La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 01- le tombeau du vampire (édition Megara)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ALIN V
Fléau des Héros
Fléau des Héros
avatar

Masculin
Poissons Buffle
Nombre de messages : 7723
Age : 44
Localisation : Hammardal
Loisirs : déchiffrer les étranges signes contenus dans les bulles des BD
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: 01- le tombeau du vampire (édition Megara)   Mar 24 Jan 2017 - 10:52

DRAGON D'OR

LE TOMBEAU DU VAMPIRE

Revenir en haut Aller en bas
sly
Champion
Champion
avatar

Masculin
Poissons Chat
Nombre de messages : 352
Age : 42
Localisation : Dieppe
Profession : spy
Loisirs : Neil Young, The Cure, ...
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: 01- le tombeau du vampire (édition Megara)   Mar 9 Mai 2017 - 16:36

D'abord la forme :
Alors là, on est dans le grand format, et c'est quand même un peu la même sensation que de passer d'une 2CV à une berline, le grand confort : autant en lecture qu'en jeu. Les petits bonus sont autant d'options qui ne font qu'ajouter du plaisir et de l'intérêt.
Les illustrations sont pléthores (toute les 2/3 pages) et colorisées finement (et ça le fait grave, plongeons garanti dans l'ambiance gothique) ajouter à cela nombre de cabochons très évocateur et vous êtes bien dedans.
Les 100 paragraphes supplémentaires ne le paraissent pas du tout, ils feraient presque penser que Gallimard nous les a volé (C'EST UNE BLAGUE) Laughing et ils rajoutent une vraie valeur ajouté à ce livre qui rend sa durée de vie plus habituelle.
Enfin, le plus, car oui, il y en a encore, c'est la révision des paragraphes initiaux par Morris himself qui a effacé toute référence médiévale-fantastique pour que l'on se situe plus facilement dans une temporalité plus proche et surtout dans une ambiance plus cohérente et gothique.
Et là est la grande réussite de cette version : la menace du vampire est plus continue, il est le réel maître de ce manoir dont les dimensions internes lui donne presque une certaine vitalité (on croirait pénétrer l'antre du Mal tant la perte des repères par rapport au réel est intense). Alors c'est sûr ce n'est pas un vampire à la Bram Stocker, mais c'est bien la prétention (réussie) de Morris, c'est un vampire de la Hammer qui évolue avec un environnement fantastique à sa mesure. Les PNJ sont aussi présents d'une manière plus cohérente et offrent à l'ensemble une dynamique conflictuelle favorable/défavorable selon ce qu'ils sont (devenus pour certains) tout à fait réaliste.
La difficulté me semble plus grande (l'apport de nombre d'objets améliore grandement nos chances de survies avec des manières de les récupérer parfois très insolites) et les risque de se cramer bêtement suffisamment bordées d'indices pour qu'on les évite. Ce qui n'empêche pas de se planter quand même car les risques de se cramer intelligemment sont forts nombreuses Laughing
Bref, si vous avez aimé la version Gallimard, vous adorerez la version Megara, si vous avez savouré la version Gallimard, vous idolâtrerez la version Megara, par contre si vous n'avez rien compris au talent de Morris, je ne peux plus rien pour vous.
Pour tous les amateurs de plans, il y a de quoi se faire bien plaisir.

18/20 (parce que le Pirate des septs mers met vraiment la barre très haute)

NB : il faudra envisager un nouveau topic pour les solutions et les cartes de cette version.
Revenir en haut Aller en bas
cdang
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2359
Localisation : Le Havre (Seine-Maritime, France)
Profession : Ingénieur en génie des matériaux et génie mécanique
Loisirs : Jdr, musique, cinéma, aïkido, iaïdo
Date d'inscription : 13/11/2013

MessageSujet: Re: 01- le tombeau du vampire (édition Megara)   Jeu 9 Nov 2017 - 14:29

Je recopie une critique laissée sur le forum Casus Non Officiel
https://www.casusno.fr/viewtopic.php?f=28&t=30024&start=90#p1638922

pseudo » lundi 18 septembre 2017 à 11h32 a écrit:

Le tombeau du Vampire, dragon d'or n°1 (Edition collector)

Je suis passé totalement a coté de la série des « Dragon d'or » lors de leur sorties dans les années 80. Pourtant j'avais un pote (en avance de 10 ans sur le mouvement goth) qui ne jurait que par cette série. Je lui reprochais de ne pas avoir assez de § (les 350 de « Loup solitaire » c'était ma limite inférieure, donc je n'ai jamais lu de « Loup*Ardent » non plus, à mon grand regret maintenant). Et il n'y avait pas non plus de valeur d'Habilité pour les monstres, donc les règles devaient être trop simplistes. En fait, je pense que les couvertures me foutaient les jetons et que je craignais que le texte ne soit trop terrifiant.

Cette version collector est augmentée de 100 § pour un total de 392. Ces nouveaux paragraphes sont signés David Walters, sous la supervision de Dave Morris. Les illustrations interieures ont ete colorisée par leur illustrateur original Leo Hartas. Cela donne un coté tres luxueux a cette version.
Ne connaissant pas l'œuvre originale, je n'ai pas pu déterminer quels passages avaient été ajoutés. Je n'ai pas senti de raponce dans le fond ou la forme.

L'aventure reste assez courte et intense, et pas trop difficile (reussite à la deuxieme tentative). L'ambiance « film de la Hammer » est présente sans le coté grotesque que l'on trouve dans La Nuit du loup garou, ni le gore du Sang des Zombies pour des exemples récents dans la collection « Défis fantastiques ». En fait on est plus proche d'une exploration de donjon avec un vernis gothique que dans une aventure d'horreur. J'aurais donc pu le lire à 10 ans sans faire de cauchemars (même les illustrations sont gentillettes). Les combats sont assez rares et certains peuvent être évités avec une utilisation judicieuse d'objets. Les pièges aussi sont bien mis en oeuvre, le texte donne de bonnes informations pour deviner ce qui risque de se passer. Pas de mauvaises surprises et de fin d'aventure injuste. La préface m'a appris que Dave Morris était un rôliste acharné avant d'écrire des LDVELH, et on ressent bien le soucis du maître de jeu de proposer une aventure intéressante et équilibrée dans cet ouvrage.

J'ai vraiment apprécié les règles de combat. Ne pas avoir a faire d'addition entre les dés et la valeur d'habilité fluidifie vraiment les affrontements. Il suffit de jeter 2d6 et de se référer au texte pour savoir si c'est le héros ou le monstre qui perd de l'endurance et combien. La combativité des adversaires est donc modulée par les chances de toucher et d'être toucher (le total des 2d6) ainsi que les valeurs de pertes d'Endurance. Certains objets permettent d'infliger des dégâts directement. La valeur d'Habilité du héros, en combat, ne sert qu'a fuir. Si l'on fait moins que sa valeur avec 2d6 on fuit sans dommages, sinon on prend un dernier coup. C'est brillant et ça m'a incité a faire vraiment les combats, ce que je fais rarement dans un LDVELH.

En résumé, avec 30 ans de retard, je suis satisfait d'avoir découvert la série « Dragon d'or » et j'espère que le tome 2 The temple of the Flame dans sa version collector sera traduit prochainement.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 01- le tombeau du vampire (édition Megara)   

Revenir en haut Aller en bas
 
01- le tombeau du vampire (édition Megara)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: Critiques :: Dragon d'Or-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit