se battant contre un très vilain sorcier pour une diabolique arme que personnellement je n'ai pas prise pour ne pas me souiller avec pretre .

Je cherche encore à savoir à quoi sert tout l'Or qu'on calcule en début, hormis en introduction sans que ça ait une incidence quelconque, un point de règle pas usité, non Question que tu aurais pu supprimer alors ;

Les illustrations intérieures sont un vrai plus pour apporter une touche en plus de frousse à la lecture des drôles de monstres du jardin des ossements, quelques fois je me suis fait prendre par des créatures attirant le pauvre aventurier dans leur gueule sans qu'on en tire un quelconque bénéfice What a Face sauf celui de les expédier ad patres, mine de rien un cimetière "vivant" pas mort sans temps mort dois-je dire, avec un léger côté replay non déplaisant grâce aux trois possibilités d'explo données d'entrée pouvant se recouper plus tard.

EDIT : a-t-on moyen d'augmenter son Habileté dans l'aventure au-delà de son total de départ ?
Qu'a écrit donc d'autre son auteur à la si belle narration ?
Revenir en haut Aller en bas
Lowbac
Aventurier de l'Infini
Aventurier de l'Infini
avatar

Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 10994
Age : 38
Localisation : Angers
Profession : Employé commercial
Loisirs : Lectures, Commerce, Angers Sco
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Le Jardin des Ossements   Ven 20 Nov 2015 - 16:34

critique



En une cinquantaine de § l'auteur développe une bonne tite histoire-jeu où l'on apprend très vite qu'on n'est pas le seul à vouloir s'emparer d'une Faux démoniaque s'opposant à Lucius, un nécromancien, qui organise une levée de morts-vivants dans le cimetière où on va évoluer pour ravir cette arme à son possesseur devenu une sorte de mort-vivant "enchaîné" au Jardin des Ossements.

Les + : les personnages non-joueurs sont remarquablement soignés ainsi que leurs interventions si on a à les croiser.
           les quêtes secondaires. (devenir l'instrument d'une vengeance par exemple)
           les zones piégeuses du cimetière où des monstres attendent l'aventurier solitaire pour le prendre dans leurs filets.
           jouable avec 7 en Habileté tout en ayant chance avec soi aux dés par instants.
           de longs paragraphes immersifs.

Les - : pas de combat singulier avec Lucius.
         le tombeau de la faux sans piège.

Pour tout amateur de DF qui se gagne à la loyale sans qu'il ait besoin de tricher, pourvu de nombreuses occasions de boire des Potions de Guérison, la grosse difficulté résidera dans comment se débarrasser de Lucius protégé par ses morts-vivants + le combat final contre un Morbius Kane qui terrorise bien.

L'auteur a bâti un 50 § de qualité qui impressionne par les mécanismes de son arborescence donnant lieu à une assez belle liberté de mouvement tout en ayant sur la fin une linéarité logique mais pas si étalée que ça. & le cadre choisi dont on peut tracer une carte rapide si l'on veut est super étendu pour un cimetière où la mort rôde presque partout skull .

16/ 20
Revenir en haut Aller en bas
Bruenor
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 1410
Age : 39
Localisation : Seine Maritime
Loisirs : LDVELH, Magic, Xbox One, Warhammer 40k...
Date d'inscription : 28/07/2013

MessageSujet: Re: Chroniques de Titan / 5 - Le Jardin des Ossements   Ven 27 Nov 2015 - 15:19

Lowbac a écrit:
Aventure conclue à mon 3e essai avec mon total réduit à 7 en Habileté, j'ai cette fois tenu la dragée haute face à Morbius Kane ayant des jets de dés chanceux rien que pour aggraver les blessures que je lui infligeais, encore heureux que tu aies Bruenor diminué son Habileté très haute de deux unités en tenant compte du sérieux handicap qu'il avait.

J'ai eu quant à moi le fameux soufflet lors de mon dernier essai évitant d'avoir à employer le contre-sort de commandement aux morts-vivants, pouvoir de commandement qu'a le nécromancien auquel on est opposé pour ravir la Faux de Kane. Par-contre je n'ai pas eu le réflexe de
Spoiler:
 
pour libérer un certain personnage de devin enfermé dedans s'il était bien changé en ça Question  subissant dès lors la malédiction
Spoiler:
 
qui est surtout pénalisante en terme d'Habileté en moins (de
Spoiler:
 
je suis tombé à
Spoiler:
 
le score de mes deux premiers essais ^_^).

J'ai beaucoup aimé les PNJ croisés au fil de mes tentatives dans le cimetière qui donnent une épaisseur bienvenue supplémentaire aux longs § bien nourris en narration. Belle trad avec de bonnes expressions imagées telle que § 43 : Est-ce que le Sanguinaire vous a envoyé ? demande-t-elle d'une voix aussi douce qu'une toile d'araignée.

Critique à venir, lu la une, la deux de chroniques, eh bien cette 5e passe devant saluant la maestria de l'auteur de devoir bâtir son livre-jeu sur 50 § seulement, une mini-AVH qui souffre juste d'un scénario c'est vrai classique de preux se battant contre un très vilain sorcier pour une diabolique arme que personnellement je n'ai pas prise pour ne pas me souiller avec pretre .

Je cherche encore à savoir à quoi sert tout l'Or qu'on calcule en début, hormis en introduction sans que ça ait une incidence quelconque, un point de règle pas usité, non Question que tu aurais pu supprimer alors ;

Les illustrations intérieures sont un vrai plus pour apporter une touche en plus de frousse à la lecture des drôles de monstres du jardin des ossements, quelques fois je me suis fait prendre par des créatures attirant le pauvre aventurier dans leur gueule sans qu'on en tire un quelconque bénéfice What a Face sauf celui de les expédier ad patres, mine de rien un cimetière "vivant" pas mort sans temps mort dois-je dire, avec un léger côté replay non déplaisant grâce aux trois possibilités d'explo données d'entrée pouvant se recouper plus tard.

EDIT : a-t-on moyen d'augmenter son Habileté dans l'aventure au-delà de son total de départ ?
Qu'a écrit donc d'autre son auteur à la si belle narration ?

Merci de ton retour Lowbac, je vois que pendant mon absence tu as écumé les Chroniques de Titan en long en large et en travers!! Knight

Pour le style tu fais bien de le signaler, je cherchais une AVH qui soit plus travaillée que la moyenne au niveau narration, histoire d'améliorer le mien en même temps! Même si ce n'est pas la meilleure niveau intérêt, ça a été une des plus agréables à traduire.

On ne peut pas augmenter son habileté ou sa force d'attaque dans cette AVH, juste les diminuer Maximus comme tu as pu le constater. Il y a tout de même une arme qui permet de faire 3 points de dégâts au lieu de 2 contre certains adversaires.

Les pièces d'or ne servent à rien en effet, on en parle juste dans l'introduction mais ça n'a aucune incidence sur l'aventure. Règle inutile donc.



Revenir en haut Aller en bas
Dagonides
Mentor
Mentor
avatar

Masculin
Cancer Singe
Nombre de messages : 547
Age : 37
Localisation : Grand Est
Profession : Bibliophile Obscur
Date d'inscription : 13/04/2012

MessageSujet: Re: Chroniques de Titan / 5 - Le Jardin des Ossements   Sam 26 Aoû 2017 - 13:49

Une aventure qui se joue vite (50 paragraphes) correctement troussée. Rien de folllement original, mais ça fait plaisir pour une lecture rapide. Ne restera pas dans les annales, comme dit plus haut. Ceux qui ont aimé le Cimetière où est enterré le père de Razaak dans La Crypte du Sorcier seront ravis de cette couirte excursion.

Le titre est bien trouvé, il vend du rêve. Les illustrations sont souvent pas mal, même si un peu décontextualisées. J'aurais aimé voir en image le SCORPION D'OS du 7, sans parler des deux boss de fin. Le style est pas mal, on a en effet connu des livres-jeu bien plus expéditifs qui ne travaillaient ni le phrasé ni l'ambiance. Le pitch de début est un peu curieux, on ne comprend pas trop quels ennuis va chercher notre personnage sans vraie raison. Si encore il avait eu vent que des choses se tramaient dans ce lieu maudit, que Yatromo lui avait un corbeau pour lui demander d'enquêter...

Chaque personnage croisé dans la brume, entre les tombes, est énigmatique : être vivant ou fantôme ? allié ou être maléfique ? voire les deux à la fois...

Quel que soit le chemin et les rencontres faites, on apprendra vite la présence d'un rival, un apprenti nécromancien qui lui aussi cherche la Faux de Kane (comme toujours, les cités perdues, désertes et désolées sont fréquentées par une foule digne d'un marché aux oeillets de Provence un mois de juillet). On pourra vaincre cet apprenti sorcier de deux façons, selon les objets récoltés. Les deux manières de faire sont originales. Mais on est loin du combat scénarisé cher à bien des forumeurs, pour cause de "pas assez de paragraphes".

Le paragraphe 50 est particulièrement bien écrit, une fin apocalyptique assez horrible... Je ne mets pas de balise SPOILER parce que l'aventurier de base n'est pas né de la dernière pluie (ni de la dernière brume de sépulcre) et aura bien lu les indices le décourageant d'en arriver à ce point de l'histoire.

Livingstone aurait été bien plus basique. Les PNJ auraient été clairement des alliés ou des vendus. L'un d'entre eux (ou une statue sur une illustration) aurait été à sa ressemblance. Il aurait fallu trimballer un sac contenant une vieille poulie portant un numéro, des bagues portant des numéros et diverses statuettes d'animaux improbables portant des numéros. Un camelot aurait proposé des potions et des armures en soldes, tranquillement installé entre deux tombes du Cimetière-Maudit-Dont-Jamais-Oncques-N'est-Revenu. Des Zombies nous auraient pris pour un des leurs et proposé de participer à un concours de gobeur d'orteils ou d'yeux de lézards marinés.

NB, dans l'intro : on descend la Rivière Rouge de Sable-Noir à Pont de Pierre ? De mémoire, il me semblait que dans ce sens, on la remonte.

NB2, belle manière de lier l'intro à la fin du Labyrinthe de la Mort, j'aime Smile

NB3, le Cimetière-Maudit-Dont-Jamais-Oncques-N'est-Revenu : alors comment est-on au courant de ce qui s'y passe ? Pär Yaztromo, je pense.

NB4, la Lanterne Magique qui permettra ensuite d'en sortir aurait dû être trouvée durant l'aventure elle-même. Une légende ou un on-dit aurait pu nous signaler son existence dans l'intro. Tel aventurier qui nous a précédé en était muni mais n'est jamais revenu, son corps (et la Lanterne) sont sans doute encore dans le Jardin des Ossements...

Bilan, petit divertissement rapide et sans prétention, exploitant bien l'ambiance glauque que permet les lieux :d Dans l'idéal j'aurais préféré un plan du Cimetière et on aurait exploré à notre guise les lieux numérotés, ce que le petit nombre de paragraphe autorisait.

***

Bravo au traducteur-metteur en page, Bruenor himself :p
Revenir en haut Aller en bas
Bruenor
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 1410
Age : 39
Localisation : Seine Maritime
Loisirs : LDVELH, Magic, Xbox One, Warhammer 40k...
Date d'inscription : 28/07/2013

MessageSujet: Re: Chroniques de Titan / 5 - Le Jardin des Ossements   Sam 26 Aoû 2017 - 19:39

Merci de ton retour Dagonides! Visiblement quand tu reçois un livre c'est pour une consommation immédiate Laughing !

Pour les illustrations un peu décontextualisées, c'est le problème des dessins empruntés, difficile de garder une cohérence de traits puisqu'il s'agit de plusieurs dessinateurs et pour trouver l'illustration qui colle à une scène précise là c'est un gros challenge!! Le Scorpion d'Os justement j'ai cherché longtemps à en trouver une représentation mais sans succès...

J'ai bien aimé la plume de cet auteur ce qui m'avait fait porter mon choix sur cette AVH mais malheureusement c'est la seule qu'il ait écrite, j'aurais bien aimé lire une AVH plus longue de sa part.

Pour la rivière rouge, tu as raison.

Content que cette AVH t'ait diverti, c'est le but surtout pour les plus courtes. Pour la Tanière des Troglodytes tu verras que l'AVH n'est pas beaucoup plus longue mais que le challenge y est sacrément plus relevé!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chroniques de Titan / 5 - Le Jardin des Ossements   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chroniques de Titan / 5 - Le Jardin des Ossements
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chroniques de Titan / 6 - La Tanière des Troglodytes
» Chroniques de Titan / 1 - L'Ascension des Ténèbres
» Chroniques de Titan / 3 - Les Rebelles des Gouffres Noirs
» Chroniques de Titan / 2 - Le Repaire de Grimbald
» Chroniques de Titan - news

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Aventures dont Vous êtes le Héros :: Les AVH-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit