La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les LDVELH : des jeux vidéo sur papier ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 1561
Age : 43
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Les LDVELH : des jeux vidéo sur papier ?   Mer 21 Déc 2016 - 10:22

Ceci n'est pas une critique mais une réflexion que je me faisais en rejouant à certains volumes.

Si, aujourd'hui, on critique beaucoup les jeux vidéo pour leur supposée violence, qu'en est-il, au fond, des LDVELH qui, de ce point de vue, sont deux fois plus violents ? Après tout, la mort n'est pas éludée ni éclipsée. Au contraire même, on vous la montre, à commencer par la votre. Dans un LDVELH, vous pouvez mourir étouffé, écrasé, percé de mille pointes acérées au fond d'une fosse sordide ou éventré par un monstre féroce et hargneux. De même, il vous arrivera de voir vos compagnons de quête crever dans des circonstances les plus horribles. Pour trouver un objet, il vous faudra plonger les mains dans un cadavre desséché ou dans les restes encore sanguinolents d'une créature que vous venez de tuer.

Bref, il ne s'agit nullement d'un univers tout doux tout rose à la Disney. Les LDVELH sont loin d'être le monde des Bisounours ou des Petits Poneys. Les ennemis y sont sournois et ne vous feront aucun quartier. Pour vaincre, il faudra d'ailleurs être encore plus sadique et surtout, surtout, ne faire confiance à personne.

Enfin, que dire des auberges qui sont de véritables bouges sordides où vous rencontrerez les pires crapules que la terre puisse porter. La seule consolation, c'est que la bière y coule à flot et le vin rouge peut vous apporter +2 points d'endurance (oui, les enfants, le vin c'est bon pour la santé ! Laughing )

Rassurez-vous, je ne suis pas devenu soudainement prude et bien loin de m'offusquer. Mais je pense que, s'ils venaient à être réédités aujourd'hui, certains de nos LDVELH pourraient être accompagnés d'un logo "déconseillé au moins de 13 ans" voire "moins de 16 ans".

C'est que, pour vivre ce genre d'aventures, il faut quand même avoir une bonne paire de "cojones" bien accrochées (et aussi des stats de feu ou sinon l'histoire se transformera pour vous en "Livre dont vous êtes la victime" lol! )


Dernière édition par Gorak le Mer 21 Déc 2016 - 18:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
gynogege
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Bélier Tigre
Nombre de messages : 1450
Age : 43
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 26/09/2014

MessageSujet: Re: Les LDVELH : des jeux vidéo sur papier ?   Mer 21 Déc 2016 - 11:32

oui,c'est aussi une réflexion que je me faisais...
Il y a un bon nombre de cas où quand on rencontre un PNJ il est par principe agressif et on n'a pas d'autre choix que de le tuer. On peut noter aussi que quand on fouille une pièce ou une maison comme dans la Cité des Voleurs, on n'hésite pas à s'emparer de n'importe quel objet sans se poser la question de la légitimité de cet acte !
Même si la goule m'avait fait peur dans le SDLMF cette violence et cette absence de morale ne m'a jamais posé question quand j'étais petit, et pourtant je ne supportais pas la violence au cinema (qui était pourtant beaucoup plus légère qu'aujourd'hui). Je pense que l'écriture crée naturellement une distanciation, quand bien même on est supposé être le héros, qui démine complètement cette supposée violence. L'univers med-fan explicitement fantaisiste permet aussi de renforcer la distance (moins évident dans LS ce qui fait que certains passages m'ont gêné, comme je l'avais déjà dit, sans doute parce que la série est plus réaliste).
En tous cas pour les AVH il y a tout un domaine encore peu exploré pour des histoires qui se démarquent au niveau de la violence.
Revenir en haut Aller en bas
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 1561
Age : 43
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: Les LDVELH : des jeux vidéo sur papier ?   Mer 21 Déc 2016 - 11:44

gynogege a écrit:
oui,c'est aussi une réflexion que je me faisais...
Il y a un bon nombre de cas où quand on rencontre un PNJ il est par principe agressif et on n'a pas d'autre choix que de le tuer.

Sans oublier les personnages qui te trollent. Je pense notamment au Marmouscule dans les Collines Maléfiques ou à l'espèce de Farfadet débile dans la Citadelle du Chaos. Ceux-là, si tu ne t'en débarrasses pas au plus vite, ils vont te pourrir tout au long de l'aventure... et peut-être te conduire à ta perte.

Citation :
cette absence de morale ne m'a jamais posé question quand j'étais petit,

Moi non plus. Mais, aujourd'hui, loin de m'en détourner, je dirais qu'elle m'amuse plutôt. Et justement je redécouvre les LDVELH avec une nouvelle délectation.

Oui, l'imagination ne travaille pas de la même manière quand on a 13 ans que passé la quarantaine. Ceci dit, loin de moi de rejeter cette violence qui règne dans ces livres-jeux. Elle renforce, au contraire, tout le côté "bad guy" du personnage que j'incarne... par exemple, pour moi, Loup-Solitaire, c'est devenu une sorte de clone d'Assassin's Creed, maintenant.

Le but étant d'être plus sombre, plus cynique, plus sournois que les créatures que je rencontre. Et ça marche !
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9372
Age : 44
Localisation : Un désert...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des Mondes.
Loisirs : Chercher l'introuvable...
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: Les LDVELH : des jeux vidéo sur papier ?   Mer 21 Déc 2016 - 15:40

Pas d'accord du tout.

- La violence des LDVH reste édulcorée au maximum, que ce soit dans les textes ou les illustrations. Relisez Robert Howard, Clark Ashton Smith et d'autres où "les têtes tombent dans des geysers de sang", où "l'épée lui ouvrît l'épaule jusqu'au sternum dans un flot de sang" sans oublier tout le côté SM qu'avait parfois Howard avec ses fréquentes scènes de filles nues se faisant fouetter ou Smith avec ses scènes de nécrophilie. Ne parlons pas de John Norman avec son cycle de Gor, censuré mais porté aux nues par les fétichistes et amateurs de SM ou d'auteurs Fantasy des années 70 où viols et parties de jambes en l'air couraient les pages...
La violence des LDVH, c'est un peu comme dans les tomes d'Alix en BD où le sang ne coule jamais et où l'on ne voit jamais la lame de l'épée transpercer un corps, on voit juste ce dernier qui tombe accompagné d'une onomatopée, genre "bang" ou "aaarghhh". Les BD Fantasy des années 70 et 80, sous les dessins de John Buscema et autres sont dix fois plus violentes que le moindre LDVH.

- Au vu de notre époque, dire que les LDVH sont violents, c'est risible. Allumez la TV, allez au cinéma ou ouvrez la fenêtre et regardez dehors... Prenez un jeu-vidéo comme Skyrim ou Max Payne III avec leurs ralentis au moment final des combats, lorsque la lame s'enfonce ou la balle fait éclater le crâne de l'adversaire et vous aurez de la violence.

- Bien sûr que l'univers Heroic Fantasy est par définition violent. Mais dans les LDVH, ça reste écrit d'une certaine manière. Dans Défis sanglants sur l'océan, on est un pirate qui pille, tue, incendie et vend ses captifs comme esclaves mais je ne pense pas qu'aucun de nous se soit senti horrifié ou choqué en le lisant étant ado...
C'est un bouquin, c'est tout. Comme les jeux vidéos : je suis un fada de GTA, c'est pas pour ça que je vais prendre un fusil et sortir dans la rue buter tous les passants, ça reste un jeu. J'ai l'impression de retomber dans ces polémiques délirantes de l'époque, lancées par des gens qui n'avaient jamais ouvert un LDVH et ne savaient même pas de quoi on parlait.

Franchement, les années 70 et 80 ont produit des œuvres bien plus violentes que les LDVH. Revoyez un film comme Delivrance ou Midnight Express pour vous en convaincre. Ou relisez certains romans Fantasy de la décennie précédente, sans oublier les illustrations et couvertures de maîtres comme Frazetta ou Boris Vallejo où nudité féminine comme masculine étaient clairement affichées, le sexe visible, des couvertures qui seraient censurées aujourd'hui.
A côté de ça, la "violence" des LDVH, c'est du pipi de chat.
Revenir en haut Aller en bas
gynogege
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Bélier Tigre
Nombre de messages : 1450
Age : 43
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 26/09/2014

MessageSujet: Re: Les LDVELH : des jeux vidéo sur papier ?   Mer 21 Déc 2016 - 16:48

Je pense que la comparaison se fait surtout par rapport aux autres lectures qu'on pouvait avoir (enfin moi personnellement) à l'âge où on a découvert les LDVELH. Personnellement c'était plutôt ma période Agatha Christie ou Asimov. Après, je ne pense pas que le sujet soit de créer une polémique "bien ou pas", on est tous d'accord pour dire que ce n'est pas les LDVELH qui nous ont précipité dans la délinquance. Vu de moi c'est surtout une occasion de réfléchir aux différents types de représentation de la violence...
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9372
Age : 44
Localisation : Un désert...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des Mondes.
Loisirs : Chercher l'introuvable...
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: Les LDVELH : des jeux vidéo sur papier ?   Mer 21 Déc 2016 - 17:19

Si je me réfère à la question du sujet "LDVH, un univers de violence ?", pour moi la réponse est oui. Oui dans le principe mais pas dans la façon dont elle est rendue, retranscrite.

A l'époque, je dévorais les bouquins de Fantasy et là par contre, il m'est arrivé d'être un peu gêné, exceptionnellement choqué par certains passages. Smith parlait ouvertement de nécrophilie, John Norman faisait de la femme un objet de soumission dans son Cycle de Gor, dans le Cycle de Raven, l'héroïne, violée et esclave sexuel accomplissait une terrible vengeance, dans La quête de la sorcière blanche, Tanith Lee faisait intervenir des travestis et un capitaine de navire se tapait le jeune mousse dans sa cabine à la nuit tombée... Sans parler d'Howard où le sang coule à flots avec, dans Le peuple du Cercle Noir par exemple, un magicien qui arrache le cœur d'un guerrier.
Bon, ce n'était ni de la boucherie ni du porno mais pour un ado, c'était largement un cran au-dessus. Là encore, question d'écriture, de la façon dont c'est retranscrit. Avec des couvertures aguicheuses où le nu s'offrait sans censure.
Soit dit en passant, je me demande si ces écrits et ces couvertures passeraient encore s'ils apparaissaient aujourd'hui...

Donc oui, l'univers des LDVH est violent par définition mais une violence qui n'a rien de choquant vu comment elle est traduite, transmise au lecteur. D'autant plus que, même dans ces années 80 bien plus libres, ça restait une littérature "jeunesse", donc surveillée un minimum. Aucun LDVH ne m'a choqué ou gêné perso. Et pour ceux qui les découvrent aujourd'hui, je pense que c'est pire au vu de tout ce que l'on voit actuellement... Moi-même, l'âge venu, je ne peux m'empêcher d'en trouver la majorité bien fadasse.
Revenir en haut Aller en bas
linflas
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Vierge Tigre
Nombre de messages : 1259
Age : 42
Localisation : Lille, France
Profession : IT crowd
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Les LDVELH : des jeux vidéo sur papier ?   Mer 21 Déc 2016 - 17:20

Je n'avais pas joué à l'époque aux DF catégorisé "dark fantasy" comme la Vengeance ou les Spectres.
Bizarrement je me sens plus marqué par leur atmosphère morbide, leur noirceur, retranscrite notamment par les illustrations (Miller quoi !), qu'un Manoir de l'Enfer limite burlesque.
Revenir en haut Aller en bas
http://linflas-art.deviantart.com
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 1561
Age : 43
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: Les LDVELH : des jeux vidéo sur papier ?   Mer 21 Déc 2016 - 18:30

Voyageur Solitaire a écrit:


- Au vu de notre époque, dire que les LDVH sont violents, c'est risible. Allumez la TV, allez au cinéma ou ouvrez la fenêtre et regardez dehors... Prenez un jeu-vidéo comme Skyrim ou Max Payne III avec leurs ralentis au moment final des combats, lorsque la lame s'enfonce ou la balle fait éclater le crâne de l'adversaire et vous aurez de la violence.

Ce n'est pas pour m'offusquer si je posais cette question, bien au contraire, c'est justement parce que, étant fan moi aussi de jeux vidéo réputés pour leur hémoglobine, je me demandais si, au final, on ne pouvait pas mettre les LDVELH sur le même niveau. Après tout, ils nous offraient, bien avant les Skyrim et autres épopées héroic-fantasy vidéoludiques actuelles, la possibilité d'évoluer dans des mondes fantastiques et de dessouder des créatures venues des tréfonds de l'enfer... Twisted Evil

C'est d'ailleurs ça qui me plaisait déjà à cette époque, et qui me plait encore aujourd'hui. Pouvoir utiliser des épées, des haches, des sortilèges, et tuer des zombies, des nains, des gobelins... je trouvais ça génial. C'était une sorte de défouloir, un moyen de m'évader d'une réalité quotidienne qui me paraissait déjà fort ennuyeuse et fadasse.

Et encore aujourd'hui, le fait d'en rouvrir un, le lire avec en fond d'ambiance la musique de Skyrim ou de Morrowind, m'absorbe ailleurs... pendant au moins deux bonnes heures, je suis quelqu'un d'autre. Je suis un guerrier, un magicien, un héros quasi invincible. J'évolue dans un monde où tout peut arriver, le meilleur comme le pire. C'est ce qui me plait. C'est ce qui m'a toujours plu.

Peut-être que, finalement, mon inconscient refoulé est attiré par une certaine violence. Et pourtant, dans la vie réelle, je suis plutôt du genre père tranquille, limite pantouflard, un citoyen sans histoire et courtois... il suffit que l'on me mette une paire de dés ou une manette entre les mains et là je deviens la pire crapule qui n'ait jamais existé.

Les auteurs que tu cites, comme Robert Howard ou Stephen King (mon père spirituel), me faisaient le même effet. Je ne me contentais pas de lire comme un simple spectateur ; non, j'étais acteur de leurs histoires. J'étais Conan.

C'est à se demander si je suis bien normal, au fond... ? Probablement, suis-je un psychopathe qui s'ignore ? Shocked

(c'était Gorak en mode auto-psychanalyse Razz )
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Albatur
Maître de FFT
Maître de FFT
avatar

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 13493
Age : 43
Localisation : Inconnu
Profession : Rien faire (ah mince c'est pas un metier)
Loisirs : ldvelh, jeu de go, genealogie
Date d'inscription : 27/12/2009

MessageSujet: Re: Les LDVELH : des jeux vidéo sur papier ?   Mer 21 Déc 2016 - 18:35

Gorak a écrit:
Voyageur Solitaire a écrit:


- Au vu de notre époque, dire que les LDVH sont violents, c'est risible. Allumez la TV, allez au cinéma ou ouvrez la fenêtre et regardez dehors... Prenez un jeu-vidéo comme Skyrim ou Max Payne III avec leurs ralentis au moment final des combats, lorsque la lame s'enfonce ou la balle fait éclater le crâne de l'adversaire et vous aurez de la violence.

Ce n'est pas pour m'offusquer si je posais cette question, bien au contraire, c'est justement parce que, étant fan moi aussi de jeux vidéo réputés pour leur hémoglobine, je me demandais si, au final, on ne pouvait pas mettre les LDVELH sur le même niveau. Après tout, ils nous offraient, bien avant les Skyrim et autres épopées héroic-fantasy vidéoludiques actuelles, la possibilité d'évoluer dans des mondes fantastiques et de dessouder des créatures venues des tréfonds de l'enfer... Twisted Evil

C'était peanuts car à la même époque on regardait "ken le survivant" a la tv donc question violence on était bien servi déjà.
Revenir en haut Aller en bas
http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 1561
Age : 43
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: Les LDVELH : des jeux vidéo sur papier ?   Mer 21 Déc 2016 - 18:43

Albatur a écrit:

C'était peanuts car à la même époque on regardait "ken le survivant" a la tv donc question violence on était bien servi déjà.

Oui, enfin, "Ken le Survivant" était quand même bien censuré à l'époque... d'ailleurs, je bénis les DVD, Internet et YouTube pour pouvoir aujourd'hui regarder des épisodes dans leur intégralité.

En fait, en posant cette question, je me demandais si l'on pouvait mettre un jeu vidéo et un LDVELH sur le même pied d'égalité.

Pour moi, la réponse est oui. Vu que c'est comme ça que je les ai toujours considérés : des jeux vidéo sur papier.

Après, oui, il n'y avait pas autant de violence pure que dans certains romans.

Par contre, certains auteurs étaient, selon moi, de vrais sadiques vu les difficultés que l'on pouvait y rencontrer. Sans oublier les pièges à la con. Je me souviens avoir ragé plus d'une fois simplement après avoir ouvert une mauvaise porte... lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 1561
Age : 43
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: Les LDVELH : des jeux vidéo sur papier ?   Mer 21 Déc 2016 - 18:46

Je vais changer le titre du topic qui, effectivement, peut mener à une certaine confusion. Tout le monde n'a pas le même schéma de pensée que moi, et je m'en excuse.

Je change donc la question : les LDVELH sont-ils des jeux vidéo sur papier ?


Dernière édition par Gorak le Mer 21 Déc 2016 - 18:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9372
Age : 44
Localisation : Un désert...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des Mondes.
Loisirs : Chercher l'introuvable...
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: Les LDVELH : des jeux vidéo sur papier ?   Mer 21 Déc 2016 - 18:47

Et oui, c'était l'époque où la majorité des DA japonais étaient censurés, aussi bien pour certaines scènes que certains dialogues.
Pour les LDVH, la question serait intéressante : nos chers auteurs voulaient-ils, au fond d'eux-mêmes, écrire quelque chose de plus "hard" mais ont dû respecter le "cahier des charges" ? Si ça se trouve, dans leur idée de départ, ça giclait de partout avec de la viande rouge sur les murs et ça partouzait sec... Viens ici la Fauconna, que je te défrise le brushing !
Revenir en haut Aller en bas
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 1561
Age : 43
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: Les LDVELH : des jeux vidéo sur papier ?   Mer 21 Déc 2016 - 18:55

Voyageur Solitaire a écrit:
Si ça se trouve, dans leur idée de départ, ça giclait de partout avec de la viande rouge sur les murs et ça partouzait sec... Viens ici la Fauconna, que je te défrise le brushing !

Il me semble que si tu relis la saga "Loup-Ardent", tu trouveras quelques scènes érotiques que J.H Brennan avait sciemment incorporées... enfin, rien de bien torride non plus, mais il s'y dégageait malgré tout une certaine sensualité. Néanmoins, c'était quand même assez rare pour être remarqué.

La plupart des héros m'ont toujours paru asexués sur ce plan-là.

J'aurais bien aimé, en ce qui me concerne, avoir la possibilité de m'offrir les services d'une "professionnelle" dans les auberges qu'on nous faisait visiter. Boire une bière, jouer aux dés et dormir, c'est bien... mais s'il y avait eu une petite dimension érotique, ça ne m'aurait pas déplu non plus... lol!

Loup-Solitaire se détendant entre deux combats dans les lupanars de Vassagonie, prenant son bain en compagnie de petites danseuses orientales le massant sur toute la surface de son corps huilé, ça aurait été pas mal, n'est ce pas ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Warlock
Maître Modo
Maître Modo
avatar

Masculin
Taureau Cheval
Nombre de messages : 9816
Age : 39
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: Les LDVELH : des jeux vidéo sur papier ?   Mer 21 Déc 2016 - 19:00

Niveau violence il y a bien pire que les ldvelhs, j'ai découvert ces bouquins à 8 ans et ça m'a pas rendu violent pour autant. Au contraire c'est un univers imaginaire ou on peut s'évader, rêver et imaginer.

Certes ces sont des mondes dangereux ou la mort rôde, mais il y a bien pire. Que ce soit certains jeux vidéo, dans nos rues ou aux infos à la tv. Laissons nous rêver bordel.

Quand à imaginer mettre un moins de 13 ans ou moins de 16 ans pour les ldvelhs, c'est de la censure pure. Faut arrêter de surprotéger les enfants, et laisser un gamin de 10 ans parcourir un monde imaginaire d'un ldvelh.

Revenir en haut Aller en bas
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 1561
Age : 43
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: Les LDVELH : des jeux vidéo sur papier ?   Mer 21 Déc 2016 - 20:43

En tout cas, j'ai rejoué au dernier volume d'Astre d'Or, "La Guerre des Sorciers", et s'il n'est pas difficile en soi, il est quand même assez rageant et frustrant. L'impression de se faire "victimiser" en permanence dans cette aventure. L'auteur joue sciemment avec nos nerfs et il faut garder la tête froide pour faire usage de la magie au bon moment.

C'est le genre de volume où, quand tu arrives au dernier paragraphe, tu pousses un soupir de soulagement. Tant la pression était forte.
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
cdang
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1945
Localisation : Le Havre (Seine-Maritime, France)
Profession : Ingénieur en génie des matériaux et génie mécanique
Loisirs : Jdr, musique, cinéma, aïkido, iaïdo
Date d'inscription : 13/11/2013

MessageSujet: Re: Les LDVELH : des jeux vidéo sur papier ?   Jeu 22 Déc 2016 - 15:16

Le nouveau titre de la discussion demande tout un développement en soi.

Alors d'abord, les livres-jeux sont très proche d'un type de jeux informatiques : les fictions interactives (aventures en mode texte).
https://fr.wikipedia.org/wiki/Fiction_interactive

Ensuite, les livres-jeux et les jeux vidéo ont en commun d'explorer des univers fictionnels. C'est plus ou moins évident — l'univers fictionnel de Pac-Man, on en fait assez vite le tour Laughing

Mais de nombreux jeux vidéos actuels ont une scénarisation, ce qui les rapproche des livres-jeux. On peut développer un peu le sujet en prenant par exemple comme base l'article d'Olivier Caïra, « Jeux vidéo et jeux d’interaction en face-à-face : vers un modèle unifié d’écologie de l’intrigue », voir :
http://www.la-taverne-des-aventuriers.com/t5963p50-litterature-ergodique#238763

On peut retenir pour faire vite que les livres-jeux comme les jeux vidéo sont :

  • de nature numérique : pour les livres-jeux, c'est lié au fait que les « ordres » du joueurs sont interprétés sans équivoque ni interprétation (rendez-vous au…) ;
  • des dispositifs complets : tout est écrit d'avance ;
  • scénarisés : le scénario est écrit à l'avance (le but du jeu n'est pas de créer un scénar) ;
  • la mécanique de jeu (gameplay) est « orientée succès » : ce sont les « bons choix » (et les bons jets de dés) qui font progresser l'intrigue (ce qui ne signifie pas que le personnage s'en tire bien et soit un winner, on parle là de progression dans l'histoire, le héros peut très bien progresser vers sa déchéance même si c'est plutôt rare).
Revenir en haut Aller en bas
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 1561
Age : 43
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: Les LDVELH : des jeux vidéo sur papier ?   Ven 23 Déc 2016 - 14:52

Et c'est beaucoup plus vicelard qu'un jeu vidéo. Les auteurs sont vraiment cyniques parfois. Genre tu ouvres une porte, croyant avoir échappé à un danger mortel et PAF ! Tu tombes dans une fosse hérissée de pieux et tu creves comme une merde ... ça y a de quoi rager ...
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Warlock
Maître Modo
Maître Modo
avatar

Masculin
Taureau Cheval
Nombre de messages : 9816
Age : 39
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: Les LDVELH : des jeux vidéo sur papier ?   Ven 23 Déc 2016 - 18:03

C'est ce qui fait le sel et le plaisir des ldvelhs, rien n'est jamais gagné d'avance. Tu peux tomber de Charybde en Scylla rapidement dans ces aventures.

Si il n'y avait pas des moments bien vicieux ce serait vite ennuyeux.

Après pour moi il n'y a pas de comparaison possible entre les ldvelhs et les jeux vidéo, pas du tout le même plaisir, ni la même construction. Sachant que je ne suis pas un gamer et que je suis fan des ldvelhs. A la limite il n'y a guère que le Sang des zombies qui fait un peu penser à un jeu vidéo en ldvelhs, mais bon vu son niveau...
Revenir en haut Aller en bas
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 1561
Age : 43
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: Les LDVELH : des jeux vidéo sur papier ?   Dim 25 Déc 2016 - 20:09

Warlock a écrit:


Après pour moi il n'y a pas de comparaison possible entre les ldvelhs et les jeux vidéo, pas du tout le même plaisir, ni la même construction.

Si, pour moi, si. Et d'ailleurs, je les ai toujours abordés, les uns comme les autres, dans le même esprit. Il y a des artefacts, des armes, de la magie, des créatures, des combats... on peut perdre de l'endurance, en récupérer, on peut crever. Et si tu as la chance de parvenir à la fin, tu pourras affronter le boss ultime au prix d'un combat épique.

Comme dans les jeux vidéo, tu devras trouver des indices, récupérer des clés, des objets qui t'aideront dans ta quête, d'autres qui seront complètement inutiles ou même qui pourront te nuire.

Je m'accordais même entre 3 et 5 "continue" au cours d'une aventure. Et comme ça, si je devais crever à un moment donné, je recommençais l'histoire à un moment précis que j'avais mis en "sauvegarde" (par exemple à l'entrée d'un temple ou d'une grotte) et je repartais depuis là mais sans les objets que j'avais pu obtenir alors. Et si j'avais épuisé tous mes "continue", c'était "game over" et la fin du bouquin...
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Warlock
Maître Modo
Maître Modo
avatar

Masculin
Taureau Cheval
Nombre de messages : 9816
Age : 39
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: Les LDVELH : des jeux vidéo sur papier ?   Lun 26 Déc 2016 - 18:39

Je n'ai pas la même approche. Un ldvelh c'est un bouquin, du concret du réel. Je me suis que très rarement acharné sur un livre, si je meure sauf à la fin je ne recommence pas le livre et je passe à un autre.

Je ne vois pas du tout un ldvelh comme un jeux vidéo, bien au contraire, c'est même pour moi deux entités opposées.
Revenir en haut Aller en bas
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 1561
Age : 43
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: Les LDVELH : des jeux vidéo sur papier ?   Lun 26 Déc 2016 - 22:05

Warlock a écrit:
Je me suis que très rarement acharné sur un livre, si je meure sauf à la fin je ne recommence pas le livre et je passe à un autre.

J'ai horreur de rester sur un échec. Il faut que je trouve la solution, quitte à y passer des heures, des jours s'il le faut. Ou je recommence l'aventure avec mes "continue" ou je recommence tout depuis le début avec un nouveau tirage, en espérant avoir des stats moins pourries.

Oui, c'est un bouquin, mais il ne faut pas perdre de vue qu'il s'agit avant tout d'un jeu. D'une aventure interactive. Tu as un perso, des stats, la possibilité de le faire évoluer (pour certaines séries), des artefacts à récupérer, des clefs à posséder, des énigmes à résoudre... exactement comme dans un jeu vidéo.

D'ailleurs, Ian Livingstone a naturellement évolué vers le jeu vidéo. C'est d'ailleurs lui a contribué à l'élaboration de "Tomb Raider". Et c'est vrai que lorsque tu joues à ce jeu, tu retrouves un peu son esprit.

Citation :
Je ne vois pas du tout un ldvelh comme un jeux vidéo, bien au contraire, c'est même pour moi deux entités opposées.

Le LDVELH est plus court (environ 1h à 2h30 de moyenne : c'est le temps que tu passes dans une aventure). Le jeu vidéo est évidemment plus long, surtout si tu as tout un monde à parcourir comme dans Skyrim ou Assassin's Creed.

Mais le principe reste le même : tu prends ton personnage, tu le créé, tu l'équipes, tu explores des salles, tu combats des créatures, tu pilles des trésors, tu trouves des objets... exactement comme dans un jeu vidéo. Tu peux même interagir avec des personnages non-joueurs.

Peut-être que tu as l'impression de suivre un aspect plus narratif dans le LDVELH, mais le jeu vidéo est tout autant scripté. C'est pourquoi, au final, l' "open world" n'existe pas vraiment. Dans le jeu vidéo, tu es, certes, plus "libre" de tes déplacements mais si tu veux avancer dans l'histoire, il te faudra malgré tout faire des opérations prévues par le programmeur.
Le jeu vidéo te laisse la liberté de les accomplir dans l'ordre de ton choix, alors que le LDVELH t'indique un cheminement préétabli.

Mais c'est exactement la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13153
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Les LDVELH : des jeux vidéo sur papier ?   Lun 26 Déc 2016 - 22:12

Le parallèle peut se poser comme les deux genres partagent quand même des choses.
Dans les deux cas, on a très souvent une phase de récolte d'objets, de stuff, pour se rendre plus balaise : on monte de niveau (ou de puissance) en vue d'affronter des boss intermédiaires, le but étant le boss final.

Autre point commun possible : de même que certains jeux sont infaisables sans mode triche, certains ldvelhs sont infaisables loyalement.

Les deux obéissent aussi à l'idée qu'il s'agit de divertissement : on a donc "en condensé" un grand nombre de situations mémorables qui s'enchaînent bien plus vite que dans la réalité. Avec un lot de combats et d'adrénaline à intervalle régulier, normalement bien dosé pour maintenir le rythme. On est aussi dans une contrainte d'exploration, de découverte d'un nouvel univers, de nouveaux lieux (il faut enflammer l'imaginaire, diversifier les endroits, etc.).

Après ce sont aussi des stérotypes : il y a des ldvelhs bien différents dans leur conception, et une foule de jeux vidéos qui n'obéissent pas à ces codes (on parlait ici surtout des jeux vidéos où l'on incarne un héros unique : la donne change avec la gestion d'une équipe, etc.).

_________________
DFix vous propose les principaux DFs rééquilibrés avec une HAB calculée en fonction de la difficulté de chaque DF :
http://www.la-taverne-des-aventuriers.com/t3251-projet-dfix-premiers-resultats
Revenir en haut Aller en bas
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 1561
Age : 43
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: Les LDVELH : des jeux vidéo sur papier ?   Lun 26 Déc 2016 - 22:25

Et aujourd'hui, on peut même refaire des LDVELH sur tablette ou smartphone. Je pense notamment à l'adaptation très réussie du "Manoir de l'Enfer" ou des aventures de "Loup Solitaire" qui s'adaptent parfaitement à ce nouvel environnement informatique.

Et puis, on peut refaire des LDVELH en PDF avec une musique de jeu vidéo en fonds d'ambiance.

Par exemple, je me refais pas mal de DF avec la musique de Morrowind ! Ca colle magnifiquement aux aventures ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Warlock
Maître Modo
Maître Modo
avatar

Masculin
Taureau Cheval
Nombre de messages : 9816
Age : 39
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: Les LDVELH : des jeux vidéo sur papier ?   Mar 27 Déc 2016 - 0:32

Gorak a écrit:

Oui, c'est un bouquin, mais il ne faut pas perdre de vue qu'il s'agit avant tout d'un jeu.

Mais ce n'est pas le même support, c'est un livre on peut le toucher le détailler, il a le coté ludique de la lecture en plus du coté ludique du jeu. Or l'aspect lecture et plaisir de lire n'existe pas dans un jeu vidéo.


Gorak a écrit:
Le LDVELH est plus court (environ 1h à 2h30 de moyenne : c'est le temps que tu passes dans une aventure).

Tout dépend du livre et du temps que tu veux y mettre. Personnellement je passe beaucoup plus de 2h pour faire un ldvelh et en général il me faut deux jours pour le terminer. J'aime prendre mon temps, donc non le ldvelh n'est pas forcément plus court, si on insiste dessus.


Gorak a écrit:

Le jeu vidéo te laisse la liberté de les accomplir dans l'ordre de ton choix, alors que le LDVELH t'indique un cheminement préétabli.

Bof, j'ai connu certains jeux vidéo qui avaient un cheminement préétabli. Et on retrouve de nombreux ldvelhs avec plusieurs chemins et fins possibles. Qui donne un coté d'une assez grande liberté de choix et de mouvement.
Il n'y a pas profil établi dans les deux domaines que ce soit les jeux vidéo et les ldvelhs, on retrouve de tout dans les deux.

Et qu'on ne me parle pas du numérique pour un ldvelh, c'est une hérésie totale. Un ldvelh c'est un livre, du papier, il a une odeur, un vécu, une âme, que n'aura jamais un bouquin numérique.
Un livre on prend plaisir à le lire en tournant les pages, en le touchant. On ne retrouvera jamais ça en numérique.
Revenir en haut Aller en bas
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 1561
Age : 43
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: Les LDVELH : des jeux vidéo sur papier ?   Mar 27 Déc 2016 - 12:06

Warlock a écrit:

Mais ce n'est pas le même support, c'est un livre on peut le toucher le détailler, il a le coté ludique de la lecture en plus du coté ludique du jeu. Or l'aspect lecture et plaisir de lire n'existe pas dans un jeu vidéo.

Mais un livre-jeu, ce n'est pas un roman. Oui, c'est bien écrit et la narration est agréable, ce n'est pas une oeuvre littéraire pour autant.

Ce qui n'empêche pas qu'il y a des auteurs doués pour te décrire ce que tu vis, les paysages que tu traverses, l'ambiance générale... mais ça reste avant tout un jeu.

Il n'y a évidemment pas le plaisir de la lecture dans un jeu vidéo mais c'est habilement compensé par l'aspect visuel qui peut être magnifique, surtout si c'est travaillé avec talent.


Citation :

Un livre on prend plaisir à le lire en tournant les pages, en le touchant. On ne retrouvera jamais ça en numérique.

C'est un support différent, c'est tout. Mais le plaisir reste le même.

Mais, de toute façon, je vois que ne te convaincrais pas et tu n'arriveras pas à me convaincre. On a chacun notre vision des choses.

C'est pas important, remarque. Chacun joue comme il en a envie.
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les LDVELH : des jeux vidéo sur papier ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les LDVELH : des jeux vidéo sur papier ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quels sites de jeux vidéo consultez-vous?
» [ News ] Jeux vidéos - nouveautés
» L'addiction : Les jeux-vidéos.
» modérateurs jeux vidéos
» Vos derniers jeux vidéos achetés !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: En général-
Sauter vers:  
© phpBB | Signaler un abus